• mercredi 23 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Pourquoi la Grèce ne sortira pas de la Zone Euro

Par erasmus (---.---.58.214) 18 février 2012 18:11

L’optimalité d’une zone monétaire (selon Mundel, prix nobel( en l’honneur d’Alfred nobel)) lance la théorie selon laquelle la mobilité de facteurs de production (travail, capital) est essentielle au bon fonctionnement d’une zone monétaire. Ainsi un choc affectant plus durement un pays que l’autre, qui deplace une partie de la demande de bien et service du pays X vers le pays Y. En l’absence de migration des facteurs de production, le pays Y accusera une baisse de prod synonyme de chômage et de détérioration de la sa balance courantes des paiements. En revanche, le pays Y se retrouvera en ecxès de prod avec à la clef de l’inflation et une balance excédentaire. S i la liberté de mouvement des capitaux est bien réel, la barrière de la langue, de la culture et les disparités sociales rendent en revanche les mouvements de travailleurs plus utopiques. D’parès Mundel, un système federal qui s’ajusterait mécaniquement permettrait de compenser de tels chocs économiques et symétriques. Mais pour ça il faut un budget commun !!! les euroobligations, la redistribution de richesse. On peur avoir le beurre et l’argent du beurre.. L’Allemagne construit sa croissance sur le dos des pays du SUD sans redistribuer... si on continue comme ça, c’est sur tt va exploser, d’ou l’idée de faire voter tt le monde pour un président qui n’aura pas de preferance nationale... mais allez y croyez que je suis un bourricot...

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération