• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > À propos du slogan « Un hétéro, une balle. Une famille, une rafale (...)

À propos du slogan « Un hétéro, une balle. Une famille, une rafale »

Hier je suis tombé sur un article agoravox intitulé "Un hétéro : une balle. Une famille : une rafale", à propos d'une vidéo opposant Béatrice Bourges, porte parole du « Printemps français », et Alexandre Urwicz, président de « l'association des familles homoparentales ». Lors des échanges, Bourges parle d’un slogan soi-disant utilisé par des associations LGBT "Un hétéro : une balle. Une famille : une rafale", afin de se décharger d’avoir à répondre des menaces proférées par des figures du mouvement anti mariage pour tous.

Le problème, c’est que ce « slogan » a seulement été utilisé (tant mieux d'ailleurs) lors d'une contre manifestation satirique (ce que n'a apparemment pas perçu le site dérapage.org) par des défenseurs originaux des droits LGBT. A côté de ce slogan on pouvait ainsi lire : "Bébés dans les congélos, c'est pas le privilège des hétéros" dévoilant le non sérieux des participants. Bourges et l’auteur de l’article sur l’émission ont donc pris au sérieux le slogan, ainsi que celui sur les bébés congelés, étant donné que ces slogans sont apparus ensemble sur le net au travers d’une photographie. Bien que l’on puisse se poser des questions à propos de leurs facultés mentales, étant donné la peur irrationnelle qu’ils entretiennent autour d’une catégorie de la population ( les LGBT), il est difficile de le croire. La mise en avant de ce slogan est donc une manipulation destinée à essayer de diffuser la peur de la minorité LGBT, qui voudrait tuer les hétérosexuels (donc dans l’extrême majorité des cas leurs parents), essayer de diffuser l'homophobie. Cela montre à quel point certains sont dans une peur irrationnelle, allant jusqu'à penser que les LGBT désirent les rendre homosexuel ou supprimer les hétérosexuels. Le nom d'homophobie est bien choisi, c'est une phobie, une peur sans raison, qu'il faut vivement combattre.

Sous couvert de dénoncer des menaces qui n’existent pas, une frange du mouvement anti mariage pour tous est en train d’agiter les menaces d’une manière dangereuse. Cela ne serait pas tellement gênant si ces menaces étaient simplement destinées à des activistes politiques (bien que cela soit inadmissible), mais c’est d’une dimension immensément plus grande ici, dans la mesure où les victimes et les destinataires de ces menaces sont une communauté identitaire (dont les membres ne choisissent pas leur appartenance et qui y sont associé par leurs caractéristiques intérieures). Ainsi, un couple homosexuel se baladant dans la rue pourrait bien avoir plus de risques d’agression ces jours-ci qu’il y’a six mois, alors que cela ne concerne aucunement l’engagement politique sur le mariage pour tous (le couple en question n’est peut-être même pas partisan du projet). Ces menaces qui vont faire des victimes de manière aléatoire doivent conduire à une répression inédite de l’homophobie par l’état. Pour preuve d’une situation critique, à l’heure où j’écris cet article, on peut observer sur youtube ce commentaire dans le top commentaire de la vidéo de l’émission :

"Quelqu'un va déraper là c'est clair. Ces minorités faschos (je parle de la LGBT) qui dominent tout y en a marre."

Ce commentaire criminel a été « aimé » par plus de 23 personnes.

Quand-est-ce qu'on arrête les conneries homophobes ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • francesca2 francesca2 18 avril 2013 19:59

    RicDubal, 

    l’auteur est tellement conditionné par cette culture faite uniquement d’éléments de langage issus du politiquement correct que non seulement il ne peut penser ce que vous dites mais il ne peut même pas le comprendre.                  

  • enréfléchissant 19 avril 2013 19:24

    Je condamne ces paroles, mais heureusement elles ne reflettent que la position de celles qui les ont dites. Si j’ai ecrit cet article c’est d’abord pour montrer que « 1 hetero 1 balle 1 famille 1 rafale » n’etait en aucun cas porte haut par la communaute LGBT, et que de plus c’etait une blague ( les commentaires d’en dessous me font rire tellement ils ne lisent que les parties qu’ils desirent et ignorent le slogan sur les bebes congeles, demontrant le satirisme des 2 slogans)..

    J’ai aussi ecrit pour montrer que les violences partisanes n’ont pas la meme gravite que les violences fondamentalistes, en lien avec le racisme ou l’homphobie.


  • hunter hunter 18 avril 2013 20:04

    Répondons à leur slogan stupide par un autre aussi con :

    « un(e) lgbt une grenade, un rassemblement un missile sam »

    C’est de moi, mais il est libre de droits !

     smiley

    H/


    • foufouille foufouille 18 avril 2013 20:26

      lgbt = saint, hetero = satan
      ca lui va ?
       smiley


      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 18 avril 2013 22:08

        « Quelqu’un va déraper là c’est clair. Ces minorités faschos (je parle de la LGBT) qui dominent tout y en a marre. »


        Commentaire criminel ? Pitoyable

        Je rappelle que les LGBT (Fédération Lesbiennes, Gays, Bi et Trans en France) sont un mouvement politique, qui a une forte influence sur nos « représentants élus » (qui en réalité ne me présentent pas du tout).

        Si pour l’auteur refuser l’idéologie défendue par les « LGBT » est faire preuve de haine, ou bien est criminel... je pense que cet auteur est un valet de l’état totalitaire.

        • Talion Talion 18 avril 2013 23:51

          « Le problème, c’est que ce « slogan » a seulement été utilisé (tant mieux d’ailleurs) lors d’une contre manifestation satirique... »

          Aaaah bon !... Donc dès lors que c’est ’’satirique’’ il n’y a pas de problème... On peut alors appeler de manière ’’satirique’’ à gazer tous les juifs ou à balancer les arabes à la mer.
          Vu que ce sera ’’satirique’’ aucun soucis, n’est-ce pas ?...  smiley 

          Tiens... C’est bizarre j’ai l’impression d’un seul coup que ce genre de « blague satirique » est beaucoup moins bien vu.

          A ce niveau là on ne parle plus de comportement de faux-cul... On est au delà.


          • mortelune mortelune 19 avril 2013 07:25

            Pendant que le peuple se divise, les lois passent tranquillement sans tenir compte de l’avis du plus grand nombre. Un référendum aurait évité bien des disputes mais « diviser pour régner » a remplacé « le changement c’est maintenant ».

            Je n’ai rien contre les PD mais qu’ils ne fassent pas suer ce qui ne le sont pas serait la moindre des choses.

            • lulupipistrelle 19 avril 2013 15:02

              Des tafioles... qui vont s’en prendre plein la gueule dans la vie quotidienne, comme jamais depuis 50 ans...l’homophobie est un délit, ça oui, reste à le caractériser..


            • Pie 3,14 19 avril 2013 08:02

              A l’origine ce slogan est une vanne, une plaisanterie, de l’humour noir entre militants homos. Une manière de répondre cyniquement aux trucs du genre « les pd au bûcher ».

              Voir comment cette blague anodine a été instrumentalisée par Bourges et plus généralement ceux qui refusent le mariage gay confirme l’adage de Desproges qui stipule que l’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.


              • Ornithorynque Ornithorynque 19 avril 2013 10:55

                Pour votre Gouverne, « les PD au bucher » est un slogan lancé par les militants d’act-up au coeur d’une manif anti-pacs.

                L’idée était de décrédibiliser le mouvement : ils se sont mis au milieu d’une bande de bigotes et ont lancé le slogan en passant devant les caméras. Ca a très bien marché

                c’est donc une manip de plus.

                Le problème c’est que là, il s’agit d’un combat non violent de jeunes (les anti) contre des vieux politiciens vereux et corrompus jusqu’à la moelle.

                Je rappelle :
                - Zéro dégats matériels
                - Zéros blessés chez les forces de l’ordre

                Et ce malgré les policiers infiltrés (et déjà dument répertoriés dans les sites !) qui lancent des provocs contre leur propres copains CRS.

                Ce serait risible si ce n’était pathétique.

                le pire étant de lire les appels à la sévérité d’anciens soixante huitards devenus.... notaires et notables !


              • Aldous Aldous 19 avril 2013 15:20

                La victimologie a ceci de bien que si il n’y a pas de bourreaux il suffit de les inventer.


                Pour l’instant je n’ai lu les termes homophobes les plus insultants et les plus caricaturaux que sous la plume des pseudo victimes qui s’auto traitent de nom d’oiseaux pour donner en peu de conistance aux insultes qui n’existent que dans leurs tetes.

              • 雛罌粟 雛罌粟 11 janvier 2014 15:40
                Pie 3,14 : « ce slogan est une vanne,
                une […] manière de répondre cyniquement
                aux trucs du genre “les pd au bûcher”. »

                Oui, et je vais même être plus précis : ce slogan est apparu lors d’une contre-manifestation qui s’est tenue à Toulouse le 17 novembre 2012.
                Or, 4 jours plus tôt, les réacs de Civitas avaient fait parler d’eux à cause d’une affiche insultante qui représentait une silhouette aux couleurs de l’arc-en-ciel (donc LGBT) en train de tirer sur un groupe de quatre personnes représentant une famille.

                La réponse des manifestants pro-mariage fut alors — en substance — eh bien, puisque nous sommes, paraît-il, des assassins de familles, allons jusqu’au bout…
                C’était donc évidemment du second degré, qui ne prend tout son sens que si on prend la peine de rappeler la première partie de l’histoire…


                • bnosec bnosec 19 avril 2013 08:57

                  Si je comprend bien, quand les bien pensants dérapent, c’est de l’humour, mais quand leurs opposants dérapent, ça se finit au tribunal, c’est bien ça ?


                  • Aldous Aldous 19 avril 2013 10:46
                    Les pro mariage gay n’on jamais accepté le débat.

                    Ils n’ont fait qu’insulter les détracteurs et jouer les victimes.

                    On n’a jamais rien entendu de leur part sur les question fondamentales concernant la conception à dessein d’orphelins de père par les lesbiennes afin de les faire adopter par leurs partenaires sexuelles.

                    Quand Pierre Bergé a dit honnêtement ce qu’il retourne comparant la location d’utérus avec les bras des ouvriers, on a eu droit à un ras de marée d’hypocrites jurants leurs grands dieux que le mariage ne conduirait ni à l’adoption ni à la GPA.

                    Et les pleureuses professionnelles se sont misés à s’égosiller ’’homophobes, homophobes, homophobes’’ 

                    Mais combles les sondages et la mobilisation on montrés que c’était contreproductif, on est passé à ’’nazis, nazis, nazis’’

                    Alors revenons au débat et ne nous laissons pas égarer par les pleurnicheuses.

                    Le mariage sert à acquérir le droit de devenir parent.

                    Il encouragera les lesbiennes à fabriquer sur catalogue des orphelins de père afin de les faire adopter par leur ’’femme’’

                    Les gays obtiendrons du tribunal européen des droits de l’Homme -comme c’est déjà le cas ailleurs dans l’UE- que la gestation pour autrui soit légalisée.

                    Cela fait du mariage homo le fer de lance de la marchandisation de la reproduction humaine.

                    Alors non, il ne s’agit pas d’interdire aux homos de s’aimer. 

                    Au contraire, la tendance réelle de la société c’est de vivre en couple sans se marier.

                    La véritable question est celle du business que ça va ouvrir aux industriels de la biotechnologie et par delà au mal que ça va faire aux enfants et à la société.

                    C’est ce débat qu’on a interdit au peuple d’entendre en vomissant des anathèmes et des insultes sur deux qui ont tenté de poser de façon responsable les questions éthiques.


                    • juluch juluch 19 avril 2013 11:12

                      Plein le cul de ses minorités !!


                      Souhaitons que MLP passe et qu’elle abroge cette loi scélérate !



                      • sleeping-zombie 19 avril 2013 11:57

                        Tu peux toujours fantasmer, même si elle arrive au pouvoir, ça lui sera assez difficile, car comment traiter les mariages contractés entre-temps ?
                        Les dissoudre d’office ? illégal, comme pour les lois rétro-actives.
                        Les laisser en place, mais interdire les nouveaux mariages ? probablement anti-constitutionnel.


                      • juluch juluch 19 avril 2013 12:11

                        Ils ne sont pas encore contractés ces fameux mariages.....


                        Tu peux abroger sans rétroactivité.....

                        Et une constitution ça se change.

                      • sleeping-zombie 19 avril 2013 14:12

                        la constitution se change difficilement sans référendum. Et quel que soit le mouvement qui mette MLP au pouvoir, il sera basé sur le ras-le-bol.
                        Comme les « solutions » qu’elle propose sont complètements déconnectées des problèmes, le ras-le-bol continuera. Donc un référendum sera tout aussi suicidaire pour elle qu’il le serait pour hollande. Donc elle ne fera rien.
                        Même fin, mêmes moyens... donc même action.


                      • BlackMatter 19 avril 2013 14:57

                        Et de toute façon, pour ce type de loi dite à effet cliquet, on ne peut revenir en arrière du fait de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Le Conseil constitutionnel a déjà retoqué des lois abrogeant de nouveaux droits car désormais considérés comme fondamentaux. A moins bien sûr, d’abroger la déclaration de 1789 et donc les droits de l’homme.


                      • BlackMatter 19 avril 2013 19:52

                        Juluch n’est pas assez malin pour savoir qu’on est tous la minorité de quelques chose.
                        Mais oui Juluch vous êtes vous aussi une minorité et on en a aussi plein le cul de vous.


                      • sleeping-zombie 19 avril 2013 21:19

                        @RicDuBal

                        Si tu te donnais la peine de lire les échanges avant de t’y incruster, tes interventions gagneraient en pertinence.
                        Tes propos sont complètement déconnectés de ma citation.

                        Au fait, à tous les ceux qui pensent que les opposants aux mariage pour tous sont majoritaires, je pense sincèrement qu’un référendum non biaisé (c’est à dire non récupéré sous la forme « êtes vous pour l’émasculé président ou contre ») vous ferait l’effet d’une sacré douche froide...


                      • juluch juluch 19 avril 2013 22:26

                        @Blackmatter


                        Bon............ma réponse : le poing serré et le médius dressé.

                         smiley

                      • BlackMatter 20 avril 2013 17:41

                        C’est tout à votre niveau.


                      • juluch juluch 22 avril 2013 11:51

                        Qui seme le pet, récolte la merde.




                      • BlackMatter 22 avril 2013 20:19

                        Je savais bien qu’on pouvait vous suivre à l’odeur.


                      • Mowgli 19 avril 2013 12:40

                        « Quand-est-ce qu’on arrête les conneries homophobes ? »

                        Quand on arrêtera les bitreries homophile.


                        • 1871-paris 1871-paris 19 avril 2013 12:43

                          @l auteur


                          tu as pas compris qu ils cherchent (rigoristes et facho) a faire le buzz. quant au notations sur les postes tu y crois serieusement ?!? il y a moins de 10 intervenants et sa note comme si il y avait 50 pseudo... il y a longtemps que j ai pigee que les pseudo d extremes droite avait des comptes double ou meme plus et sa leur donne un sacre pied visiblement le pauvre gamins !

                          • soi même 19 avril 2013 13:00

                            Ce slogans est infâme, et montre comme provoquer une violence à son encontre pour légitimé son droit.

                             Je suis pas loin à pensé que les militants homo sont des fachos, en tous cas il en suive le chemin.


                            • Aldous Aldous 19 avril 2013 15:05

                              Ca vaux ce que ça vaux mais pour avoir travaillé avec à la fois des gays et des lesbiennes, je dois dire que j’ai souvent été étonné de la rigidité particulière d’opinion de certains. C’est pas pour rien que leur journal s’appelle têtu.


                              Et encore pas tant chez les gays que chez certaines lesbiennes qui était absolument définitives dans leurs point de vue, sans nuances et intolérantes vis a vis de ceux qui pensaient différemment.

                              Avec même, pour certaines, une obstination a vouloir empêcher l’expression de toute idée aux personnes qui ne vont pas dans leur sens, y compris par la mauvaise foi et l’intrigue.

                              Une attitude que je reconnais chez Fourest au demeurant.


                               

                            • Aldous Aldous 19 avril 2013 15:08

                              Quand je dis attitude, ça me fait penser que ca s’accompagne aussi de postures corporelles typique, occupation de l’espace incisive, tête en avant façon belier, regard en biais, tension musculaire, gestes secs, qui sont aussi visible dans l’attitude de Fourest.


                            • Fred94 19 avril 2013 13:11

                              Il est navrant de voir qu’elle energie vous déployer à être contre une loi qui ne vous concerne pas (les hétéros). Votre colère devrait vous faire vous interroger sur votre sexualité et sur votre attitude réactionnaire mais cela ne semble pas être dans votre nature (la remise en question).

                              Pour information, votre civilisation est en train de mourir et soit vous l’acceptez et changez, soit vous mourrez avec elle en laissant votre affect vous dominer.


                              • soi même 19 avril 2013 13:26

                                @ Fred94, je ne suis pas marié civilement et religieusement pour une galéjade, pour moi le Mariage est un homme et une Femme et pas cette nouvelle formule qui désacralise et abâtardie, caricature le mariage par une mascarade de désirs d’enfants donc on sait que ce couple ne peuvent pas avoir d’enfants.
                                Le PACS était fait pour cela, il suffisait de modifier certains articles pour élargier le droit parental et l’adoption et le régime fiscal.

                                Non vous préfère au fond la provocation et l’éclatement de la cellule parentale traditionnelle, même si j’ai du respect pour ce qu’est l’homosexualité, je ne suis pas pour autant dupe que c’est un trouble de la personnalité qui se joue là, et je ne vois pas de quel droit une nimorité peut et veut imposé un fait qui n’est rien d’autre une marginalité assumer avec arrogance et mépris des valeurs immuable que les enfants ne doivent pas être en aucun être l’otage de cette enjeux.


                              • juluch juluch 19 avril 2013 13:33

                                +1....


                                Rien de plus à rajouter.

                              • Aldous Aldous 19 avril 2013 15:10

                                Les enfants futurs n’ont pas la possibilité de défendre leur cause. Rien que pour cela ça concerne tous les citoyens.


                              • Mammon 19 avril 2013 15:58

                                « votre civilisation », c’est à dire que vous considérez les homos comme n’en faisant pas partie ?
                                A moins qu’ils ne soient l’avant-garde d’une civilisation plus avancée - homo sinister (homme de gaucjhe) destinée à succéder à homo sapiens ?
                                Et ça veut combattre l’homophobie avec ça...


                              • BlackMatter 19 avril 2013 20:01

                                « Les enfants futurs n’ont pas la possibilité de défendre leur cause. Rien que pour cela ça concerne tous les citoyens. »

                                C’est ce que j’ai dit un jour à ma mère. Je n’ai pas demandé à naitre alors pourquoi avoir été aussi violente. Remarquez que j’ai été conçu selon « l’ordre naturel et divin ». Donc ça va, c’est pas grave, y avait pas besoin de défendre ma cause.


                              • Folacha Folacha 20 avril 2013 08:21

                                Si les gens ne s’occupaient que de ce qui les concerne directement,le monde irait encore plus mal qu’aujourd’hui . 


                              • BlackMatter 20 avril 2013 17:47

                                Mais quand les gens s’occupent trop de ce qui ne les concernent pas, c’est la fin de la liberté et la porte ouverte aux ragots et la délation. Pour l’avoir vécu, c’est quand même marrant qu’on baisse les yeux pour ne pas s’occuper des enfants battus d’hétéro mais qu’on s’occupe des potentiels enfants d’homos sur la base de délires injustifiés. Mais bien sûr, tout cela n’est en rien homophobe.


                              • Oursquipense Oursquipense 19 avril 2013 14:48

                                « Un hétéro, une balle, un homo, un trou de balle »

                                « Un hétéro, une dalle, une famille, un caveau »

                                « Un hétéro, ça se croit normal, un homo, ça l’est vraiment »

                                Mes slogans ne sont peut-être pas drôles mais le but c’est vraiment l’humour, et l’humour c’est sacré. (Hein ? C’est l’amour qui est sacré ?!! Zut ! Encore raté !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès