Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par Pie 3,14 (---.---.---.27) 9 mars 2012 23:37

Voilà un F Asselineau qui répond en parlant de F Asselineau à la troisième personne. C’est soit le syndrome Alain Delon ou plus simplement une autre personne que lui qui écrit.

Pour le reste, résumons : cela commence avec la réthorique grotesque du « tortionnaire », du visage « tuméfié et ensanglanté » qui le rendrait « peu séduisant » ( j’ai honte pour le rédacteur de cette funeste phrase).
Cela se poursuit avec une ode au programme « cohérent », « pédagogique », « novateur », « techniquement fiable » du candidat déclaré.
Puis le constat de la non existence médiatique assourdissante du candidat. Vous n’avez toujours pas compris qu’avant le 19 Mars, tant que vous n’aurez pas 500 signatures , on ne parlera de vous que si vous êtes audibles.
Les médias ne sont ni pour ni contre vous, ils ne reflètent que l’audience des candidats. La vôtre étant proche du zéro absolu, vous êtes invisibles.

Vous continuez avec vos 1300 adhérents ( c’est moins que LO, c’est dire...), vos 51000 visions sur Dailymotion ( le moindre truc d’un candidat officiel fait cent fois plus), vos audiences « significatives » et concluez imperturbable sur le « fascisme bleu aux étoiles d’or », la « dictature européiste », en somme la prose outrée habituelle.

Je pense vraiment que pour vous, le réveil risque d’être brutal.



Palmarès