Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par gorgonzola (---.---.---.224) 15 novembre 2011 22:58

L’Union Populaire Républicaine (U.P.R) n’est pas un leurre-appareil de l’UMP et du PS pour la simple raison que l’UPR n’est pas un parti politique mais un mouvement citoyen et pour la simple raison que dans ce mouvement il y a des français qui se disent de droite, d’autres qui se disent de gauche, et d’autres encore qui s’en fichent.
 

"Les Français attachés à la souveraineté de la France sont ulcérés lorsqu’ils découvrent que des politiciens qui critiquent férocement l’Europe dans les médias sont en réalité de mèche avec l’UMP ou le PS, dont ils obtiennent des financements discrets ou l’absence de concurrent dans leur circonscription législative.

Tous les membres de l’UPR, dirigeants compris, s’engagent quant à eux à ne jamais fricoter avec un parti européiste : ce principe redonne clarté et dignité au combat politique. Tous ceux qui font connaissance de l’UPR approuvent ce principe à 100% !

L’UPR n’a rien à voir non plus avec tous ces partis où l’on répartit les rôles pour « ratisser large » : tel dirigeant se dit pour l’euro, tel autre pour sa sortie, un troisième condamne la rentrée dans l’OTAN tandis qu’un quatrième affiche ses convictions atlantistes. Souvent même, c’est le principal dirigeant qui joue les caméléons, en changeant son discours sans la moindre cohérence et en multipliant les contradictions, rien que pour satisfaire chacun de ses interlocuteurs, chacun de ses publics.

L’UPR n’est pas ce genre d’auberge espagnole peuplée de caméléons et d’opportunistes : tout le monde y dit et y écrit la même chose tout le temps et à tout le monde, conformément à notre Charte fondatrice." - Extrait du programme officiel sur le site de l’UPR



Palmarès