• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Le christianisme est-il né en Palestine ou dans la diaspora ?

Par Neymare (---.---.63.165) 18 janvier 2012 15:13
Neymare

Bonjour
Ayant étudié un peu le sujet, il me semble que l’origine du christianisme remonte à une période bien antérieure à la vie de celui qui allait devenir Jésus (et dont ce n’était sans doute pas le nom).
L’histoire racontée par les évangiles et plus encore celle des évangiles originaux (gnostiques) provient de mythes antérieurs à la vie de Jésus (comme Mythra par exemple), ou l’on retrouve toujours les memes themes : naissance dans une étable (ou une grotte), mère vierge, sacrifice ultime etc...
On a donc vraisembablement mêlé ces légendes d’anciens cultes initiatiques avec la vie d’un homme (100% humain) qui avait preché lui aussi la gnose (métenpsychose) durant ce premier siècle.
Or, la connaissance qu’il y a dans la gnose (aussi bien que dans le Bouddhisme ou l’indouisme qui est une autre façon de dire la meme chose) est tout à fait contradictoire avec la bible (ancien testament) : cette dernière nous décrit un Dieu séparé de l’homme, mais lui ressemblant en tout point (vengeur, acariatre, imposant ses lois, punissant les vilains méchants etc...). Alors que la gnose chrétienne est en totale contradiction avec cette vision exotérique et nous propose une vision ésotérique : en claire l’homme (et tout ce qui vit) est un moyen pour Dieu de s’incarner : Dieu (ou du moins son prolongement, le Christ, l’ame ou le Bouddha comme on voudra) est représenté comme le souffle donnant vie à l’homme.
Cette vision de Dieu (ou plutot du grand esprit) annule toutes les obligations imposées par le Dieu de la bible à l’homme : et c’est ce qui ressort des évangiles gnostiques, le shabbat est inutile, de meme que la circoncision de meme que toute la fausse dévotion des tartuffes et autres fanatiques religieux. Dieu s’incarnant lui meme se laisse un total libre arbitre, quitte à s’en mordre les doigts face à tant d’imbécilité humaine.
Or ces évangiles gnostiques composites de légendes preexistantes à Jésus, et de la vie de cet homme (probablement sacrifié par le sanhédrin sur l’autel de la bien pensance religieuse) ont connu une expansion éclaire en Europe dès la fin du premier siècle. Mais ces évangiles étaient indépendants de la foi Juive puisqu’ils la discréditaient totalement, donc Jésus n’était pas du tout le sauveur attendu par les Juifs, il est donc peu vraisemblable que cette histoire soit née dans la diaspora Juive, mais plutot dans des courants du type esseniens

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération