• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

La fusion thermonucléaire : l’énergie de l’avenir ?

Par spartacus1 (---.---.181.165) 15 septembre 2011 10:55
spartacus1

Je remercie également l’auteur pour cette intelligente vulgarisation.

Avant d’aborder ce qui vous gêne, je voudrais préciser que je suis un adversaire résolu de l’énergie nucléaire de fission (celle que nous connaissons actuellement), mais, au contraire un partisan tout aussi résolu de l’énergie nucléaire de fusion (celle qui fait l’objet de l’article).

Venons-en maintenant à vos gênes :

- Retraitement des déchets
La fusion ne crée strictement aucun déchets radioactifs.

- Assèchement des fleuves
C’est la première fois que j’en entends parler. Au contraire, selon certains, le réchauffement climatique verrait, en Europe tout au moins, un accroissement des précipitations annuelles. De toute façon, l’énergie de fusion est bien « plus concentrée »* que l’énergie de fission et il y a d’autres moyens que l’eau pour refroidir, avec, au passage, une amélioration du rendement.

- Sous-traitance de la sécurité
Absolument d’accord avec vous, cela devrait être totalement interdit. Mais il faut dire aussi que la fusion présente bien moins de danger que la fission.
La fission s’entretient elle-même, il faut la ralentir pour ne pas en faire une bombe.
La fusion, au contraire, doit être en permanence entretenue, faute de quoi elle s’arrête. C’est d’ailleurs l’une des principales pierre achoppement des physiciens et ingénieurs : réaliser un dispositif qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.

- Coût et capacité de démanteler
Là, effectivement, on est dans le brouillard, mais il ne faut pas oublier qu’une centrale à fusion ne présente strictement aucune radioactivité et qu’il s’agit simplement de démanteler une installation industrielle.

Je suis tout autant que vous un partisan acharné de l’énergie solaire (qui est d’ailleurs une énergie de fusion nucléaire).
Vous parlez de centrales solaires ; le solaire est une énergie qui se prête particulièrement à la décentralisation, il n’y a aucun gain de rendement en augmentant la taille des installation.
Alors, pourquoi des centrales ? pour obliger les gens à être pieds et poings liés à un fournisseur d’énergie ? Le solaire permet à tout un chacun (sauf immeubles citadins) de produire sur place l’énergie dont il a besoin.
Je pense que si l’on équipait dès maintenant tous ce qui peut être équipé en solaire (avec les technologies existantes) on pourrait se passer d’une bonne partie de la saloperieque sont les centrales à fission.

Je vois un peu l’avenir comme un mélange de production d’énergie : une production locale par solaire, éolien, vagues et des centrales à fusion pour assurer la production qui ne peut pas être faite localement.

* Je simplifie

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération