• mercredi 23 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

L’invention de la dette

Par joletaxi (---.---.41.22) 3 février 2012 12:19

Aaaah quel plaisir de retrouver mes enclumes !

L’etat n’est obligé de financer son budget par l’emprunt prive que depuis qu’il s’est interdit d’utiliser l’escompte de sa banque centrale.

il s’agit d’une particularité européenne et fort heureusement, on imagine les dégâts si les Grecs finançaient leur gabegie en imprimant des euros !!

Le probleme est le suivant : l’etat (liberal) n’est pas une entreprise. Tout ce qui rapporte a ete privatisé.

Dont ses emprunts ne generent pas de retour sur investissements.

lorsque l’état emprunte pour financer une infrastructure, elle favorise le développement et partant augmente la base imposable de ses citoyens.On peut donc dire que ,comme une entreprise, l’état développe ses moyens au travers de l’élévation du niveau de vie de ses citoyens, ce qui est un bien.Il en est de même lorsque l’état investit dans l’éducation, les soins de santé,les transports.par contre ,le problème surgit quand l’emprunt sert à maintenir un appareil étatique qui n’apporte plus grand chose ,ce qui s’est multiplié ces dernières années

Ce que vous ne semblez pas vouloir comprendre c’est qu’il y a 2 moyens de gérer un endettement :
soit on emprunte pour rembourser, ce que l’on fait depuis des années, avec un effet boule de neige ingérable à terme, et on s’approche dangereusement du terme.
Soit on limite ses dépenses,et on les adapte à ses revenus.

Tout le reste c’est de la daube en sauce.

Lorsque vous dites les banques empruntent auprès de la banque centrale à des taux très bas, il ne s’agit pas de prêter ensuite aux états, mais il s’agit avant tout de rétablir une assise financière qui permet de rétablir la confiance entre banques,ce qui a été fait aux USA, sans pour autant éviter des faillites record dans le secteur.
L’état ne va pas s’emprunter de l’argent qu’il vient de créer, il lui suffirait de faire rouler la planche à billets, avec des situations du genre Zimbabwe

Comme vous le signalez, les banques n’ont qu’un infime partie de fonds en garantie de leurs encours, et en permanence,entre banques circulent des capitaux énormes, que les banques s’empruntent et se remboursent mutuellement.Que cette délicate machine s’enraye, et tout le système s’écroule.En permettant aux banques de se refinancer hors du circuit normal, l’état ne fait qu’intervenir pour éviter ce genre d’accident,mais cela n’a strictement rien à voir avec l’emprunt d’état.
D’ailleurs, les emprunts et obligations émises par les états sont généralement en grosse majorité aux mains des particuliers.L’état belge vient par exemple d’émettre 7 milliards d’emprunt, souscrits dans les 2 jours par la population, ou des institutions nationales.
Au japon, 95 % de la dette est aux mains de la population,qui retrouve au travers de l’intérêt ,une partie du fruit de son travail et de son épargne.C’est donc un système que je qualifierais de vertueux.

Bref, et les gouvernements l’ont enfin compris, il n’y a d’autre solution viable que d’adapter ses dépenses à ses ressources,et quand il n’y a plus de croissance, cela veut dire que la part qui revient à chacun diminue,y compris pour l’état.les adeptes de la décroissance feraient bien d’y réfléchir.

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération