• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 4 %… Un président bien seul à l’Élysée

4 %… Un président bien seul à l’Élysée

Le Président de la République ne disposerait plus que de 4 % d’opinion favorable selon la dernière enquête du Cevipof et du journal Le Monde, qui portait sur un échantillon de 17 047 personnes interrogées entre le 14 et le 19 octobre. C’est une bien mauvaise nouvelle pour un Président qui ne se départit pas d’une opinion publique de plus en plus hostile à son mandat. L’heure s’approche où il devra annoncer s’il brigue un second mandat, tout en acceptant de passer à la moulinette d’une primaire à gauche.

Le temps de l’introspection est venu.

Quelle bien étrange introspection à laquelle François Hollande va se prêter, replié au fond de son palais de l’Élysée, au milieu de collaborateurs qui ouvertement ne cachent plus leur scepticisme, avec un parti socialiste réduit à l’impuissance, divisé et en perte de vitesse sur tous les fronts, et ses électeurs de 2012 qui le lâchent. Tout se murmure à son sujet, il n’y a plus de tabou, les uns avancent la candidature de Manuel Valls, les autres celle de Ségolène Royal…

Comment en est-il arrivé là ? Peut-il encore être le candidat de la gauche en 2017 ? Ces 4 % sont bien par trop cruels pour refléter une pensée de fond solidement ancrée. Ces 4 % font supporter à François Hollande la dérive démocratique que connaît la France… il incarne par sa présence au sommet de l’état les décennies d’impuissance et de mensonge que la gauche et la droite n’ont pas cessé d’asséner au français. Je ne veux pas l’exonérer de ses erreurs, mais il faudra bien à un moment parler aussi de ses réussites, il endosse le costume de la « victime expiatoire » de toute une classe politique qui a corrompu notre système démocratique, en ouvrant un boulevard à une extrême droite triomphante.

 

Une responsabilité collective.

Il est assez ridicule de voir, au cœur du débat de la primaire à droite, des candidats se bousculer les uns et les autres et faisant comme si de rien n’était, comme s’ils n’avaient pas contribué, eux aussi, à largement désespérer la France. N’étaient-ils pas tous au cœur des cinq années du mandat de Nicolas Sarkozy, qui a laissé le pays exsangue financièrement et politiquement ? Ne voient-ils donc pas que par ricochet ces 4 % les touchent directement ? Et franchement, Alain Juppé, le candidat du renouveau ? Quelle mauvaise blague et combien la mémoire des éditorialistes est courte, creuse et vide !

Et parlons de tous ceux qui à gauche sont prêts à concourir à la primaire, en espérant faire croire qu’ils apportent un sang neuf : Benoit Hamon, Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron, pour ne citer que les plus importants, franchement par leur comportement, leur propos, ils font intrinsèquement partie des 4 % eux aussi. Ils manient allégrement la trahison et le boniment.

Quant aux verts… c’est l’absolue quintessence de cette dégradation démocratique, des batailles picrocholines et des candidatures insignifiantes. 

Toutes ces femmes et ses hommes politiques auraient tort de ne pas prendre leur part dans ces 4 % de discrédit qu’endosse François Hollande.

 

Un bilan bien plus nuancé qu’il n’y paraît.

Alors, parlons un peu de ce président exécré… il a tout tenté pour échapper à ce nœud gordien que s’apprête à trancher une horde de candidats à sa succession. Pourtant, c’est avec sagesse et recul, qu’il assume sa tâche dans un climat de haine à son égard, il parle toujours avec modération de ces opposants et agit en se tenant à distance de cette médiocrité environnante. Je crois qu’à ce sujet tous ont oublié la honte des propos sans retenue de Nicolas Sarkozy président et encore aujourd’hui candidat.

Alors qu’il y a ceux qui veulent diviser et opposer les Français entre eux, il y a François Hollande, qui fidèle à sa fonction, ne dit et ne parle que dans un esprit de réconciliation des Français entre eux. Alors qu’il exerce un magistère puissant, il ne s’est jamais abaissé à poursuivre ou à se venger de ceux-là mêmes qui le traînaient dans la boue. Puisse l’avenir nous garantir au moins ce modèle absolu de « retenue » que François Hollande a su garder tout au long de son mandat.

 

Une politique internationale respectée.

On le dit faible, indécis, parfois léger, parfois imprudent… alors qu’il est seulement prudent, réfléchi, qu’il consulte, qu’il pèse et soupèse. Il s’est montré constant avec le Front National et les dangers qu’il représente. Face à un Barack Obama (si adulé par les élites françaises), lui indécis et faible, il a pris ses responsabilités au Mali en faisant la guerre. Alors que le pantin de Mélenchon lui administrait un terrible quolibet de « Capitaine de pédalo », c’est un président sage et responsable qui a su gérer la France en face des attentats les plus meurtriers et cruels qui soient. C’est aussi un président à la manœuvre, en collaboration avec la chancelière allemande, qui a su gérer la crise en Ukraine et les tensions avec la Russie. Sur l’Europe, on le dit impuissant et sous la domination d’Angéla Merkel, s’il n’a pas pu renégocier le fameux « pacte budgétaire européen » il a été en mesure de lui opposer un « pacte de croissance européen » et d’œuvrer pour la mise en place d’une union bancaire, voulue par Mario Monti. Certes il n’a pas, pour reprendre ses propos au Bourget, mis au pas la finance internationale, mais il a contribué à ce qu’elle soit un peu mieux encadrée.

Des mesures concrètes pour le bien du pays.

Enfin, dans l’attente d’un bilan plus complet de sa mandature, est-il encore possible de rappeler toutes les mesures qui ont été prises sous son impulsion ?

  • La retraite à 60 ans pour les carrières longues et dures
  • la création des emplois d’avenir
  • l’abrogation du délit de « solidarité » aux sans-papiers instaurés sous Sarkozy
  • la création d’un crédit d’impôt recherche pour les PME,
  • le pacte de responsabilité (le CICE crédit d’impôt compétitivité emploi : 20 milliards d’euros de crédits, les baisses de cotisations patronales au 1er janvier 2015 pour les salaires allant jusqu’a 1,6 SMIC, soit 11 milliards d’allègements de charges, la baisse et enfin la suppression de la surtaxe d’impôt sur les sociétés, soit 10 milliards d’euros)
  • le mariage pour tous
  • la sécurisation des parcours professionnels
  • toutes les mesures pour la moralisation et la transparence de la vie publique (limitation des cumuls de mandats, réduction du train de vie de l’Élysée, etc.. )
  • le début de remise sur pied de l’éducation nationale (création de postes, revalorisation des traitements, mis en place de moyens supplémentaires en commençant par la création de postes.)
  • La création de postes pour la police, la justice et l‘armée, là où Sarkozy n’avait cessé, année après année de supprimer des emplois.
  • Et enfin sur le chômage… qu’il a été long ce parcours de capitaine combattant, imprudent dans ses annonces, mais on final, on sera bien loin du million de chômeurs créés par Sarkozy, la courbe est bien en train de s’infléchir
  • Le déficit public laissé en piteux état par la droite, a été réduit, laborieusement, mais il devrait passer en dessous de la barre des 3 % du PIB,
  • Les dépenses publiques de 56,6 % de la richesse nationale en 2012 tomberaient à 54,2 % en 2017.

 

Un mandat bien moins mauvais que celui de Sarkozy ou de Chirac.

Le bilan reste encore a être affiné, mais pour autant voilà un président exécuté jour après jour par une gauche que l’on pourrait en effet qualifier de « plus bête au monde », qui ne mérite en rien cet opprobre des 4 %, alors qu’en bilan comparé avec ses plus récents prédécesseurs il ne s’en est pas si mal sorti et, du moins, a-t-il tracé le portrait d’un homme plutôt honnête.

Alors, lorsque le moment venu, Juppé s’appropriera peut être l’Élysée, les opposants à François Hollande pourront vraiment voir ce qu’est une politique de droite, claire et nette, bien loin de le petite réforme dite El Khomery, certes maladroite et mal appropriée. C’est bien un train de mesures antisociales que la droite, relevant la tête, annonce déjà à tout vent et qu’ils sont bien mauvais tous ces vents froids, violents, et si contraires aux alizés dont le pays aurait bien besoin.

 

La démocratie confisquée ?

Les réseaux sociaux bruissent de ces débats autour du bilan de François Hollande, du PS et de la gauche. Certains à propos de ce qui est écrit plus haut disent : « Comment peut-on croire encore à ce type ? C’est de l’idolâtrie. »

D’autres répondent : « Il ne s’agit pas de croire, la république n’est pas une religion. » Puis un autre intervient « Entre les scientologues et les énarques, où sont les citoyens et la République  », un autre lui répond « La République c’est ce que nous en faisons. »

Autre propos : « La république nous a été confisquée par l’élite issue des grandes écoles… le peuple est dupe, nous sommes dupes. » Auquel répond-on par « être de gauche c’est aussi de croire à l’avenir et d’y contribuer ».

Enfin un sage finit par dire : « C’est grâce à ces querelles incessantes entre partisans d’un profond changement que le système actuel a encore un grand avenir devant lui. Pour ma part, je soutiens le réformisme constructif de J. car, chaque pierre à son importance et je soutiens l’insatisfaction nihiliste de P. car il nous faut être intransigeant dans nos utopies. C’est ensemble que nous trouverons les points d’appui d’un changement radical de notre société ».

 

La foi en l’avenir.

La démocratie a-t-elle été confisquée ? Mais pour autant c’est bien au peuple qu’appartient le dernier mot. Et le Peuple est une force énorme lorsqu’il se met en mouvement. Les temps à venir seront difficiles, car il faudra beaucoup d’efforts pour remettre de l’ordre dans les idées et les priorités. Il faudra aussi beaucoup d’énergie au Parti Socialiste pour se remettre debout (Mitterrand l’avait fait de 1971 à 1981, soit dix longues années), mais être socialiste, c’est avant tout avoir foi en l’avenir. Les forces sont là… inemployées, dévoyées parfois, il faut juste que quelques femmes et hommes de bonne volonté se lèvent pour dire, ensemble, leur projet de société solidaire, laïque et pacifiste. Mais au-delà du credo, il faudra dire très précisément ce que cela veut dire, clarifier les probables nécessaires sacrifices et les progrès à imaginer pour les mettre ensemble dans la balance et que le fléau de cette dernière penche enfin du bon côté.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • cétacose2 31 octobre 2016 16:28

    ....4 % !....Mais c’est encore Enorme ! ce qui peut lui permettre de s’accorder encore pas mal de privautés et de satisfaire encore de nombreux caprices monarchiques...


    • Alice Alice 31 octobre 2016 21:35

      @cétacose2
       
      Déjà lorsque les médias annonçaient 13% seulement, j’étais dubitative mais 4% me paraissent trop bas pour être vraisembable.
       
      N’y aurait-il pas plutôt une cabale médiatique contre Hollande et le PS ?
      Les médias sont tous aux mains de banques, de grands groupes financiers et industriels et de marchands de canon, tous assez peu de gauche...


    • V_Parlier V_Parlier 31 octobre 2016 23:47

      @Alice
      Le titre et le début sont trompeurs pour qui ne lit pas attentivement le billet. Quelle ne fut pas ma stupeur une fois arrivé au paragraphe « Une politique internationale respectée » !
      Un tissu de gros mensonges purs et simples, de compliments ô combien déplacés pour tenter de nous faire avaler le bien fondé de la politique étrangère criminelle et hypocrite de Hollande qui a réussi a surpasser Sarkozy (et il fallait le faire...). Incroyable.


    • Donato Di Cesare Donato Di Cesare 1er novembre 2016 07:44

      @Alice
      Vous devez vivre sur une autre planète, car sur la notre, le PS n’est pas de gauche mais néolibérale de droite €urocompatible et le « toutou » de l’Empire colonisateur US, et même d’extrême droite avec la déchéance de nationalité... Alors de grâce, arrêtez l’imposture, merci.


    • Etbendidon 31 octobre 2016 16:32

      Je me demandais qui pouvait faire partie des 4% qui apprécient encore hollandouille ?

      Et ben nen voila un

      Enchanté

      Nul doute que Nullosse one se sentira moins seul après avoir lu ça

       smiley

      Mais c’est vrai qu’il nous aura fait beaucoup rire :

      Avec Valérie  (merci pour ce moment)

      Avec son scoobite et Julie

      Et maintenant avec ce qu’il ne devrait pas dire

      Un champion j’vous dis

      ^^

      Et question business une pointure.
      Par ex, il a refusé de vendre les navires mistral aux russes qui payaient cash pour faire plaisir aux ricains

      En échange les polacs devaient nous acheter des hélicos (c’était promis par les ricains)

      Résultat des courses :

      - les mistrals ont été bradés aux égyptiens

      - les égyptiens ont commandé des hélicos … Russes pour ces deux navires

      - Les polonais nous ont envoyés balader

      Et cerise sur le gâteau, les russes ont pompés notre technologie durant la construction des navires et sont donc en mesure de les construire eux-mêmes

      Une pointure j’vous dis

      Et un young leader (fait oublié par l’auteur)

       smiley


      • Alice Alice 31 octobre 2016 21:42

        @Etbendidon
         
        Et de deux, mais pour de vrai. Il y a certes à critiquer, mais que dirai-je alors des précédents ?
         
         
        Prenons les promesses :

        - Sampiero a rappelé qu’il a déjà tenu 23 des 60 promesses électorales de 2012
        - d’autres sont en voie de réalisation
        - un dizaine ne pourront pas l’être pour diverses raisons mais pas par mauvaise volonté.
         
        Et ceux contrairement aux précédents présidents (de droite) qui avaient fait des catalogues de centaines de promesses mais n’ont tenu aucune


      • V_Parlier V_Parlier 31 octobre 2016 23:51

        @Alice
        Que dire du précédent ? Il était pareil, un valet euro-atlantiste qui méprise le peuple en s’assayant sur ses promesses et même son propre programme. (Ca vaut bien aussi pour les deux).
        Les autres ? Ils n’étaient pas à ce point là. Je regrette même Chirac.


      • Clofab Clofab 31 octobre 2016 16:34

        Euhhhh y fume quoi l’auteur ? T’ain c’est de la bonne !


        Un spécimen des 4% sans doute. Je vais essayer d’en adopter un couple, ça va valoir du pognon bientôt ! 

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 21:54

          @Clofab
          Les journalistes Russes sont consternés par les propos de Hollande sur Poutine. Voici une courte vidéo où ils questionnent Xavier Moreau sur les propos de Hollande ... « L’annulation de la visite de Poutine ».


        • V_Parlier V_Parlier 31 octobre 2016 23:59

          @Fifi Brind_acier
          Et ça se recoupe bien avec ces vidéos que je compte soumettre sur AV (actuellement en liste d’attente) :
          http://www.youtube.com/watch?v=x1fcXJrCafM .
          http://www.youtube.com/watch?v=Df7pG8amSsM .


        • Cadoudal Cadoudal 1er novembre 2016 13:25

          @Clofab
          L’auteur est prof a la fac d’Evry, section administration des arts vivants...

          En gros il apprend aux rappeurs qui chient sur la France et aux associations musulmanes la meilleure manière d’obtenir des subventions...

          Un fieffé collabo que c’est nous les cons qu’on paye avec nos impôts...


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 31 octobre 2016 16:48

          A lire l’auteur, 96% des Français sont bien injustes !
          Et, il n’y aurait que 4% de personnes (dont Pelletier) pour faire la part des choses.

          Encore une démonstration que les socialistes comme Pelletier prennent le Peuple pour des cons...


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 octobre 2016 17:10

            @Robert Lavigue

            Ce n’est absolument pas ce que j’ai écrit ... quel talent à aller chercher ce qui vous arrange plutôt que de lire attentivement
            Je ne dis pas que 96 % des Français sont injustes ... je m’interroge sur le sens « absurde » de 4% d’opinion favorable, même le dernier des crétins devrait faire plus ....
            j’essaye d’expliquer que simplement il ne porte pas à lui tout seul cet opprobre du peuple ...et que l’ensemble de la classe politique devrait se poser des questions ... voilà tout ...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 19:31

            @Pelletier Jean
            Il faut quand même une sacrée dose de myopie pour faire le bilan de Hollande, sans jamais expliquer qu’il n’a fait qu’appliquer les décisions européennes, et des autres Instances de la Troïka, exactement Tsipras comme en Grèce...


            - Élu au printemps 2012, dès octobre, le FMI envoyait une feuille de route pour la France, avec la liste de toutes les réformes à faire.

            - Mai 2013 : Bruxelles presse la France de faire 6 grandes réformes :

            "dans six domaines : le déficit, les retraites, le travail, les services, les entreprises et la fiscalité. La Commission européenne voudrait par exemple voir la France ouvrir davantage à la concurrence européenne les héritiers des grands monopoles publics (EDF et SNCF), réduire le poids des contributions sociales des employeurs, simplifier la loi sur les heures d’ouverture des magasins, supprimer les tarifs réglementés sur le gaz et l’électricité ou encore introduire la concurrence sur le rail et l’énergie. En somme, qu’elle libère les énergies, ouvre ses marchés, débloque son potentiel pour aller chercher la croissance. (sic !)

            Parmi les chantiers encore jamais ouverts depuis l’accession au pouvoir de François Hollande, mais que Bruxelles aimerait mettre sur la table : la question du salaire minimum, l’un des plus élevés d’Europe. Et les règles de licenciement, parmi les plus contraignantes, même si elles viennent d’être assouplies dans l’accord sur la flexisécurité."


            Juin 2014 : Commission européenne : feuille de route pour la France.

            Octobre 2015 : la BCE rappelle à la France l’urgente nécessité de réformer.

            Février 2015 : Bruxelles exige de nouvelles réformes pour la France etc
            --------------------------------------------------------------------------------------------
            Les Français sont opposés à toutes ces réformes. Ont-ils été informés qu’il s’agit de décisions européennes ? Jamais. Ont ils été consultés ? Pas davantage.

            A quoi sert de pleurnicher sur la démocratie, quand les choix sont faits par la BCE à Francfort, le FMI à Washington et la Commission européenne à Bruxelles ?


          • HELIOS HELIOS 31 octobre 2016 20:44

            @Pelletier Jean


            ... il ne porte pas à lui tout seul cet opprobre...
            Vous savez ce que ça veut dire erre « chef » ??? cela veut dire avoir des privilèges, notament financiers en contrepartie de responsabilités.

            Voila, l’heure du bilan est arrivée et il reste 4% de gens heureux, surement ceux qui ont été arrosés pendant ce quinquenat... et c’est lui le responsable, il a ete payé pour bien s’entourer...

          • JBL1960 JBL1960 31 octobre 2016 17:14

            Bah, faut dire que Pépère y nous a bien aidé à nous « Éveiller » aussi ! Grâce à lui, pour ma part, j’ai franchi le pas et non seulement je ne voterai plus, mais j’ai réussi à organiser ma pensée, ma réflexion et à construire toute une argumentation en lien avec d’autres blogs, des Nations Premières, comme Mohawk Nation News, Indian Country Today Media Network, le Mouvement Zapatiste, et dernièrement avec le Dr. Ashraf Ezzat auteur du livre « L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharons, ni Israélites » et ça m’a permis de rédiger ce billet sur les mensonges pharaoniques qu’on tente de nous faire gober depuis au moins 2000 ans = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/30/mensonges-pharaoniques/
            Mais le plus important c’est qu’avec Hollandouille nombreux nous avons compris qu’ils s’en mettraient plein les fouilles = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/26/avec-hollandouille/
            Alors, c’est pas la mise à jour de la liste des licenciements mondiaux de ce 31/10 qui va me faire mentir, moi = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/31/crac-boum-huuueee/ François Hollande ne peut s’en prendre qu’à lui-même, perso je lui dis merci. Jamais je ne me serais totalement éveillée sans la morsure de la déception tel un coup de poignard dans le fion... Parole d’une femme de « Sans Dents » (ça aussi tiens...) !


            • Fergus Fergus 31 octobre 2016 17:21

              Bonjour, Jean

              Très franchement, je suis nettement moins indulgent avec Hollande, ses rares réussites ne suffisant pas à équilibrer la balance à mes yeux. Comment pourrait-il en aller autrement alors qu’il a mené une politique délibérément libérale en rupture avec les attentes de son électorat ? Et je suis très loin d’être en accord avec toi sur la politique étrangère, Hollande ayant été inconsistant au sein de l’UE, et complice des dérives atlantistes ailleurs sur la planète, dans le sillage de Sarkozy.

              Cela dit, lorsque tu écris « il incarne par sa présence au sommet de l’état les décennies d’impuissance et de mensonge que la gauche et la droite n’ont pas cessé d’asséner au français", je suis d’accord ; j’ai d’ailleurs déjà évoqué le phénomène d’accumulation pour expliquer un tel rejet, Hollande payant à l’évidence le prix de son incurie face aux problèmes socioéconomiques après le quinquennat raté de Sarkozy.

              Quoi qu’il en soit, c’est cramé pour Hollande. Et s’il persiste à vouloir se représenter dans de telles conditions, cela signifiera que, malgré son air bonhomme comparé à son agité prédécesseur, il est tout aussi victime que Sarkozy d’un ego hypertrophié qui lui masque les réalités de manière pathétique.


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 31 octobre 2016 19:12

                @Fergus merci pour ce commentaire, je comprends et j’entends tes arguments, c’est d’ailleurs une grande inquiétude pour moi ... je garde encore le lien... c’est sans doute affectif ... je vois et je ressens moi aussi tout ce qui se passe ... mais j’ai beaucoup de mal à me glisser dans le renoncement, l’abstention...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 19:42

                @Pelletier Jean
                Question de politique étrangère, c’est la Bérézina, vous voulez dire !
                Il est allé au Mali pour sécuriser l’approvisionnement de la France en uranium du Niger, c’est tout.


                Pour le reste, c’est une carpette de l’ OTAN.

                Il prétend « combattre le terrorisme », alors qu’il a livré des armes aux rebelles, pas plus modérés que les autres. Il a soutenu « Assad partir », jusqu’au bout, craché sur Assad, et sur la Russie, qui elle, combat les terroristes, et il intervient en Syrie sans mandat des Nations unies.


                Il n’a fait que continuer la politique étrangère de Sarkozy et Juppé, pas de quoi pavoiser ....

              • Alice Alice 31 octobre 2016 21:47

                @Fergus
                 
                "il a mené une politique délibérément libérale en rupture avec les attentes de son électorat« 
                 » inconsistant au sein de l’UE« ,
                 »complice des dérives atlantistes
                "

                 
                Vous êtes-vous demandé ce que cela aurait été si la Droite s’était maintenue en 2012 ?
                 
                Les choses peuvent se voir de 2 façons :
                - comme vous
                - en se demandant si Hollande et le PS n’ont pas au contraire freiné cette dérive droitiste due à l’énorme pouvoir de l’argent


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 22:00

                @Alice
                Vous croyez encore que la politique économique se décide à l’Élysée ? Tout ce qui reste des compétences régaliennes aux Présidents, ce sont les questions de société et la couleur des rideaux.
                Tout le reste se décide ailleurs : à l’ OTAN, à la BCE, au FMI et à Bruxelles.
                Nous sommes dans un système supranational.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 08:13

                @sampiero
                Les Français sont massivement « de Gauche » sans le savoir :
                Ils sont très attachés au rôle de l’ Etat dans l’économie, très attachés à la solidarité nationale, au modèle social français qui redistribue 50% de la richesse produite, et ils sont anti-mondialisation+++.
                Rien de commun avec les valeurs néolibérales et mondialistes que défend ouvertement la Droite.


                Par qui sont -ils soutenus ? A part le PRCF et l’ UPR, je ne vois que des Partis politiques, qui se disent de Gauche, mais refusent d’entendre ce que disent les Français. Car toute la gauche, PS compris, est en échec à cause de son soutien indéfectible à l’ Impérialisme américain.

              • philippe baron-abrioux 31 octobre 2016 17:33

                 BONJOUR ,

                 j’ai en mémoire un de vos précédents articles , celui du 10 09 2016 .

                 je vous avais posté le 11 09 à 9 h 40 une réponse que je viens de relire .

                 depuis cette date , la situation a évolué : les Institutions sont attaquées de toutes parts , par des actions violentes (éducation , par exemple ) , parfois téléguidées de l’intérieur (police ) ou sur commande bien plus lointaine,mais toutes indiquant une volonté délibérée de déstabiliser un pouvoir en place (faible, certes mais élu démocratiquement, rappelons le ) qui, par des entretiens- confidences objet d’un livre publié en toute liberté , contribue lui même à ajouter encore du trouble déjà perceptible sur tous les bancs des assemblées et au sein même du gouvernement qui s’éparpille , se délite et pour certains membres semble jouer à cache- cache , à moins que ce ne soit à la marelle .

                votre article comme le précédent tente de ramener à un bilan encore incomplet d’une présidence et plus largement d’une gouvernance qui déçoit gravement une société traversée de longue date par une crise du chômage qui ne cesse de s’étirer dans le temps et participe à une colère sourde qui ne cesse de monter dans tous les secteurs de la société .

                 je persiste à penser qu’il y a un déficit d’explication des choix qui ont été faits , certains volontairement , d’autres qui se sont imposés du fait d’une situation dégradée antérieure et qu’il a bien fallu prendre en compte tout en essayant de maintenir des mesures de protection sociale au plus grand nombre (même si on en a pas forcément conscience ou que l’on refuse de le reconnaitre ) .

                comme en septembre , je répète le PROJET est primordial , la femme ou l’homme qui le portera ne sera désigné que pour en être le porteur et le serviteur .

                 on ne peut se contenter de vouloir écarter tel ou tel candidat : ces votes par évictions , comme lors des trois dernières présidentielles , nous ont conduit à la situation qui est la notre en ce moment .

                 oui , le président est bien seul (mais il a aussi contribué à cette situation , non ?) et son entourage ne lui est plus aussi fidèle que proclamé .

                 plus stupide encore : certains encouragent à aller voter aux primaires de la droite et du centre en signant leur charte d’adhésion aux« valeurs »républicaines" sans voir le piège tendu .

                 si projet il y a , il serait temps de commencer à en faire état, faute de quoi la place sera toute chaude pour les électrons libres dont on sait les dangers .

                 bonne fin de journée !

                 P.B.A

                 

                 

                 


                • cétacose2 31 octobre 2016 18:47

                  Avant la grande débandade , il serait peut ètre judicieux de leur demander des comptes et de leur faire rembourser toutes les bévues commises .Et pourquoi pas aux 4% d’irréductibles inconscients....


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 20:25

                    Hollande est tout, sauf un idiot. Le livre de confidences est un acte suicidaire.
                    Mon hypothèse est que Hollande est en train de « suicider le PS », pour que Macron le remplace par autre chose. On peut mentir souvent, mais pas à tout le monde et tout le temps. Malgré les mensonges depuis 1983, l’imposture du PS arrive à son terme.


                    La filiation euro- atlantiste du PS existe depuis 1948, quand Mitterrand a participé au Congrès de la Haye pour construire l’Europe des banksters...
                    A la fin de la guerre, Mitterrand, décoré de la francisque, n’a jamais rejoint ni les Communistes, ni les Gaullistes, mais les Américains, Monnet, Schuman, Henri Spaak, bref, les employés des Américains.
                    (Cf le livre d’Annie Lacroix Riz : Les élites françaises de 1940 à 1944« ....)

                    Dès les années 50, la SFIO avec Guy Mollet, signait le Traité de Rome, qui contenait en germe tous les Traités qui suivront ! Le PS a signé tous les Traités européens ( Rome, Schengen, Amsterdam, Nice, Maastricht, Lisbonne, création de la zone euro, de la BCE , le MES, le CSCG , toussa, toussa, ils n’en n’ont raté aucun !

                    Le PS a rempli sa mission, se faire passer pour la Gauche, pour mieux faire passer la pilule, afin de vendre la France et les Français à la mondialisation. Le PS peut disparaître. Pour être remplacé par  »un machin, genre New Labour de Tony Blair« , enfin débarrassé des frondeurs, des militants et des millions d’électeurs et d’élus qui râlent sans cesse...

                    Déclarations de Michel Collomb, (qui est de Gauche, comme je suis moine tibétain) : »Gérard Collomb n’a plus de doute. Son champion Emmanuel Macron s’imposera, de fait, comme le candidat naturel de la gauche réformiste.« 

                    Nous y voilà, »la gauche réformiste« , c’est celle qui ne fait même plus croire qu’elle est de gauche.... A quoi bon mentir quand plus personne ne vous croit...  ! Il y en a qui pensent que Macron est un électron libre, à mon avis, c’est un électron piloté par Hollande pour remplacer le PS.

                    Comme Pompidou, issu des banques, lui aussi, quel hasard, a »suicidé" le Gaullisme...

                    L’avenir nous le dira.


                    • franck milo franck milo 31 octobre 2016 21:25

                      allez crachez la Valda Jean !
                      Vous avez quelqu’un a placer et on vous demandé de faire un p’tit billet de soutien à patapouf.. ??
                      4% c’est la marge d’erreur des sondagiers patentés.
                      Pourtant je connais bcp de personnes agées qui ne diraient jamais autant de conneries, et encore moins l’écriraient...misère misère...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 21:37

                        La France est le pays d’Europe le plus anti mondialisation, et le plus attaché au rôle de l’ Etat, qui existe depuis les Capétiens ...

                        « Asselineau : l’ Histoire de France »

                        Or, toute la politique européenne est construite autour de la fin des Etats Nations, de la fin des frontières, de la fin de la souveraineté...
                        On comprend pourquoi Asselineau est censuré depuis 9 ans.


                        • tf1Groupie 31 octobre 2016 22:20

                          Je voulais signaler une erreur dans le titre : ne pas lire « 4% », mais « - 4% » !


                          • stef 1er novembre 2016 07:08

                            il aura augmenté les professions de santé très copieusement ( pourtant fort bien rémunérées déjà bien au-delà des 4 000 € mensuels ) la dernière augmentation des généralistes va leur apporter un supplément d’environ 1 500 € MENSUEL ce qui est énorme alors que les fonctionnaires auront eu 15 € et les retraités 0 € 
                            il n’a rien fait pour son propre camp et a chouchouté ses opposants

                            (jamais la droite n’aurait gelé les revenus des médecins tout en augmentant massivement les fonctionnaires ) par contre la droite a toujours su conserver son socle électoral alors que celui de Hollande part en débandade 


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 07:52

                              En application des décisions européennes, la privatisation des biens publics continue... Ces biens publics ont été financés avec nos impôts, ils appartiennent aux Français. Mais personne n’a demandé leur avis sur cette spoliation.
                              La Gauche libérale a plus privatisé que la Droite, faut le faire !


                              Barrages hydroélectriques, aéroport de Toulouse et maintenant les aéroports de Lyon et de Nice ! J’ai entendu hier soir à la télé, qu’ils rapportaient 12 milliards par an au Trésor public. Et Hollande les a vendu pour 1, 76 milliard .... On reprochait à Sarkozy d’avoir privatisé les autoroutes, il faut être aveugle pour ne pas voir que Hollande suit la même feuille de route....

                              Hollande annonce comme une bonne nouvelle que les Chinois investissent en France. Il s’agit surtout pour eux de se débarrasser des monceaux de dollars...
                              En 2016, la Chine a acheté plus de 200 milliards de dollars dans des actifs...

                              "Elle cherche donc à racheter des actifs tangibles dans le monde entier, et c’est le cas aussi bien des terres agricoles que… des entreprises et des savoir-faire auxquels elle peut ainsi accéder.

                              Ces investissements sont donc une des moins mauvaises façons pour la Chine et le monde entier de « dédollariser » et « désaméricaniser » l’économie mondiale. En rachetant des actifs, la Chine réinjecte ses dollars de façon douce et progressive dans le système mondial."


                              • cétacose2 1er novembre 2016 08:55

                                Parmi Ses innombrables et innommables agissements il est une seule chose qu’il ait dite de sensée ,c’est de critiquer les magistrats....


                                • eric 1er novembre 2016 09:42

                                  La méthode Coué dans toute sa splendeur....

                                  Ce type, Hollande, a été sélectionné avec soin et minutie par toutes les gauches, lors de 6 tours de scrutin ( primaires, présidentielles et législatives). Si on y rajoute les sénatoriales, et les collectivités locales, plus les positions institutionnelles dans le secteur public, la presse et les syndicats, jamais dans notre histoire, les gauches n’avaient autant été au pouvoir.

                                  A la tête du principal parti de gauche. responsable longtemps des relations et marchandages avec toutes les autres gauches, on ne peut pas prétendre que celle-ci aient été trompées. Elles le connaissaient par cœur. Mélenchon à bossé quoi 30 ans avec lui au quotidien ? Ce n’est pas à l’insu de son plein gré qu’il a appelé à voter au second tour, sans même un marchandage à la EELV.

                                  Songez qu’avec des fonctions publiques à 70% à voter à gauche, des journalistes à 80% , nous avons eu 5 ans d’hégémonie totale.

                                  Or 4%, cela signifie que 7,5% des électeurs de Hollande le soutiennent. Avec Sarko, on était à 80% en 2012. (48% contre 52 ou 53 en 2005).

                                  90% des électeurs de toutes les gauches, regrettent d’avoir voté pour lui, ne comprennent pas, contrairement à l’auteur le bilan « globalement positif de ce quinquennat »....

                                  Alors même dans un même panier les 5 ans de réformes intelligentes dans un contexte de crise aiguë du quinquennat courageux de Nicolas Sarkozy, et la pantalonnade socialiste en période extrêmement favorable sur le plan économique, c’est fort de café...

                                  Conclusion ? Entre l’électorat de gauche, Hollande et l’auteur, il y en a qui ne comprennent pas grand chose à rien.
                                  D’un point de vue de gauche, les masses ont toujours raison et leurs avant garde encore plus. Donc Hollande es nul, vous n’avez rien compris et la gauche ne subsistera dans 6 mois que comme mafia de bureaucrates s’accrochant à leurs privilèges contre la volonté du peuple. Sauf à ce que des magouilles, des alliances contre nature, des manips de médias subventionné par la bureaucratie qu’elle contrôle, ne lui permette encore de régner provisoirement contre plus de 70% du peuple.

                                  Cela ne signifiant pas que les autres 30% aient une vision commune, bien au contraire.

                                  Au fond, cet article c’est du Bayrou..« je vous ai donné de bon conseils avec les résultats que l’on sait en 2012, je vais maintenant vous dire ce qu’il faut faire pour que cela aille encore mieux... »


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 11:57

                                    @eric
                                    L’UMP, bien sûr ne fait pas la même politique..., et personne ne magouille, ni n’est mis en examen. Des Saints, parés de toutes les vertus, pas vrai ?


                                    Vous aurez beau faire, vous n’enlèverez pas de l’esprit de la majorité des Français, que le PS et l’ UMP, c’est pareil, avec ou sans Bayrou, mes condoléances !
                                    « Condamnations et mises en examen au PS, au FN et à l’ UMP »

                                  • cétacose2 1er novembre 2016 13:21

                                    @Fifi Brind_acier
                                    .....et non ! pas le FN ,vous écoutez trop France Into.....


                                  • captain beefheart 1er novembre 2016 15:52

                                    Je suppose que monsieur Pelletier cautionne les attentats à la voiture piégé comme moyen de combat des 96% de rebelles contre le régime-Hollande au même titre que nos journaux cautionnent et soutiennent la « rébellion » en Syrie qui utilise ces moyens.Avec l’affaiblissement de la police pendant les deux derniers quinquennats et la défection de leur hiérarchie les français rebelles devraient pouvoir finir rapidement,disons en quinze jours,avec ce pouvoir autocratique et dictatoriale,qui contrôle les médias,qui bombarde sans rien demander au parlement des peuples qui nous n’ont pas attaqués,et qui gouverne son pays par népotisme et favoritisme.On se demande s’il mérite de vivre.....


                                    • Elliot Elliot 2 novembre 2016 12:44

                                      D’après ce que j’ai compris, il ne s’agit pas d’une cote de popularité mais d’un indice moyen de satisfaction sur une échelle de 1 à 10.


                                      Les sondés ne lui donnent pas la moyenne, ce n’est donc pas fort glorieux mais cela correspond à peu près à la situation de Sarkozy en fin de mandat.

                                      Ce qui est pire pour Hollande, c’est que cela se répercute fortement au niveau des intentions de vote qui atteignent des profondeurs inédites ( 12 à 15 % lors un éventuel premier tour )

                                      • LE CHAT LE CHAT 2 novembre 2016 13:59

                                        merci Pelletier d’avoir écrit cet article , je ne savais pas qui était ce 1% de très satisfait de Flamby ! il sait qu’il peut compter au moins sur toi ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires