Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile


En réponse à :

Par Bélial (---.---.---.12) 18 avril 2011 11:29
Bélial

@ l’auteur(e) Lorelei (pourquoi avoir changé de nom Tri... ?) et tt le monde :

J’approuve l’essentiel de l’article, surtout ce passage :

« En France, nous sommes obsédés par la fabrication d’une élite. Le système fonctionne comme une machine à trier les élèvesCe faisant, il laisse sur le carreau beaucoup de jeunes - 18% sortent du secondaire sans diplôme - et il provoque des dégâts psychologiques en engendrant, très tôt, la peur d’être éliminé. »

Et nous avons là, le noeud gordien, l’inextricable malaise, la source de la morosité française, une nation qui ne s’aime pas, la machine à casser des destins se trouve à l’origine dans cette culture de la hiérarchisation, où briser ceux qui sont différents, atypiques non seulement est une habitude mais aussi, plus simplement en apprenant aux français à se sous-estimer, en pratiquant la politique de l’échec« 


---->La mentalité française est très paradoxale, beaucoup crient au jeunisme et à l’égalitarisme, alors que dans les faits, le jeunisme se limite à des affiches de pub pour virgin cola radio sur les abribus, et l’égalitarisme se résume à un conformisme ambiant,
parce que la réalité concrète c’est que les jeunes ne sont quasiment jamais écoutés, la plupart du temps dénigrés, ont un accès difficile au logement, au travail, avec pour seule perspective autorisée de se faire une place dans la société hiérarchique pyramidale mais surtout pas bousculer les choses.

Il y a aujourd’hui en plus de la »fracture sociale" une fracture générationnelle, à laquelle il va falloir remédier, parce que personne n’a rien à gagner à ce statu quo destructeur.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès