• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 27 mars 2007, Gare du Nord, le déroulement du saccage (3)

27 mars 2007, Gare du Nord, le déroulement du saccage (3)

Dans cette histoire de gare, il n'y a pas que la couverture du Figaro. Il y a d'autres photos, ou plus exactement d'autres images, extraites de vidéos prises par les portables des gamins présents accusés par le pouvoir d'avoir été les casseurs alors qu'ils n'en étaient pas, au vu des éléments en notre possession. Car la question qui demeure est bien celle-ci : les méfaits dénoncés ont-ils été le seul fait de jeunes désoeuvrés de banlieue ? Et bien la réponse est claire : indubitablement, c'est non. On assisté à un saccage rondement efectué, en moins d'une demi heure, devant de nombreux policiers présents, dont l'intégralité des CdS déployés, soit 120 personnes minimum (sans compter les CRS présents appelés en renfort et le groupe imposant de policiers en civil) qui ont visiblement laissé le champ libre aux déprédations, sans même effectuer d'arrestations ou fort peu. L'attitude laxiste flagrante de la police, perçue par Rachid M'Barki, le reporter de BFM, est à blâmer dans l'opération, puisque les déprédations seront faites par deux ou trois petits groupes organisés en duos, et qui ont déambulé sur deux étages de la gare sans jamais être inquiétés. Des groupes venus uniquement pour inciter les jeunes hésitants à casser, en leur distribuant les fameuses barres de fer bleues positionnées par un seul individu, et déposées selon un plan pré-établi de cibles sélectionnées selon un plan élaboré en détail, avec minutage précis de chaque objectif à détruire. Cette émeute n'a rien eu de spontané, et son déroulement, que je vous propose d'étudier en détail, le prouve amplement. Ce saccage en règle a bien été une manipulation provocatrice.

En fait, tout commence au sous-sol, côté métro. Là, les jeunes munis de leurs portables pour prendre des mini-vidéos primordiales vont assister à un très étrange ballet. Tout d'abord, alors que des gens sortent, inquiets de l'agitation aux étages supérieurs, on va voir rentrer à contre sens dans le passage un grand noir nonchalant, se dirigeant vers la gare et le fond du couloir du métro. L'homme entre tranquillement, à contre sens, à part qu'il est muni à la main droite d'une... matraque, genre assez épaisse, exactement comme celle qu'utilisera le blond déjà décrit : les "armes" du sac de la gare sont entrées par ce chemin, en dehors des barres bleues déjà décrites. Le porteur bien bâti, ne fait pas "jeune" : on lui donne facilement 25 ans minimum. Des policiers de la CdS (Compagnie de Sécurisation, appellées plutôt CS) sont positionnés au fond du couloir où il se dirige, avec face à eux des jeunes qiui commencent à s'agglutiner. Pas d'échauffourées pour l'instant, de cris et des jets de bouteilles plastiques ou de coca...comme aux étages supérieurs. Une tension qui monte, plus les passagers du RER ininterrompu débarquent. Mais un très étrange ballet débute alors en sous-sol : un homme, en casquette et blouson d'allure plutôt tranquille  s'avance vers les CdS... suivi de sa petite troupe vociférante. Et soudain, il tourne ostensiblement le dos aux policiers... et reste ainsi quelque temps, puis repart dans l'autre sens dans lequel il était venu, lentement. Manifestement, on assiste à une manœuvre : il a surtout montré aux policiers le dos de son blouson, orné d'un énorme dessin reconnaissable à distance. Il s'est montré ; il s'est auto-désigné. C'est une façon de se signaler aux policiers, qui ne broncheront donc pas, après qu'il se mette en mouvement dans l'autre sens. Étrange ballet. La séquence est visible ici au début de la vidéo.

On le retrouvera plus loin de dos, arborant de plus près son fameux blouson. Après s'être fait reconnaître par en face, donc, à savoir les policiers, il est donc reparti, impassible, certain que les policiers ne chargeront pas derrière son dos, entraînant avec lui...  des plus jeunes, mais aussi des casseurs, dont deux se distinguent assez vite : un grand tout vêtu de noir, qui dissimule son visage sous un foulard, et sous une capuche : il se met a s'acharner aivec véhémence sur une caméra de surveillance, puis sur une autre, à l'aide d'une longue barre bleue. A côté de lui, un homme portant un sac, que l'on croisera à l'étage téléphone en main, et pas loin un autre "casseur" impressionnant par la taille, vêtu de noir avec un col de pull à capuche orange. On le retrouvera lui ... chez BFM en train d'invectiver les jeunes ! Nous verrons demain comment ceux-là sont arrivés dans la gare (par un étonnant chemin !!!).

Systématiquement, consciencieusement, le plus grand ne va s'en prendre qu'aux caméras. Son rôle est manifestement bien précis. Chacun dans l'équipe apparente a une fonction définie. Le second larron est un très grand noir baraqué en bonnet et étrange k-way très léger, genre non tissé, fait de carreaux bleus et blancs, visiblement passé au dessus d'une autre tenue moins voyante. Lui "travaille" avec un étrange "suiveur" muni d'un grand sac qu'il tient en bandoulière. Ils ne vont pas se quitter pendant un bout de temps, en gros la petite demi-heure de leur traversée destructrice de la gare.  Le second lui sert de pointeur à objectifs, indiquant au grand baraqué de fracasser qui, une porte en verre, qui les flancs d'un escalier roulant,, ou une vitrine à publicité qu'un jeune moins doué n'a pas arrivé à casser. Dans un séquence ahurissante, c'est l'homme en casquette et blouson reconnaissable qui écartera en effet un jeune casseur peu doué... pour laisser faire "le professionnel" en blouson faire le travail à grands coups de barre de fer, arrivé à toute vitesse sur le panneau à défoncer ! Car le plus surprenant du manège est celui du personnage plus âgé en blouson : lui ne fait pas que désigner les objectifs : il semble minuter les interventions, car à plusieurs reprises on le verra stopper une casse en cours pour mener à une autre, timing précis à respecter oblige. Ces gens-là ont un horaire à respecter, c'est sûr !

Manifestement, c'est lui l'organisateur de toute l'opération, avec le casseur blond, une opération qui n'a donc strictement rien de spontanée. Mais sa plus étrange fonction, c'est celle qui consiste à ramasser les barres bleues empruntées aux files d'attente des guichets SNCF... et à les disposer devant les cibles à détruire, avant que le casseur n'arrive. C'est dans ce rôle que l'on distingue le mieux le degré d'organisation du (petit) groupe. Il indique les cibles à fracasser enndisposant ces barres par terre, quand il ne commence pas le travail. Le casseur qui le suit n'a plus alors qu'à se baisser, et commencer sa frappe de vitrine. Les casseurs ne se promènent donc pas "armés" et ne peuvent être arrêtés par pupitre d'object de destruction. Au signal donné par l'homme au blouson trop voyant, le casseur arrête, et s'en va ailleurs, en jetant au sol la barre (on entend à plusieurs reprises le jet au sol au bruit métallique de ses barres)... que reprend le précédent pour aller la disposer plus loin !  Le manège est tellement rodé qu'on verra sur une séquence, à l'étage du dessous un bout de pied pousser vers les jeunes une des barres bleues qui venait juste d'utiliser à défoncer un distributeur de boisson à porte de verre... une incitation patente à la casse. Une provocation typique ! Tout à été fait pour inciter des jeunes pas destinés du tout à casser, et pas trop décidés à le faire, parmi la foule impressionnante présente. Le mot provocateurs convient donc parfaitement à ces individus qui ne sont pas des jeunes. La manipulation par incitation à casser est flagrante.

Dans une autre séquence ahurissante toujours filmé par des jeunes qui auront la présence d'esprit de tout mettre sur le net (séquences qui seront après supprimées une à une et redisposés ailleurs) on peut voir notre fameux homme au blouson à logo prendre en charge la casse d'un des attaquants, qui ressemble assez à notre grand noir entré avec sa matraque, à part que là c'est désormais une barre de fer qu'il a en main, et qu'il se retrouve suivi depuis le début par celui au grand sac blanc et noir, qui venait auparavant de lui indiquer une porte de verre à briser, sous le regard d'un banlieusard qui filmait avec son portable, sans intervenir davantage. Nous le retrouverons plus loin, ce second perpétuel celui semble faire partie d'une certaine logistique, mais on ignore alors encore ce qu'il peut bien dissimuler dans un sac aussi volumineux.

Le prendre en mains, et l'empêcher de s'apesantir sur un objectif qui ne semble pas vouloir se casser facilement : les flancs de verre de l'escalier roulant, par exemple. Toute la séquence est une vraie BD qui se déroule devant nous. Après quelques vains efforts, l'homme au blouson et casquette entraîne son casseur dans le couloir, comme si de rien n'était : il s'est déjà débarrassé de sa barre de fer, en la jetant par terre, comme il se débarrassera plus loin d'une autre en la jetant en l'air dans un fracas assourdissant (fait pour impressionner et provoquer une émulation sans doute).  Il ne restera pas lontemps sans : à l'étage du dessus, l'homme en casquette et blouson lui a déjà déposé une autre barre bleue pour attaquer le magasin de téléphonie situé à côté du FootLocker. Finalement, c'est l'homme au blouson marron qui arrivera pour tenter de casser la vitrine du vendeur de téléphones : il finira par y provoquer un grand trou, après plusieurs minutes où pas un seul policier n'accoure à cet étage laissé sans surveillance. Un temps interminable, devant des photographes ravis de la pose et un temps suffisant pour laisser voler quelques téléphones, une fois la vitre percée, pour finalement se rabattre après sur la grille du magasin d'â côté, le FootLocker. A lui seul, il démontre que ce ne sont pas des casseurs venus pour piller pour eux-mêmes, mais pour surtout provoquer le pillage chez d'autres. Ils amorcent, ils provoquent, mais en aucun cas ne volent pour eux-mêmes : tout le contraire de ce qui a été dit à la télévision sur les fameux et hypothétiques "200 ou 300 casseurs" soi-disant répertoriés. Pour les deux magasins ils ne sont que quatre : le "pointeur-minuteur", les deux casseurs (blouson marron et blouson. Léger blanc et bleu) et le fameux porteur de sac logisticien vide l'opération. Quatre personnes, alors qu'on a parlé de 400 casseurs : quelque part on a bel et bien menti.
 
 
Notre "pointeur de cible" et "minuteur d'opérations n'est en rien un jeune banlieusard, et il possède plutôt une sacrée expérience de ce genre de manifestations de casseurs, à voir son calme et ses gestes précis. On le trouvera, par exemple, à faire.... la police du fracassage (?), en écartant avec aisance des passants ou des apprentis-casseurs des zones où déboule quelques secondes après l'un des casseurs munis de leur barre de fer, en l'occurence cette fois-ci le grand noir au bonnet et au k-way ultra-léger passé au dessus d'une autre tenue : encore une scène sidérante : ce sont bien les casseurs qui régulent le flot des passants et non la police, pour laisser faire leurs sbires, qui a étrangement déserté chaque étage ou le duo venait fracasser des vitres ! "Allez, laissez donc passer les pros" semblait dire notre organisateur de sac de gare. Et juste après, en effet, la vitrine explosait, sous les coups du grand black au bonnet. Sans aucun policier à cet étage, laissé étrangement libre...pour être dévasté. À l'étage du dessous, le CdS court dans le vide, aux étages supérieurs des CRS envahissent très lentement la gare... Pendant qu'on ravage, de l'autre on défile...
 

On retrouve un peu après à nouveau notre fameux bonhomme en blouson marron. Très actif, le bonhomme, décidément. Après s'être attaqué à une vitrine, sous la protection de ses collègues, dûments armés de pistolets à cinq mètres à peine de lui, on le retrouve un peu plus loin en train de "se faire" un distributeur de Coca-Cola. Quelques minutes plus tard et il tente de briser à coups de pieds une rembarde en verre, en s'échinant dessus pour rien. Ça lui vaudra cependant les honneurs de FR3, pour le Soir3 dans une fort intriguante prise de vues, le cameraman prenant dans le bord du champ de la scène... un uniforme, indéterminé, resté impassible ! Ce casseur, c'est la vraie vedette du saccage : il est omniprésent dans les vidéos des jeunes banlieusards, sidérés par sa faculté à entraîner tout le monde. L'un d'entre eux, intrigué par son comportement ahurissant, aura la présence d'esprit de le suivre longuement. Il aura aussi les honneurs du direct de BFM, qui ce jour-là, va déjà montrer une étonnante réactivité en la personne de Rachid M'Barki dépêché illico sur place. Il nous montrera notre blond en plein travail de tentative d'entraîner des jeunes à donner des coups de pieds dans des armoires techniques de la RATP, sans recevoir à vrai dire un franc succès... Mais en vérifiant bien qu'on le suit, quitte à sauter une deuxième fois sur les armoires. C'est bien un imitateur à la casse ! 

Arrivé là, la question est simple : s'il n'y avait qu'un seul casseur de vitres, voire deux, pourquoi donc les policiers demeurent-ils tous aussi indifférents à ses saccages ? C'est si difficile que ça d'en empêcher un seul casseur (ou deux) dans une pareille foule ? Notre police est telle si démunie face à cet unique délinquant omniprésent sur tous les clichés de casse ? Le même sévit encore quelques encâblures plus loin, et prend même la pose devant un individu portant une caméra, en train de s'attaquer à une vitre de magasin plus ou moins blindée. Que PLUSIEURS casseurs s'en prennent à des vitres, on se dit OK, se doit être difficile à appréhender : c'est jeune et ça court vite. Là, on a le MEME individu, qui faut facilement ses 30 ans et qui ne semble pas un foudre de vitesse : la preuve, lors de l'attaque du distributeur il se paye un superbe gadin (attention la vidéo est très courte). Ce sera l'objet d'une séquence diffusée le lendemain sur France 2, à partir d'un des portables des jeunes ayant tout filmé... Il sera gentiment relevé par un personnage vêtu de blanc, qui le filmera quelques instants plus tard en train de briser une vitre ; son célèbre duettiste, qui le suit dans toute l'expédition avec son étrange sac plutôt encombrant, mais qui semble très léger. On ne sait toujours pas, à ce moment, ce qu'il contient.... Un individu blond également, trentenaire, lui aussi, muni d'un sac et qui suit notre déprédateur comme son ombre : un vrai binôme de la casse que ce couple là ! Régulièrement, il applaudit son collègue casseur. C'est son chaperon. La séquence sera incluse dans 66 minutes diffusé sur la 5 quelques jours après.... Dans un reportage, prévu de longue date, dont nous reparlerons demain.

Après avoir tranquillement tenté de casser une vitrine de téléphones portables, notre homme remet à notre "pointeur" de service, sa barre de fer ramassée juste devant la vitrine, s'éclipse et s'en va donner quelques mètres plus loin quelques consignes à quatre encapuchonnés de bleu et de noir, plutôt jeunes ceux-là, ainsi qu'au cinquantenaire bien tassé en casquette bleue à qui il a remis précédemment la barre empruntée. Moment absolument surréaliste que cette véritable "conférence des capuches" tranquillement donnée au milieu du saccage ! Quel aplomb pour un casseur : ou plutôt quel insouciance accordée par une réelle... immunité ! Depuis quand les émeutiers tiennent conférence au beau milieu d'une émeute ? Il récidivera plus loin avec deux autres, dont, un, à droite sur la seconde photo avait été croisé en train de surveiller le casse de l'appareil à Coca de l'étage du dessous : encore un trentenaire, la barbe naissante et portant une casquette portée à l'envers pour faire "djeune". Devant notre dégarni matraqueur, un noir, plus jeune celui-là, mais portant blouson de camouflage ! Prendre le temps de faire le point des saccages au milieu de l'action démonte avec éclat deux choses : l'étage auquel ils se sont attaqués est laissé totalement libre de présence policière, ce qui leur donne du temps pour fracasser une vitrine devant un parterre de badauds sidérés, une image hallucinante. L'autre chose étant un conciliabule tranquille prouvant une organisation préalable dont les détails sont rectifiés pendant l'opération elle-même !

En voilà deux, ou plusieurs, en tout cas, qui ont prévu les événements : débouler dans une émeute avec d'une matraque relève du prévisionnel et non de l'improvisation. Et ne pas savoir arrêter un casseur isolé et à terre, lors de son mémorable gadin, ça reste une prouesse policière rare, dans ce cas. Et on n'arrive toujours pas à expliquer, en une du Figaro, pourquoi un individu, toujours ce MEME individu, arrive à s'attaquer seul à une vitrine alors qu'à quelques mètres de là il y a un policier muni d'un holster et d'un pistolet qu'on peut estimer hautement dissuasif pour l'en empêcher, comme l'a montré le Figaro. Dans un reportage de BFM TV, on le retrouve fugitivement dans un couloir en train de s'en prendre à une cloison à grand coups de pieds. Toujours le même casseur, toujours le même incitateur à casser : toujours là pour montrer l'exemple, le mauvais, à des jeunes plus timorés qu'autre chose, et qui ne se décident.. qu'une fois qu'il a lancé le mouvement ! Mission d'incitation réussie ! Et tout cela, toujours accompagné à quelques encâblures du mystérieux porteur de sac, dont on ne comprend toujours pas bien le rôle (on ne le découvrira qu'à la fin de l'opération !). Un "assistant" des casseurs, qui les suit et parfois aussi sert à redisposer les barres bleues devant les objectifs à casser. On a tout prévu dans cette opération, y compris l'intendance !

Lors du saccage du magasin FootLocker, bingo, c'est encore lui, omniprésent, et son binôme, les deux premiers à entrer et à jeter à l'extérieur une chaussure ou un vêtement : le butin ne semble pas du tout les intéresser : grande âme, ils DISTRIBUENT, en véritables Robin des Bois de la casse. Depuis quand un casseur présenté comme voleur par le pouvour en place ne vole-t-il pas ? Attirer les autres, voilà ce à quoi ils servent, en fait : ils ne cassent pas pour eux, bien au contraire ! Leur grandeur d'âme nous étonne. Ces grands incitateurs à la délinquance sont LES deux phénomènes notables de ces événements ! La systématique casse-incitation du premier est tout simplement étonnante. Elle est omniprésente dans les diverses vidéos, en train de casser ou d'inciter d'autres à faire pareil, quand ce n'est pas tenir une étonnante conférence de presse au beau milieu de l'émeute pour mieux dicter ses consignes aux autres. Non, sincèrement, ce monsieur au blouson marron et pantalon blanc suivi par quelques privilégiés seulement, ou applaudi par son collègue, n'est raisonnablement pas un gamin de banlieue. Et sa façon d'agîr (armé d'une matraque !) à quelques mètres d'une présence policière dûment armée fait plus que poser question (se remmémorer la une du Figaro). Son long périple de casse à l'intérieur de la gare pose également question, ainsi que sa façon de récupérer quand besoin est l'arme dont il a alors besoin. On imagine mal un banlieusard aussi organisé... et aussi systématique dans l'art de fracasser, ou de casse des grilles de magasin sans voler pour lui-même .. Notre blond à poil ras étant devenu une vedette médiatique malgré lui, le voilà qui passera à Télé-Matin sur France 2 ; le lendemain de l'émeute. La peur, ça se fabrique dès le petit déjeûner !

Au final, en effet, c'est aussi beaucoup de dégâts pour un seul homme, qui semble de surcroît avoir bénéficié d'une immunité certaine parmi les policiers. C'est aussi la preuve que les dégâts les plus importants, y compris "l'ouverture" du magasin FootLocker, ou celle du magasin de téléphones portables, n'ont pas été le fait des jeunes si décriés, mais bel et bien le fait d'un homme d'âge mûr qui traverse toute la gare en brisant tout sans jamais se voir inquiéter. Après, on l'entend bien, c'est du pillage pur et simple, et là tout le monde s'y met, je suis bien d'accord. Mais ce pillage a un initiateur, et c'est notre homme et pas un autre. Juridiquement l'incitation est toujours jugée très grave. De la provocation en bonne et due forme, voilà à quoi on a eu droit tout le long de la demi-heure que dure cette expédition.  C'est aussi celui qui figurera partout dans plusieurs médias à visage découvert... mais qui bénéficiera aussi pour ça du floutage de visage... demandé pour ce cas précis par qui, ou par simple souci de déontologie journalistique (sur FR3 notamment, mais aussi dans la presse où ses yeux seront masqués). Dans la version "officielle" des faits, reprise largement sur les différents sites de l'UMP, les casseurs auraient détruit les vitrines avec les barres (bleues) mobiles servant à faire les files d'attente sur les quais et dans les halls de la gare.. sur les vidéos prises par les jeunes, d'autres visages, souvent le crâne rasé, étaient parfois visibles entre deux séquences, comme celui-ci, ayant participé à la "conférence des capuches" au beau milieu du saccage.

Le prêt de matraque inopiné, les palabres en deux casses, le travail en binôme, la "conférence des capuches" au beau milieu de l'opération, les bris de vitrine en majorité faits par des personnes d'un certain âge, munis de matraques ou de barres de fer, à la place des jeunes casseurs qui n'arrivent pas manifestement à briser les vitres, révèlent qu'il s'agit bien d'une opération dûment organisée, et non pas d'un mouvement spontané qui aurait dégénéré. Ce jour là, des personnes étaient venues avec un plan préétabli, des objectifs déterminés, un timing d'opération serré, et avaient atteint ces objectifs sous le regard... de la police. Les vidéos le montrent. Le choix même des pillages est symptomatique : deux magasins, un de chaussures de sport et un de téléphones portables, proches l'un de l'autre ont été saccagés. Ceux d'à côté pas. Un sac réalisé en présence d'une foule spectatrice et de cameramen ayant eu le temps de tout prendre : où était donc la police à ce moment là (en dessous, en train de courir dans les espaces vides !).  Or on avait remarqué là encore une chose étrange, pour des soi-disants casseurs de banlieue à qui s'adressent en priorité ces marchandises : ce ne sont pas EUX qui les "ouvraient", ces magasins. Mais nos fameux porteurs de matraque, nettement plus âgés. De même pour celui qui pénètre en premier dans le FootLocker : il en ressort aussitôt pour JETER à l'extérieur une marchandise (indéterminée, une paire de chaussures, sans doute). Un émeutier pilleur qui ne sert pas lui-même, ça devient franchement incompréhensible. Non, là, nous avons bien une provocation dans toute sa splendeur : des objectifs précis ont été attaqués, pas n'importe lesquels, ceux susceptibles le plus d'attirer une certaine clientèle... jeune. Or ceux qui l'attirent, justement, dans ce piège, ne le sont manifestement PAS.

Je vous l'ai déjà dit, ce sont les jeunes et leurs téléphones portables si décriés qui auront sauvé la démocratie. Quand celle-ci en effet est manipulée comme elle l'a été, l'usage de la prise de vues selon cette méthode, qui venait d'être... interdite au début du mois qui avait précédé les émeutes, par décret, aura été le seul moyen de rendre compte que dans le casse de la Gare du Nord, nous avons affaire à tout, sauf à des jeunes. L'un d'entre eux avait mis en ligne le meilleur reportage sur l'équipée sauvage de nos casseurs recrutés : il avait eu la présence d'esprit de suivre l'homme au blouson marron, car il avait bien perçu chez lui quelque chose qui n'allait pas avec l'étiquette de simple casseur ! C'était lui le vigilant, c'est grâce à lui que j'ai pu tout découvrir. Comme les jeunes ne sont pas si idiots qu'on voudrait le laisser croire, son film s'intitulait "Keuf banlieusar" signifiant clairement pour lui à qui il avait eu à faire. Sa vidéo est restée quelques semaines en ligne avant d'être retirée (puis retrouvée et déplacée ailleurs *). A l'instinct, il avait suivi la "bonne équipe" !!! Celle qui montrait roujours le même "responsable" encadrant ses casseurs !!! A défaut d'avoir de l'orthographe, ces jeunes ont toujour eu du nez, et ont toujours su discerner un vrai casseur d'un faux. Notre gamin suspicieux, que je salue ici cinq ans après, avait suivi de bout en bout le trajet de deux casseurs, et la vidéo qui en ressortait, à défaut d'être de qualité, démontrait avec brio qu'il s'agissait bien d'une expédition élaborée et non d'une improvisation totale ! Ce film était pour sûr un document exceptionnel : il montrait dans le détail une équipée, ou plutôt la longue traversée de la gare par une équipe somme toute restreinte, (qui se résume à 4 individus seulement !) et en tout cas extrêmement organisée, et même fondamentalement... hiérarchisée. De quoi relativiser ce qu'on avait pu entendre sur les chaines, comme sur BFM, qui évoquait quand même l'incompréhension de la non fermeture du RER.

Et c'est cela qui les a trahi d'ailleurs, ces manifestations visibles de l'organisation préalable. On imagine mal en effet un gamin de banlieue s'en référer à un supérieur pour savoir quelle vitre briser ! La hiérarchie, chez eux, ne fait pas florès ! Ici, nous en avons eu la preuve : à un moment, un des briseurs de carreaux hésitait sur l'objectif : c'est un autre homme qui lui servait de chaperon qui lui avait dicté l'endroit à viser. Cette organisation de l'attaque et le choix de ses objectifs nécessite l'assignation de rôles particuliers entre les différents participants. Or ces rôles sont évidents dans cette vidéo : il y avait les casseurs véritables, qui se résumaient à... deux ou trois personnes seulement, et leur intendance ; les autres jeunes (comme ici sur la photo) ne faisant qu'imiter... avec moins de dégâts (le tube en main est en plastique !). A savoir le désignateur d'objectif, muni en bandoulière d'un supplément de matériel, au cas où, et un ramasseur-fournisseur d'armes, en l'occurrence soit une matraque, soit de longs bâtons empruntés aux files d'attente des guichets.  Ces deux logisticiens, en effet, ont fourni et ont repris ces barres que jettaient régulièrement nos deux casseurs, qui n'ont eu pour rôle que de manier les matraques et les longues barres de fer. Au détour d'une des vues de notre génial gamin, on pouvait apercevoir le visage du "minuteur", celui qui dirigeait toutes les intervenrions : hilare, au sortir du casse de l'allée du FootLocker ! Un visage pas si vieux qu'imaginé au départ. À lui de fournir quand il jugeait que le moment est venu de casser, ou la bonne cible était atteinte. Accessoirement, le chargé d'intendance pouvait aussi entrer dans un magasin "ouvert" par son collègue casseur, et jeter à la populace les éléments qu'il y trouve. Là encore, le fait de ne pas se servir lui-même est douteux : à quoi bon casser une vitrine si ce n'est pour rien prendre soi-même ? L'opération gare du Nord venait de révéler un nouveau personnage étonnant : le casseur philanthrope. Le robin des bois des FootLockers !

Un commando, donc, ayant agi très vite (moins d'une demi-heure !) pour un résultat réel qui étonne même les visiteurs du lendemain. Leur téléviseur leur a expliqué que la gare avait été "dévastée"... voici ce qu'ils découvrent : "Après quelques minutes d’errance à se demander où se sont déroulés les événements nocturnes, nous tombons enfin sur une forte présence policière d’une vingtaine de personne. Derrière le rideau bleu : le magasin Foot Locker pillé, le terme est juste, pendant la nuit. En face un magasin de maroquinerie a sa vitrine défoncée, mais n’a pas été pillé. Après avoir fait le tour de la galerie du côté "Foot Locker" là où se sont déroulés les incidents, nous découvrons que le seul magasin à avoir subit ce traitement est le vendeur de chaussures. Le maroquinier en face ne s’est rien fait dérober, le vendeur de saucisson à quelques mètres non plus. Juste Foot Locker. Les autres dégâts consistent en des dégradations des panneaux d’affichage et des espaces publicitaires, bref tout ce qui casse facilement. Les questions qui demeurent sont bien donc celle-ci dans quelle mesure le soi-disant contrôle n’a-t’il pas été un prétexte pour piller un magasin reluqué certainement depuis longtemps"...

Epilogue : une fois la mission de saccage faite, il ne restait plus aux casseurs qu'à sortir discrètement. Chez France 2, notre homme à anorak léger à carreaux avait été aperçu subrepticement en fin de journal en train de s'éclipser (de son couloir, pas de la gare).... La seule chose qui manquait encore, à ce moment de l'histoire, c'est comment notre principal héros, j'ai nommé le blouson marron-pantalon blanc, et ses accolytes, s'étaient débrouillés pour ressortir incognito . Rentrer, facile, on ne les avait pas vu à l'œuvre encore, et, à part le crâne rasé ou le poil ras de l'un, rien ne les distinguait de l'utilisateur moyen d'un hall de gare. Arrivant sans matraque (apportée par un autre), il ne pouvait que passer inaperçu. Sur ce point, la remarquable vidéo du jeune de banlieue était muette. Il l'avait bien suivi, mais pas jusqu'au dehors. Difficile de trouver dans les archives laissées sur le net : autant on avait filmé en long et en large la casse, autant le départ du casseur, significatif lui aussi d'une préparation prealable, fut délicat à rechercher. Pour ce qui est de l'arrivée, on rappelle qu'on détient une vidéo où ses collègues encapuchonnés débarquent au pas, au beau milieu d'une escouade de CdS et qu'on en a vu entrer à rebrousse-poil dans les tourniquets, la matraque à la main. Mais sur son extraction, rien, je. Ne trouvais rien. Et puis, après des dizaines d'heures de recherche, le lendemain de l'affaire, et l'aide d'amis belges alertés eux aussi, dont un plus perspicace que les autres, j'ai fini par retrouver notre homme. C'est de façon fort surprenante une télévision... flamande qui nous l'avait en effet offert, en montrant notre héros médiatique en train de filer à l'anglaise une fois ses forfaits accomplis. Aucune chaîne française ne l'avait montré : pourquoi, je ne le sais pas : en fait la chaîne belge l'avait fait par hasard, via on suppose un accord avec une agence française de fourniture d'images en direct. Arrivés tardivement sur le sujet, leur commentateur avait du faire un direct avec derrière lui ce qu'il avait sous la main : la sortie des passagers de la gare. Or par hasard et par chance, notre blond ravageur y figurait, ainsi que trois autres échappés ! Mon correspondant belge pouvait m'envoyer un mail me disant "je l'ai" !

Il ne partait pas tel quel : car maintenant, on sait (enfin) pourquoi son binôme l'accompagnait constamment avec un grand sac. Dedans, une tenue de rechange, afin de passer un peu plus inaperçu à la sortie ! Tout était prêt !!! Tout était organisé à l'avance ! Sur la vidéo, on le voit en effet sortir ainsi rapidement à un tourniquet qu'empruntent d'autres passants, tous aussi pressés de quitter la gare où les échaufourés reprennent, cette fois-ci avec de "vrais" jeunes, excités par les charges répétées des CRS. La séquence vaut son pesant d'or ! Car elle démontre la préparation minutieuse du saccage ! Ce qu'on appelle en jurisprudence une préméditation, tout simplement ! Une préméditation qui RUINE le qualificatif d'émeute "improvisée" tant défendue par le pouvoir en place !!! On a dû entretemps lui faire remarquer que son pantalon était tâché après sa chute lamentable, ce qui le rendait plus repérable. Pour lui, pas de problème, tout avait été prévu : visiblement, sous le bras, en sortant du tourniquet, il avait toute une tenue de rechange, ou plutôt un grand imper blanc, voire une chemise de rechange fournie par l'homme au sac ! Ne restait plus qu'à trouver un coin discret pour enfiler le tout. Histoire de ne pas, à nouveau, se faire suivre et photographier encore par notre jeune cameraman obstiné suivant les "keufs" ! 

En prime, il n'était pas seul : derrière lui, un très grand black au blouson noir et blanc immaculé, paraissant neuf, tout propre, tenant un sac plastique bleu à la main : son collègue au parka bleu et blanc de tout à l'heure ! Le parka et le bonnet sagement rangés dans le sac en plastique bleu ! Le blouson semblait tellement léger et flottant ! Ils s'étaient promenés à deux, pour tout casser, ils étaient sortis deux par deux : les casseurs par une sortie, les ramasseurs de barres de fer et le porteur de sac par une autre, très certainement. Et en même temps que le grand black à veste bien frippée, un dégarni à pantalon militaire portant ostensiblement des... gants, et un troisième, un jeune homme lui aussi bien pressé semble-t-il.

Dans un plan préalable bien élaboré, c'est bien connu, on prévoit et on assure aussi l'extraction séparée des personnes compromises... on fait comme ça, chez les militaires ou dans les services... discrets, disons, pour ne pas dire secrets. Non, on ne me fera donc jamais croire que cette émeute, et particulièrement ce type de casseurs, étaient un mouvement... spontané. Tout démontrait le contraire dans les vidéos des jeunes mises sur le net !

Nous avons pas mal avancé, il me semble, et il ne nous reste plus maintenant qu'à étudier l'étonnant comportement des policiers, dans cette lamentable affaire, avec là encore des vidéos sidérantes prises par les jeunes banlieusards, effarés par ce qu'ils avaient vus, en particulier une collusion évidente entre de faux casseurs et leurs propres troupes (là encore les vidéos seront plus que compromettantes !). La seconde vedette de la journée, Rachel Costard, aujourd'hui recyclée à la sécurité à la RATP, posant elle aussi d'autres questions... tout aussi préoccupantes. Que faisait-elle là avec ces 120 hommes, c'est aussi une question à laquelle il faudra bien répondre. Et là encore, celle-ci est assez sidérante !

(*) http://www.dailymotion.com/video/x1k8xz_emeute-a-gare-du-nordkeuf-banlieuza

http://www.dailymotion.com/video/x1k92o_emeute-a-gare-du-nord-keuf-banlieuz_fun

 

les vidéos citées ici dans le texte :

la "randonnée" des casseurs, suivie par un seul téléphone-photo

http://www.youtube.com/watch?v=IyqH3f55Yws

le grand en noir avec pull orange

www.youtube.com/watch ?v=SKaQmMnjsgo

les coups sur les armoires de la RATP

http://www.youtube.com/watch?v=6l_9mOQ0Egw

la casse des vitres et des deux magasins

http://www.youtube.com/watch?v=2SWRumptKko

la casse des rembardes de verre et des panneaux publicitaires 

http://www.youtube.com/watch?v=SZaXDTsKBsU

la destruction de la vitre du magasin de téléphonie

http://www.youtube.com/watch?v=6NpYGIAewgQ

le pillage du FootLocker

http://www.youtube.com/watch?v=zlhBs7VAjsk

le gadin du blouson marron

http://www.youtube.com/watch?v=zQr0vTq1HcE

la conférence des capuches

http://www.youtube.com/watch?v=pey0eyMh-e0

le journal de 20H de BFM avec M'Barki en direct :

http://www.youtube.com/watch?v=cX_a_BKRzSc

la sortie du casseur

http://www.youtube.com/watch?v=v8SeaWubsUk


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • BARTH 2 mai 2012 09:20

    Etonnant !

    Détonnant !

    On peut se demander si le timing est bien choisi.

    Cette enquête n’aurait-elle pas méritée d’être publiée, il y a 4 ou 5 mois pour qu’elle puisse être exploitée plus largement ?

    Quand on voit le temps que mettent les médias pour relayer les enquêtes de Médiapart par exemple, il est clair qu’il ne se passera rien de décisif avant le 2ème tour.

    Mais, simple question, était-ce votre objectif ?


    • morice morice 2 mai 2012 09:34

      On peut se demander si le timing est bien choisi.

      Cette enquête n’aurait-elle pas méritée d’être publiée, il y a 4 ou 5 mois pour qu’elle puisse être exploitée plus largement ?

      Surtout pas : cela aurait été soit supprimé du web soit passé directement à la trappe.

      L’exploitation ne peut se faire qu’avant cette élection, de manière à montrer la manipulation actuelle de la presse et des médias.

      Cela ne fait qu 5 ans que j’attendais ce moment et cela ne pouvait se faire que maintenant.

      Plusieurs journaux ont eu ces éléments en main AVANT l’élection de 2007 : ils avaient déjà de quoi montrer la duplicité sarkozienne.

      L’ont ils fait ? Non, ils n’avaient pas compris la gangerosité du personnage.

      Ils ont aussi méprisé ces jeunes qui ont mis les vidéos sur le net AVANT l’élection.

      Celui qui avait eu l’intelligence de SUIVRE le blouson marron AVAIT TOUT COMPRIS :il s’était aperçu que ses copains se faisaient manipuler . N’oubliez pas comment il avait intitulé sa vidéo : « keuf banlieuzar ». Ce gars là avait tout compris, il n’a pas été écouté. Je lui rend hommage, 5 ans après. Il aurasauvé la démocratie, en péril avec ce qu’on peut voir là.

      • Romain Desbois 2 mai 2012 16:05

        Vous avez raison Morice ; l’erreur d’Assange est d’avoir fait confiance aux médias en leur donnant les documents de Wikileaks plutôt que de les mettre à la disposition de tous.
        On voit ce qu’ils en ont fait.


      • morice morice 2 mai 2012 16:17

        c’est effectivement l’idée. Le 7 mai, je vous dirais encore autre chose à ce sujet. Attendez donc SVP...


      • morice morice 2 mai 2012 09:46

        Gangerosité ce n’a pas été écrit exprès ! C’était dangerosité qu’il fallait lire bien sûr.


        • BARTH 2 mai 2012 09:52

          Sincèrement votre travail est remarquable, tellement remarquable que certains ne manqueront pas de parler de « stratégie du complot ».

          Comment lutter contre cette impunité ? Le programme Justice de Hollande sera-t-il suffisant ?

          Bref, cela me laisse désemparé .....

          Mais pas au point, de ne pas savoir qui il faut absolument virer ce prochain dimanche !


          • chapoutier 2 mai 2012 09:55

            géantissime

            et il ose demander aux syndicats d’abandonner le terrain revendicatif pour servir la France


            • morice morice 2 mai 2012 10:00

              Impressionnant, hein, cette expédition de casseurs organisés ! 


              Moi-même, quand j’ai décortiqué ses images... Je suis resté sidéré. Je ne croyais pas ça possible en démocratie ! 

            • morice morice 2 mai 2012 09:56

              Sincèrement votre travail est remarquable, tellement remarquable que certains ne manqueront pas de parler de « stratégie du complot ».


              Merci pour vos compliments. je le rappelle, celui qui doit être remercié c’est ce jeune curieux qui a bien senti quelque chose PENDANT que ça se passait. Je ne suis pas sûr que j’aurais eu sa présence d’esprit.... Il démontrait avec sa vidéo qu’il y avait eu préparation et organisation préalable, et non émeute improvisée.

              • morice morice 2 mai 2012 10:34

                Des questions toutes simples : Qu’est ce que vous risquez en publiant ca ? Quel était le risque de publier ca avant ?

                tout a été publié sur le net déjà, mais on a beaucoup enterré le dossier et les vidéos que d’aucuns ont régulièrement exhumées.

                La réponse à pourquoi maintenant est simple : j’ai posté AVANT l’élection de 2007 un texte ici portant déjà cette photo du Figaro : l’article est paru... mais à été retiré dans mon dos sans que j’obtienne d’explications. C’est à ça que je me suis aperçu que j’étais tombé dans le mille : le POUVOIR s’était rendu compte après de sa BOURDE.

                Alors j’ai attendu... cinq ans, de manière à ce que ça ne se REPRODUISE PAS. Et je pense être aujourd’hui dans le BON TIMING. Sarkozy a menti sur tout : je démontre que le PREMIER JOUR OU IL A ETE DECLARE CANDIDAT, il mentait déjà. Et aujourd’hui, MONTRER QU’IL MENT PERPETUELLEMENT EST IMPORTANT.

                Qu’est - il advenu de cette personne qui a déposé ces vidéos ?


                J’ai même cherché à le joindre, à l ’adresse mail laissée, il ne m’a jamais répondu : peur de la police, sans aucun doute. Il savait lui-même qu’il détenait une bombe médiatique.

                Voilà pourquoi ça paraît CETTE SEMAINE. Question de timing : vous savez, ça ne fait que 5 ans que j’attends ce moment.... 

              • LeGus LeGus 2 mai 2012 10:11

                @morice,

                Magistrale démonstration avec images accablantes à l’appui.

                Article à lire, sauvegarder et faire circuler.

                Bien à vous.


                • morice morice 2 mai 2012 10:43

                  Merci le Gus, je savais que ça allait vous plaire...


                • Francis JL1 2 mai 2012 10:24

                  Tout ça, doit coûter très cher aux contribuables, non ? Voilà un poste sur lequel on devraitr pouvoir faire des économies !

                  Plus sérieusement : comment se fait-il que les CRS acceptent ça ? Ils sont grassement payés ? Ou bien ils sont « talibanisés » ?


                  • morice morice 2 mai 2012 10:43

                    Plus sérieusement : comment se fait-il que les CRS acceptent ça ? Ils sont grassement payés ? Ou bien ils sont « talibanisés » ?


                    Ne vous méprenez pas, il y a aussi des gens biens chez eux, qui en ont marre de ce qu’ils subissent. Un exemple simple : avant Sarko, ils touchaient une prime de déplacement conséquente. Ça leur faisait un plus salarial en cas d« opération à distance. Pourquoi les balader ? pour une raison simple que m’a expliqué l’un d’entre eux :  »si on va ailleurs, c’est pour ne pas connaître celui qui a en face. Imagine, me disait-il : aujourd’hui, tu vois, on discute devant une bonne Grim, l’ambiance est sympa et t« as des idées et moi aussi. Bob, demain, je dois te taper sur la gueule avec ma matraque : j’aurais du mal à le faire. C’est pour ça qu’on va toujours taper ailleurs »... car là on ne connait pas les gens.

                    C’est le système des fraternisations de 14-18 : quand on se connait, on n’a pas envie de se taper dessus. Un vieux principe donc.

                    Et donc Sarko est arrivé, est a supprimé les déplacements ou les a réduits : ce sont les CRS du coin qui vous tapent sur la tête... et ça leur fait perdre de l’argent... mais surtout ça leur mine davantage le moral... car parfois... ils sont face à des gens qu’ils connaissent.

                    L’erreur qu’il a faite est là : il a démotivé ses troupes.Et comme il le sait, il en met PLUS sur chaque opération, comme m’a expliqué ce même CRS. Si un mec voit un de ses potes en face, il demande à ne pas être en front de manif.

                    Sarko, c’est aussi ça, et des policiers en ont marre.

                    • LeGus LeGus 2 mai 2012 11:31

                      Bonjour Écureuil Bleu,

                      À 3 minutes 25 seconde de votre vidéo, on voit sous un autre angle le gadin du grand blond au pantalon blanc.

                      Bien à vous.


                    • Yaltanne 2 mai 2012 10:44

                      Article très très long au français incertain, pas relu - sans quoi au moins la ponctuation ne ferait-elle pas coquille - j’ai donc lâché bien avant la fin, mais j’ai parcouru les images et…

                      …les fameuses barres bleues :D ce sont des rubans, quiconque a déjà patienté ds une de ces files d’attente balisées le sait parfaitement. Ces rubans s’enroulent d’ailleurs sur un axe à l’intérieur du socle, permettant d’espacer à loisir les structures verticales.

                      Du coup, je ne sais pas si cet article est si probant que ça ;)


                      • morice morice 2 mai 2012 11:50

                        venant de qui ? 


                        de ça 

                        Par Yaltanne (xxx.xxx.xxx.118) 28 avril 11:06

                        Bonjour Lalita :)

                        Je souscris absolument à votre texte, si ce n’est la dernière phrase, plus précisément les derniers mots.
                        Je tiens à ce que ma non-voix soit comptabilisée, je m’abstiendrai donc en me préparant à résister au pire.

                        Merci d’avoir pris le temps d’argumenter, encore, contre vents et marées :)

                        voter blanc. Blanc marine.... le « pire » étant Hollande pour lui...


                      • morice morice 2 mai 2012 12:04

                        le même Yaltanne ici :


                        Par Yaltanne (xxx.xxx.xxx.118) 15 mars 12:06

                        Hé oui Robin (des bois ?)

                        C’est bien pour ça qu’il faut voter Mélenchon, et reprendre les fourches pour leur en piquer le cul, à ces vendus bien pensant ! 

                        Résistance !

                        et écrivais avant : 

                        « Je lisais la toile, j’écoutais les merdias dominants et je ne comprenais rien : le net est-il donc si peu représentatif, me disais-je ? »

                        ou bien le superbe :

                        « Perso je ne voterai pas Hollande, pas plus que je n’ai voté Chirac en 2002 ».

                        laissant en ce cas passer LePen....


                        joli faux nez, celui-là... encense pendant des semaines Mélenchon et finit par voter comme LePen... qui utilise le vocabulaire « merdias » ? et qui revient avec le mot « collabos » ?? 
                        un sous-marin, ça s’appelle.

                        car ELLE écrit ailleurs encore ceci :

                        Par Yaltanne (xxx.xxx.xxx.118) 19 janvier 10:45

                        Oui, de crétins bien-pensant. 
                        Je suis désespérée (sans espoir) au spectacle de ces braves gens (de mes amis pour la plus part), annoner en cœur la même stupidité, convaincus de faire acte de courage, drapés de sérieux compassé, lâches - je crois en fait…

                        Ils vont se la jouer jean Moulin à pas cher en glissant leur bulletin con-sensuel, et puis ils reprendront leur petite vie de collabos à coup de « si c’est pas moi c’en sera un autre, je suis bien obligé, j’ai une famille à nourrir… »

                        Et en plus ils vous font la morale en vous expliquant la vie d’adulte… pfff

                        l’extrême droite, qui rejoint l’extrême gauche : du Dieudonné.


                         


                      • Yaltanne 3 mai 2012 18:16

                        Euhhh… oui Morice ? et alors ?

                        le rapport avec le ruban ou la barre ?

                         :)


                      • morice morice 2 mai 2012 10:45

                        Qui est cet homme si bien informé ?


                        je ne le sais pas : la Costard, je m’en occupe demain, logiquement.

                        le mieux, c’est ce qu’elle foutait là, la télégénique commissaire !!! 

                        • morice morice 2 mai 2012 11:20

                          Article très très long au français incertain, pas relu - sans quoi au moins la ponctuation ne ferait-elle pas coquille - 


                          faites-le vous-même....

                          …les fameuses barres bleues :D ce sont des rubans, quiconque a déjà patienté ds une de ces files d’attente balisées le sait parfaitement. Ces rubans s’enroulent d’ailleurs sur un axe à l’intérieur du socle, permettant d’espacer à loisir les structures verticales.

                          des barres de fer... qui proviennent pourtant de ces files d’attentes, pas toutes passées à ce système.

                          voilà vos sangles


                          ça s’appelle un Tensabarrière


                          je ne connais pas le modèle utilisé par la RATP ou la SNCF.

                          • morice morice 2 mai 2012 11:23

                            c’est à 5’10 du reportage ; « y a des mecs équipés de barres de fer » et non de... rubans.


                            • Cocasse Cocasse 2 mai 2012 11:49

                              Excellent article.
                              J’avais déjà lu une analyse comparable il y a plusieurs années, mais moins détaillée.


                              • morice morice 2 mai 2012 11:52

                                J’avais déjà lu une analyse comparable il y a plusieurs années, mais moins détaillée.


                                personnellement je n’ai vu aucune analyse des faits, à part sur le site « alter » que j’ai déjà cité. Comme l’a dit Todd, la presse n’a pas fait l’effort à ce moment là.

                                • Cocasse Cocasse 2 mai 2012 12:20

                                  Bonjour Morice,
                                  L’article mettait en évidence une manipulation concernant la création de cet évènement « choc » dans un but électoral. Je ne me souviens plus du tout de la source. Mais de mémoire, l’info n’avait pas été relayée, et n’était mentionnée que sur un seul site, parmi ceux que je fréquentais à l’époque.
                                  D’ailleurs, l’utilisation de « faux casseurs » a également été remarquée dans d’autres types d’évènements.


                                • Alex 2 mai 2012 11:57

                                  Bonjour,

                                  Excellent travail de recherche, d’analyse et de rédaction. Affligeant de voir une telle manip. Et ça a marché en plus.

                                  J’espère que cela va pousser dans le bon sens pour le 6 (le bon sens étant évidemment « dehors la chose ! »).

                                  Y-a-t-il une chance que votre série d’articles déclenche en dehors d’ici le scandale qu’une telle affaire mérite ?


                                  • wesson wesson 2 mai 2012 12:04

                                    Bonjour Morice,


                                    excellent travail de compilation. Et effectivement lorsque on revisionne ces évènements, l’enfumage est évident. 

                                    Et paradoxalement, justement parce que maintenant pratiquement tout le monde est équipé de smartphones avec des capacités vidéos (les derniers pouvant carrément prendre de la vidéo en Full HD), je crois que ce genre d’opération sera de plus en plus risquée pour le pouvoir. 

                                    Le seul chaînon manquant de cette histoire : mettre un nom sur les 2 casseurs. Si un site genre copwatch IDF tombe dessus, ça devrait chier des bulles.

                                    • morice morice 2 mai 2012 12:05

                                      Y-a-t-il une chance que votre série d’articles déclenche en dehors d’ici le scandale qu’une telle affaire mérite ?


                                      je le souhaite en tout cas. Il y a assez de preuves vidéos pour qu’on recherche les vrais auteurs.... enfin....

                                      • wesson wesson 2 mai 2012 12:19

                                        " je le souhaite en tout cas. Il y a assez de preuves vidéos pour qu’on recherche les vrais auteurs.... "


                                        ne rêvez pas trop : il y a dans la présidence Sarkozy une telle chaîne de compromission, d’indolence, d’affairisme, de corruption et d’idéologie que personne n’osera ouvrir la boite de pandore, même si la Gauche passe. 

                                        Et de toute manière, le peu de policiers qu’il reste a été affecté aux traitement de l’immigration illégale et aux reconduites à la frontière.

                                      • morice morice 2 mai 2012 12:06

                                        Le seul chaînon manquant de cette histoire : mettre un nom sur les 2 casseurs. Si un site genre copwatch IDF tombe dessus, ça devrait chier des bulles.


                                        les juges peuvent être intéressés aussi, vous savez, car ça doit recouper des plaintes chez eux, ça...

                                        • cevennevive cevennevive 2 mai 2012 12:09

                                          Bonjour Morice,

                                          On croit rêver !

                                          Ou plutôt cauchemarder en pensant à tous les possibles montages dont nous n’aurons peut-être jamais la certitude. Grâce à vous, il y en a déjà pas mal de démontés !

                                          Très bon travail. Merci et à demain !

                                          Cordialement.


                                          • foufouille foufouille 2 mai 2012 12:19

                                            ce sont des flics ou des RG
                                            durant les manifs, il y a eu aussi des casseurs louches
                                            en angleterre aussi


                                            • Cocasse Cocasse 2 mai 2012 12:23

                                              Cela peut également être des agents d’influence extérieurs (genre réseau stay-behind). Enfin, à notre niveau, c’est difficile de savoir. N’oublions pas qu’une des premières mesures de sarko a été la ré-intégration dans l’Otan. L’hypothèse d’un coup de pouce extérieur n’est pas à écarter.


                                            • foufouille foufouille 2 mai 2012 12:52

                                              ca peut aussi etre la « police » europeenne
                                              il y a quand meme la barriere de la langue
                                              faut aussi etre bien entraine a la casse rapide
                                              comme pour certaines manifs ou des « fachos » casseurs portent des brassard police


                                            • morice morice 2 mai 2012 15:15

                                              Cela peut également être des agents d’influence extérieurs (genre réseau stay-behind). 


                                              voire des aliens, tiens, tant que vous y êtes....

                                            • Cocasse Cocasse 2 mai 2012 17:46

                                              Non non, juste des hommes-lézards illuminatis...


                                            • Georges Yang 2 mai 2012 12:42

                                              Série d’articles reposant sur « l’interprétation » de photos et émissions d’hypothèse
                                              Habitude de l’auteur


                                              • LeGus LeGus 2 mai 2012 13:07

                                                Toute enquête est une hypothèse confrontée aux faits.
                                                Ici l’hypothèse est une manipulation orchestrée confrontée au faits visibles sur des documents filmés.

                                                Mais vous ne nous dites pas en quoi elle serait fausse pour autant.

                                                Un peu court docteur Yang


                                              • Georges Yang 2 mai 2012 13:17

                                                Le Gus, laissez répondre Morice, vous n’êtes pas sa nounou


                                              • LeGus LeGus 2 mai 2012 13:39

                                                morice fait ce qu’il veut et je ne suis en effet pas sa nounou.
                                                Ceci dit, votre commentaire n’abordant en rien le contenu de l’article, n’importe qui pouvait le dénoncer pour ce qu’il est : une sentence aussi fielleuse que stérile.


                                              • morice morice 2 mai 2012 13:45

                                                Laissez tomber, je le replierai par principe : après plus de 400 injures, journalières, j’estime qu’il est est fou à lier. Qu’il aille se faire soigner, ce... docteur.



                                              • chapoutier 2 mai 2012 13:43

                                                quel revirement depuis hier smiley


                                              • jaja jaja 2 mai 2012 14:47

                                                Chapoutier tu aurais mieux fait d’aller à la manif hier ça aurait fait du bien à ton humeur... Sache que je maintiens ce que j’ai dit plus haut mais comme je crois être honnête je donne l’info telle que l’avait perçue Bellaciao et ses commentateurs à l’époque.... Comme quoi cette affaire n’est pas neuve et avait déja été débattue en son temps....

                                                Dès qu’un homme ou une femme bouge un petit doigt il (ou elle) est toujours accusé(e) d’être au service de ceux qu’il(ou elle) combat...
                                                On se souvient des « gauchistes Marcellin ».....dénoncés par ceux qui nous trahissaient déja....


                                              • chapoutier 2 mai 2012 19:30

                                                et qu’est-ce qui te permets de penser que je ne suis pas allé manifester ?

                                                tu en tiens une couche de sectarisme !


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 mai 2012 13:45

                                                Le commentaire où Yang dit à Le Gus qu’ il est pas le nounou de Morice 

                                                 a été replié . 
                                                On peut en conclure que Le Gus est donc le nounou de Morice .

                                                • LeGus LeGus 2 mai 2012 13:51

                                                  Et la marmotte replie le commentaire du capitaine dans du papier alu.

                                                  Mouarf... kisonkon.


                                                • LeGus LeGus 2 mai 2012 13:58

                                                  Conclusion : morice n’est pas une marmotte.

                                                  Re-Mouarf.


                                                • Georges Yang 2 mai 2012 15:12

                                                  Garde alternée entre Le Gus et Pyrathome, il est bien protégé


                                                • morice morice 2 mai 2012 13:46

                                                  Bien vu Chapoutier....


                                                  • jaja jaja 2 mai 2012 14:51

                                                    Euh...non ! Je lui ai répondu d’ailleurs.... Vous ne fréquentez plus assez les boulevards même le premier mai.... Il faut lâcher Avox de temps en temps pour prendre la température de la vraie rue.... smiley


                                                  • morice morice 2 mai 2012 15:16

                                                    Vous ne fréquentez plus assez les boulevards même le premier mai.... 


                                                    ah et les rues des manifs de l’année alors...

                                                  • morice morice 2 mai 2012 15:22

                                                    La modération, il y en a marre du trollisme de Yang : qu’il se fasse enfermer !



                                                    • morice morice 2 mai 2012 14:02

                                                      L’homme, inconnu de la mairie, est âgé d’une trentaine d’années et bénéficiaire du Revenu de solidarité active. On a retrouvé dans ses affaires« une Bible et un Coran », a ajouté Jacques Myard


                                                      Suivez qui est Myard,ça sera plus drôle....
                                                      http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/01/27/jacques-myard-depute-ump-messieurs-les-homos-des-deux-sexes-foutez-nous-la-paix_1471632_823448.html

                                                      En tenant à tout prix à dire aussitôt que le gars bénéficierait du RSA, Myard essaie un lien entre l’assistanat et les actes assimilés au départ à du terrorisme.

                                                      C’est un des pires, façon.... Longuet ! 

                                                    • Trash Talker Data Transfer 2 mai 2012 14:29

                                                      Jacques Myard et Pascal Boniface :

                                                      La France à l’ère de la mondialisation

                                                      En trente ans à peine, le monde a profondément changé : le système bipolaire s’est effondré, laissant place à la montée en puissance de nombreux acteurs étatiques et transnationaux nouveaux. La puissance des Etats-Unis est contestée par les ambitions de la Russie, celles encore timides de l’Europe, et l’affirmation des pays émergents, le Chine et l’Inde surtout, qui demandent des règles du jeu mieux adaptées aux rapports de force qui se dessinent.
                                                       
                                                      Quelle stabilité attendre de la recomposition de la puissance en cours ? Dans cette nouvelle donne internationale, la France doit-elle nécessairement se fondre dans une entité plus vaste pour exister sur la scène du monde ?
                                                       
                                                      Au lieu de rechercher exclusivement l’intégration européenne, notre pays, fort de ses atouts, doit jouer sa propre carte, en développant en toute indépendance des coopérations tous azimuts en Europe et dans le monde.
                                                       
                                                      C’est le pari qui rassemble dans cet ouvrage autour de Jacques Myard une vingtaine de spécialistes de renom, universitaires, diplomates, industriels, personnalités de la culture ou encore des politiques. Pascal Boniface, Gérard François Dumont, Claude Rochet, Xavier Raufer, Jean-Luc Gréau, Jean-Jacques Guillet, Jean-François Susbielle, Edouard Husson, Jean-Pierre Lafon, Alain Juillet, Jean-Pierre Vesperini, Bruno Giorgianni, Albert Salon, Marie-Christine Lasnier, Jean-Claude Barreau, Dominique Noguez, Franck Melloul, Pierre Pascallon, Gabriel Robin, Jean-Pierre Bondil, et Henri Guaino ont ainsi participé à la rédaction de cet ouvrage.
                                                       

                                                      http://books.google.fr/books?id=soSpj31lSS8C&pg=PA9&lpg=PA9&dq=jacques+myard+pascal+boniface&source=bl&ots=8WKXj82pP4&sig=lbrKTFekuwQxRsGz3BCSt0BpQOI&hl=fr&sa=X&ei=pCWhT-DOJ_T34QSbwbiLCQ&ved=0CB4Q6AEwAA#v=onepage&q=jacques%20myard%20pascal%20boniface&f=false


                                                    • morice morice 2 mai 2012 13:55

                                                      La modération, vous avez viré jadis toute une équipe de trolls, venant ici en meute : dès que l’un m’attaquait, l’autre venait l’appuyer. Un groupe se réforme là, avec un vieillard viré d’autres sites pour trollisme à répétition, venu soutenir celui qui m’injurie tous les jours depuis plus d’une année maintenant.


                                                      Cela ne fait que plus de 400 fois que je vous demande de vous occuper du cas du second, que vous n’empêchez pas de venir me diffamer : dois-vous rendre responsable de laxisme dans la gestion du site pour voir cette situation pénible s’arrêter ? 

                                                      • cevennevive cevennevive 2 mai 2012 15:03

                                                        Mais quel caractère Morice !

                                                        Laissez-les dire...

                                                        Ceux qui vous connaissent et apprécient vos articles ne les croient pas et se moquent d’eux.

                                                        Ceux, (les nouveaux sur AV), qui ne vous connaissent pas, apprennent très vite que ces intervenants intempestifs sont là en trublions.

                                                        Et puis, que vous font quelques critiques basées sur rien la plupart du temps ? Que vous enlèvent-elles ?

                                                        Ne pouvez-vous pas adopter l’adage « les chiens aboient, la caravane passe » ? Vos colères interrompent le débat qui se déroule en dents de scie, c’est dommage...

                                                        Cordialement.


                                                      • morice morice 2 mai 2012 16:15

                                                        Mais quel caractère Morice !

                                                        pas du tout décidé à me faire marcher dessus sur ce coup là, ; désolé, les « Canine » j’en ai ma claque là.

                                                      • cedricx cedricx 2 mai 2012 13:55

                                                        Félicitation ! Quel travail remarquable ! Je ne peux pas croire qu’il ne servira à rien et que les medias vont rester silencieux, ce n’est pas possible !


                                                        • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 14:06

                                                          Je ne peux pas croire qu’il ne servira à rien et que les medias vont rester silencieux, ce n’est pas possible !

                                                          Ça fait jamais que 5 ans qu’ils ferment leur gueule....
                                                          Vont pas donner le bâton pour se faire rosser.....

                                                          Excellentissime, morice !
                                                          Ségolène avait donc raison, l’élection de 2007 était donc pratiquement illégitime....
                                                          Mais cela ne change rien, le mal a été fait !

                                                          Tout n’est que mensonge chez ce personnage, y compris son propre nom qui ne figure dans aucun état civil....


                                                          • Soi Même 2 mai 2012 14:07

                                                            Bof, du racolage publicitaire, pourquoi avoir attendue si long temps pour livré ses informations ?


                                                            • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 14:26
                                                              A l’UMP aussi, le changement, c’est maintenant....

                                                              http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120502.OBS0073/a-l-ump-aussi-le-changement-c-est-maintenant.html

                                                              Z’ont compris que les carottes sont cuites ?

                                                              Ça sent la guerre fratricide qui couve......


                                                              • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 14:32

                                                                http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120501.OBS7452/de-jean-marie-a-marine-le-retour-aux-sources-lepenistes-de-gerard-longuet.html

                                                                Si bien que lorsque Longuet devint ministre du gouvernement Chirac, en 1986, puis du gouvernement Balladur en 1993, on se mit à entendre fréquemment dans les cortèges du Front national de jeunes insolents scander à son adresse : « Longuet, paye ta cotise ! »

                                                                En se tournant résolument vers Marine Le Pen, il semble bien que Gérard Longuet ait décidé de payer ses arriérés et de se mettre à jour.

                                                                Ça va laisser des traces, tout ça, je prédis le sang collé aux murs, là......


                                                              • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 14:49

                                                                Au sujet des émeutes de Villiers-le-Bel en novembre 2007...au moment-même où la « côte de popularité » de qui on sait commençait déjà à « flancher »...et que les élections municipales de 2008 approchaient !!

                                                                http://www.lepoint.fr/societe/accident-de-villiers-le-bel-en-2007-un-policier-soupconne-de-faux-temoignage-19-04-2012-1453326_23.php

                                                                ...Ce qui m’amène encore à penser que les fameuses émeutes de 2005 n’ont pas été déclenchés au hasard non-plus.....


                                                                • morice morice 2 mai 2012 15:20

                                                                  ...Ce qui m’amène encore à penser que les fameuses émeutes de 2005 n’ont pas été déclenchés au hasard non-plus.....


                                                                  les RGs ont dit qu’il n’y avait pas de communautarisme dedans, ni que c’était partout organisé

                                                                  en revanche, n’oubliez pas ce que je vous ai révélé lors de cette affaire, quand la police qui enquêtait sur un posteur qui ne cessait d’attaquer Sarkozy... et qui ont découverts que les mails provenaient du ministère... 

                                                                   ah ah ah , c’est raconté par Hassoux, dans son livre en trio.

                                                                  • Canine Canine 2 mai 2012 15:41

                                                                    Il y a beaucoup, peut être trop d’imprécisions dans cet article. Par exemple : http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L510xH208/barres_blouson_bleu-4a4d0.jpg
                                                                    Quel élément permet déterminer l’ordre chronologique des photos ?

                                                                    Vous dites que les casseurs agissent en duo, avec un qui regarde et un qui casse. Pourtant ici : http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L255xH209/minuteur_frappant-fd7e2.jpg Vous montrez un des organisateurs en train de casser seul.

                                                                    Ici encore, vous indiquez que le type sur la photo :http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L474xH290/sortie_2_casseurs-b7bf8.jpg est le casseur noir avec son manteau bleu dans son sac. Je suis désolé, mais le visage du type est totalement impossible à identifier, et si je vois bien un sac bleu, ce n’est pas un manteau (ou alors, il a un sac transparent, ce qui serait étonnant).


                                                                    • Canine Canine 2 mai 2012 19:34

                                                                      Euh, ouais, idiot, fasciste, abruti, qu’est-ce qui vous permet de m’insulter de la sorte ? Ai-je dit quelque chose de mal ? Est-ce que j’ai été insultant, est-ce que je vous ai traité de gros con ? Non, alors faite de même. Je trouve juste ces deux articles très imprécis, je me permets de le faire remarquer, je ne pensais pas que cela soit interdit.
                                                                      De plus, vous dites vraiment n’importe quoi à propos de ce que je que je dis : « c’est le »minuteur« qui travaille avec les deux autres ». Ai-je dit le contraire ?? Oui, c’est le minuteur, sauf que sur la photo, il ne minute pas un casseur en duo, il casse tout seul. C’est votre photo, votre commentaire, pas les miens.
                                                                      Accessoirement, je vous remercierais de ne pas sortir des commentaires que j’ai fait sur d’autres fils de leur contexte, celui sur la matraque téléscopique ne s’adressait même pas à vous (autre fil sur lequel vous n’avez toujours pas montré la poignée du tonfa). Oh, et je vous rassurre, « essayez avec d’autres, voulez vous », oui, je le fais aussi avec d’autre, c’est un site de discussion et de débat que je ne limite pas à vous.


                                                                    • Canine Canine 2 mai 2012 19:39


                                                                      « la vidéo est prise en continu, abruti »

                                                                      Et là, vous ne pourriez pas juste m’indiquer la vidéo, sans m’insulter ? Trop difficile pour vous ?


                                                                    • Canine Canine 2 mai 2012 21:40

                                                                      Je répète ma question, quelle est la vidéo qui prouve la chronologie ? Je ne vous agresse pas, je voudrais juste la voir.

                                                                      Parce que je n’avais pas regardé les vidéos en bas, et je viens donc d’en regarder une : http://www.youtube.com/watch?v=SZaXDTsKBsU où on voit bien qu’il n’y a pas de « duos » comme vous dites. Les types qui cassent sont plusieurs, et il y a au mieux un type qui serait un organisateur/minuteur (mais qui n’est pas que ça, puisque c’est celui qu’on voit casser tout seul sur la photo précédemment citée, ce qui n’abonde pas dans le sens de votre théorie).


                                                                    • morice morice 2 mai 2012 16:01

                                                                      « Il y a beaucoup, peut être trop d’imprécisions dans cet article. »


                                                                      essayez avec d’autres, voulez-vous, mais pas avec moi....

                                                                      je ne répondrai même pas à vos conneries du genre « on ne voit pas bien » ou « il est tout seul ». C’est vraiment se foutre de la gueule des gens !

                                                                      vous aviez déjà écrit ici « Mais à quoi voyez vous qu’il s’agit d’une matraque télescopique, et pas une simple barre de fer, ou un pied de chaise ? »

                                                                      dites une banane, aussi, tant que vous y êtes....

                                                                      • morice morice 2 mai 2012 16:02

                                                                        Quel élément permet déterminer l’ordre chronologique des photos ?


                                                                        la vidéo est prise en continu, abruti.

                                                                        • morice morice 2 mai 2012 16:04

                                                                          Vous montrez un des organisateurs en train de casser seul.


                                                                          c’est le « minuteur » qui travaille avec les deux casseurs, abr... pareil : ras le bol de voir des remarques aussi idiotes à laquelle il faut répondre en prime ! il est RECONNAISSABLE assez il me semble, merde !

                                                                          • morice morice 2 mai 2012 16:12

                                                                            mais le visage du type est totalement impossible à identifier, et si je vois bien un sac bleu, ce n’est pas un manteau


                                                                            comparez taille et vêtements, dont le pantalon et la veste il ’avait en dessous de son kway léger durant tout le sac...

                                                                            allez franchement faire ailleurs votre dénigrement : ça fait 5 ans que je les regarde ces vidéos et vous dix minutes à tout casser !

                                                                            alors allez vous amuser à les regarder un peu plus longtemps avant de poster des inepties du genre ah oui, mais SUR CETTE PHOTO LA il est tout seul, donc c’est faux le DUO : TOUTES LES VIDEOS INDIQUENT QU’iL TRAVAILLE TOUT LE TEMPS AVEC UN AUTRE, UN DES DEUX CASSEURS REPERTORIES.

                                                                            soit vous n’avez rien regardé, soit vous venez foutre votre merde ; je pense pour la seconde solution, à ne rien biter à ce que tout le monde à PU VOIR ICI !!

                                                                            ras le bol de ce trollisme à la con, ras le bol !

                                                                            un trollisme soutenu par une idéologie lisible ici :

                                                                            Par Canine (xxx.xxx.xxx.127) 22 mars 12:09

                                                                            Doit on déduire de cet article que nous n’aurons pas une longue série d’articles sur les manipulateurs de marionnettes derrière Mohamed retraçant toutes les influences du salafisme ? En matière de terrorisme, Morice aurait-il ses préférences ?


                                                                            quand on OSE écrire ça, on ferait mieux de la FERMER, après, je pense !

                                                                            les fachos dans votre genre, qui laissent entendre sournoisement ce genre de saloperie, on ne devrait même pas répondre à leur IDIOTIE.



                                                                              • morice morice 2 mai 2012 17:30

                                                                                troll inscrit exprès de la fine équipe de Lings, alias Chris Lefebvre grand admirateur des crânes rasés du PSG : auraient-t-il été recrutés là ???



                                                                                • Bozo Bozo 2 mai 2012 18:06

                                                                                  « ramasser les barres bleues empruntées aux files d’attente des guichets SNCF »

                                                                                  Il me semble qu’il ne s’agit pas de « barres » mais de rubans qui se relient entre chaque poteau afin de délimiter une zone (comme dans les aéroports). Et ces rubans, une fois qu’ils ne sont plus accrochés à un autre poteau, se replient (système d’enrouleur).

                                                                                  Je me suis arrêté à la lecture de votre article à ce niveau pour l’instant, je vais finir de lire le reste.


                                                                                  • morice morice 2 mai 2012 19:18

                                                                                    Il me semble qu’il ne s’agit pas de « barres » mais de rubans qui se relient entre chaque poteau afin de délimiter une zone (comme dans les aéroports). Et ces rubans, une fois qu’ils ne sont plus accrochés à un autre poteau, se replient (système d’enrouleur)


                                                                                    oui pour la photo du guichet, mais ces barres proviennent bien de dispositifs d’attente dont disposait la gare avant de passer aux enrouleurs !


                                                                                    • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 19:14

                                                                                      Et bang, retour à l’envoyeur du boomerang...

                                                                                      Financement libyen : Mediapart porte plainte contre Sarkozy
                                                                                      http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120502.OBS4756/financement-libyen-mediapart-porte-plainte-contre-nicolas-sarkozy.html
                                                                                      ..

                                                                                      • Defrance Defrance 2 mai 2012 19:22

                                                                                         Bonjour Morice, 

                                                                                           Voici le modèle original ? 

                                                                                          


                                                                                        • morice morice 2 mai 2012 19:25

                                                                                          « D’autres individus avaient également été stoppés sortant du bâtiment, extrémistes de droite, ils furent rapidement relâchés. »


                                                                                        • morice morice 2 mai 2012 19:23

                                                                                          « dénonciation calomnieuse ».

                                                                                          Sarko a fait courir depuis le bruit comme quoi c’était un faux, selon « le CNT »

                                                                                          le CNT, installé par lui et grâce à lui doit être d’une impartialité rare en effet :

                                                                                          Plenel a dit que ses documents provenaient d’une filière qui affirmait que le CNT faisait supprimer beaucoup de documents ces derniers mois....



                                                                                          • Defrance Defrance 3 mai 2012 11:03

                                                                                             Attention Morice le CNT est prudent il « PENSE » que c’est un faux, une nuance de taille car il faut bien qu’il se garder une « MARCHE ARRIERE » au cas ou ? 


                                                                                          • morice morice 3 mai 2012 12:02

                                                                                            pas du tout....

                                                                                            Le Conseil national de transition (CNT), au pouvoir en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, a estimé mercredi 3 mai que la lettre promettant un financement libyen à Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2007 semblait ’fausse et fabriquée’. Mais, selon Mediapart jeudi, l’ex-chef du gouvernement libyen actuellement détenu en Tunisie Baghdadi Ali Al-Mahmoudi ’confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy’.

                                                                                            M. Al-Mahmoudi a validé en 2006 le principe d’un financement de la campagne de M. Sarkozy par la Libye. Baghdadi Ali Al-Mahmoudi était alors le secrétaire général du Comité populaire général, dont les ’instructions’ sont mentionnées en toutes lettres dans la note du 10 décembre 2006 révélée par Mediapart le 28 avril. C’est par l’intermédiaire de l’un de ses avocats que M. Al-Mahmoudi a confirmé l’existence de la note signée par l’ancien chef des services secrets libyens et précisé le montant débloqué en 2007 par le régime Kadhafi pour l’actuel chef de l’Etat français, soit 50 millions d’euros.




                                                                                          • chapoutier 2 mai 2012 19:38

                                                                                            cela se corse pour sarko

                                                                                            Mediapart contre-attaque. Le site d’information a annoncé mercredi 2 mai avoir porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre Nicolas Sarkozy. En cause : une précédente plainte contre le site, pour faux après la publication d’une note sur un supposé soutien libyen à sa campagne de 2007.

                                                                                            "M. Nicolas Sarkozy a dénoncé à l’autorité judiciaire des faits calomnieux en ce qu’il savait que nous n’avions ni fabriqué de faux document, ni utilisé un document que nous savions faux et encore moins diffusé sciemment de fausses nouvelles", estime Mediapart dans sa plainte publiée sur son site.

                                                                                            http://www.metrofrance.com/info/not...


                                                                                            • franc 2 mai 2012 21:25

                                                                                              Article un peu trop laborieux qui ne me convainc pas sur la thèse d’une manipulation où il n’ y aurait que 3 ou 4 adultes bien expérimentés poussant les jeunes à la casse et au vol d’autant plus que le comportement de Morice qui replie systématiquement les quelques commentateurs exprimant leur désaccord et cela dès leur premier post renforce le côté partial et biaisé de l’article entrainant légitimement le scepticisme sur l’interprétation personnelle de l’auteur .Il est très facile par des montages vidéos de cautionner n’importe quelle interprétation personnelle ou faire avaler n’importe quelle thèse comme on peut dire tout et n’importe quoi à partir des chiffres statistique . Le choix de montrer telle ou telle image et pas telle autre par exemple est décicif dans l’orientation de l’interprétation. Seule la méthode expérimentale peut atteindre la vérité scientifique. Le doute cartésien s’impose aussi bien pour la thèse officielle que pour les thèses opposées dites complotistes.

                                                                                               

                                                                                              Et il ne faut pas confondre le doute méthodique cartésien avec le doute systématique sophiste ,le scepticisme pyrrhonien .Le doute cartésien n’exclut pas la foi en la vérité et en la capacité de la raison à atteindre la vérité contrairement au pyrrhonnisme qui sombre dans le relativisme et le scepticisme absolu .

                                                                                               

                                                                                               Mais même si je ne pas convaincu de la thèse de l’auteur de bonne foi ou non comme quoi il y aurait manipulation ,néanmoins l’existence de l’article dénonçant une éventuelle manipulation a une valeur pédagogique comme quoi il faut toujours se méfier des versions officielles (mais aussi des versions opposées)surtout présentées par des médias aux ordre du capitalisme mondialiste et appliquer systématiment le doute méthodique cartésien en toute circonstance ;Ainsi il est légitime de douter et de se méfier de la version officielle comme d’ailleurs des versions opposées complotistes du 11/9,des premiers pas des américains sur le lune ou de la thèse accidentelle de l’explosion de l’usine chimique AZF de Toulouse

                                                                                               

                                                                                               

                                                                                               


                                                                                              • morice morice 2 mai 2012 22:22

                                                                                                d’autant plus que le comportement de Morice qui replie systématiquement les quelques commentateurs exprimant leur désaccord et cela dès leur premier post


                                                                                                Plus de 400 plaintes pour un individu : vous appelez ça leur premier post ? 

                                                                                                Les inscrits du jour après avoir trollé et avoir eu leur compte supprimé ce sont des trolls de même nature

                                                                                                • morice morice 2 mai 2012 22:29

                                                                                                  Ainsi il est légitime de douter et de se méfier de la version officielle comme d’ailleurs des versions opposées complotistes du 11/9,des premiers pas des américains sur le lune ou de la thèse accidentelle de l’explosion de l’usine chimique AZF de Toulouse


                                                                                                  Vous m’assimilez à deux thèses idiotes dont j’ai démonté les principes, pour m’englober dans unE thèmatique complotiste ... 

                                                                                                  L’homme est allé sur la Lune et les preuves, nombreuses, en existe.
                                                                                                  A AZF il y a un accident et aucune thèse complotiste qui soit.

                                                                                                  Allez tenter de flinguer des fils plus intelligemment... 

                                                                                                  • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 22:34

                                                                                                    Le débat, j’ai regardé 15 mn, mais là je ne peux plus, je vais finir par fracasser l’écran......un océan de mensonges qui traite son interlocuteur de menteur, c’est le summum.....quelle mascarade !.. 

                                                                                                    Mais personnellement, ce qui m’inquiète le plus, c’est ça :

                                                                                                    http://www.numerama.com/magazine/22477-presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique.html
                                                                                                    ..
                                                                                                    ils ne reculeront devant rien....


                                                                                                    • morice morice 2 mai 2012 23:32

                                                                                                      Il y a un menteur....pas deux.


                                                                                                    • Soi Même 3 mai 2012 00:22

                                                                                                      Naif le pépé.


                                                                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mai 2012 22:54

                                                                                                      Avant que vous ne fracassiez vos écran,je vous les rachète:8E le 80cm,10E le 100cm,etc ,selon le résultat du vote, Lundi,ce sera soit un fonctionnaire soit un « vrai » travailleur qui viendra vous l’enlever ! OYE !OYE.....Avant que vous ........... 


                                                                                                      • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2012 23:03

                                                                                                        Dans l’article de Numerama, sur la fraude des votes électroniques, je mets ici un commentaire qui me semble pertinent :


                                                                                                        Bon, tu as du mal, donc je vais t’expliquer en détail.

                                                                                                        Il y a les sondages à la sortie des urnes, et les estimations.

                                                                                                        Les sondages à la sortie des urnes, ça consiste à aller voir les gens qui sortent des urnes et à leur demander pour qui ils ont voté. Sarkozy et Guéant ont cherché à interdire ces sondages, puis face à la résistance des instituts de sondage ont simplement menacé de punir sévèrement ceux qui les divulgueraient. Ce sont ces sondages qui sont publiés à chaque élection en Suisse et en Belgique à 18h. Lors de l’ensemble des élections précédentes, la différence entre les sondages à 18h et le résultat à 20h a toujours été très faible. Or, à 18h : Mélenchon avait 14% des voix, et lepen 15%.

                                                                                                        http://www.leparisie...012-1966542.php

                                                                                                        les estimations sont basées sur les votes déjà décomptés à 20h. Autant dire que le résultat de 20% De Marion Lepen à 20h comprenait donc 100% des votes électroniques. Cela-laisse présager que sur les machines électroniques, le vote pour Marion Lepen était de plus de 20%. Finalement, au fur et à mesure que les résultats non électroniques (non fraudés) rentrent, le score de Marion Lepen baisse.

                                                                                                        Il ya eu de manière FLAGRANTE, EVIDENTE, une fraude de 2% à 3% des voix du Front de Gauche vers le Front National de manière à justifier d’une réserve de voix sufisamment importante pour Nicolas Sarkozy au 2ème tour.

                                                                                                        Grace à cette fraude évidente au premier tour, le score du total droite est supérieur à celui du total gauche.

                                                                                                        Nicolas Sarkozy peut donc être miraculeusement réélu avec 50,3% des voix au second tour, en toute légitimité.

                                                                                                        Les responsables numériques du PS et du FdG, et des sites tels que Numerama, porteront la responsabilité directe de cette fraude pour ne pas avoir joué leur rôle en temps et en heure......

                                                                                                        ...




                                                                                                        • morice morice 2 mai 2012 23:33

                                                                                                          Nicolas Sarkozy peut donc être miraculeusement réélu avec 50,3% des voix au second tour, en toute légitimité.

                                                                                                          Non


                                                                                                          • morice morice 2 mai 2012 23:43

                                                                                                            Argument ressorti par Sarko

                                                                                                            Le coup des petites filles aux mains coupées parce qu’elles mettraient du vernis à ongles 

                                                                                                            C’est un BOBARD .... !
                                                                                                            http://sarkopitheque.wordpress.com/2008/05/03/sarkozy-et-ces-femmes-afghanes-aux-mains-coupees/

                                                                                                            Le même, toujours le même, qui est un RACONTAR.

                                                                                                            UN PRÉSIDENT QUI RACONTE DES FABLES EST-IL FIABLE ? 

                                                                                                            • Pyrathome Pyrathome 3 mai 2012 00:02

                                                                                                              C’est Sargoebbels......


                                                                                                              • lulupipistrelle 3 mai 2012 03:09

                                                                                                                @ L’auteur : Votre article est intéressant... c’est pas l’incendie du Reichstag, mais quand même...

                                                                                                                Je suis d’autant plus facile à convaincre, que j’ai été témoin de faits du même genre :

                                                                                                                -en fin de manif, lors du sommet de Nice (oui, c’était pas hier...), Avenue de la république, j’ai vu des individus en fin de cortège (mélés à l’extrême de l’extrême), avec des sacs à dos... qu’ils ont glissés dans des bouches d’égouts (!), et dans des poubelles publiques...

                                                                                                                Le lendemain matin, comme par hasard, en dépit du cordon policier qui ceinturait Acropolis (où s’était réuni de gratin)... des échauffourées ont éclaté, et une agence bancaire a été incendiée au cocktail Molotov, dans une rue perpendiculaire à l’endroit où j’avais observé le manège...
                                                                                                                Moi, ce matin-là, j’étais courageusement restée chez moi et j’ai reconnu les lieux à la télé.. opportunément présente à ce moment-là.


                                                                                                                • lulupipistrelle 3 mai 2012 03:14

                                                                                                                  PS : Le sommet en question est celui qui a accouché du Traité de Nice....


                                                                                                                • morice morice 3 mai 2012 11:34

                                                                                                                  Mais, selon Mediapart jeudi, l’ex-chef du gouvernement libyen actuellement détenu en Tunisie Baghdadi Ali Al-Mahmoudi ’confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy’.

                                                                                                                  M. Al-Mahmoudi a validé en 2006 le principe d’un financement de la campagne de M. Sarkozy par la Libye. Baghdadi Ali Al-Mahmoudi était alors le secrétaire général du Comité populaire général, dont les ’instructions’ sont mentionnées en toutes lettres dans la note du 10 décembre 2006 révélée par Mediapart le 28 avril. C’est par l’intermédiaire de l’un de ses avocats que M. Al-Mahmoudi a confirmé l’existence de la note signée par l’ancien chef des services secrets libyens et précisé le montant débloqué en 2007 par le régime Kadhafi pour l’actuel chef de l’Etat français, soit 50 millions d’euros.


                                                                                                                  pa jojo pour Sarko ça : c’est la prison qui l’attend le 7 mai.


                                                                                                                  • morice morice 3 mai 2012 12:04

                                                                                                                    -en fin de manif, lors du sommet de Nice (oui, c’était pas hier...), Avenue de la république, j’ai vu des individus en fin de cortège (mélés à l’extrême de l’extrême), avec des sacs à dos... qu’ils ont glissés dans des bouches d’égouts (!), et dans des poubelles publiques...

                                                                                                                    Le lendemain matin, comme par hasard, en dépit du cordon policier qui ceinturait Acropolis (où s’était réuni de gratin)... des échauffourées ont éclaté, et une agence bancaire a été incendiée au cocktail Molotov, dans une rue perpendiculaire à l’endroit où j’avais observé le manège... 

                                                                                                                    excellent témoignage.


                                                                                                                    • morice morice 6 mai 2012 09:57

                                                                                                                      Étrange déclaration de Sarko :« Ce sera très, très serré. Les résultats risquent d’être contestés, comme pour Bush en Floride. Ça va vraiment se jouer sur le fil du rasoir », confiait-il récemment alors que les enquêtes d’opinion continuaient de donner une confortable avance à son rival.


                                                                                                                      Très étrange rappel ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès