• vendredi 25 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Pourquoi je soutiens Marine Le Pen ? Pas de démocratie populaire sans souveraineté nationale

Par djea (---.---.215.119) 28 février 2012 18:08

" elle a les mains propres«  !!! mon Dieu comment est-ce possible !!! vous ne savez rien du programme...vous savez qu’elle cotoie des néo nazis et des ultra libéraux (qui ont mené le monde dans le mur et à la misère totale des peuples entiers !) mais vous allez voter pour elle pour...voir !

Ces gens ne sont pas des démocrates, vous risquez de ne plus jamais donner votre avis ! pauvre pomme !
marine le pen ment.
LE FN, UNE PAUVRE VICTIME ? C’EST FAUX ! :

 »Je suis bien loin de là où nous en étions en 2007 à la même époque, alors même que nous n’avions pu déposer le dernier jour que 507 parrainages.«  

507, le chiffre est brandi par tous les responsables frontistes - et Marine Le Pen en premier lieu ce 31 janvier - comme la preuve des »pressions« récurrentes exercées par le PS et l’UMP pour empêcher le FN d’obtenir les 500 signatures d’élus nécessaires pour concourir à la présidentielle. 

Sauf que ces mêmes responsables frontistes le savent mais se gardent bien de le clamer : en réalité, 566 parrainages étaient arrivés au Conseil constitutionnel en 2007 et 554 d’entre eux avaient été validés. 

C’est ce que révèle Jean-Claude Colliard, président de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne et ancien membre du Conseil constitutionnel, dans la dernière édition des »Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel« . 

On y apprend également que quatre autres candidats étaient restés au-dessous de la barre des 600 »présentations« , selon le terme officiel : 

José Bové (503), Arlette Laguiller (539), Gérard Schivardi (556) et Frédéric Nihous (597). 

Jean-Marie Le Pen n’était donc pas un cas isolé et le couperet n’était pas passé aussi près qu’on avait bien voulu le dire. 

Même si le candidat FN arrivait loin derrière ses trois concurrents les plus parrainés : François Bayrou (1384), Nicolas Sarkozy (3461) et Ségolène Royal (3500). »

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération