Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par martiseillais (---.---.---.89) 23 mars 2012 09:52
martiseillais

Le principal reproche que j’ai à faire aux socialistes est de s’être rangé au côté de Sarko dans cette mascarade compationnelle ! Le tweet « ravageur » de Valls s’interprète comme l’on veut , et c’est pour cette même raison que des interprétations contradictoires font le beau jeu de chaque clan. Les socialistes n’auraient pas dû tomber dans le piège de la bande à Sarko ! Il était tout aussi facile pour eux d’expliquer leur décision sans pour cela bouleverser le déroulement de ce qui malheureusement était écrit d’avance. Deux autres partis, de gauche et de droite, ont eu la sagesse de ne pas commettre cette faute ! Aux yeux de l’opinion, ils s’en sortent plutôt bien ! La même remarque est à mettre au compte de la droite qui comme d’autres, n’ont pas sût retenir quelques francs tireurs dont Coppé fait partie ! Le seul qui pouvait espérer quelques retombés de cette manigance est Sarko lui même, mais voilà ! L’habit ne fait pas le moine et quoique quelques-uns puissent en penser, il est le principal fautif des dérives verbales de tous bords ! Cet homme ne fait, et n’a jamais fait, quelque chose sans une arrière-pensée personnelle ! Sa lutte est personnelle et restera personnelle jusqu’au dernier jour de son mandat ! Il joue sa carrière politique, mais également son avenir d’homme marginal ! Dans cette lutte contre le système qu’il représente encore, tous les coups sont permis, et le discourt qu’il tient depuis la fin physique du principal acteur de cette malheureuse affaire le prouve. Sa campagne n’est que divagation et polémique sur des sujets qui n’apportent rien au peuple ; rien concernant l’avenir des Français, mais surtout sur ce que ferrait Sarko s’il était réélu. Et là, tout est à craindre !



Palmarès