Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par eric (---.---.---.219) 14 février 2012 10:11

Que retenir de cette pantalonnade ? Le front de gauche et satellites sont prêt à recourir à la violence, en tous cas à la pression physique, pour faire taire des gens qui auraient sur un même sujet les mêmes analyses et les mêmes préconisation qu’eux....

Ils ne croient donc pas à ce qu’ils disent, c’est à dire à la gravité du problème. A Moscou, face au résultat des élections, question moins dramatique que les plans de rigueur grecs, tous les partis d’opposition se sont réunis et se sont écouté avec à peine quelques sifflements.
Quand c’est vraiment grave, on accepte toutes les bonnes volontés ( De Gaulle a accepté les communistes qui ont accepté De Gaulle par exemple)
Ils ne sont pas démocrates.
Ils sont potentiellement violent, au moins quand ils sont nombreux face à de rares adversaires.
Ils ont du mal à embrayer dans l’opinion. Faire un déplacement pour « récupérer » un truc organisé par 10 personnes....
L’exposition médiatique les intéresse plus que le résultat des« luttes.... »
Ce sont des tartuffes parce qu’ils voteront de toute façon Hollande au second tour si le cas se présente. C’est la condition du maintient de leur prébendes municipales et législatives ( pas un élu possible sans le soutien PS).
Tous cela n’est pas très édifiant



Palmarès