• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Georges Pompidou, héritier et visionnaire

Par sisyphe (---.---.242.90) 5 juillet 2011 11:00
sisyphe

La Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France (aussi appelée loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, et parfois, péjorativement, loi Rothschild, allusion au fait que Pompidou fut directeur général de la Banque Rothschild), est une loi votée en France sous l’impulsion deValéry Giscard d’Estaing, alors ministre de l’Économie et des Finances, sous la présidence deGeorges Pompidou.

L’article 25 de cette loi est le suivant : « Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France. »

Cet article a également été repris par l’article 104 du traité de Maastricht et par l’article 123 du traité de Lisbonne.


Rappel  : Les banquiers placent des hommes au cœur des Etats et privatisent la création monétaire. George Pompidou était banquier avant d’être président, il travailla au sein du gouvernement français et continua plusieurs années à travailler au service de la banque Rotschild (1954 à 1958 et de 1959 à 1962). On imagine aisément les conflits d’intérêts résultant de ce double emploi et ayant pour point culminant la loi Pompidou giscard qui redonne le droit aux banques privées de prêter à l’état français. La France redevient donc à nouveau sous l’emprise financière des banquiers.

La loi en bref : L’état français est obligé d’emprunter aux banques privés à des taux souvent très supérieurs à ce que la banque de France proposait. Le contribuable français paye donc ces intérêts aux banques via les impôts, c’est ce qui pourrait s’appeler une taxe bancaire déguisée ...
Cette loi a été passée sous silence lors de son vote le 3 janvier 1973, c’est seulement en 2010 que quelques courageux politiques osent la critiquer ouvertement ainsi que l’omerta qui l’entoure. La loi Pompidou-Giscard serait aussi à l’origine de la dette des états qui n’a cesser de croitre à partir de cette date, la corrélation est plus que troublante ...

Héritier des banques, et visionnaire, pour instaurer la dictature des mafias financières, c’est sûr ! 

Trop fort, l’article, qui passe carrément ce point capital de la présidence Pompidou sous silence.... 

C’est que Monsieur Rakotoharrison a des engagements ... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération