Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Après le STO, le BVO : le bénévolat obligatoire !

Après le STO, le BVO : le bénévolat obligatoire !

« La solidarité et la prévoyance s’articulent dans la volonté d’organiser le vivre ensemble selon une logique d’entraide. »

Elles sont à la fois institutionnelles depuis la création de la Sécurité Sociale et à la fois associatives, quand ce sont les bénévoles qui complètent l’action publique ou parfois se substituent aux pouvoirs publics défaillants.

L’association ATD Quart Monde mène une action éducative et apporte une information nécessaire et même indispensable pour combattre les idées fausses préconçues comme celle qui consiste à dire que la France serait l’un des pays qui développeraient le plus l’assistanat.

Ah l’assistanat, quel « gros mot » !?

Comme si le chômeur de longue durée serait responsable de sa situation, comme si le « bénéficiaire » du RSA ne préfèrerait pas avoir un contrat de travail.

Venons-en à la démonstration d’ATD

https://www.atd-quartmonde.fr/n78-la-lutte-contre-la-pauvrete-coute-cher-aux-classes-moyennes/

 La lutte contre la pauvreté coûte cher aux classes moyennes » : vrai ou faux ?

se reporter au tableau image

PNG

Faux. Elle ne coûte pas aux classes moyennes inférieures, même si celles-ci sont davantage aidées dans d’autres pays qu’en France.

Les chiffres depuis cette étude n’ont pas beaucoup bougé.

Des Conseils départementaux en difficulté financière certaine ont réduit leur budget solidarité

Le Conseil départemental du Haut Rhin a lui voté vendredi dernier en conditionnant le versement du RSA à l’accomplissement de 7 heures de bénévolat par semaine.

Passons sur l’illégalité de cette mesure : le RSA est une « prestation » mise en place dans le cadre d’une loi et pour l’instant aucune collectivité territoriale ne peut adapter cette loi à sa guise.

Cette décision est comme l’explique ATD Quart Monde,

Inacceptable et irréaliste !

C’est inacceptable parce qu’il s’agit de stigmatiser des personnes qui survivent sous le seuil de pauvreté et qui, par leur condition d’existence ont du mal à se nourrir et à se loger.

C’est inacceptable car contraire aux principes même qui fondent le bénévolat : engagement volontaire….On n’est pas dans le travail forcé.

« Faire appel à des bénévoles pendant « 30 heures par mois, c'est totalement irréaliste sur le plan logistique pour les organisations », précise ATD Quart Monde qui poursuit ; « Nombreuses sont les personnes au RSA qui agissent bénévolement à ATD Quart Monde ou dans d’autres associations, mais cela ne peut pas devenir une contrainte. »

C’est irréaliste : comment trouver suffisamment d’associations pour accueillir et accompagner tous les personnes relevant du RSA ?
 

Ce Conseil Départemental est de droite ! oui, mais la « Gauche » au gouvernement rêve bien d’étendre le service civique à la moitié d’une classe d’âge…..

On passerait d’une option à une obligation, sait-on jamais !

« Dans ses vœux du 31 décembre, François Hollande a évoqué la « généralisation » progressive du dispositif. Qu’est-ce qui se prépare ? » titrait le Parisien.

Tout est possible, surtout le pire.

Ce gouvernement ose même s’attaquer au code du travail !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

128 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 9 février 08:43

    La sécurité sociale « solidaire » ? Laquellle ?

    Celle des fonctionnaires calculée sur les 6 derniers mois pour des départs trop tôt et cotisées par une dette en « hors bilan » qui se creuse de la tête aux pieds sue les enfants de futures générations ? 
    Ou celle des agriculteurs 8 fois inférieure à celle des agents EDF ?

    Modifier le code du travail ? 
    Ceux qui en font un cinéma, sont ceux qui en relève le moins. Les fonctionnaires ne relèvent pas du code du travail. 
    L’emploi à vie n’est pas dans le code du travail.....

    • rocla+ rocla+ 9 février 10:34

      @Spartacus



      C ’ est drôle , ça ne dérange personne qu’ un agriculteur touche 
      huit fois moins qu’ un employé EDF 

      C ’est que la gauchiasserie mondiale appelle sans doute égalité .

    • foufouille foufouille 9 février 11:04

      @rocla+
      pourquoi ça dérangerait ?
      il vend sa ferme, son matériel et ses terres gratuitement ?
      si il les avait pas vendu à des gros cultos hors de prix, il y aurait autant d’agriculteur qu’avant et la caisse de retraite ne serait pas dans le rouge.


    • Sozenz 9 février 15:22

      @foufouille
      vous déplacez tous les deux les problèmes et n en voyez pas la globalité .

      Vous ne voyez pas que l on demande aux agriculteurs de se mettre à niveau par rapport à la « concurrence . il a été donné des »aides« pour » obtenir cette possibilité de se mettre en concurrence. mais cela etait pour que les agriculteurs acceptent de s endetter . ce qui est de toute façon ce qui est demandé à tous . s endetter = investir . les personnes acceptent de s endetter avec l espoir d avoir retour sur investissement . ce qui n est pas le cas . les contraintes sont de plus en grandes e , les aides fondent d année en année. et ceux qui ont investi se retrouvent dans le gouffre . que faire ?. ne plus investir , ne plus être de agriculteurs comme l ont été pour la plus part leurs parents ? perdre leur terres et leurs exploitations ? et laisser la place aux très grandes exploitations ?

      revoir adieu paysans.....

      nous courrons vers un monde divisé en deux . les gens de biens et ceux qui les serviront ...

      ce monde a toujours existé, nous allons revenir à l époque de l avant 2 eme guerre mondiale.
      la technologie ne va pas apporter le confort qui avait ete promis .
       tout comme ils avaient promis avec la création de l Europe , plus de travail , une croissance de l économie etc ....
      ce Monde est et à toujours été un Monde de mensonge non basé sur l humain mais sur le pouvoir. alors que l humain lambda va naviguer entre son émotionnel , sa raison , son intuition, son empathie et son égoïsme etc... . en fait toutes les couleurs d un être humain . certains auront beaucoup plus de « facilité » ou auront une carence sur certains des aspects d un être humain à ressentir ou voir l Humanité dans son ensemble. ils auront une prépondérance à ne voir que leur propre vision , leur propre objectifs au détriment de l’ensemble. le monde devient un terrain de « jeu » pour leur propre personne en se souciant peu ou pas des répercussions sur l ensemble de la communauté.

      il en viendra à cela que ces personnes mettrons en priorité leurs intérêts, des intérêts économiques ou des intérêts personnels de gloire ou de pouvoir etc ... avant la vie humaine et le bien être de tous .


    • foufouille foufouille 9 février 15:33

      @Sozenz
      désolé mais arrivé à la retraite tu as plus de crédits sinon tu as vu trop grand. regardes bien l’évolution des prix et verras que les vieux qui ont hérité se sont goinfrer. en plus, les gros cultos laissent pourrir les fermes achetées juste pour poser un tracteur et trois balles de foins.c’est pas louer car trop pourris et radins. c’est pour ça que beaucoup de villages sont à moitié vide.
      le syndicat majoritaire soutient le système.


    • gogoRat gogoRat 9 février 19:31

      Mais qui donc est assisté, en France ?
       
      * ’Employeurs’ ? :
       ’Étrangement, personne n’a traité Robert Peugeot et Bruno Lafont d’« assistés ». L’accusation est réservée à d’autres, comme si opulence rimait avec innocence, alors qu’elle se décline avec indécence.’
       cf http://www.marianne.net/nos-amis-les-assistes-100235726.html
       
      * retraités ? :
       égalité en droit, en France ??
       cf http://www.leparisien.fr/economie/retraites/age-duree-de-cotisations-quand-partent-les-15-millions-de-retraites-francais-13-05-2013-2799395.php
       
       
       Considérer, d’autre part, ces simples observations :
       tout salarié qui aura commencé à recevoir ses revenus par la ’retraite’ après 42 ans de cotisation, disons à l’âge de 60 ans, n’aura en général pas cotisé plus de 25% de ses salaires antérieurs pour cela ; ce qui devrait lui assurer au mieux 42/4 = moins de 11 ans de retraite ’méritée’ ou en tout cas non ’assistée’ .
       Or l’espérance de vie en France tourne autour de 79 ans (71+8) pour les hommes et 85 ans (71+14) pour les femmes. Les retraités de plus de 60+11= 71 ans devrait être déclarés ’assistés’,
       ce qui , vu la pyramide des âges en France, représente un pourcentage non négligeable d’assistés en plus des RSA-istes, des statutaires immunisés contre le chômage, des entrepreneurs-prometteurs-d’embauche-mais-plombés-par-l-assistanat. Sans compter tous les cursus d’études longues grandement financés au frais du contribuable par les investissement et instituts publics ...)
       
       
      * recruteurs !
       En effet ! Ne pas oublier que le fait de stigmatiser les sans-emploi est un cadeau donné sans contre-partie aux recruteurs et aux employeurs. Le chantage à l’emploi leur facilite le ’travail’, tout en leur permettant à la fois de baisser les salaires et d’augmenter les exigences du lien de subordination que leur octroie le code du ’travail’ !
       
       En ce sens, il serait au contraire logique que celles et ceux qui se voient contraints de jouer ce rôle d’épouvantails soient dignement rétribués pour le service qu’ils rendent ainsi à ces très chers offreurs potentiels (*) d’emplois  smiley 
       (*) Potentiel contredit par les chiffres du chômage.
      (Quand les faits observables contredisent -partout et dans la lancinante durée- la théorie professée, où est la légitimité -morale et pas seulement procédurière - , des paies, des titres et des postures ? )


    • Theodore 9 février 21:58

      vous oubliez l’actualisation, 1000 placé pendant 25 ans à 5 pc c’est 3400 à 24 ans 3200 etc donc largement de quoi vivre confortablement jusqu’à la fin de ses jours. Le péché initial est la retraite par répartition ou les 45 premières années de sa création les bénéficiaires avec cotisé entre 0 et 100 pc de ce que l’on doit cotiser pour une retraite à taux plein


    • foufouille foufouille 9 février 22:17

      @Theodore
      et quand ta société fait faillite ou se tire avec la caisse, tu retournes pleure auprès du vilain état.


    • Spartacus Spartacus 9 février 08:53

      Et sur le fond ...c’est pas de trouver un travail qu’il faut faire, c’est supprimer le RSA purement et simplement.


      Comme la sécu ou le code du travail, la norme complexe ne concerne que la corporation ou l’individu celui qui sait s’en servir et une grande majorité n’y adhère pas et n’en veut pas.

      Le RSA n’est pas réclamé par 50% des bénéficiaires. 
      Il n’y a que les fous et les communistes qui perdurent a continuer a faire toujours la même chose qui ne marche pas, même en l’observant

      • sampiero sampiero 9 février 09:03

        @Spartacus


        Et l’esclavage, ce serait pas bien pour spartacus ? Il tiendrait le fouet smiley

      • Clocel Clocel 9 février 09:59

        @Spartacus
        « supprimer le RSA purement et simplement. »
        Mouais,,, je me demande si ce serait bien bon pour la quiétude bourgeoise, de savoir qu’il y a, là, dehors des gens en meute qui n’ont plus rien à perdre, crevant de faim, de froid....
        N’étant plus sous l’influence « lobotomisante » des media, ils pourraient avoir de mauvaises pensées à l’évocation de ton frigo d’égoïste méprisant...
        Va savoir, avec les désespérés...
        Après tout, nous ne sommes tenu que par le contrat social, s’il est rompu, nous sommes libre...


      • Spartacus Spartacus 9 février 10:27

        @Clocel

        Le RSA n’est qu’une mise en dépendance par la caste qui se donne « bonne conscience ».


        Son origine n’a jamais été une « aide aux pauvres » mais une réponse dogmatique des gauchistes Mitterandiens pour ne pas montrer leur honte au monde de l’avance sociale des Américains dans les années 80 avec leur programme « Medicare ».

        Sauf que Medicare est financé par la retraite par réparation OAHDI auquel tous les américains cotisent, et que le RSA est fiancé par l’impôt.

        Il est vrai qu’avec le « contrat social » en France ça ne peut être le cas, puisque les salariés cotisent dans des fonds cantonnés de répartition ou les recettes équilibrent les dépenses, et les retraites des fonctionnaires par une dette hors bilan sur les générations suivantes....

        Avant la mise en place du RMI en 1988 devenu RSA aujourd’hui, les gens ne « mourraient pas de faim »...Le social peut être pris en charge par la société et moins par l’état. Les resto du cœur de cette même époque n’est pas l’état. 

        Contrat social ? Vaste hypocrisie corporatiste.
        Pourquoi la caste a pas le même contrat ?«  

        Allez amis gauchistes qui occupent l’état, pourquoi vous cotisez pas pareil pour la santé ?
        Allez amis gauchistes qui occupent l’état, pourquoi vous n’avez pas la répartition et préférez les régimes statutaires bonifiés spéciaux ?
        Allez amis gauchistes occupent l’état, pourquoi vous cotisez pas le chomage ?
        Ha SO-LI-DA-RI-TE ????
        Vaste »caste" de fumeux hypocrites.....

      • rocla+ rocla+ 9 février 10:35

        @sampiero


        Travailler  c ’est un gros mot en Corse , mais aussi sur le continent ...

      • Clocel Clocel 9 février 10:51

        @Spartacus
        Que de grands mots pour justifier de si petites choses...
        Le RSA/RMI et autres, ne sont que des rustines sur un système de merde en bout de course mais qui a le mérite d’engraisser des porcs sélectionnés comme aucun autre.
        Le fric de la solidarité n’a qu’une source : Une fraction de la production !
        Après tu peux t’amuser à lui donner des origines plus précises pour diviser le troupeau sufrageux, ça ne change rien aux fondamentaux...
        Quand je parle de contrat social, je pense à celui de Rousseau bien évidemment, pas à ce que les sophistes pervers en ont fait...


      • Spartacus Spartacus 9 février 11:47

        @Clocel


        Rousseau le théoricien du socialisme et de la démocratie totalitariste, ou Karl Marx puisera ses théories ?

        Ce « contrat social » origine du concept qui sert à la démocratie totalitariste de prétexte à la coercition socialo-communiste qui engendre le socialisme sanguinaire ?

        La conception Rousseauiste du contrat social, qui reposerait soi-disant consentement à l’aliénation de l’état dirigiste....
        Si Rousseau n’avait pas sorti ces conneries, les siècles qui l’on suivit n’aurait peut être pas étés aussi totalitaristes et sanguinaires....

      • Clocel Clocel 9 février 12:20

        @Spartacus

        Ô putain ! C’est donc la faute à Rousseau ? smiley)
        Trop lourd pour moi, je décroche...


      • samuel 9 février 13:51

        @Spartacus

        Le Capital s’accommode très bien des régimes totalitaires (de tout bord).

        Cf. La Cagoule, le Comité des Forges qui n’ont eu aucun problème à traiter avec Hitler en sous-main.

      • Spartacus Spartacus 9 février 14:36

        @samuel

        Le capital c’est juste un moyen ouvert a tous.

        Il n’a pas la vocation a changer l’homme. 
        C’est ce que l’homme en pense qui fait la doctrine.

      • julius 1ER 9 février 14:49
        @Spartacus
        « supprimer le RSA purement et simplement. »
        @Clocel

        c’est vrai qu’en supprimant le RSA la Révolution arriverait peut-être un peu plus vite !!!

      • Garibaldi2 9 février 15:24

        @Spartacus


        ’’Le RSA n’est pas réclamé par 50% des bénéficiaires’’. S’ils ne le réclament pas c’est donc qu’ils n’en sont pas bénéficiaires. Une autre question ?

      • Trelawney Trelawney 9 février 15:25

        @rocla+
        C’est quoi le drapeau communiste corse ? Il est rouge, mais il n’y a pas les outils


      • rocla+ rocla+ 9 février 15:31

        @Trelawney


         

        Oui , à la place  des outils , sur le drapeau corse  il y a un canapé ...))

      • exocet exocet 9 février 20:01

        @rocla+
        ton post mardi à 10h35, tu travailles, là ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 9 février 09:17

        Une bonne raison de supprimer les conseils départementaux, collectivité locale croupion depuis la loi de 2015 et qui ne sert plus que de tribune politique à des baronnets locaux en mal de pub.
        Le transfert des compétences sociales de cette collectivité à la CAF s’impose de plus en plus.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 février 20:25

          @Michel DROUET
          Rassurez-vous, les communes et les départements seront supprimés au profit des euro-régions directement sous la tutelle de Bruxelles ! Qui va mettre en place un système fédéral qui privera les Etats de la gestion de leur budget.

          Vos voeux de la fin de la France vont se réaliser plus vite que prévu !


        • Daniel Roux Daniel Roux 9 février 09:24

          Cette information révèle les risques d’abus de pouvoir des élus locaux lorsque l’état n’assume pas ses responsabilités et les transfert sur les départements ou les régions.

          Le RSA socle, ex RMI, est à la charge du département. C’est une aberration. Les citoyens, riches et pauvres, ont une totale liberté de circulation sur le territoire nationale. Il est facile de comprendre que certains départements sont plus attractifs que d’autres.

          Le financement du RSA par un département est forcément limité, alors que le nombre de bénéficiaires ne l’est pas. Il y a une contradiction. Le traitement social de la misère doit être évidemment national.

          Concernant les riches qui fuient l’impôt en passant une frontière, ils refusent clairement de remplir leurs devoirs de citoyens et montre une ingratitude cynique à l’égard du pays qui les a formés, ils méritent eux aussi la déchéance de nationalité.
           


          • Abou Antoun Abou Antoun 9 février 12:44

            @Daniel Roux
            Le traitement social de la misère doit être évidemment national.
            C’est sûr, ce n’est une fois de plus qu’une tour de passe-passe électoral, en délocalisant certaines charges l’état renonce à augmenter les impôts directs, et reporte la hausse sur les impôts locaux, c’est un truc utilisé depuis 20 ans déjà.
            Quand l’État se sera fait hara-kiri complet, l’IR, la TVA et la TPP ne serviront plus qu’à financer le train de vie des élus.


          • flourens flourens 9 février 09:34

            non sparta, dans le code du travail il n’y a pas l’emploi à vie il y a juste marqué le droit au travail, c’est à dire le droit à la vie puisque sans travail pas de ressources donc pas de vie, sparta, sans le savoir, ou pleinement conscient nie le droit à la vie, il fait du Darwinisme social comme seuls les capitalos et les fachos avant eux savent le faire, mort aux pauvres
            et puis, ce gouvernement se rapproche dangereusement de Vichy comme dirait Cécile Duflot, après la déchéance de nationalité il ré-invente le STO, pas étonnant qu’il y ait un départ massif de juifs, je serais communisme (un vrai) ou Franc-Maçon, je commencerais à avoir peur


            • Spartacus Spartacus 9 février 10:35

              @flourens


              Arrête la messe !
              C’est pas un code c’est une bible dogmatique et les gauchistes en sont la secte.
              C’est dans les CE gérés par la CGT, que les scandales sont les plus nombreux

              Ami gauchiste explique donc pourquoi la caste gauchiste fonctionnarisée n’en veut pas pour elle mais pour la société privée ?

              Le maître nageur veut apprendre à nager aux autres, mais ne sait pas nager ? 

            • flourens flourens 9 février 12:44

              @Spartacus
              les capitalos veulent apprendre l’économie aux autres et ils ne savent pas gérer, c’est bien pire
              et puis quand il y a des terroristes, les gens comme toi demandent aussitot plus de sécurité plus de lois répressives etc etc, mais le code du travail qui protège de l’arbitraire patronal, ça ils n’en veulent pas va comprendre Charles


            • Spartacus Spartacus 9 février 13:39

              @flourens

              Absurde procès d’intention.
              J’ai même écrit des articles pour dénoncer les atteintes aux libertés individuelles.

              Mais tu risque pas de savoir ce que je réclame, ta caste majoritaire sur AG te limite a ne pas penser par toi même.
              Elle que même entre vous majoritaires, vous êtes trop cons pour faire des discernements d’articles qu’ils ne laissent pas la pluralité s’exprimer. 

              Tellement conne qu’elle ne laisse pas passer mes articles en modération comme en publication et vous limite a lire des articles gauchistes.


            • flourens flourens 9 février 14:05

              @Spartacus
              procès d’intention !!!! tu veux quand même la disparition des fonctionnaires, des syndicats, des gauchistes, des « assistés », des salariés, du code du travail et j’en passe, je me trompe ? ça en fait du monde


            • Garibaldi2 9 février 15:27

              @Spartacus

              Dans tous les comités d’entreprises, je dis bien dans TOUS, l’employeur est le président. Une autre question ?


            • tonimarus45 9 février 16:04

              @Garibaldi2— bonjour— spartacus est un menteur compulsif et un affabulateur il raconte n’importe quoi en esperant que personne ne verifiera


            • Spartacus Spartacus 9 février 16:36

              @tonimarus45

              Tiens un nouveau procès soviétique en hérésie de la caste !
              Heureusement que le coco ne me voit pas, j’aurai le droit au Goulag.


            • Spartacus Spartacus 9 février 17:10

              @flourens


              Que de procès d’intention.
              Je ne souhaite que la liberté dans un pays de conditionnés collectivistes....

              Malheureusement la caste majoritaire gauchiste d’AG t’empêche de lire mes articles que vous pouvez ne voir qu’en modération faute de censure corporative. La caste empêche la pluralité.

              la disparition des fonctionnaires ?
              Non, juste les droits identiques. Le droit commun et la libre arbitre de leur vie pour eux.

              la disparition des syndicats ?
              Non, juste la liberté syndicale par la fin du monopole syndical et le non-financement par l’état mais par le syndiqué.

              la disparition des gauchistes ?
              Non, je ne souhaite la disparition de personne, juste la fin de l’occupation de l’état par cette caste qui s’en accapare les ressources.

              la disparition des « assistés » ?
              Non la disparition de l’assistanat par la norme ou la case sociale.

              La disparition des salariés ?
              Non, la transformation du droit salarial en droit contractuel et la fin du collectivisme.

              La disparition du code du travail ?
              Oui au profit du droit contractuel

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 février 20:33

              @Spartacus
              Il va falloir vous y faire, la majorité des Français ne souhaite pas de vivre au Bangladesh, ni en Birmanie à 2, 47 euros par jour. Et elle est très attachée au modèle social qui redistribue 50% de la richesse nationale, à laquelle elle participe par son travail, au cas où cela vous aurait échappé.
              Les biens sociaux : « ce qui nous fait vivre est plus important que ce qui nous fait produire ».


              L’UPR a comme programme le maintien du modèle social français, le programme du CNR réactualisé.

            • julius 1ER 10 février 07:56

              @Garibaldi2


              ce que veut Spartacus c’est garder ses privilèges et ....la jungle pour les autres : !!!!!!! 

            • colere48 colere48 9 février 09:56

              Après le STO, le BVO : le bénévolat obligatoire !

              Prochaine étape, légalisation de l’esclavage....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès