Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Signaler un abus

Par focalix (---.---.---.212) 31 mars 2012 11:21
focalix

Le pire, c’est que salope n’est même pas le féminin de salaud, ni par l’orthographe, ni par le sens.

Un salaud, au sens sartrien du terme, c’est celui qui nuit en parfaite connaissance de cause.
Les intellectuels communistes qui, au courant des crimes de Staline, continuaient de soutenir le régime soviétique, était des salauds, au féminin des salaudes.

Dans « salope », il y a une idée de souillure (saloper).

Toutes les salaudes ne sont pas des souillons !

Bonne journée à tous, à toi aussi Brutus.



Palmarès