Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Jean (---.---.---.119) 2 septembre 2011 13:05

pragma,

propos vite expédiés

Les compagnies de chemin de fer étaient privées et (auto) soumises à rentabilité.

C’ est l’ Etat qui a imposé à ces compagnies de construire et exploiter des lignes jugées non rentables en soi, l’ Etat garantissant de verser la différence.

La dette non payée est bien celle de l’ Etat, qui a préféré nationaliser, et au passage culpabiliser le travailleur, comme partout aujourd’ hui en France (et même le citoyen)

Une chose est le chiffre commercial, une autre les dépenses infrastructures.

Ces dépenses ne permettent pas seulement aux trains de voyageurs de rouler, mais aussi de retirer des milliers de camions des routes ; elles servent aussi aux compagnies privées autorisées aujourd’ hui à circuler sur le réseau ferré, et pas seulement à la SNCF.



Palmarès