• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

> Deux fois des jumelles de couleur différente dans la même famille !

Par Canine (---.---.193.113) 2 janvier 2009 17:39
Canine

@ l’auteur


Il y a un point qui est intéressant par son absence total dans votre article, c’est la règle de la génétique sur les gènes dominants et récessifs issu des expériences des petit pois lisses et ridés de Mendel. Il y a encore aujourd’hui, des scientifiques (des vrais, avec des diplomes et tout,) qui prétendent que le gène "yeux bleu" est récessif, et qu’il faut impérativement deux parents avec le gène yeux bleus pour obtenir un enfant avec des yeux (cf premier lien google : www.linternaute.com/science/biologie/pourquoi/06/heredite-yeux-bleus/heredite-yeux-bleus.shtml). Il fut un temps où des généticiens ont brodé là dessus pour émettre des théories sur la race supéreieure des blonds aux yeux bleus. Aujourd’hui, les mêmes, sorti des mêmes facs, avec les mêmes règles mais interprétées différement, nous affirme l’exact contraire, que le métissage c’est top, j’en ai même entendu un dans une émission médicale sur France 5 dire que c’était grâce au métissage de la population française était aujourd’hui plus grande, et vivait plus longtemps (abérration scientifique et sociologique avec confusion entre les deux, puisque il n’est de secret pour personne que si la population est très diverses en France, les mariages restent très endogamiques).

Sans autre contre exemple, le cas exposé ci dessus prouve la fausseté de l’affirmation de la règle absolu des transmissions génétiques dominante et récéssive. Alors, on trouvera des généticiens qui mettent de l’eau dans leur vin, argant qu’il avait sans doute un gène yeux bleux trainant dans le patrimoine génétique du papa, et que ceci explique cela, et que c’est une question de probabilité sans portée absolue. Cette seconde affirmation est d’autaut plus efficace qu’elle est globalement parfaitement invérifiable. 

La question que je me pose en substance, c’est à quel moment les généticiens vont ils admettre que concernant les transmission de gène, globalement, "on ne sait pas", et que c’est essentiellement le hasard qui gouverne. Il est humain de vouloir trouver, comprendre comment les choses fonctionnes, mais il y a un moment où, si une exeption confirme la règle, quarante exeptions l’infirme.


Sinon, remarque purement anecdotique : "Avec des yeux bleus et des cheveux roux, elle était son portrait craché. Or, Hayleigh, leur fille noire quant à elle, ressemblait plus à son géniteur, avec une peau noire et des cheveux crépus comme Dean. "

Sur la photo, la petite fille noire semble avoir les cheveux raides (et j’imagine qu’elle ne se fait pas défriser les cheveux).

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération