Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Ganesha (---.---.---.139) 26 août 2011 08:34
Ganesha


Il y a manifestement un « travail de deuil » à effectuer pour les « fan de Nafissatou », ou pour m’exprimer autrement, vous me faites penser à un supporter d’un club de football qui continue indéfiniment à « refaire le match » ;

Apparemment, vous avez lu le rapport Vance, mais vous voulez nous éblouir avec vos capacités intellectuelles en nous montrant qu’on peut lui faire dire le contraire de qu’il dit...Dans la Grèce antique, on appelait cela un « sophisme ».

Ce que dit ce rapport, (dès la deuxième page) c’est que le procureur et ses assistants sont des gens expérimentés et qu’ils en sont arrivés à la conclusion que Mme Diallo est une redoutable affabulatrice : pour mémoire, dans l’affaire d’Outreau, quand le « petit juge » a enfin compris que c’était le cas pour Myriam Badaoui, il a dû libérer une dizaine de personnes enfermées en prison...

Comme beaucoup de commentateurs sur ce site, vous essayez de "couper les cheveux en quatre« sur la »relation rapide"

Bien sûr que cela n’a pas été un coup de foudre et une "grande histoire d’amour«  !

Deuxième hypothèse ; le »Viol par Fellation" est un des concepts les fascinants qui soit apparu sur cette planète depuis le "Dogme de l’Immaculée Conception", qui lui n’est qu’une reprise d’une légende bouddhique.

Il est reste une troisième, que le procureur ne peut probablement pas ouvertement évoquer, parce qu’elle est officiellement interdite à New York : la prostitution.

Ce qui a « dérapé », là, j’en arrive bien sûr à donner mon intuition personnelle : DSK refusant de payer ? Non.

Un complot d’état ? (CIA, Sarkozy, les banques,etc...) je pense qu’ils auraient sélectionné une « meilleure recrue » que Mme Diallo...

Je pense donc qu’elle a voulu se faire sa petite arnaque personnelle !

"Elle ne savait pas qui était DSK", mais elle avait conscience d’être à l’étage des suites VIP...

Pour mémoire, un petit texte que j’ai déjà publié en réponse aux nombreux « dubitatifs » qui hantent les forums internet...

Ce qui s’est réellement passé :

Un complice (on sait qu’un collègue masculin était là) appelle Nafissatou et lui indique que DSK est sous la douche.

Elle entre dans la chambre et referme la porte (il n’y a pas vraiment de « clef », une simple chaîne)

Il sort nu de la salle de bain et elle lui propose aussitôt une petite « gâterie »... qu’il a l’immense stupidité d’accepter !
DSK veut la remercier avec un billet (20 ou 100 dollars), mais elle sort de la chambre en riant et en lui disant que cela va lui coûter infiniment plus cher que cela... Et il comprend qu’il est tombé dans un piège...

Ce qui aurait dû alerter DSK, c’est que « vraie » professionnelle se fait toujours payer « avant » !

Plus tard, ayant vu DSK sortir définitivement dans le couloir avec sa valise, Nafissatou revient dans la suite 2806 (ce qu’elle essaiera à tout prix de cacher au procureur)
Elle prend dans la corbeille le préservatif utilisé par DSK avec la dame de la nuit précédente, se met une goutte de sperme sur le chemisier, puis à l’idée saugrenue d’en mettre un peu partout dans la chambre, ce qui paraîtra « très inhabituel » au procureur et aux experts de la police de New-York, qui ont l’expérience de ce genre de situation...

Tout ceci étant dit, je suis infiniment soulagé de la perte d’influence de DSK.
Il y a cependant dans cette affaire, une forte probabilité d’acte manqué : un personnage de son importance aurait dû avoir une secrétaire et des gardes du corps dormant dans le salon.
Avait-il, au fond de lui-même, une toute petite trace d’ « Idéal de Gauche » et a-t-il voulu laisser à d’autres « le sale boulot » qu’on attendait de lui ?



Palmarès