Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Massaliote (---.---.---.32) 18 août 2010 14:01

Le code pénal islamique prévoit que « La lapidation se déroule selon le rituel suivant : l’hommes est enterré jusqu’à la taille, la femme jusqu’à la poitrine, pudeur oblige. Selon le code pénal islamique, les pierres sont choisies de manière à n’être ni trop petites, ni trop grosses, »en d’autres termes, à peu près la taille d’une mandarine.« En outre, elles doivent présenter des arêtes coupantes. On voit l’objectif poursuivi. D’après un juge, »toute la procédure prend moins d’une demi-heure.« (Le Canard enchaîné, 11 août 2010 ; AFP, Londres, 12 août 2010) ».
Extrait de Nouvel Obs :« Souvenons-nous du livre poignant : La femme lapidée de Freidoune Sahebjam (Grasset, 1990) qui raconte la lapidation de Soraya M., faussement accusée par son mari de relations adultérines. La sinistre exécution collective permet à chaque villageois qui jette une pierre de se sentir dépositaire d’une parcelle de la justice divine. Chacun agit à la fois comme bourreau et comme victime lavée du péché par ce meurtre rituel. » L’affichage des régles de la lapidation dans les bâtiments officiels est obligatoire.



Palmarès