• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 11 septembre : à la lumière du dossier SPS le mystère s’épaissit

11 septembre : à la lumière du dossier SPS le mystère s’épaissit

Sur le 11/9 je suis sceptique. Pas viscéralement non, car j'admets les preuves matérielles (authentifiables). Mais sur le 11/9, ne voyant pas de preuve matérielle suffisante dans un sens ou dans l'autre, je suis pleinement sceptique. J'estime malgré tout que la version officielle est fausse avec une probabilité proche des 90 %. Pour les démolitions contrôlées ça descend à près de 70 %. Si vous voulez connaître vos propres estimations demandez-vous ce que serait votre choix si votre vie était en jeu... VO ou pas VO ?... DC ou pas DC ? Si vous dites 100% dans un sens ou dans l'autre, c'est que vous êtes convaincus et alors attention au piège d'oublier d'examiner aussi les arguments adverses.

Il y en a qui sont à 100% chez les pro-VOs. En fait, la plupart des pro-VOs (tels qu'on les lit) sont dans ce cadre-là. Un truc est "VO" ? C'est bon on le défend bec et ongles. Pas "VO" ? Alors on le voue aux gémonies. Je dirais que ce type de comportement est assez caractéristique des enseignements technico-religieux qui existaient avant la science et qu'on appelle la scolastique. La corrélation est en effet facile à voir entre d'une part la scolastique, utile à l'époque moyen-âgeuse (faute de mieux certes) mais imprégnant l'enseignement de considérations religieuses, et le nouveau militantisme de la VO qui consiste à la défendre sans s'intéresser outre mesure à l'argumentation, qui est pourtant un excellent outil d'élucidation des faits.

Ce qui donne parfois des discussions picaresques qui ressemblent à :  

— (anti-VO) Je constate que A. Peut-être que B ?

— (pro-VO) Arrête de dire C ! Tu ne vois pas que D ? 

avec bien sûr C ≠ A , et D sans aucune espèce d'importance ou même de réalisme ! Du moins pour l'anti-VO, le pro pensant l'inverse... Bref la discussion n'est pas facile je dirais même qu'elle n'est pas du tout productive. Je défie de trouver quelque part un seul consensus important. En soi cela donne une indication sur la sorte d'enjeu : au moins une "équipe" n'a pas du tout intérêt à composer avec l'autre.

Et puis il y a les incrédules de la version officielle. Les sceptiques. Ceux qui se font conspuer tous les jours par les plus virulents debunkers qui ne les nomment guère plus que "conspirationnistes" ou "trouffeurs". L'association Reopen911 recevant un traitement spécial "scatologiquement correct" avec l'imaginatif "raie aux pennes" brainstormisé sur le fil HFR du sujet. Bizarrement les injures viennent quasi-toutes des partisans de la VO. C'est aussi une indication de militantisme, en plus d'être basé sur des textes précis (rapport de la commission d'enquête, du NIST, etc.) qui ne sont malheureusement pas spécialement scientifiques, du fait que les éléments essentiels que sont les modèles de simulation de ruine des WTCs ne sont pas publiés, le secret défense étant invoqué (!). Cela comment dirais-je ruine leur argumentation puisque rendent leurs conclusions scientifiquement invérifiables (il y a quelque chose de particulièrement comique à ce sujet dans cette revue vous allez voir...).

Du côté des incrédules donc je ne pense pas me tromper en disant qu'on observe en face une rhétorique officielle qui semble ontologiquement structurée comme une scolastique telle que celle du moyen âge, époque où connaissance et religieux n'étaient pas encore des disciplines séparées. Les incrédules eux, s'intéressent aux arguments et notamment à ceux des debunkers, afin d'améliorer leur propre argumentation et interprétation de la réalité observée.

Mais les officialistes (les partisans de la VO) disent qu'ils ont la science avec eux. Et que nous n'avons donc plus qu'à nous taire, nous et nos argumentations, manifestement pénibles voire insupportables à leurs yeux. Mais le discours de la VO — et oui, il n'y en a qu'un, on peut le dire — est-il aussi rigoureux qu'ils le prétendent ? 

Et bien on va pouvoir le vérifier suite à la récente publication de SPS (Science-et-Pseudo-sciences) sur le 11 septembre 2001. Ou plutôt sur les "conspirationnistes", qui semblent la grande préoccupation de l'ouvrage, le thème apparaissant tout au long de la revue. En résumé : comment les conspirationnistes peuvent penser ce qu'ils pensent, comment ils sont dans le religieux, etc. etc. Alors que chacun a un scénario spécifique différent des autres truthers : vous parlez d'une drôle de religion... Comme si c'était nous qui étions accrochés à des textes sacrés, LOL, m'enfin quoi...

Quant au terme "conspirationniste", c'est un outil rhétorique de la nov-langue des tenants de la VO qui signifie "incrédule" tout en véhiculant — c'est là l'astuce — une connotation très négative. Alors que la dénomination elle-même est erronée, puisque la version officielle nécessite aussi un complot. De plus on peut rejeter la vraisemblance de la VO sans accuser le gouvernement étasunien (de l'époque). 

C'est d'ailleurs ce qu'on va faire maintenant, grâce au dossier de SPS. En effet deux informations particulièrement intéressantes (il y en a peut-être d'autres) sont contenues dans la revues et qui sont nettement en défaveur de la VO !... Etrange pour une revue totalement orientée en faveur de la VO ? Pas du tout, cela s'explique par les universitaires qui y participent et qui, eux, contrairement aux militants de la VO, se permettent de raisonner en dehors des limites de la "Vox Officialis". Le raisonnement hypotético-déductif est ce qu'ils pratiquent, ce sont des scientifiques, et il faut espérer que l'éditeur de la revue (et qui vient de produire un article récemment sur le sujet) ne leur en voudra pas trop de leurs "débordements"...

Et oui, la science nécessite la réflexion par soi-même, ainsi que la vérification. Et surtout pas la croyance en des rapports présentant des affirmations dont les tenants ne sont pas publiés, comme les paramètres de calcul de ruine des tours jumelles selon le scénario proposé.

J'ai lu en détail une bonne moitié de ce dossier en juin en l'annotant précisément afin de vérifier la cohérence du discours, uniquement en appliquant le sens commun, n'étant pas spécialiste. Mais cela comme vous allez le voir le sens commun suffit à se faire une idée précise de l'absence de cohérence de la VO, en tout cas telle qu'elle nous est contée ici. D'où le titre de l'article, "le mystère s'épaissit" malgré la "lumière" apportée par l'ouvrage. Et puis j'ai rédigé des critiques, en remettant à plus tard pour l'examen des articles délaissés. C'est pour ça que je ne publie que maintenant. Je n'avais pas envie de m'y remettre, mais une fois lancé c'est bon, j'ai lu le reste et rédigé mes commentaires. Il le fallait bien, les debunkers français se montrant fiers de cette étude, il était donc nécessaire de recadrer un peu en tentant de leur expliquer en quoi le contenu de ce fascicule est en net défaveur de la version officielle (voir le résumé à la fin pour quelque chose de précis), et cela malgré les intentions de l'éditeur, ce qui est un met fin pour ceux qui comme moi apprécient de regarder le comportement souvent plein d'exagération et de raccourcis des tenants de la version officielle.

Sur l'analyse que je fais je pense que je ne me trompe guère. De toute manière si je me suis trompé sur quelque chose quelqu'un ne manquera pas de pointer mon erreur. Et je la reconnaitrai si l'argument tient, car l'important est de mettre-à-jour ses convictions en fonction de discussions ouvertes incluant le point de vue étayé des autres. Si j'avais un seul conseil à donner à ceux qui s'intéressent à cette affaire c'est celui-là : étudiez les arguments des "pour" et des "contre" et pas uniquement ceux de l'un ou ceux l'autre. Confrontez vos idées à celles qui sont concurrentes, plutôt que chercher à les conforter. A moins que vous préfériez la croyance mais alors je ne peux rien pour vous...

Analyse du dossier de SPS

Je commence par l'information la plus utile que j'y ai trouvé

J'ai appris une chose que je ne savais pas sur le WTC7. Je cite (c'est moi qui souligne) :

(p43-44) Il a été ainsi constaté qu'il y a eu des incendies aux étages 19, 22, 29 et 30, mais ils étaient éteints au moins 3 heures avant l'effondrement de la WTC 7. En revanche, aux environs de 16h-17h des incendies ont été observés aux étages 7, 8, 9 11, 12, 13 et 14 (non occupés).  [...]  Pour le 8e étage, il a été nécessaire de considérer un autre démarrage de feu pour retrouver une propagation de l'incendie du côté nord, entre 15h et 16h 40, conforme à la situation constatée.

Bon, on peut en conclure que ce deuxième départ de feu n'est pas lié aux débris du WTC1. En effet il n'est guère envisageable que le feu ait couvé de 10h28 (heure de l'effondrement du WTC1) jusqu'à 15h avant de se déclarer. Difficile aussi d'envisager un court-circuit — l'électricité ayant dû être coupée — ou un transfert de l'incendie du 19ème vers le 7ème étage : même par une cage d'ascenseur, les portes d'ascenseur du 7e étage, normalement intactes et fermées avant 15h, ne permettant pas à des débris enflammés de traverser.

Dans ces conditions, il est très surprenant que l'hypothèse d'un incendie criminel soit autant occultée. D'autant plus que la SEC occupait les étages 11 à 13. On peut donc affirmer sans aucun doute qu'un incendie aux causes inconnues a pris autour et dans les bureaux de la SEC, causant apparemment l'effondrement du bâtiment (rupture des planchers entre les niveaux 7 et 14, p46). Les volumineux documents papiers de nombreuses enquêtes ont ironiquement contribué à ce désastre. Quelqu'un qui savait ce qui allait se passer et qui avait des documents compromettants stockés au WTC7 n'avait qu'à déclencher un incendie à distance pour être libéré de ses soucis... D'après les estimations il y avait entre 3000 et 4000 dossiers, dont certains — les plus confidentiels — sous forme papier, sans sauvegarde (1). Le crime parfait !

Passons aux articles un-à-uns et dans l'ordre (y compris quelques encarts), pour lesquels je présente ce qui m'a interloqué

Commençons par l'édito

L'édito affirme que les thèses « conspirationnistes » postulent une « gigantesque manipulation ». Pourquoi gigantesque ? Cette exagération est fort peu sérieuse, puisqu'à la limite une personne est suffisante : celle qui aurait provoqué l'incendie au 7e étage du WTC7, sans avoir même besoin de démolition contrôlée. Et même en cas de DC avec auto-guidage des avions, il est facile de voir que plusieurs dizaines de personnes suffisent (quelques équipes techniques), et qu'il est facile de museler leur liberté d'expression (recrutés par exemple chez des militants néo-conservateurs affirmés qui en plus deviennent complices). Le mauvais argument est martelé à nouveau page 83 où il est affirmé que cette « mise-en-scène machiavélique » (encore une qualification peu objective), demanderait une « série de complicités et de corruptions quasi-infinies ». Rien que ça... J'avais lu qu'il était évoqué la nécessité de milliers de complices, c'était déjà peu sérieux puisque les services opérationnels notamment de l'armée ont évidemment fait ce qu'ils avaient à faire avec les outils qu'on leur a donné, sans que des complicités d'exécutants aient été nécessaires. Maintenant il semble que pour eux la mise-en-cause de la version officielle nécessiterait une quasi-infinité de complicités et corruptions. J'appréhende leur prochaine évaluation, j'espère qu'ils n'iront tout de même pas jusqu'à l'infinité mathématique, ce qui dépasserait en efficacité la rhétorique marseillaise de la sardine qui bouche le port de Marseille...

Toujours dans l'édito, à partir de l'idée de la nécessité d'argumenter scientifiquement pour soutenir notre supposée idéologie, le mouvement pour la réouverture d'une enquête est comparé au mouvement créationniste essayant de réfuter la théorie darwinienne de l'évolution. Procédé fumeux puisque la théorie officielle du 11/9 n'a rien à voir avec celle de Darwin qui elle est cohérente, acceptée et conforme aux faits. De plus ce procès d'intention est spécieux : est-ce-à-dire que chercher des arguments scientifiques revient à conforter une idéologie ? C'est un peu pseudo-scientifique comme approche... On nage dans la subjectivité, d'ailleurs l'inverse de l'allégation peut fort bien être vraie : l'idéologie liée à l'amour de l'Amérique a pu pousser les debunkers à manipuler l'argumentation scientifique. Je pense que c'est plutôt ça, mais ça ne me viendrait pas à l'idée de le présenter comme argument.

Fin de l'édito : les théories complotistes ne résisteraient pas aux faits établis et reposent sur une volonté de croire qui font écho au fonctionnement des pseudo-sciences... Toujours ce raisonnement par amalgame, dont l'inconsistance est facile à prouver : ce sont les debunkers qui reprochent aux sceptiques de trop examiner les détails, pas l'inverse. Or que sont les détails, sinon des faits ? On s'aperçoit donc à travers cet édito que des techniques de décrédibilisation à base d'amalgames et de présentations baisées des faits sont utilisées. Ce qui semble assez courant dans les publications de l'AFIS (2). 

L'encart de Jean Bricmont intitulé "Vérité et plausibilité"

Pas piqué des vers non plus : « Tout le problème des conspirations est celui de leur plausibilité à priori. Imaginer que tout a été manigancé de l'intérieur et qu'on a inventé des terroristes saoudiens n'est simplement pas crédible. »

Vous avez bien lu, il considère que dans la version conspirationniste il est nécessaire que les terroristes n'existent pas ! S'il n'arrive pas à imaginer que le scénario d'un complot puisse être compatible avec de réels terroristes saoudiens, pourquoi nous fait-il l'honneur de son auguste réflexion, si éloignée de la "vérité et plausibilité" qu'il a choisi pour titre ? C'est très amusant.

Puis : « dans le [cas d']une conspiration due à un petit nombre d'individus félons, on doit supposer une incompétence inouïe du reste de l'appareil d'Etat. »

Mais non, c'est exactement l'inverse ! C'est la VO qui suppose une incompétence inouïe, vis-à-vis de terroristes seulement armés de cutters. Si on rejette la VO, l'appareil d'Etat a tout simplement fait ce qu'il était programmé pour faire. Il suffisait à haut niveau de rendre inefficace la réaction aux attentats, ce qui fut éventuellement fait de façon parfaitement efficace avec les exercices du jour. Par ailleurs, les petites mains de cet appareil d'Etat, culpabilisée de leur manque d'efficacité, ne sont guère en situation de douter publiquement de la probité de leur hiérarchie. Bien que certains le fassent, à leur risque pour leur carrière.

Un argument consistant quand même : « comment imaginer que des milliers de conspirationnistes découvrent les ficelles du complot, tout en étant assis derrière leur ordinateur, mais que le FBI en soit incapable (à moins de revenir à l'idée d'une méga-conspiration impliquant aussi l'essentiel du FBI) ? »

N'oublions pas que les structures hiérarchiques fonctionnent de façon à ce que les exécutants obéissent, sans mettre en cause les ordres d'en haut. On a pu le voir avec la non-investigation sur Atta avant les attentats alors qu'il y avait de sérieux doutes de ses instructeurs aéronautiques, qui furent transmis au FBI, qui n'a pas donné suite. Au FBI ce sont des gens comme tout le monde : il y en a qui ne doutent pas, mais sûrement aussi qui doutent (pour qui évidemment il serait risqué professionnellement de le dire ouvertement). Ces derniers sont-ils plus informés que l'internaute passionné ou plus intelligents que la moyenne ? Il n'y a pas de raison de le croire. Donc l'argument est faible. D'autant que les sceptiques n'ont pas « découvert les ficelles du complot », ils refusent d'avaler les incohérences de la VO, nuance. La plupart du temps, faute d'information, sans adopter de scénario figé. Est-ce si dur à comprendre ? On le dirait. Etonnant.

Ensuite, un couplet sur la supériorité des preuves matérielles sur les arguments du type "il est impossible que cela se soit passé selon le scénario avancé". Argument spécieux : dans un raisonnement rigoureux il ne faut négliger ni les preuves ni les difficultés statistiques. Surtout quand les preuves matérielles sont loin d'être probantes.

L'article "Les théories conspirationnistes autour du 11 septembre"

Passons à l'article paru dans Skeptic : (p9) « Dans les démolitions contrôlées, les charges explosives affaiblissent ou brisent tous les points porteurs de la structure en même temps  ». Non seulement c'est faux (quand il faut orienter le sens d'écroulement) mais en plus il est stupide de supposer qu'une DC des tours doit forcément ressembler à une DC classique. Déjà, la hauteur inhabituelle des tours pourrait justifier d'une démolition démarrant à mi-hauteur. 

Mais il écrit : « quelles sont les chances pour que ceux qui ont planifié une démolition si compliquée soient capables de prévoir les endroits exacts où les avions viendraient heurter les tours ? »

Ce n'est pas sérieux, il n'est pas croyable qu'il n'ai pas entendu parler les possibilités d'auto-guidage des Boeing. Les debunkers ne seront guère convaincants s'ils s'intéressent aussi peu aux hypothèses des sceptiques. Celle-ci elle est hyper-connue, quand même. Ce n'est pas sérieux pour un article qui prétend s'intéresser aux théories dites conspirationnistes. A moins que ce soit pour éviter d'offrir cet élément de réflexion au lecteur ayant encore peu réfléchi à la question ?

L'article dit ensuite (p12) que « tous les étages du WTC ont été pleinement occupés jusqu'au 11 septembre », ce qui est faux, puis s'interroge sur comment la préparation des trois tours pour une DC a pu être faite sans que personne ne remarque rien. Il dit : « Imaginez ce que représente d'essayer d'installer furtivement des câbles et des bombes dans un bâtiment pendant que des milliers de gens travaillent dans les bureaux, utilisent les ascenseurs et s'acivent dans les couloirs — un tel scénario est extrêmement improbable. »

C'est là une des caractéristiques intéressantes de la pensée des debunkers. Sous prétexte de rigueur je suppose, ils réfléchissent à une DC classique et essaient de voir si c'est possible à préparer en catimini dans les tours. Ils n'envisagent pas par exemple que des commandes à distance puissent être utilisées (trop cher peut-être ?... il y a de l'indigence dans ce raisonnement). Ou que le matériel a pu être amené emballé dans des caisses, se faisant passer pour du matériel de travaux, sachant que les travaux dans ces tours vieillissantes étaient tout sauf inhabituels. Quant à parler de bombes, c'est méconnaître la seule façon efficace de mettre bas une structure métallique sauf à la démonter : cisailler les colonnes de métal. Et pour cela ce ne sont pas des bombes qui sont nécessaires, mais des produits plus discrets et plus faciles à poser. Quant à l'accès aux colonnes de soutien, il ne serait nécessaire que pour certains étages, principalement aux alentours des impacts (en supposant leur hauteur programmée par un auto-guidage des avions, qui est une technique maîtrisée depuis longtemps). Et ce ne serait pas trop difficile, voir par exemple le changement de revêtement anti-feu qui eut lieu quelques temps avant sur les 2 tours, à plusieurs étages étrangement proches des impacts (3).

Je relève aussi un biais d'information important, l'administration américaine ayant « engagé une guerre contre l'Irak sur la base d'indigents renseignements concernant des armes de destruction massive ». Non monsieur, les renseignements n'étaient pas indigents, ils étaient fabriqués, et au plus haut niveau de l'Etat. Ce n'est pas du tout la même chose. Il faut éviter de désinformer. Pourquoi le faites-vous ? L'article finit en relevant que « si l'Amérique était un Etat policier avec de si terribles secrets à protéger, les brutes au gouvernement auraient à coup sûr donné l'assaut aux salles de conférence et arrêté les dirigeants du mouvement ». Raisonnement indigent pour deux raisons : primo ce comportement révèlerait leur culpabilité, secundo il n'y a pas lieu d'amalgamer un complot possible au plus haut niveau de l'Etat en septembre 2001 et l'Etat tel qu'il est devenu quelques années après, avec d'autres responsables qui n'auraient aucune raison d'être dans la cabale.

L'encart de Noam Chomsky

Ce n'est un secret pour personne, Chomsky, qui se demande pourquoi ce débat est si bien toléré, a intellectuellement mal vieilli. Il pense que si c'était un sujet sensible cela provoquerait autre chose qu'il n'explicite pas. L'arrestation de tous les incrédules du 11/9 en prison ? Leur extermination ? Comme si cela serait productif pour ceux qui le feraient... Il semble qu'il ait définitivement abandonné le chemin de la cohérence. Ce qui l'inquiète finalement est qu'internet permet à n'importe quelle théorie d'être discutée. Les gens — les internautes quoi — ne semblent pas aptes à raisonner sainement pour lui, il semblerait qu'il faille déléguer cela à des experts, ouvrant ainsi la voie aux dogmes de type fondamentalisme religieux (où les "élus" disent aux autres ce qu'ils doivent penser), danger que paradoxalement il dénonce sur les théories apparaissant sur Internet. Le problème pour lui est que les gens trient l'information (pire, ils aiment ça), et que de plus en plus on s'aperçoit que les rumeurs les plus importantes sont distillées par les grands médias, l'information importante émergeant sur Internet. Par exemple, ceux qui se renseignent sur Internet savaient plusieurs semaines à l'avance que les réacteurs de Fukushima ont généré du corium dès mars. A la décharge de Chomsky, il a du recevoir énormément de courriels plus ou moins illuminés au sujet du 11/9, et on peut supposer que psychologiquement il ait fini par prendre le contre-pied à cela. Mais bon, il me fait penser à... Rocard.

L'article "Comment assure-t'on la sécurité des constructions ?"

Article intéressant. Un seu passage qui dénote : « Il n'est nul besoin d'évoquer des scénarios fantaisistes pour décrire ce qui s'est passé : les lois de la physique et celles de la résistance des matériaux sont telles que, après le choc d'une violence extrême d'un avion de ligne et l'incendie qui s'en est suivi, et l'absence de moyens de lutte anti-feu à l'échelle du problème, la seule question qui pouvait être posée était : pendant combien de temps les tours resteront-elles debout ? ».

Ça c'est facile à dire, une fois que les tours sont tombées... Si elles avaient tenu le coup, personne ne se serait posé la question. D'ailleurs tout le monde a été étonné qu'elles tombent. De plus les feux de bureau durent un temps limité (à un endroit), faute de combustible. On est donc dans le registre de la croyance : aucune autre question ne pouvait être posée, sans s'interroger sur les témoignages d'explosions et la vitesse d'écroulement des bâtiments ?

D'ailleurs rien n'est réglé, la VO étant au sujet des écroulements parfaitement incohérente comme on va le voir plus loin. Or le rasoir d'Occam qui est somme toute une heuristique "au doigt mouillé" ne peut s'appliquer si on ne fournit pas soi-même une version explicative cohérente.

D'ailleurs il est dit ensuite que les tours « étaient conçues pour résister à un défi majeur : l'action des vents de tempête ». l y avait donc une certaine rigidité grâce aux poutres (horizontales) reliant les colonnes du cœur en un réseau métallique. Cela ne plaide pas vraiment en faveur du flambement des colonnes de la version officielle, bien que ce ne soit pas impossible non plus (par rupture des rivets ?). Voir à ce sujet les interventions très intéressantes d'Edderon sur le fil d'HFR (http://forum.hardware.fr/forum2.php?post=4281&cat=13&config=hfr.inc&cache=&page=1&sondage=0&owntopic=0&word=&spseudo=edderon&firstnum=0&curren ;tnum=0&filter=1).

Tout ce que j'aimerais c'est que le NIST publie ses modèles afin que le processus de vérification scientifique puisse s'opérer. Et puis j'aimerais bien que les tenants de la VO nous expliquent comment se fait exactement le passage du flambement des colonnes à leur rupture. Quelle était leur forme géométrique au moment précis de leur rupture ? Encore une explication manquante...

Article sur les effets du feu

La aussi, un article intéressant mais qui laisse échapper le même type de commentaire typique d'une méthode Coué : « A ce stade, la seule question était de savoir si le feu cesserait faute de combustible avant la chute des tours ». Il est facile de voir la fausseté de cette affirmation : des pompiers se trouvaient bel et bien dans le WTC2 quand la tour s'est écroulée, donc si c'était vrai pourquoi ne les a-t'on pas prévenus de sortir au plus vite ?

Puis, concernant les simulations d'impact, d'incendie et d'effet sur la structure : « Ces études ont été menées avec un soin remarquable, et ont permis de reconstituer l'essentiel des évènements du 11 septembre 2001  ». Mais comment sait-il qu'elles ont été effectuées avec un soin remarquable, alors que les paramètres de simulation sont secret-défense et ne peuvent donc pas être scientifiquement vérifiés par des pairs ? C'est de la poésie, pas de la science... Mais c'est vrai que l'affirmation prépare bien à la grosse galéjade que l'on va rencontrer dans l'article suivant, où les instants d'écroulement ont été calculés à la minute près pour chaque tour — selon la méthode du bonneteau peut-être... —.

Article sur l'effondrement des twin-towers

Celui de Matthys Levy parle d'une « étude indépendante et approfondie de la ruine », réalisée par le NIST en 2004. Cela est faux, le NIST n'est pas indépendant. C'est une agence du Département du Commerce des États-Unis. Donc directement aux ordres de l'exécutif. Et les scientifiques qui y travaillent ne font pas de la science objective qui peut être examinée par leurs pairs. En effet ils sont il me semble tenus à l'obligation de réserve, le NIST ne publie pas le détail des paramètres de ses simulations, qui sont pourtant ce sur quoi s'appuient leurs conclusions, ce qui ne permet pas un réel travail scientifique contradictoire. On peut facilement supposer qu'ils ont été tenus à argumenter uniquement dans le but d'essayer de prouver la version officielle, puisque c'est ainsi que la commission d'enquête sur ces attentats a fonctionné. C'est d'ailleurs le mode de fonctionnement typique des debunkers, tandis que les sceptiques sur le 11/9 me paraissent raisonner beaucoup plus objectivement, prenant en compte les arguments d'en face quand ceux-ci sont valables.

Autre contrevérité (p33-34) : le noyau des tours «  n'était pas prévu pour être aussi rigide que le périmètre des tours ». C'est faux, les noyaux étaient le principal soutien des tours, à l'aide bien sûr des colonnes de l'habillage. Comment un « ingénieur et scientifique  » peut-il écrire cela ? C'est grave, quand on pense qu'il « a dirigé une étude modélisant l'effondrement des tours jumelles ». Ce devait être une étude scolastique, plutôt que scientifique....

Il écrit (p35) : « L'exacte correspondance des poutres et colonnes détruites entre le modèle et les vidéos a démontré la pertinence du modèle pour prévoir les dégâts. C'est ainsi que les dommages intérieurs non visibles sur les vidéos, mais prédits par le modèle, ont été validés. » Comment peut-on affirmer cela sérieusement ? Imaginons qu'on tire au révolver sur un tronc d'arbre. Un modèle prédisant la forme du trou d'entrée, guère difficile à faire, sera-t'il forcément fiable pour décrire la trajectoire de la balle à l'intérieur du tronc ? Bien sûr que non. Cette méthode rend son modèle caduque.

D'ailleurs, aucun modèle sur un sujet aussi compliqué ne peut être très précis. Pourtant il affirme que son analyse numérique prédit un effondrement imminent 56 minutes après l'impact pour la tour 2, et 103 minutes après l'impact pour la tour 1. C'est épatant : ça correspond exactement aux durées respectives entre les impacts d'avions et les effondrements !!! Cela veut-il donc dire que son modèle est parfait et que c'est un scientifique extrêmement compétent ? Non. Cela signifie qu'il a ajusté divers paramètres pour obtenir ce résultat précis. Il n'y a donc aucune objectivité à son modèle, puisque son but était d'obtenir ces valeurs précises : il est facile d'obtenir le résultat désiré en jouant avec les paramètres d'un modèle complexe dont d'importants paramètres (comme l'état des cœurs des tours) sont inconnus. C'est carrément se moquer du monde.

Intéressant : contrairement à la majorité des debunkers, il admet que « le noyau central a cédé le premier, comme attesté par le mouvement vers le bas de l'antenne située sur le toit, 0,4 secondes avant l'effondrement global de la tour ». C'est aussi une conclusion de beaucoup de sceptiques. Et cela contredit le modèle classique des debunkers évoquant d'abord la rupture des planchers et de la façade. Serait-ce une évolution de la théorie officielle du "pancake", ou juste une divergence d'analyse ? En tout cas ce scénario semble poser de gros problèmes dans le passage entre le flambement (des colonnes internes) et leur rupture, en terme de symétrie constatée de l'effondrement (pour le WTC1) et de vitesse d'effondrement.

Article sur la démolition contrôlée

Article très intéressant, comme quoi il est utile que des universitaires participent à la discussion sur le 11 septembre. En effet c'est la première fois que je vois, dans une publication orientée en faveur de la VO, l'idée qu'une démolition classique (c-à-d de structure à base de béton armé) à l'explosif est un non-sens pour des structures verticales telles que les tours jumelles. Pourtant, et encore maintenant malgré qu'on ai tenté de leur expliquer les choses, les tenants de la VO du moins ceux qui discutent sur le fil d'HFR ressortent régulièrement qu'une DC est impossible parce que sinon on aurait entendu les explosifs, et puis ça n'aurait pas été discret de les poser. Or on ne peut rompre une colonne métallique avec de l'explosif (tout au plus la plier, ça sert pour démolir un pont métallique par exemple). A la place il y a un moyen bien plus discret : la découpe (chimique ou non) de sections de colonnes, lesquelles sont alors éjectées avec une très faible quantité d'explosif (comparé à l'autre scénario).

Certes les sceptiques évoquent les explosions, mais cela ne veut pas dire qu'ils pensent que les tours se sont écroulées à l'explosif. Sur ce point l'auteur se fourvoie un peu, disant que la thèse d'une DC est « tellement peu probable qu'elle en est ridicule. Il est vrai que toutes les structures, y compris celles réalisées en acier, peuvent être démolies à l'explosif. » 

Puis il est dit qu'un processus plus adapté dans ce cas est le démontage ou le découpage. On est bien d'accord, mais ce ne sont pas les sceptiques qu'il faut convaincre (ils ont déjà compris la possibilité) mais bien les tenants de la VO ! Redisons les choses : une DC de ce type de tour n'a de sens que par découpage (chimique par exemple) des poutres métalliques.

Malgré tout l'auteur, apparemment mal renseigné sur les idées en cours chez les sceptiques, continue par : « Examinons néanmoins cette hypothèse d'une démolition contrôlée à l'explosif du WTC (...) », alors qu'il sait — puisqu'il l'a dit — que la méthode n'est pas du tout adaptée au type de construction des tours.

Quant à la pose des explosifs, il dit : « Les va-et-vient occasionnés, même s'ils avaient été négligés par les personnes travaillant dans les tours, auraient été signalés après coup par les survivants ». Non je ne pense pas. Des travaux il y en avait tout le temps dans ces tours vieillissantes. Et puis l'équipe de pose aura eu la bonne idée d'amener les dispositifs dans des caisses fermées. Il faut juste avoir accès à la structure, dans le cadre de la réfection des ascenseurs par exemple, ou alors quand ils ont installé de nouvelles protections de flocage anti-feu. Ils auraient pu cacher les dispositifs dessous, ou les avoir maquillés en dispositif de régulation des ascenseurs. Ce n'est certainement pas impossible à faire sans se faire repérer pour des gens entraînés, les dispositifs seraient évidemment placés derrière les placages, là où les utilisateurs de la tour n'ont jamais accès.

Article sur l'effondrement de la tour 7

L'article est plutôt bon au début, bien que manquant de détail sur des points importants. Il y aurait eu chute libre en cascade des planchers entre les étages 5 et 14, laissant un espace vide d'une hauteur de 32 mètres entrainant le flambement des poteaux de façade. Cela à mon sens pose deux problèmes. D'une part, comment croire que 9 étages se soient décrochés sans entraîner sur la façade — puisque c'était invisible de l'extérieur — ? Certes les planchers, bétonnés contrairement aux tours jumelles, pouvaient résister au feu et rester d'un seul tenant. Mais alors comment leurs attaches ont-elles pu rompre de manière synchrone ? L'article hélas n'en parle pas. Quand à l'hypothèse sceptique de destruction volontaire, l'article se fout du monde, parlant de « destruction par explosif  »... Non, le seul moyen efficace encore une fois est de couper les colonnes métalliques ! L'article continue : « Les arguments avancés ont mis en évidence que l'explosion, d'une puissance suffisante pour sectionner, par exemple, le poteau intérieur 79, donnerait à elle seule des bruits très importants qui se seraient entendus à un kilomètre du bâtiment. »

Cette assertion est selon moi une falsification complète. En effet le poteau intérieur 79, comme les autres colonnes de la tour, est métallique (4). Pour le rompre il faut le couper, chimiquement avec de la thermite par exemple. Un explosif ne fera qu'abîmer ce qu'il y a autour du poteau, choisissant évidemment les directions d'expansion les plus faciles. Et ce n'est certes pas au travers d'une poutre métallique ! C'est du simple bon sens. Mais ceux dont je critique le travail sont des spécialistes de la construction métallique. Comment peuvent-ils penser que rompre une colonne métallique est plus facile avec un explosif qu'avec un découpage chimique ? Il y a là un profond mystère, que je ne suis pas en mesure de percer. A moins qu'il s'agisse d'un mécanisme de croyance, identique à celui dont nous accusent les debunkers ?... Pourtant il s'agit de raisonnement élémentaire : si on avait eu à démolir une des trois tours il fallait raisonner en terme de charges coupantes. Et non d'explosifs comme dans les constructions à base de béton armé. Peut-être est-ce la seule façon qu'a trouvé le NIST pour écarter le scénario d'une DC ? Si c'est le meilleur argument en défaveur de la DC — en tout cas c'est le seul présenté dans l'article —, et que cet argument est du vent, cela ne peut qu'aviver la suspicion qu'on peut avoir devant les explications officielles.

Article "Affabulation autour des débris métalliques"

L'article évoque la méthode d'enquête suivie par le NIST : « Pour les tours du World Trade Center, le problème n'était pas tant de trouver les causes de l'accident (connues à priori par les personnes possédant un minimum d'expérience en mécanique et calcul des structures) que d'étudier comment la construction s'était comportée vi-à-vis de l'impact des avions, de l'incendie et, pour finir, de l'effondrement. »

On part donc d'un apriori, sans aucune espèce de preuve, et malgré les indices discordants (squibs, explosions visibles et entendues, etc.). Ça a le mérite de la franchise, et correspond à tout ce qu'on a pu voir jusqu'ici. Il fallait expliquer un scénario et écarter l'autre. Cela dit c'est humain, vu que cet autre scénario aurait de vastes implications au niveau des instances de l'exécutif qui justement ont patronné ces études. CQFD...

Article sur le Pentagone

Jérôme Quirant, le coordinateur de cette compilation d'articles, évoque « plus d'une centaine de témoins [qui] ont décrit l'approche très basse de l'appareil et l'explosion générée par le crash, certains décrivant même l'impact ». Ce nombre est contestable, il y a eu des témoignages divers et je ne pense pas que le nombre de témoins évoquant un liner avant l'explosion atteigne même la cinquantaine. Je précise que je suis plutôt en faveur du scénario Boeing (avec l'option auto-guidage), mais la remarque est important car ça en dit long sur la méthode de comptage utilisée (à la marseilleise...). Enfin cela reste raisonnable en regard du nombre de complicités et corruptions quasi-infinies mentionné dans l'édito. Il y a encore de la marge pour de futurs inflations de comptages.

L'article dit que « la trajectoire et la manœuvre n'avaient rien d'insurmontable », et cite un ancien pilote : « Les gros jets se pilotent presque avec deux doigts aujourd'hui ». Pourtant viser un objectif au sol, avec cette vitesse et cet angle d'approche, est quelque chose qu'on n'apprend pas en simulateur. En effet pourquoi apprendre à faire çà ? Ça paraîtrait louche non ? Il suffit à l'instructeur de regarder les logs de simulation parce que je suppose qu'il y a un briefing avec l'instructeur. Les tenants de la VO rétorquent que le Pentagone est grand donc facile à viser. Mais ça ne tient pas puisque l'avion s'est encastré au rez-de-chaussée du bâtiment, se payant le luxe de raser les lampadaires sur son passage. Soit Hanjour a eu une chance énorme de ne pas percuter la pelouse, soit la trajectoire était pilotée par ordinateur. Je crois qu'il faut choisir...

L'encart sur le raisonnement ascientifique des truthers

Il est dit en gros que ceux-ci, profitant de l'absence de modélisation complète des tours, « en profitent pour remettre en cause tous les autres résultats des scientifiques. »

C'est un argument pseudo-scientifique ; la seule chose qui compte est la pertinence des arguments. Le NIST par exemple ne produit pas de science objective, mais des analyses techniques compatibles avec les explications souhaitées par leur ministère de tutelle.

Il dit aussi : « une de leurs lubies favorites est de dire qu'une fois amorcés, les effondrements des tours jumelles auraient du s'arrêter ». C'est faux. La plupart évoquent quelque chose de bien plus sérieux que cette allégation, à savoir qu'une certaine résistance liée à la déformation du métal avant rupture aurait dû mener à certains moments à une vitesse d'effondrement moindre. Pour plus de précision voir (5).

Comme d"habitude la solution de facilité est choisie : faire passer les allégations marginales les moins solides pour des arguments partagés par la majorité (« une de leurs lubies favorites »). Cela traduit-il une peur de ne pas pouvoir argumenter sérieusement ?

L'article "quelques considérations aéronautiques"

Argument intéressant , il est fait la remarque que le pilote aux commandes du vol 77 « n'a accéléré pour maximiser les dégâts, que dans les 30 dernières secondes de vol, une fois la trajectoire bien maîtrisée ». La descente a été très régulière (graphique quasi-linéaire p61) et il n'y a pas eu de rase-motte.

Ok. Reste que viser un point précis (à quelques dizaines de mètres près verticalement) en accélérant jusqu'à 850 km/h pose problème au niveau du temps de réaction nécessaire aux corrections de trajectoire. A partir du moment où le kamikaze a pu visualiser son objectif, il lui restait très peu de temps pour viser correctement. A environ 200 mètres par seconde par exemple (c-à-d 720 km/h, valeur arbitraire), sachant qu'il a bien dû avoir une correction à faire dans les derniers 100 mètres, comment a-t'il fait en une demi-seconde pour régler son allure ? Sans parler du temps de latence de réponse de l'appareil... Il me semble qu'un guidage robotisé serait plus vraisemblable. En tout cas il est étonnant de constater que les experts écartent cette possibilité à priori. Ah mais c'est vrai, ça impliquerait des choses désagréables au sujet de la gouvernance Cheney, il est plus confortable d'écarter d'emblée cette possibilité.

L'article "la chimie à la rescousse"

Difficile de se prononcer sur les soi-disant preuves de nano-thermite dans les poussières des tours, le débat étant technique. Néanmoins on peut constater que qu'une critique acerbe ("erreurs grossières...") est faite en introduction, seulement après sont présentés les arguments. Qui sont de plus non compréhensibles pour qui n'est pas du domaine. Et bien je pense qu'un meilleur article consisterai à commencer par montrer l'argumentation avant de prononcer des conclusions. Surtout que l'article n'est pas une publication scientifique (c-à-d reviewée par les pairs), alors que l'article de John & Harrit lui l'est. Les tenants de la VO rétorqueront que l'article était si mauvais qu'il n'aurait pas du passer, etc., mais c'est mettre la charrue avant les bœufs ! Prenez des querelles de scientifique, ça ressemble à ça, sauf que ça ne va jamais jusqu'à jeter l'opprobre sur la maison d'édition qui a publié leur papier. Sans les défendre sur le fond (à mon avis il faut chercher des restes de nano-thermite et non de la nano-thermite inutilisée), je trouve la forme plutôt désagréable, d'autant qu'il est difficile de se forger un avis. Seuls les arguments devraient avoir droit de cité et non les "excommunications" qui sont des procédés fort peu scientifiques (je ne parle pas de l'article qui à part l'introduction semble bien écrit).

L'article "Comment fonctionne les rumeurs"

Plutôt hors-sujet, avec un encart évoquant Raël (bonjour l'analogie de bûcheron...). L'auteur devrait plutôt s'interroger sur les propres croyances des afficionados de la TOC (TOC veut dire théorie officielle du complot, sous-entendu d'Alquaeda toute seule). Pensez : une commission dont la rédaction est faite par quelqu'un qui part ensuite travailler pour Condoleezza Rice (comment le remarque Monsieur X de France Inter dans la dernière de ses trois émissions sur le 11 septembre), un NIST qui certes emploie des scientifiques mais dont les conclusions sont basées sur des paramètres de simulation non publiés, et qui sont tenus au devoir de réserve sur ce qu'ils pensent... A la limite leur donner cette étude eut été une bonne façon de museler leur attitude scientifique. Non ?

L'article sur la sismique

Je zappe. Fatigue. D'autant que je n'ai pas vraiment d'avis sur la question.

L'article sur les "statistiques molestées en plein web par les truthers"

Alors là je suis assez admiratif. Il faut savoir que les suspicions de délits d'initiés ont débuté autour des places financières. Ce sont des gens très sérieux qui ont émis des doutes (et même plus que des doutes). Puis un scientifique a démontré statistiquement qu'il y avait eu un délit d'initié (nonobstant le fait que sa méthode est imparfaite, prédisant par exemple un délit d'initié avant l'ouragan Katrina).

Et là que nous raconte-t'on ? C'est la faute aux truthers !... Alors là bravo. C'est d'autant plus notre faute que les bénéficiaires de ces possibles délits d'initiés sont un secret parce que, dit-on, ils « ont été lavés de tout soupçon d'initié en raison d'une stratégie boursière précise », l'auteur racontant sans rire : « Leur identité n'a certes pas été révélée, mais c'est pour leur éviter d'être livrés à la vindicte des truthers, capables de harceler chaque individu lié de près ou de loin au 11 septembre pour lui faire avouer des crimes imaginaires. »

Non mais on se moque de qui là ? Pourquoi ne pas avoir interdit la publication des personnes impliquées dans l'étude de la commission d'enquête, alors ? Peut-être parce que dans ce cadre-là il était possible de se permettre plus de latitude avec la réalité ?...

Quant aux arguments présentés dans l'article, je les résumerai à deux qui forment conjointement un véritable numéro d'équilibriste. Avec ces outils intellectuels je crois que l'on peut prouver qu'aucune corrélation n'existe où que ce soit. 

Le premier consiste à dire : « Ainsi, le raisonnement statistique implicite des truthers est-il totalement fallacieux : le taux élevé du 6 septembre (UAL) et du 10 (AMR) ne prouve absolument rien. S'extasier de trouver quelque chose de rare sur une période d'un mois est absurde : chaque date est unique, donc rare ». Pourquoi une période d'un mois et pas d'un an, ou même un siècle ? Il n'y a que 5 jours qui séparent le premier supposé délit de l'attentat. Supposons que vous soyez témoin d'un accident de voiture et que la voiture accidentée ait eu un pneu qui éclate 10 secondes avant. Dois-je affirmer qu'il n'y a aucune relation de cause à effet entre les deux évènements, sous prétexte qu'entre les deux il y a des milliers de milli-secondes qui se sont déroulées ? Et même des millions de micro-secondes ? L'auteur nous dirait : pourquoi choisir cet instant de 10 secondes avant l'accident, et pas un autre ?

Non, j'affirme que c'est cet argument qui est fallacieux, parce qu'ainsi rien ne peut être corrélé avec rien : il suffit de choisir l'échelle qui nous sert le mieux et c'est parti... Je trouve ce raisonnement étonnant de la part d'un statisticien.

Le deuxième n'est pas mieux, l'auteur s'appuyant sur l'idée que les puts pouvaient être achetés 30 ou 60 jours à l'avance. C'est réaffirmé dans la conclusion page 95 : « Bien sûr, il y a de l'argent à se faire en achetant des puts ; mais, moi, si j'étais un copain de la CIA sans scrupule, je n'en achèterais pas des milliers un jour et plus rien ensuite ! J'en prendrais un peu chaque jour, pendant 30 jours pour être discret  ».

Mais qui dit que cela n'a pas été aussi le cas, puisque s'y prendre à l'avance serait peu détectable ? Le raisonnement correct, que suivrait à mon sens un inspecteur de police scientifique serait de se dire que s'il y a eu des achats singuliers quelques jours avant le 11 septembre, c'est peut-être que certains comploteurs ont craqué au dernier moment, malgré les consignes. Ce serait naturel, les moins fiables des comploteurs attendant le dernier moment pour mettre les autres devant le fait accompli. Mais cette possibilité n'est même pas envisagée dans l'article. En fait je pense que quant on croit à 100% sa version des faits, on ne s'intéresse pas à la version des autres, au point d'être incapable de se la représenter objectivement, et par là de raisonner objectivement.

L'article sur le "9/11 thruth Movement, entre politique et science"

J'en ai parlé dans l'édito, la phrase « mise-en-scène machiavélique qui demanderait, pour camoufler cet homicide, une série de complicités et de corruptions quasi-infinies », est fabuleusement subjective et floue. On dirai une annonce de location. Impossible de compter dessus. 

Quoi encore ? On trouve le marronnier habituel des tenants de la VO (page 82) : « concernant le Pentagone, il y a peu de chance, selon le 9/11 Truth Movement, qu'un avion civil s'y soit écrasé  ». Ce qui n'est pas vrai, les truthers étant très partagés à ce sujet. Personnellement je crois à l'avion civil, mais s'il y a vraiment eu un complot local on devrait évidemment tout réexaminer. Moi aussi je peux pondre ce type d'argument : la version des tenants de la VO est que la fiole brandie par Powels devant le Conseil de Sécurité de l'ONU contenait vraiment de l'anthrax. Ah ben oui, il y en a qui y ont crû (et même des qui y croient encore). C'est exactement le même type d'argument que celui de la théorie du missile, qui est somme toute la solution de facilité argumentaire des défenseurs de la VO.

Quant au reste, c'est du même tonneau. Si vous avez le cœur bien accroché allez faire un tour sur le blog de l'auteur : http://valery-rasplus.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/06/24/dix-ans-apres-les-attentats-du-11-septembre.html. Vous y trouverez d'ailleurs le sommaire de la revue, mais ce qui est intéressant ce sont les commentaires (des pro-VOs). Ah zut, tout a disparu, à part quelques posts de félicitations pour la revue. Le mieux alors est de consulter ce fil (http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=15082&p=6) pour comprendre l'atmosphère guère démocratique qui eut lieu sur ce fil (très loin du débat socratique en fait).

L'article "Comment fonctionnent les rumeurs"

Là aussi beaucoup d'erreurs et de poncifs. Avant de critiquer la méthode des autres il faudrait présenter la bonne. Or nulle mention de la méthode hypothético-déductive, utilisée en police scientifique par exemple, et qui est la seule méthode fiable du moins tant qu'on ne s'attache pas à des postulats dogmatiques. 

En intro il est dit : « J'admettrai ici a minima que la rumeur est une information douteuse qui se constitue en récit et circule par des médias officieux (bouche-à-oreille, messagerie électronique...) quoique certains médias officiels puissent s'en saisir ». Cette vision des choses est déjà biaisée parce qu'elle présuppose qu'aucun média officiel ne génère de rumeur par lui-même. Forcément s'il dit une rumeur cela proviendrait d'internet ? Mais on n'est pas dans la réalité là... il est ridicule de nier d'emblée qu'il n'existe pas de rumeurs à caractère officiel.

La phrase drôle est dans la conclusion : « Les mythes du complot, par exemple, remplissent très bien tous ces critères nécessaires au succès de la croyance parce qu'ils sont fondés sur un effet de dévoilement, sont souvent très argumentés et qu'ils frappent les esprits ».

Oh quel beau sophisme que voilà... Arriver à dire que les argumentations fouillées sont une caractéristique des mythes, alors là chapeau ! C'est aussi beau que l'affirmation des debunkers comme quoi les détails dans l'affaire du 11/9 n'auraient pas réellement d'importance... Allez dire ça à un inspecteur enquêtant sur un meurtre... Peter Falks s'en retournerait dans sa tombe.

L'article "Si j'étais la CIA attaquant les tours jumelles"

Comme d'habitude, on présente un argument absurde que l'on dit revendiqué par les truthers. Ici c'est : « L'idée de l'organisation d'un faux attentat par un groupe d'Américains n'est pas absurde en soi... mais en l'occurrence, elle ne tient pas debout. Pour s'en rendre compte, il suffit d'accepter comme un jeu morbide les hypothèses des complotistes : supposons donc un instant que la CIA ait voulu organiser l'attaque du 11 septembre. ». J'arrête là la citation, on peut constater que l'hypothèse que la CIA ait organisé les attentats n'a jamais été mise en avant par les truthers, où alors en cherchant bien chez ceux qui ont peu d'esprit critique ou une pensée trop synthétique. Aucune démonstration ne peut donc se faire sur des bases aussi biaisées.

Puis l'inévitable histoire de missile sur le Pentagone. Encore une fois, les arguments réels des truthers sont évités. Je ne dirai pas sciemment évités car je crois qu'il s'agit avant tout de dogme. Ce qui n'empêche pas de constater la falsification opérée quand un croisé de la TOC s'amuse à traiter les sceptiques d'escrocs, de menteurs ou de pseudo-scientifiques. Au bout du compte il n'y a que les arguments qui comptent, et ceux qui ignorent ou évitent les arguments de la partie adverse ne sont certainement pas les plus crédibles sur le sujet du 11 septembre.

Conclusion

Il n'y en a pas ! Faites-vous votre propre idée. Regardez les arguments des uns et des autres. Ne vous laissez pas dicter ce que vous devez penser. Ne croyez pas à l'argument d'autorité ! Le géocentrisme (Terre immobile) était à la fois erroné et un argument d'autorité (qui aboutit à l'interdit religieux de l'héliocentrisme en 1616). Aucune raison que cette tendance atavique ait disparu des comportements humains. Et si l'incrédulité finit par être majoritaire chez vous, ne vous laissez pas impressionner par la haine à peine voilée de ceux qui ne supportent pas que vous pensiez comme vous le faites. Rions-en plutôt (*). Nous vivons dans des pays libres, mais il faut user de notre liberté d'expression pour dire ce qu'on pense, afin d'éviter qu'un jour elle ne rouille...

(*) Exemple dans le 2ème commentaire sur l'article du 26 juillet 2011 sur l'"imposture des théories alternatives", "Charmord" est nommé "Chatmort" par "François". Il est significatif de constater une fois de plus que ce sont les défenseurs de la VO qui sont agressifs. C'est une constance chez eux. J'émets l'hypothèse — qui ne va pas leur plaire mais bon... — que cette agressivité résulte de la frustration d'être incapables de tenir collés ensemble les morceaux de la version officielle. On se défend comme on peut ! Les religions régressives aussi sont agressives, quand elles traitent les autres de mécréant, de déviant ou de sacrilège. Le dossier de l'AFIS n'est pas dans un registre agressif — quoique le terme erroné de "conspirationiste" soit souvent utilisé — mais il est clair que les faiblesses méthodologiques que j'y ai trouvé ne vont pas contribuer à diminuer la quantité de "Nervocalm" (oui, le médicament de Fantasio...) que doivent prendre les debunkers devant les outrages que commettent les incrédules en osant penser par eux-même. Le plus horripilant est peut-être la frustration de constater que si phénomène religieux il y a c'est du côté de ceux qui adhèrent à 100% à des écrits qu'ils n'ont pas vérifié, et qui donnent tous les jours des preuve d'intolérance vis-à-vis de ceux qui ne rejoignent pas leur dogme.

PS : si j'ai été trop détaillé, ou pas assez, ou trop anecdotique, j'en suis désolé. Il faut bien essayer de satisfaire tous les publics, du connaisseur au néophyte. Surtout avec l'anniversaire qui se pointe...

Quelques liens...

les news de Reopen : http://www.reopen911.info/News/

le forum de Reopen : http://forum.reopen911.info/

la dernière page en cours du fil sur ce dossier : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=15082&p=9

le fil de HFR (2010 pages) : http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm

mes interventions sur HFR (si mes argumentations vous intéressent) : http://forum.hardware.fr/forum2.php?post=4281&cat=13&config=hfr.inc&cache=&page=1&sondage=0&owntopic=0&word=&spseudo=jalons&firstnum=0&curren ;tnum=0&filter=1

NOTES

(1) http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/cutter.html : [WTC 7] contained offices of the FBI, Department of Defense, IRS (which contained prodigious amounts of corporate tax fraud, including Enron’s), US Secret Service, Securities & Exchange Commission (with more stock fraud records), and Citibank’s Salomon Smith Barney, the Mayor’s Office of Emergency Management and many other financial institutions. The SEC has not quantified the number of active cases in which substantial files were destroyed [by the collapse of WTC 7]. Reuters news service and the Los Angeles Times published reports estimating them at 3,000 to 4,000. They include the agency's major inquiry into the manner in which investment banks divvied up hot shares of initial public offerings during the high-tech boom. ..."Ongoing investigations at the New York SEC will be dramatically affected because so much of their work is paper-intensive" said Max Berger of New York's Bernstein Litowitz Berger & Grossmann. "This is a disaster for these cases." [New York Lawyer]

[...]

Inside [WTC 7 was] the US Secret Service's largest field office with more than 200 employees. ..."All the evidence that we stored at 7 World Trade, in all our cases, went down with the building," according to US Secret Service Special Agent David Curran. [TechTV]

http://en.wikipedia.org/wiki/7_World_Trade_Center : 7 World Trade Center housed SEC files relating to numerous Wall Street investigations, as well as other federal investigative files. All the files for approximately 3,000 to 4,000 SEC cases were destroyed. While some were backed up in other places, others were not, especially those classified as confidential.

(2) Sur le sujets des OGMs : article : « Le monde selon Monsanto, un chef d'œuvre de propagande » http://imposteurs.over-blog.com/article-17613433.html. Précision : selon l'auteur c'est le documentaire qui fait de la propagande, pas Monsanto !!! Ça situe bien le militantisme de l'association je pense... 

L’objectif du CRIIGEN serait d’installer le doute sur l’innocuité (sic !) des OGM et de fournir des arguments avec le label « scientifique et indépendant » aux militants anti-OGM. http://imposteurs.over-blog.com/ext/http ://www.ecolopedia.fr/?p=410. Il n'est pas dit en quoi il serait scandaleux de douter de l'innocuité des OGM... N'est-ce pas ne pas douter qui est irresponsable ?

Autre exemple : http://zetetique.canalblog.com/archives/2007/11/25/7014117.html

(3) selon le NIST (page 117, http://wtc.nist.gov/NCSTAR1/PDF/NCSTAR%201-6A.pdf), in the years between 1995 and 2001, thermal protection was upgraded in a number of the floors affected by the fires on September 11, 2001. Specifically, in WTC 1, floors 92 through 100 and 102 were upgraded ; and in WTC 2, floors 77, 78, 88, 89, 92, 96, and 97 were upgraded. Voir aussi : http://forum.reopen911.info/p189650-10-05-2009-10-34-56.html#p189650

(4) De forme trapézoïdale, la structure porteuse interne [du WTC7] était constituée de 24 énormes colonnes d'acier, disposées en rectangle en dissymétrie dans le trapèze http://fr.wikipedia.org/wiki/7_World_Trade_Center

(5) (à propos du WTC7) Lorsque une structure résiste sous un bâtiment en chute, cette structure freine la chute. Endommagée et ramollie par des incendies ou préalablement affaiblie en vue d'une démolition contrôlée, une structure n'oppose jamais une résistance nulle (http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1820.htm#t25178125)

Crédit photos (toutes en CC BY-SA 2.0) : point d'interrogation dans le ciel de Montréal d'elecnix (http://www.flickr.com/photos/elecnix/3456352385/), les tours de macten (http://www.flickr.com/photos/macten/237364092/), et le Pentagone de radomduck (http://fr.fotopedia.com/items/flickr-3271963755)

================================

RESUME en deux points

1) C'est écrit dans le dossier de SPS : "pour le 8e étage, il a été nécessaire de considérer un autre démarrage de feu pour retrouver une propagation de l'incendie du côté nord, entre 15h et 16h 40, conforme à la situation constatée". Comme cela correspond à l'incendie qui a fait tomber la tour (puisqu'il y a eu ruine des étages 7 à 14 au départ), on peut affirmer, tout du moins dans l'hypothèse de la VO, que la ruine du WTC7 est la conséquence de ce départ de feu. Départ qui n'a aucune explication évidente. Des gravats ont percuté la tour 7, d'accord. Et cela provoquerait un départ de feu avec un retard de 5 ou 6 heures ? Alors que l'électricité était sûrement coupée ? Existe-t'il un tenant de la VO capable de donner un exemple de comment un feu peut prendre avec un retard de 5 heures, dans les conditions du WTC7 ? Une bougie ? Un tissu qui brûlotte 5 heures avant de faire propager le feu à un endroit limitrophe ? Hypothèses peu satisfaisantes : 5 heures sans se propager c'est très long, donc je pense qu'il est tout aussi plausible que le feu ait été déclenché par un mécanisme à distance. Il suffirait que quelqu'un connaisse la survenue des attentats et souhaite ardemment faire disparaître des documents très compromettants. Ce n'est pas sûr mais il faut en étudier la possibilité sérieusement. 

Donc le dossier nous apprend, grâce à des scientifiques, que le WTC7 s'est écroulé suite à un feu d'origine inconnue ou en tout cas étrange.

2) L'antenne du WTC1 descendant en premier invalide l'explication des debunkers telle que présentée par son représentant le plus actif en France ici (http://www.bastison.net/MENSONGES/mensonges.html#B12), et qui nous dit (intense marrade) "dire que le NIST a renié la théorie du Pancake est un gros mensonge, un de plus... Mais cela n'étonnera plus personne, c'est une habitude de la part des théoriciens de la conspiration". Le plus drôle est que les debunkers ne peuvent pas se permettre de se dédire et d'avouer qu'ils se sont trompés (puisque c'est la théorie officielle !...). Alors que c'est un scientifique écrivant dans une revue dévouée à leur cause qui invalide leur modèle. Les sceptiques le savaient depuis longtemps mais quand ils en parlaient aux debunkers ces derniers répondaient qu'il s'agit d'un effet d'optique, l'antenne basculant au lieu de descendre verticalement. Maintenant que la théorie de la ruine en "pancake" est invalidée scientifiquement, on va voir comment ils arriveront à surmonter ce difficile écueil. Ne soyez pas méchants avec eux, ils souffrent !... Mettons-nous à leur place : le pape Bush et ses exécutants (dont ceux ayant "pondu" la théorie du pancake) ne sont donc pas des êtres parfaits en tous points. Ils n'ont pas vu la grande antenne qui s'est mise à descendre avant l'écroulement du bâtiment. Il ne sont pas compétents alors, ni dans l'action (le 11/9) ni dans l'analyse... Ils peuvent se rattacher à ça mais je pense qu'ils n'évaluraient pas à sa juste mesure le conflit d'intérêt : l'analyse officielle des évènements, après avoir été longuement attendue, a été faite par les mêmes qui ont participé et failli dans cet évènement. En soi cela est anormal. Mais dire ça à un "Chevalier de la VO", c'est... un peu comme faire du violon dans une pissotière.

Et donc, le dossier nous apprend, par des scientifiques, que la théorie officielle des écroulements (ruines en jargon professionnel) par chocs successifs des planchers est une galéjade sans rapport à la réalité. Le sel de l'histoire (et si j'ai rédigé tout ça c'est bien pour me marrer) étant que les tenants de la VO ne le reconnaissent pas... Ils sont tellement "parfaits" qu'ils ne peuvent se dédire. Mort de rire tellement ça ressemble à une structure papiste !...


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (100 votes)




Réagissez à l'article

410 réactions à cet article    


  • moorea34 30 juillet 2011 10:05

    Pour être complet, voici la liste des intervenants dans le dossier SPS...
    Pensez-vous, Joelim, qu’ils sont complices du grand complot cosmoplanétaire ou tout simplement de sombres crétins n’y voyant pas plus loin que le bout de leur nez ?

    Mécanique et Génie Civil :

    Denys Breysse, Président de l’AUGC (Association Universitaire de Génie Civil) est Professeur à l’Université de Bordeaux 1. Il dirige le Département GCE (Génie Civil Environnemental) de l’Institut de Mécanique et Ingénierie (I2M, UMR CNRS 5295). Il est spécialisé dans l’étude du risque en Génie Civil, fondateur du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) MRGenCi, consacré à la Maîtrise des Risques en Génie Civil. Il est l’ auteur d’ouvrages de référence sur le sujet :
    http://www.decitre.fr/livres/Maitrise-des-risques-en-genie-civil.aspx/9782746224421
    http://www.decitre.fr/livres/Maitrise-des-risques-en-genie-civil.aspx/9782746224438
    http://www.decitre.fr/livres/Maitrise-des-risques-en-genie-civil.aspx/9782746224414

    Pierre Carlotti est titulaire d’un doctorat de l’Université de Cambridge (Angleterre), ancien élève de l’Ecole Polytechnique, Ingénieur en Chef des Ponts, Eaux et Forêts. Il est actuellement Directeur du département Sécurité, Structure et Feu du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), un établissement public chargé de contribuer à la qualité et la sécurité des constructions au travers d’activités de recherche, expertise et évaluation.

    Matthys Levy est un ingénieur et un scientifique, auteur du livre avec Mario Salvadori « Pouquoi ça tombe ? », de nombreux articles sur le calcul de structures et honoré de plusieurs titres prestigieux : ASCE Innovation in Civil Engineering Award, IASS Tsuboi Award… Il est directeur émérite chez Weidlinger Associates, un bureau d’étude de renommée internationale dont une branche d’activité est tournée vers la sécurité et l’investigation des ruines d’ouvrages. A ce titre, il a dirigé une étude modélisant l’effondrement des tours jumelles.

    Joël Kruppa, Directeur de la Recherche et de la Valorisation du CTICM (Centre Technique Industriel de la Construction Métallique) et Bin Zhao, Chef du service Recherche Incendie du CTICM, travaillent depuis plusieurs dizaines d’années sur le comportement des structures métalliques en situation d’incendie. J. Kruppa est également le président du comité ISO (TC92/SC4) en charge de l’élaboration des normes internationales en matière d’ingénierie de la sécurité incendie et B. Zhao le secrétaire du groupe horizontal « feu » du CEN TC 250, en charge de l’élaboration des normes européennes sur le comportement des bâtiments en situation d’incendie.

    Jean-Pierre Muzeau est Professeur d’Université, Président de l’association pour la promotion de l’enseignement de la construction en acier (APK). Il a été pendant de nombreuses années responsable du département génie civil de l’école d’ingénieur Polytech Clermont-Ferrand (anciennement CUST) et a notamment coécrit un ouvrage sur la démolition contrôlée des bâtiments : Guide pratique de la démolition des bâtiments – Editions Eyrolles. En tant que spécialiste de construction métallique, il a bien sûr étudié le comportement au feu des structures en acier. Il a travaillé, chaque année depuis 2002, avec ses étudiants sur le cas d’école des tours jumelles. Ces travaux ont été récompensés deux fois, et publiés dans les cahiers de l’APK.
    http://en.structurae.de/refs/authors/authors.cfm?id=5511
    http://www.priceminister.com/offer/buy/4951888/Philip-Guide-Pratique-De-La-Demolition-Des-Batiment-Livre.html

    Michel Brilich a travaillé, depuis sa construction jusqu’en 2007 (retraite) sur le site de Fos, dans l’usine sidérurgique qui fait aujourd’hui partie du groupe ArcelorMittal. Dès le début des années 80, il était chargé des analyses des ruptures qui interviennent sur les outils de production, avec une double approche métallurgique et mécanique. Il était assistant des services juridiques du groupe lors d’accidents ou catastrophes. L’acier n’a plus aucun secret pour lui et c’est à ce titre qu’il enseigne en école d’ingénieur pour partager son expérience. Il répond aux affabulations délirantes sur les débris métalliques.

    J. Quirant, est agrégé de génie civil option ‘structures et ouvrages’, maître de conférences à l’Université de Montpellier II, docteur en mécanique des matériaux et des milieux complexes, des structures et des systèmes. Il est l’auteur d’un site qui répond à la plupart des thèses conspirationnistes sur le 11 septembre : www.bastison.net. II a aussi écrit deux ouvrages de vulgarisation sur le sujet, dont un dans la collection dirigée par Henri Broch « Une chandelle dans les ténèbres ».


    Chimie des explosifs :

    Emeric Steng est titulaire d’une thèse de détonique et contributeur de plusieurs ouvrages de référence dans le domaine de l’application des ondes de détonation à la propulsion, il est actuellement en charge du développement de compositions pyrotechniques dans une entreprise travaillant pour la défense nationale. Le devoir de réserve auquel il est tenu sur ses activités ne lui permet pas de révéler son identité, il intervient donc sous pseudonyme.
     
    Philippe Gillard, Professeur à l’Université d’Orléans, responsable de l’équipe RES (Risques, Explosions, Structures) de l’institut PRISME (Institut Pluridisciplinaire de Recherche en Ingénierie des Systèmes, Mécanique et Energétique), expert dans le domaine des matériaux énergétiques.

    Aéronautique :

    Jean Belotti est ancien commandant de bord, expert judiciaire depuis 20 ans, sur les principaux accidents aériens survenus en France et ailleurs. Il est auteur de nombreuses chroniques aéronautiques pour différents médias. Il collabore avec le CERDACC (Centre Européen de Recherche sur le Droit des Accidents Collectifs et des Catastrophe) qui publie un journal on-line, le JAC (Journal des Accidents et des Catastrophes). Il a été président du syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) et a publié une quinzaine d’ouvrages dont « Les accidents aériens : pour mieux comprendre » (éditions F. Couffy), considéré comme étant un ouvrage de référence incontournable.
    http://www.priceminister.com/s/Jean+belotti


    Statistiques :

    Nicolas Gauvrit est agrégé et maître de conférences en mathématiques à l’Université d’Artois. Il poursuit des recherches à l’interface entre mathématiques et psychologie. Il a publié plusieurs manuels universitaires de statistiques, ainsi qu’un essai sur l’utilisation frauduleuse des statistiques (Statistiques. Méfiez-vous ! Ellipses, 2007).
    http://www.priceminister.com/s/nicolas+gauvrit


    Aspects politiques et sociologiques :

    Valéry Rasplus est sociologue, essayiste, membre du comité de rédaction de la revue d’épistémologie ‘Matière Première’ ainsi que de la revue de philosophie politique ‘Des Lois et des Hommes’. Il participe à de nombreuses publications françaises et étrangères, comme ‘Les Cahiers Rationalistes’ ‘Raison Présente’, ‘Sciences Humaines’, ‘Politica Hermetica’, ‘Possibles’...

    Gérald Bronner, est sociologue, Professeur d’université à l’Université de Strasbourg et membre de l’UIF. Il est notamment l’auteur de L’inquiétant principe de précaution (avec Etienne Géhin, PUF, coll. Quadrige, 2010) ; La Pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent fanatiques (Denoël, coll. Impacts, 2009) ; Vie et mort des croyances collectives (Hermann, coll. Société et pensées, 2006) ; L’empire des croyances (PUF, coll. Sociologies, 2003). Il analyse le phénomène de la rumeur dans le cas des événements du 11 septembre 2001.


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 10:28

      à Moorea34,

      Bonjour,

      les débats contradictoires entre les personnes que vous mentionnez et les architectes, ingénieurs, pilotes, exs des renseignements, qui demandent la réouverture d’une enquête seront très intéressants

      ouverts au publics, la science sera la seule ’gagnante’

      par avance, merci beaucoups d’organiser ces débats scientifiques,


    • henri_jac 30 juillet 2011 10:50

      Pour Moorea,

      Merci pour toutes ces références.

      Considérez-vous acceptable le rapport du NIST dès lors qu’il n’est pas capable d’expliquer le synchronisme de la chute des étages du WTC 7 ?

      Je sais, j’insiste, ce n’est pas la première fois que je vous pose la question, mais je vous remercie de me répondre cette fois ci !

      Henri Jac


    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 12:36

      Arrêtez d’halluciner sale petite bande mensongère d’ados crétins drogués conspirationnistes antisémites violeurs d’enfants !

      Jérôme Quirant et ses amis experts ont raisons car ils sont du côté de la science !

      Tous les vrais scientifiques sont d’accord, il n’y a pas de controverse, pas de polémique, pas de débat au sein de la communauté scientifique, rien !

      LA PREUVE : http://www.youtube.com/watch?v=aEGGNbgwjAg


    • Julien Julien 30 juillet 2011 12:54

      @Quirant (Moorea34)


      Vous êtes ridicules, profondément ridicule.

      Quand on travaille sur un sujet, quel qu’il soit, on examine les avis des experts ayant un avis, et des experts ayant l’avis opposé (il y en a plein).
      Vous, vous semblez supposer qu’il y a un seul vrai avis, le bon, le juste, le réel : le vôtre. C’est ridicule. C’est de la science niveau CP. Je vous l’ai déjà dit : si ça ne tenait qu’à vous, le module d’Young n’existerait pas, on serait encore au stade de la cabane dans les arbres.

      Vous êtes la honte de la science.

    • moorea34 30 juillet 2011 13:11

      à Henri_Jac,

      J’ai expliqué cela des dizaines de fois, mais devant votre persévérance, je veux bien radoter encore un petit peu...

      1) Le Nist a utilisé pour ses investigations des modèles éprouvés et connus depuis 40 à 50 ans. Seule l’échelle du problème avait un caractère exceptionnel. Rien ne permet d’affirmer que les modèles proposés, détaillés dans les rapports, dissimulaient une fraude ou une tentative de camouflage. Des personnes, qui n’ont jamais rien publié dans le calcul de structures, ont essayé de lire ces rapports sans avoir les prérequis élémentaires pour en faire bonne lecture. D’où les confusions, erreurs, et pour finir, mensonges...

      2) Si ce que vous appelez « synchronisme de la chute des étages du WTC 7 », c’est la chute finale de la façade du WTC7, soyons précis : il y a eu un effondrement interne qui a rendu cette façade instable. Cet effondrement interne est attesté par la chute du penthouse Est dans un premier temps (des vitrages éclatent en dessous prouvant que l’effondrement des planchers s’est produit sur toute la hauteur de la tour), puis s’est propagé vers l’Ouest (même si le découpage est moins net, on peut observer l’affaissement progressif du penthouse, et l’éclatement des vitrages côté Est montrant que la structure interne a chuté en premier).

      A partir du moment où la façade n’était plus solidaire de la structure interne, elle était comme une coquille vide. Instable. Comme une bille que vous poseriez sur un ballon. Or, lorsqu’on se trouve face à une instabilité, il est impossible de prédire finement ce qui va se produire : de quel côté va tomber la bille ? Personne n’en sait rien.

      Donc il ne faut pas s’étonner que les simulations ne coïncident pas à 100 % avec la réalité. Cela ne veut pas dire pour autant que les scientifiques qui les ont produites sont des menteurs et des escrocs. Vous pouvez demander à tous les scientifiques de la terre entière de faire tourner leurs modèles sur les meilleurs ordinateurs, personne ne sera jamais capable de prédire un phénomène aléatoire comme celui de la bille sur le ballon. Sinon, on pourrait prédire les chiffres du loto.


    • robin 30 juillet 2011 13:17

      M. Moorea/Quirant

      Votre longue liste où vous vous incluez avec fort peu de modestie, ne prouve scientifiquement absolument rien, voulez-vous que je convoque la liste de tous les scientifiques qui donnaient leurs blancs seings au tristement célèbre lyssenko de l’ex « paradis »communiste soviétique ?

      Quand on a certains moyens d’Etats, on a aussi les moyens de faire figurer qui on veut où on veut ! faut-il vous rappeler entre autres saloperies du gouvernement US la tristement célèbre affaire PLAME (ancien agent secret dénoncé par son propre département d’Etat US parce que son mari refusait de collaborer aux mensonges des armes de destructions massives de Saddam Hussein) ?

      Vous serez crédible lorsque vous organiserez des débats scientifiques rigoureux et équilibrés que normalement vous devrier gagner haut la main puisque vous avez la vérité avec vous !


    • wesson wesson 30 juillet 2011 13:26

      Allez, dès lors qu’un article rationnel et solidement argumenté parait sur le 11 septembre, nous avons Laurel et Hardy (moorea34 et « françois » pour les initiés) qui débarquent toujours avec le même type d’argumentaire :

      Pour moorea34 , c’est l’autorité du scientifique et le mépris du vulgus pecum

      pour François, c’est le trollage pur et simple par flooding, utilisant d’interminables copier-coller entrecoupés d’un argumentaire plus rudimentaire du genre « tu t’est vu quand tu as bu », ou « les truffiers sont vraiment des billes ».

      L’évidence même étant que les 2 sont en fait que une seule et même personne, qui toutefois prends soin de se planquer derrière un proxy pour ne pas avoir la même IP. Un indice : les formules méprisantes et les smileys utilisés sont quasi identiques dans les « contributions » de l’un ou de l’autre !

      En conséquence de quoi il est inutile de lui adresser la parole ou de lui répondre : don’t feed the troll !


    • wesson wesson 30 juillet 2011 13:29

      « de quel côté va tomber la bille ? Personne n’en sait rien. »

      oui mais on sait 2 choses : la bille ne tombera pas directement sous le ballon, et pas à la vitesse de la chute libre !

      ou est passé le ballon sous la bille ????


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 13:37

      Moorea,

      votre réponse à Henri_Jac n’explique en rien le synchronisme de la chute des étages du WTC 7

      vous parlez de modèle et d’impossibilité de prévoir quelque chose par nature aléatoire, de bille sur un ballon....c’est noyer le poisson

      mais vous n’expliquez en rien le synchronisme de la chute du wtc7

      le plus simple pour votre théorie serait de supprimer cette vidéo et toutes celles, photos comprises, ayant traits à ce bâtiment


    • Hétérodoxe 30 juillet 2011 13:39

      Whaou !! Quels CV.

      Juste une petite vérif de deux minutes sur l’AUGC. Ca peut paraitre être le top du top. Mais en lisant aussi bien la composition de son conseil d’administration que de son conseil scientifique, pas de traces de l’ESTP, de Centrale ou de Mines Ponts, pourtant spécialistes français plus que reconnus du génie civil. Ca mérite d’être approfondi, mais on peut mettre un titre pompeux à une chèvre, ça reste une chèvre.
      Ensuite, Matthys Levi, qui bosse pour Weidlinger Associates. Un petit tour sur leur site montre que : ils ne travaillent visiblement pas beaucoup sur les grattes ciels et que SURTOUT, ils ont pour client plus que récurrent l’Etat américain (ambassades, mémorial du 11 septembre, encore plus drôle, je cite :« Newark FBI Headquarter ») tu m’étonnes qu’il va pas critiquer le boulot du FBI, c’est son gagne pain.
      Enfin, si mes souvenirs sont bons, le CSTB a pour mission essentielle la certification et la création normative du BTP. 40 millions d’euros de budget de recherche sur un marché estimé à 30 milliards, on ne peut décemment pas parler d’acteur majeur dans ce domaine.


    • François François 30 juillet 2011 13:41

      @ citoyenrene, et aux autres ReOpenistes smiley

      Le probleme c est qu une association politique comme ReOpen refuse de dire nominalement qui sont ses scientifiques. En France où sont les scientifiques et experts de ReOpen ? Des noms ? Des visages ? Des titres ? Des publications ? Non, personne. smiley

      Mais pourquoi les ReOpenistes qui sont si fort sur le Net à faire la leçon à tout le monde sur les forums (sans censure) n osent pas publier dans une revue specialisees ou participer à des colloques ou des congres reunissant les ingenieurs et scientifiques du monde entier faisant du calcul de structures ? Ca au moins ça aurait de la gueule ! smiley

      ReOpen annonce sur son site : \\\« il convient de preciser que nous comptons parmi nos membres de nombreuses personnes qualifiees, voire d eminents specialistes, dans divers domaines d expertise (justice, geopolitique, aeronautique, architecture, physique, chimie, histoire, sociologie, etc.)\\\ »

      Ah, bon ? Mais qui sont-ils ? C est du flan, il n y a personne, et encore moins d eminents sauf au niveau des insultes. C est de la propagande et du marketing de bas etage. smiley

      Regarde, les specialistes de ReOpen se font laminer en direct par un politique (A 21 23) :

      http://www.dailymotion.com/video/xesin7_marche-contre-le-terrorisme-11-sept_news

      Alors imaginons-les en face d un specialiste en structure comme les scientifiques qui ont publie dans le numero de l Afis smiley . C est tout juste s il n etait pas question de soucoupes volantes. Alors le coup de faire tomber le WTC7 pour faire disparaitre des papiers smiley

      ReOpen n a pas de publications scientifiques ou techniques à son actif. Ses references sont les magazines \\\« Nexus\\\ » et \\\« Les Grands Mysteres de l Histoire\\\ », mais Quirant lui est publie dans les \\\« Annales du Bâtiment et des Travaux Publics\\\ » smiley

      Quirant est un specialiste en structures :

      Son laboratoire

      http://www.lmgc.univ-montp2.fr/

      http://www.lmgc.univ-montp2.fr/CS/

      Et à ReOpen ? Personne. Juste une salle de conference avec les specialistes internationaux autour des tables où sont deposees les revelations secretes :

      http://yves.ducourneau.perso.sfr.fr/2pub/beaubourg-07-2011.jpg

       smiley

      ReOpen epate les ignorants mais pas les scientifiques specialistes qui les prennent pour des branquignoles. Alors un debat avec ReOpen ce serait reconnaitre des branquignoles au niveau des scientifiques specialises. Autant inviter Elisabeth Teissier dans un congres d astrophysique. ReOpen est à la science ce que Rika Zaraï est à la medecine. smiley

      Mais pourquoi vouloir un debat si d un côte ReOpen n a pas de scientifiques à mettre autour de la table et si de l autre les scientifiques specialisees comme ceux du numero de l AFIS sont consideres comme des nulos ? smiley

      Les attaques ad hominen sur Mr Jerôme Quirant par exemple de la part d anonymes en provenance de ReOpen911 ( http://forum.reopen911.info/p260582-aujourd-hui-11-42-27.html#p260582 ), association qui espere \\\« un debat en prime time entre des historiens, des rescapes et des negationnistes\\\ » ( http://forum.reopen911.info/p260581-aujourd-hui-11-41-46.html#p260581), oublient les autres scientifiques connus et reconnus par leurs pairs qui sont de tres loin des obscurs \\\« specialistes autoproclames\\\ » sous une burqua ou une cagoule que represente un courageux pseudonyme.

      Bref tout ça pour dire que ReOpen ne presentera donc jamais un scientifique dans le domaine concerne (trop dangereux pour lui, sa carriere, et patacoufin). smiley

      ReOpen restera continuellement sur le Net et les stands litteraires.

      http://www.youtube.com/watch?v=m9xw-eF14KY&feature=player_embedded


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 14:05

      @ François,

      pas un débat avec l’association reopen ! ce ne sont pas des architectes, ingénieurs, ect...

      mais par exemple avec Niels Harrit, ou un des 1500 architectes et ingénieurs du ARCHITECTS&ENGINEERS for 9/11 truth

      http://www.ae911truth.org/&nbsp ;

        ou les professionnels membres de PatriotQuestions911 !

      http://patriotsquestion911.com/

      ou les 200 anciens des services militaires, de renseignement, du gvt, ou les 100 pilotes et professionnels de l’aviation y participant

      et répondre face aux familles de victimes qui réclament la réouverture d’une enquête..

      Si Mr Quirant organisait des débats ouverts et publics avec ces personnes, la seule gagnante serait la science

      Mr Quirant et toi, François, n’a pas à en avoir peur, au contraire, vous devriez le réclamer, au nom de la science !

      comme dirait JPII : « n’ayez pas peur »


    • Duke77 Duke77 30 juillet 2011 14:14

      Ce sont effectivement des scientifiques ou ingénieurs confirmés. Mais pourquoi ne souhaitent-ils pas organiser un débat face aux autres scientifiques et ingénieurs qui leur présentent des analyses contradictoires ? Je pense au millier de membres de l’associaion « Architects et enineers for truth » : auraient-ils peur de prendre l’avion ou de leur proposer une rencontre à l’occasion des tournées des membres de l’association ? Vous pensez quoi de l’absence de débat jusqu’à aujourd’hui vous qui dites vouloir en organiser un. Pour le moment, vous n’avez été capable que de propagande orientée... On attend donc avec impatience votre débat qui prouvera que vous êtes réellement intègre intellectuellement dans votre démarche et nous clouera le bec pour de bon.

      J’aimerais avoir votre opinion à ce sujet : pourquoi Niels Harrit a été supprimé de l’émission de Durand ? Souvenez-vous que l’explication sur le plateau a été d’insinuer que cet homme était bidon parce qu’un de ses collègues croyait que le Christ avait traversé l’atlantique après sa résurection... Je ne suis pas croyant mais il me semble que le plus étrange serait la résurection elle-même du christ, pas sa capacité à traverser l’atlantique à cette époque mais passons. Soutenez-vous cette méthode qui consiste à diffamer quelqu’un en prenant la religion d’une de ses connaissances comme pretexte ?

      Extrait de l’émission (a revoir dans son intégralité, très révélateur) : http://www.francetudiant.com/videos/?v=5v3NfnCEKpQ

      En passant, le prétexte ci-dessus a été présenté par le dirigeant de l’émission, invité ni vu ni connu comme faisant partie des invités... et se discréditant totalement avec cette diffamation lamentable au cours de laquelle il a montré son absence totale de recherche puisqu’en fait, cette thèse est un réel sujet d’étude pour qui se passionne pour l’histoire des Mayas : http://www.yucatan-revealed.com/Christ-In-Tulum.html

      Donc, le motif pour l’interdiction de plateau du seul scientifique « anti-VO » qui aurait pu exprimer des arguements contredisant la VO a été : un de ses collègues (Steven Jones) a fait une étude archéologique/théologique sur les Mayas sauf que ça a été présenté comme si le type parlait aux petits hommes verts... Lamentable, d’une basses infinie et d’une stupidité exceptionnelle, cette propagande organisée sur le palteau de Durand est facile à comprendre.

      Avec, un peu de recul, vous soutenez toujours cette façon d’organiser un débat, vous le scientifique ?


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 14:17

      @ François,

      je vous ai trouvé des débatteurs, encore une fois, organisez des débats, une fois pour toute, pour que la science triomphe,
      ci dessous des personnes qui demandent la réouverture d’une enquête :

      Harry G. Robinson, III, FAIA, AICP, NOMA – Professor and Dean Emeritus, School of Architecture and Design, Howard University. Twice appointed by the President of the United States to be Commissioner and then elected Chairman, United States Commission of Fine Arts. Past President of two major national architectural organizations - National Architectural Accrediting Board, 1996, and National Council of Architectural Registration Boards, 1992. Chairman, UNESCO International Commission on the Goree Memorial and Museum that was established to guide the development of this project in Dakar, Senegal. He has served on major boards and commissions, including the Vietnam Veterans Memorial Fund, Committee for the Preservation of the White House, White House Historical Association and the Kennedy Center for the Performing Arts. Founder and Past Director, Center for Built Environment Studies, Morgan State University. Elected membership in the American Institute of Architects’ College of Fellows. In 2003 he was awarded the highest honor bestowed by the Washington Chapter of the AIA, the Centennial Medal. In 2004 he was awarded the District of Columbia Council of Engineering and Architecture Societies Architect of the Year award. Principal, TRG Consulting Global / Architecture, Urban Design, Planning, Project Strategies. Veteran U.S. Army, awarded the Bronze Star for bravery and the Purple Heart for injuries sustained in Viet Nam.

      Daniel B. Barnum, B.Arch, FAIA – Fellow, American Institute of Architects. Over forty years experience in the practice of architecture. Experience covers all aspects of planning, design, construction technology and project management for a wide range of commercial, institutional, religious and residential projects. His projects have been widely published and have received design awards from AIA. Member and former Vice President of AIA Houston and Founder and Chair of the Houston AIA Residential Architecture Committee, Chair of the Urban Design Committee, and Director for Urban Issues.

      David Paul Helpern, M.Arch, FAIA – Fellow, American Institute of Architects. Founder, Helpern Architects, a leading-edge architectural design firm for educational institutions at all levels, from elementary schools to universities. Clients include a long list of prominent cultural and faith-based organizations, as well as corporate and hospitality-industry clients.

      Kevin A. Kelly, FAIA – Fellow, American Institute of Architects. Co-author of the groundbreaking book "Problem Seeking : An Architectural Programming Primer," which is a standard college textbook in the USA. He brings more than 28 years of experience in the programming field including such projects as the Chrysler Technology Center, Microsoft’s recent headquarters expansion, all sports venues for the Atlanta Olympics, and the 1.8 million square foot 3M Research & Development Austin Center.

      Paul Stevenson Oles, M.Arch, FAIA – Fellow, American Institute of Architects. For his work in architectural illustration, Paul Stevenson Oles received an AIA Institute Honor in 1983, and was elevated to Fellowship in the Institute in 1989, when it described him as “the dean of architectural illustrators in America.” In 1984 he co-founded the American Society of Architectural Perspectivists (now ASAI). Loeb Fellow Harvard University. Author of Architectural Illustration (1978 ) and Drawing the Future (1988).

      Eason Cross, M.Arch, FAIA – Fellow, American Institute of Architects. Recipient of the William C. Noland Award, the highest honor bestowed by the Virginia Society AIA to an architect. World War II Veteran, U.S. Navy Reserves.

      David A. Johnson, B.Arch, MCP (City Planning), PhD (Regional Planning), F.AICP – Internationally recognized architect and city and regional planner.  Professor Emeritus, Department of Urban and Regional Planning, University of Tennessee. Former Professor and Chair of the Planning Departments at Syracuse University and Ball State University.  Elected Fellow, American Institute of Certified Planners (2004). Past President of the Fulbright Association of the United States.  Recipient of five Fulbright Scholarships for continued education in Cyprus, India, Thailand, and the Soviet Union. Directed educational projects in Brazil and Portugal. Active in reconstruction efforts in Bosnia and bicommunal peace-making in Cyprus. Former professional planner on the staffs of the Washington National Capital Planning Commission and the Regional Plan Association of New York. Former editorial board member of the Journal of the American Planning Association. Author of numerous journal articles on urban and regional planning theory and history. Author of Planning the Great Metropolis (1996). Co-author of The TVA Regional Planning and Development Program (2005). Contributing author to Two Centuries of American Planning (1988).

      H. Theodore Elden, Jr., B.Arch, AIA – Practicing licensed architect in West Virginia for over 25 years. Now retired. Graduate of Carnegie Mellon University. Member, American Institute of Architects, West Virginia Chapter. Appointed Member of West Virginia State Board of Architects. Former Member, National Council of Architectural Registration Boards (NCARB), and Member, National Committee, Intern Development Program for Architects (IDP).

      Scott C. Grainger, BS CE, PE – Licensed Professional Civil Engineer and/or Fire Protection Engineer in the States of Arizona, California, Colorado, Nevada, New Mexico, New York, Utah, Virginia, Washington, and Wyoming. Owner of Grainger Consulting, Inc., a fire protection engineering firm (23 years). Former Chairman, Arizona State Fire Code Committee. Former President of the Arizona Chapter of the Society of Fire Protection Engineers. Current Member of the Forensic Sciences Committee and the Fire Standards Committee of ASTM International (formerly American Society for Testing and Materials ). Senior Member, National Academy of Forensic Engineers.

      Jack Keller, BS CE, MS Irrigation Eng, PhD Agricultural and Irrigation Eng, PE, F.ASCE – Professor Emeritus, Agricultural and Irrigation Engineering, Utah State University. Member, National Academy of Engineering. Elected Fellow of the American Society of Civil Engineers. Selected by Scientific American magazine as one of the world’s 50 leading contributors to science and technology benefiting society (2004).

      Hugo Bachmann, PhD – Professor Emeritus and former Chairman of the Department of Structural Dynamics and Earthquake Engineering, Swiss Federal Institute of Technology. Author and co-author of Erdbebenbemessung von Stahlbetonhochbauten (Seismic Analysis of Concrete Reinforced Structures) (1990), Vibration Problems in Structures : Practical Guidelines (1995), Biege- und Schubversuche an teilweise vorgespannten Leichtbetonbalken (Structural Analysis of Linked Concrete Beams) (1998), Hochbau für Ingenieure. Eine Einführung (Structural Construction for Engineers. An introduction) (2001), Erdbebensicherung von Bauwerken (Earthquake-proofing Buildings) (2002).

      Jörg Schneider, Dr hc – Professor Emeritus, Structural Dynamics and Earthquake Engineering, Swiss Federal Institute of Technology. Former President, Joint Committee on Structural Safety, Swiss Federal Institute of Technology. Elected member of the Swiss Academy of Engineering Sciences. Former Vice President and honorary lifetime member of the International Association for Bridge and Structural Engineering.

      Hamid Mumin Ph.D., P.Eng., P.Geo. – Professor of Geology and past Department Chair at Brandon University, Manitoba, Canada, and Adjunct Professor at the Department of Earth Sciences, University of Western Ontario. A Professional Engineer, Professional Geoscientist, and Association of Professional Engineers and Geoscientists of Manitoba past Director to the Canadian Council of Professional Geoscientists. Also past President of the Canadian Council of Professional Geoscientists, which is the national council that advises all Provincial and Territorial engineering and geoscience associations on matters dealing with professional practice, conduct, ethics and standards, including international relations. Consults regularly for industry and continues to work on many areas of professional ethics and standards. Author and co-author of more than 80 scientific articles, monographs, and conference presentations on geology. Co-editor of Ore Mineral Atlas (2004) and Exploring for Iron Oxide Copper-Gold Deposits : Canada and Global Analogues (2009) both published by the Geological Association of Canada, Mineral Deposits Division.

      et la liste continue , continue, continue sur

      http://patriotsquestion911.com/engineers.html

      alors, François, que tal ?


    • Hétérodoxe 30 juillet 2011 14:36

      http://hal.archives-ouvertes.fr/view_by_stamp.php?&halsid=fho4j0bonkirij3a1svhhvq595&label=LMGC&langue=fr&action_todo=view&id=tel-00174699&version=1

      Voilà la Thèse de Quirant.

      Il suffit, sur le site donné en lien, de lire les publications du laboratoire pour voir qu’exceptés les publications sur le WTC, l’essentiel des publications concernent le bois, les systèmes granulaires et la tenségrité. Je ne vois pas bien le rapport avec une tour de 500 m de haut faite de béton et d’acier.
      C’est un peu comme si un technicien carglass expliquait comment on règle l’injection.
      Le jeu de qui à la plus grosse quéquette est le jeu préféré des scientifiques.
      Et vas y que je te tartine des pages de références, comme personne n’ira jamais les lire, je peux raconter n’importe quoi.
      Jérôme Quirant est mécanicien, certes, mais ce domaine englobant à peu près tout, de l’interaction forte à l’expansion de l’univers, ça n’en fait pas un spécialiste des structures des gratte-ciel.
      Allègre est un géophysicien reconnu, il me semble que personne ne se prive de le remettre à sa place quand il dit douter du réchauffement climatique ou quand il explique qu’une balle de tennis et une balle de pétanque tombent à la même vitesse.
      Je me souviens d’une discussion avec un technicien sans titres qui a inventé une géométrie particulière pour une pièce essentielle des nouveau moteurs d’une grande marque de voitures. Après l’arrogance sans nom dont il a été victime de la part de ses supérieurs titrés, quand ils se sont rendus compte du génie du gars, il lui ont, comme de coutume, piqué l’idée et pour le remercier, lui ont payé un voyage au soleil. Des centaines de milliers de moteurs sont sortis avec son invention. La marque se vantant à grandes pages de pubs des gains en consommation de ses véhicules, les responsables de ce technicien, se vantant d’avoir conduit les recherches sur cette avancée plutôt sympathique et ce monsieur se contentant de ses souvenirs de vacances et retournant humblement à sa table à dessins. Ce mec n’est QUE technicien.
      Une personne très très proche de moi est ingénieur (et dans un domaine qui en jette, en plus) ... mais ne sait pas changer une ampoule.
      Et toi, tu préfères écouter celui qui à le titre le plus vaniteux. C’est de la foi, quoi ?!


    • Andromede95 Andromede95 30 juillet 2011 14:45

      Citoyenrené a écrit : « mais par exemple avec Niels Harrit »

      C’est dommage de citer Niels Harrit. Son fameux article a perdu toute crédibilité depuis un certain temps déjà. Voir http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/11-septembre-l-imposture-des-98122?debut_forums=100#forum3000353


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 15:21

      @ Andromède95,


      vous dites
      "Son fameux article a perdu toute crédibilité depuis un certain temps déjà"

      puis comme argumentaire, vous citez le site de J.Quirant :

      votre argument est transparent ! J.Quirant étant un défendeur acharné de la vo, il ne peut qu’être en désaccord avec N.Harrit

      vous n’avez rien de plus sérieux ?

      par exemple les analyses et leurs protocoles réalisées par le gouvernement bush-cheney sur les décombres du wtc, ou la poussière, dans le cadre de l’enquête criminelle qu’ils ont immédiatement ouverte ?
      les analyses et explications officielles de ce même gvt sur le métal fondu dans les décombres ?

      allez, cela doit être un jeu d’enfant pour vous de trouver d’autres résultats d’analyses de ces poussières, décombres et métal fondu !

      dans l’attente de les lire’


    • joelim joelim 30 juillet 2011 15:57

      Pensez-vous, Joelim, qu’ils sont complices du grand complot cosmoplanétaire ou tout simplement de sombres crétins n’y voyant pas plus loin que le bout de leur nez ?

      Bien sûr que non. L’exagération constante de vos propos n’est pas un argument en soi et se rattache plutôt à l’autopersuasion de la méthode Coué.
      Ce sont les propos mêmes de scientifiques de ce dossier qui invalident la VO. Quand aux scientifiques, de tout temps ils ont fait de la bonne ou de la mauvaise science. Au vu de mon analyse ceux qui sont sur les sciences dures ont écrit des choses intéressantes et correctes (les paragraphes que je critique n’ont je pense pas été écrits par eux mais par l’éditeur c’est-à-dire vous).
      De toute manière en science — je veux dire en vraie science c-à-d sans dogmatisme — l’argumentation précise prime devant la longueur du C.V. Et je ne dénigre pas les scientifiques du dossier, d’autant plus que comme je l’ai expliqué ils sortent du discours de la VO que l’on entend à longueur d’année dans la bouche des debunkers. Vous aurez beau essayer d’amalgamer les debunkers avec les scientifiques cela ne marche pas, l’examen du contenu de ce numéro spécial de l’AFIS le prouve. La science n’est pas monolithique. Il n’est pas non plus possible de la faire plier pour la mettre au service d’intérêts politiques particuliers (1). Sinon, vous auriez réussi à empêcher la publication dans ce dossier de la conclusion sur le départ de feu tardif (donc inexpliqué) dans le WTC7 et surtout la conclusion sur la rupture du cœur de la tour 1 qui, au vu du comportement de l’antenne, eut lieu en premier, invalidant totalement votre propre scénario de démolition. Quand donc le reconnaitrez-vous ?

      (1) Je n’y met aucun présupposé. Mais j’ai quand même une piste (Il ne faut jamais perdre une occasion de sonder la psychologie américaniste). Extrait : « la psychologie américaniste est dotée de caractères qui lui permettent d’écarter absolument ces contradictions, de cloisonner les sujets et de saucissonner les logiques. Ces caractères permettent à ces esprits, et même les obligent à ne pas concevoir comme possible la culpabilité de l’américanisme en quelque occurrence et de quelque façon que ce soit (“inculpabilité”), et à ne pas concevoir comme possible, également en quelque occurrence et de quelque façon que ce soit, que l’américanisme puisse essuyer un échec ou, encore moins, être vaincu (“indéfectibilité”). Ces deux caractères de la psychologie américaniste assurent une formidable carapace contre les “agressions” de la réalité lorsque cette réalité est l’expression active de la vérité. »

    • xray 30 juillet 2011 16:33


      Le 9 11
      Une opération menée par l’armée américaine
      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 



    • François François 30 juillet 2011 16:36

      @ citoyenrené ,

      \\\« je vous ai trouvé des débatteurs, encore une fois, organisez des débats, une fois pour toute, pour que la science triomphe, \\\ »

      Mais allez-y, ne vous privez pas de l\\\’organiser à ReOpen smiley

      Et comme scientifiques français à part \\\« Francky la Hache\\\ » vous avez qui ? smiley


    • henri_jac 30 juillet 2011 16:59

      A Moorea

      Merci pour votre réponse !

      Toutefois la question que je posais était sur la complétude du rapport.

      Il décrit la simulation utilisée pour expliquer comment les rivets ont lâché. Il conclut ensuite en énonçant la chute libre, mais sans un mot d’explication.

      Pour ma part, je ne saurais accepter d’un de mes étudiants un rapport sans aucune expérience matérielle pour étayer la simulation et qui énonce un comportement sans le justifier.

      Pensez-vous que le rapport du NIST soit acceptable ?

      Merci

      Henri Jac


    • Feste Feste 30 juillet 2011 17:09

      Oh oh Moorea

      n’etait pas ce pas toi qui sur HFR pensait et geignait que comme Charmord etait le 1° a repondre à ton article d’il y a qlq jours, c’etait la preuve d’une manigance anti-science quirantesque avec la moderation d’Agoravox

      et te voilà premier intervenant, hmmmmm ?


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 17:10

      à François,

      vous avez une liste non exhaustive d’architectes et ingénieurs étant pour une ré ouverture de l’enquête, une ouverture de mon point de vue..

      au nom de quoi voudriez vous limiter le débat à des intervenants français ? ???

      ça n’a pas de sens, le 11 septembre 2001 a été plus mondial que français

      si c’est la seule chose que vous avez trouvé, c’est un peu moyen

      quand vous aurez le courage d’aller soutenir les théories de Mr Quirant, ou de l’accompagner pour l’applaudir, dans un débat face aux personnes que j’ai cité, prévenez moi..

      ps : prévoyez des traducteurs si c’est cela qui vous chiffonne..

      Conclusion : il y a + de 1 000 architectes et ingénieurs qui demandent une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001, alors 1 croisé pro VO et son admirateur en face, c’est peanuts, vous allez vous faire rire au nez à mon avis..

      mais allez y, pour la science !

       


    • joelim joelim 30 juillet 2011 17:19

      Autre argument : le dossier de l’AFIS n’est pas une production scientifique. C’est ce qu’on appelle de la vulgarisation. Mais la vulgarisation peut être plus ou moins objective : là le curseur est bloqué sur « moins » (sauf dans les discours des vrais scientifiques qui y ont participé). 

      Mais il n’y a rien d’étonnant à cela quand on constate les prises de position très pro-OGM de cette association. On peut bien sûr être modéré et accepter les recherches OGM à but médical ou autre (mais dans la transparence vu les dangers potentiels). Mais là il y a un manque certain d’objectivité de la part d’au moins un de ses membres (également je crois auteur dans le dossier, l’article sur les statistiques et co-coordinateur du sus-dit dossier), quand il affirme que le documentaire sur le « monde de Monsanto » est « un chef d’œuvre de propagande ».
      Comme par hasard on défend les OGMs de Monsanto et aussi la version gouvernementale des meurtres du 11 septembre. Ce pourrait n’être qu’une question de sensibilité (pourquoi pas après tout) s’il n’y avait pas de graves désinformations distillées ça et là dans le dossier, comme :

      — quand on écrit « indigents renseignements » au lieu de « renseignements falsifiés » dans la phrase : l’administration américaine ayant « engagé une guerre contre l’Irak sur la base d’indigents renseignements concernant des armes de destruction massive »

      — quand on écrit « (...) la rumeur est une information douteuse qui (...) circule par des médias officieux (...) quoique certains médias officiels puissent s’en saisir  », comme si les médias officiels n’étaient pas eux-même générateurs de rumeur

      Bref, quand les falsifications vont toutes dans le même sens, vous pouvez être sûrs qu’il y a une idéologie derrière. La défense des intérêts des USA — d’un point de vue atlantiste, en faveur d’une amérique dominatrice — est une éventualité difficilement écartable.



    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 18:09

      Cher François Quirant,

      ReOpen911 n’est pas une association professionnelle, c’est une association citoyenne. Elle regroupe divers compétences mais chacun y a droit au respect de son anonymat. L’association diffuse des informations qui n’ont jamais fait l’objet de sujets par les autres médias traditionnels, et c’est tout à fait légitime sachant qu’elles sont appuyées par des professionnels qui n’ont pas à rougir devant vous et qui n’ont pas à subir vos sarcasmes.

      Je pense que certains membres ou sympathisants de l’association seraient ravis de rompre leur anonymat pour avoir le plaisir de débattre avec vous : alors cap ou pas cap ?

      Oh, non ! Attendez, je connais déjà votre réponse... pas la peine.

      Dites-moi juste, toutes ces personnes sont-elles des scientifiques et des professionnels reconnus, ou font-ils juste partie d’une illusion collective : http://www.youtube.com/watch?v=aEGGNbgwjAg


    • joelim joelim 30 juillet 2011 18:39

      De toute manière, deux passages, je suppose écrits par vous, suffisent à discréditer le dossier tel qu’il est rédigé :

      « Il n’est nul besoin d’évoquer des scénarios fantaisistes pour décrire ce qui s’est passé : les lois de la physique et celles de la résistance des matériaux sont telles que, après le choc d’une violence extrême d’un avion de ligne et l’incendie qui s’en est suivi, et l’absence de moyens de lutte anti-feu à l’échelle du problème, la seule question qui pouvait être posée était : pendant combien de temps les tours resteront-elles debout ? »

      « A ce stade, la seule question était de savoir si le feu cesserait faute de combustible avant la chute des tours ».

      Tout cela est faux. Les écroulements des tours ont surpris (presque) tout le monde. Sinon les pompiers seraient redescendus des tours. De plus, étant aux premières loges ils étaient aptes à juger de la situation. Il ne faut pas réécrire l’Histoire après coup ou alors il faut s’attendre à que la nouvelle interprétation soit contestée.

      Maintenez-vous vos allégations ? Avez-vous une liste importante de personnes qui s’attendaient à ce que les tours s’effondrent ? Je suppose que vous pouvez montrer que c’était la seule question qui se posait avant le premier effondrement ?


    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 18:53

      @ François Quirant,

      ReOpen911 est une association apolitique, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer le contraire ?

      Pour connaitre une bonne partie des principaux membres de l’association, je serais bien en mal de pouvoir dire leurs penchants politiques... et vous, combien de membres de ReOpen911 connaissez-vous ?

      Je serais bien curieux de connaître la teneur de vos assetions, en dehors de l’objectif à peine voilée de coller une étiquette accusatrice et mensongère sur une association citoyenne qui visiblement vous dérange. Faut-il appartenir à un courant politique particulier pour être membre ou sympathisant de ReOpen911 ? Absolument pas et vous seriez bien en mal de prouver le contraire, petit propagandiste éhonté que vous êtes.

      Est-ce la marque de votre « honnêteté scientifique » et de votre « indiscutable objectivité » ?

      J’attends avec impatience votre réponse à ma question.


    • François François 30 juillet 2011 19:12

      Pour ReOpen le 11-Septembre est mère de toutes les coïncidences, père de tous les hasards

      Comme vous aimez beaucoup les questions j ’ai pensé à celle que m a fait connaitre un gars de We Are Change de Paris qui est à ReOpen

      http://www.youtube.com/watch?v=jf9tehkZZ4I

      ous avez la réponse les reopenistes parce que le gars il se la pose encore ?


    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 19:33

      @ François Quirant,

      Pouvez-nous nous dire à quel titre cette personne fait-elle partie de l’équipe de ReOpen911 ?

      Vous aimez accoler tout et n’importe quoi avec l’association ReOpen911, mais vous ne trompez personne avec vos méthodes de fiéffé fumiste et ne faites que démontrer votre manque d’objectivité.

      Il serait temps de donner un peu de teneur à vos accusations gratuites et à vos amalgames mensongers. J’attends vos réponses.


    • olive17 olive17 30 juillet 2011 19:36

      Moorea34,

      quel doux nom.

      Comme vous prétendez être un grand scientifique - vos thèses seules sont bonnes
      - tout à fait acquis aux salades américaines.

      J’aimerais avoir votre avis sur cet incident inexpliqué jusqu’à ce jour :

      En février 1898, le Maine bateau de guerre américain au mouillage à la Havane a été détruit suite à une explosion, puis a sombré avec à son bord pas moins de 268 marins. Cependant aucun officier à bord durant lors de cet odieux « attentat » espagnol. En effet les officiers étaient à terre pour une récéption.

      Lors de mon passage dans la marine nationale je n’ai jamais vu un bateau au mouillage ou à quai sans officier de garde.

      Cela a permit au président de l’époque Mc Kinley d’envahir Cuba, d’en chasser les espagnols et surtout de mettre la main sur les richesses cubaines.

      J’implore votre grand savoir scientifique pour m’éclairer sur ce sujet.

      Je n’ai malheureusement pas le temps ni surement le niveau pour m’instruire scientifiquement, par contre l’histoire me passionne un peu plus que vos supputations.


    • Andromede95 Andromede95 30 juillet 2011 20:04

      Citoyenrené : « Conclusion : il y a + de 1 000 architectes et ingénieurs qui demandent une réouverture de l’enquête sur le 11 septembre 2001 ».


      Voir http://www.youtube.com/watch?v=7wQhFHiosV8

      Richard Gage est fondateur d’AE911truth, une association regroupant plusieurs centaines d’ingénieurs et architectes. Sa démonstration à base de boîtes en carton est supposée démontrer que les Tours Jumelles n’auraient pas dû s’effondrer. Sauf qu’en terme de modélisation, son montage est loin de tenir compte des facteurs d’échelle. Avec une approximation de cet acabit, il pourrait aussi prétendre démontrer que le naufrage du Titanic est le résultat d’une conspiration : 

      En matière d’approximations et de comparaisons douteuses, Richard Gage n’est de toute façon plus à une perle près : http://www.bastison.net/MENSONGES/mensonges.html#B8

      Quant à un certain Anders Björkman, ingénieur suédois ayant rejoint l’AE911truth début 2009, il nous gratifie de cette variante : les boîtes à pizza ! Il manque plus que des « spécialistes » adeptes des légos... (c’est le même Anders Björkman qui prétend réfuter l’argument de la charge dynamique dans le mécanisme de l’amorce de l’effondrement des tours jumelles http://www.youtube.com/watch?v=GsW6Md9LmdY , en proposant une expérience avec un pèse-personne : http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1776.htm#t24554081 )

      A propos des coulées dites « pyroclastiques » : selon Richard Gage (1), les nuages de poussière engendrés par la chute des WTC1, WTC2 et WTC7 sont des « coulées pyroclastiques ». Affirmation étrange, quand on sait que le caractère pyroclastique d’une nuée implique une température élevée au point qu’elle ne laisse aucune chance de survie à toute personne s’y laissant piéger. Or le 11 septembre 2001, des milliers de new-yorkais ont certes été incommodés par les nuages denses de poussières, mais leurs alvéoles pulmonaires n’ont manifestement pas été carbonisées. De surcroît, une consultation réalisée par des contributeurs de Rue89 révèle que le mot « pyroclastique » n’est jamais utilisé par les entreprises de démolition contrôlée : http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/03/un-nuage-de-poussiere-pas-le-nuage-pyroclastique-dune-explosio . En d’autres termes, il n’y a que les conspirationnistes qui associent le mot « pyroclastique » avec la démolition contrôlée...

      Gregory Urich, à l’époque futur ex-membre d’AE911truth, a publié « An open letter to Richard Gage and AE911Truth ». Dans sa lettre, il remet en cause lesdites « caractéristiques » de la démolition contrôlée des Tours Jumelles : http://www.cool-places.0catch.com/911/OpenLetterToRichardGage.pdf .

      Le site de Jérôme Quirant donne un aperçu de l’éventail de créativité de Richard Gage en matière de delirium pseudo-scientifique : http://www.bastison.net/MENSONGES/mensonges.html.&nbsp ;

      (1) Mais aussi selon « Loose Change Final Cut » et « 911 Mysteries ».

    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 21:02

      @ Andromède95,

      vous parlez de 3 personnes,

      il vous reste 997 autres architectes et ingénieurs à « analyser »

      allez, au boulot,

      sans cela, votre argumentaire tombe à l’eau, ces requêtes d’ingénieurs et architectes sont recevables et supérieures en nombre de professionnel à la personne de mr Quirant

      au boulot Andromède95....996 995 994 993 992 991 990 989 .....

      allez, on passera ensuite aux anciens militaires, anciens du renseignements...

      votre position ne tient pas la route une seule seconde !

      pourquoi seriez vous contre une enquête internationale sur ces attentats à portée mondiale ?
      j’veux dire en tant que citoyen, qu’est ce qui vous heurte ?


    • Sat is Fay 30 juillet 2011 21:09

      C’est vrai que leurs noms sont vachement camouflés ! mdr, quel blaire ce troll !


    • Andromede95 Andromede95 30 juillet 2011 21:11

      Citoyenrené : « votre argument est transparent ! J.Quirant étant un défendeur acharné de la vo, il ne peut qu’être en désaccord avec N.Harrit

      vous n’avez rien de plus sérieux ? »

      En s’autres termes, c’est du Jérôme Quirant, « donc » ça ne vaut rien… C’est court et facile comme réponse, et nettement moins fatiguant que comprendre et réfuter ses arguments exposés sur l’article douteux de Niels Harrit, à supposer que tu en sois capable : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/11-septembre-l-imposture-des-98122?debut_forums=100#forum3000353

      Citoyenrené : « par exemple les analyses et leurs protocoles réalisées par le gouvernement bush-cheney sur les décombres du wtc, ou la poussière, dans le cadre de l’enquête criminelle qu’ils ont immédiatement ouverte ? »

      1)  L’enquête criminelle a été du ressort de la Commission 911. Certains conspirationnistes ont la fâcheuse habitude de raconter que la Commission 911 aurait oublié le WTC7 : http://www.youtube.com/watch?v=Ojb-QbJwEJE. Ils n’ont pas compris cette enquête concernait les terroristes et non l’ingénierie. La raison pour laquelle le WTC7 n’est pas évoqué dans le rapport de la Commission 911 est que ce bâtiment n’a pas été visé par les terroristes.

      2)  Concernant l’ingénierie, voir les rapports de la FEMA et du NIST (plusieurs milliers de pages en anglais…). Des explications plus accessibles et en français sont disponibles sur http://www.bastison.net/

      3)  C’est quand tu veux pour trouver dans Ground Zero les restes de milliers de détonateurs nécessaires à une supposée démolition contrôlée de cette envergure.

      Citoyenrené : « les analyses et explications officielles de ce même gvt sur le métal fondu dans les décombres ? »

      Pour info, les alliages d’aluminium-cuivre fondent dès 548°C : http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_alu_072.jpg.jpg . Et l’aluminium ne manquait pas dans les Tours Jumelles au moment des effondrements : avions et tôles recouvrant les parois externes des deux tours.


    • Sat is Fay 30 juillet 2011 21:19

      Ouais y a pierre-paul-jacques, c’est des grosses têtes et tout et tout mais est-ce que ça suffit à faire d’eux des hommes intègres ? La réponse est non hélas !


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 30 juillet 2011 21:37

      « Je ne suis pas croyant mais il me semble que le plus étrange serait la résurection elle-même du christ, pas sa capacité à traverser l’atlantique à cette époque »

      Excellente remarque. 

    • Charmord 30 juillet 2011 23:33

      @J. Quirant, merci de bien vouloir sourcer votre affirmation selon laquelle on peut voir le penthouse ouest s’affaisser progressivement. Images, rapport, étude, ... donneraient plus de poids à cette affirmation qui me paraît démentie par les images que j’en ai vues.


      Pour ma part, entre le moment où le penthouse ouest commencce à s’effondrer et celui où la façade nord commence son grands plongeon, il s’écoule 0, 2 secondes. C’est également ce que j’ai compris du rapport préliminaire du Nist et c’est ce que l’on peut observer sur les nombreuses vidéos désormais disponibles. 

      Par contre, ce n’est pas ce que j’ai lu dans les slides et dans votre présentation aux ingénieurs forensiques, au sein desquels, sauf erreur, vous suggérez fortement que l’effondrement du penthouse ouest serait antérieure et clairement préalable à celui de la façade, l’objectif apparent de cette affirmation erronée ou fallacieuse, étant de donner une preuve de cet effondrement interne.


      En raison de la largeur du penthouse west du fait que, tout comme la façade nord, il entame son effondrement sur toute la largeur quasiment au même moment, il est raisonnable de considérer, comme le Nist, dans son rapport préliminaire, que les colonnes assurant (notamment) la portance du penthouse ont lâché approximativement au même moment, ce qui est fort peu compatible avec l’idée finalement retenue par ce même Nist que l’effondrement localisé du penthouse east 5 secondes avant celui du penthouse ouest et de la façade, aurait provoqué une rupture en chaîne progressive de la structure interne...

      Il y a là une incohérence qui me semble majeure.

      D’autre part, à l’époque où vous avez participé au dossier de rue89, vous limitiez l’effondrement interne au seul penthouse est et ne parliez pas d’une progression d’est en ouest de cet effondrement interne. 


      « L’effondrement ne s’est pas produit d’un coup, comme veulent bien nous le faire croire les conspirationnistes. Il y a d’abord eu un effondrement interne qui a entraîné la chute de toute la tour », rétorque Jérôme Quirant. Selon l’ensemble des relevés techniques et les simulations du NIST, les feux ont affaibli les portiques de renforcement en acier, situés entre le 5e et le 7e étage. La chaleur leur a fait perdre leur rigidité entraînant des réactions en chaîne :

      Les portiques ont plié
      Les boulons et les écrous, qui les liaient, ont cassé
      Les planchers, plus soutenus par les portiques, se sont effondrés
      La colonne s’est brisée
      Cet enchaînement a déséquilibré la tour, qui s’est affaissée
      L’effondrement de la tour 7 s’est donc fait en deux temps. D’abord, un effondrement interne, du « toit terrasse » (« penthouse ») et de toute la colonne, comme le montre cette vidéo. Puis, c’est tout le bâtiment qui s’écroule(*). (Voir la vidéo)


      (*) Je souligne

      C’est à cet époque aussi que vous aviez doctement expliqué sur le forum de reopen que dès le moment de cette rupture de la colonne 79 et et de l’effondrement en cascade des planchers qui s’ensuivirent au niveau du penthouse est, il s’était produit un report de charge sur le treillis externe qui n’était pas fait pour le supporter, n’ayant pas de vocation porteuse. La chute de l’immeuble était donc dans cette théorie inévitable, dès le moment de l’effondrement interne du penthouse est.

      Pourriez-vous expliquer aux profanes que nous sommes comment ce report de charge n’entraîne finalement l’effondrement de la façade nord qu’après que toute la structure interne ait perdu sa force portante suite à son effondrement progressif ? Pourquoi le report de charge que vous disiez inévitable et logique dès l’effondrement du penthouse est est a-t-il attendu de provoquer son effet dévastateur sur la façade nord que tout se soit effondré à l’intérieur des tour, à la suite d’une progression en chaîne - au demeurant invisible ?

      Je n’ai trouvé de réponse à ces questions ni dans le dossier de l’AFIS, ni sur le site bastison, ni davantage dans le rapport du Nist.

      J’ai déjà posé cette question à plusieurs reprises mais sans succès.

    • citoyenrené citoyenrené 31 juillet 2011 00:20

      @ Andromède

      "c’est du Jérôme Quirant, « donc » ça ne vaut rien" effectivement ; il est d’une telle mauvaise foi, que ça ne donne guère envie de se pencher sur ses écrits, à moins d’aimer la lobotomie

      1) le rapport de la commission était un rapport et non une enquête, son but était de proposer un récit collant avec les présupposés  : ben laden et les 18 pirates....une enquête criminelle déclenchée les jours suivants aurait empêché que l’on expédie les décombres en Asie par navire

      quelle année la commission ? une enquête aurait démarré le jour même de l’attentat...l’administration bush cheney ne voulait surtout pas avoir à se pencher sur l’attentat, ce sont les jerseys girls qui ont permis cela

      à noter que bush et cheney, ceux que vous défendez, ont refusé de témoigner sous sermon, et refusé de témoigner séparément

      2) les rapports du NIST et de la FEMA, des organes gouvernementaux ! non crédible...de ce même gouvernement qui agite des fioles à l’onu pour aller tuer des centaines de milliers de civils ? avale si tu veux, fais toi plaisir

      3) les décombres ont été transportées sans être analysées,... des photos très peu de temps après les attentats montrent des poutres cisaillées en diagonales, surement l’effet du feu...

      ça te sert à quoi de défendre cheney et bush ? en tant que citoyen, tu te fais piétiner comme tout le monde....d’après le canard enchainé de cette semaine, l’ensemble de la « guerre contre la terreur » a couté autant que la 2e guerre mondiale ...en plus d’une partie de tes impôts qui sont partis dans la guerre d’Afghanistan suite au 11/09, tu devrais envoyer tes économies personnelles à cheney pour le remercier
      un citoyen maso !


    • Andromede95 Andromede95 31 juillet 2011 00:37

      Citoyenrené : « @ Andromède95, vous parlez de 3 personnes, il vous reste 997 autres architectes et ingénieurs à « analyser » 
      allez, au boulot, »

      Ce n’est pas les membres qu’il faut analyser, mais les inepties que certains – et pas des moindres - débitent. Je te rappelle que Richard Gage est le président de cette association, et – choses hallucinante – à part Gregory Urich (devenu ex-membre), les autres ne se posent pas de questions sur ses élucubrations les plus grotesques…

      Citoyenrené : « sans cela, votre argumentaire tombe à l’eau, ces requêtes d’ingénieurs et architectes sont recevables et supérieures en nombre de professionnel à la personne de mr Quirant

      au boulot Andromède95....996 995 994 993 992 991 990 989 ..... »

      Puisque selon toi c’est le nombre qui fait argument d’autorité, alors je signale aussi que 123.000 membres de l’ASCE (American Society of Civil Engineers), et 80.000 membres de l’AIA (American Institute of Architects) ne remettent pas en cause les rapports du NIST. Idem concernant 120.000 membres de l’ASME (American Society of Mechanical Engineers), 370.000 membres de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), 40.000 membres de l’AIChE (American Institute of Chemical Engineers) et 35.000 membres de l’AIAA (American Institute of Aeronautics and Astronautics). Source : civil & structural engineers on wtc collapse http://911-engineers.blogspot.com/

      Citoyenrené : « allez, on passera ensuite aux anciens militaires, anciens du renseignements... »

      Ensuite, tu passeras à la réfutation des nombreux articles scientifiques cités sur http://www.bastison.net/WTC12/wtc12_3.htm

      Et quand tu auras terminé, tu seras ensuite prié de débunker point par point l’intégralité des sites suivants :

      http://www.bastison.net/

      http://www.debunking911.com/index.html

      http://wtc7lies.googlepages.com/

      http://undicisettembre.blogspot.com/

      http://911guide.googlepages.com/wtc

      http://www.debunk911myths.org/topics/Main_Page

      http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm

      http://forums.randi.org/forumdisplay.php?f=64

      http://the911forum.freeforums.org/index.php?sid=d50b7ca9c1f3b512d907032728a84a8f

      http://www.conspiracywatch.info/

      http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/04/le-vrai-et-tous-les-faux-complots-du-11-septembre

      http://lestheoriesducomplot.blogspot.com/

      http://www.youtube.com/user/Andromede95

      http://www.911myths.com/index.php/Main_Page

      http://www.loosechangeguide.com/LooseChangeGuide.html

      Allez, au boulot Citoyenrené.

      Elle est facile aussi celle-là, non ?

       Citoyenrené : «  pourquoi seriez vous contre une enquête internationale sur ces attentats à portée mondiale ? »

       Cette enquête a déjà été faite, mais par des individus fort peu objectifs. Les conspirationnistes ont tiré des conclusions qui sont décryptées dans les sites ci-dessus.

       Citoyenrené : «  j’veux dire en tant que citoyen, qu’est ce qui vous heurte ? »

      La capacité des conspirationnistes à déverser le poison de la paranoïa. J’ai un ami qui me faisait part de ses doutes sur le 11 septembre, en m’indiquant sa source : Loose Change ! Quand j’ai découvert cette vidéo, avec le recul j’ai été abasourdi par tant d’inepties pseudo-scientifiques, de comparaison douteuses et de manipulation des images. Je trouve hallucinant que cette vidéo ait pu avoir un tel succès. Cette vidéo est décryptée point par point ici : http://www.loosechangeguide.com/LooseChangeGuide.html . Je te souhaite une bonne lecture.



    • Andromede95 Andromede95 31 juillet 2011 01:20

      Citoyenrené : « 2) les rapports du NIST et de la FEMA, des organes gouvernementaux ! non crédible...de ce même gouvernement qui agite des fioles à l’onu pour aller tuer des centaines de milliers de civils ? avale si tu veux, fais toi plaisir »

       Le NIST et la FEMA sont des organismes gouvernementaux, « donc » leurs rapports sont nuls… Là encore, tu es franchement léger… Il me semble que c’est essentiellement sur le contenu technique qu’il faut juger… Mais sur le plan technique, je trouve que tu ne t’exprimes pas beaucoup…

      Citoyenrené : « 3) les décombres ont été transportées sans être analysées,... »

       Tu n’as pas encore lu le rapport du NIST ? Tu verras, c’est truffé de photos de poutres…

       Citoyenrené : « des photos très peu de temps après les attentats montrent des poutres cisaillées en diagonales, surement l’effet du feu... »

      Tu répètes l’une des plus grosses perles conspirationnistes. En réalité, ces poutres ont été découpées au chalumeau après les effondrements par des entreprises de déblaiement : http://www.dailymotion.com/video/x4z1mi_twin-towers-et-theorie-de-la-demoli_news

      Citoyenrené : « ça te sert à quoi de défendre cheney et bush  ? »

       Je ne connais pas vraiment Cheney, et Bush est un personnage qui m’a toujours révulsé. Je ne les défends pas, je lutte contre la bêtise conspirationniste.


    • citoyenrené citoyenrené 31 juillet 2011 10:48

      Salut Andromède95,

      pour éviter de noyer le poisson, essayons de reprendre un peu de la hauteur et la base de votre démarche : la lutte contre la bêtise, la lutte pour l’intelligence

      je suis d’accord pour la lutte pour l ’intelligence

      lutte pour l’intelligence : vous dites "La capacité des conspirationnistes à déverser le poison de la paranoïa" la VO est la perle de la conspiration. Tant que vous ne dépassez pas cet illogisme primal, je ne vous accorderai que peu de crédit....cette guerre contre la terreur arguait du fait que la Menace était partout, tout le temps...c’est de la Paranoïa du plus pur tonneau

      le cœur du problème est la réouverture ou non d’une enquête, vous semblez trouver cela inutile, car elle a déjà été faite...c’est ça ?

      il ne s’agit pas d’une enquête mais d’un rapport, ce qui n’a rien à voir...le but de ce rapport était selon le gouvernement de l’époque : «  fournir un récit définitif des faits et circonstances relatifs aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 » 

      « fournir un récit » aucun rapport avec une enquête « chercher les coupables ».....vous luttez pour l’intelligence mais vous être contre une enquête ! « surtout ne cherchons pas » c’est une ode à l’intelligence

      les président et vice-président de la Commission Thomas Kean et Lee Hamilton affirment dans leur livre Without Precedent : The Inside Story of the 9/11 Commission paru en 2006 que l’enquête fut « mise en place pour échouer ».

      Le gouvernement met des bâtons dans les roues des citoyens pro-VO, hien  ? malgré tout, ce rapport bidon, le périmètre du secret défense, n’ayant , comme tout le monde, pas tout les éléments en main, vous la défendez corps et âmes, ce périmètre du secret défense colle avec votre lutte pour l’intelligence ?

      j’ai de plus de plus de mal à croire à votre lutte dans ces conditions, vous vous appuyez sur un truc mis en place pour échouer, où est la lutte pour l’intelligence la dedans ?

      « 9/11 Press for truth » sur la mise en place de la commission, sur les jerseys girls, et sur l’excellent « history commons » devrait vous plaire

      http://video.google.com/videoplay?docid=-5060144744577701588


      Résumons, dans votre lutte pour l’intelligence :


      - vous luttez contre les théories conspirationnistes, hormis la théorie conspirationniste de ben laden et des pirates aux cutters, qui elle est intouchable

      - vous êtes contre une nouvelle enquête, sachant que la 1ere a été mis en place pour échouer

      - le périmètre très large du secret défense ne vous gêne pas pour défendre la VO, vous n’avez pas besoin de savoir pour croire

      je vous laisse donc votre « lutte pour l’intelligence »


    • citoyenrené citoyenrené 31 juillet 2011 10:52

      @ Andromède95,

      2e et identique réaction à votre « lutte contre la bêtise conspirationniste »

      je suis d’accord pour la lutte pour l ’intelligence

      lutte pour l’intelligence : vous dites « lutte contre la bêtise conspirationniste »

      la VO est la perle de la conspiration. Tant que vous ne dépassez pas cet illogisme primal, je ne vous accorderai que peu de crédit....

      le cœur du problème est la réouverture ou non d’une enquête, vous semblez trouver cela inutile, car elle a déjà été faite...c’est ça ?

      il ne s’agit pas d’une enquête mais d’un rapport, ce qui n’a rien à voir...le but de ce rapport était selon le gouvernement de l’époque : « fournir un récit définitif des faits et circonstances relatifs aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 » 

      « fournir un récit » aucun rapport avec une enquête « chercher les coupables ».....vous luttez pour l’intelligence mais vous être contre une enquête ! « surtout ne cherchons pas » c’est une ode à l’intelligence

      les président et vice-président de la Commission Thomas Kean et Lee Hamilton affirment dans leur livre Without Precedent : The Inside Story of the 9/11 Commission paru en 2006 que l’enquête fut « mise en place pour échouer ».

      Le gouvernement met des bâtons dans les roues des citoyens pro-VO, hien  ? malgré tout, ce rapport bidon, le périmètre du secret défense, n’ayant , comme tout le monde, pas tout les éléments en main, vous la défendez corps et âmes, ce périmètre du secret défense colle avec votre lutte pour l’intelligence ?

      j’ai de plus de plus de mal à croire à votre lutte dans ces conditions, vous vous appuyez sur un truc mis en place pour échouer, où est la lutte pour l’intelligence la dedans ?

      « 9/11 Press for truth » sur la mise en place de la commission, sur les jerseys girls, et sur l’excellent « history commons » devrait vous plaire

      http://video.google.com/videoplay?d...


      Résumons, dans votre lutte pour l’intelligence :


       - vous luttez contre les théories conspirationnistes, hormis la théorie conspirationniste de ben laden et des pirates aux cutters, qui elle est intouchable

       - vous êtes contre une nouvelle enquête, sachant que la 1ere a été mis en place pour échouer

      - le périmètre très large du secret défense ne vous gêne pas pour défendre la VO, vous n’avez pas besoin de savoir pour croire

      je vous laisse donc votre « lutte pour l’intelligence »


    • Andromede95 Andromede95 31 juillet 2011 11:18

      Citoyenrené : « pour éviter de noyer le poisson, essayons de reprendre un peu de la hauteur et la base de votre démarche : la lutte contre la bêtise, la lutte pour l’intelligence

      je suis d’accord pour la lutte pour l ’intelligence

      lutte pour l’intelligence : vous dites »La capacité des conspirationnistes à déverser le poison de la paranoïa«  la VO est la perle de la conspiration. Tant que vous ne dépassez pas cet illogisme primal, je ne vous accorderai que peu de crédit.... »

      Tu parles bien, mais tes arguments sont creux. Il y a plein de messages ici sur le décryptage de supposées preuves matérielles de la théorie du complot. Mais tu n’y réagis même pas, pour la simple raison que tu n’as pas la compétence pour en juger par toi-même.


    • citoyenrené citoyenrené 31 juillet 2011 11:42

      @ Andromède95

      nous sommes donc d’accord sur la lutte pour l’intelligence, c’est déjà ça

      on avance

      reste 3 légers points que cette lutte commune pour l’intelligence, lutte dont je me félicite, qui nécessitent un développement de votre part : 

      - vous luttez contre les théories conspirationnistes, hormis la théorie conspirationniste de ben laden et des pirates aux cutters, au nom de quelle intelligence ?

      -  vous êtes contre une nouvelle enquête, sachant que la 1ere a été mis en place pour échouer, idem, au nom de quelle intelligence ?

      - le périmètre très large du secret défense ne vous gêne pas pour défendre la VO, vous n’avez pas besoin de savoir pour croire,

      êtes vous pour la déclassification de toutes les pièces ?

      un esprit intelligent comme le votre ne peut supporter, dans sa lutte, qu’une partie importante des pièces soient hors de portée citoyenne, non ?

      notre but est commun

      une nouvelle enquête pour chercher les coupables ne peut que s’insérer dans notre lutte commune pour l’intelligence

      je m’en félicite, Andromède

      en tant que citoyens, ce que vous êtes tout comme moi, espérons y parvenir


    • Andromede95 Andromede95 31 juillet 2011 13:33

      Citoyenrené : « - vous luttez contre les théories conspirationnistes, hormis la théorie conspirationniste de ben laden et des pirates aux cutters, au nom de quelle intelligence ? »

      Je ne comprends pas ta question.

      Citoyenrené : « - vous êtes contre une nouvelle enquête, sachant que la 1ere a été mis en place pour échouer, idem, au nom de quelle intelligence ? »

      Je ne suis pas contre une nouvelle enquête. Mais si elle ne doit pas être financée par des fonds publics, qui devrait le faire ? Tu devrais te renseigner auprès de Richard Gage de ce qu’il fait de la majeure partie des dons versés à son association l’AE911Truth, avec l’argent durement gagné par ses donateurs.

      Citoyenrené : « le périmètre très large du secret défense ne vous gêne pas pour défendre la VO, vous n’avez pas besoin de savoir pour croire, »

       Le secret défense existe dans tous les pays du monde, quels qu’ils soient.

      Citoyenrené : « êtes vous pour la déclassification de toutes les pièces ? »

      Relatives au 11 septembre ? Oui, mais qu’est-ce qu’il reste à déclassifier à part des éléments pseudo-explosifs qui sortent régulièrement et dont se délectent bizarrement certains conspirationnistes (genre http://www.youtube.com/watch?v=zvidnOZzU7M).

      Citoyenrené : « un esprit intelligent comme le votre ne peut supporter, dans sa lutte, qu’une partie importante des pièces soient hors de portée citoyenne, non ? »

      Les déclassifications publiées ces dernières années s’avèrent être d’une importance mineure. Il n’y a guère que certains conspirationnistes qui s’en sont émerveillés… Ils attendaient beaucoup également de Wikileaks, mais comme ils n’ont rien trouvé de ce qu’ils auraient aimé lire, ils en ont conclu que Wikileaks est contrôlé par la CIA. Facile, non ?

      Citoyenrené : « notre but est commun. une nouvelle enquête pour chercher les coupables ne peut que s’insérer dans notre lutte commune pour l’intelligence. je m’en félicite, Andromède. en tant que citoyens, ce que vous êtes tout comme moi, espérons y parvenir »

      Alors c’est quand tu veux tu exposer des éléments matériels crédibles. Cela changerait des poncifs inlassablement copiés/collés par des théoriciens du complots.

       


    • Laureline 31 juillet 2011 18:53

      Je me demande si c’est intéressant de se lancer dans le business-conspi ?

      Elle est intéressante la « Boutique » reopen, mais combien font-ils de chiffre d’affaire ? Est-ce que ça se vend bien les dvd, livres, magazines et teeshirts ?

      Car les temps sont durs, chômage, précarité, logement impossible... et je me disais que je créerais bien ma petite-entreprise conspirationniste, suffit d’avoir des idées après tout. 

    • Onegus Onegus 1er août 2011 03:19

      Mr moorea/Quirant répond à un article débordant d’arguments factuels par une collection de CV... Hilarant, significatif, mais assez pathétique. Comme on pouvait s’y attendre, le caractère « orienté » de cette publication renforce l’évidence du peu de crédibilité de la thèse du complot alqaedien qu’elle tente de continuer à défendre par tous les moyens, y compris les plus limites.

      Ce document à destination des journalistes et de l’intelligentsia parisienne se voudrait pompeusement être le document de référence qui mettra fin aux questions et aux doutes autour du 11-Septembre... Cependant, comme le montre brillamment cet article, les ficelles des éléments de communication sont si énormes que l’ouvrage n’a plus grand-chose à voir avec la science et les faits du 11-Septembre. 

      Un dossier éclairant, mais -effectivement- dans le sens exactement inverse à celui espéré par son instigateur ! smiley




    • Lucadeparis Lucadeparis 1er août 2011 20:51

      Les théologiens et autres tenants du géocentrisme (dont même des astronomes comme le plus puissant de l’époque : Tycho Brahe) avaient aussi beaucoup de titres ronflants.
      Invoquer l’argument d’autorité (officielle) est une bien faible argumentation.


    • Lucadeparis Lucadeparis 1er août 2011 20:56

      "J. Quirant, est agrégé de génie civil option ‘structures et ouvrages’, maître de conférences à l’Université de Montpellier II, docteur en mécanique des matériaux et des milieux complexes, des structures et des systèmes. Il est l’auteur d’un site qui répond à la plupart des thèses conspirationnistes sur le 11 septembre : www.bastison.net. II a aussi écrit deux ouvrages de vulgarisation sur le sujet, dont un dans la collection dirigée par Henri Broch « Une chandelle dans les ténèbres »."
      Moorea34 veut tellement nous imposer son autorité orgueilleuse qu’il parle de lui à la troisième personne du singulier, à la Alain Delon, faisant croire à une certaine objectivité, alors que Moorea34 et Jérôme Quirant de Montpellier, Hérault (34) ne font qu’un.
      Comme la théorie officielle, il avance masqué.


    • Donald Forestier 2 août 2011 15:30

      Ah la la ! Encore un truther qui salive à l’idée de souffler les dix bougies du fameux inside job… et qui prend son plus beau couteau un mois avant pour se découper une belle part de gâteau. Cela devient un fond de commerce, une idée fixe.
      Cet article selon moi cumule un trop grand nombre de défauts pour être pris au sérieux.

      Pour commencer il est beaucoup trop long. On sent la volonté d’embrouiller, de faire perdre pied au lecteur. Elle est loin, la concision des maximes de La Rochefoucault, l’efficacité des portaits de la Bruyère… Le Grand Siècle ne sera jamais dépassé.

      Ensuite il attaque des gens comme Jérôme Quirant, Bricmont, ou Chomsky, ce que je trouve scandaleux. La parole du spécialiste mérite toujours d’être écoutée avec révérence. Le profane face au spécialiste, doit demeurer humble, et n’ouvrir la bouche que si on l’autorise à le faire. Vraiment nous vivions à une époque où tout fout le camp. Je me dis que Molière finalement a eu bien tort de se moquer des docteurs Purgon et Diafoirus dans le malade imaginaire. Certes il n’écrit pas trop mal, et il n’a pas tort sur tout, mais c’est un tort pour moi de remettre en cause la parole d’un spécialiste.

      Les autres spécialistes cités par les truthers, avec les CV ronflants, longs comme le bras, etc, ne m’impressionnent pas. Ce sont certainement des faux, et ce n’est pas moi qui vais perdre du temps à le vérifier.

      Le ton très poli de l’article me semble une ruse. Méfiez vous. Il n’est pas de pire serpent que celui qui utilise des mots suaves ! Cet article sous des dehors sereins cache en fait de la haine, et, piour tout dire, me semble finalement assez outrageux pour les debunkers (que je salue).

      Je note en paticulier un manque de confiance suspect envers les Etats Unis. Ce n’est pas très bien de parler mal de notre plus fidèle allié comme ça. Vraiment ce n’est pas bien ! Vous parlez du rapport du NIST de façon cavalière. Des gens comme Shyam Sunder me semblent sur les vidéo assez sympas et honnêtes, même s’ils ne sont pas trop précis. J’aime bien la tête de ce monsieur en particulier. C’est le genre de personne avec qui j’aimerais passer une soirée pour discuter, il me semble donc un peu méchant d’en parler comme vous le faites.

      Ne vous laissez pas intimider, Mr Moorea François ! Votre cause est louable. Vous êtes quelqu’un dont la réputation est établie sur internet. L’aide que vous m’avez apportée l’année dernière a montré amplement ce que pouvait valoir la parole d’un spécialiste en comparaison de clele d’un profane. Le bon sens et l’esprit critique, qui sont de votre côté, vaincront ! C’est avec plaisir que je vous relis dans vos commentaires agréablement assaisonnés de smileys. Avec votre ami François, vous êtes une sacrée bande de gais lurons ! Les truthers, quant à eux, sont de bien tristes sires...

      Je laisse mon adresse email à l’auteur, au cas où il aurait le courage de répondre point par point à ce commentaire de debunking qui j’imagine le gênra aux entournures : donald.forestier@gmail.com


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 août 2011 04:33

      @ citoyenneté


       Bien sûr, il faudrait ce débat. mais au point où nous en sommes il est improbable que quiconque change d’avis. C’est l’opinion globale que l’Histoire aura de la gouvernance des USA qui fera qu’une thèse du 911 prévaudra, bien plus que l’inverse.

      Le débat est devenu trop technique pour que je m’y risque . je m’en tiens donc à une parodie…. qui pourrait ne pas être loin de la vérité…


       PJCA



    • François François 7 août 2011 20:59

      Tous ces auto-experts, reconnus par personne de professionnel, inconnus de la communauté scientifique, plus forts que n’importe quel savant diplômé, mais qui font la leçon à celui qui n’est pas caché par un pseudo à la con de chez ReOpen (joelin, charmord, Armageddon, kikujitoh, Arturo Saw6, Supedro et autres) smiley

      C’est qui c’est pinpins de niveau brevet des collège ? Plus fort qu’un thésard maître de conférence du CNRS spécialiste des structures ?

      Quelle bande de guignols grande gueule smiley

      Vous être ridicule, je comprends que vous restiez caché derrière vos pseudos de maternelle smiley


    • Totor le fort Totor le fort 7 août 2011 21:50

      Et ta sœur, bouffon, elle est experte en quoi ? Il y a des dizaines de scientifiques tout autant qualifiés que ton Quirant qui contestent les rapports officiels. Alors t’es gentil, tu ranges ton troll à deux balles et tu vas voir ta maman, elle t’a fait un flan...


    • François François 7 août 2011 22:33

      @ Totor_Poussez_fort

      ReOpen c\\\\\\\’est surtout des scientifique du verbiage pour enfiler des perles smiley

      Toi tu te prépares pour le prix Nobel d\\\\\\\’humour ? smiley

      Le probleme c est qu une association politique comme ReOpen refuse de dire nominalement qui sont ses scientifiques. En France où sont les scientifiques et experts de ReOpen ? Des noms ? Des visages ? Des titres ? Des publications ? Non, personne. smiley

      Mais pourquoi les ReOpenistes qui sont si fort sur le Net à faire la leçon à tout le monde sur les forums (sans censure) n osent pas publier dans une revue specialisees ou participer à des colloques ou des congres reunissant les ingenieurs et scientifiques du monde entier faisant du calcul de structures ? Ca au moins ça aurait de la gueule !  smiley

      ReOpen annonce sur son site : \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\« il convient de preciser que nous comptons parmi nos membres de nombreuses personnes qualifiees, voire d eminents specialistes, dans divers domaines d expertise (justice, geopolitique, aeronautique, architecture, physique, chimie, histoire, sociologie, etc.)\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ »

      Ah, bon ? Mais qui sont-ils ? C est du flan, il n y a personne, et encore moins d eminents sauf au niveau des insultes. C est de la propagande et du marketing de bas etage. smiley

      Regarde, les specialistes de ReOpen se font laminer en direct par un politique (A 21 mn 23) :

      http://www.dailymotion.com/video/xesin7_marche-contre-le-terrorisme-11-sept_news

      Alors imaginons-les en face d un specialiste en structure comme les scientifiques qui ont publie dans le numero de l Afis smiley . C est tout juste s il n etait pas question de soucoupes volantes. Alors le coup de faire tomber le WTC7 pour faire disparaitre des papiers smiley

      ReOpen n a pas de publications scientifiques ou techniques à son actif. Ses references sont les magazines \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\« Nexus\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ » et \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\« Les Grands Mysteres de l Histoire\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ », mais Quirant lui est publie dans les \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\« Annales du Bâtiment et des Travaux Publics\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ »  smiley

      Quirant est un specialiste en structures :

      Son laboratoire

      http://www.lmgc.univ-montp2.fr/

      http://www.lmgc.univ-montp2.fr/CS/

      Et à ReOpen ? Personne. Juste une salle de conference avec les specialistes internationaux autour des tables où sont deposees les revelations secretes :

      http://yves.ducourneau.perso.sfr.fr/2pub/beaubourg-07-2011.jpg

      Totor le fort smiley C\\\\\\\’est l\\\\\\\’équipe maternelle de réserve ? smiley


    • Totor le fort Totor le fort 8 août 2011 22:15

      Mais oui, c’est ça, Françoué le guignol ! ReoPen n’est qu’un média qui traduit et transmet l’info, bouffon, et les scientifiques qui contestent les rapports gouvernementaux sont tous aussi largement qualifiés que ton clown de Quirant et ses copains de l’afis. Quirant n’a strictement rien publié de scientifique sur le 11/9, il publie à compte d’auteur ou dans d’obscures revues partisanes et pseudo-scientifiques comme celle de l’afis. Donc, tu peux continuer à te toucher la nouille sur ton idole autant que tu veux, il n’en demeurera pas moins que c’est un désinformateur grossier qui déshonore l’esprit de la science en travestissant celle-ci pour servir une idéologie mortifère.

      Quant aux résidus propagandistes dans ton genre, à part tirer la chasse, je ne vois pas ce qu’on peut faire pour vous (en dehors des insultes, mollards et autres coup de pompe dans le cul que vous méritez)


    • François François 9 août 2011 00:22

      Jeux : Spécial ReOpen

      10 ans après les attentats, la controverse scientifique fait (parait-il) rage. Avec 10 ans pour se préparer et revendiquant près de 1500 professionnels (enfin...), citez les dix papiers peer-reviewed les plus importants parmi la masse produite par le \\\« truth movement\\\ » :









      Hors internet flood, troll and masturbation, quelles sont les actions concrète du \\\« truth movement\\\ » ?
      - tracts ?
      - banderoles ?
      - Richard Gage se fait payer ses voyages dans le monde ?

      Quel est l\\\’impact réel du \\\« truth movement\\\ » hors internet ?
      - les gens doutent
      - nul
      - pathétique
      - inférieure aux familles des victimes du Bugaled Breiz, groupe de pression extrêmement puissant comptant des soutiens partout dans le monde (d\\\’ailleurs il en est où le sondage qu\\\’ils promettaient en début d\\\’année reopen ? Ils ont abandonné, ils s\\\’en foutent finalement ou les résultats n\\\’ont pas été à la hauteur ?)

      L’enquête rouvrira en ?
      - 2006 ?
      - 2007 ?
      - 2008 ?
      - 2009 ?
      - 2010 ?
      - 2011 ?
      - 2012 (\\\« année décisive\\\ »,\\\« le vent en train de tourner\\\ »,\\\« le bulldozer de la Vérité\\\ », \\\« on vous tondra tous, \\\’spice di collabo du NWO\\\ » toussa...) ?

      Les relations entre \\\« Truthers\\\ » et pompiers de New-York sont ?
      - Mauvaises
      - Très mauvaises
      - La police de New-York demande aux \\\« Truthers\\\ » de ne pas se manifester à moins de 100m d\\\’une caserne ? (si quelqu’un à d\\\’autre infos ?)

      Les États-Unis sont une société totalitaire, où aucune pensée alternative ne peut s\\\’exprimer, où la censure règne et où les Men in Black exécutent tous dissidents. Néanmoins, citez, parmi les 10 théories de de la conspiration les plus répandues, une qui ne soit pas originaire des USA :
      -  (perso j\\\’ai trouvé AZF mais pour des Américains ça ne doit rien dire. Faut dire que la seule histoire qu\\\’ils ont jamais entendu sur la DGSE c\\\’est le Rainbow Warrior...)

      De même la Vérité est persécutée aux USA et dans les pays de l\\\’OTAN. Citez néanmoins les cautions scientifiques du \\\« truth movement\\\ » non-originaires d\\\’un pays de l\\\’OTAN :

      Qui n\\\’est pas dans la Conspiration© ?

      10 ans après les attentats, une nouvelle génération a pu suivre des études scientifiques. Pour savoir quand le \\\« truth movement\\\ » sera renforcé de tous ces jeunes gens bien formés, compétents et prêts à faire éclater la Vérité©, rappelez le nombre d\\\’années nécessaires à un \\\« truther\\\ » pour obtenir un master en physique ou mathématique :
      - 5 ans ?
      - 11 ans mais une année est rajouté au cursus chaque année ?

      un doctorat ?
      - 8 ans ?
      - 11 ans mais une année est rajouté au cursus chaque année ?

      Parmi le \\\« truth movement\\\ », quelle proportion des adhérents croit également à d\\\’autres théories de la conspirations plus ou moins démentes (Birthers, chemtrails, vaccins, Alex Jones, NWO, complot judéo-sionisto-illuminati, FotL etc) ?
      -  (Je ne peux pas dire pour Reopen, mais en regardant rapidement les commentaires de l\\\’article de Moorea sur agoravox et l\\\’historique des commentaires de leur auteurs on monte à 80% facilement. Faites-vous votre propre avis)

      Quel pourcentage de la population new-yorkaise défilera pour la \\\« Vérité\\\ » le 11 septembre 2012
      - moins de 0,5% ?
      - moins de 0,1% ?
      - moins de 0,05% ?

      Les \\\« truthers\\\ » ont-ils compris pourquoi ont les fait passer sur Fox News ?
      - Non
      - Non

      Qui n\\\’a pas encore détruit les Twin Towers ?
      - Les aliens ?
      - Godzilla ?
      - Nyan-Cat ?
      - Obi-wan Kenobi ?

      Et enfin le compte rendu de réunion 2012 d\\\’une association \\\« truthiste\\\ » de base : Truther in Chief : Je déclare la session ouverte Truther novice : Je voudrais savoir comment vous voyez l\\\’année. TiC : Bonne, les gens doutent TN : Bien, on a fait quoi comme action concrète au final ? TiC : On a distribué des tracts et agité des banderoles TN : Quels résultats ? TiC : Bons, les gens doutent TN : Euh... ok, mais je voudrais savoir si... TiC : Les gens doutent TN : Mais... TiC : Les gens doutent TN : Attendez, que... TiC : - Tracts - Les gens doutent - ????? - Profit !!! TN : ...


    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 10:15

      Joelim,

      merci pour cet article intéressant et pour votre patience d’avoir repris 1 à 1 des points (faibles) des extrémistes de la VO, de ce rapport en tout cas...

      le dogme religieux et la chasse à l’hérésie suinte en effet de leurs arguments et méthodologie, vous le prouvez tout au long de l’article,

      hélas, ils n’ont pas le droit à la diversité ni à la pluralité d’opinion, c’est plutôt comique


      • François François 30 juillet 2011 10:28

        L auteur écrit aussi que :

        Exemple dans le 2ème commentaire sur l article du 26 juillet 2011 sur l imposture des théories alternatives , \\\« Charmord \\\ » est nommé \\\« Chatmort \\\ » par \\\« François \\\ ». Il est significatif de constater une fois de plus que ce sont les défenseurs de la VO qui sont agressifs. \\\"

        Oubliant les propos de ce \\\« Charmord \\\ » sur \\\« François \\\ » :

        \\\« bon pour l’asile psychiatrique \\\ » , \\\« François est une ordure \\\ » , \\\« un être profondément grotesque \\\ » , \\\« Dieu sait ce qu’il adviendra de la vermine dans son genre \\\ » , \\\« minable petit debunkonnard \\\ » ,

        Quelle lecture oriéntée smiley

        Et que dire de \\\« Feste \\\ » et de \\\« 240-185 \\\ », autres ami de ReOpen de Charmord, qui parlent de François ou de Quirant en des termes injurieux, ordurier et diffamatoire ?

        Les traces sont visibles là :

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/11-septembre-l-imposture-des-98122

        joelim vous n \\\’êtes pas sceptique, vous être un militant en mission de ReOpen smiley


      • Duke77 Duke77 30 juillet 2011 14:22

        A la différence de vous, nous les « sceptiques » ne sommes pas militants pour un groupe défini. C’est vous qui êtes dans le militantisme. Celui du politiquement correct, de ceux qui se rassurent en metant la tête dans le sable pendant que nous occidentaux massacrons des enfants et des adultes innocents pour de faux prétextes. Personnellement, c’est parce que je cultive mon indépendance que je remet en doute la communication de menteurs avérés (gvt Bush/IRAK).

        Pourtant, vous ne pouvez nier leurs techniques : http://www.francetudiant.com/videos/?v=5v3NfnCEKpQ


      • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 14:33

        « A la différence de vous, nous les »sceptiques" ne sommes pas militants pour un groupe défini. C’est vous qui êtes dans le militantisme"

        100% d’accord. J’invite d’ailleurs tous ceux qui n’auraient pas encore rejoint notre groupe à signer la pétition pour la refermeture éclair de la prochaine enquête internationale indépendante (copyright, TM, etc.). Vous pouvez envoyer vos côtisations à l’ordre de :

        RefermeNeufCentOnze SilTePlait
        Loumintope Corporation
        , 13345 Gonzague County, Pol Pot Boulevard, St Foulzy-lès-Tanches, F. 13345 Cedex France.

        We need you ! Rejoignez-nous sur www.refermeneufcentonze.info


      • joelim joelim 30 juillet 2011 15:18
        Marrant l’idée qu’on « oublierait » des propos comme si tout un chacun lisait tout se qui s’écrit partout... smiley 
        Votre propos (enfin, si on peut appeler ça un propos : « Chatmort ») est le DEUXIEME commentaire du fil dont vous donnez le lien. Le premier commentaire (de Chamord) est lui tout à fait civilisé.

        Comment donc oublierais-je quelque chose qui n’est pas écrit ? smiley 

      • Charmord 1er août 2011 23:59

        François, est-ce de ce message-ci que tu veux parler ?

        « François, l’indétectable troll nourri à l’EPO désinformante, fait probablement partie de ces debunkers qui passent une grande partie de leur journée à dire que les truthers sont bons bons pour l’asile psychiatrique, qu’ils brodent sur du vent et que leur mouvement est voué à une mort prochaine certaine, dans l’indifférence de chacun, sans s’apercevoir de la contradiction patente que cela que constitue. Irais-je passer le plus clair de mon temps sur des forum qui nourrissent la croyance que Elvis a été emporté par les martiens ? Non, je ne pense pas.

        François, l’indétectable troll, intervient sur divers forums et blogs où l’on élève des critiques contre les thèses proférées par sa charismatique idole J. Quirant, dont il possède une photo dédicacée de son intervention aux Facultés politiques de Lyon, mémorable pour certains mais vraisemblablement, pas pour les mêmes raisons. 

        Il porte alors des attaques personnelles contre le truthers, utilise un langage ordurier, parle pour ne rien dire, répète 80 fois les mêmes choses avec une préférence pour tout ce qui est hors sujet. Ce qu’il aime par dessus tout, c’est utiliser les prénoms et pseudos de ses contradicteurs envers lesquels il voue une haine féroce, allant parfois, jusqu’à fouiller dans leur vie personnelle et dévoiler des éléments inaccessibles au public, comme les seconds prénoms civils, histoire de montrer à l’intéressé que certes, il se fout complètement de ses théories à la noix qui n’emportent l’adhésion de personne et qui sentent le sapin, mais que la vie personnelle de cette personne, c’est cela vraiment qui l’intéresse. Comme Gonzague, en son temps, tiens !

        François n’est pas François. François est une ordure, un paradoxe monté sur ressort, un être profondément grotesque qui fait bien de se dissimuler sous trente six pseudos et d’utiliser une adresse ip indétectable car, le joue où le vent dont il ne cesse de faire état aura tourné et l’aura emporté... Dieu sait ce qu’il adviendra de la vermine dans son genre. »


        Je n’en retranche pas un mot.

      • Harfang Harfang 30 juillet 2011 10:30

        Excellent article Joelim, qui réhabilite le Doute, qui n’aurait jamais dû cesser d’habiter les vrais scientifiques. Pour moi, toute attitude dogmatique (d’un côté comme de l’autre) est suspecte, et anti-scientifique.

        Concernant le 9/11, je vous rejoint sur une large part : je n’ai pas d’avis prononcé sur l’hypothèse d’un inside job (même si selon moi, une telle hypothèse n’a rien d’absurde dans la mesure ou par le passé, d’autres gouvernements ont utilisé une telle ficelle), même si j’incline plutôt sur la thèse du laisser faire. Ce que je tiens pour sûr, c’est que la VO est pleine de trous plus ou moins gros et d’affirmations plus ou moins mensongères, toute la question étant de savoir si c’est pour masquer une incompétence crasse, ou pour camoufler une participation/connaissance coupable. Je crains hélas, qu’on en sache jamais plus que pour l’assassinat de Kennedy...


        • galien 30 juillet 2011 10:46

          Je dois avouer que je n’ai pas eu le courage de lire jusqu’au bout votre article, trop de détails, finalement on finit par s’y perdre et ne jamais trouver le diable qui est pourtant censé si cacher.
          Cet article est un peu à l’image de tout ce qui se fait dans le domaine, un galimatias de faits, d’anecdotes, qui nous éloignent toujours plus d’une vision globale de l’affaire, qui à mon sens elle seule permettrait de démêler l’écheveau.

          Combien d’articles, d’analyses minutieuses, de coupage de cheveux en quatre sur ma moindre petite seconde de vidéo, avec le petit machin à droite qui fait truc ou plouf, ce qui prouve ainsi que c’est bidule qui l’a fait.
          Le raisonnement hypothético déductif, vous le prenez à l’envers, comme tout ce que produisent les truthers, c’est à dire partir du détail pour valider / invalider une thèse générale.
          Ce type de raisonnement est sans intérêt, d’une part car il existera toujours des détails qui iront dans un sens ou dans l’autre, surtout si l’on est devant un scénario de type ’sous fausse bannière". D’autre part cela fragilise totalement la thèse globale en la rendant dépendante des détails, car former une thèse à partir du détail, c’est aussi en accepter l’invalidation totale par le moindre détail.
          Au final on arrive à la situation actuelle, celle de millions, de milliards de mots produits autour de ce sujet, et finalement rien de bien concret au bout.

          Pour conclure, en suivant la ligne du raisonnement du plus général vers le particulier, je suis arrivé à la conclusion suivante :
          Il est inutile de corréler le WTC du Pentagone, ces deux évènements sont distincts.
          L’attentat contre le WTC est probablement un false flag, à but psychologique fort.
          Le Pentagone ne l’est pas, pas une psy ops, d’où la gène et le silence autour cet évènement.
          Je pense à une vraie attaque de missile de test (pas de doute sur la photo du trou) d’une puissance étrangère par le détournement d’un missile tiré lors des exercices du NORAD au même moment.
          La suite au WTC, sa mise à terre, probablement non prévue au départ, fut la seule solution trouvée pour ’masquer’ cette opération sous faux drapeau ratée, dans laquelle les US se sont fait doubler. Il a aussi fallut détourner un maximum l’attention du PTG.


          • galien 30 juillet 2011 10:51

            Je rectifie pour le WTC, false flag ou laisser faire, les ’buts de guerre’ restant les mêmes.


          • joelim joelim 30 juillet 2011 15:37

            Vous savez bien qu’il ne s’agit pas de caricature ou vous n’avez pas parcouru l’article. J’ai mis un résumé à la fin pour les gens pressés. Si mon article est si long c’est que le mois d’août venant j’ai préféré tout publier avant d’un seul coup. Il suffit de ne pas tout lire d’un coup en fait...

            Allez, je vous fait un résumé du résumé : le dossier affirme que le cœur de la tour 1 est tombé en premier, invalidant du même coup la théorie officielle qu’il semble pourtant prôner. Mais apparemment ce n’est pas grave puisqu’on apprend par ailleurs que ce qui est « très argumenté » est propre au mythe et à la croyance. smiley 


          • galien 30 juillet 2011 11:31

            C’est un peu le boulot d’une armée non ?
            C’est bizarre, mais le fait que la Russie n’ait pas renâclé et même facilité l’invasion de l’Afghanistan ne semble chiffonner personne...


          • joletaxi 30 juillet 2011 11:34

            du clapotis ,du clapotis...


            il n’y a jamais eu d’avions crashés dans les tours, juste un truc tourné à hollywood par les mêmes qui ont réalisé le « fake » du débarquement sur la lune.

            Pas étonnant que les caisses de l’oncle soient vides s’il a fallu grassement payer cette cohorte de comploteurs pour qu’ils se taisent.
            Dailleurs tous les passagers des vols vivent peinards en Grèce,hors impôts ce qui explique la crise monétaire.

            J’aime bien Avox,pas besoin d’acheter des bandes dessinées.

            • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 11:42

              à Joletaxi

              « il n’y a jamais eu d’avions crashés dans les tours »

              qui prétend cela à part vous ?

              citez svp


            • Harfang Harfang 30 juillet 2011 12:24

              Jo aime bien user des raccourcis simplistes et des amalgames abracadabrantesques qui sont d’ailleurs en partie dénoncés dans cet article.
              C’est tellement plus facile de signer un « chèque en blanc » aux autorités qui, c’est bien connu, ne racontent jamais de carabistouilles, que de se servir de ses neurones pour se faire sa propre opinion.

              Soyons clairs : certains éléments de ce complot (puisque c’est un complot, quel que que le parti pris qu’on puisse avoir) sont virtuellement inconnaissables, car s’il les preuves matérielles ont existé, elles n’existent plus aujourd’hui, ou sont dissimulées (un peu comme le cadavre d’un certain leader terroriste qui a été l’ennemi public n°1).

              Pour autant, le simple respect des victimes de ces événements aurait justifié une enquête précise, méticuleuse, et indépendante, dont tous les éléments seraient accessibles, ce qui n’a clairement pas été le cas (ne serait-ce que ces fichues simulations). On peut raisonnablement, et c’est mon cas, avoir des doutes. On peut éventuellement avoir des hypothèses, et j’en ai plusieurs, mais difficilement affirmer qu’aucune de ces hypothèses est la vérité absolue. Et ça vaut aussi pour la thèse officielle.

              Partant de là, l’exigence d’une réouverture de l’enquête, de façon indépendante, n’a rien de stupide. Mais il est évident que ça n’arrivera pas car la première enquête a été probablement orientée de façon intentionnelle. Je le redis : ça peut aussi bien être pour masquer l’incompétence des services chargés d’éviter ce genre d’évènements que pour cacher quelque chose de bien plus grave. Mais prétendre, sans argument solide, ou en balayant les arguments des sceptiques d’un revers de la main ou d’une pirouette humoristique ou ironique que la version officielle est vraie à 100% relève du dogmatisme le plus primaire et ne fait nullement honneur à ceux qui s’en réclament.


            • ZEN ZEN 30 juillet 2011 12:59

              Pas mieux Harfang...
              Merci de l’avoir si clairement exprimé


            • joletaxi 30 juillet 2011 12:13

              Je ne compte pas me lancer dans la polémique qui occupe régulièrement le site, avec des articles que j’avoue je ne lis pas.

              Simplement,en imaginant un complot, je n’en vois pas bien les buts, et surtout, je le trouve irréalisable.
              Si des maffieux, ou des agents peuvent « flinguer » un président, laminer 3.000 personnes est une entreprise d’une autre nature,qui ne trouve des convaincus que sur Avox.

              • Harfang Harfang 30 juillet 2011 12:38

                Mais que ne ferait-on pas pour justifier au bas mot deux guerres extrêmement coûteuses en hommes et en matériel, la mise en place de lois d’exceptions qui ne seraient jamais passées sans cela, et j’en oublie...

                Je peux bien sur me tromper, je n’ai pas la prétention de détenir la Vérité. Mais on ne peux nier que pour des gens sans scrupules ayant de tels interêts, laisser faire un tel attentat, voire le soutenir (oseraient-ils aller jusqu’à l’organiser ? peut être, peut être pas) ne leur poserait pas forcément de cas de conscience. L’être humain a déjà prouvé qu’il était capable de bien pire.

                L’argument consistant à dire qu’il n’y a pas de mobile pour un inside job est battu en brèche. Maintenant, ça n’est parce qu’un mobile existe qu’il prouve le crime...


              • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 12:46

                Vous avez parfaitement raison !

                Il n’y a que les gogos prépubères néonazis norvégiens d’Avox pour croire à de telles conneries...

                LA PREUVE : http://www.youtube.com/watch?v=aEGGNbgwjAg


              • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 13:02

                « Simplement,en imaginant un complot, »

                l’histoire de ben laden et des 18 pirates aux cutters Vs la 1ere puissance militaire au monde (et de très loin) EST un complot, vous semblez le trouver réalisable

                Joletaxi, vous n’avez pas répondu à ma question sur votre poste précédent, qui prétend « qu’aucun avion ne s’est crashé dans les tours » à part vous ?

                citez, svp

                vous enchainez les illogismes et les erreurs, j’espère pour vous que c’est volontaire sinon il y a « des mouches sous l’abat jour » comme on ne dit plus


              • joelim joelim 30 juillet 2011 14:08

                Buts possibles : en premier lieu faire accepter 2 « guerres des matières premières » à l’opinion ; en second lieu détruire toutes preuves de malversations dans d’importantes affaires financières possiblement liées à l’administration Bush (très proche d’Enron par exemple) ; en troisième lieu détruire les éléments comptables du Pentagone alors qu’une somme faramineuse était devenue comptablement intraçable, avec probablement des gabégies sinon plus derrière. N’est-ce pas bizarre en effet que des terroristes saoudiens réussissent à détruire les éléments des plus grosses affaires financières des Etats-Unis et cela à deux endroits très différents ? Cela est-il forcément un hasard ? L’on sait que les scandales financiers peuvent réduire à néant le pouvoir d’un président. N’est-ce pas la seule chose que l’administration Bush ne contrôlait pas, les études judiciaro-financières indépendantes ? 


              • joelim joelim 30 juillet 2011 16:36

                Autre bizzareté très sérieuse, à propos de ces terroristes saoudiens si doués pour détruire les bureaux d’enquêtes financières à 2 endroits différents en même temps (WTC7 et Pentagone) : 

                Michael Springmann, ex-consul américain en Arabie Saoudite dans les années 90, « a fourni les visas d’entrée aux USA à la plupart des terroristes présumés qui furent par la suite accusés pour ces attentats. Il n’avait pourtant pas manqué d’alerter les autorités états-uniennes lorsqu’il était en poste, en s’étonnant à la fois du fait que l’on permette à de tels individus de pénétrer aux Etats-Unis pour s’y entraîner (!), et aussi du silence assourdissant des autorités fédérales en réponse à ses questionnements. Aujourd’hui Michael s’interroge toujours sur ces supposés terroristes et exige, comme des centaines de ses ex-collègues, une nouvelle enquête sur le 11-Septembre.

                C’est du factuel là, non ?

              • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 16:50

                Et bien voilà ! C’est pas compliqué, vous voyez  !
                Je ne vois certes pas le rapport entre ce point ci et l’impossibilité de toucher le Pentagone et les WTC, je ne vois aucun lien entre les visas et la nanothermite invisible, mais il s’agit au moins d’un point à éclaircir.
                On vous répondra naturellement que bien des visas ont été fournis à bien des gens, pas qu’aux pilotes du 11 septembre, et que toutes les vérifications nécessaires n’ont pas été réalisées du fait, entre autres, que les Saoudiens sont historiquement des copains d’amitié des USA. Ceci ne vous conviendra pas. Et vous repartirez sur d’autres points, jusqu’à la fin des temps...


              • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 17:23

                Gonzague,

                à propos de la délivrance des visas à des personnes repérées comme ’dangereuses’, à l’absence de réponse du gvt aux questions de ses employés à ce sujet, votre réponse revient à dire en gros : c’est la faut à pas d’chance

                comme toute cette histoire, entre incompétence et malchance..

                comme le rappelait glorieusement le fils lagardère : « mieux vaut passer pour un incompétent que pour un malhonnête »

                les« visas terroristes » ?, la faute à pas de chance, ...les exercices militaires de simulation d’attaques terroristes le même jour ? la faute à pas d’chance, les avions de chasse envoyés à perpet’ ? la faut à pas d chance, ect, ect


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 31 juillet 2011 03:35

                C’est fou comme en quelques mots, un pseudo-quidam révèle sa vraie nature de réopeniste acharné.


                La nouvelle mode, c’est d’accuser les détracteurs du mouvement de multiplier les comptes, sans en apporter évidemment la moindre preuve. Ce qui frise grandement la diffamation publique.

                Mais bon, avec tous les supports douteux qui orbitent autour du mouvement, rien n’est plus étonnant. 

                Comment je le sais ?

                Tout simplement parce que notre Jojo use et abuse de la réthorique truffiste, qui consiste en un mélange de mauvaise foi, de questions qui ont des réponses depuis longtemps mais que le mouvement rejette car elles ne vont pas dans le sens souhaité. 

                Quelques exemples ?

                « en second lieu détruire toutes preuves de malversations dans d’importantes affaires financières possiblement liées à l’administration Bush (très proche d’Enron par exemple) »  : Enron s’était terminée des mois auparavant. Et les procès tenus par la suite ont condamné les coupables. Cela n’a servi a rien car les américains sont loin d’être cons, ils font comme tout le monde, des copies pour parer à un incendie ou un truc du genre.

                Invoquer donc une telle « excuse » pour justifier un rôle actif du gouvernement US est un non-sens total quand on a vu les résultats.

                «  en troisième lieu détruire les éléments comptables du Pentagone alors qu’une somme faramineuse était devenue comptablement intraçable, avec probablement des gabégies sinon plus derrière. » : c’est la vieille histoire des milliards sois-disant évaporés dans quelques poches rapaces, alors que la lecture des textes et des résumés montrent qu’en réalité, l’argent était là, mais difficilement retraçable en raison de l’anarchie (!) bureaucratique qui a toujours caractérisé le ministère de la Défense. Tous les témoignages l’ont prouvé : l’argent n’a jamais disparu (enfin, pas plus que d’habitude...), c’est juste l’administratif qui merdait.

                C’est dit, redit et rabaché,mais comme cela ne sied pas aux truffes, ils essayent de resservir le même plat pour attirer le gogo.

                « Michael Springmann, ex-consul américain en Arabie Saoudite dans les années 90 » : est le type même de fausse déclaration.

                Ce gars a bossé au service des visas de 87 à 89, en aucun cas dans les années 90, et encore moins 2000 ! Il n’a jamais, lui-même, validé ou refusé les demandes de visa des terroristes du 11/9, au contraire de ce que Reopen s’acharne à répéter, espérant en faire une vérité (« a fourni les visas d’entrée aux USA à la plupart des terroristes présumés qui furent par la suite accusés pour ces attentats).

                Et ça, c’est du factuel !


              • François François 30 juillet 2011 12:36

                « Oussama Ben Laden n’est pas responsable du 11 septembre… » « Un missile a été envoyé sur le Pentagone… » « Les tours jumelles ont été démolies à l’explosif… »

                Qui n’a pas un jour entendu ces théories du complot à propos du 11 septembre ? Avec la mort d’Oussama Ben Laden et le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 qui approche, les théories du complot sur ces évènements repartent de plus belle. Les partisans de ces thèses alternatives assaillent le net : les forums et les commentaires sous les articles sont envahis de messages arguant de prétendues « preuves scientifiques »…

                Or, il n’en est rien. Aucune des conclusions fournies par les enquêtes techniques (et nous ne parlerons ici que d’enquêtes techniques) n’a pu être remise en cause de manière sérieuse, rationnelle et scientifique.

                L’AFIS s’est entourée des plus grands experts français (professeurs d’université, responsables de centres de recherche, etc.), chacun dans leur domaine de compétence, pour proposer une vulgarisation des résultats scientifiques fournis après souvent de très longues enquêtes.

                Vérité et plausibilité (Jean Bricmont) p. 6

                Les théories conspirationnistes autour du 11 septembre (Phil Molé) p. 7

                Comment assure-t-on la sécurité des constructions ? (Denys Breysse) p. 17

                Les effets du feu (Pierre Carlotti), p. 26

                L’effondrement des Twin-Towers (entretien avec Matthys Levy) p. 33

                Vous avez dit démolition contrôlée ? (entretien avec Jean-Pierre Muzeau) p. 38

                L’effondrement de la tour 7 (Joël Kruppa et Bin Zhao) p. 42

                Affabulation autour des débris métalliques (entretien avec Michel Brillich) p. 50

                Pas d’avion sur le Pentagone ? (Jérôme Quirant) p. 54

                Quelques considérations aéronautiques… (entretiien avec Jean Belotti) p. 58

                La chimie à la rescousse (Emeric Steng) p. 62

                Quand la sismique se met en branle… (Jérôme Quirant) p. 71

                Des statistiques molestées en plein Web par les truthers (entretien avec Nicolas Gauvrit) p. 76

                « 9/11 Truth Movement » entre politique et science (Valery Rasplus) p. 81

                Comment fonctionnent les rumeurs (Gérald Bronner) p. 87

                Si j’étais la CIA attaquant les tours jumelles (Nicolas Gauvrit) p. 94


                • Harfang Harfang 30 juillet 2011 12:45

                  Et dans les années 40, Heisenberg, sans doute l’un des plus grands spécialistes en nucléaire de l’époque, a affirmé aux services scientifiques allemands qu’il était impossible de fabriquer une bombe atomique car il n’y avait pas assez de matière fissile sur Terre. Il y a longtemps eu polémique pour savoir si Heisenberg l’avait fait intentionnellement pour bloquer la recherche allemande dans ce domaine, mais finalement, il semblerait qu’il l’ait fait de bonne foi, sur la base de calculs erronés menés par ses assistants.

                  Tout cela pour dire que :
                  1/ un expert n’est pas à l’abri de l’erreur (ce qui est valable pour les deux camps)
                  2/ une expertise menée sur la base données erronées ou falsifiées, peut être sujette à caution (même remarque)


                • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 12:51

                  La science est avec l’AFIS, tout le monde le sait !

                  Ce n’est pas un groupe extrémiste de bronzés sympathisants du jihad sanguinaire et barbare qui va nous l’apprendre !

                  TOUS les scientifiques sont d’accord, le reste c’est de la merde, des lobotomisés scatophiles défoncés à la résine de sapin mormon !

                  LA PREUVE : http://www.youtube.com/watch?v=aEGGNbgwjAg


                • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 13:20

                  à François,

                  La thèse du gouvernement bush-cheney EST une théorie du complot..

                  cet illogisme de votre part ruine la suite de votre commentaire

                  « Aucune des conclusions fournies par les enquêtes techniques » vous parlez du NIST ? organe dudit gouvernement, qui, à propos des explosifs, faute d’avoir cherché ... n’a pas trouvé ? quelle surprise  !

                  une question de géométrie (qui n’a rien à voir) : le périmètre du secret défense est il proportionnel à l’espace démocratique ?

                  c’est amusant de voir les pro vo s’accomoder du très large périmètre de la raison d’état dans cette affaire...alors que nous sommes tous de simples citoyens, ’vous’ acceptez sans mot dire cette restriction illégitime, qui empiète sur vos droits de citoyen ! quel zèle ! ça frôle le sacrifice du droit démocratique !


                • robin 30 juillet 2011 13:06

                  Merci à l’auteur pour cette très utile leçon d’épistémologie.

                  Ne croyez vous pas qu’avec l’AFIS, le cercle zététique et quelques augustes laquais servils des vérités officielles on assiste dans des pays dits démocratiques à l’émergence d’un lyssenkoisme (du nom du savant lyssennko) c’est à dire de la fabrication d’une pseduo science officielle qui paré sous les atours de la vraie science est destinée à appuyer un agenda politique bien particulier et pour servir d’arme de propagande et de terrorisme intellectuel ?

                   


                  • joelim joelim 30 juillet 2011 14:17

                    Si bien sûr. J’appelle ça une structure papiste mais ça revient au même. Les scientifiques sérieux participant au dossier ne sont bien sûr pas concernés (et d’ailleurs disent des choses contraires à la VO comme on a pu le voir).

                    Je ne vois par contre aucun agenda particulier, juste une tentative désespérée d’imposer une « voix officielle » avec une rhétorique de très bas niveau, ce qui ne peut évidemment que choquer les personnes normalement intelligentes. C’est leur dilemme. Ils ne peuvent pas argumenter sinon ils perdent pied sur les incohérences des détails du dossier. Ils mettent donc toute leur volonté dans la méthode Coué. Le pire c’est qu’ils ne sont pas nombreux. Les scientifiques qu’ils croient de leur côté ne s’intéressent en général pas particulièrement au dossier.

                    SI agenda il y a, c’est celui d’essayer de fermer le livre épais du 11 septembre pour l’anniversaire des 10 ans. Mais c’est une tentative désespérée.

                  • Pyrathome Pyrathome 30 juillet 2011 14:34

                    Bah...ne vous inquiétez pas trop, les US sont quasi ruinés, dans le chaos qui va s’ensuivre, il va y avoir un tsunami de révélations incroyables dont celle du 11 septembre ( entre autres....) les gens qui savent vont se mettre à parler et apporter des preuves et des éléments indiscutables, un déluge de vérités va tomber sur le peuple en pétard, je vois déjà la tête de ceux qui sont aujourd’hui dans le mensonge le plus grossier.....sûr que ça va courir dans tous les sens, ils auront beau se planquer, on les retrouvera pour qu’ils répondent devant leurs juges dans un Nuremberg 2.0 retentissant....et il ne s’agira pas que du 11 septembre seul....mais aussi de tout le reste !!


                  • Razzara Razzara 30 juillet 2011 17:17

                    Souhaitons-le Pyrathome, souhaitons-le ....

                    Razzara


                  • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 17:17

                    "Bah...ne vous inquiétez pas trop, les US sont quasi ruinés, dans le chaos qui va s’ensuivre, il va y avoir un tsunami de révélations incroyables dont celle du 11 septembre ( entre autres....)"

                    Quelle bande de crétins ces américains. Soudoyer des milliers de personnes pour qu’ils gardent un secret si lourd, celui du grrrrrrrrand complot, freiner durablement leur économie, déclencher deux guerres qui leur coûtent une fortune, dépenses dont ils ne se relèveront pas, et se retrouver ruiné 10 ans après.
                    Il n’y a pas à dire, les américains, c’est vraiment des abrutis.


                  • Razzara Razzara 30 juillet 2011 17:21

                    Bof Gonzague, il semble surtout que l’abruti ce soit vous ... Mais gardez donc la tête bien enfoncée au fond de votre fondement, après tout c’est votre affaire. Si vous préférez vous complaire dans le dénis de certaines réalités géopolitiques pourtant évidentes, grand bien vous fasse !

                    Enfin ce que j’en dis hein.

                    Razzara


                  • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 13:51

                    "Et puis il y a les incrédules de la version officielle. Les sceptiques. Ceux qui se font conspuer tous les jours par les plus virulents debunkers qui ne les nomment guère plus que « conspirationnistes » ou « trouffeurs »"

                    Si vous en connaissez, des sceptiques, je vous prierais de me fournir une liste de noms/pseudonymes. Je n’en ai jamais rencontré.


                    • Harfang Harfang 30 juillet 2011 13:56

                      Bin il y a moi, déjà...


                    • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 14:00

                      Et de quoi doutez-vous exactement ?


                    • Andromede95 Andromede95 30 juillet 2011 15:03

                      Gonzague : « Si vous en connaissez, des sceptiques, je vous prierais de me fournir une liste de noms/pseudonymes. Je n’en ai jamais rencontré. »

                      J’ai surtout vu des « truthers » prétendant ne faire que poser des questions, mais lorsque on creuse un  peu dans leurs discours, on s’aperçoit qu’ils ont énoncé leur verdict depuis belle lurette : « c’est un complot ». L’un des plus notoires ayant adopté cette démarche hypocrite est Jean-Marie Bigard. Un certain Thierry Meyssan nous avait également gratifié d’une litanie de questions suspicieuses, histoire de promouvoir son livre au titre accrocheur et affirmatif : « Aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone ».


                    • Francky la Hache Francky la Hache 30 juillet 2011 15:05

                      Je doute aussi, et je suis un fier représentant de ReOpen911.

                      ReOpen911 est un lieu d’information privilégié, où se rencontrent des gens que je trouve parfaitement ouvert d’esprit et soucieux de vivre dans un état de droit. Participer au forum est enrichissant. À l’opposé, une petite ballade sur ras+ blog ou HWfr donne vite la nausée tant les pratiques sont anti-démocratiques ; bon courage à ceux qui veulent tenter.

                      À défaut d’avoir un mouvement clair des gouvernements étrangers pour dénoncer le manque d’enquête sérieuse de la part des US, les citoyens sont en devoir de faire pression pour en obtenir une nouvelle. Voilà tout ce qui est nécessaire pour avoir le sentiment de vivre en démocratie.

                      Le doute est clair, les mensonges de Bush sont avérés, il est donc indispensable qu’une nouvelle enquête ait lieu. Ce donc est plus scientifique que tous les papelard de Quirant sur le 11/9.

                      @ François/Quirant : votre obstination à vous opposer à une nouvelle enquête vous rend coupable, de même votre obstination à ne vous concentrer que sur l’aspect « calcul de structure » n’est pas sérieux. Votre attitude n’est pas scientifique, vous devriez avoir honte.
                      (ps : les seuls accents dans les messages de françois sont é et ô à Jérôme Quirant ; narcissique en plus !!! On t’a reconnu depuis le début avec ton pseudo tout frais de la semaine, minus :-> )



                    • François François 30 juillet 2011 17:01

                      La méthode de ReOpen ? Occuper le Net :

                      Près de huit ans après, l’effondrement des Twin Towers continue de déchaîner les passions sur Internet. En France, les partisans des thèses « alternatives » se sont structurés autour d’une association, ReOpen 911. Nous avons contacté son fondateur, de son vrai nom Alix Dreux-Boucard, militant chez Jeudi noir et qui se présente comme un « artiste-journaliste-citoyen ».

                      Mais les internautes le connaissent sous le pseudonyme AtMOH. Et depuis 2006, il est le nouveau fer de lance des conspirationnistes. Son association, ReOpen911, rassemble plus de 120 membres. Objectif : militer pour l’ouverture d’une enquête internationale et indépendante des Etats-Unis sur les attentats du 11 septembre, mais surtout informer les internautes, en « palliant la déficience » des médias traditionnels.

                      Le site Internet attire, selon AtMOH, reçoit près de 5 000 visiteurs uniques par jour.

                      Et ne les appelez pas « conspirationnistes », mais « ReOpenistes ». Ils ont ainsi développé une novlangue, où les théories du complot deviennent par exemple des « théories alternatives » à la « VO », c’est à dire à la version officielle que constitue le rapport de la commission nationale sur les attaques terroristes contre les Etats Unis.

                      « Il y a aussi un vrai blocage de la part des journalistes »

                      Autre point commun : une même frustration vis-à-vis des medias traditionnels. AtMOH déplore :

                      « Ils ne font presque jamais appel à nous, on ne rentre pas dans leur logique, car nous ne sommes pas de soi-disant experts, mais des citoyens. Il y a aussi un vrai blocage de la part des journalistes parce que nos thèses sont dérangeantes. »

                      Alors pour se faire entendre, les ReOpenistes ont développé des techniques de communications efficaces. Premier principe : occuper le terrain, avec les forums comme champ de bataille. Les sites d’information et les medias citoyens comme Indymedia ou Agoravox regorgent de débats acharnés.

                      Et la méthode est souvent la même. Plutôt que d’affirmer leur point de vue, les ReOpenistes posent une série de questions, souvent les mêmes : pourquoi n’a-t-on pas retrouvé de débris après le crash sur le Pentagone ? Pourquoi n’a-t-on jamais entendu parler de la tour numéro 7 ?

                      « Poster des infos dans des forums ne traitant pas du sujet »

                      Autre terrain de diffusion : Facebook. Reopen 911 dispose de deux groupes qui rassemblent 1 500 membres chacun. Et qu’y trouve-t-on ? Des photos et des videos du 11 septembre. Dans une des sections du forum, on trouve même des « leçons de communication ». Exemple : comment diffuser les thèses alternatives en dehors du cercle d’initiés ? Un membre conseille :

                      « Il faut aller poster des infos dans des forums ne traitant pas du sujet et où le public n’est pas sensibilisé. »

                      Résultat : sur un grand nombre de forums sans aucun rapport, on trouve des « topics » sur le 11 septembre. Même Doctissimo, ou Aufeminin.com hébergent des fils de discussions où pro et anti-conspirationnistes s’affrontent. Selon AtMOH, « ce sont des initiatives personnelles de membres ou de sympathisants, pas une action structurée de l’association ».

                      Reste qu’Internet présente un avantage incomparable :

                      « C’est une manière d’être actif sans sortir dans la rue. L’activité associative classique c’est assez austère et ça mobilise beaucoup moins… »

                      http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/03/les-complotistes-tissent-leur-toile-22-la-methode-reopen911


                    • Feste Feste 30 juillet 2011 17:42

                      La methode de francois polluer toute discussion en esperant epuiser les lecteurs

                      quant au dossier rue89, merci de le mettre, car c’est grace à lui que j’ai franchi le pas de la VO vers les theses alternatives. Et je ne suis pas le seul à ce que j’ai pu lire

                      le gars qui cornaquait les pauvre eleves journalistes est d’ailleurs un pote à Quirant

                      Merci donc à ce dossier qui a probablement plus aidé à remplir les rangs des sceptiques qu’autre chose, tellement il semblait une farce. Encore bravo francois pour ta pub


                    • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 18:08

                      François,

                      je ne vous connaissais pas, mais en lisant vos commentaires au fur et à mesure, je me dis que vous allez vous rendre malade à force d’autant de mauvaise foi

                      j’ai eu la curiosité de voir le lien à propos d’un débat auquel participait Atmoh en oct 2008 sur france 24..
                      le lien que vous mettez est totalement bidon, un pauvre montage tronqué, c’est une honte, une totale déformation

                      le débat dure 14 mn, au moins auriez vous pu mettre l’intégralité

                      ah mais, ça vous desservirait totalement

                      plus bas votre citation de l’intox de rue89, là encore totalement bidon..

                      vous êtes un serial bidonneur en fait

                      vous devez êtes vraiment aux abois pour en arriver là...


                    • François François 30 juillet 2011 18:38

                      Salut Feste

                      Alors on injurie plus aujourd\\\’hui ?

                      Pourquoi les branquignoles de ReOpen ne viennent plus confronter leurs arguments chez HFR ? smiley Parce que vous vous êtes fait bannir pour vos insultes et votre physique des structures de maternelle smiley

                      Revenez sur HFR que l\\\’on rigole. Sur votre forum vous censurez à tout berzingue (chez ReOpen on ne censure pas, on modère smiley )


                    • François François 30 juillet 2011 19:17

                      Et Quirant n’est pas Meyssan smiley

                      http://www.youtube.com/watch?v=Iubiwpzt5Fo


                    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 19:19

                      @ François Quirant,

                      Et vous voulez encore qu’on vous prenne au sérieux ? smiley


                    • hervé06 1er août 2011 18:57

                      @ « François »

                      Les « balances » finissent toujours très mal !

                      Je ne connais pas AtMOH... dont tu viens de dévoiler l’identité quand lui même ne tenait pas à le faire, et ce, déjà à l’époque de la merde de France24 dont tu as posté + haut le lien ;

                      et je ne suis pas membre de Reopen911pour autant, même je trouve considérable tout le travail de compilation qu’il ont pu accomplir sur un sujet d’évidence très « protégé » dès la commission initiale des faits (ce dont on a pu se rendre compte en partie grâce à eux)...

                      Tu es bien la merde que tu semblais être depuis le début de ce présent débat : bloqué, et très con... (à propos, monsieur je sais tout, c’est pas « patacouffin », mais « patin coufin ».... Vérifie donc tes sources avant de venir dénigrer le travail des autres)

                       Et va au diable, sale petite balance !


                    • François François 1er août 2011 19:40

                      hervé06_Alias240-185

                      Mais mon petit tout public sur Internet, je ne balance rien smiley

                      http://www.google.fr/#sclient=psy&hl=fr&site=&source=hp&q=Alix+Drc-®Boucard++Atmoh&pbx=1&oq=Alix+Drc-®Boucard++Atmoh&aq=f&aqi=&aql=&gs_sm=e&gs_upl=1477l1477l0l2690l1l1l0l0l0l0l222l222l2-1l1l0&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=7d8e80b24659f9d5&biw=1278&bih=583

                      Et n\\\’oublie pas le mot de joelim : Il est significatif de constater une fois de plus que ce sont les défenseurs de la VO qui sont agressifs. smiley


                    • François François 1er août 2011 20:15

                      hervé06_Alias240-185

                      Mais mon petit tout est public sur Internet, je ne balance rien :

                      http://www.google.fr/#sclient=psy&hl=fr&source=hp&q=Alix+Drc-®Boucard+Atmoh&pbx=1&oq=Alix+Drc-®Boucard+Atmoh&aq=f&aqi=&aql=&gs_sm=e&gs_upl=10395l10826l0l11263l2l2l0l0l0l0l192l367l0.2l2l0&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=7d8e80b24659f9d5&biw=1278&bih=583

                      Il faut demander à tous ces sites Internet de virer le nom.

                      Et n oublie pas le mot de joelim : Il est significatif de constater une fois de plus que ce sont les défenseurs de la VO qui sont agressifs. smiley

                      PS : Tu écris que tu n es pas membre de Reopen911 pour autant. Tu l as un peu exprimé publiquement (pour qui fréquente ReOpen) :

                      Merci d’avoir pris le temps de traduire ce long interview… Il ne se substitue sans doute pas au livre, mais en donne j’imagine un bon apercu.

                      Je ne l’ai pas encore lu, ni même acheté : le prix est quand même conséquent, et mon armoire regorge d’autres « Demi-Lune » non encore achevés pour certains car un peu rébarbatifs et très denses – je pense à La Guerre contre la Vérité… – J »ai par contre intégralement lu celui de Cockburn sur Rumsfeld, « Caligula au Pentagone » : édifiant sur la lubricité du personnage, et comment il parvint notamment à imposer son aspartame et son tamiflu en biaisant… C’est dans ce livre que j’ai découvert le COG, notamment les cessions d’entrainement suivies régulièrement par Cheyney et Rumsfeld sous les gouvernements Clinton, tout ceci en cachette de ce dernier qui pensait le COG suspendu…

                      Je comprends les commentaires de certains passés ici avant moi, qui jugent les propos prononcés un peu « intello » et pas assez dans l’accusation directe, mais je trouve au contraire cet entretien très complémentaire à celui d’un Griffin, ou d’un Tarpley, par l’approche calme et toute empreinte de l’expérience d’un homme de 82 ans : le ton est assez consensuel pour l’époque et le lieu de l’entretien (en 2007, Bush n’était pas encore parti…), les questions de l’interviewer quant au « complot » sous-jacent qu’il subodore dans certains propos de PDS, et pour lequel il lui demande de préciser s’il possède des preuves de ses « suggestions », ou bien s’il extrapole, ce à quoi opine PDS, sont très respectueusement posées, sans agressivité ni surenchère. L’équipe de Reopen n’aurait pas traduit ce long entretien, je ne l’aurais jamais écouté. Donc, encore merci à vous !

                      juin 27th, 2011 at 19:50

                      http://www.reopen911.info/News/2011/06/23/nouvelle-interview-filmee-de-peter-dale-scott-conversations-with-history/#comment-19654


                    • hervé06 2 août 2011 13:06

                      OK pour les liens où apparait l’identité d’AtMOH, tel Rue89 : je l’ignorais.... Ca ne te dédouane toutefois pas de la responsabilité prise par toi de le citer ici, où il ne participe pas... et ca illustre bien la profonde merditude qui t’ habite...

                      Quant à citer mon post sur le site des News de Reopen, que j’ai effectivement bien écrit, je te précise que quiconque le souhaite peut le faire, et n’a pas besoin d’être membre de leur association pour cela...C’est mon cas.

                      D’ailleurs, puisque tu as été extraire mon post de leur site (de quel temps disposes-tu donc devant toi pour le consacrer à quelque chose de si futile, et faux en plus dans ce que tu en conclus... ? il ne m’étonnerait pas que tu sois payé pour agir ainsi, et sans doute plus qu’à la pige...), l’as-tu donc écouté cet entretien avec Peter Dale Scott ? Avec son age et son pedigree, le ranges-tu lui aussi dans la catégorie des complotistes reopenistes ?
                      Tu ferais mieux d’intervenir sur un article pareil, ô combien de qualité (je parle de la teneur de l’interview) que d’aller vider ta haine et ta rancoeur sur cet essai personnel de Joelim où ta verve haineuse coule à flots dans le seul but de provoquer et énerver le quidam lecteur, voire avec de la chance comme tu as eu avec moi (comme avec d’autres plus tôt), le faire ainsi réagir, ce qui pour toi bien entendu vient apporter de l’eau à ton moulin pourri....

                      Et tu pourras ainsi avoir le dernier mot, je m’en tape... Ton plaisir est tout autant fugace et éphémère qu’une branlette, et n’apporte pas plus qu’elle à l’humanité.... Ciao !


                    • Pyrathome Pyrathome 30 juillet 2011 14:03

                      Le casus belli dit « sous faux papillons » est aussi vieux que les guerres et n’est pas l’exclusivité américaine !
                       
                      Pour info, WIKIPEDIA en regorge...bonne lecture :
                       
                       " L’incident de Mukden en 1931, planifié par les Japonais qui accusèrent les Chinois d’avoir perpétré l’attentat, donnant ainsi le prétexte à l’invasion immédiate du sud de la Mandchourie par l’armée impériale japonaise.
                      L’incident de Gleiwitz en 1939, monté de toutes pièces par les Allemands pour servir de prétexte à l’invasion de la Pologne par l’Allemagne.
                      En septembre 1942, trois détachements du Long Range Desert Group, commandés par le colonel Stirling, avaient investi Tobrouk dans le but d’enlever Erwin Rommel, le commandant du Deutsches Afrika Korps[2]. L’opération échoua du fait que, la veille, un membre du détachement sous uniforme ennemi chargé de l’enlèvement, un israélite d’origine allemande, avait été reconnu par un officier de l’Afrika Korps. Arrêté et interrogé, il avait livré suffisamment d’informations pour que l’opération tourne au fiasco pour les Britanniques. Bien qu’ils aient combattu sous uniforme allemand, les captifs furent traités en prisonniers de guerre[3].
                      Le 13 octobre 1944, des rangers de l’OSS du général Donovan s’étaient emparés des postes fortifiés contrôlant le couloir d’Aix-la-Chapelle en combattant sous l’uniforme allemand[4]. C’est, selon Otto Skorzeny, ce qui donna l’idée à Hitler de l’opération Greif.
                      L’une des plus célèbres opérations false flag, baptisée Greif (Griffon), partie de l’offensive Rundstedt du 16 décembre 1944, dite bataille des Ardennes, était dirigée par le colonel SS Otto Skorzeny. Montées sur Jeeps, huit équipes de quatre hommes chacune s’étaient infiltrées loin derrière les lignes américaines et avaient semé le désordre, et parfois la panique, par leurs fausses indications et informations. Pour avoir commandé cette opération commando, Otto Skorzeny fut poursuivi, ainsi que ses hommes, pour crime de guerre et subit un procès à Dachau (il fut acquitté, les ordres donnés ayant été de quitter l’uniforme américain avant d’engager tout combat)[3].
                      Lors de l’opération Susannah en 1954 (connue aussi sous le nom d’affaire Lavon), un réseau israélien constitué de 13 juifs égyptiens commit une série d’attentats à la bombe incendiaire contre des édifices britanniques et américains au Caire et à Alexandrie. L’objectif était que ces actes de terrorisme soient attribués aux nationalistes égyptiens afin d’empêcher tout rapprochement entre l’Égypte nassérienne et les puissances anglo-saxonnes.
                      L’opération Northwoods en 1962, qui consistait notamment en l’organisation d’une série d’attentats contre les États-Unis par l’état-major interarmées américain lui-même, de manière à en imputer la responsabilité au régime cubain. Le but était de justifier aux yeux de l’opinion américaine une intervention des forces armées américaines contre Cuba et d’obtenir l’appui diplomatique, voire militaire, des nations occidentales. L’opération Northwoods, révélée par des documents officiels déclassifiés en 1997, ne fut jamais mise en œuvre car le président J.F. Kennedy s’y opposa.
                      Les Protocoles des Sages de Sion, censé être un plan de conquête des juifs est un faux document fabriqué par la police secrète du Tsar Nicolas II et dont la rédaction fut prêtée à des juifs. Il fut repris par des antisémites européens à des fins de propagande, et encore aujourd’hui, des éléments de ce document sont utilisés pour justifier l’existence d’un complot juif qu’il faut combattre.
                       Autres cas [modifier]
                      Le 18 juillet 64, Néron accusé par certains d’avoir déclenché le grand incendie de Rome accuse lui-même les chrétiens, alors considérés comme de dangereux illuminés sectaires, d’en être les coupables. Cette opération mènera à la persécution des chrétiens sous l’Empire romain.
                      L’incendie du Reichstag en 1933 par un communiste isolé Marinus Van der Lubbe, fut longtemps sujet à controverse, car prétexte immédiat à l’écrasement du Parti communiste d’Allemagne par les nazis tout fraîchement au pouvoir. En marge de la version officielle, on suspecte donc autant un complot des nazis, lesquels pourraient avoir eux-mêmes contribué à l’incendie. L’hypothèse est d’autant plus probable, qu’arrivé à Berlin depuis plusieurs jours, Van der Lubbe a essayé plusieurs fois d’incendier des bureaux de poste et commissariats sans y parvenir, alors que le Reichstag a été ravagé par les flammes.
                      Le prétendu groupe sioniste « Mouvement d’action et défense Masada  », qui a pratiqué un attentat à la bombe contre une librairie parisienne de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) en octobre 1972, et deux autres attentats à Cannes et à Nice en 1988 était en réalité un groupe néo-nazi, dont les membres ont été arrêtés en 1989, qui cherchaient à attiser la haine en France entre juifs et musulmans de France en utilisant ces attentats false flag[5].
                      Selon plusieurs transfuges du FSB (successeur du KGB) dont Alexandre Litvinenko, la série d’attentats dans la région de Moscou qui, pendant deux semaines en 1999, détruisit plusieurs immeubles d’habitation faisant près de 300 morts, serait une opération false flag qui aurait été organisée par les services secrets russes (soupçons augmentés par l’interception d’un attentat par la police locale de Riazan, tentative d’attentat revendiquée ensuite comme exercice par le FSB). Opération false flag ou non, cette vague d’attentats attribués aux Tchétchènes traumatisa la population russe et servit de prétexte au déclenchement de la seconde guerre de Tchétchénie.
                      L’Attentat du 8 mai 2002 à Karachi commis par des islamistes, et initialement attribué à Al Qaida, s’est révélé être initié et organisé par l’ISI, les services secrets pakistanais[6].
                      Les 6 et 7 septembre 1955, Grecs, Arméniens et Juifs de Turquie subissent deux interminables nuits de cristal : au total 5 317 édifices appartenant aux communautés juive, arménienne et grecque dont 4 214 commerces, 1 004 maisons, 73 églises, une synagogue, deux monastères et 26 écoles sont mis à sac et incendiés. L’élément déclencheur : un attentat contre le domicile d’Atatürk à Thessalonique imputé par le régime d’Ankara aux communistes turcs. De l’aveu même du général de corps d’armée Fatih Güllapoglu, c’est le « département de guerre spéciale » (Özel Harp Dairesi, antenne de la CIA) qui plannifia cet attentat impliquant par ailleurs deux attachés du consulat turc arrêtés en flagrant délit par la police grecque.".


                      • robin 30 juillet 2011 14:07

                        La plus incroyable et formidable réussite de la propagande de la version officielle des attentats du 11 septembre a été de faire passer pour des zozos irrationnels les gens qui doutent c’est à dire qui utilisent précisémment le comportement de base d’une réflexion scientifique....chapeau les collabos !


                        • joelim joelim 30 juillet 2011 15:03

                          C’est là où ils se plantent. Ils n’arriveront jamais à faire passer le doute pour de la croyance. Ce sont deux choses totalement différentes. Et pourtant ils essayent (citation : « Les mythes du complot, par exemple, remplissent très bien tous ces critères nécessaires au succès de la croyance parce qu’ils sont fondés sur un effet de dévoilement, sont souvent très argumentés et qu’ils frappent les esprits », voir l’article). Suggérer que l’argumentation est le propre de la croyance, c’est comme... prendre un jeu d’enfant et essayer d’insérer les cylindres dans les trous carrés.


                        • Gonzague Gonzague 30 juillet 2011 14:20

                          Peu d’experts prétendaient que la terre était plate. On sait que la terre est ronde depuis Démocrite. L’Eglise Catholique elle-même n’a jamais dit que la terre était un frisbee. C’était l’héliocentrisme qui était « hérétique », non la rotondité de notre jolie planète nonobstant un peu mazoutée.


                        • wesson wesson 30 juillet 2011 14:47


                          « Peu d’experts prétendaient que la terre était plate »

                          Trop fort !

                          Au delà de l’affirmation péremptoire, donc, l’église n’a pas dit que la terre était plate .... Merci Gonzague de rétablir la vérité historique !

                          et après c’est nous qui somme qualifiés de révisionnistes !



                        • Francky la Hache Francky la Hache 30 juillet 2011 15:14

                          Ce n’est pas la faute aux français (un peu quand même), mais surtout la faute aux patrons de presse/merdias/TV qui sont sous la botte du nain et Cie.
                          Aucun journaliste* n’a le droit d’essayer de d’organiser un débat ou d’interviewer un anti-VO, ou même un sceptique. (* une rare exception avec G Durand, peu convaincante).
                          Preuve : à France 24 ; deux mecs virés pour avoir interviewer un américain sceptique qui organisait un vote d’initiative populaire à New York pour réouvrir l’enquête. Le fait du Prince !

                          Pour les dix ans du 11/9, verrons nous dans les médias les points facheux qui légitiment une nouvelle enquête ? Perdu !
                          En France la presse est plus muselée que dans beaucoup de pays, quelle honte !!!
                          Passons l’Élysée au Karcher et exigeons une presse plus libre !


                        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 30 juillet 2011 15:16

                          « ≠ »


                          Vous faites comment ?

                          • Francky la Hache Francky la Hache 30 juillet 2011 15:57

                            AltGr Shift )
                            sous linux évidemment.

                            Accès rapide aussi à «  »→ ⇒ ± × ÷ ø ≥ ≤
                            Le clavier du bonheur


                          • joelim joelim 30 juillet 2011 16:04

                            alt + = (sur mac)


                          • galien 30 juillet 2011 15:44

                            D’un côté comme de l’autre, du thrutter au conformiste, vous vous gourez dans les grandes largeurs sur le 911.


                            • joelim joelim 30 juillet 2011 16:20

                              Ce serait intéressant que vous argumentiez (sinon je ne vois pas l’intérêt de votre post à part l’auto-admiration). D’autant que vous avez probablement raison, sauf que le truther dont vous parlez est probablement nettement plus sceptique que vous le pensez. Et oui, à force de se tromper sur certains points (forcément, quand on cherche), on finit le plus souvent par rechercher la vérité objective (autant que possible), plutôt que se conforter dans les écrits des autres (ce que font les défenseurs de la VO). Il fût une époque où c’était peut-être l’inverse. Mais maintenant c’est comme ça, je pense que c’est très visible. 

                              Moi-même m’intéresse à des scénarios très « lights », tels que par exemple : les terroristes saoudiens ont existé et sont montés dans les avions pour les crasher sur leurs objectifs. Mais il est possible que le vol 77 ait été électroniquement dirigé à un emplacement précis du Pentagone (comme par hasard là où les comptes étaient analysés par une entité relativement indépendante, appartenant à la Navy). C’était bien à l’intérieur du Pentagone donc difficile à atteindre, sauf avec la trajectoire que l’on a constatée. D’autre part, le feu qui a pris entre 15 et 16h au WTC7 peut fort bien être criminel et à visée de destruction de preuves (nombreux documents comptables en cours d’examen dans des affaires très sérieuses). Donc vous voyez, nul besoin de démolition contrôlée, quoique la discussion soit légitime à ce sujet puisqu’on attend toujours une version officielle cohérente et qui publie les détails de ses modèles.

                            • galien 30 juillet 2011 16:42

                              Le contexte géopolitique pré 911 devrait vous mettre sur la voie.

                              Pourquoi pensez vous que c’est un avion sur le ptg et non un missile, pourquoi les batteries anti aériennes ne se sont pas mises en fonction au ptg ?
                              Quid de la photo du trou dans le troisième mur d’enceinte ?
                              L’intérêt d’un attentat sur le ptg ?
                              Que fait le NORAD lors d’un exercice, des ronds dans l’eau ?

                              Qui a les moyens de contrôler un aéronef par satellite en 2001 ?

                              Répondre à ces questions toutes bêtes c’est déjà y voir plus clair, une fois de plus il faut relativement dissocier les deux évènements pour combler l’incohérence de leur corrélation.


                            • Francky la Hache Francky la Hache 30 juillet 2011 16:17

                              Voici un avant goût de ce que les américains eux-mêmes sont capables de dénoncer.
                              http://www.youtube.com/watch?v=Rg3tHNUh-6A

                              1500+ ingénieurs et architectes doutent et le font savoir. (ceux qui doutent en silence doivent être 100 fois plus nombreux, hélas ; mon affirmation est gratuite, j’en conviens, mais déjà les 1500 sont bien là).

                              Il y a une demande importante de part le monde qui réclame une enquête internationale indépendante. Il faudra que cette demande soit écoutée, il y va de la crédibilité (le peu qui reste) des gouvernements. Une perte totale de crédibilité des gouvernements est hélas à prévoir comme le souligne Bruno Fay dans son livre (eau tiède) Complocracy.

                              Contrairement à ce que dit francois/Quirant/moorea, ce n’est pas à ReOpen de faire une enquête de son côté et la publier dans une revue à comité de lecture. ReOpen informe et s’associe à une demande internationale pour une enquête indépendante.
                              En tant que scientifique, je me borne, ici, à dire que l’enquête officielle est une farce grotesque, inique ; que les propos de Quirant sont orientés, subjectifs...


                              • François François 30 juillet 2011 16:30

                                @ Francky_GoToReOpen

                                \\\« En tant que scientifique\\\ » comme lecteur de Nexus ? smiley

                                Je me souviens de ta modélisation des WTC1 et WTC2 avec les débris qui ne pouvaient atteindre le WTC7

                                http://static.eprofeel.com/salons/c/12/576r/00W009453A.jpg


                              • François François 30 juillet 2011 17:04

                                Quand Dominique Sopo envoie un tir d’un autre monde aux \\\« reopenistes\\\ » smiley

                                Et ce n\\\’est qu\\\’un politique, on imagine un débat entre ces deux touillettes et deux vrais scientifiques smiley

                                http://www.dailymotion.com/video/xesin7_marche-contre-le-terrorisme-11-sept_news


                              • François François 30 juillet 2011 17:06

                                Richard Gage le grand architecte adulé par ReOpen en pleine modélisation scientifique de haut niveau

                                http://www.dailymotion.com/video/xaug3c_richard-gage-maquettiste-ou-moquett_webcam

                                Pourquoi aucun scientifique international ne reprend la modélisation de Richard Gage ?

                                http://www.reopen911.info/richard-gage-paris.html

                                Pour les débats de clowns vous repasserez smiley

                                 


                              • citoyenrené citoyenrené 30 juillet 2011 17:32

                                @ François,

                                ok pour votre tactique de dénigrement de vos contradicteurs potentiels, c’est bas, tout les coups sont permis pour qui est aux abois..

                                il vous reste une chose à faire, ou plutôt plus de milles :

                                dénigrer 1 à 1 les 1 000 architectes et ingénieurs qui demandent la réouverture d’une enquête sur le 11/09 !

                                allez, au boulot


                              • François François 30 juillet 2011 18:49

                                Gardez votre énergie pour bien organiser le village ReOpen911 le dimanche 11 septembre prochain ainsi que le co-voiturage smiley

                                Des invités de prestiges ? smiley Des VIP des USA ? smiley

                                We Are Change ReOpen


                              • François François 30 juillet 2011 18:55

                                Vu le nombre de clic et de votes c\\\\\\\’est pas la grande forme chez ReOpen smiley

                                Dans un an vous mettez la clé du local sous la porte ? smiley

                                Vous ferez un pot de départ ? smiley


                              • joelim joelim 30 juillet 2011 19:05

                                Ok, le flooding c’est bon, on a compris votre propos.


                              • Pyrathome Pyrathome 30 juillet 2011 19:24

                                Dans un an vous mettez la clé du local sous la porte ?

                                Ça sera pas bon pour toi, le jour ou reopen mettra la clef du local sous le paillasson, ça voudra dire que le boulot d’information est terminé et que l’affaire sera dans les mains de la justice, on ne t’oubliera pas, Gégé l’enfumeur , rassures-toi !! .....


                              • François François 30 juillet 2011 20:39

                                A l\\\’auteur de ce brouillon : 11 septembre : à la lumière du dossier SPS le mystère s’épaissit

                                Je pense que tu n\\\’as pas lu ce hors-série ou alors en diagonale vite fait. Tu sélectionnes ce qui t\\\’arrange et tu as de très gros problèmes pour faire un résumé et ça se voit smiley

                                A la limite niveau brevet des Collèges au rattrapage smiley

                                Tu aurais pu signaler que tu es actif à ReOpen depuis 2010 smiley


                              • joelim joelim 30 juillet 2011 21:23

                                tu as de très gros problèmes pour faire un résumé et ça se voit

                                Qui a dit que je faisais un résumé ? Puisque tu ne critiques aucune de mes analyses précisément j’en conclus que tu n’a rien à y redire ? Cherche encore...

                                Tu aurais pu signaler que tu es actif à ReOpen depuis 2010

                                Avec 8 messages, banane ! smiley 

                                En plus je ne dénigre pas du tout l’intérêt des réflexions de Reopen. C’est largement plus détaillé et rigoureux que ce qu’on voit sur le fil d’HFR.


                              • anarcococo 30 juillet 2011 16:30

                                Dans 10 ans (en 2021), le futur site reopenOslo2011 demandera encore une réouverture des enquêtes sur les attentats de Norvège en 2011...

                                Combien de nouveaux massacres d’ici là ?


                                • Feste Feste 30 juillet 2011 17:22

                                  Eh oui on retrouve l’habituel Francois de hfr/ras+, qu’on espere ne pas etre un pseudo de plus de quirant, tant cela serait... serait... je ne sais trop quoi

                                  Pret à flooder et troller pour soutenir la version officielle bushiste, avec le pote gonzague qui s’essaie à l’humour et vient preter main forte et s’echappe des qu’on lui repond sur les faits

                                  Les votes parlent d’eux memes, surtout sachant la methodologie d’un francois à multi pseudo.


                                  • François François 30 juillet 2011 19:15

                                    Comme il écrit dans ce remarquable article \\\’11-Septembre : l’imposture des théories alternatives\\\’ http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/11-septembre-l-imposture-des-98122 , faut-il alors organiser des débats avec les affabulateurs de ReOpen qui promeuvent ces théories alternatives ?

                                    C’est clair que non étant donné que leurs théories fumeuses ne reposent sur aucun fondement scientifique, ils n’usent que de rhétorique. Or, les débats scientifiques se font dans les revues scientifiques, pas dans les médias.

                                    Si les camelots de ReOpen réclament à cor et à cri ces débats ‘publics’ c’est qu’ils ont bien compris qu’ils ont tout à gagner dans des joutes qui ne seraient que verbales, forcément sans aucune base scientifique puisqu’ils n’en ont pas les compétences.

                                    Nous sommes donc bien, 10 ans après les faits, toujours en attente d’un article scientifique digne de ce nom qui remettra en cause les conclusions validées par la communauté. Vu le consensus actuel, ce sera même une vraie révolution dans le domaine du calcul de structures et le prix Nobel ne sera alors pas loin pour son auteur !

                                    ReOpen y travaille mais pour le moment hors de ses revues de référence Nexus et Les Grands Mystères de l’Histoire ils n’ont pas encore passé le cap d’une revue scientifique de bas étage.

                                     


                                  • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 30 juillet 2011 21:11

                                    @ François Quirant,

                                    Toujours dans le raccourci... ReOpen911.info est un site francophone d’information sur les attentats du 11-Septembre et une association demandant la réouverture d’une enquête. Dans cette optique, l’association demande un débat publique pour confronter des experts, mais ReOpen911 dans son entier ne se pose pas en expert. Les correspondants de guerre dans les médias sont-ils des militaires ? Les journalistes sportifs sont-ils des joueurs professionnels ? Non, bien sûr. Néanmoins ils ont une connaissance du sujet qui leur permet d’appliquer légitimement leur regard critique.

                                    Néanmoins, si des personnes qualifiées, membres ou simples sympathisants de l’association, ou des experts étrangers que nous pourrions vous amener, demandent à débattre face à vous ou aux scientifiques de votre choix, y répondrez-vous ? Oui ou Non ?

                                    Par ailleurs, n’oubliez pas de répondre à mes précédentes questions....


                                  • Feste Feste 31 juillet 2011 00:46

                                    Ah tiens Francois a du se faire taper sur les doigts par quirant, il arrive à ecrire reopen maintenant et pas raies aux pennes par ex, selon le bon gout des debunkers

                                    pas productif hein ?


                                  • François François 31 juillet 2011 00:49

                                    Nan, relis tous mes commentaires j\\\’écris toujours ReOpen smiley


                                  • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 31 juillet 2011 02:48

                                    @ François Quirant,

                                    Et vous évitez toujours de répondre à mes questions et de vos propos diffamants...

                                    Vous vous prétendez infaillible, alors répondez donc :

                                    Dites-moi juste, toutes ces personnes sont-elles des scientifiques et des professionnels reconnus, ou font-ils juste partie d’une illusion collective : http://www.youtube.com/watch?v=aEGGNbgwjAg

                                    ReOpen911 est une association apolitique, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer le contraire ?

                                    Pouvez-vous nous dire à quel titre cette personne fait-elle partie de l’équipe de ReOpen911 ?

                                    Néanmoins, si des personnes qualifiées, membres ou simples sympathisants de l’association, ou des experts étrangers que nous pourrions vous amener, demandent à débattre face à vous ou aux scientifiques de votre choix, y répondrez-vous ? Oui ou Non ?

                                    Allez-vous continuer d’esquiver les questions simples que je vous pose et en même temps vos propres propos ?


                                  • 240-185 240-185 1er août 2011 10:41

                                    J’ai cru d’abord que c’était QUIRANT qui avait aussi le pseudo FRANÇOIS car QUIRANT a plusieurs pseudos sur AGORAVOX mais Jérôme m’a dit lui même que le pseudo FRANÇOIS est son ami VALERY RASPLUS. 


                                  • 240-185 240-185 1er août 2011 10:45

                                    D’ailleurs j’ai reçu un message privé de RASPLUS qui me traite de balance et de conspirationniste alors que j’ai toujours été d’accord avec QUIRANT sauf quand il a commencé a raconter des mensonges sur les attentats.

                                    Mais je peux vous annoncer que QUIRANT sortira bientot un nouveau livre ou SURPRISE (je le trahis exprès) il n’est plus d’accord avec la version officielle. Faut bien qu’il gagne sa vie même s’il avait promis de donner les bénefs a l’UNICEF et qu’il l’a pas fait.


                                  • François François 1er août 2011 11:17

                                    Ouah super hé c\\\’est quoi son adresse mail ? héhé ? smiley


                                  • François François 1er août 2011 11:21

                                    Sans d ec tu connais vraiment Quirant ?

                                    Je lui ai posé la question ce soir :

                                    Tu connais le Mickey matricule 240-185 d Agoravox ?

                                    Ah, oui. M en parle pas je suis dans tous mes états !

                                    Sans d ec ?

                                    Pas plus tard que ce matin, mais je n osais rien dire

                                    Ben pourquoi ?

                                    Ben tu sais, quand on marche dans d la merde

                                    Je me disais aussi l odeur


                                  • François François 1er août 2011 12:42

                                    Même à ReOpen ils en ont marre des conneries de Mikey 240-185

                                    http://forum.reopen911.info/p245900-11-02-2011-10-21-22.html#p245900

                                    Et c\\\’est Charmord qui l\\\’écrit smiley


                                  • aberlainnard 30 juillet 2011 18:23

                                    Pourquoi s’étriper sur des arguments techniques ou soi-disant scientifiques, faisant appel à de multiples disciplines que peu d’entre nous maîtrisons totalement, lorsque le simple bon sens commun suffit à émettre de sérieux doutes sur la version dite « officielle » des événements de cette singulière journée.

                                    Pour considérer comme vrai le 11 septembre version Administration américaine, il faudrait admettre que la totalité des faits peu probables pris individuellement se soient produits simultanément en une seule journée et en deux ou trois lieux géographiques précis.

                                     

                                    Est-il concevable qu’une Nation aussi puissante que les États-Unis concentre ses forces aériennes au Nord-Est du pays, laissant le reste de son territoire quasiment sans moyen d’intervention ce jour précis du 11 sept. La coïncidence est troublante.

                                    Est-il raisonnable de penser que des pilotes non chevronnés et peu familiarisés avec les types d’appareils utilisés réussissent à vue et « à la main » à faire descendre un avion de ligne depuis une altitude de quelques milliers de mètres volant à 700 ou 800 km/h, à repérer un bâtiment au sol et à l’y précipiter avec un succès de 100% et une telle précision.

                                    En particulier, la trajectoire d’approche, en boucle descendante, de l’avion du Pentagone et sa course finale en rase-mottes au-dessus d’une pelouse restée intacte pour finir au rez-de-chaussée du bâtiment d’État est tellement unique et si inouïe qu’elle est en soit improbable au sens propre du mot. À moins que l’inexpérience du pilote ait participé à ce hasard si singulier ! ! !

                                    Il faut garder à l’esprit que la manœuvrabilité et la visibilité vers le sol quand on est assis aux commandes d’un avion de ligne n’a rien à voir avec celles d’un avion de combat.

                                    Quelle chance aussi de retrouver un passeport en parfait état dans les rues de New York provenant d’un pilote terroriste qui s’est crashé au milieu d’une gerbe de kérosène enflammé ! 

                                    Vu le gîte pris par le bloc d’une dizaines d’étages au début de l’effondrement du WTC2 le bon sens (soutenu par la physique élémentaire) impose qu’une partie de sa masse n’était plus en appui sur la partie inférieure de la tour. Le mouvement de basculement ne pouvait que soulager verticalement la structure, direction de la plus grande résistance de ce genre d’ouvrage. Pourquoi imaginer que ce qu’il restait de ce bloc ait pu écraser la centaine d’étages inférieurs, non concernés ou peu concernés par la chaleur des incendies, à la manière d’un marteau pilon, alors qu’on le voit se volatiliser en une gerbe de débris ? (cette gerbe de débris ne pouvait provenir des étages inférieurs, puisqu’on vous le dit, la version officielle exclue l’hypothèse d’explosions !) .

                                    Le même scénario invraisemblable se reproduit pour le WTC2 le même jour !

                                    Quant au WT7 ! Voir plus haut, l’argument 2/ du commentaire de moorea34 (30 juillet 13:11)

                                    "Il y a eu un effondrement interne qui a rendu cette façade instable. Cet effondrement interne est attesté par la chute du penthouse Est dans un premier temps (des vitrages éclatent en dessous prouvant que l’effondrement des planchers s’est produit sur toute la hauteur de la tour)"

                                    Voilà qui me semble être un cours clair de la procédure à suivre pour réussir une démolition contrôlée parfaite et propre ! La V.O. au secours des « négationnistes » ?  ! !  ! 

                                     

                                    La chaleur intense des incendies a affaibli la structure des tours jusqu’à les faire s’effondrer sur elles-mêmes dit la version « officielle ».

                                    Ah oui ? Mais alors, comment quelques rares survivants pris au piège dans les étages supérieurs (deux ou trois) ont pu se frayer un chemin vers les étages inférieurs sans brûlures à travers le prétendu brasier infernal de la zone touchée.

                                    Pourquoi certaines vidéos montrent des survivants accrochés, à mains nues, aux cadres de fenêtres contiguës à la zone éventrée supposée être le siège d’incendies capables d’élever la températures de ces poteaux extérieurs à plusieurs centaines de degrés C, au point d’en amoindrir la résistance jusqu’à provoquer leur effondrement généralisé et uniforme sur eux-mêmes ?

                                    Moi qui ne peux poser la main et l’y maintenir sur une voiture stationnée en plein soleil, je ne comprends pas.

                                     

                                    On pourrait continuer longtemps encore sur d’autres points tout aussi troubles.

                                    Tout ça fait beaucoup de hasard et d’incohérences réunis en un seul jour !

                                    Et pourtant, il faut avaler toutes ces couleuvres d’un coup pour croire à la véracité de la version dite « officielle » de l’Administration américaine.

                                    Une personne normale qui conserve encore un peu de bon sens après avoir confronté les faits aux beaux discours de l’Administration américaine, relayés aveuglément par les médias de masse, ne peut que douter de cette foutue V.O. qui s’invalide par elle-même.

                                     

                                    Pour le reste, …  ?

                                     

                                     

                                     


                                    • joelim joelim 30 juillet 2011 19:24

                                      En particulier, la trajectoire d’approche, en boucle descendante, de l’avion du Pentagone et sa course finale en rase-mottes au-dessus d’une pelouse restée intacte pour finir au rez-de-chaussée du bâtiment d’État est tellement unique et si inouïe qu’elle est en soit improbable au sens propre du mot. À moins que l’inexpérience du pilote ait participé à ce hasard si singulier ! ! !

                                      Les debunkers disent qu’il s’est entraîné au simulateur. Je l’imagine bien dire à son instructeur : « je ferais bien des centaines d’expériences d’écraser mon bœing sur une cible au sol... ça ne vous dérange pas ? je viens pour apprendre à piloter mais j’ai envie de m’amuser... »... Nul doute que l’instructeur s’en serait rappelé. Le simulateur professionnel étant à but pédagogique, l’instructeur jette bien un œil de temps en temps pour voir ce qui s’y passe... Il doit y avoir des logs... Quant aux simulateurs pour PC, aucune raison qu’il puisse préparer à maîtriser des trajectoires extrêmes.

                                      Il faut garder à l’esprit que la manœuvrabilité et la visibilité vers le sol quand on est assis aux commandes d’un avion de ligne n’a rien à voir avec celles d’un avion de combat.

                                      Intéressant, en plus c’est simulable. Le taux de descente final est donné dans le numéro de l’AFIS, sur le graphique un peu plus de 100 mètres pour les dernières 5 secondes. 4500 pieds/minute soit environ 23 m/s sur les 20 dernières secondes. Cela dit la vitesse a dû le faire piquer un peu du nez. Mais peut-être pas suffisamment ? A mon avis on peut déjà vérifier sur un simulateur de vol pour PC, s’il modélise précisément les cockpits de chaque type de boeing. Mais j’imagine que ça a déjà été fait et que ça n’a rien donné ?

                                    • Le tocard 30 juillet 2011 21:49

                                      On ne peut pas aussi exclure la possibilité que les pirates se soient entrainésen simulateur chez certaines puissances etrangères possèdant cette technologie.

                                      Ainsi dans un référencement d élements de Michael Ruppert il y avait :

                                       année 2000 (estim.). - le FBI refuse de révéler la date d’une note interne révélant qu’un pays du Moyen-Orient a tenté d’acheter un simulateur de vol. [Source : Los Angeles Times, Le 30 mai 2002]

                                      Après ca ne peut rien vouloir dire non plus, c était juste une hypothèse a ne pas exclure pour expliquer comment les dits pirates auraient été mieux formés que leur séjour aux usa laissait penser


                                    • Andromede95 Andromede95 30 juillet 2011 22:48

                                      Aberlainard : « Pourquoi s’étriper sur des arguments techniques ou soi-disant scientifiques, faisant appel à de multiples disciplines que peu d’entre nous maîtrisons totalement, lorsque le simple bon sens commun suffit à émettre de sérieux doutes sur la version dite « officielle » des événements de cette singulière journée. »

                                      Je rigole quand je découvre certains de tes arguments techniques, notamment le tout dernier de ton message.

                                      Aberlainard : « Est-il concevable qu’une Nation aussi puissante que les États-Unis concentre ses forces aériennes au Nord-Est du pays, laissant le reste de son territoire quasiment sans moyen d’intervention ce jour précis du 11 sept. La coïncidence est troublante. »

                                      Voir http://www.youtube.com/watch?v=MLPk9pmy0gA

                                      Aberlainard  : « Est-il raisonnable de penser que des pilotes non chevronnés et peu familiarisés avec les types d’appareils utilisés réussissent à vue et "à la main« à faire descendre un avion de ligne depuis une altitude de quelques milliers de mètres volant à 700 ou 800 km/h, »

                                      L’avion a tourné en boucle sur un rayon de 10 km et à un grand maximum de 500 km dans ce virage. C’est ce que les conspirationnistes appellent un « exploit »…

                                      Aberlainard :« à repérer un bâtiment au sol »

                                      Ce bâtiment a été repéré visuellement depuis une altitude de 7000 pieds. Il est d’autant plus facilement repérable que qu’il est imposant et situé juste à côté de l’aéroport civil Ronald Reagan lui-même équipé de balises de guidage, et que les navigateurs existaient déjà à cette époque (avec les simulateurs de vol, on pouvait déjà apprendre à utiliser plusieurs modèles de navigateurs confortablement installé dans son fauteuil).

                                      Aberlainard :« et à l’y précipiter avec un succès de 100% et une telle précision ».

                                      Le bâtiment du Pentagone a une taille imposante. Où se trouve la précision hormis sa hauteur relativement faible de 24 m ? L’approche sur une piste d’atterrissage demande davantage de précision, mais à vitesse plus faible, certes.

                                      Aberlainard : « En particulier, la trajectoire d’approche, en boucle descendante, de l’avion du Pentagone et sa course finale en rase-mottes au-dessus d’une pelouse restée intacte pour finir au rez-de-chaussée du bâtiment d’État est tellement unique et si inouïe qu’elle est en soit improbable au sens propre du mot. »

                                      La pelouse était intacte pour la simple raison que la trajectoire de l’avion était en pente descendante et qu’il a atteint quasiment le niveau du sol à proximité du mur. Il est évident que le kamikaze a répété maintes sa manœuvre sur un ou des logiciels de simulation afin de maximiser ses chances de réussite.

                                      Aberlainard : « Il faut garder à l’esprit que la manœuvrabilité et la visibilité vers le sol quand on est assis aux commandes d’un avion de ligne n’a rien à voir avec celles d’un avion de combat. »

                                      Un virage en boucle de rayon 10 km et à 500 km/h n’est pas la trajectoire typique d’un avion de chasse. C’est faisable avec n’importe quel avion de ligne.

                                      Aberlainard : « Quelle chance aussi de retrouver un passeport en parfait état dans les rues de New York provenant d’un pilote terroriste qui s’est crashé au milieu d’une gerbe de kérosène enflammé ! »

                                      Quelle chance aussi de retrouver des passeports quasi-intacts suite au crash du vol 7908 en Iran le 15 juillet 2009 : http://www.youtube.com/watch?v=ZGyp—pi53U

                                      Aberlainard : « Vu le gîte pris par le bloc d’une dizaines d’étages au début de l’effondrement du WTC2 le bon sens (soutenu par la physique élémentaire) impose qu’une partie de sa masse n’était plus en appui sur la partie inférieure de la tour. Le mouvement de basculement ne pouvait que soulager verticalement la structure, direction de la plus grande résistance de ce genre d’ouvrage. »

                                      Voir http://www.youtube.com/watch?v=Kb6eCRab40I

                                      Aberlainard : « Ah oui ? Mais alors, comment quelques rares survivants pris au piège dans les étages supérieurs (deux ou trois) ont pu se frayer un chemin vers les étages inférieurs sans brûlures à travers le prétendu brasier infernal de la zone touchée.

                                      Pourquoi certaines vidéos montrent des survivants accrochés, à mains nues, aux cadres de fenêtres contiguës à la zone éventrée supposée être le siège d’incendies capables d’élever la températures de ces poteaux extérieurs à plusieurs centaines de degrés C, au point d’en amoindrir la résistance jusqu’à provoquer leur effondrement généralisé et uniforme sur eux-mêmes ? »

                                      Ton argument est d’une rare bêtise, et pourtant vous êtes nombreux parmi les conspirationnistes à le colporter. Ca dénote le peu d’esprit critique que vous exercez lorsqu’il s’agit d’arguments allant dans le sens de la théorie du complot.

                                      Un gamin de 10 ans est capable de comprendre que dans tout incendie de grande ampleur, il y a des endroits dévorés par les flammes et d’autres où les occupants peuvent se réfugier voire trouver un passage pour évacuer. Ce que confirment d’ailleurs les cartographies thermiques publiées par le NIST.

                                      Aberlainard : « On pourrait continuer longtemps encore sur d’autres points tout aussi troubles. »

                                      Dis plutôt que tu t’es longuement abreuvé de sites conspirationnistes dont tu as repris certains poncifs ici-même, sans prendre de recul.


                                    • aberlainnard 31 juillet 2011 21:38

                                      Pour Andromede95

                                       

                                      Ce que je veux dire :

                                      Pris isolément, on peut accepter un ou à la rigueur deux faits qui paraissent incohérents ou qui relèvent du hasard. Mais admettre qu’ils aient pu tous se produire concurremment entre 8 heures et 18 heures, le jour même d’un événement lui-même exceptionnel, ça fait simplement trop.

                                      Prenons votre exemple du passeport et du lien que vous fournissez : entre retrouver le passeport de 2 personnes parmi les 168 victimes qui étaient à bord du Vol 7908 de la Caspian Airlines (fait suffisamment exceptionnel pour qu’on les montre à la télévision) et la probabilité de trouver, dans la couche de poussière qui couvrait les rues de New York, LE passeport DU pilote terroriste qui s’est crashé CE jour du 11 septembre sur l’une des tours, il y a comme une toute petite différence, au niveau de la probabilité, non ? !

                                       

                                      Vous écrivez au sujet du Pentagone :

                                      "La pelouse était intacte pour la simple raison que la trajectoire de l’avion était en pente descendante »

                                      Vous avez raison ! On voit très nettement un Boeing finissant sa trajectoire en pente descendante sur ces rares vidéos « officielles » rendues publiques par les autorités américaines !

                                      http://www.cbsnews.com/video/watch/?id=1622299n

                                      http://www.metacafe.com/watch/132227/new_shocking_pentagon_9_11_movie_part_ 1_exclusive/

                                      Sauf qu’il faut chausser des lunettes Pro-VO très particulières pour voir cela !

                                       

                                      Concernant mes remarques sur la manœuvrabilité et la visibilité vers le sol quand on est assis dans le cockpit d’un avion de ligne, c’est juste l’impression que j’ai retenue d’un passage sur simu BOEING en différentes configurations et conditions de vols programmées par un instructeur de la maison du même nom. Rien à voir avec le 11 septembre. C’était aux États-Unis en 2002 à une époque où, comme vous je ne doutais pas de la V.O., simplement parce que je ne m’étais pas encore posé la question.

                                      Quand en 2007, un ami proche, pas du tout genre « conspirationniste paranoïaque excité » mais plutôt bon père de famille d’un niveau technique et scientifique respectable avec la tête bien sur les épaules, a attiré mon attention sur l’incohérence des propos officiels, ce fut un choc. Et je refusais, dans un premier temps, la possibilité que la thèse officielle fût mise en doute.

                                      Alors, bien sûr que j’ai consulté les sites qui doutent de la V.O. et aussi ceux qui la soutiennent envers et contre tous ; tout comme vous apparemment ! Où diable voulez-vous que je m’informe sur un tel sujet quand les médias de masse, en France tout particulièrement, ne font que relayer la « bonne parole » officielle, et que les journalistes sont incapables (ou ne prennent pas le temps) de faire leurs propres investigations ?

                                      J’ai donc longtemps traîné sur les sites des « debunkers » pensant pouvoir me rassurer et lui apporter la contradiction. En vain. Pire ; j’y ai vu des explications proches de ce que je qualifierais de contorsions intellectuelles plus ou moins délirantes (pas toutes bien sûr, mais assurément beaucoup trop) et souvent doublées de mauvaise foi. On en trouve aussi sur certains sites « conspirationnistes » d’ailleurs ! C’est justement là où il faut faire preuve de discernement en se bornant à analyser les faits sans tomber dans des théories encore plus fumeuses que la V.O. !

                                      J’ai mis longtemps avant d’admettre que je m’étais trompé, et c’est dur ! Mais honnêtement, il y a vraiment trop d’incohérences dans cette V.O.

                                      Elle ne tient pas debout.

                                       


                                    • aberlainnard 31 juillet 2011 21:52


                                      Pour joelim
                                      Merci pour votre article et votre position équilibrée. Je vous rejoins tout à fait.


                                    • Andromede95 Andromede95 31 juillet 2011 23:30

                                      Aberlainnard : « Prenons votre exemple du passeport et du lien que vous fournissez : entre retrouver le passeport de 2 personnes parmi les 168 victimes qui étaient à bord du Vol 7908 de la Caspian Airlines (fait suffisamment exceptionnel pour qu’on les montre à la télévision) et la probabilité de trouver, dans la couche de poussière qui couvrait les rues de New York, LE passeport DU pilote terroriste qui s’est crashé CE jour du 11 septembre sur l’une des tours, il y a comme une toute petite différence, au niveau de la probabilité, non ? »

                                      Quelle couche de poussière ? Le fameux passeport a été retrouvé avant le premier effondrement. http://www.9-11commission.gov/staff_statements/staff_statement_1.pdf#search=%22passerby%22

                                      Aberlainnard : « Vous avez raison ! On voit très nettement un Boeing finissant sa trajectoire en pente descendante sur ces rares vidéos « officielles » rendues publiques par les autorités américaines ! Sauf qu’il faut chausser des lunettes Pro-VO très particulières pour voir cela ! »

                                      Il me semble que personne n’a affirmé qu’on pouvait voir une trajectoire en pente descendante de l’avion sur ces deux vidéos ; vu leur piètre qualité, leur faible cadence d’enregistrement, et l’éloignement de l’engin :
                                      http://www.youtube.com/watch?v=j-RUD31f0Yg
                                      http://www.youtube.com/watch?v=LAZEdYIKkQc
                                      (lire également les descriptions des ces vidéos)

                                      Ce sont les données de la boîte noire qui ont parlé :
                                      http://www.youtube.com/watch?v=4_sbpEh_5lE

                                      Et je remets le lien sur The FBI is hiding 84 videos of the Pentagon ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès