Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Brath-z (---.---.---.60) 9 mars 2012 17:49
Brath-z

jamjam, vous aurez été mal informé.

"Il n’a jamais dit que le sénat était inutile, coûtait trop, il n’a jamais parlé de réduire le nombre pléthorique de politiques que nous avons.« > Jean-Luc Mélenchon s’était au contraire fait connaître de ses collègues sénateurs quand, plus jeune membre du Sénat à sa première élection, il a rien moins que réclamer sa suppression. Plus tard, quand Lionel Jospin a tenté (vainement, car il fallait pour cela l’accord du Sénat lui-même) une réforme radicale du Sénat, c’est à Jean-Luc Mélenchon qu’il s’est adressé pour aider à la rédaction du projet.
Depuis qu’il est entré en politique, Jean-Luc Mélenchon est fermement opposé au Sénat. Seulement, c’est un républicain légaliste : il respecte les institutions, quand bien même il y est opposé.

 »Tous les francs-maçons que j’ai connus depuis mon adolescence étaient de fieffés affairistes. Il paraît qu’ils ne le sont pas tous. En tout cas bravo pour la transparence et l’homme du peuple sénateur.« > Je vous confirme que tous les franc-maçons ne sont pas de fieffés affairistes, loin s’en faut. Et pour ce qui est de la »transparence", je ne vois pas en quoi il y aurait dérogé, puisqu’il n’a rien tenu de secret pour ce qui concerne sa vie d’homme public.



Palmarès