• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 13 janvier 2013 : Paris capitale mondiale de l’homophobie

13 janvier 2013 : Paris capitale mondiale de l’homophobie

Quel triste spectacle que celui qui nous a été donné, l’espace d’une journée, de voir Paris devenir la capitale mondiale de l’homophobie, dimanche. En France, patrie des Lumières et des droits de l’Homme, au 21ème siècle, on manifeste contre des nouveaux droits qui seront ouverts à une partie de la population qui a souvent été stigmatisée, maltraitée et mise à l’écart de la société ! Les organisateurs de « La Manif Pour Tous » ont souvent déclaré s’opposer au mariage pour les couples homosexuels et contre l’homophobie… Curieux amalgame ! Pour faire court : « Nous ne sommes pas homophobes, mais il ne faudrait pas que les homosexuels aient les mêmes droits que nous, quand même ».

Avant le début de la manifestation, le point Godwin de la bêtise crasse avait déjà été atteint. L’un des porte-paroles de « La Manif Pour Tous », Xavier Bongibault, faire-valoir homo de l’illuminée et « catho branchée et déjantée » Frigide Barjot, avait déclaré à un journaliste de BFMTV : « Je veux rendre la liberté de parole aux homosexuels. On nous explique que tous les homos sont pour le mariage, c'est une logique choquante et homophobe, c'est dire que tous les homos ont pour seul instinct que leur préférence sexuelle, c 'est la ligne qui a été défendue par un homme que l'Allemagne a bien connu à partir de 1933 et c'est la ligne défendue par François Hollande ». Qui lui a dit que tous les homosexuels étaient pour le mariage ? J’y suis moi-même opposé, à titre personnel, mais il ne me viendrait jamais à l’esprit de refuser ce nouveau droit aux couples homosexuels qui souhaitent se marier ou adopter !

Nous avons vu défilé la France réactionnaire, celle qui veut imposer sa vision rétrograde et archaïque à l’ensemble des Français. Christine Boutin, Christian Vanneste, Philippe de Villiers, Bruno Gollnisch, Laurent Wauquiez, Brice Hortefeux, Henri Guaino, Jean-François Copé… Nous n’avions pas jamais vu une telle concentration d’aussi grands esprits (sic) réunis au même endroit ! La palme d’or de la déclaration la plus stupide revient à Bruno Gollnisch, député européen du Front National : « Un enfant dans un couple homo, ça le transforme en objet ou en animal de compagnie ». Belle remarque de celui qui fut pendant de très longues années le toutou de Jean-Marie Le Pen et qui a été lâchement abandonné par son maître… C’est vrai, le FN c’est une affaire de famille avant tout !

Alors du côté des religieux, c’était « l’union sacrée ». Chrétiens, juifs, musulmans unis dans la même haine. Celle qui est prônée par toutes les religions du Livre contre l’homosexualité. Une belle brochette de calotins qui mènent un combat d’arrière-garde, comme ce fut souvent le cas. Les mêmes qui furent contre la légalisation de l’IVG ou l'instauration du PACS… Leur discours n’a pas beaucoup changé. En fait, un peu quand même : ils ne sont plus homophobes, comme ils aiment le préciser à chaque fois ! La palme d’or de la couardise est attribuée à Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, président de la Conférence des évêques de France. Il a juste daigné venir saluer les manifestants, quelques heures avant le départ du cortège. Pas fou le cardinal, il n’avait pas envie de se les geler ! Sa devise : « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! ». Quant au Grand Rabbin Gilles Bernheim, cité en exemple par le pape Benoît XVI pour son « argumentaire » indigeste contre le mariage pour tous, il n’a même pas fait le déplacement. Comble de l’ironie, quelques jours avant la mobilisation, il avait dit que « l’heure n’était pas à la manifestation, mais à la réflexion »…

Et pour terminer, il y avait le cortège de Civitas, mouvement intégriste religieux dirigé par le Belge Alain Escada. D’habitude ce sont les Français qui s’exportent en Belgique… A un moment, on aurait pu croire que c’était une scène de tournage d’un nouveau volet du film « Les visiteurs ». Des « chevaliers » portant des accoutrements ridicules brandissant des étendards qui l’étaient encore plus ! D’autres manifestants avaient choisi de défiler avec des pancartes avec la photo du pape… Des prières en pleine rue, des rosaires ou des chapelets dans les mains ! Le ridicule ne tue pas, heureusement pour eux ! Les forces de l’ordre avaient tout prévu : un important cordon de CRS était là pour les encadrer et également protéger les passants des débordements de ces « fous de Dieu » pour lesquels le temps s’est figé il y a plusieurs siècles !

Le dimanche 13 janvier 2013, Paris a été la capitale mondiale de l’homophobie, de la haine, des obscurantismes religieux et des réactionnaires. 800 000 manifestants selon les organisateurs, 350 000 selon la police… Plus d’un million d’euros de budget pour cette infâme mobilisation. Pauvre année 2013 qui commence bien mal ! Dans quelques mois, Paul pourra épouser Patrick et Sylvie pourra épouser Sophie. Et ils pourront même adopter des enfants. Après le vote de la loi, les dinosaures pourront hiberner tranquillement et enfin nous foutre la paix !


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (150 votes)




Réagissez à l'article

179 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 14 janvier 2013 10:08

    Ils étaient tous là, les papistes, les autres « hiérarchies » religieuses, l’extrême droite, les fous de dieu....Tous les réacs militants réunis au même endroit et pour faire famille, certains ont emmené leurs enfants...
    Dire que tout ceci s’est fait sur fonds publics avec une partie de l’argent versé aux écoles privées par les collectivités territoriales !


    • Fergus Fergus 14 janvier 2013 11:53

      Bonjour, Chalot.

      Il y avait ceux-là, certes, mais il y avait aussi tous les autres : des athées, des gens de gauche, et sans doute de très nombreux quidams ordinaires non encartés, mais dont la vision de la famille est différente de la vôtre (et de la mienne). Ces gens-là ont toute légitimité à exprimer leur opinion, et les vouer aux gémonies pour cette opinion relève d’une approche sectaire et intolérante que je désapprouve.


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 2013 11:53

      J’adore ces manifestations très populaires parce qu’elles font sortir du bois toute la haine du peuple que l’on trouve bien sûr plutôt à gauche, mais pas que. smiley


    • docdory docdory 14 janvier 2013 12:55

      @ Chalot

      Vous êtes vindicatif et peu objectif dans votre commentaire.
      J’étais présent dans cette manifestation, pour des raisons que j’ai exposé il y a quelques semaines dans un article. Ces raisons n’ont rien à voir avec des raisons religieuses ou politiques. Je sui athée , je suis ni papiste ni catholique, ni d’extrême droite, et je me contrefiche des dieux. J’ai voté à gauche pendant l’essentiel de mon existence, mais l’intolérance et le mépris pour le peuple qu’affiche la gauche dans cette affaire comme dans d’autres me devient insupportable.
      Il y avait certes des catholiques dans cette manifestation, mais il y avait également de nombreuses personnes de gauche, il y avait des athées, des homosexuels opposés au mariage et à l’adoption homosexuelle, de très nombreux élus, dont bon nombre d’élus de gauche qui en ont peut-être assez de se voir dicter leur pensée par leur parti.
      Il n’y avait pas la moindre trace d’homophobie non plus dans cette manifestation, contrairement à ce que prétend l’auteur de ce texte, auteur dont l’intolérance s’étale à longueur d’’articles depuis de nombreuses semaines.

    • captain beefheart 14 janvier 2013 13:41

      Parlons de nos fonds publics qui sont utilisé par des milliardaires pour restaurer leur palais au Maghreb !

      http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2013/01/07/bhl-pire-que-depardieu


    • docdory docdory 14 janvier 2013 13:52

      @ Chalot

      Par ailleurs , vous n’avez pas l’embryon d’une preuve concernant la théorie que vous avancez : l’utilisation de fonds publics pour financer cette manifestation.
      Je pense personnellement qu’il n’y a eu aucune utilisation d’un quelconque fond public.
      La gauche ferait mieux de se poser des questions sur les fonds publics qu’elle dilapide illégalement et à tire larigot pour édifier des mosquées !

    • bernard29 bernard29 14 janvier 2013 13:58

      C’est étonnant le besoin d’insulter, de caricaturer , de mépriser, qu’ont les tenants de « l’Humain d’abord »  comme CHALOT. Vous donnez une trés belle image de votre « Vraie Gauche » ; ah non c’est vrai ça s’appelle « la gauche moderne » maintenant .


    • BlackMatter 14 janvier 2013 15:32

      J’ai voté à gauche pendant l’essentiel de mon existence, mais l’intolérance et le mépris pour le peuple qu’affiche la gauche dans cette affaire comme dans d’autres me devient insupportable.


      Il faut être logique Doctory. Si une majorité de français est favorable à l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe, je ne vois pas en quoi Hollande méprise le peuple. 500 000 manifestants (chiffre le plus probable), ça n’est pas le peuple. Le peuple, c’est 65 millions de français dont 64 500 000 ont choisis de ne pas participer à votre manifestation.

      Vous avez réuni 500 000 personnes... Bravo !
      La manifestation s’est bien déroulée... Bravo !
      Mais tout cela ne vous autorise pas à parler au nom du peuple.

    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 janvier 2013 16:09

      @Chalot,


      oui vous avez raison, mais il y avait en plus de la France réac, une France ordinaire qui s’effraie de ce changement de société, ils ont (même’ les réac) le droit de s’exprimer, ce que nous faisions nous-mêmes contre Sarkozy.

      Cela s’appelle la démocratie et la tolérance, accepter celui qui ne pense pas comme moi, relisez Saint Exupéry : « Si tu diffère de moi mon Frère, loin de me léser, tu m’enrichis »

       http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


    • BlackMatter 14 janvier 2013 17:07

      C’est kif kif. On n’a pas à emmener des enfants à la gay pride non plus. Mais la gay pride n’est pas une manifestation d’hostilité envers l’autre et de tout façon, ça n’est pas parce que des autres font des choses pas bien que ça donne le droit de le faire.


    • drakkar22 15 janvier 2013 01:45

      Il serait bon de poser la question : qui a financé le million d’euros dépensé en cars, rames TGV, tracs, drapeaux affiches etc...
      C’est assez surprenant que personne ne pose la question.
      Il semble que certains aient apprécié un voyage à Paris sans bourse déliée.
      Concernant la masse rassemblée, comme tous les moutons avaient été transportés à Paris, il n’y a eu aucune manifestation en province.


    • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 15 janvier 2013 10:14

      Enfin, La Manif Pour Tous remercie les participants qui, tous, ont contribué à financer la manifestation. En effet, celle-ci a été intégralement financée par des dons reçus notamment sur le site internet www.lamanifpourtous.fr. Pas un seul don institutionnel n’a été fait à l’association La Manif Pour Tous. Ce sont les citoyens mobilisés qui ont intégralement payé le coût de l’événement
      (près de 700 000 euros) !


      Bonne Journée

      Martin

    • Anakin Anakin 14 janvier 2013 16:53

      Bonjour monsieur Edelweiss

      Généraliser en prenant les propos de monsieur Bergé est malhonnête je trouve.

      Imaginez si les homosexuels généralisaient à tous les hétérosexuels en se basant sur vos propos ?


    • ffi ffi 14 janvier 2013 21:59

      Le truc, c’est que l’homosexualité et l’hétérosexualité ne sont pas des races,
      mais ce sont des pratiques.


    • Denzo75018 14 janvier 2013 10:14

      Quel article caricatural !

      Je crains plutôt que cela ne soit vous qui fassiez des amalgames ...

      Quel mépris pour l’opinion contraire ... Peut être souhaiteriez vous supprimer le débat ? Et imposer aux Français des réformes issues d’un PS et sans même un passage via nos députés ?

      Et le tout sous la fausse bonne argumentation aux prétendues élargissements de l’égalité aux droits ....

      Enfin je note que les médias et le PS ont savamment muselé la parole de nombres d’homosexuels qui sont contre cette mascarade d’un « mariage » et qui auraient préféré une évolution du PACS !

      Car tous se sont rués devant les caméras pour parler au nom des homosexuel sans jamais les consulter ou les faire participer !!!!

      Drôle de débat à la « socialiste » et d’une gauche bien-pensante ...


      • Fergus Fergus 14 janvier 2013 11:45

        Bonjour à tous.

        D’accord avec Denzo : cet article est caricatural. Au point d’ailleurs qu’il est sans doute contreproductif.

        Je note que nombre de manifestants ne refusaient pas que les mêmes droits soient donnés aux homosexuels, contrairement à ce qu’affirme l’auteur de manière péremptoire, mais demandaient que cela se fasse dans le cadre d’une extension des droits du Pacs, sous la forme d’une « union civile ». Pourquoi ne pas entendre cette voix de bon sens ?


      • marcopolo30 14 janvier 2013 13:04

        Oui très caricatural ! D’autres manifestants avaient choisi de défiler avec des pancartes avec la photo du pape… Des prières en pleine rue, des rosaires ou des chapelets dans les mains

        Oh quelle horreur !! Les musulmans qui se vautrent par terre dans les rues, en criant jusqu’à plus soif, Dieu est grand, le cochon est grand aussi, ces musulmans n’attirent pas la haine de l’auteur de l’article ! Etrange


      • lulupipistrelle 14 janvier 2013 13:55

        @Fergus : il serait temps, enfin, que les militants nombrilistes de toutes obédiences se posent la question de la contre-productivité de leur prose... 


        Leurs postures caricaturales grossissent les rangs de la « réaction », c’est bien le mot. La réaction à la bêtise, le sectarisme et l’auto-suffisance. 

      • Micka FRENCH Micka FRENCH 14 janvier 2013 17:31

        Des nouvelles de l’Ecossaise..... (enfin)....

        Le type de l’article, je ne le connais pas.
        Mais comme roi du sophisme, il se pose là le gars !

        « Les opposants au mariage homo sont homophobes », dit-il SANS RIRE.
        Il est complètement idiot idiot ou simplement malhonnête ????????????????????????????????

        Micka FRENCH


      • Hijack Hijack 14 janvier 2013 10:17

        Oyez Oyez, bonnes gens de la pleurniche !!!
        .

        Si j’avais été indifférent au blème ... rien qu’à voir les insinuations tendant à faire croire et à accuser ceux qui ne voient pas les choses comme eux ... comme homophobes ...automatiquement et instinctivement je rejette leurs revendications insulteuses ...
        .
        Tiens ... c’est exactement comme le fait de simplement critiquer la politique israélienne de se voir taxer d’antisémitisme ... là, soit tu es d’accord (même si au fond de toi même tu sens qu’il y a quelque chose de bizarre, d’anti-naturel, anti-humanité) ... soit tu es ... bouhhhh ... h.o.m.o.p.h.o.b.e ... !!!
        Alors que c’est pas plus compliqué que ça !!!
        .
        ... et comme dirait Dieudo ... ah bon, moi homo machin ... mais pourquoi faire ???
        Déjà, j’ai pas le temps !!! ...
        .
        Perso, j’aime ma jument ... un belle bête ... un amour sincère ...
        ...
        Comment devrais-je faire pour légaliser une union ... pour la procréation ... En effet, rien ne permet à personne qu’avec ma jument adorée, je ne puis bénéficier des mêmes avantages que tous ... 
        .
        J’ai lu hier, un post intéressant :
        .
        Johnny Halliday avait rempli le champs de Mars en 2009 : les médias comptent 700 000 personnes.
        La Manif remplit le champ de mars en flux CONTINU pendant 4 heures aujourd’hui : les médias comptent 340 000 personnes. Cherchez l’erreur !
        .
        Mais ne vous inquiétez pas : nous avons dépassé le million !
        Selon la gendarmerie (et non la police) : 1,3 million de personnes dans la rue pour dire leur opposition à ce projet du gouvernement.
        Un bon moyen de le vérifier d’ailleurs, c’était d’être là"
        .


        • G. Anthony 14 janvier 2013 10:28

          Les habituels « méprisants de mauvaise foi » vont encore t’agresser, Giuseppe, mais laisse couler... Ce que tu dis dans ton article, n’est que la Vérité...


          • Hijack Hijack 14 janvier 2013 10:37

            Aïe ... merde alors !!! Me suis même pas aperçu que j’avais agressé ... quant à moi !
             smiley

             smiley
            .
            Alors ... je dis aux autres agresseurs comme moi ... de faire gaffe à ce que vous dites ... vous risquerez de faire des victimes !!!
            .
            Victimes mal barrés ... car même si le projet de loi passe ... ils nous traiteront tjrs d’homophobes comme mobile ... au problème qu’ils créent eux mêmes ...
            Je doute qu’un enfant reconnu ayant 2 papas ou 2 mamans ... ne soit pas moqué dans les cours de récréation ...


          • docdory docdory 14 janvier 2013 13:55

            @ Gianni Ferrera 

            La Vérité ( avec un « V » majuscule ) est un concept métaphysique qui n’a rien à faire dans ce débat ... et à fort peu de chose à voir avec les jérémiades de l’auteur !

          • eric 14 janvier 2013 10:39

            Ce texte est rejeté par une large majorité de français. Plus de 60% d’après le nouvel obs (39% de favorables) http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage-gay-lesbienne/20130112.OBS5246/56-des-francais-favorables-au-mariage-des-couples-homosexuels.html

            Quelle que soit la credibilte des sondages, la tendance est indiscutable, le rejet du texte en l’état fait l’objet d’un consensus rare dans une société par ailleurs divisée.

            Et ce n’est pas une opinion superficielle.

            Il suffit du reste de voir le nombre d’élus locaux de gauche qui ont signe la pétition des maires pour s’en rendre compte. Le degré d’imbecilite de certains partisans va jusqu’a traiter de fascistes des elus socialistes qui auraient des doutes sur ce texte bricole. Pour qu’un élu socialiste préfère sa conscience ou ses électeurs a la « ligne générale »avec tous les risques personnels que cela comporte dans un camps qui n’a pas toujours un grand sens des nuances, il lui faut des raisons fortes.

            Au fond, peut être que ce qui restera de ces épisodes, c’est l’image d’une incompétence crasse et têtue de ce gouvernement. Mélanger un truc qui provoque une large indifférence plutôt bienveillante ( le mariage) avec un autre qui dresse la société française au delà des frontières partisanes ( le changement des normes de la parentalité) est trop typique pour être du au hasard.

            On part de préjugés abstrait,et on entraine les syllogisme jusqu’à l’absurde sans s’intéresser en rien au réel.
            Tres belle illustration de Tourraine, commentant l’echec de la manif......avant qu’elle n’ait commence.
            C’est la même qui a sème la panique sur la pilule et qui est en train de dire que tous va mal, mais qu’il ne faut pas affoler.

            Pour le reste ?
            RAS. Le gouvernement reste fidèle a ses priorités. On va débourser 4,9 milliards pour combler les pertes des éoliennes et du solaire. Les ’pauvres c’étaient« 500 millions : »faute d’argent dans les caisses« .

            Quand a l’auteur de cet article, il se révèle comme la Marie Sol Tourraine ou la Belkacem d’agoravox.

            En illustration d’un article concernant la manif pour tous, il nous met une illustration du GUD.

            Les premiers ont longuement insiste pour que le Ministère de l’intérieur n’impose pas aux gens de civitas and co le même parcours qu’a leur propre manif. Belkacem leur avait dit on vous les mettra quand même. Ce fut le cas.

            En jargon de gauche, cela se nomme »une manipulation policiere" L’auteur a choisit son camp.


            • BlackMatter 14 janvier 2013 15:44

              « Ce texte est rejeté par une large majorité de français. Plus de 60% d’après le nouvel obs (39% de favorables »



              Alors vous vous êtes fort.
              Le titre de l’article dont vous donnez le lien est : « 56% des Français favorables au mariage des couples homosexuels » mais il est vrai que seulement 39% sont favorable au mariage homo ET à l’adoption. Mais ils n’ont pas compris (et vous faites tout pour les embrouiller) que la majorité des adoptions se fera dans des familles déjà constituée par le conjoint du parent biologique et que ça donnera en fait une protection juridique à ces enfants. Mais bon, cela ne vous intéresse pas. Si le parent biologique meurt, plutôt que de faire en sorte que le conjoint survivant puisse continuer son éducation, le mieux sera de le mettre à la DASS ou dans une famille d’accueil. C’est sûr que sur le plan psychologique, ca ira mieux pour lui comme ça.

            • eric 14 janvier 2013 16:27

              Ouai ! Une loi pour aider les couples : homo, ou l’un des conjoint a un enfant sur lequel il a l’autorité parentale, mais ou l’enfant n’a pas d’autre parent biologique, et ou le premier vient a décéder alors que le gamin est encore mineur afin que le second soit préféré a la DASS......

              Le problème, c’est que dans les « innombrables cas » qui se sont déjà poses, le juge dans une jurisprudence constante, a toujours confie l’enfant au conjoint survivant.
              http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/mariage-et-adoption-homo-quelles-124150

              Ce texte est donc en réalité inutile ?


            • BlackMatter 14 janvier 2013 17:11

              Et bien alors si la jurisprudence le consacre, pourquoi s’opposer à ce que cela soit régulariser dans les textes ? Mais comment peut il y avoir une jurisprudence pour les couples gays si le mariage n’est pas autorisé ? Je vous le demande.


            • eric 14 janvier 2013 19:30

              Vous ignoriez qu’il exista un PACS ? Je me demande si vous êtes vraiment a meme d’avoir une opinion construite sur ces questions....


            • Hijack Hijack 14 janvier 2013 10:44

              .

              Si tous les homos avaient le courage, la liberté et l’intelligence ... et que dis-je ??? la classe de Xavier Bongibault ... le sort des homos serait tout autre !
              .
              J’en connais perso, de gens qui n’arrêtent pas d’insulter à tout va les homos ... et qui s’en foutent de ce projet de loi ... 
              .

              Les homos qui pleurnichent, les non homos qui veulent paraître pour une fois « dans le coup » ... parlent soit pour leur pour leur propre plaisir, satisfaction ou je ne sais quoi ... ceux qui sont contre ce projet ... manifestent, se révoltent, s’indignent ... pour le bien, la sauvegarde ... de l’humanité toute entière !!!

              .

              Quoi de mieux pour créer de l’homophobie que ce projet de loi !!!


              • Rounga Roungalashinga 14 janvier 2013 10:45

                on manifeste contre des nouveaux droits qui seront ouverts à une partie de la population [...] « Nous ne sommes pas homophobes, mais il ne faudrait pas que les homosexuels aient les mêmes droits que nous, quand même ».


                Ne voyez-vous pas une contradiction majeure dans votre discours ? Le « mariage pour tous » est-ilun nouveau droit, ou bien s’agit-il de donner un droit que certains avaient à d’autres qui ne l’avaient pas ? Il est bien évident qu’il s’agit de la première option, car si la loi passe, il sera désormais permis à quiconque de se marier à une personne du même sexe, ce qui n’était auparavant autorisé pour personne. Il est donc, je le répète pour la millième fois, faux et malhonnête de prétendre que le combat en faveur du « mariage pour tous » est un combat pour une égalité des droits en faveur des homosexuels.


                • Rounga Roungalashinga 14 janvier 2013 10:54

                  Alors du côté des religieux, c’était « l’union sacrée ». Chrétiens, juifs, musulmans unis dans la même haine. Celle qui est prônée par toutes les religions du Livre contre l’homosexualité.


                  Les religions fustigent également l’avidité, la gourmandise, l’ivrognerie, le mensonge. Diriez-vous que les religions prônent la haine des avides, des gourmands, des ivrognes, des menteurs ?


                  A un moment, on aurait pu croire que c’était une scène de tournage d’un nouveau volet du film « Les visiteurs ». Des « chevaliers » portant des accoutrements ridicules brandissant des étendards qui l’étaient encore plus ! D’autres manifestants avaient choisi de défiler avec des pancartes avec la photo du pape… Des prières en pleine rue, des rosaires ou des chapelets dans les mains !


                  On se demande bien ce que ces considérations personnelles viennent faire dans cet article. Votre but n’est-il pas de démontrer que la manif d’hier était une manifestation d’homophobie ? Qu’est-ce que ce passage a à voir avec ça ?


                • lulupipistrelle 14 janvier 2013 14:01

                  A un moment, on aurait pu croire que c’était une scène de tournage d’un nouveau volet du film « Les visiteurs ». Des « chevaliers » portant des accoutrements ridicules brandissant des étendards qui l’étaient encore plus ! D’autres manifestants avaient choisi de défiler avec des pancartes avec la photo du pape… Des prières en pleine rue, des rosaires ou des chapelets dans les mains !


                  Et alors ? il n’ aurait que les drag queens qui auraient le droit de s’éclater à la gay pride ? 

                • BlackMatter 14 janvier 2013 15:48

                  « Les religions fustigent également l’avidité, la gourmandise, l’ivrognerie, le mensonge. Diriez-vous que les religions prônent la haine des avides, des gourmands, des ivrognes, des menteurs ? »


                  En tout cas, on n’a jamais pendu ou mis au bûcher des gens au prétexte qu’ils étaient gourmands.

                • Anakin Anakin 14 janvier 2013 10:45

                  Bonjour monsieur Di Bella

                  N’étant pas homosexuel, je ne peux pas me mettre à votre place mais j’ai honte de voir autant de gens s’inscrire dans le rejet de l’autre.

                  Vous êtes vraiment courageux d’accepter de recevoir autant de négativité à votre endroit.

                  Cela force le respect.


                  • I.L. I.L. 14 janvier 2013 16:28

                    il n’est pas courageux, il est éminemment de mauvaise foi. n’ayant jamais apporté, autre que la haine des contradicteurs, leur psychiatrisation et les amalgames à foison, le moindre argument à ses lubbies.
                    C’est juste un militant qui est venu faire sa tribune journalière sous l’oeil bienveillant de certains afin de créer du buzz.

                    pas de quoi forcer le respect au delà du raisonnable.


                  • Al West 14 janvier 2013 10:49

                    Giuseppe Di Bella, après son quarantième article sur le sujet où il reçoit à la louche 70% de votes négatifs des internautes d’Agoravox qui ne comptent pas parmi les plus réactionnaires de la population française, n’a toujours pas compris que l’avis d’une petite clique qui a ses réseaux pour défendre ses intérêts n’importait pas tant que ça.



                      • robert 23 janvier 2013 17:22

                        @Hijack : La vérité sort de la bouche des enfants ... dit-on ... ! faux on confond la vérité et l’innocence


                      • Aldous Aldous 14 janvier 2013 11:12

                        Ton père et ta mère y étaient aussi... smiley


                        • antyreac 14 janvier 2013 11:13

                          UNe fois de plus l’auteur se permet des propos hétérophobes..

                          Décidément les hétéros ont bon des ces derniers temps

                          • antyreac 14 janvier 2013 11:55

                            ....dos ces....


                          • BlackMatter 14 janvier 2013 15:52

                            Je ne crois pas que les gens dont parle l’auteur représente les hétéros (et surtout pas les enfants qui ont été traîné à cette manif de force). Donc une fois de plus, votre commentaire n’a aucun sens.


                          • LE CHAT LE CHAT 14 janvier 2013 11:19

                            tu veux un mouchoir ? une coquille sur la tête ?

                            Après le vote de la loi, les dinosaures pourront hiberner tranquillement et enfin nous foutre la paix !

                            votre dinosaure préféré , c’est le déchirelanus ?


                            • bel95 14 janvier 2013 11:22

                              Bella qui pleure, Bel qui rie !!!!

                              On s’en tape de la réaction du gouvernement actuel, la pression elle est sur Normal 1 er, mais avant tout et surtout sur Fillon/Coppé.
                              On va poursuivre, 3 éléctions majeurs dans 1 ans.


                              • volpa volpa 14 janvier 2013 11:24

                                Sur Agoravox il n’y a plus que des articles à la gloire de Merluchon et des autres sur le sexe.

                                J’aimerais pouvoir en lire qui traitent d’autres sujets.

                                DI BELLA faites ce que vous voulez de votre corps mais lâchez nous la grappe. !


                                • Rounga Roungalashinga 14 janvier 2013 12:07

                                  Or, interdire à une catégorie de citoyen majeurs et consentants l’accès à ce ,au motif de leur sexualité, est bien une discrimination.

                                  Il n’y a aucune discrumination, puisque la loi n’interdit à personne de se marier au motif de sa sexualité. La loi est bien la même pour tous : les homosexuels ont, comme les hétérosexuels, parfaitement le droit d’épouser une personne consentante du sexe opposé. De même, il n’est pas possible aux hétérosexuels, pas plus qu’aux homosexuels, de se marier avec une personne du même sexe, fût-elle consentante. On voit bien que les droits sont les mêmes pour tous, c’est simplement que certains n’en sont pas satisfaits et voudraient créer un droit supplémentaire pour combler leur désir.


                                • ffi ffi 14 janvier 2013 12:34

                                  Le mariage n’est pas un contrat... c’est une institution...
                                  Il n’est interdit à personne d’y participer.


                                • lulupipistrelle 14 janvier 2013 15:38

                                  Tout faux. 


                                  J’ai même milité pour les droits des homosexuels... quand leur majorité sexuelle était 18 ans, contre 15 pour les hétéros, quand il y avait une discrimination entre viol homo, et viol hétéro, et des peines différentes. 

                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 15:50

                                  Oui, le mariage est un contrat.

                                  Des contrats, il en existe un certain nombre en droit français, dont notamment en droit social.

                                  D’ailleurs, puisqu’on en parle, il existe des contrats pour les jeunes, d’autres pour les vieux, pour les handicapés, d’insertion...qui ne bénéficient pas de la même protection.

                                  Ces contrats répondent à une seule question : le travail doit être un droit pour tous. 
                                  Mais selon que je sois jeune, handicapé, exclu...je n’aurai pas le droit à certains contrats.
                                  Suis-je un exclu de l’égalité ?
                                  Non, je suis juste autre que mon voisin.

                                  Le contrat de mariage est un contrat entre un homme et une femme et je ne dénie à personne le droit de conclure un autre contrat, parce que chacun a droit à la reconnaissance de son amour pour qui que ce soit.
                                  Il est là le concept d’égalité.
                                  Il n’est pas dans la revendication réductrice des mêmes droits que ceux dont bénéficie mon voisin qui a choisi ou qui subit une situation différente.

                                  Alors je répète ma question puisque personne ne semble vouloir y répondre : 

                                  La revendication porte-t-elle sur le mariage en tant que tel ou porte-t-elle sur les droits découlant du mariage ?


                                • BlackMatter 14 janvier 2013 15:59

                                  « La revendication porte-t-elle sur le mariage en tant que tel ou porte-t-elle sur les droits découlant du mariage ? »


                                  De l’un découle l’autre.

                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:06
                                  « De l’un découle l’autre. »
                                  Précisément, non.

                                  Car dans un cas, il suffit de compléter les dispositions relatives au PACS, union dont il a été dit, à l’époque, qu’elle était l’union homo, et dans l’autre, effectivement, nous sommes contraints de heurter les sensibilités sociétales des tenants d’un mariage classique en en modifiant les fondements.

                                  Or si chacun d’entre nous peut être convaincu que les homos comme les autres peuvent disposer de droits identiques découlant de leur union (différente), je ne vois pas qu’il soit légitime de revendiquer, au nom de l’égalité, que CE MARIAGE soit modifié.

                                  Alors je répète une nouvelle fois : 

                                  S’agit-il d’obtenir CE MARIAGE ou juste d’obtenir, pour tout type d’union, des droits identiques ?

                                • ffi ffi 14 janvier 2013 16:14

                                  Le mariage n’est pas un contrat, c’est un acte civil...
                                   
                                  Vous en connaissez beaucoup des contrats où il faut publier des bans et faire appel à des témoins ?

                                  J’imagine la publication des bans avant embauche...
                                  Et avec les témoins de l’employeur et de l’employé lors de la signature du contrat...
                                   
                                  Par conséquent, vous vous trompâtes, mon cher.
                                  Un contrat, c’est d’ordre privé. Un acte, c’est d’ordre public.
                                  Le mariage est d’ordre public.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:22

                                  Ne titillez jamais un juriste sur le sujet !


                                  Vous avez raison...et tort !

                                  Le débat fait rage depuis des lustres mais force est de constater que le Code civil reconnaît au mariage sa qualité de contrat.
                                  Lisez l’article 1398 du Code civil et vous en serez convaincu :

                                  « Le mineur capable de contracter mariage est capable de consentir toutes les conventions dont ce contrat est susceptible et les conventions et donations qu’il y a faites sont valables, pourvu qu’il ait été assisté, dans le contrat, des personnes dont le consentement est nécessaire pour la validité du mariage.

                                  Si des conventions matrimoniales ont été passées sans cette assistance, l’annulation en pourra être demandée par le mineur ou par les personnes dont le consentement était requis, mais seulement jusqu’à l’expiration de l’année qui suivra la majorité accomplie. »


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:25

                                  C’est aussi en vertu des obligations réciproques à la charge des époux que le mariage, institution s’il en est par ailleurs, a pu se voir conférer la qualité de contrat et les violations de fidélité, d’assistance, de communauté de vie être reconnues comme des causes de rupture de contrat.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:36

                                  Tenez, un très chouette lien sur le sujet.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:39

                                  Extrait :

                                  « Le mariage est l’institution fondatrice de la société civile. Le code civil 
                                  ne donne pas de définition de cette notion centrale, mais il en trace les 
                                  contours : ses conditions de formation, ses finalités et ses sanctions. 
                                  Nous retiendrons la description qu’en faisait Portalis au cours des 
                                  travaux préparatoires du code civil : le mariage «  est la société de 
                                  l’homme et de la femme qui s’unissent pour perpétuer leur espèce, pour 
                                  s’aider par des secours mutuels à porter le poids de la vie et pour 
                                  partager leur commune destinée ». La doctrine s’est longtemps 
                                  affrontée, puis rassemblée, autour de la nature juridique du mariage.
                                  Est-il un acte juridique formé de deux volontés ? Est-il un statut fixé à 
                                  l’avance auquel ne peuvent pas déroger les époux ? Le code civil le 
                                  qualifie expressément de contrat et en fixe un cadre général soustrait 
                                  à la seule volonté des individus. Aujourd’hui, le mariage est décrit à la 
                                  fois comme une institution et comme un contrat. Il est une institution au 
                                  regard du statut qu’il crée et qui s’impose aux futurs époux comme aux 
                                  tiers. Il est un contrat au regard de la relation de réciprocité qu’il crée 
                                  entre les époux. »

                                • BlackMatter 14 janvier 2013 16:39

                                  Bon alors c’est quoi votre problème Tictac ?


                                  Vous voulez bien que les homos aient les mêmes droits mais vous ne voulez pas que cela s’appelle mariage ? Pourquoi faudrait il inventé un nouveau mot ? Surtout que si le mot mariage dérive de maris (le mâle), le faits que deux hommes s’unissent ne contreviendrait pas aux origines étymologique du mot. A la limite, et en poussant le bouchon loin, le mot mariage serait discriminatoire pour les femmes qui se marient avec des hommes ou pour les couples lesbiens. Pourquoi mariage et non pas matiage (de mater, la mère) ?

                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 16:43

                                  Blackmatter,


                                  Vous passez à côté de la question. Est-ce délibéré ?

                                  Autre question : est-ce moi qui ai un problème à voir que l’on veut toucher à une institution alors que l’on ne m’explique pas les vraies raisons de ce changement quand j’ai expliqué comment l’on pouvait contourner les problèmes, ou est-ce celui qui veut à tout prix LE MARIAGE de l’autre ?

                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 17:11

                                  Bon, je dois donc supposer qu’il n’y aura pas de réponse...


                                • BlackMatter 14 janvier 2013 17:17

                                  Mais c’est quoi une institution ? Une institution est une structure d’origine coutumière ou légale. Mais je ne vois nul part écrit qu’une institution ne peut pas évoluer ou, ce qui est le cas ici, s’ouvrir à un plus grand nombre. Je ne comprend pas l’argument.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 17:27

                                  Précisément, vous ne comprenez pas.

                                  Pouvez-vous prendre le temps de m’expliquer, à moi qui ne comprends pas non plus, pourquoi obligatoirement LE MARIAGE ?

                                  Le droit d’aimer n’est pas dénié aux homos,
                                  Le droit de s’unir ne leur est pas refusé non plus,
                                  Je ne leur conteste aucunement le droit de revendiquer des droits identiques aux mariés,

                                  MAIS, il m’apparaît de plus en plus certainement que la vraie revendication n’est pas celle-ci (des droits identiques) mais qu’elle vise à obtenir un droit à CE MARIAGE.

                                  Vous parlez sans cesse d’évolution.
                                  Or l’évolution est de reconnaître et de consacrer l’union homosexuelle. Pourquoi devrait-ce être de leur ouvrir une union dont le caractère institutionnel les avait déjà exclus ?


                                • BlackMatter 14 janvier 2013 17:44

                                  Mais moi je m’en fous que ça s’appelle mariage, tartenponnage ou autre nom en age. Mais je ne vois pas les arguments juridiques qui nécessiterait qu’on invente un autre mot.


                                • ffi ffi 14 janvier 2013 17:44

                                  Si c’est un contrat, ce n’est pas un contrat de droit privé, mais de droit public.
                                  La publication des bans et le recours aux témoins montre qu’il s’agit même d’un contrat tripartite : entre les époux d’une part, et avec la société, incarnée par le maire, d’autre part.
                                  C’est la raison pour laquelle il faut prononcer un serment de devant le maire.
                                   
                                  Faut-il prononcer un serment devant le maire quand on signe un contrat de travail ? Non.

                                  Définition : Actes publics, solennels, authentiques : actes émanant d’officiers publics ou dans lesquels interviennent des officiers publics agissant dans l’exercice de leurs fonctions.

                                  Le mariage est réalisé après une série d’actes publics, et s’il y a un contrat à signer, celui-ci relève d’un acte public, car il est signé en public (ce qui n’est pas le cas d’un contrat privé).

                                  D’ailleurs Un mariage blanc est considéré comme une escroquerie par l’état.

                                  J’ai connu une meuf (africaine) qui me proposait une « soeur » en mariage... Elle me disait de faire publier les bans, afin que sa soeur ait un visa, puis de publier une annulation les bans une fois sa soeur venue... A chaque fois, il s’agit d’un acte public. En fait, ce serait faire une escroquerie envers l’état.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 17:52

                                  @ ffi,

                                  Si vous tenez si fort que cela à avoir raison contre tous les juristes dont les études sur le sujet ont fini par faire consensus, que voulez-vous que je vous dise ?

                                  @blackmatter,
                                  Si vous vous en foutez, pourquoi alors tout ce foin ?
                                  Pour reprendre votre dernière phrase, pourquoi, entre deux solutions, choisir celle qui entraînera le plus de problèmes ?

                                  Parce qu’entre les changements dans le Code civil, dans le code de la sécurité sociale et tous les textes faisant référence au père, à la mère, au mari et à la femme, et tous les changements institutionnels qu’entraînera l’ouverture du mariage aux homos, il aurait été plus simple, effectivement, de faire en sorte que le PACS, union officialisant déjà une situation hors-norme (sans jugement de valeur) puisse donner des droits identiques.

                                  J’en reviens donc encore et toujours à cette même question : pourquoi obligatoirement LE MARIAGE ?

                                • ffi ffi 14 janvier 2013 17:56

                                  Disons que le mariage reste à part, parce qu’étant un engagement devant la société, en contrepartie d’un certain nombre de devoirs, il donne droit à des avantages.
                                   
                                  Il vise à donner un cadre sécurisé à l’enfant, afin de le protéger, dans la perspective d’une certain dynamisme démographique du pays.
                                   
                                  Maintenant, si on donne les mêmes avantages à d’autres formes de couples (tels le PACS) que la mariage, c’est injuste, car le PACS comporte moins de devoirs que le mariage, vu qu’il suffit d’une simple déclaration unanime pour le rompre. Il n’y a pas de raison que ceux qui ont moins de devoirs vis-à-vis de la société soient autant avantagés que ceux qui en ont plus.
                                   
                                  Enfin, le mariage ne doit concerner que les couples par nature féconds, sinon cela signifie qu’il faudrait organiser, d’une certaine manière, un marché pour approvisionner les mariages inféconds en enfants, ce qui est assez ignoble comme idée.
                                   


                                • ffi ffi 14 janvier 2013 17:59

                                  Tic Tac : n’empêche qu’il y a des actes publics. Et que ce contrat est signé en public, devant un officier de l’état, avec un engagement solennel. Je serais d’ailleurs assez curieux de savoir de quand date cette notion de contrat pour le mariage.


                                • BlackMatter 14 janvier 2013 18:20

                                  « Enfin, le mariage ne doit concerner que les couples par nature féconds. »


                                  Alors un homme ne doit pas pouvoir se marier avec une femme qui a atteint la ménopause dans ces conditions. 

                                  @TicTac.
                                  Je vous renverse la question... Pourquoi pas le mot mariage ? Pourquoi un autre mot ? Parce que ce sont des couples gays ou lesbiens ? Ça n’est pas un argument suffisant pour moi.

                                  Qu’est ce que vous voulez comme loi ? 

                                  Cela :
                                  Art. 1 ) Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme.
                                  Art. 2 ) Le tartemponnage est l’union de personne de même sexe.
                                  Art.3 ) Le tartemponnage ouvre les mêmes droits que ceux du mariage

                                  Ne me dites pas que vous faites tout ce foin pour ça, ça en serait risible. Remarquez on pourrait faire plus simple. On pourrait dire mariage homo et mariage hétéro. Pourquoi pas ?

                                • ffi ffi 14 janvier 2013 18:28

                                  La loi n’a pas à reconnaître les couples : tu te mets avec qui tu veux sans avoir à passer devant le maire.

                                  La loi, en revanche, met en place des institutions (famille, travail, sécu,..etc) pour organiser la vie dans société de manière efficace (accueil de la vie, production de richesses, soins des personnes,..etc).

                                  Après, si tu veux vivre avec un chat chez toi, c’est ta vie privée, ça ne regarde personne d’autre que toi.


                                • ffi ffi 14 janvier 2013 18:34

                                  Note :
                                  La loi est une norme, elle se pense donc pour le cas général.
                                  Le couple hétérosexuel, s’il est stérile, c’est par accident.
                                  Le couple homosexuel, s’il est stérile, c’est par essence.

                                  La loi, en tant que norme générale, ne se penche que sur l’essentiel.
                                  L’accident, le contingent, ne peuvent être traités qu’au cas par cas, en général par jurisprudence.


                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 18:36

                                  @ blackmatter,


                                  Mais précisément parce que le mariage est une institution.
                                  Encore plus précisément parce que, si l’objet est de réclamer des droits identiques, pourquoi faire tout ce barouf et vouloir LE MARIAGE ?

                                  N’inversez pas les choses, de grâce !

                                  Tout changement n’est pas légitime simplement parce qu’on le demande, et en l’occurrence, pourquoi bouger le piano alors que l’on peut bouger la chaise sans heurter qui que ce soit (sauf les vrais homophobes, mais je vous avoue que je m’en cague).

                                  D’ailleurs, vous avez fini par reconnaître vous-même que la question vous indifférait, du moment que les homos pouvaient disposer des mêmes droits que les « mariés ». Je vous réponds bien honnêtement que c’est mon propos depuis le début.

                                • TicTac TicTac 14 janvier 2013 18:44

                                  Sur ce, je me casse.

                                  La bise à tous !

                                • BlackMatter 14 janvier 2013 19:23

                                  Mais les institutions sont définis par la loi et la loi peut être modifiée par le parlement qui d’ailleurs est élu pour ça. 


                                  Non, l’argument « Mariage=institution donc ça ne doit pas changer » n’a aucun sens au fond. Le seul cas où l’argument peut être acceptable c’est si vous considérez que c’est une institution religieuse. Mais 1) On parle de mariage civil 2) La république est laïc.

                                  En fait ce que vous ne voulez pas c’est que le mariage civil des homosexuels portent le même nom que le mariage religieux alors que cela ne vous gêne pas pour les hétérosexuels. Mais à ce moment là, c’est de la discrimination sur des bases discutables. Comme la loi n’a pas à se soumettre à des diktats religieux et que le mariage civil est le seul reconnu par l’état, je crois qu’il est inutile pour vous de vous entêter dans ce combat perdu d’avance.

                                • BlackMatter 14 janvier 2013 19:39

                                  « Le couple hétérosexuel, s’il est stérile, c’est par accident. »


                                  La ménopause n’est pas un accident mais un fait d’ordre naturel.

                                  Pour le mariage et votre différent avec TicTac, j’avoue que je sais pas mais j’ai l’impression que c’est d’abord un contrat public dont certain éléments peuvent être régi par un contrat privé. Parce qu’il y a quand même des obligations qu’on ne peut exclure par le contrat privé.

                                  Code civil.
                                  Article 1387 : La loi ne régit l’association conjugale, quant aux biens, qu’à défaut de conventions spéciales que les époux peuvent faire comme ils le jugent à propos, pourvu qu’elles ne soient pas contraires aux bonnes moeurs ni aux dispositions qui suivent.

                                  Article 1388 : Les époux ne peuvent déroger ni aux devoirs ni aux droits qui résultent pour eux du mariage, ni aux règles de l’autorité parentale, de l’administration légale et de la tutelle.

                                  J’observe d’ailleurs que dans cette partie du code civil on parle d’époux et non pas de mari et de femme sans que cela ne pose problème alors qu’on fait tout une histoire parce qu’on voudrait remplacer les termes « le père et la mère » par les termes « les parents ». 

                                  Toutes ces histoires sont donc des faux prétextes.



                                • ffi ffi 14 janvier 2013 22:14

                                  L’enfant a un père et une mère.
                                  Pourquoi ne pas lui donner la vérité de sa filiation ?
                                   
                                  Tout ceci n’est pas faux prétextes.
                                  L’homosexualité est une pratique sexuelle par définition non féconde, donc le mariage, qui fonde la société de base pour accueillir la vie, ne peut donc pas concerner ceux qui ont ce genre de pratique.

                                  Pour la ménopause, c’est plus compliqué, car le mariage n’est pas précédé d’un examen médical pour savoir si l’homme serait stérile, ou si la femme serait ménopausée.
                                   
                                  Le mariage est donc l’union des personnes pour accueillir la vie, dont le critère est la vraisemblance de cette possibilité. Bon, ça peut se tolérer pour des femmes manifestement un peu âgées, quoique je doute que beaucoup de femmes âgées se marient.


                                • drakkar22 15 janvier 2013 02:03

                                  On a déjà entendu ça de quelqu’un qui a épousé son cousin.


                                • lulupipistrelle 15 janvier 2013 02:27

                                  Epouser son cousin, en France c’est légal, depuis la révolution... avant il fallait une dispense religieuse. 

                                  Dans certaines provinces c’est LE tabou. C’est même un critère inavoué de rejet des minorités qui pratiquent le mariage entre cousins, voire entre oncle et nièce... 

                                  L’Eglise orthodoxe continue à exiger 8 degré de distance entre les candidats au mariage.

                                  L’Eglise catholique, je ne sais pas... il y a des chances pour qu’elle ait capitulé sur le sujet .

                                  Les Protestants tolèrent le mariage entre cousins, et peut-être plus... parce que le physicien Max Planck, fils de pasteur (sans doute luthérien) avait épousé sa nièce en seconde noce. 

                                  PS ce tabou n’a pas de fondement chrétien,c’est encore une adaptation à la culture sous-jacente. 



                                • ffi ffi 14 janvier 2013 15:11

                                  Faux : Saint Paul ne dit-il pas ! « femmes obéissez à vos maris ; maris aimez vous femmes »

                                  Nonobstant ces absurdités :
                                  Faudrait-il regarder dans le rétroviseur maintenant pour voir ce qu’est le progrès ?


                                • lulupipistrelle 14 janvier 2013 17:26

                                  Alors là c’est le pompon : assimiler la fraternité « jurée » à de l’homosexualité...vous avez toutes les audaces et toutes les malhonnêtetés.Que les homos n’empiètent pas sur un domaine qui ne les concerne pas. 


                                  Le PACS a été instauré pour reconnaître les relations basée sur un échange sexuel (au moins dans sa potentialité) puisqu’il est impossible aux personnes consanguines. Taillé pile-poil pour les couples de quelque nature que ce soit. On peut encore le réformer , en faire une Union civile.


                                  PS : Dans leur insupportable vanité les concepteurs de cette aberration « le mariage pour tous » n’ont pas imaginé une seconde que l’écrasante majorité de la population ne supporterait pas d’être ravalée au rang de parent 1 ou 2. 

                                • MARMOR 14 janvier 2013 21:08

                                  Acheron, ce que vous ne saviez pas c’est que saint serge est un travesti !!!! en fait c’était sainte fiacre, une femme bien connue comme grande déconneuse !!


                                • Aldous Aldous 15 janvier 2013 11:40

                                  La récupération de saint Serge et saint Bacchus par les gays pour prétendre que le mariage chrétien incluait les gays est une théorie de l’historien John Eastburn Boswell.

                                  Cette théorie est contestée par les autres historiens nottement pas Claudia Rapp

                                  Serge et Bacchus n’ont jamais été mariés par l’église.

                                  Il ont été consacré frères dans une cérémonie pratiquée par l’église grecque distincte du mariage qu’on nomme Adelphopeisis (du grec ἀδελφοποίησις traduction littérale : fraternisation)

                                  On peut, pour comprendre ce sens se référer à Platon et la définition des différents types d’amour (Eros, Agapè et Philia) dans l’antiquité.

                                  Pour les grecs ; le mariage est de nature érotique (c’est à dire de type éros)

                                  L’amitié entre deux hommes est de nature Philia (amitié)

                                  L’adelphopeisis se rattache à l’agapè (amour fraternel, parental ou divin).

                                  Confondre agapè et eros est une grosse approximation.


                                • lulupipistrelle 16 janvier 2013 11:04

                                  Dans la culture serbe, la fraternité jurée est toujours vivace...

                                  Elle est possible entre homme et femme. Un frère juré aura exactement les mêmes prérogatives qu’un frère consanguin, en particulier toute sa lignée est frappée du tabou qui interdit un mariage jusqu’à 8 degrés de consanguinité. 
                                  La fraternité jurée est possible entre un (e) serbe orthodoxe et un étranger non orthodoxe et même un non chrétien. 

                                • hrdrck 14 janvier 2013 12:12

                                  Je pense que le mariage gay et l’adoption qui s’ensuit sont justes et égalitaire par principe (néanmoins je ne connais pas la loi qu’ils veulent proposer, elle peut être mal foutue aussi). C’est pas trop tôt et j’ai bien cru que les socialo ne le feraient jamais. Mais bordel les gars, c’est quand même pas la priorité ! C’est là où l’on voit que la droite populaire et l’extrême droite n’en ont rien à carrer des gens . On était que 120000 le 30 septembre, vous étiez où les souverainistes et les patriotes ? Certes, on vous aurait peut-être pas très bien reçu dans le cortège (ce que je déplore et comprend à la fois), mais vous auriez pu manifester un autre jour. Mais non, c’est sur la loi du mariage pour tous que vous vous montrez ! Les socialistes masquent leurs trahisons, l’extrême droite montre qu’elle se fout du social. Bougez vous plutôt pour un vrai débat sur l’Europe, la mondialisation, le social !


                                  • fcpgismo fcpgismo 14 janvier 2013 12:20

                                    C’ était le france du sabre et du goupillon ils regrettent le vieux temps des colonies ou l’ homosexuel et la lesbienne n’ avait pas leur place, le bon vieux temps ou le patriarche décidait de tout et ou la Femme ne pouvait avoir un compte en banque.10% de salauds et 90% qui se contentent de suivre en entrainant leurs progénitures qui utiliseront le mariage homo pour leur compte.Je suis pas du tout concerné par le vote des étrangers aux élection locales mais si le projet se présentait je ne ferai rien pour l’ empêcher car je refuse de me comporter comme un salaud.Voilà les salauds dont je parle, assumez.


                                    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 14 janvier 2013 13:02

                                      il est juste homo !
                                      ce fameux « mariage pour tous » n’est finalement qu’une entreprise de communautarisme et de scission de la population. Tout l’inverse de la propagande ps.


                                    • ffi ffi 14 janvier 2013 15:15

                                      Sauf, évidemment que les colonies, c’est une oeuvre du Grand-Orient...
                                      Seule religion à soutenir le projet.
                                       
                                      Mais il faut assumer ses choix.
                                      Quand on choisit l’homosexualité, c’est pour ne pas avoir d’enfants.


                                    • BlackMatter 14 janvier 2013 16:04

                                      Encore faudrait il que l’on choisisse l’homosexualité, ce qui n’est évidemment pas plus le cas que de choisir la couleur de sa peau.


                                    • ffi ffi 14 janvier 2013 16:24

                                      Un trou, c’est un trou. Une bite, c’est une bite.
                                      Comme disait un copain homo, un femme, c’est... berk.
                                       
                                      Non, l’homosexualité, ce n’est pas une maladie, c’est un choix la plupart du temps.
                                      Certes, certains y sont-ils peut-être contraints pas leur hétérophobie (ce qui est alors une vraie maladie).

                                      Donc soit tu assume ton choix, et alors tu assumes ton homosexualité.
                                      Soit tu assumes pas, car tu es malade, et alors tu veux être reconnu par la norme.

                                      Mais l’ultra-majorité des homosexuels assume parfaitement son choix.


                                    • BlackMatter 14 janvier 2013 16:49

                                      Non, ffi. Vous savez bien que l’homosexualité n’est pas un choix. Quand on voit tous ces jeunes qui se suicident parce qu’ils sont homosexuels, il n’est pas acceptable que vous disiez que c’est un choix. Et les études scientifiques démontrent le contraire de ce que vous affirmez. Ne dites pas ce genre d’ânerie, vous valez sans doute bien mieux que cela.


                                      Et puis quoi ? Y a des homosexuels qui sont fiers d’être homosexuel ? Et alors ? Ils devraient avoir honte ? Mais je vous rassure, y a aussi plein d’hétérosexuel qui sont fiers d’être hétéro alors que manifestement, ils ne se sont pas mis au coin d’un feu en se disant « bon alors... Hétéro ou homo, qu’est ce que je vais choisir ? ».

                                    • ffi ffi 14 janvier 2013 18:09

                                      Ma foi, tout dépend de l’organe à l’origine des décisions.
                                      Si pour toi, c’est le sexe, je comprends que tu puisse avoir cette impression...

                                      Mais alors, c’est que tu considère les homosexuels comme des malades...

                                      Moi j’en connais des homosexuels qui s’assument comme tels, et leur choix est généralement guidé par le fait qu’ils ne veulent pas avoir d’enfants (c’est trop de boulot)
                                       
                                      J’en connais qui ont eu ce genre de pratiques, mais qui ont finit par désirer avoir des enfants, et ils se sont alors mis à chercher des femmes.

                                      Donc l’homosexualité vue comme une race,...bof, bof...
                                      C’est d’abord une pratique.


                                    • Anakin Anakin 14 janvier 2013 18:17

                                      Bonjour monsieur FFI

                                      Affirmer que les homosexuels ont fait ce choix parce qu’ils ne souhaitent pas avoir d’enfants est quand même beaucoup tiré par les cheveux. Je pensais avoir tout entendu mais non.

                                      Bravo pour votre capacité imaginative.


                                    • ffi ffi 14 janvier 2013 18:44

                                      Excuse-moi, mais chaque personne, si elle n’est pas folle, agit parce qu’elle veut agir ainsi...
                                      Par conséquent, quand quelqu’un pratique l’homosexualité, c’est qu’il le veut...
                                       
                                      Après, il est vrai que l’on s’habitue à ses propres pratiques et que l’age rend difficile de se départir de ses habitudes. Mais ce n’est jamais que comme le fumeur qui ne parvient plus à s’arrêter, ou l’alcoolique qui ne parvient plus à cesser de boire...

                                      C’est vrai que le Fumeur aimerait avoir autant de droit que les autres à éviter le cancer, mais malheureusement, Mère Nature fait que tel n’est pas le cas : soit il assume les conséquences logique de sa pratique, soit il la cesse.


                                    • Mammon 14 janvier 2013 12:21

                                      Paris capitale mondiale de l’homophobie, faut pas déconner..
                                      Je croyais que vous parliez de Riyad, Téhéran, Abuja, Nouakchott, Khartoum, Sanaa, Islamabad, Dacca, Dar-es-Salaam ou d’autres joyeuses localités, où l’homosexualité est punie de mort ou de la prison à vie... mais les associations LGBT et le PS/Verts s’en foutent royalement, les homos là-bas peuvent crever, c’est pas prioritaire, d’ailleurs, on ne les voit pas beaucoup manifester devant les ambassades de ces pays-là !
                                      Tout ça pour dire que parce qu’une partie de l’opinion n’est pas d’accord avec un projet de loi gouvernemental, on sort tout de suite les grands mots et l’on fustige à tout va... il faut comparer ce qui est comparable.
                                      Un mot au sujet de Xavier Bongibault : il est homo et ne pense pas comme vous, cela fait-il de lui « traître », un « mauvais homo », un « faire-valoir » ? Depuis quand tous les homosexuels doivent penser la même chose ? Ce n’est pas un peu méprisant de tous les fourrer dans le même sac, sans admettre qu’à l’instar du reste de la population, ils peuvent avoir des opinions et des sensibilités très variées ?
                                      L’intolérance n’est pas là où on pense.


                                      • ikant 14 janvier 2013 12:27

                                        L’auteur croit-il sincèrement défendre les homosexuels en défendant le mariage gay, revendication supposée d’une communauté persécutée par une majorité d’homophobes fanatisés par une église pudibonde et réactionnaire ? 
                                        En fait l’auteur, par son argumentaire caricaturale et outrancier, alimente un piège dialectique bien connu qui le dépasse complètement.

                                        En psychologie collective cela s’appelle une régression émotionnelle au syndrome de persécution et cela fonctionne particulièrement bien avec les chrétiens. C’est à la base du communautarisme victimaire dont la civilisation occidentale souffre particulièrement depuis 40 ans.

                                        C’est une technique de manipulation couramment utilisée par l’oligarchie, pour empêcher le peuple d’être lucide et violer sa souveraineté : le diviser en le piégeant dans une dialectique passionnelle, régressive et outrancière, afin de faire passer ses intérêts propres au détriment du peuple.

                                        L’auteur a-t-il conscience que le mariage gay par la désacralisation de la famille, le remplacement de la filiation biologique et des parents par une cellule artificielle de simple éducateurs, crée le cadre juridique nécessaire à la généralisation de la procréation artificielle ? C’est à dire la marchandisation de la fonction naturelle de procréation et son accaparement par l’oligarchie bancaire internationale et son capital fictif.

                                        Le mariage gay n’est qu’un leurre : c’est une opération de diversion afin de dissimuler un plan oligarchique des plus pervers : la réduction à l’esclavage des peuples et cela passe par l’accaparement de cette fonction biologique naturelle et la marche forcée vers les pratiques eugéniques des plus sataniques.

                                        L’auteur sert d’idiot utile à l’oligarchie néo-libérale (qu’il déteste tant par ailleurs) en alimentant le piège dialectique infernale de ses réductions ad hitlerum, de son chantage à l’homophobie et son anti-cléricalisme inculte.


                                        • ffi ffi 14 janvier 2013 12:49

                                          A mon avis, il faut prendre un peu de hauteur.
                                           
                                          Autant un clerc catholique, c’est quelqu’un qui entre dans un ordre de l’église catholique par un rituel d’ordination,
                                          autant un clerc maçonnique, c’est quelqu’un qui entre dans un ordre de l’église maçonnique par un rituel d’ordination.
                                           
                                          Donc à vrai dire, certains ne sont anti-cléricaux qu’à demi, spécifiquement anti-clercs catholiques, mais fortement pro-clercs maçonniques... c’est parce qu’ils ont été ordinés à l’Eglise maçonnique.
                                           
                                          C’est marrant, cette laïcité, elle a juste « oublié » un ordre religieux... Or un clerc, quelque soit sont obédience, c’est un clerc, ce n’est pas un laïc... il obéit à des mots d’ordre... Ne les voit-on pas aujourd’hui, ces mots d’ordre ? Ne voit-on pas cette coordination des communications à l’oeuvre ? Donc aujourd’hui, il n’y a pas de laïcité. Il y a une cléricature. Et la France est sous le joug d’une théocratie, celle de l’église maçonnique.
                                           
                                          C’est la raison pour laquelle tout débat rationnel est impossible, puisque les clercs de l’Eglise maçonnique, fanatisés par leur ordre, ont pour mission de pourrir tout débat afin d’imposer cette décision.


                                        • ikant 14 janvier 2013 13:20

                                          Il est clair que le mariage gay a été fomenté dans les officines maçonniques, à la demande des plus hautes instances oligarchiques, avec comme objectif final la marchandisation du nourrisson. 

                                          A mon avis il s agit plus d’une secte que d’un ordre religieux puisqu’il ne s’agit pas d’un système de valeurs spirituelles et transcendantes mais d’un simple système de pensée spéculatif et matérialiste, c’est à dire un système dénué de valeurs, ou plutôt d’une inversion totale des valeurs. Rien de nouveau, cela s’appelle le Satanisme.

                                        • captain beefheart 14 janvier 2013 14:10

                                          Bien dit ,ffi ,c’est à se demander comment se fait que la franc-maçonnerie n’est pas surveillé par le Miviludes au même titre que les autres sectes.C’est quand-même un secte avec serments de sécrèt et imaginaire religieux.


                                        • ffi ffi 14 janvier 2013 14:23

                                          Un ordre, c’est un corps organisé et hiérarchisé, dans lequel tu entres après un rituel.
                                          Cela correspond donc à un groupe du monde réel.

                                          Dès qu’il y a un rituel, il s’agit d’une religion.
                                          Une religion propose une doctrine pour relier les gens entre eux.
                                          Cette doctrine ne s’appuie pas nécessairement sur l’idée de Dieu.
                                          Il y a des religions sans Dieu (comme le taoïsme).
                                          L’ordre maçonnique est le clergé d’une religion, sans aucun doute, car l’ordre maçonnique propose bel et bien une doctrine pour relier les gens entre eux.

                                          Ne vous laissez pas abuser par de fausses distinctions, car la frontière est impossible à tracer.

                                          Ce qui fait le clerc, c’est son appartenance à un ordre.
                                          Ce qui fait le laïc, c’est sa non-appartenance à un ordre.

                                          On voit bien que le gouvernement est en majorité composé de clercs maçonniques fanatisés par leur ordre, vu la manière qu’ils ont de ne pas du tout écouter et d’enfumer tous les débats, de passer en force malgré un million de gens dans la rue.

                                          De fait, ni leurs yeux, ni leurs oreilles ne sont disponibles : ils obéissent aux mots d’ordre de leur ordre.


                                        • ffi ffi 14 janvier 2013 15:19

                                          D’ailleurs, puisque nous sommes dans une réflexion laïque,
                                          on ne peut pas se contenter de la définition catholique de Dieu.
                                           
                                          Le Dieu de quelqu’un, c’est ce qu’il adore.
                                          Par conséquent, il peut y avoir des Dieux conceptuels, pour ceux qui adorent des idées.
                                          Les Dieux Liberté, Égalité, Fraternité sont les Dieux conceptuels des clercs du GO.


                                        • EtreHumain 14 janvier 2013 15:41

                                          « Le mariage gay n’est qu’un leurre : c’est une opération de diversion afin de dissimuler un plan oligarchique des plus pervers : la réduction à l’esclavage des peuples et cela passe par l’accaparement de cette fonction biologique naturelle et la marche forcée vers les pratiques eugéniques des plus sataniques. »


                                          merci de soulever ce point qui est essentiel pour comprendre une fois de plus à quoi servent les revendications (légitimes ou non) d’une minorité dans notre société française. 

                                          de plus l’auteur de l’article devrait revoir son vocabulaire car le mot « homophobie » veut dire « avoir peur de son semblable ». 
                                          Donc le titre :
                                          Paris capitale mondiale de l’homophobie
                                          = Paris capitale mondiale des personnes qui ont peur de leur semblables....
                                          là de suite cela fait moins sensationnel.... on frise le discour conspirationniste ou la blague carambar !
                                           
                                          C’est exactement le même type d’individu qui va dire que les arabes sont anti-sémite... oui je sais pour ceux qui ont fait l’effort de regarder la définition de ce mot vous devez avoir le même sourire en coin que moi un tentinet moqueur ou honteux d’avoir pu utiliser ce mot avec conviction dans une conversation engagée sans vous rendre compte que vous étiez l’instrument de votre propre blague !!!

                                          Les mots sont créés pour avoir un sens, alors verifiez toujours le sens originel des mots, et si le sens contemporain diffère de l’originel intérrogez-vous pourquoi et à qui cela profite... 


                                        • ffi ffi 14 janvier 2013 16:00

                                          Non, le mariage homosexuel n’est pas porté par une minorité.
                                          Il est porté par un ordre religieux, l’ordre maçonnique du grand-orient.
                                           
                                          Celui-ci se sert des homosexuels, qui, pour la plupart, ne se sentent pas du tout concernés par cette idée et n’en sont même pas demandeurs...

                                          Celui qui impose son mot d’ordre, par ses clercs fanatisés, c’est le grand Orient.
                                          Que les homosexuels soient pour ou contre, il s’en moque totalement.


                                        • lulupipistrelle 14 janvier 2013 17:33

                                          Mais que fait la Grande Loge de France ?


                                        • EtreHumain 14 janvier 2013 22:41

                                          @ffi


                                          je ne connais pas cette loge et vais me renseigner dessus, à priori il y pas mal d’infos à prendre.
                                          Et je suis d’accords avec vos propos qui ont du sens, en tou les cas pour moi.

                                        • ffi ffi 16 janvier 2013 02:06

                                          Le Grand Orient, c’est la plus grande obédience de France.

                                          Il faut prendre les choses logiquement :
                                          Une idée, par elle-même, ne peut agir sur le monde.
                                          Il faut qu’un homme s’en empare et la réalise.
                                          Cependant, un homme seul est très faible.
                                          Cependant, une foule est trop volage et frivole.
                                           
                                          Par conséquent, une idée n’est jamais mieux réalisée que si elle soutenue incessamment par un ordre, au sens corps organisé et hiérarchisé.
                                           
                                          Or il y a un ordre, l’ordre maçonnique, qui paraît toujours progressiste, en ce sens que toutes les idées qu’il tient, finissent par être mises en place.

                                          Cet ordre agit de manière particulière, selon sa doctrine « ordo ab chaos » (l’ordre par le chaos).

                                          Il produit de la dialectique sociale, pour générer des débats.

                                          Telles obédiences tiennent une thèse.
                                          Telles obédiences tiennent l’antithèse.

                                          Elles se tirent la bourre, ce qui produit l’illusion d’un débat « citoyen ».
                                          Puis, l’ordre en tire la synthèse, alors imposée à tous par l’État.


                                        • panio 14 janvier 2013 12:50

                                          Je suis d’accord et pas d’accord ! Que dans la manifestation d’hier il y ait eu un bon paquet d’homophobes, réactionnaires au sens littéral du terme et meme obscurantistes n’est pas douteux ! Mais assimiler Paris à une « capitale mondiale de l’homophobie » à cause de cette manifestation me fait doucement sourire,quand on connait la violence des débats ayant entourés l’adoption du mariage homo dans d’autres pays européens,entre autres en Espagne,sans parler de quelques Etats des Etats-Unis,Disons qu’il y a là une réaction plus d’humeur qu’autre chose. Ensuite,assimiler l’ensemble des manifestants d’hier à des homophobes conscients ou inconscients est une contre-vérité,ou sinon on supprime tout débat entre les homos eux-memes ! Ce qui m’inquiète beaucoup plus c’est la permanence d’une homophobie ordinaire,de tous les jours,qui sera la meme,à mon avis,après l’adoption de la loi. Et celle-là,présente dans tous les pays,il faudra un long travail pour la faire diminuer !


                                          • robin 14 janvier 2013 19:30

                                            Les nuances et l’auteur ça fait 2, le pire c’est qu’il ne comprend pas à quel point ses articles sont contre productifs et sont tout bénéfice pour les manifestants d’hier.


                                          • Yohan Yohan 14 janvier 2013 12:54

                                            L’auteur est un homo intégriste et il dénonce l’homophobie, alors qu’il contribue à l’amplifier avec ses propos débiles. Utiliser Avox pour faire une telle propagande hystérique, c’est proprement affligeant.


                                            • dereck 14 janvier 2013 13:05

                                              Quelle triste article, quelle triste désinformation.
                                              Vous savez que dans les manifs pro mariage homo il y a un paquet de lesbiennes misandre qui veulent exterminés (au sens propre) les hommes.
                                              Ce n’est pas pour autant que j’en conclu que les pro mariage homo sont pour l’extermination de la moité de l’humanité.
                                              Vous n’avez peut être pas remarqué mais depuis 2-3 ans, la manipulation, le terrorisme intellectuel etc commencent à s’essouffler, de plus en plus de citoyens commencent à dire non.
                                              Et avec votre article soyez en sur que vous en avez convaincus a dire : non je refuse a me soumettre a votre violence morale, a votre terrorisme intelelctuel.


                                              • Cocasse Cocasse 14 janvier 2013 13:07

                                                Cet article est un condensé de propagande néo-fasciste.
                                                Une insulte à la vie.


                                                • Yohan Yohan 14 janvier 2013 13:10

                                                  Faudrait rajouter le point Homowin smiley


                                                  • LE CHAT LE CHAT 14 janvier 2013 13:13

                                                    chaque article de l’auteur contribue à renforcer l’homophobie dans ce pays ! comment après avoir débité autant de conneries par ligne peut on recevoir un quelconque soutien ?


                                                    • Yohan Yohan 14 janvier 2013 13:17

                                                      Peut-être que Di Bella est un homophobe de CIVITAS ? Tout est possible sur Agoravox smiley


                                                    • juluch juluch 14 janvier 2013 13:23

                                                      A force de casser les c** les homos vont finir par être détesté c’est sur !


                                                      Cette manif gigantesque, qui nous change des pro que l’on voit défiler habituellement, met en lumière le refus de cette loi qui cache la foret.

                                                      Manif calme, bien loin des excentricité de la dame Fourest et de ses copines.

                                                      Pas de gens du même sexe qui se roulent des pelles et pas d’exhibitionnisme.

                                                      Bref quelque chose de normal !

                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 14 janvier 2013 14:10

                                                        Evidemment, vous n’avez pas un Président qui dit être « normal ». smiley


                                                      • BlackMatter 14 janvier 2013 16:18

                                                        Les homos ne cassent les couilles à personne.

                                                        Les homos veulent juste avoir les mêmes droits que les autres, même droits et même devoirs.
                                                        C’est vous qui leurs casser les couilles en voulant les empêcher d’avoir ces droits.
                                                        N’inversez pas les rôles.

                                                        Vous nous parlez d’effondrement de la civilisation, la fin de la famille etc...
                                                        Mais à chaque évolution de la société, vous avez toujours sortie les mêmes arguments.
                                                        Lorsqu’on a émancipé les femmes de l’emprise de leur mari ==> Ça va être la fin du monde.
                                                        Lorsqu’on a autoriser les femmes à travailler ==> Ça va être la fin du monde
                                                        Lorsqu’on leur a donner le droit de vote ==> Ça va être la fin du monde.
                                                        Lorsqu’on a autoriser la pilule contraceptive ==> Ça va être la fin du monde.
                                                        Lorsqu’on a autoriser l’IVG ==> Ça va être la fin du monde.
                                                        Lorsqu’on a mis en place le PACS ==> Ça va être la fin du monde.
                                                        Et aujourd’hui pour le mariage homo ==> Ça va être la fin du monde.

                                                        Mais vous confondez fin du monde avec la fin de votre monde, celui que vous avez idéalisé et qui est dans votre tête. Voilà pourquoi vous avez tendance à vous tromper dans 100% des cas.

                                                      • ffi ffi 14 janvier 2013 16:46

                                                        Mes les homos ont déjà les mêmes droits que les autres !
                                                        C’est juste que les lois de la nature ne permettent pas à ces couples de procréer, d’où que l’institution du mariage leur est inutile.

                                                        Voyez-vous :
                                                        les femmes n’ont pas le droit d’éjaculer du sperme
                                                        les hommes n’ont pas le droit d’ovuler.
                                                         
                                                        Vous pouvez trouver cela injuste, mais l’état n’a pas vocation à organiser ni l’éjaculation pour tous, ni l’ovulation pour tous...

                                                        Lorsqu’on a émancipé les femmes de l’emprise de leur mari ==> on a émancipé les maris de l’emprise de leur femme => familles décomposée.
                                                        Lorsqu’on a autoriser les femmes à travailler ==> (Note : les femmes ont toujours travaillé, cf tableaux « la laitière ») On a baissé les salaires de tout le monde.
                                                        Lorsqu’on leur a donner le droit de vote ==> C’est la gauche qui ne voulait pas : les femmes était trop réactionnaires.
                                                        Lorsqu’on a autoriser la pilule contraceptive ==> dépression démographique.
                                                        Lorsqu’on a autoriser l’IVG ==> la fin du monde de 200 milles enfants par an.
                                                        Lorsqu’on a mis en place le PACS ==> On a dit que ce n’était pas pour mettre en place le mariage homosexuel.
                                                        Et aujourd’hui pour le mariage homo ==> l’auto-génocide s’affirme de plus en plus comme la destinée proposée au peuple par la cléricature maçonnique.
                                                         
                                                        Tu sais, le monde, ça ne se détruit pas en un jour... Soit donc un peu patient.


                                                      • BlackMatter 14 janvier 2013 17:01

                                                        Le droit n’est pas un ordre naturel.

                                                        Le seul ordre naturel qui existe consiste à profiter des plus faibles et à profiter aux plus forts.

                                                        Les hétéros ont le droit de se marier avec la personne qu’ils aiment. Les homos non. Or il n’y a pas de raison qu’ils ne puissent jouir de cette liberté entre personne consentante comme les autres à partir du moment où cela ne porte aucun préjudice démontré à personne.

                                                      • TicTac TicTac 14 janvier 2013 17:16

                                                        Coucher avec sa soeur, je suppose que vous allez me dire pour la bonne cause que ça ne vous pose pas de problème non plus...

                                                        Mais supposons que sur ce prétexte « à partir du moment où cela ne porte aucun préjudice démontré à personne. », les incestes soient reconnus par la loi et qu’ils puissent se marier, ça vous poserait problème ou pas ?
                                                        Et la polygamie ?


                                                      • BlackMatter 14 janvier 2013 17:26

                                                        Ça na rien à voir. L’inceste est interdit à cause des conséquences génétiques pour les éventuels enfants et cela sur plusieurs générations. Pourquoi un enfant devrait il avoir des tares sous prétexte que son arrière arrière -grand père a coucher avec sa fille (et en plus c’est de la pédophilie si la fille n’est pas majeur sexuellement) ? Il y a la un préjudice bien connu et démontré scientifiquement qui tient de la consanguinité d’une part et d’un éventuel vice de consentement d’autre part.



                                                      • TicTac TicTac 14 janvier 2013 17:37

                                                        Ah, les idées reçues...

                                                        Quand elles vous arrangent, vous les utilisez, quand elles vous dérangent, vous les excluez.

                                                        Je vous invite à lire sur l’inceste, vous verrez qu’il s’agit principalement de tabous (vous savez, quelque chose d’approchant d’assez près l’institution que vous décriez) et que l’argument de la dégénérescence de la race n’est pas aussi fixé que cela :

                                                        « L’inceste entraînerait un danger biologique pour des individus de l’espèce appartenant à des familles présentant un risque d’expression de maladies génétiques. Ces théories mettaient l’accent sur les dangers des mariages consanguins, dangers signalés effectivement par les généticiens modernes (risque d’extériorisation des maladies génétiques récessives sur les premières générations). Néanmoins, après plusieurs générations, l’inceste aurait pour effet de réduire considérablement les risques d’expression de maladies génétiques rares dans le cas où ces maladies diminuent le taux de reproduction. Il est donc faux, contrairement aux idées reçues, de dire que l’inceste est dangereux pour l’espèce sur un long terme. Cependant, sur les premières générations, l’inceste garde un effet néfaste, raison pour laquelle il reste, médicalement parlant, un danger. »

                                                        Ou encore, .

                                                      • lulupipistrelle 14 janvier 2013 17:40

                                                        Non Monsieur, le tabou de l’inceste n’est pas fondé sur la génétique. Il est social. Echanger ses filles, ses soeurs, et quelque fois ses fils et ses frères... avec un autre groupe crèe des liens. 


                                                      • BlackMatter 14 janvier 2013 18:01

                                                        Non. L’inceste est interdit depuis la nuit des temps à cause des constatations empiriques, non seulement chez l’homme mais aussi chez l’animal dans les élevages et qui sont expliqués maintenant par la génétique. Que ce soit devenu un tabou par la suite peut-être mais à l’origine c’est à cause de cela. Et pourquoi c’est interdit ? Parce que la conséquence de la consanguinité « excessive » est la réapparition de maladie génétique récessives. C’est donc mauvais pour les enfants à naître mais aussi pour l’ensemble de la société.


                                                      • TicTac TicTac 14 janvier 2013 18:08

                                                        Bon, je vois que rien ne sert d’essayer de vous convaincre.

                                                        Un jour, peut-être, vous rechercherez peut-être à vous renseigner sur la question.

                                                        Savez-vous que l’Egypte voyait ce type d’unions d’un bon oeil, qu’à Tahiti, ça ne posait pas de problème particulier et que même les Dieux le pratiquaient ?

                                                      • Anakin Anakin 14 janvier 2013 18:08

                                                        bonjour

                                                        Le mariage n’est pas naturel, c’est une conception culturelle !

                                                        Et les arguments sur l’inceste et la polygamie sont aussi culturels voire moraux.

                                                        nous sommes dans la pire des hypocrisie en feignants de croire que des enfants adoptés d’une même fratrie pourront légalement se marier alors qu’ils sont frères et sœurs. L’adoption plénière supprime toute référence à la filiation génétique.

                                                        c’est comme les dons de sperme anonyme, l’enfant crée ainsi ne connaîtra pas sa filiation et pourra peut-être un jour se marier avec sa demie sœur ou son demi frère sans le savoir.

                                                        Et nous savons que la présomption de paternité fait qu’un pourcentage d’enfants pensent avoir un père sans savoir qu’il n’est pas leur géniteur, même si officiellement il est écrit le contraire.


                                                      • lulupipistrelle 14 janvier 2013 18:13

                                                        La nuit des temps... cela n’existe pas. Vous vous référez sans doute à la période historique, qui correspond à l’invention de l’écriture, bref les 7000 dernières années. 


                                                        Pour la préhistoire, vous ne savez rien.
                                                        Pour essayer d’appréhender les hommes de la préhistoire, on peut observer les peuples qui vivent actuellement à la préhistoire... 
                                                        Quand on demande à un buschman pourquoi il n’épouse pas sa soeur, il répond « parce qu’alors je n’aurais pas de beau-frère ». 

                                                      • ffi ffi 14 janvier 2013 18:15

                                                        Blackmatter :
                                                        J’avais rencontré un Somalien il y a quelques temps qui me racontait son pays. Il me disait :

                                                        Chez nous, on fait ethnie, on se marrie uniquement entre cousins.
                                                        Va dire aux Somaliens qu’ils sont des dégénérés pour voir...
                                                         
                                                        Donc, non, l’inceste ne provoque pas de tares génétiques, que je sache tous les somaliens ne sont pas mongoliens... Non, cela crée une variété d’homme spécifiques.


                                                      • lulupipistrelle 14 janvier 2013 18:16

                                                        le message précédent s’adressait à Blackmatter


                                                      • TicTac TicTac 14 janvier 2013 18:20

                                                        D’ailleurs, Blackmatter, la polygamie ne pose de problème à personne, suivant votre raisonnement.

                                                        Vous seriez prêt à leur ouvrir le mariage ?

                                                      • TicTac TicTac 14 janvier 2013 18:43

                                                        Sophisme, mon cul !


                                                        Mais voudrez-vous vous aussi me dire en quoi il serait moins égalitaire de conférer à une union homosexuelle (donc pas le mariage) des droits identiques à ceux donnés aux couples mariés ?

                                                        En quoi cette mesure ne satisferait pas les homos ?

                                                        Parce que sincèrement, à part les homophobes dont je me fous, je ne connais personne qui considère que les homos ne peuvent avoir les droits des mariés, mais dans le cadre d’une union qui leur serait propre, et ce sans que l’on touche à ce qu’ils considèrent comme l’institution du mariage.
                                                        Ne serait-ce pas cela le bon sens et le respect des convictions de chacun ?

                                                        Ou alors, les homos veulent LE MARIAGE et rien d’autre et je me demande bien pourquoi ils seraient prêts à foutre le feu à la société civile juste pour ça.

                                                        Et pour revenir à mon sophisme, je vous précise que les polygames s’aiment d’un amour tout aussi louable que les autres, homos ou non, et que, suivant votre argumentation, c’est une atteinte à leur égalité que de leur refuser le mariage.

                                                      • lulupipistrelle 14 janvier 2013 18:49

                                                        Les pays qui ont ouvert le mariage aux homos, ont-ils aussi une importante minorité de culture polygame ? 


                                                      • ffi ffi 14 janvier 2013 18:59

                                                        Non, mais les demandes émergent déjà au Canada et au Brésil...
                                                         
                                                        Soyons simple : Que le gens se mettent en couple comme ils veulent, cela ne regarde pas l’état.

                                                        Mais les gens doivent assumer les conséquences de leurs pratiques sexuelles.

                                                        S’ils ont des pratiques homosexuelles, ils ne peuvent pas avoir d’enfant.
                                                        S’ils ont des pratiques hétérosexuelles, ils peuvent en avoir, et donc l’institution du mariage est à leur disposition pour assurer un cadre protecteur à l’enfant.

                                                        L’état n’a pas vocation à organiser un grand marché de la reproduction artificielle, ni un grand marché de l’adoption, ni un grand marché de location des ventres féminins, parce que des gens qui ont des pratiques sexuelles infécondes...


                                                      • juluch juluch 14 janvier 2013 19:29

                                                        L’ordre naturel c’est un homme et une femme.


                                                        Légaliser le mariage homo s’est mettre en question l’ordre naturel des choses.

                                                        Un signe de dégénérescence.

                                                        Cette loi est, comme j’écris plus haut, l’arbre qui cache la foret.

                                                        A croire que ce gouvernement est là uniquement pour promulguer le mariage des tarlouzes.......

                                                        Le reste..........il connait pas !

                                                        On se fout de nous les gars !

                                                        On se fait embobiner par les socialos.

                                                      • Aldous Aldous 14 janvier 2013 20:44

                                                        la loi de la gravité est inique, en particulier vis à vis des gros.


                                                        Cette discrimination doit cesser !

                                                        exigeons qu’on l’abolisse !

                                                        A bas l’oppression des maigres !

                                                        Les gros aussi ont droit à a legereté ! 



                                                      • ffi ffi 14 janvier 2013 21:50

                                                        Cher amis, je propose à notre nation un grand dessein à la hauteur de son excellence :
                                                        Vous savez que la loi de la gravitation contrevient à l’égalité des poids !

                                                        Ouuuuuh ! A bas la gravitation, A bas la gravitation !

                                                        Oui, chers amis, je propose une assistance mécanique à tout citoyen, afin de réaliser enfin ce grand bonheur collectif, le plus grand des progrès auquel nous ne pouvions rêver,
                                                        celui de conquérir enfin l’égalité des poids !

                                                        Ouais bravo, clap, clap, clap !
                                                         
                                                        La légèreté pour les gros, la légèreté pour les, la légèreté pour les gros !


                                                      • BlackMatter 15 janvier 2013 14:46

                                                        Il y a des musulmans qui utilisent l’argument d’un risque d’ouverture de cette loi à la polyandrie mais qui exclut l’argument de la polygamie. On voit bien que ce sont des arguments de faux culs.

                                                        Il ne serait pas choquant qu’un homme ait plusieurs femmes mais il serait choquant qu’une femme ait plusieurs hommes. De qui se moque t on ?

                                                        Pour la polygamie je suis contre. Parce que si il y a autant d’hommes que de femmes dans une société et que des hommes ont plusieurs femmes alors forcément des hommes ne peuvent avoir de femme, ce qui créé des frustrations surtout si en plus on punit les relations hors mariage comme adultère. Et d’ailleurs, dans ces pays, c’est d’abord l’accusation d’adultère qui est utilisé contre les homos car en aucune façon l’homosexualité n’est pénalisé dans le coran même si elle est réprouvée. Mais tout cela est une forme d’illogisme dans les pays où la charia est appliquée. A force de vouloir faire parler Allah, on lui fait dire n’importe quoi.

                                                      • ffi ffi 16 janvier 2013 02:10

                                                        Au contraire, tu vois bien qu’il y a des milliers de manière d’envisager les familles (polygames, polyandres, homosexuelles, sado-masochistes, pédophiles,...etc).

                                                        Donc mieux vaut en rester à la simplicité.
                                                        Un homme + Une femme.
                                                        L’union des complémentaires.
                                                        Le Ying et le Yang.


                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 14 janvier 2013 13:35

                                                        Laïque, la France ?

                                                        J’avais cru comprendre. Ben, non...


                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 14 janvier 2013 14:04

                                                          Exact.

                                                          Est-ce qu’on a déjà prévu les divorces chez les homosexuels dans la loi ?
                                                          Qu’est-ce que dirait Verlaine et Rimbeau dans la France d’aujourd’hui ? 

                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 14 janvier 2013 14:09

                                                          Et ailleurs, qu’en est-il ?


                                                        • tf1Goupie 14 janvier 2013 18:41

                                                          Est-il prévu que le Roi des Belges puisse être homo ? ... histoire d’être moderne à fond.


                                                        • Yohan Yohan 14 janvier 2013 19:04

                                                          Votre Loi est passée de justesse et d’ailleurs ce n’est pas parce qu’elle est passée qu’elle est juste. Je souscris à un des commentaires de ce site « La question est de savoir où s’arrête la modernité et commence la décadence » 


                                                        • FritzTheCat FritzTheCat 14 janvier 2013 13:37

                                                          Un papier de plus du lobbyiste gay de service…

                                                          Que dire de ce petit article de l’outrecuidant DiBlabla, petit article caricatural, hétérophobe et truffé de contre vérité… Rien tellement la caricature est épaisse !

                                                          Un conseil DiBlbabla, à force de grossir le trait, on finit par franchir cette mince ligne qui sépare la caricature du crétinisme.


                                                          • ffi ffi 14 janvier 2013 15:04

                                                            C’est vrai qu’ils feraient mieux de s’atteler fissa à permettre l’accès de tous à l’institution du travail.

                                                            Le travail pour tous, plutôt que le mariage partouze...


                                                          • lulupipistrelle 14 janvier 2013 19:06

                                                            Je paie des impôts pour faire fonctionner l’Etat, et en particulier qu’il assume ses devoirs régaliens, donc un referendum pour trancher sur ce sujet qui passionne s’impose. 


                                                            Vous instrumentalisez les problèmes sociaux pour suspendre nos droits démocratiques...on n’en attend pas moins des communistes. 
                                                            Alors ne vous demandez pas pourquoi on ne vote plus communiste, mélenchonstyled ou pas.

                                                          • Anakin Anakin 14 janvier 2013 19:16

                                                            Bonjour monsieur Lulupipistrelle

                                                            Quand je lis que ma commune dépense 54% de son budget de fonctionnement pour les crèches et l’éducation, je me dis que si j’étais homosexuel je serais très en colère de payer des impôts pour des services que l’on me refuse.

                                                            Si payer des impôts donne des droits , alors les homosexuels doivent avoir les mêmes ou bien payer moins d’impôt.

                                                            Ca me parait bien plus juste.


                                                          • lulupipistrelle 14 janvier 2013 20:12

                                                            @Anakin : je répondais à Sampierro qui définissait quelles étaient les priorité budgétaires de l’Etat, et décidait tout seul que le moment n’etait pas à un referendum, trop cher. 


                                                            Sinon payer des impôts n’est pas la condition de la citoyenneté. On n’est plus à l’époque du suffrage censitaire.

                                                            Vous ne voulez plus payer des impôts pour financer des écoles ? alors vous avez été instruit en famille ? Non ? alors pourquoi refusez aux autres ce dont vous avez bénéficié ? 


                                                            Sinon, sachez que moi non plus je n’apprécie ni de financer des crèches, ni la cantine, qui ne sont pas à proprement parler dans les devoirs de l’Etat, mais moi j’ai une bonne raison : j’ai materné mes enfants moi-même, je leur prépare leur repas tous les jours à midi, et quand mon fils de 17ans ne peut être là à midi, il va au resto. 








                                                          • Aldous Aldous 14 janvier 2013 20:56

                                                            Anakin, vous semblez bien limité du point de vue du discernement..


                                                            Ou avez vous vu qu’on vous refuse les prestations éducatives et autres du fait de votre homosexualité imaginaire ?

                                                            personne ne vous interdit de procréer, c’est juste que vous avez la compris le mode d’emploi !

                                                            Mis si par bonheur vous finissez par tomber enceint, votre rejeton sera accueilli de plein droit dans l’école de la république.

                                                            Ce qui lui donnera l’occasion de culpabiliser d’être un blanc, d’être un homme, d’être non juif, d’être hétéro, car ll est évident qu’il est coupable à priori d’esclavagisme, de colonialisme, de sexisme, d’antisémitisme et d’homophobie avant même de connaitre le sens de ces mots.





                                                             

                                                          • TicTac TicTac 14 janvier 2013 14:36

                                                            Pour faire court : « Nous ne sommes pas homophobes, mais il ne faudrait pas que les homosexuels aient les mêmes droits que nous, quand même »


                                                            Comme quoi, faire court, c’est souvent faire mal.

                                                            Je commence à en avoir ras la casquette de lire ces inepties sous la plume de cet auteur.
                                                            Que d’amalgames...

                                                            redite de mon post sous un autre article :

                                                            En référer à la laïcité pour forcer le mariage laïque me paraît être un non-argument.

                                                            En réalité, il faut bien convenir que notre civilisation, nonobstant le virage pris vers la laïcité, est imprégnée de catholicisme, la question est donc de savoir s’il convient ou non d’y mettre un terme, le mariage homo étant là un prétexte.

                                                            Mon intervention vise à souligner qu’il n’était pas besoin de ce nouveau coup de boutoir contre cette institution du mariage puisque tout concourait à modifier les principes gouvernant le PACS.
                                                            Je souhaite aussi savoir quelles sont les vraies revendications : s’agit-il de revendiquer le mariage en tant que tel ou de revendiquer les droits découlant du mariage ?

                                                            Dans le premier cas, il s’agit d’une revendication que je trouve purement et simplement déplacée.
                                                            Il ne me viendrait pas à l’esprit de revendiquer une chose, au nom de l’égalité, à laquelle je ne peux accéder en raison de mes orientations. Il ne s’agit pas à mon sens d’égalité puisque cette notion est exclusive de toute différence : si je ne rentre pas dans les cases, je ne peux prétendre à un traitement égal.

                                                            En revanche, dans le second cas, je suis parfaitement d’accord pour que, quel que soit le type d’union, des droits identiques soient conférés.
                                                            Il s’agit là d’un vrai respect de l’égalité et la République n’a pas à se mêler des orientations sexuelles des uns ou des autres : un couple, des mêmes droits.

                                                            De tout ce fatras, je ne retiens finalement qu’une seule revendication, qui ne concerne finalement pas tant les droits eux-mêmes, pour lesquels personne ne semble dire qu’ils doivent être différenciés selon le type d’union, mais qui concerne le seul droit au mariage.

                                                            Et là, j’avoue mon incompréhension. Pourquoi LE MARIAGE quand une autre forme d’union ne poserait aucun problème si tant est que les droits puissent être les mêmes ?
                                                            Serait-ce que cette institution tant décriée de par ses relents religieux serait devenue une attraction irrésistible qu’il faille l’ouvrir à d’autres que ceux auxquels elle était initialement ouverte ?

                                                            Que diriez-vous, demain si, au nom de cette même égalité, l’on venait revendiquer que le mariage puisse être une union polygame ?
                                                            Après tout, il s’agit aussi d’amour, non ?

                                                            • Montagnais Montagnais 14 janvier 2013 14:58

                                                              « Paul pourra épouser Patrick » dites-vous ..


                                                              .. seront en blanc tous les deux ? vierges peut-être .. avec une couronne de jasmin sur la tête .. ? des petits enfançons comme damoiseaux d’honneur ? 

                                                              Que d’émotion ! que de bonheur ! enfin l’obscurantisme et les HLPSDNH exterminés à tout jamais.

                                                              Ils vivront heureux et auront beaucoup d’enfants.

                                                              Quand à Paris « capitale mondiale de la haine » dites-vous, on attend la suite impatiemment : 

                                                              - Weng-weng pourra épouser chang-chang

                                                              - Popov kalashnikov pourra épouser Mig tokarev

                                                              - Memet pourra épouser mamadou

                                                              - Schmul pourra épouser Zadok

                                                              - Kurt pourra épouse Karl

                                                               .. grâce à votre très-éminente ouverture l’auteur.

                                                              NB : l’est con Zemour qui dit : 

                                                               Quote : le mariage homosexuel ouvre la voie à des dérives sociétales telles que la polygamie et à l’inceste car, selon lui, « à partir du moment où on parle d’amour pour justifier le mariage entre deux hommes, pourquoi ne pas également demander le mariage entre un père et sa fille, entre un frère et une sœur, entre 3 ou 4 personnes qui s’aiment »

                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 janvier 2013 15:38

                                                                Puisque le gouvernement français veut aller jusqu’au bout de l’idiotie, il faudrait alors réformer tout ce qui a été réalisé depuis des milliers d’années !

                                                                Il faut réinventer les mots et le langage, il faut réinventer une autre organisation sociale et humaine, il faut réécrire les dictionnaires, il faut revoir tout l’arsenal juridique et il faut demander pardon à tous les penseurs, tous les scientifiques, tous les philosophes, tous les religieux et tous ceux qui avaient permis l’évolution humaines avec des valeurs sûres !

                                                                Au delà des innombrables conséquences immédiates et lointaines qui découlerait de cette imbécilité française, on devrait se poser aussi la question : POURQUOI LA FRANCE EST-ELLE ARRIVÉE A CE STADE DE FOLIE ? Est-ce à cause d’une profonde déception, laquelle et quelle est sa profondeur ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès