• vendredi 18 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen

Tuerie de Toulouse et le piège de la récupération

Par Dies iræ (---.---.113.43) 20 mars 2012 22:47
Dies iræ

Bayrou a perdu son sang-froid devant Cohn-Bendit ? Faux, c’est ce dernier qui l’a perdu, puisque c’est ce dernier qui l’a traité de sale con quand Bayrou lui a rappelé ce que le pédophile avait lui même écrit dans un de ses livres et affirmé nonchalemment, vautré sur son fauteuil, à la télévision. Et pourtant c’est Bayrou le lendemain qui se faisait descendre dans la presse, comme s’il avait prononcé quelque chose d’impardonnable. 
Quant à la gifle, je suppose que si un gamin avait tenté de prendre quelque chose dans une de vos poches, vous lui auriez donné une caresse, vous. Son geste n’était pas une vraie gifle, juste une tape, l’avertissement d’un adulte qui dit « attention » à un gamin qui fouille les poches.

Signaler un abus


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération