Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Alpo47 (---.---.---.137) 2 septembre 2011 10:13
Alpo47

Une tragique description de l’évolution des « privatisées » en particulier. Et tout cela on le retrouve dans le mode de fonctionnement de toute notre société : c’est l’actionnaire qui est toujours privilégié.

De même toutes les grosses entreprises, en particulier celles du CAC40, délocalisent pour limiter leurs charges, utilisent les niches fiscales et paradis fiscaux ...pour ne pas payer d’impot. Encore, TOUT pour l’actionnaire.

Cette évolution est folle et va forcément aller dans le mur. Il y a des limites, d’abord celles où la société paupérisée ne pourra plus consommer... Nous y sommes quasiment.

D’ailleurs et pour autre exemple, j’ai été récemment contacté par EDF pour souscrire à un « contrat de fidélité » qui bloque les prix pour 2 ans. A priori, gagnant-gagnant et pourtant, je m’interroge me demandant : Où est le piège ?



Palmarès