Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par William Castel (---.---.---.80) 5 septembre 2010 19:18

@ onegus

Tellement de provocations dans chacune de tes phrases, tellement de grossièretés... Derrière l’agressivité il y a souvent de la peur. De quoi as-tu peur ? Moi je n’ai pas peur de l’autre, de toi par exemple, de la contradiction, je n’ai même pas peur de me tromper le cas échéant, je suis prêt à réellement débattre, pas à imposer mon point de vue, donc je n’insulte pas, je ne t’appelle pas « fiston », je ne qualifie pas mes contradicteurs de « raclures », je ne suis pas condescendant. Ça c’est le 1er point : ton attitude n’incite pas à te répondre, elle inciterait à te laisser dans ton coin. Je sais que tu te fous de ce que je peux te dire, et que tu ne changeras pas, mais sache que si moi je te réponds, mille autres t’ignorent et passent leur chemin en te voyant à ce point agressif et peu courtois. Et quand on prétend faire avancer une cause comme toi, ce n’est pas très bon de faire fuir tout le monde. Avec plus de manières, tu serais cent fois plus efficace.

Tu me reproches les commentaires suscités par mon article. Te rends-tu compte que je pourrais faire exactement la même chose en parlant de tes articles ? et de tous les articles sur le 11/9 en général, qui sont des nids à trolls et à insultes en tous genres ? Dois-tu pour autant cesser d’écrire sur le 11/9 ?

Concernant le fait que ce soit Al-Qaïda qui ait exécuté le 11/9 (ce qui n’empêche pas l’action d’autres acteurs, je l’ai déjà dit), tu sembles l’accréditer toi-même quand tu dis que « la manipulation de groupes extrémistes est un grand classique de la »guerre de l’ombre« ... » Manipulés ou non, les terroristes d’Al-Qaïda ont donc bien agi, non ? L’idée de la manipulation est certes intéressante, mais elle sera, qu’elle soit vraie ou fausse, très difficile à établir. Voire impossible malheureusement.

Comme je l’ai déjà dit, dire qu’Al Qaïda a exécuté l’opération ne veut pas dire nécessairement que personne d’autre n’a participé. Donc il n’y a aucune contradiction lorsque je rapporte les doutes ou les convictions de certains sur la possible démolition contrôlée du WTC. Et puis, même si ça semble très improbable, il n’est pas exclu qu’une démolition contrôlée ait pu être orchestrée par d’autres que des Américains (cf. le témoignage de Randy Glass sur l’agent de l’ISI RG Abbas, qui menaçait de faire s’effondrer le WTC en 1999).

Pour Chauprade, rien de plus à ajouter. J’ai lu le passage dans « Chronique du choc des civilisations » où il parle de la « théorie du complot » sur le 11/9. Dans ce scénario, il ne dit pas qu’Al-Qaïda n’aurait joué aucun rôle, il envisage une manipulation des terroristes (qui auraient très bien pu avoir eu eux-mêmes l’idée des attentats, sur le modèle de l’opération Bojinka, avant d’être manipulés). Tout dépend quand a lieu la manipulation : soit les manipulateurs s’appuient sur un complot (islamiste) déjà existant, soit ils le créent de toutes pièces.

Concernant ton accusation de racisme, elle trahit sans doute ton orientation politique (d’extrême gauche ? la diabolisation s’y pratique beaucoup). L’islam n’est pas une race (si tant est que les races existent), c’est une religion. Bref, parler de racisme face à la critique d’une idéologie me paraît hors de propos. Ensuite, le terme « islamisation » n’a pas l’air de te plaire, mais le terme « christianisation » te choque-t-il autant ? Par ce terme, il s’agit seulement de constater une avancée de l’islam en Europe. Où est le problème ?

Je ne partage pas les opinions politiques (et surtout religieuses) de Chauprade, mais je ne les diabolise pas non plus. Elles sont respectables. Politiquement je ne suis pas fixé : c’est peut-être pour cela que je suis ouvert et ne rejette personne.

Sur le terme « conspi » : je sais bien que ce n’est pas le terme adéquat, et qu’il agace, mais quel autre terme simple utiliser ? Dans la mesure où je n’assimile pas un « sceptique » (qui doute sans prétendre savoir) et ceux que je ne sais donc plus comment nommer, qui doutent, mais ont aussi une intime conviction. Je suis ouvert à ta proposition d’un nouveau mot, qui ne froissera plus personne.

Sur l’islam, je n’y connais pas grand chose, dis-tu... Et toi qu’y connais-tu ? As-tu lu le Coran, au moins en partie ? Qu’en retiens-tu ? L’incompatibilité avec la laïcité (dont parle notamment Hassan II, cf. mon post précédent) ? C’est là une différence fondamentale avec le christianisme justement (« Il faut rendre à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui est à Dieu »). De plus, le Coran est présenté comme la parole de Dieu même (donc non réformable en théorie), alors que la Bible n’est présentée que comme un texte humain inspiré par Dieu (ce qui rend l’interprétation possible). En outre, je suis désolé, mais la tonalité - assez guerrière - du Coran et celle - nettement plus douce - du Nouveau Testament n’ont rien à voir (et je ne suis même pas chrétien...).

Concernant l’origine des problèmes dans les banlieues sensibles, c’est un long débat, entre ceux qui voient la cause principale dans des facteurs sociaux, et ceux qui la voient dans des facteurs culturels. Les deux sont sans doute mêlés. Je ne prétend pas dire avec certitude lequel des deux facteurs l’emporte. Mais pour nourrir ta réflexion et te montrer qu’on peut pointer les facteurs culturels sans être raciste, je te renvoie aux analyses de Malika Sorel, qui a participé d’ailleurs récemment à une Thema sur Arte (cette émission n’a, je sais, pas laissé de bons souvenirs aux « truthers », mais il n’y a pas que du mauvais...)

http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

http://www.agoravox.tv/actualites/s...



Palmarès