• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A.A.A. Les finAnciers et leurs amies les Agences de notAtion,... copains (...)

A.A.A. Les finAnciers et leurs amies les Agences de notAtion,... copains comme cochons pour tondre les dociles moutons !

Le vieux citoyen que je suis ne pense pas être un expert financier, néanmoins la récente décision d'une agence de notation en l’occurrence : Standard & Poor's (S&P) de réduire notre triple A ….. m'interpelle !

Les agences de notations d’abord quelle est leur légitimité ?

La crise financière actuelle se focalise sur les Agences de notations, concernant leurs rôles, actuellement nombreux sont ceux qui se demandent quelles peuvent être leur légitimité,... surtout que ces dernières ne sont pas exemptes de reproches.

Pour s'en convaincre, il suffit de regarder Wikipédia et son article sur les notations financières, où d'entrée il est évoqué notamment dans la rubrique : Actionnaires,... que les agences de notation ne sont pas toutes financièrement indépendantes.

  • Fitch Ratings est contrôlée à hauteur de 60 % 4 par le groupe Holding Français Fimalac, par ailleurs propriétaire de VegaFrance et actionnaire dans d'autres sociétés. Fimalac est dirigé par Marc Ladreit de Lacharrière. Le groupe de medias américain Hearst Corporation détient 40%5.

  • Moody's qui appartenait avant 2000 au groupe Dun & Bradstreet était depuis cette date financièrement indépendante 6. Cependant depuis mai 2008, elle est détenue par Moodys Corporation qui côté en bourse a parmi ses actionnaires, à hauteur de 13%, le fonds d’investissement Berkshire Hathaway Inc, lui même propriété de Warren Buffett.

  • Standard & Poor's a été acquise en 1966, par le groupe d'édition McGraw-Hill. McGraw-Hill publie le journal Business Week, de nombreux journaux financiers et possède de nombreux réseaux de télévisions.

Plus loin dans la rubriques : Critiques .. il est également bon de lire les paragraphes suivants ,.... surtout le premier :

- Impact négatif sur l’économie

[Alors que l'affaire Enron avait déjà soulevé des questions sur la véritable indépendance des agences, plus récemment la crise des subprimes a remis en cause le concept d'indépendance utilisé par les agences de notation. En effet, les agences ont été très impliquées dans la mise en place du marché des opérations structurées complexes mises en cause, au point que les banques utilisaient directement des modèles mathématiques créés par les agences. Par ailleurs, le concept de notation financière identique pour les sociétés et les opérations structurées est remis en cause5.

Regardez attentivement le sous-paragraphe ci-dessous, il est le parfait exemple d'impacts délétères que peut exercer une agence de notation sur l'économie d'un pays :Exemple dramatique de la Dégradation de la note de la Grèce en 1931 par Moody's.

… Je vous laisse le soin de lire tranquillement les trois autres paragraphes qui sont également riches et fort instructif tant sur leurs fonctionnement ainsi que leur main-mise financière ! 

- Impact négatif sur les politiques publiques

- Des mesures produites par un oligopole privé

- Potentiel de manipulation

L'article en entier.

Les agences de notation, maîtres du monde et de nos finances !

Comment se fait-il que le fonctionnement et surtout la structure oligopolistique des agences de notation (parfois duopolistique) puisse régenter ainsi à leur guise l'économie mondiale, le politique lui se contentant de subir sans intervenir.

Les financiers et les agences de notation copains comme cochons !

Une constatation s'impose, il est logique de penser que les dirigeants qui évoluent dans le domaine financier et celui des agences de notation se connaissent très bien, de là ,... il est également logique de penser que la décision d'une agence de notation de réduire la note à un pays,... aura des effets bénéfiques pour les organismes financiers qui prêtent de l'argent. En effet les pays dégradés vont emprunter avec un taux plus élevé,... donc il est très facile d'imaginer qui est gagnant dans l'affaire.

Pour moi, cette décote de certains pays, n'est qu'un vaste et diabolique plan ourdi par les financiers et leurs amis agences de notation qui comme ces vieux adages français sont : « copains comme cochons », ou « amis comme cul et chemise » , ou bien encore « amis comme deux larrons en foire » !

Nous avons appris en parcourant la page de Wikipédia, que les agences de notation ont vu le jour en Amérique au XIX éme siècle, au fil des ans les financiers ont « amélioré le système », maintenant des groupes oligopoles voire duopoles auto proclamés régentent la finance mondiale, l'association agences de notation prêteurs aux marchés financiers c'est du gagnant gagnant pour tous les deux !

Les agences de notation, se livrent à la « course à l’échalote » !

Un élément supplémentaire ne révolte en effet alors que le monde est inquiet et navigue dans les eaux troubles financières,... nous apprenons que sur décisions de retrait des notes que les agences de notation se livraient une véritable course à l'échalote , ainsi le journaliste de Libération Jean Quatremer a écrit : « Moody's est furax : elle voulait dégrader la France avant S&P. Déjà qu'elle s'est fait griller sur les USA. » source. De plus certains se demandent même quelle peut être la valeur d'une agence par rapport à une autre ? Voir l'article de France 24 :

Le triple A de Moody’s vaut-il mieux que le AA+ de Standard & Poor's ?

Les conséquences financières de la perte du triple A pour la France !

Depuis plusieurs mois cette perte était évoquée par les agences de notation, mais nos politiques ( souvenez-vous ), du Chef de l’État en passant par les ministres ( le Premier et celui des finances ) ainsi que les ténors de la majorité se montraient tous rassurants, idem maintenant ces derniers tiennent toujours le même langage : .

(Tenez c'est bizarre ces discours de l'époque me faisaient hélas étrangement penser aux discours rassurant que tenaient nos politiques quand le fameux nuage de Tchernobyl survolait l'Europe !)

Si nos têtes dirigeantes se veulent rassurantes, le simple citoyen sait très bien que cette perte du triple A aura des conséquences financières puisque les taux des emprunts de l’État seront plus élevés : , même si comme d'habitude les experts ont sur cette perte des avis différents : . Sur cet aspect le mardi matin sur la chaîne LCP, dans l'émission de Patrick Chêne « politique matin,rubrique » « Ca va faire du bruit » un chroniqueur déclaré que hier la France avait empruntée à un taux plus faible ! … nous verrons bien dans les mois qui suivent les réelles conséquences de cet abaissement de notre note, même si par ailleurs un article de France 24 daté du 05/01/2012 titrait : Paris lève avec succès près de 8 milliards d'euros ;...néanmoins personnellement je pronostique un résultat hélas assez néfaste !

Quand les financiers prennent le pas sur les politiques !

Force est de constater que de plus en plus ce sont les financiers qui mènent le monde, nos politiques qui normalement devraient être les décideurs, se voient juste réservés une portion congrue , et pour donner le change ils se contentent en général d'aboyer. Partant de cet état de fait les citoyens du monde vont-ils encore longtemps continuer à accepter sans broncher leurs diktats …. après les révolutions arabes la révolution contre les financiers risque bien d'être la prochaine révolution, … reste à savoir quel est l'homme politique qui aura le courage de déboulonner tout cet immense et complexe système !

Les politiques doivent taxer les transactions financières !

De plus en plus des voix s’élèvent pour dire qu'il est urgent de taxer les transactions financières : , reste à savoir qui sera l'homme politique qui sera capable d'imposer cette idée à l'ensemble des responsables mondiaux , car c'est aux politiques de reprendre la main, et non aux agences de dicter la leur, en conséquence il est urgent de faire le ménage pour supprimer les pouvoirs exorbitants sur l'économie mondiale des agences de notation !

Conclusion !

Elle risque hélas d'être résumée par ce dessin pris sur l'espace communautaire du Parisien . Source : ici.

A lire également :

Des chemins de fer aux États endettés, la longue histoire des agences de notation.

.. ainsi que cette page ( fortement instructive ) des résultats Google sur l'implication des agences de notation dans la crise financière actuelle : .

Le dessin qui illustre mon article a été copié sur ce site.

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 17 janvier 2012 16:48

    Bonjour, P@py.

    Les agences de notation ont effectivement pris une place beaucoup trop grande dans la gestion politico-économique des nations, des collectivités locales et des grandes entreprises. Mais cela s’est fait avec la complicité de toutes ces entités qui cotisent auprès de ces agences pour obtenir des brevets de solvabilité visant à renforcer et optimiser leurs capacités d’emprunt.

    Sans doute faudra-t-il envisager tôt ou tard un système d’évaluation différent, et cela d’autant plus que, comme tu le soulignes, ces agences sont loin d’être indépendantes des puissances financières.

    En attendant, il est quelque peu hypocrite de les flinguer à tout va alors qu’aucune critique ne s’élevait jusque là alors que le baromètre était au beau fixe. C’est un peu comme si un entreprise vouait aux gémonies un cabinet d’audit, cher payé par cette entreprise pour analyser ses fonctionnalités, dès lors que le rapport se révèle critique.

    En écrivant cela, je ne cherche pas à défendre les agences, mais simplement à montrer qu’elles ont leur légitimité dnas le système actuel. A nous de changer de système le plus rapidement possible !

    Cordialement.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 janvier 2012 18:35

      Salut Fergus,


      « En attendant, il est quelque peu hypocrite de les flinguer à tout va alors qu’aucune critique ne s’élevait jusque là alors que le baromètre était au beau fixe ». 


      … pas de critique ,... parce que nos politiques n’ont pas fait leurs boulots,.. qui savait qu’en 1931, se sont les agences de notation qui ont commencées à mettre la Grèce dans la panade !


      « En écrivant cela, je ne cherche pas à défendre les agences, mais simplement à montrer qu’elles ont leur légitimité dnas le système actuel. A nous de changer de système le plus rapidement possible ! »



      Exact, il y a urgence à virer ces nuisibles rapaces. En ce moment Jean-Luc Mélanchon dépense pas mal d’énergie sur ce sujet qui est de virer ces ostrogoths.

      @+ P@py 


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 janvier 2012 22:12

      Salut Lgcontact,


      Le plus triste, c’est que ces agences de notation qui rappelle-le au passage a fait le canard dans l’affaire Enron et qui se sont plantées lamentablement dans l’affaire des subprimes, puissent maintenant selon leurs bon vouloir noter un état souverain !


      @+ P@py  


    • crazycaze 18 janvier 2012 01:51

      Les agences de notation, inconnues du quidam il y a 3 ans, sont des leviers qu’actionnent les grands groupes financiers. Elles se sont plantées dans leurs pronostics face à la plupart des scandales ou des crises qui ont secoué le monde industrialofinancier ces 20 dernières années. Mais... se sont-elles vraiment plantées... ou ont-elles servi des intérêts particuliers en agissant ainsi ??

      Il fut un temps béni où l’économie, les échanges, se passaient de la bourse. Pour stopper toute spéculation sur les marchés, il devrait être obligatoire de garder ses actions un certain laps de temps. Je trouve insupportable que nous assène à chaque fois qu’on nous balance les cours de la bourse « les investisseurs »... en lieu et place de ’les spéculateurs du marché à court terme", qui reflèterait davantage la réalité des transactions. 


      • platon613 18 janvier 2012 08:14

        Une chronique quotidienne intéressante !

        Nous sommes prudemment optimistes, mais plus optimistes que prudents, ou alors c’est le contraire

        ...Sont également downgradés des entreprises publiques françaises, comme l’Unedic, la Cades, le Réseau Ferré de de France, l’Epad et d’autres trucs qui ne vont pas nous changer la vie. En revanche, cette attitude, laisse à penser que la perte du triple A français n’est qu’une première étape...

        http://www.news26.tv/bourse/1563-nous-sommes-prudemment-optimistes-mais-plus-optimistes-que-prudents-ou-alors-cest-le-contraire.html


        • geo63 18 janvier 2012 10:09

          Bonjour,

          Je suis également un vieux citoyen, observateur (désabusé) de la chose politique depuis...des lustres.

          On peut faire la remarque suivante : sans aller jusqu’à dire que « les agences de notation américaines poursuivent les intérêts stratégiques des USA » (article de ce jour sur AV), il me semble évident que les agences de notation américaines travaillent strictement avec les CRITERES PROPRES DEFINIS PAR LA FINANCE AMERICAINE qui trouve leurs fondements dans les universités telles que Harvard ou Yale, Chicago...Nous devons passer par la conception (financière) du monde définie aux USA, POINT FINAL.

           D’ailleurs notre Président agité est un admirateur inconditionnel de cette formule, on constate que toutes les « réformes » proposées vont systématiquement dans le sens d’une adéquation avec la « pensée » orthodoxe américaine. Sauf qu’à vouloir coller au triple A (notation anglo-saxonne que l’on trouve à l’école), il s’est pris les pieds dans le tapis et doit rétropédaler, mais il en a l’habitude.


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2012 13:58

            Salut Géo63,


            Comme toi, je ne pense pas que Sarko ( le pro-américain ) s’il est élu ….agisse beaucoup pour remettre les agences de notation à la place qu’elles devraient occupées c’est à dire le banc de touche !


            L’amateur du Fouquet’s à trop d’amis dans la haute finance et parmi les patrons du cac 40 ( il faut juste se souvenir des nombreux cadeaux qui leur a octroyé ),... et pour lui un deuxième quinquennat c’est juste pour assurer ses arrières !!!


            @+ P@py




          • velosolex velosolex 18 janvier 2012 14:35

            Bravo Papy pour cet article dérangeant, et qui lève le lièvre comme on dit !

            A qui profite en effet le crime, si ce n’est aux banquiers, qui se voient ainsi reconnaitre le droit voir l’obligation de relever leurs taux d’intérêts.
            Braves agences de notation !
            Extraordinaire tour de passe-passe, quand on sait que c’est la banque centrale européenne qui prête à des temps ridicules aux banques, pour qu’ensuite ceux ci s’’autorisent à prêter à des taux d’usure aux états !

            On voit bien peu de gens relever cette forfaiture, qu veut remettre à jour la condition de servage, non pas de l’homme, mais des peuples tout entiers, attachés les uns aux autres à la chaine d’un crédit inventé de toutes pièces !

            C’est une situation révolutionnaire dont les conséquences sont imprévisibles, mais qui pourraient bien exploser dans les mains de ses escrocs-financiers-apprentis sorciers
             ( l’époque est à la multiplication des compétences) !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès