• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaires Woerth : arguments et questions

Affaires Woerth : arguments et questions

On ne sait plus où donner de la tête tant cette affaire déroule partout ses longs tentacules. On a assisté à une tentative variée de déminage de la part du pouvoir comme du couple Woerth. J’en ai parlé, mais depuis d’autres éléments sont arrivés en se bousculant un peu.

Au tout début de cette affaire, pardon de ces affaires, Woerth a eu une attitude simpliste : je suis le plus honnête homme de la terre, du reste regardez-moi bien ai-je une tête à … ? Son épouse en a dit la même chose, puis son beau-père, Fillon, Morano, Lefebvre, Bertrand, Morin, Sarkozy. Cela n’a pas arrêté. Woerth a même complété en disant que l’on pouvait bien tricher un an mais pas 25 ans.
 
Comme ceci sont des arguments d’autorité il faut y répondre ; mais avec raison et calme. Tout d’abord dans une affaire qui apparaît l’intégrité ne se décrète pas, elle se prouve. En général la justice est là pour cela. Les affirmations n’ont jamais rien dit d’autre que c’est s’auto-encenser, se blanchir soi-même, et évidemment la valeur n’est pas bien élevée. Quant à dire que sa tête est un permis de pureté, jusqu’à ce jour on n’a rarement vu des escrocs avec un gyrophare sur la tête, et une paire de klaxons sous les aisselles (je l’ai déjà faite celle-là, mais elle me plaît) arrivant avec un porte-voix déclarant qu’il est un escroc. De même Madoff (psitt : je ne compare pas Woerth à Madoff, je prends le cas Madoff pour une démonstration) a réussi son manège pendant 15 ans. Il n’a pas tenu 25, mais il a tenu plus d’un an.
 
Il est évident que ce genre d’arguments non seulement sont nuls juridiquement, mais se moquent du monde.
 
Il y a un autre argument développé peu à peu, argument déjà utilisé maintes et maintes fois : c’est parce qu’il dérange qu’on s’attaque à lui (cf Sarkozy qui nous la ressort régulièrement). Ceci est devenu en l’occurrence c’est parce que Woerth s’occupe (évidemment à la perfection) du dossier des retraites que ceux qui y sont opposés s’attaquent à lui. On pourrait appeler cet argument, l’argument Caliméro Superman. On lui en veut mais il résiste. On sous-entend (ou on le dit carrément) que le tout est orchestré (Le Mossad, la CIA, MI5 ou MI6, le GRU, l’ex KGP, l’ex Stasi, les Francs Maçons, le Klu Klux Klan, la Kabbale, les illuminati, Giordano Bruno, James Bond, Mata Hari, l’amiral Canaris, Thierry Henri ?) afin de déstabiliser le ministre. Cela amène deux réflexions :
  1. c’est très peu flatteur pour d’autres ministres, d’autres membres de l’UMP, d’autres élus, d’autres Français car cela signifie que Woerth est tout simplement irremplaçable ;
  2. c’est une belle tranche de rigolade. On se demande comment ce genre d’arguments sortent de la cervelle des spins doctors. En fait non. Ils se foutent des faits, de la vérités, se disent que plus c’est gros mieux cela passe, qu’il suffit de le dire bien fort, de faire un clin d’œil appuyé genre : vous voyez ce que je veux dire, je ne peux parler trop fort on nous écoute, que les Français sont des demeurés. Les faits sont pourtant simples, intangibles, vérifiables : les écoutes ont été réalisées à la fois en matière de protection et de défense par un majordome qui voyait que les employés fidèles étaient remerciés par Maistre, et parce qu’il était scandalisé de l’attitude des vautours. On ne croyait pas les témoignages, peut-être croirait-on des enregistrements. C’est ensuite parce que la justice, représentée en l’occurrence par le juge Courroye, qui classait sans suite la plaine de la fille de la veuve fortunée, et que le procès arrivant que la fille a remis ces enregistrements à la police, puis son entourage pour que rien ne fût étouffé à la presse. La troisième goupille est, en fait, dû à l’œuvre de l’avocat Kiejman qui pour faire pression contre les témoins opposés à sa théorie a voulu faire déstabiliser la comptable en portant plainte injustement contre elle pour vol. Les faits ont prouvé que cette plainte été injustifiée. Cela a déclenché la colère de la comptable et l’on sait que la colère est mauvaise conseillère, pour le coup elle a fait soulever le couvercle de dessus la marmite. Comme on le voit ce sont des incidences qui ont déclenché ces affaires et en aucun cas des politiques. Il faut se rappeler qu’au début, à part Montebourg, la gauche a été très très modérée. Du reste elle a surtout demandé des éclaircissements, traités par le plus absolu mépris, et la démission de Woerth de son poste de trésorier de l’UMP (question stupide a-t-il répondu le sieur Woerth. On imagine son arrogance et son dédain.).
A cet argument complètement farfelu et invalide, honteux car offensant l’intelligence et les faits, s’ajoute un autre bien connu. Une sorte de mélange de : vous êtes des aigris, des jaloux, plein d’une haine tenace, voulant vous vengez (de quoi on se le demande) en faisant une immonde chasse à l’homme en vous roulant dans la fange et en reproduisant des ragots, la bave aux lèvres et l’insulte à la bouche. Allant jusqu’à parler de fascistes de journaux des années trente. On a eu le droit à Salengro, j’attendais Dreyfus (mais là on a eu le droit au immensément ridicule J’accuse de l’aboyeur en chef). Evidemment ces accusations sont sans fondements. Il va de soi : aucune de toutes ses affirmations n’est accompagnée d’exemples ou de preuves. Ils accusent les autres de parler dans le vide et de mensonges, d’accuser sans preuves, mais eux au grand jamais ils n’apportent le moindre début d’extrait ou d’éléments qui confirmeraient leur dire. En revanche on peut bien dire qu’Edwy Plenel a était pris pour cible avec une violence peu commune. On a assimilé son site de journalistes à un site de ragots, lui qui fut directeur du Monde. On en fait l’amalgame avec des blogs et Tweeter ! On croit rêver. Au passage il a été très cocasse, si ce n’est honteux et grave, d’entendre Baroin insulter Internet, les tweets etc quand Sarkozy a demandé sur Facebook qu’on lui pose des questions. J’espère qu’il est allé rappeler ses déclarations à son chef, histoire de le motiver pour l’interview. On lui ressortira sur son site s’il en a un.
 
Avant de continuer je voudrais d’abord mettre au défi quiconque de trouver dans l’ensemble de mes articles sur ces affaires :
- une seule insulte
- des éléments qui prouveraient sans aucune ambiguïté une haine quelconque même minime
- des accusations (à part le mensonge et de ce fait la mise en cause de l’intégrité) car aucun de mes articles ne porte d’accusation, mais ils posent des questions et révèlent des faits
- une chasse à l’homme
- qu’il n’y a pas à chaque article des faits nouveaux (celui-ci est un résumé donc différent)
- que mes arguments ne sont pas fondés sur des faits vérifiés et sourcés.
 
En revanche je vais vous mettre ici un extrait de ceux qui accusent les autres de haine, de jugement définitif, d’aigreur, de jalousie. Peu importe qui il est. Je ne le prends ici que comme le prototype de ces personnes que l’on voit fleurir un peu partout avec la même dialectique, la même façon de s’exprimer, la même violence profonde. On peut raisonnablement penser que ces personnes - en psychologie de cuisine - font ce qu’on appelle de la projection. Ils prêtent aux autres leurs propres travers. Dans l’ensemble de son commentaire, vous le ressentirez dans cet extrait, on s’aperçoit avec effarement une haine sourde, de la violence non maîtrisée. Cela se voit par la brutalité des phrases et des mots, par les expressions. La véhémence est partout. Voici cet extrait :

Vous devriez essayer de travailler et de réussir au lieu de cracher votre aigreur. Ce site est fréquenté un ramassis d’aigris et d’abrutis à la limite de la stupidité, mal dans leur peau et qui n’ont que l’invective à la bouche. [insultes virulentes, haine sensible, accusation et jugement]

C’est marrant, on retrouve les mêmes pauvres types à l’extrême droite, comme à l’extrême-gauche : des aigris qui au lieu de faire quelque chose eux-mêmes, passent leur temps à insulter,dans une inculture et une vulgarité qui donne envie de vomir. [insultes virulentes, haine sensible et jugement]

En gros et rouge, je vois "faire un don". Marrant ça. C’est sur qu’agoravox, en permettant ces torrents d’insultes, ne s’honore pas. Même les modérateurs sont sans doute d’extrême-gauche. La faillite pour bientôt pour ce site à la limite du trash porno. Donnez les amis, le site en a bien besoin pour survivre, avec ce torrent de boue et de vulgarité.[insultes virulentes, haine sensible, acusation et jugement]

 quand je lis toutes ces ordures postées par ces abrutis marxisants[insultes virulentes, haine sensible]

tant votre haine est sale[accusation sans argument, sans preuve]

 : les imbéciles [insulte]


Vous avez pu juger par vous-même de la tolérance, du calme, de la modération de ces propos, propos de quelqu’un qui s’attaque à ceux qui jugent et qui accusent.
 
On a aussi entendu l’accusation de faire le jeu de l’extrême droite. C’est évidemment confondre la cause et les effets. Ce qui crée des problèmes ce n’est pas la dénonciation des affaires, ce sont les affaires elles-mêmes. Cet argument est d’une malhonnêteté rare, mais il est aussi le nid de l’amoralité et la protection des coupables.
 
Tous ces arguments sont invalides.
 
Venons en à toutes ces questions auxquelles on attend des réponses :
 
- Pourquoi le juge Courroye a-t-il classé sans suite la plainte de la fille de la fortunée dame et pourquoi Maistre était-il au courant plusieurs mois avant de la part d’Ouart ?
- Pourquoi le juge Courroye ne se dessaisit-il pas de ces affaires alors que a- il est cité dans les enregistrements et b- il est proche de Nicolas Sarkozy qui lui aussi est cité tant dans les enregistrements que dans un témoignage ?
- Pourquoi à ce jour alors que quatre personnes ont été mise en garde-à-vue (Maistre, Banier, l’avocat fiscaliste, le gérant de l’ile) Florence Woerth, et incidemment son époux, n’ont-ils toujours pas été entendus ?
- Pourquoi ces garde-à-vues ont-elles tant tardé alors qu’on sait depuis plus de dix jours que les enregistrements son authentiques et que les déclarations de Claire T. ont été confirmées par deux autres témoins ?
- Y a-t-il une coïncidence entre la date de ces garde-à-vues et le fait que la juge en charge du dossier Bettencourt venait juste d’avoir le droit de s’intéresser aux enregistrements ?
- Est-ce pour empêcher d’autres garde-à-vues de ces témoins, est-ce pour lui couper l’herbe sous le pied ?
- Pourquoi le procureur Courroye qui a été désavoué a-t-il voulu empêcher la juge de s’intéresser à ces enregistrements en faisant appel ?
- Pourquoi refuse-t-il par un véto du vendredi 18 juillet de lui transmettre la transcription des enregistrements (Médiapart) ?
- Pourquoi Claire T. a-t-elle était entendue, il paraît, six fois ?
- Pourquoi l’a-t-on traitée comme une criminelle, comme si elle détenait la bombe atomique et qu’elle allait la fournir à Al Qaida, elle qui pouvait, comme la loi l’autorise, ne pas répondre aux questions ?
- Pourquoi a-t-on mis trois voitures de police et deux camionnettes de gendarmes devant chez ses parents dans le sud comme si elle était l’ennemi public numéro ?
- Pourquoi l’a-t-on interrogée de nuit ?
- Les diverses banques ont-elle averti Tracfin pour les énormes quantité d’argent liquide sortis, dont une somme de 100 000 euros le 26 décembre 2006 de chez Dexia ?
- Si Tracfin a été averti pourquoi n’y a-t-il pas eu de suite ?
- Courroye va-t-il lancer des investigations pour savoir s’il y a eu financement illégal de partis et notamment de l’UMP ?
- Va-t-il y avoir des perquisitions au siège de l’UMP et des micro-partis satellites dont deux de Sarkozy et un de Woerth, ceux de Copé, Wauquiez qui a lui aussi menti d’abord pour son voyage à Londres où en pleine crise et conflit d’intérêt il a profité d’un voyage officiel et de son titre pour récolter des fonds en détournant la loi sur les partis pour son association oxygénée en juin dernier, Raffarin,etc. ?
- Va-t-il y avoir des perquisitions aux domiciles des Woerth, de Gilibert, au siège de la SCC ?
- Donnedieu de Vabres va-t-il être entendu quand son nom est dans le mémo indiquant qu’il a encaissé un chèque adressé à l’UMP, son domicile sera-t-il perquisionné et son parti s’il en a un ?
- Pourquoi Baroin a-t-il posé deux questions dont on était sûr que les réponses blanchiraient Woerth car la mission focalisait les recherches sur des éléments en en oubliant d’autres (Alors, pourquoi avoir réduit le champ de l’investigation à cette procédure ? La réponse, il faut la chercher dans la lettre de mission rédigée par François Baroin, ministre de tutelle de l’IGF, qui limite précisément l’enquête à la seule opportunité d’ouvrir une ESFP.Marianne2) ?
- Comment se fait-il que dans ce rapport on découvre que de nombreuses fois que le fisc s’est heurté à la prescription fiscale ?
- Comment se fait-il que dans ce rapport on apprenne qu’une des sociétés n’a jamais été contrôlées ?
- Comment se fait-il que dans ce rapport on apprenne qu’aucun contrôle sur place n’ait été réalisé ?
- Comment se fait-il que ce rapport donne comme argument que certains contrôles n’ont pas été faits car ils auraient été trop lourds ?
- Comment se fait-il que dans ce rapport on indique que l’on avait pas à chercher plus loin concernant l’île (alors qu’aujourd’hui il y a des garde-à-vues justement à cause de cette île) sous prétexte qu’on n’en connaissait pas le propriétaire ?
- Comment se fait-il que les PV transmis par le procureur Courroye en janvier 2009 concernant Banier avec soupçon manifeste de fraude n’est pas déclenché de suite fiscale alors que tout le monde savait que Banier devait sa fortune des libéralités de la veuve dorée et que si ce dernier était en fraude il était logique de regarder du côté de sa source ?
- Comment se fait-il que l’on retrouve pas trace dans ce rapport de la liste des 500 noms fournie par l’Allemagne dans laquelle apparaît Banier comme ayant des comptes au Lichtenstein ?
- Comment se fait que le rapport indique qu’il existe une cellule fiscale spéciale au sein du ministère alors que Woerth a déclaré que l’on n’y comprenait rien car le ministère n’avait rien à savoir des contrôles fiscaux ?
- Comment se faut-il que le rapport déclare que Woerth n’est en rien intervenu dans le dossier Banier quand Woerth le 25 juin déclare le contraire ? Qui ment ?
- Comment se fait-il que l’on n’est donné ni les moyens par la mission, par les hommes, ni le temps, ni à un organisme indépendant l’enquête au sein du ministère ?
- Claire T. dit-elle la vérité quand elle affirme que Maistre lui a demandé 150 000 euros pour les remettre à Woerth ?
- Courroye va-t-il enquêter en Suisse pour vérifier si le complément a été sorti d’un compte Suisse ?
- Courroye va-t-il enquêter pour vérifier ce que dit la presse suisse à savoir que Florence Woerth y a été souvent vue ?
- Courroye va-t-il lancer une enquête pour vérifier si les fonds récoltés en Suisse par Woerth en mars 2007 sont exempts de tous capitaux soustraits au fisc comme le laisse au contraire supposer la Tribune de Genève ?
- Courroye va-t-il faire un audit des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy ?
- Pourquoi madame Bettencourt n’a-t-elle pas été mise en garde-à-vue puisque c’est la bénéficiaire de la fraude fiscale ?
- Pourquoi Woerth transforme-t-il ce qu’a dit Claire T. que Florence Woerth disait qu’elle avait un appartement à Genève en Claire TK a dit que nous avons un appartement à Genève ?
- Comment se fait-il que la commission d’enquête parlementaire ait été refusée ?
- Pourquoi l’avocat de Maistre nous dit-il que les 5 millions d’euros qu’il a reçu en 2008 était un remplacement d’une retraite inexistante alors que Maistre est salarié de Clymène et de Thétys et que quand bien même il se faisait payer en plus en honoraires ceux-ci sont soumis à des cotisations retraites et que 5 millions pour 5 ans de travail est hors de toute proportion, même Proglio en serait jaloux ?
- Comment peut-on faire foi au témoignage de Maistre quand il déclare ne pas connaître vraiment Woerth et ne pas avoir traité le financement politiques avant les régionales quand un mémo signé de sa main prouve qu’il a rencontré Woerth en automne 2006 pour financer l’UMP et le micro parti de Sarkozy, puis en janvier et février 2007 et de nombreuses fois ensuite et qu’il a été à la chasse au gros avec lui ?
- Peut-on croire le témoignage de la banquière Eva Ameil qui est tout à la fois amie de la sœur de Maistre, spécialiste à la banque du luxe (Hermès qui a engagé l’épouse de Woerth) et que sa responsabilité pourrait être engagée pour ne pas avoir dénoncé à Tracfin les énormes sorties d’argent liquide en 2006 et 2007 ?
- Pourquoi n’y a-t-il aucune plainte en diffamation tant de Sarkozy que des époux Woerth, de Maistre ?
- Pourquoi Kiejman qui a accusé à tort Claire T. n’est-il pas poursuivi pour abus de procédure ?
- Pourquoi n’est-il pas poursuivi, lui et ses commanditaires, pour dénonciation calomnieuse ?
- Pourquoi n’est-il pas poursuivi pour injures publiques et diffamation ?
- Pourquoi Florence Woerth a-telle été engagée sachant qu’elle avait été mise dans un placard à la suite de son passage insatisfaisant chez Rotschild, ne gérant plus mais faisant de la communication dans la compagnie 1818, et sachant que la gestion se faisait sans elle depuis 5 ans et que ce travail en comparant à des gestionnaires de SICAV ou de FCP est une pure sinécure tant il y a peu de diversités des rentrées d’argent (une seule) et que ce n’est pas une gestion de trader ?
- Maistre dit-il la vérité dans les enregistrement quand il dit que c’est à la demande de Woerth sachant qu’en plus une note dont Le Monde a eu connaissance datée du 31 août 2007 dit ceci en bas de page parlant de Florence Woerth : "rémunération environ 200 000 euros (…) Je suis obligé d’en parler à LB vu le mari 120 000 euros". ?
- Woerth s’est-il posé la question de savoir si sur les 500 000 francs suisses qu’il a récoltés en mars 2007 pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy il n’y avait aucun argent venant de compte soustrait au fisc français ?
- Woerh est allé en Suisse avec un jet privé mis à sa disposition par un Français de Suisse, ce voyage a-t-il été intégré financièrement dans le bilan comptable de campagne du candidat Nicolas Sarkozy ?
- Dans la vente des domaines à la SCC les bâtiments d’une surface de 5 000 m2 dont 587 m2 du pavillon anglo-normand font-ils partie de la vente ?
- Le bail durait-il douze ans ?
- Pourquoi cette vente maintenant ?
- Quels étaient les désaccords réels entre le ministre de l’agriculure de Woerh sur ce dossier ?
- Pourquoi Lemaire déclare-t-il que cet argent va permettre de racheter une parcelle équivalente de bois alors qu’on annonce cette vente pour remplir les caisses ?
- Pourquoi seul l’hippodrome fait-il partie de l’accord et non le golf ?
- Dans cet Art. L. 3211-5. -Les bois et forêts de l’Etat ne peuvent être aliénés qu’en vertu d’une loi.
Par dérogation aux dispositions du premier alinéa, l’Etat peut dans les conditions précisées par décret en Conseil d’Etat procéder à la vente des bois et forêts qui satisfont aux conditions suivantes :
1° Etre d’une contenance inférieure à 150 hectares ;
2° N’être nécessaires ni au maintien et à la protection des terrains en montagne, ni à la régularisation du régime des eaux et à la protection de la qualité des eaux, ni à l’équilibre biologique d’une région ou au bien-être de la population ;
3° Et dont les produits tirés de leur exploitation ne couvrent pas les charges de gestion. Ce 3é et dernier point a-til été respecté alors que l’entretien incombait à la SCC et au club de golf on imagine mal que 45 000 € de loyer annuel soit insuffisant et ne couvre pas les frais de gestion ?
- Pourquoi Woerth a-t-il suivi de près cette affaire des domaines sachant que sa femme étant dans le milieu hippique et qu’il y avait forcément un conflit d’intérêt ?
- Y a-t-il eu un décret pour cette vente et cela est-il la norme ou bien est-ce pour forcer la main ?
- Pourquoi Gilibert, le président de la SCC, a-t-il dit qu’il n’avait jamais rencontré les époux Woerth alors qu’il a chaleureusement remercié Woerh à une assemblée générale et que Florence Woerth était à France Galop dont il est un des co-dirigeants, et qu’il y a un hippodrome à Chantilly, hippodrome huppé qui ne peut être inconnu de France Galop et d’un de ses dirigeants ?
- Pourquoi Woerth a-t-il engagé Monzat qui était l’homme qui l’avait mis en relation avec l’Aga Khan comme conseiller spécial au ministère pour la loi sur les jeux en ligne dont le PMU est un des grands bénéficiaires et quand ensuite ce même Monzat se retrouve directeur général de ce même PMU ?
- Pourquoi Woerth nous a-t-il fait croire que son épouse travaillait dans une immense structure où tous est cloisonné quand on découvre qu’il n’y a que deux gestionnaires dont son épouse ?
- Pourquoi Woerth nous a-t-il parlé du fait que sa femme gérait la fortune professionnelle de la veuve dorée quand ce terme de fortune professionnelle n’a aucun sens ?
- Pourquoi l’a-t-il dit alors qu’on découvre qu’en réalité c’est Thétys, où n’est pas sa femme, qui gère la partie « professionnelle » de la veuve dorée mais que Clymène dans laquelle travaillait Florence Woerth s’occupait de gérer les dividendes et donc n’était pas la partie « professionnelle » de la fortune Bettencourt ?
- Pourquoi l’a-t-il dit alors qu’on découvre que Claire T. était payée par et travaillait à Clymène et que pourtant c’est elle qui gérait les économies ménagères de la veuve dorée comme on l’a vu avec les fameux carnets ? 
- Est ce que dit Jean-François Khan est vrai : Eric Woerth, devenu ministre du Budget, et qui n’a cessé de rencontrer Patrice de Maistre, a été saisi par lui, au cours d’un dîner, du cas de l’un de ses associés en délicatesse avec le fisc. Résultat ? Son redressement fiscal a été abandonné.
 ?
 
enfin
- Peut-on être intègre quand :
  • on ne se pose pas la question de savoir si les dons en Suisse sont tous cleans
  • lorsque l’on ment à propos de ses rencontres avec Maistre ce que prouvent les agendas, le mémo et les enregistrements
  • que vraisemblablement on ment très fort quant à l’embauche de son épouse à Clymène, tout comme en mentant sur l’activité et le nombre et l’organisation des salariés de cette entreprise
  • que l’on ne voit pas les conflits d’intérêt tant avec son épouse qu’avec son poste de trésorier de l’UMP, président du Premier cercle, responsable de la loi TEPA et dont l’épouse détourne la loi en finançant une écurie de course, de la loi sur les jeux en ligne quand on engage quelqu’un à qui on est redevable pour son entremise avec un homme fortuné et qui ensuite est engagé par le PMU (l’épouse de l’ex-président est actionnaire de l’écurie de course de Florence Woerth), 
  • on est l’adjoint de Louise Yvonne Casetta condamnée à de la prison et que l’on a été engagé par Juppé en 1993 pour mettre de l’ordre et qu’en 1993 les emplois fictifs ont continué
  • que cette même Louise Yvonne est son adjointe dans l’association ADO
  • que l’on a été rendu inéligible à la mairie de Chantilly à cause ce poste de directeur de l’ADO
  • quand la chambre régionale des comptes attaque sévèrement l’ADO pour le salaire ébouriffant de son directeur, ses deux augmentations successives à deux chiffres, les dépenses somptuaires de communications injustifiées sous contrôle de son directeur, l’utilisation abusive d’une voiture de fonction non prévue au contrat, des frais d’essence d’une navette spatiale
  • que l’on est le fidèle adjoint d’un certain Mancel d’abord poursuivi pour détournements de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux, puis condamné pour prise illégale d’intérêt
  • que l’on met son fils avec trois poils au menton au conseil municipal
  • que l’on crée un micro-parti sans adhérents, sans aucune envergure autre que locale pour un seul homme afin de détourner la loi sur les financements de partis et que cet homme c’est soi
  • lorsque l’on conseille la famille Bettencourt de verser à l’UMP puis à ce faux parti de soutien à Nicolas Sarkozy en détournant doublement la loi : la loi sur les partis et la loi sur le financement de la campagne électorale. Pour la première on n’a le droit qu’à 7 500 € annuellement pour la seconde, beaucoup plus restrictive, on n’a le droit qu’à 4 600 € une seule fois. Faisons un petit calcul : les Bettencourt vont verser 7 500 € par an en 2006, et 2007 à deux entités UMP et le parti de Sarkozy, le parti fantôme. Normalement ils ne pourraient verser pour la campagne que 9 200 euros on va obtenir ainsi grâce au parti la possibilité de verser 4 fois 15 000 € soit 60 000 € plus 9 200 € soit un total de 69 200 € soit 6,5 fois de plus. Mais ils ne s’arrêtent pas là. Ils sont malins car ils mettent le parti fantôme en déficit en 2007. Ils versent donc plus qu’ils n’encaissent pour la campagne de Sarkozy via l’UMP qui recueille les fonds du micro parti ou bien ce micro parti verse directement à la campagne. Le déficit lui est comblé en 2008, suprême filouterie qui permet d’augmenter encore le financement de la campagne. Et ainsi s’il l’ont fait les Bettencourt ont pu ajouter à ce micro-parti 15 000 euros de plus qui viennent combler le déficit de 2007 et donc payer à posteriori la campagne. Voilà comment on peut en détournant deux lois et en filoutant encore plus on peut obtenir 84 000 € au lieu de 9 200. Belle réussite !
 
Si vous êtes intéressés vous pouvez retrouver gratuitement ici :
 
 
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • l’affaire Wildenstein
  • l’affaire Peugeot
  • l’affaire de la Jatte
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007

Sarkozya delenda est !
 
 
 Vignette Wikipédia ensemble immobilier du Watergate
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • furio furio 17 juillet 2010 17:43

    Ouf !! Bel article !
     Mais on arrive au bout complètement vidé ! Le dégoût ? oui ! Certainement ! Oh pas celui de voir un parti se révéler au grand jour ! On savait bien que pour faire la politique en faveur de 500 000 personnes sur le dos du reste de la population il fallait des contre parties, DE LA FRAÎCHE !!
    DU FLOUZE !! DE L’OSEILLE !!.
    Non c’est plutôt le sentiment d’avoir été dupe aussi longtemps d’avoir tant laissé faire. Une sorte de viol ! Alors on se repasse en mémoire ces beaux parleurs de foire, ces présentateurs présentant bien, ces prestidigitateurs qui transforment la dette privé en dette publique ! Ces pleureuses qui viennent la larme à l’oeil nous dire, il faut « réduire les dépenses » !! Sauver les retraites ! L’Etat providence : C’est fini !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Envie de dégueuler ! Oui
     


    • furio furio 17 juillet 2010 17:48

      @ Imhotep
      Si vous pouviez vous pencher un peu plus en détail sur l’ affaire WAUQUIEZ
      Elle pas triste cella là !!
      Aller à Londres pour recevoir des fonds pour son parti de poche !! Des mains de gens qui traficotent dans les « Edges funds » pour un sinistre de l’emploi !!! C’est quand même fort de roquefort !
      Dans le lot des joyeux drilles faisant bombance avec not’ sinistre WAUQIEZ, je note une certaine RACHOU !
      Et vous ?
      Y aurait pas comme un retour de bon procédé pour avoir sauvé ces « funds pourris » ?
      Non ! je déconne
      A+


      • Imhotep Imhotep 17 juillet 2010 17:57

        J’ai vu ça et j’en ai mis un mot dans ces questions. En pleine affaire Woerth, fin juin, il demande, après avoir nié le fait, le mensonge est la qualité cardinale de l’UMP, l’Union des Menteurs Patentés, à ceux qui sont responsables d’une des pires crises de tous les temps de financer son parti. Il ne voit pas en quoi cela est gênant, ni le fait qu’il peut obtenir pour son intérêt personnel des fonds parce qu’il a le titre de secrétaire d’état et qu’évidemment s’il était cantonnier il aurait beaucoup plus de difficulté de dîner à la table de gérant d’hedge funds, ni le fait qu’en utilisant un micro-parti il détourne la loi sur le financement de ceux-ci, ni que la date est particulièrement mal choisi en pleine crise de conflit d’intérêt, ni que demander des fonds à ces gens-là est le summum de l’indécence et de la corruption morale.


        Lui aussi a une bonne petite tête d’ange, lui aussi donne des leçons.

      • ravachol 17 juillet 2010 18:12

        « Je n’ai pas une tete à....... »C’est la condition essentielle pour qu’un bon escroc reussisse une
        grande carriere,Madoff,Tapie,Noir,Carignon,Dumas etc ont ils des tetes a ca ?


        • ravachol 17 juillet 2010 18:16

          Un bon escroc doit toujours inspirer confiance !


          • ravachol 17 juillet 2010 18:20

            De sarko aussi« non mais franchement est ce que vous me voyez........... »
            Ben oui justement !


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 juillet 2010 22:28

              Oui. Pour ma part je l’imagine très bien pénétrer nuitamment dans le parc de la famille Bettencourt, à Neuilly. 


              - Halte ! Mot de passe.
              - Heu... attendez, hein, heu. C’est tout de même extraordinaire... Attendez, ça me revient. Ah, oui. Ensemble tout devient possible !
              - Entrez vite monsieur Nicolas. L’homme de confiance de Madame Bettencourt vous attend dans le petit salon d’hiver. Il a préparé vos enveloppes, comme c’était prévu avec le monsieur chauve, mal rasé, là. Eric Vourt, Verte ?
              - Woerth. Il s’appelle Woerth. Croyez-moi, quand je serais élu vous apprendrez à connaître son nom. J’en ferai un ministre.

            • François51 François51 17 juillet 2010 18:22

              le problème pour ce petit monde, c’est internet. ils ne contrôlent pas le web (pas encore ?) et ça, ça doit les faire chier mais grave.
              c’est pour cette raison que Mediapart est qualifié de fascho, ou de Trotskiste. un peu court comme argument.
              ils rêvent surement tous d’un net a la Chinoise. bien certain d’ailleurs, que c’est le but de toute cette clique néo- mondialiste Européenne et US.
              prochaine étape, un blackout des sites qui ne rentrent pas dans le moule. toute les excuses seront bonne pour fermer ces sites d’infos dit « alternatif ». (procès en justice a répétition)
              les Français, devront se contenter de TF1 ou des interviews de Pujadas ou de Claire Chazal pour s’informer. ou d’écouter RTL ou Europe1. là, plus de danger les « affaires merdique » resteront au placard au chaud.
              toute cette mafia UMPS en rêvent surement la nuit c’est sur ! ....


              • furio furio 17 juillet 2010 18:25

                Oui la liste des participants ci-dessous ! Il y a du lourd
                Et une première question. Que peut bien foutre ce WAUQUIEZ dans ce panier de crabes ?

                A sa table voisinaient Nathalie Rachou, investisseuse et administratrice de la Société générale, et les gérants de fonds Pierre-Henri Flamand (ex-Goldman Sachs), Loïc Féry (Chenavari), Emmanuel Roman (GLG), François de Mitry (ICG). Quelques banquiers influents comme Franck Petitgas (Morgan Stanley Europe) et Michael Zaoui (Zaoui Capital)

                Pourquoi ces gens filent du fric à WAUQUIEZ ?
                Mais c’est une parenthèse. On aura l’occasion d’y revenir
                A+


                • Fergus Fergus 17 juillet 2010 19:44

                  Un article à imprimer en urgence et à mettre dans les mains de tous ces électeurs UMP des classes populaires, floués en 2007 par la propagande sarkozyste, et qui n’ont pas encore compris (ou pas voulu admettre) qu’ils ont été fait cocus par un type sans scrupule au service exclusif de lui-même et du grand capital.

                  Merci, Imhotep, et bonne soirée.


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 juillet 2010 22:14

                    Edifiant, une fois de plus. C’est vrai que tout se bouscule. 

                    Remarquez, c’est aussi valable pour Sarkozy et ses plan-plans.



                    • Login Login 17 juillet 2010 22:23

                        Qui peut déposer une plainte contre le gouvernement français ?
                        

                         

                      • @distance @distance 17 juillet 2010 23:42


                        Login, j’ai posé la question ailleurs, mais pas de réponse ; ne pas oublier qu’il y a beaucoup d’avocats parmi les ministres et leur entourage

                        peut-être constitution de Partie civile
                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Partie_civile_en_France

                        Il est à noter que la constitution de partie civile n’est pas possible pour les crimes et délits en matière électorale et en ce qui concerne les délits de presse.

                        OU Action civile
                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Action_civile


                      • @distance @distance 17 juillet 2010 23:28


                        Félicitations Imhotep pour tout ce boulot 

                        les « dons » pour le financement de l’Ump auraient commencé dès 2006, selon Le Nouvel Observateur, il serait intéressant de savoir qui parmi les grandes fortunes françaises a donné à l’Ump avant la campagne de la présidentielle et après contre le bon gros bouclier fiscal ? ; 150 000 x ? =  ?

                        liste des millardaires de france :
                        2009 http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_de_France_en_2009
                        2008 http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_de_France_en_2008
                        2007 http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_milliardaires_de_France_en_2007
                        2006 : pas trouvé

                        certains résident aux Etats-Unis, Suisse, Italie, Angleterre
                        http://www.forbes.com/lists/2007/10/07billionaires_The-Worlds-Billionaires_CountryOfCitizen_5.html


                        • Leviathan Leviathan 18 juillet 2010 11:19

                          Article publié sur « France Info », le 18/07/2010.

                          « Affaire Bettencourt : une déposition embarrassante pour Eric Woerth »
                          http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-07-17-affaire-bettencourt-une-deposition-embarrassante-pour-eric-woerth-467076-9-11.html


                          • Marc.M Marc.M 18 juillet 2010 15:46

                            Pour un voleur de pomme, notre Sarko (hélas) national décrète d’urgence des lois scélérates au cas par cas au gré des faits divers, mais quand des fraudeurs et des mafieux de son camp pillent la France, il n’y a plus personne au balcon pour manipuler l’opinion contre les faibles et les sans grade.


                            • anny paule 18 juillet 2010 16:58

                              Est-on encore dans un Etat de droit ?
                              Plus on lit (sur le Net ! Agoravox, Médiapart, Rue 98...) plus les éléments se précisent et s’entre-croisent pour démontrer que cette sordide histoire de famille est le nid d’une véritable « affaire d’Etat » !
                              Plus on découvre les bas fonds de la « Haute », son cynisme, son arrogance, ses mensonges, sa veulerie, ses tentacules... sa médiocrité !
                              Si nos lois étaient bien faites, si elles étaient dignes et respectueuses de l’intérêt général, nous n’aurions aucun problème à tout « remettre à plat », à chasser les imposteurs et les fraudeurs... mais nos lois sont faites pour protéger ceux-là mêmes qui nous conduisent à notre perte...
                              Seul un élan citoyen pourrait redonner à notre République ses « lettres de noblesse »... mais, vu la « daube » dont on nous abreuve et nous nourrit, je crains, hélas, que cet élan n’ait pas lieu de si tôt !
                              Pourtant, il serait salutaire !

                               


                              • Leviathan Leviathan 18 juillet 2010 19:06

                                LLP/AntiGrellou - 18/07/2010 - La Grande Braderie !
                                http://www.lelibrepenseur.org/index.php?option=com_content&view=article&id=60 :-la-grande-braderie-&catid=40:videos

                                "Voici une vidéo assez intéressante sur les suites de l’affaire Sarközy/Bettencourt ! Les dernières révélations du Canard Enchaîné concernant la vente à perte d’un énorme domaine, celui de Compiègne, sont révélatrices du plan de vente à bas prix (d’amis) des biens de l’état français. J’y parle de l’affaire Karachi, des contradictions de la stratégie de Sarközy et de son équipe.L’ancien cabinet d’avocats de C. Lagarde, Baker & McKenzie

                                spécialisé dans la création de paradis fiscaux ! De l’affaire des micro partis politiques (283 entités) qui servent à contourner les lois sur le financement des partis politiques. Le silence assourdissant des syndicats de journalistes toujours prompts à condamner les pays étrangers : Où est Robert Ménard ? Que pense-t-il de ces accusations à l’emporte-pièce des umpistes contre la caste journaleuse ?

                                Pendant ce temps, Eric RAOULT fait des déclarations honteuses d’allégeance à une autre nation dont les intérêts sont à des années lumières des nôtres. BHL-Botul fait une autre boulette monumentale dans les colonnes du Point sans choquer grand monde. Johnny, Jessica Biel ou Secret Story sont à la une de vos actualités... Les coureurs dopés du tour de France continuent leur mascarade pour le grand bonheur des zombis que vous êtes...

                                Il est question aussi de la « PEUR » panique qu’ont nos contemporains à voir la réalité en face. Cette peur sur laquelle surfent les élites ploutocrates pour continuer à détruire le pays."

                                PS  :

                                - Sur l’affaire avec E. JOLY dans Arrêt sur images. Très intéressante étude sur les détails de la procédures et les débilités du président (Cliquer ici).

                                - Vidéo de Yoël ZAOUI ici ! Extraordinaire moment de radio du politburo. Observez ses tics de bouche.

                                - Texte de l’Expansion à la novlangue plus que grossière : http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/les-reseaux-de-yoel-zaoui_25901.html

                                - Sur l’affaite Taddéï/BH-Botul.

                                Site Officiel : http://www.lelibrepenseur.org/


                                • LOKERINO LOKERINO 19 juillet 2010 10:19

                                  «  »Tout d’abord dans une affaire qui apparaît l’intégrité ne se décrète pas, elle se prouve. En général la justice est là pour cela«  »


                                  Je savais vos raisonnements tordus et orientés , mais là, cette contre verité
                                   explique tout !!

                                  En France , c’est la presomption d’innocence qui prevot , la justice statura sur une eventuelle culpabilité 

                                  mais je ne me fais pas d’illusion, ces concepts doivent vous echapper completement ....

                                  • BA 23 juillet 2010 09:11

                                    Philippe Courroye est pris en flagrant délit de mensonge. Philippe Courroye prétend dans LE FIGARO : « Les propos prêtés par Mediapart à Claire Thibout concernant un financement politique généralisé ont été démentis par ses auditions devant les enquêteurs. »


                                    Or, c’est faux.

                                    Lisez ce qu’a déclaré Antoine Gillot, l’avocat de Claire Thibout :



                                    Me Gillot affirme encore que sa cliente « ne s’est aucunement rétractée et a maintenu mot pour mot » ce qu’elle avait déclaré au journaliste de Mediapart. Notamment les « espèces demandées » par Patrice de Maistre « pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy » et le versement de ces fortes sommes en liquide à Eric Woerth.
                                    Claire Thibout confirme également les visites de Nicolas Sarkozy chez Liliane Bettencourt, comme d’autres hommes politiques de droite. Et qu’à l’occasion de ces visites de politiques, « il lui était demandé de préparer des enveloppes avec des espèces », explique l’avocat.
                                    Monsieur et Madame Bettencourt « se montraient très généreux avec les personnels politiques de droite », a-t-elle réaffirmé aux enquêteurs. Tout en concédant que Claire Thibout n’avait jamais assisté personnellement à des remises d’enveloppes.
                                    « Je crois que la vérité va sortir », pronostique l’avocat, évoquant les documents produits par le site marianne2.fr (près de 400.000 euros sortis en liquide dans les mois qui ont précédé l’élection présidentielle, ndlr).



                                    http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-07-09-bettencourt-l-avocat-de-l-ex-comptable-denonce-le-harcelement-464014-9-11.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès