• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 18 mai, journée de réhabilitation des minorités en Crimée par un décret de (...)

18 mai, journée de réhabilitation des minorités en Crimée par un décret de Vladimir Poutine en 2014

Le 16 mars 2014, la population de la République autonome de Crimée et Sébastopol était invitée à voter par référendum pour ou contre son rattachement à la fédération de Russie. La population, inquiète de la tournure politique de la junte putschiste de Kiev, logiquement, vota massivement pour ce rattachement démocratique (j'attends toujours un référendum sur le vol du Kosovo à la Serbie par exemple) et se plaça de facto sous la protection bienveillante de sa grande sœur. Ce référendum, n'ayant pas l'aval de Washington... euh excusez-moi, de la communauté internationale, fut bien entendu déclaré illégal. Quid du droit des peuples à disposer d'eux-même ? La Crimée fut arbitrairement donnée à l'Ukraine par Khrouchtchev en 1954. Lors de la disparition de l'U.R.S.S le 25 décembre 1991, la Crimée resta dans le giron de l'Ukraine au grand dam de la population. Boris Elstine, le calamiteux dirigeant de la Russie ne réclamera jamais le retour de la Crimée au sein de la Russie. Une erreur historique et un non-sens de mon point de vue. Car en 1994, un référendum, bien entendu rejeté par le parlement ukrainien, se déroula cette année-là. Trois questions ont été soumises aux habitants de la péninsule. Première question : êtes-vous pour le rétablissement de la disposition de la constitution du 06 mai 1992 qui détermine la réglementation mutuelle entre la République de Crimée et l'Ukraine sur la base d'un traité d'accords ? Résultat : 78,4% de oui. Deuxième question : êtes-vous pour le rétablissement de la disposition de la République de Crimée du 06 mai 1992 qui a proclamé le droit aux citoyens la double nationalité ? (russe et ukrainienne) Résultat : 82,8% de oui. Troisième question : êtes-vous pour concéder comme lois, les décrets du président de la République de Crimée s'appliquent en attendant que l'assemblée vote les lois temporairement non réglementées ? Réponse : 77,9% de oui. Comme nous pouvons le constater, une envie d'évasion planait déjà sur la péninsule Criméenne 20 ans avant son rattachement référendaire. Suite au rattachement de la Crimée et dans esprit de réconciliation nationale, Vladimir Poutine a signé un décret le 21 avril 2014 réhabilitant les minorités de la péninsule. Dans ce décret sont inclus les descendants d'Allemands, Grecs, Arméniens et bien entendu les Tatars. Source :

http://en.kremlin.ru/events/president/news/20839

Le geste du président russe se voulait pragmatique et tourné vers le futur avec toutes les communautés peuplant la Crimée. Malheureusement, une petite partie de la communauté Tatare n'accepta pas ce geste de paix et de réconciliation, jouant à leurs propres dépens les idiots utiles de la politique agressive et expansionniste de l'axe atlantiste. Un des Tatars se disant le "représentant" des 300 000 Tatars se nomme Refat Tchoubarov. Bien entendu, ce "représentant" n'a été élu par personne hormis et comme d'habitude soutenu par la presse occidentale nous le présentant comme un résistant ! Dixit France Inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/ils-changent-le-monde/ils-changent-le-monde-17-juillet-2014

C'est symptomatique, mais significatif de l'ingérence toujours croissante de l'OTAN à semer la discorde et la zizanie dans cette région du monde russe. Mais par exemple, en 2015, le congrès de ce monsieur ne réunissant que quelques centaines de participants s'est tenue en Turquie... pays membre de l'OTAN ! Un hasard sans doute...

http://fr.euronews.com/2015/08/01/la-turquie-accueille-le-congres-mondial-des-tatars-de-crimee

La Turquie veut protéger une minorité soi-disant victime de persécutions ? SUPER INITIATIVE ! Que la Turquie protège les Kurdes pour montrer l'exemple ! Car pourquoi le peuple Tatar est peu populaire en Crimée ? Tout simplement parce qu'au cours de la seconde guerre mondiale, une immense majorité des Tatars ont collaboré avec l'envahisseur nazi et que malheureusement et qu'ils ont perpétrés des massacres incommensurables et qui laissent des plaies béantes encore aujourd'hui sur la péninsule. Les nazis se sont fortement appuyés sur ces milices Tatares pour assurer l'ordre et combattre les partisans qui luttaient contre les envahisseurs du troisième reich. En clair les Russes mais aussi les Grecs, Arméniens furent victimes de ces supplétifs de la machine de guerre Allemande et comme leurs homologues Bosniaques, Croates ou les troupes de Stepan Bandera en Ukraine, ils n'y allèrent pas avec le dos de la cuillère ! Petit exemple d'un "exploit" des milices tatares pendant l'occupation nazie :

http://palom.info/?page_id=1109

Le 12 mai 1944, la péninsule est libérée de l'envahisseur nazi et dans la foulée Staline envoie la population Tatare en Sibérie suite aux horreurs perpétrées pendant l'occupation. Ce qui est triste, c'est qu'une minorité de Tatars n'a pas participé aux exactions commises par ces supplétifs haineux au service de l'ennemi mortifère. Mais, visiblement Staline a préféré déporté tout le monde à l'époque, car les populations locales avaient une telle envie de vengeance, que peu importe si le Tatar en face d'eux avait collaboré ou non, il se serait certainement fait tuer. Difficile période pour une justice sereine et partiale... Voilà pourquoi le 21 avril 2014 Vladimir Poutine a signé ce décret qui de mon point de vue est tout à son honneur dans un esprit d'apaisement et de tension de plus en plus croissante avec l'axe atlantiste, de montrer sa bonne volonté de vivre en paix avec le peuple de Tatar et du reste de la population, peu importe son origine ou sa croyance religieuse. Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR) Mon blog consacré au Donbass et à l'Ukraine :

http://peupleslibres-nouvelle-russie.blogspot.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Alex Alex 20 mai 10:23

    Un passage significatif de cet article. 


    « Car pourquoi le peuple Tatar est peu populaire en Crimée ? Tout simplement parce qu’au cours de la seconde guerre mondiale, une immense majorité des Tatars ont collaboré avec l’envahisseur nazi et que malheureusement et qu’ils ont perpétrés des massacres incommensurables et qui laissent des plaies béantes encore aujourd’hui sur la péninsule. »

    • roman_garev 20 mai 13:25

      L’article est plein de passages significatifs et utiles pour comprendre (pour ceux qui le veulent) la réalité. Par exemple :


       « visiblement Staline a préféré déporté tout le monde à l’époque, car les populations locales avaient une telle envie de vengeance, que peu importe si le Tatar en face d’eux avait collaboré ou non, il se serait certainement fait tuer. Difficile période pour une justice sereine et partiale... »

      En 1944 l’Armée rouge avait d’autres chats à fouetter que de laisser sur la péninsule déjà libérée une unité considérable de forces armées uniquement pour assurer la sécurité de la partie des Tatars non impliquée ostensiblement dans les crimes de collaboration.

      • Alex Alex 20 mai 18:59

        Ils avaient commis quels crimes les Tatars ? 


        • roman_garev 20 mai 20:42

          Une autre cause de la déportation des Tatars de Crimée était la possibilité fort probable d’entrée en guerre de la Turquie contre l’URSS. Dans ce cas la péninsule attaquée par les Turcs pourrait voir la « cinquième colonne » des Tatars de Crimée agissant au dos de l’Armée rouge.


          L’exemple d’une déportation pareille « par précaution » a été donné par les USA en 1942, quand ils ont incarcéré environ 110 000 civils ressortissants japonais et américains d’origine japonaise dans des centres appelés « War Relocation Camps », à la suite de l’attaque de Pearl Harbor.

          Le crimes collaborationnistes des Tatars de Crimée sont décrits en détail dans l’article de la Wikipedia en russe (le traducteur Google est à utiliser).

          • roman_garev 20 mai 21:02

            @roman_garev

            À noter que, contrairement aux Tatars de Crimée, les Nippo-Américains n’ont commis aucun crime. Leur seul tort était d’avoir l’origine japonaise (souvent dans la 2ème génération). Pourtant les étasuniens ne les ont que déportés, comme l’URSS des Tatars de Crimée, mais incarcérés.

          • Alex Alex 20 mai 20:53

            Pourquoi aussi les Tatars préféraient les Allemands aux Russes ?


            • roman_garev 20 mai 21:27

              @Alex
              Pourquoi la Lune ne tombe pas sur la Terre ?

              Il faut connaître l’histoire. 
              Dès fin XVème siècle la Crimée appartenait à l’Empire ottoman.
              En 1783, suite à la guerre russo-turque, elle a été attachée à l’Empire russe. 

              Les Tatars de Crimée sont un peuple turc. En 1941-42 la Turquie était sur le point de déclarer la guerre à l’URSS à côté de l’Allemagne. Par exemple, en été 1942, lors de l’offensive allemande vers Stalingrad et le Caucase, la Turquie a mobilisé 1 000 000 de militaires, dont 750 000 (environ 50 divisions) ont été transférés à la frontière turco-soviétique près de Batoumi. Les Turcs auraient été prêts à l’irruption en URSS aussitôt après la chute de Stalingrad. Heureusement, cette chute n’a pas eu lieu ; par contre, l’Armée rouge a effectué la contre-offensive en capturant plus de 90 000 de soldats et officiers hitlériens (allemands, roumains et croates).

              Un petit effort intellectuel de votre part, et vous commencerez comprendre.
              L’histoire n’était pas votre fort en lycée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès