• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 16% des inscrits = 75% des députés : l’équation qui tue (la (...)

16% des inscrits = 75% des députés : l’équation qui tue (la démocratie) !

Ça s’est passé près de chez vous, hier, partout dans le pays, dans les écoles, les mairies : des terroristes se sont engouffrés dans les urnes et ils ont réussi à tuer la « démocratie ».

Jean-Bedel Bokasa et Manuel Noriega n’était que des grossiers personnages qui n’avaient pas vraiment intégré nos valeurs occidentales ni compris le véritable sens de la république et de la démocratie. Ils affichaient des scores exorbitants aux résultats des élections, et on voyait bien qu’ils trichaient. D’ailleurs, l’histoire ne s’y est pas trompée et aucun manuel scolaire ne les présente comme des bienfaiteurs de l’humanité.

Emmanuel Macron et ses sponsors (Bilderberg, Wall-Street, l’état profond et le MEDEF) ne trichent pas ! Ils respectent scrupuleusement le code électoral (que Bruxelles n’a pas demandé de réformer) et n’ont pas honte ! Ils sont efficaces, c’est tout. Ils utilisent les moyens que la technologie moderne met à leur disposition (informatique, marketing, publicité) pour atteindre les buts qu’ils se sont fixés. D’ailleurs, le président lui-même n’hésite pas à payer de sa personne pour montrer l’exemple : pour aller voter au Touquet (Paris-Plage), il se donne la peine d’utiliser un Falcon, ce qui l’oblige à faire un virage au-dessus de Londres pour atterrir dans le bon sens, alors que la facilité aurait consisté à utiliser une voiture.

Et les résultats sont là ! Un parti qui n’existait pas il y a un an va obtenir à l’assemblée nationale les trois-quarts des sièges avec les voix de 16% des inscrits. Autre record : 51.29% d’abstentions ! Il faut la majorité absolue des votants pour être élu, mais il n’est pas nécessaire pour cela que la majorité des inscrits votent. Le découpage électoral fait le reste.

La désaffection des électeurs pour cette élection a plusieurs causes :

  • La perte de crédibilité des élus au cours du dernier quinquennat qui a montré le peu de valeur des engagements et des promesses.
  • L’ingérence de l’Union Européenne dans les affaires intérieures qui est devenue visible au point que l’utilité-même des députés n’est plus vraiment perçu par les électeurs.
  • La mise en évidence par la presse de corruption et conflits d’intérêts les uns après les autres pour déstabiliser l’adversaire se retourne contre les initiateurs des scandales qui, d’arroseurs deviennent arrosés.
  • Les trahisons des carriéristes PS ou LR qui ont rejoint LREM ont montré si cela était encore nécessaire que le seul objectif de cette « élite » est la carrière personnelle, et leur bréviaire le formatage qu’ils ont subi dans la filière unique de l’ENA. Les potiches « issues de la société civile » ne trompent personne : elles sont là pour le décor.
  • Les divisons à l’intérieur des partis minoritaires et entre eux, et l’incapacité des dirigeants de mouvements historiques à entendre leur base qui va s’amenuisant et finira par disparaitre en les laissant suspendus miraculeusement dans leur sièges de sénateur.

Il existe hélas peu d’exemples dans l’histoire de systèmes politiques dans lesquels le peuple exerce durablement un pouvoir qui se traduise en mesures concrètes pour assurer une plus grande équité entre les citoyens. Les générations précédentes de dirigeant avaient eu l’habileté et la talent de nous en donner l’illusion. Les méthodes utilisées par les groupes puissants aujourd’hui, si elles n’utilisent pas d’armes de destruction massives, sont assimilables à un terrorisme intellectuel procédant par lobotomisation médiatique et corruption des moutons ambitieux. Le pouvoir ne se demande pas, il se prend. C’est ce qu’ils ont fait, et pour leur reprendre, ça sera pas du gateau.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • François Vesin François Vesin 12 juin 15:56

    Réponses en vrac si vous le permettez :


    1)- Macron pouvait aussi voter par correspondance
       (ou prendre le bus puisqu’il nous l’a tant vanté...)

    2)- La désaffection des électeurs est peut-être aussi le signe
       de leur adhésion massive a la valeur de l’abstention

    3)- Nous n’en sommes pas sortis mais, le jour où l’abstention
       rendra invalidables les scrutins de ces élections prédécoupées,
       nous pourrons enfin exiger la restauration du mandat impératif
       et la souveraineté du peuple.

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 juin 18:25

      @François Vesin
      La valeur de l’abstention c’est de favoriser En Marche puisque moins il y a de votants, plus il est difficile pour les outsiders d’atteindre le seuil de 12,5 % des inscrits qui permet de se maintenir au second tour. Les médias se sont arrangés pour susciter le moins d’intérêt possible pour ces élections parce qu’ils misaient justement sur une abstention record. Dans la liste des raisons qui expliquent les 51,5 % d’abstention je place en tête la connerie insondable des électeurs qui attendent qu’on les prenne par la main et qui surtout font où on leur de faire.


    • Fergus Fergus 12 juin 18:54

      Bonsoir, riff_r@ff.93

      « Les médias se sont arrangés pour susciter le moins d’intérêt possible pour ces élections parce qu’ils misaient justement sur une abstention record. »

      Vous plaisantez ! Les médias ont fait leur boulot ni plus ni moins que lors des autres scrutins législatifs.

      Ce qui est en cause, c’est le rejet des partis de gouvernement qui n’a pas mobilisé leurs électeurs et le fatalisme des électeurs du FN et de la FI qui ont considéré que c’était plié.

      En l’occurrence, ces derniers se sont gravement plantés car s’ils s’étaient mobilisés comme lors de la présidentielle, leurs candidats auraient été qualifiés plus nombreux, et notamment dans des triangulaires plus favorables à des partis outsiders que les duels.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 juin 19:24

      @Fergus
      Vous avez vu comme moi la façon dont BFM-TV, pour ne citer qu’eux, a fait la pub de Mélenchon pour les présidentielles. ’’Il fait une campagne formidable !’’, ’’Quel tribun !’’, ’’Les hologrammes c’est formidable ’’. Il y avait un intérêt à ça : Attaquer le PS sur sa gauche, le vider de sa substance sociale-libérale au profit de Macron, effrayer le chaland, tout benef pour En Marche. Même chose avec la promo du FN, adversaire idéal au deuxième tour.
      Pour les législatives le contexte était très différent. et par conséquent, le traitement médiatique aussi. Fini la promotion des opposants. Rien. Silence radio. Résultat des courses, la FI et le FN s’écroulent. Alors concernant le FN on peut évoquer l’effet du débat catastrophique de MLP face à Macron. Mais pour la FI la seule explication c’est l’absence de traitement médiatique bienveillant. Pas vendue sur BFM la FI n’existe plus. Comment de telles évidences peuvent-elles vous échapper ? Mais vous échappent-elles vraiment ...


    • Montdragon Montdragon 12 juin 19:26

      @Fergus
      Fergus, soyez très honnête,
      nous avons assistés à la plus pitoyable, faible, non-médiatique campagne des législatives depuis...
      Le «  »«  »service public«  »" alias France 3 région est à la fois inexistant (il y a dix ans c’était possible), et surtout introuvable sur les bouquets triple play.
      Exit les débats de circonscription, tout le monde suit le mouvement, un deux trois En Marche La Schlague !


    • Fergus Fergus 12 juin 20:37

      @ riff_r@ff.93

      Il faut arrêter avec BFM.TV. Que cette chaîne ait été au service de Macron n’est pas un secret. Mais elle ne représente que 3 % des audiences ! Et cela dans un pays où seuls 20 % des électeurs regardent les journaux télévisés ! Avec parmi eux des gens de gauche, de droite et des chômeurs !!!

      Avouez que cela relativise énormément l’influence, non ? smiley


    • Veniza Veniza 12 juin 21:21

      @riff_r@ff.93

      C’est tout de même un piège dangereux : à la première étincelle la France sera en feu !


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 juin 21:29

      @Fergus
      seuls 20 % des électeurs regardent les journaux télévisés

      Espèce de clown.
      80 % des Français s’informent grâce aux JT, 52 % grâce aux chaînes d’info continue. 


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 12 juin 22:02

      @Veniza

      C’est un jeu dangereux on est d’accord. A la première étincelle la France sera en feu. C’est probable. Je ne parle pas de quelques manifs inutiles servant juste à faire mousser les leaders syndicaux avant capitulation en rase campagne. Je parle d’une vraie déflagration sociale. Vous avez envie de voir ça vous ? Pas moi : vu l’état de décomposition avancé du tissus social dans ce pays je crois que ce serait une catastrophe. Mais les commanditaires de ce jeu dangereux s’en tapent. Ils sont à la manoeuvre partout et savent se placer au-dessus de la mêlée.


    • gogoRat gogoRat 12 juin 22:09

      @riff_r@ff.93
       Une constante entre l’avant et l’après mise au pas générale : le même niveau ZERO de logique ressassé par les grande bouches !
       
       Précédemment, les abstentionnistes étaient réputés faire le jeu d’une dite ’extrême droite’ donc ils et elles ne pouvaient être que ’racistes’ ... 
       Maintenant, les mêmes abstentionnistes seraient réputés faire le je de ’En Marche’, donc ils et elles ne peuvent être que d’une ’connerie insondable’ ? !!
        
       Celles et ceux qui arrivent à opiner à ces absurdités devraient alors en conclure que plus de la moité (*) de leurs ’frères égaux en dignité’ forment le fier pays qu’ils respectent eux-mêmes avec une grande humilité ?
       
       (*) Nota Bene :
        Tous celles et ceux qui ont veauté, même si ce n’est pas pour ’En marche’, même si c’est ’blanc’ se sont engagés à se plier aux caprices de l’élu quel qu’il soit ! Et pour arriver à cela, rien ne les obligeait à ’faire’ !  ;)) 
       Qui peut encore croire que personne n’a pris par la main la minorité des veautants (moins de 48%) qui ne savent pas encore ce que veut dire ’sapere aude’  ?


    • gogoRat gogoRat 12 juin 22:18

       « La démocratie est fondée sur l’idée d’une compétence égale de tous. »  Jacques Rancière


    • Croa Croa 12 juin 23:48

      À Fergus,
      Ah parce que tu crois que si t’es qualifié t’as gagné ? smiley

      Pour quelle raison les électeurs FN voteraient-ils Ø dans les circonscriptions où ils auraient été éliminés sachant que là où ils se seraient qualifiés « pas une voix ne devra aller au FN » Ordre des Mélenchon, Crobières et Cie comme d’hab. ?
      .
      Les opposants à Macron divisés comme ils le sont en de multiples chapelles qui s’ignorent et même se combattent ne peuvent que s’auto-détruire. C’est donc plié d’avance CQFD !


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 13 juin 07:36

      @gogoRat
      Tout est question de contexte. Je ne reproche rien aux abstentionnistes du deuxième tour des présidentielles et surtout pas d’être des racistes qui auraient fait le jeu du FN.
      Mais le contexte des législatives est très différent. Un minimum de réflexion permet de comprendre qu’il faut éviter à tout prix de donner à Macron la majorité à l’Assemblée.
      ’’Tous ceux qui ont veauté se sont engagés à se plier aux caprices de l’élu ’’ : ça c’est du grand n’importe quoi, les votants ne sont pas plus engagés à se soumettre que les autres. Au contraire ils sont plus légitimes à ouvrir leur gueule.
      ’’les frères égaux en dignité’’  : vous confondez, ça c’est à l’église.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 13 juin 07:43

      @Croa
      C’est vrai. Il faudrait faire barrage à En Marche. Dans chaque circonscription, se reporter sur le candidat FI ou FN le mieux placé pour battre le candidat En Marche. Les responsables politiques ne le diront jamais mais c’est bien ce que les électeurs feraient s’ils étaient un peu lucides sur ce qui les attend avec une assemblée aux trois-quarts pro-macron ( mais je ne me fais aucune illusion ).


    • CN46400 CN46400 13 juin 08:25

      @Fergus
       Vous avez raison les grand médias, privés et public ont globalement depuis plus de 6 mois roulé pour Macron puisque leurs patrons étaient engagé dans la manip politique commandée par la bourgeoisie. Jusqu’à l’overdose dépassée après l’élection jusqu’au 1° tours des législatives.
       Mais pendant quelques semaines, après la désignation de Hamon comme candidat du PS, ils ont jugé que la meilleure façon d’aider leur protégé, était de promotionner Mélenchon. C’est ce qu’il ont fait en S-5, S-4 et S-3, quitte, ensuite, Hamon ayant décroché, à dézinguer la Méluche, sans ménagement, pour l’empêcher de sortir du chapeau.
       Cette élection est un cas d’école pour illustrer la main mise des intérêts de la bourgeoisie sur la République actuelle. Pour écrire « le 18 brumaire d’Emmanuel » K Marx disposerait d’un joli paquet d’éléments


    • Fergus Fergus 13 juin 09:17

      Bonjour, riff_r@ff.93

      Le « clown » - merci pour cette élégante interpellation ! - vous invite à comparer les audiences des journaux télévisés, soit en général moins de 10 millions de téléspectateurs (d’ailleurs pas toujours très attentifs) avec les 47 millions d’électeurs inscrits ! Il y avait d’ailleurs eu une étude très intéressante sur ce sujet - de mémoire dans Le Monde - il y a quelques mois.

      Merci de me préciser dans ces conditions où vous allez chercher ce taux de 80 % ! En réalité, ce chiffre relève manifestement d’un fantasme très répandu et d’autant plus populaire qu’il conforte l’idée de la manipulation médiatique.


    • Giordano Bruno 13 juin 09:29

      Riff_r@ff.93, vous écrivez :
      ’Tous ceux qui ont veauté se sont engagés à se plier aux caprices de l’élu ’’ : ça c’est du grand n’importe quoi, les votants ne sont pas plus engagés à se soumettre que les autres. Au contraire ils sont plus légitimes à ouvrir leur gueule.

      Je partage l’opinion de gogoRat. Je vais la présenter d’une autre manière.
      Les électeurs ont joué à un jeu. Ceux qui ont perdu doivent logiquement accepter leur défaite. Sinon, ce sont des tricheurs. En revanche, ceux qui estiment que le jeu est truqué et ont refusé d’y jouer pour cette raison conservent la légitimité de contester que le résultat du jeu leur soit appliqué.

      Deux personnes se rendent dans un casino. La première mise tout son argent et perd. La seconde s’abstient de jouer. Si le casino demande aux deux de leur remettre leur argent, seule la deuxième à la légitimité de refuser.


    • Trelawney Trelawney 13 juin 10:42

      @riff_r@ff.93

      Espèce de clown. 
      80 % des Français s’informent grâce aux JT, 52 % grâce aux chaînes d’info continue. 

      Article qui commence par : « Près de deux tiers des Français suivent l’actualité plusieurs fois par jour, se tournant de plus en plus vers les réseaux sociaux.... » et se termine par « L’étude a été réalisée du 27 janvier au 16 février 2016 auprès de 3.105 individus de 18 ans et plus par téléphone ou en ligne. »

      Fergus n’a pas tout à fait raison : 20% des français regardent les journaux télévisé (il suffit de voir les part de marché des JT pour s’en rendre compte) et ça fait donc 10% des électeurs


    • François Vesin François Vesin 13 juin 11:30

      @riff_r@ff.93


      La valeur de l’abstention c’est de montrer
      la réalité de notre pays telle qu’elle est
      et non pas telle qu’on veut nous la vendre :

      Majorité absolue des citoyens abstentionnistes : 51,3%

      Les « forces » réelles !

      LReM : 13,4 %...la déferlante qui a tout emporté sur son passage !!!
      LR :     7,5 %
      FN :     6,3 %
      FI :      5,3 %
      PS :     2,1 %
      Modem : 2,- %
      UDI :    1,4 %
      Div. Droites : 1,3 %
      PC : 1,3 %
      Divers autres : 4,6 %

      Libre à vous d’affirmer que ces 51,3 % sont des cons !
      (la stigmatisation ne fait pas avancer le débat)
      Libre à eux de penser que vous êtes les idiots utiles
      d’un système démocratique dévoyé qu’il faut changer !

    • gogoRat gogoRat 14 juin 08:00

      @riff_r@ff.93

       Vouloir ’éviter à tout prix de donner à Macron la majorité à l’Assemblée’ ?

       c’est vouloir, dans le contexte actuel, une Assemblée à qui aurait été ’donnée’ et reconnue ’la majorité’ !

       Ce que vous semblez ne pas comprendre (sinon ce serait du vice), c’est que des abstentionnistes-boycotteurs aient le droit (avec le devoir civique d’exprimer d’une façon ou une autre cette conviction) de considérer que lorsque la majorité absolue des électeurs potentiels n’ont pas cautionné le processus-même de désignation-et-légitimation de cette Assemblée, alors cette Assemblée ne peut être honnête si elle prétend que ’la majorité lui a été donnée’ ! : c’est cette absurdité-là qui est du grand n’importe quoi !
       Ce que vous croyez être légitime n’est que votre aveu de vouloir abuser procédurièrement du détournement de sens, actuellement officialisé, du mot ’démocratie’ !
       Et puis pour votre gouverne, sachez que l’église (laquelle ? ... mais en fait peu importe) n’a rien à voir avec le fait que l’égalité prétendument visée par notre devise nationale :
       "Liberté Egalité Fraternité’
       est bel est bien une égalité en dignité (avant même une égalité en droit) entre citoyens supposés être fraternels.
       C’est donc vous qui devriez vous sentir confondu !

       


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 15 juin 07:23

      @gogoRat
      Toujours les mêmes arguments des abstentionnistes. ’’On n’a pas voté donc on n’a pas cautionné le système’’. Ce que vous ne comprenez pas et qui est pourtant simple c’est qu’il s’en tape macron que vous ayez voté ou pas. Il va avoir 75% des sièges à l’Assemblée, il va obtenir le droit de légiférer par ordonnances et le seul moyen d’éviter ça c’était d« élire des députés qui se seraient opposés à sa politique de »réformes". Même si on rejette globalement le système électoral actuel pour le coup il faut y participer.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 15 juin 08:04

      @ux abstentionnistes
      D’ailleurs il n’y a qu’à voir la façon dont la presse explique l’abstention : ’’les gens sont fatigués de cette longue séquence électorale mais globalement il n’ont pas voté contre macron parce que ce sont des légalistes et qu’ils veulent maintenant qu’En Marche mette en place ses réformes’’
      Vous l’avez entendu comme moi ça non, en boucle sur toutes les chaînes ? Voilà à quoi ça sert l’abstention. A se retrouver rangé dans la catégorie des sympathisants flémards. Moi ils ont bien été obligé de me comptabiliser parmi les opposants.


    • gogoRat gogoRat 15 juin 09:51

      @ux veautants
       D’ailleurs, il n’y a qu’à voir la façon dont la presse explique le veaute des gens qui sont pas fatigués de cette longue séquence d’enfumage ... car, en même temps :
      ’Es-tu prêt à voter pour un candidat En marche ! aux législatives ?
      -OUI
      Tu avais voté pour qui en 2012 ?
      Hollande
      Tu te sens comment aujourd’hui ?
      Ok’

       !!!

      (NB : en interrogeant un ’opposant’ ça aurait résonné pareil :
      ’Tu avais voté pour qui en 2012 ?
      -contre Hollande
      Tu te sens comment aujourd’hui ?
      -Ok pour continuer à donner des leçons à ceux qui ne les demandent pas !’
      )
       
      Voilà à quoi ça sert le veaute. A se retrouver rangés dans la catégorie des pigeons qui fournissent le bâton pour se faire rouer, en rejoignant la minorité qui impose à la majorité absolue (des abstentionnistes) une oligarchie qui sera historiquement la plus conspuée de l’Histoire à la fin de son mandat ! Moi, ils ont bien été obligés de ne pas me comptabiliser dans le troupeau !


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 15 juin 13:04

      @gogoRat
      insondable : abyssal, énigmatique, gigantesque, illimité, inconcevable, infini, profond, intense, inexplicable ...
      Je m’abstiendrai d’en dire davantage.


    • cartouche2 19 juin 10:17

      @gogoRat

      Bha non. L’idée d’une égalité de droit, d’une égalité de devoir, d’une égale chance de participer a la gestion et au gouvernement et institutions du pays... me semble démocratique.

      L’égalité par le bas des compétence, par la médiocratie dans « l’école publique obligatoire », ou encore la « culture de masse », c’est du nationalisme et c’est indépendant de l’origine du pouvoir.

      L’égalité « par le haut », Le libre accès au savoir BM BN, les quotas d’intégrations , l’éducation spécialisé... C’est du socialisme, ca ne me semble pas non plus dépendre de l’origine du pouvoir.

      Pour moi la démocratie est fondé sur une égalité de droit et de devoir trés tangible. L’égal dont parle Jaque est un idéal stupide. Je suis petit et je ne serais jamais l’égal en taille d’un grand.

      ++


    • gogoRat gogoRat 19 juin 19:43

      @cartouche2

       En qui l’exigence d’une égalité en droit (et pourquoi pas, aussi en devoir citoyen) s’opposerait-elle à l’exigence première (donc bien plus impérative) d’une égalité en dignité ? ... dont elles ne font que découler !
       Par contre si vous arrivez à concevoir que ’participer à la gestion et au gouvernement et institutions du pays’ doive relever d’une égale chance ... c’est alors que vous faites un grave conte-sens, très fondamental, sur le consensus démocratique voulu par l’appel de Constitution à une démocratie : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple !
       D’ailleurs, gageons que la majorité absolue de celles et ceux qui n’ont pas cautionné le stratagème de légitimation qui sévit actuellement en France, ont très probablement pu repérer et prendre note ces professions de foi anti-démocratique proclamée par des veautants fiers de s’asseoir sur les mots mêmes des textes ’sacrés’ que prétendent cautionner leurs veautes.

       Quant à être capable de parler, sans rire, une égalité ’par le haut’ ... il fallait oser !
       Mais ça aussi , c’est vu, c’est noté ! 
       Et que dire de cette expression : ’l’origine du pouvoir’ ? !!
       Quel lapsus peut bien encore se cacher là ?


    • Sergio Sergio 12 juin 16:09

      Des élections dignes du père Ubu, 


      Dans un pays pas très loin d’ici 
      Dans un pays plat aussi plat qu’un plat 
      Aussi petit qu’un petit confetti 
      Il y avait pas de lois et chacun pour soi 

      Il avait un tout petit zizi et un gros cul 
      Le père Ubu 
      Sa madame était une femme infâme et toute dodue 
      La mère Ubu ............

      Marcel Duchamp et son Dada n’aurait pas fait mieux ............


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juin 17:22

        @Sergio

        Cornegidouile, de par ma chandelle verte, encore un pataphysicien !
        Merdre !
        Vous estes un fort grand voyou et je m’en vais vous mettre des petits bouts de bois dans les oneilles.

      • oncle archibald 12 juin 16:40

        « Le pouvoir ne se demande pas, il se prend. C’est ce qu’ils ont fait, et pour leur reprendre, ça sera pas du gâteau. »

        Mais c’est très facile pourtant, vu le nombre d’abstentionnistes du premier tour et seulement 4 sièges pourvus, il est à la portée des électeurs de déjouer tous les pronostiques et Dimanche prochain d’envoyer siéger ...euheuh.... qui ????

        Ce qui fait le triomphe facile des candidats Macron c’est l’absence de classe politique crédible en face, point à la ligne ! « Ils » nous ont traité comme des débiles mentaux pendant quarante ans et ils le paient, quoi de plus normal !


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juin 17:04

          @oncle archibald

          sauf que, comme d’hab, c’est pas eux qui paient, c’est nous !

        • oncle archibald 12 juin 17:32

          @Jeussey de Sourcesûre : vous avez vu le score de FI en voix ? quatre millions de moins qu’à la présidentielle. Idem pour Dame Le Pen, 4,5 millions de voix de moins. Ils ont fait guignol pendant la campagne Présidentielle et ils le paient. Normal !

          Au second tour de la législative malheur à celui qui n’a pas d’alliés. Ils est facile de vomir sa haine, beaucoup plus difficile ensuite de demander à ceux qu’on a déglingué de voter pour vous ...Détruire et critiquer est beaucoup plus facile que de construire.

          Pendant 40 ans le fonds de commerce de ces messieurs a été de nous cliver artificiellement juste pour entretenir leur fond de commerce puis de faire n’importe quoi une fois aux manettes.

          Macron l’a très bien compris. Il est absolument cohérent depuis le début de sa « mise sur le marché » et il ramasse la mise. Normal ! Les responsables sont ceux qui se sont fait virer.

          J’ai une pointe de regret pour Benoit Hamon. Je ne partage pas ses idées mais je l’aime bien parce qu’il a une conviction forte et qu’il est, lui aussi, très cohérent. Mais il a été massacré à coups de couteaux dans le dos par ses « camarades » et l’étiquette PS qui dans mon midi Occitan était la condition nécessaire et suffisante pour être élu est devenue un véritable repoussoir.

          Vingt et un députés PS au tapis dès le premier tour ! Les élus du midi étaient mono colores, ils le seront encore mais la rose ne sera plus de mise. La rose ils l’ont eue dans le c.., sans ménagements, avec les épines.


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juin 17:41

          @oncle archibald

          Je suis d’accord avec vous à ceci près que la stratégie qui a amené Macron au pouvoir a été élaborée par l’Institut Montaigne qui reste dans l’ombre et pas par Macron qui tient la vedette. Mais il parait en effet assez intelligent et habile pour ne pas être qu’une marionette et comprendre les ressors du mécanisme dont il a bénéficié. Reste à attendre et voir si cette fulgurante ascension ne va pas lui monter à la tête et l’amener à transgresser des tabous qui n’en sont pas pour lui, mais le reste pour le citoyen.

        • Le421 Le421 12 juin 19:08

          @oncle archibald
          Personne de crédible en face...

          Ben voyons !!
          Dis comme ça, la démocratie, on s’en fiche.

          L’Avenir en Commun, pas crédible ??

          Il vous faut quoi ?
          Merlin l’Enchanteur et les Chevaliers de la Table Ronde ?
          Ben, ça tombe bien.
          Vous allez les avoir !
          Et chaud devant.
          Vous avez viré Sarkozy et sa mégalomanie ?
          Vous avez viré Hollande et sa fourberie ?
          Vous allez adorer Macron et le mix des deux...


        • oncle archibald 12 juin 19:41

          @Le421 : C’est sûr que entre la présidentielle et le vote de Dimanche il y a quatre millions d’électeurs qui ont trouvé que finalement Môôôsieur Melenchon n’était pas crédible.

          Votre parti comme celui de Madame Le Pen est un ramasse paumés qui veulent juste renverser la table et qui n’adhèrent pas à votre programme. Elle fait moins 4,5 millions de voix et vous moins 4 millions. Si c’est pas une preuve ça ?

          Une fois le coup de gueule donné ils retournent à la pêche. Ce ne sont pas des votants par conviction, ils ont aimé l’éloquence « virile » et les coups de gueule de Melenchon, ils ont aimé les promesses démagogiques de Marine Le Pen, mais ça ne va pas plus loin.

          Le PS et LR sont haïs pour ce qu’ils ont fait en alternance depuis 40 ans et ils sont envoyés à la poubelle direct. Les autres candidats sont des fantômes ou des guignols.

          Qui reste-t-il pour ramasser les voix de ceux qui ont envie que ça change ? Macron et son parti tout nouveau tout beau. Il est possible qu’il déçoive mais les électeurs qui sont conscients de la force de leur bulletin de vote ont choisi d’essayer cette nouvelle voie qui à ce jour apparait la seule offre crédible.

          Les autres s’en foutent, tant pis pour eux. Les abstentionnistes choisissent de s’en remettre au choix de ceux qui votent. Je trouve cela très con mais bon, chacun fait ce qu’il veut avec son QI.


        • Extra Omnes Extra Omnes 13 juin 02:55

          @oncle archibald
          Macron aussi a perdu 2.5 millions de voix, mais silence radio...


        • Alcyon 13 juin 07:16

          @Extra Omnes

          Quand on est premier et que l’on perd 2,5 millions de votes alors que le second et le 3ème en perdent chacun 4, on va plutôt citer l’abstention car c’est difficile de taper sur TOUT LE MONDE.

          C’est fatiguant cette habitude à voir des complots partout. Le gars est passé de 24% à 32%, d’une possible cohabitation à une chambre acquise. Vous voulez qu’ils expliquent qu’il a 2 millions de voix en moins (et en passant, ce n’était pas plus de la moitié de son électorat qui l’avait choisi par défaut ? Car ils sont retournés le soutenir).

        • JBL1960 JBL1960 14 juin 18:54

          @Jeussey de Sourcesûre Reste à transformer cette abstention de fait en véritable mouvement abstentionniste politique, non pour leur reprendre le pouvoir, on en veut pas, mais pour se fédérer en associations libres et volontaires. 52.3% qui n’ont pas envie de Marcher à la schlague, et 15% de marcheurs en arrière toute ça devient intéressant, quand même.
          =*=
          Je ne sais si vous avez lu le dernier communiqué de Mohawk Nation News, traduit par R71, que j’ai complété par des billets et PDF ad hoc et dossiers connexes par cette publication du jour.
          MNN nous rappelle que le 1er juillet prochain se sera le 150ème anniversaire de la Confédération du Canada ; Et on peut tout à fait jouer les troubles fêtes EnMarchant, à pied, à cheval ou en voiture, non ?
          Puisque l’Éveil c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité : le colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État...


        • papijef papijef 18 juin 21:01

          @Le421
          non, l’avenir en commun n’est pas crédible. même avec des majuscules.


        • Rmanal 12 juin 16:52

          Il est assez évident que les médias sont le 4è pilier d’une république, et que comme tel ce pilier devrait être encadré dès la constitution sur son rôle, ses objectifs et sa gestion.
          Hélas nous sommes entrés dans un biais de la Démocratie, détourné en une dictature par l’usage de l’information, qui a remplacé la force brute des armes.
          D’ailleurs dans toutes ces « démocraties », on appliquent les mêmes procédés que dans les dictatures : centralisation et regroupement de l’information, filtrage et censure, désinformation.
          Que reste-il de presse libre vu, lu et écouté par tous ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès