• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Armes silencieuses pour guerres tranquilles

Armes silencieuses pour guerres tranquilles

 
Il s’agit d’un document "top secret" dactylographié en anglais qui tourne librement sur internet et graviterait sur orbite autour de la sombre galaxie des conspirationnistes.
Il se retrouve publié en 1991 par l'écrivain William Milton Cooper ; une 5eme Dan de cette lointaine contrée ; dans l'annexe de son livre Behold a pale horse
Il daterait de mai 1979 et aurait été découvert le 7 juillet 1986 dans un photocopieur IMB acheté à une vente de surplus militaire.
 
Il se présente comme un « manuel de programmation » de la société et proviendrait d’une fuite intentionnelle ou accidentelle des services secrets de l’US Navy ou encore du Groupe Bilderberg, un « club de réflexion », un « think thank » rassemblant annuellement depuis 1954 et dans le mystère le plus troublant des personnes extrêmement influentes des univers de la finance, de l’économie, de la politique, de l’armée et des services secrets, en fin de compte tout ce qu’il y a de plus banal dans nos sociétés démocratiques.
 
Dans ce manuel technique, l'auteur non identifié s’intéresse tout particulièrement aux méthodes furtives appelées « armes silencieuses » relevants du domaine de l’Engineering social, à savoir des protocoles scientifiques avancés d’automatisation de la société dans sa globalité.

Le contexte de ce document : une troisième guerre mondial aurait commencé en 1954 dans les coulisses du pouvoir. Elle opposerait non pas une nation contre une autre, mais une Élite Internationale contre les peuples souverains du monde entier.
L’objectif explicite de cette « guerre tranquille » pour l’Élite Internationale serait de réduire en esclavage les peuples des différentes nations en sabotant et piratant de manière subtile leurs systèmes économiques et sociales ; avec bien entendu leurs consentements ; en vue d’un futur ordre mondial dans lequel les 1% hyper-organisés régneraient sans partage des richesses sur les 99% complètement atomisés et lobotomisés. 
 
 
« Les armes silencieuses » dont il est question dans ce manuel de programmation militaire sont décrites comme des techniques de contrôle social ; invisibles aux yeux du grand public et indirectes dans leurs influences ; inspirées directement par les connaissances scientifiques d'après la seconde guerre mondiale relevants du champ de l’électronique, de la cybernétique, de la systémique, de la psychologie, de la sociologie, de l’économie et de l’informatique.
En effet, toute science est essentiellement un moyen vers un but. Le moyen est la connaissance. Le but est le contrôle. Au delà de ceci demeure une seule question : Qui sera le bénéficiaire ?
Réponse : le Grand Capital financier mondialisé et ceux qui le détiennent à savoir l'Oligarchie financière supranationale ou si vous préférez les 1% de l'hyperclasse (l'auteur anonyme nous parle lui de l'Élite Internationale).

Les principaux fondements du pouvoir occulte de cette hyperclasse interconnectée au capitalisme financier néo-libéral, Mayer Amshel Rothschild en avait bien compris les rouages. Si bien que la technologie actuelle des armes silencieuses ne serait que l'extension d'une idée simple qui sortit tout droit des méandres abyssales de son subconscient mercantile.
 
Effectivement, ce que Mr Rothschild avait découvert était le principe de base du pouvoir, de l'influence, et du contrôle sur les gens tel qu'il est appliqué à travers l'économie. Ce principe est le suivant : "lorsque vous prenez l'apparence du pouvoir, les gens vous le donnent bientôt."
 
A partir de ce postulat, la monnaie fiduciaire avait l'apparence requise du pouvoir. Elle pouvait être utilisée pour induire les gens (processus d'inductance) en échangeant leur réelle richesse (capacitance économique) contre une promesse de richesse plus grande en leur fournissant une simple lettre de change. Mais les apparences sont trompeuses. Mr Rothschild se rendit rapidement compte qu'il pouvait émettre plus de promesses qu'il ne pouvait en rembourser, aussi longtemps qu'il pouvait montrer un stock d'or pour rassurer ses clients. C'est tout bêtement la même logique crapuleuse que la fameuse pyramide de Ponzi et également de l'exponentielle dette publique. 
 
Voilà la clé du pouvoir de Mr Rothschild : la confiance aveugle que ses créditeurs lui ont attribués naturellement ! 
L'emprise de cette confiance lui a permis de bâtir son empire du côté obscur de la force...
Il le dit lui-même : "Donnez-moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."
 
En ce qui concerne ce contrôle totalitaire du Grand Capitale globalisé, le but de la recherche économique élaboré par les ingénieurs sociaux de l'époque, était l'établissement d'une économie totalement prévisible et manipulable.

D'après ce guide de reformatage des sociétés et des masses qui les conditionnent, des études scientifiques auraient été menées en vue d'appliquer ce même contrôle absolu de la monnaie tout simplement sur la masse de la population, à savoir les 99%. L'idée centrale serait de remodeler la nature de l'homme ; comme de la pâte à modeler malléable à souhait ; afin de mieux le prédire et le manipuler.
 
Dans cette optique de reconfiguration du donnée naturelle humain, la pratique de l’Engineering social consisterait à étudié frauduleusement les comportements sociaux de nos contemporains à l'aide d’ordinateurs de plus en plus perfectionnés dotés d’un système ultra-rapide de traitement de l’information. Pour incorporer ces données naturelles dans cette perspective analytique des systèmes d'information, l’humain devrait être chosifié, réifié, réduit à devenir une simple machine, un CPU dont on programme ; au bon vouloir des expérimentateurs ; le software (la pensée) en passant toujours par le hardware (le corps).
Ces expérimentateurs de la pensée se serviraient systématiquement de chocs, de décharges électromagnétiques, puis observeraient les différentes réactions de leurs sujets de laboratoire comme on observeraient sur un écran les oscillations et fluctuations de nombreuses variables de données. 

L’homme moderne est ainsi décrit de manière schématique. Il est comparé à une « boîte noire » avec ; comme une machine électronique ; des entrées (Inputs) et des sorties (Outputs) qu’on manipule, toujours dans la bonne humeur, en lui infligeant des « shock-tests » au niveau de ses stimulus entrants pour mieux observer les changements provoqués dans son comportement psychosocial. 
En ce sens, les travaux du mathématicien Norbert Wiener ; inventeur de la cybernétique, la science de la gestion des systèmes ; ont permit de booster les recherches sur ce nouvel homme-machine programmable à la personnalité plastifiée. 
 
Les résultats de ces observations obtenus grâce aux instruments de mesures psychométriques de plus en plus complexes permettent ainsi d’extrapoler par l’inférence in fine des modèles algorithmiques de nos comportements sociaux avec une prédictibilité de plus en plus affinée.
 
Les armes cognitives de destruction massive décrites dans ce guide stratégique de manipulation peuvent également servir à mener des guerres de propagande médiatico-politique pour le compte de certains réseaux d'influences exerçant le pouvoir de manière invisible. Elles opèrent subrepticement dans l’ombre de la manière suivante : 
Elle tire des situations, au lieu de balles ; propulsées par le traitement des données, au lieu d'une réaction chimique ; tirant leur origine d'octets d'informations, au lieu de grains de poudre ; à partir d'un ordinateur, au lieu d'un fusil ; manipulée par un programmeur d'ordinateur au lieu d'un tireur d'élite, sous les ordres d'un banquier au lieu d'un général d'armée.
 
Finalement, ce document classé "secret défense" et tristement célèbre pour les aficionados de la théorie du complot semble être "un vrai faux" ou "un faux qui veut dire le vrai" (en somme une sorte de « Protocole des Sages de Sion » version 2.0). Étrangement aussi et pour terminer, les stratégies de guerre cognitive qui y sont développées de manière synthétique ont réussi l'exploit de prédire avec une précision rare de l'ordre du chirurgicale certains bouleversements socio-économiques et géopolitiques que nous sommes actuellement en train de vivre (crise économique programmé des subprimes en 2008 ; attentats sous faux drapeaux afin de déstabiliser la souveraineté de certains États au Moyen-Orient pour mieux les spolier de leurs ressources énergétiques etc). 

Une remarquable synchronisation...
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • non667 19 mars 2015 13:44

    attention un complot peut en cacher un autre

    des comploteurs peuvent en cacher d’autres !

    explication :

    il y a surpopulation SI SI  mais l’élite mondialo-capitaliste veut résoudre le problème dans son seul intérêt et à l’insu /contre la populace .

    observation : ils savent qu’au contraire du pharaon qui avait besoin de millions d’esclaves pour assurer sa magnificence eux n’ont besoin que de quelques esclaves (bien bêtes pour éviter les révolutions ) et des millions de robots informatisés qu’ils possèdent déjà

    voila une réaction que j’ai du poster une dizaine de fois sur A V :( les chiffres sortis à la louche de ma tête ne sont pas si éloignés des vôtres )

    ils savent (l’élite )depuis longtemps que la terre ne peut nourrir de façon pérenne plus de 2 milliards d’habitants ! (les centaines de milliers d’années d’avant le progrès technique /médical le prouvent )
    le problème de cette élite ,de ce peuple élu est donc : comment supprimer 4,5 milliards d’habitants
    comment faire baisser la consommation /pollution des survivants afin de mieux leur en laisser(a l’élite ) et pour plus longtemps :
    en augmentant les prix pour la consommation .(ça vient )
    en mettant des taxes pour la pollution .(c’est parti :taxe carbone +...+... !)

    pour les 4,5
    avortement ,préservatifs , destruction de la famille , hédonisme ..... en route pour l’occident
    mais ça n’irait pas assez vite alors il faut ajouter d’autres solutions !

    vous dites :"L’économie mondiale va s’effondrer, puis ce sera l’affrontement global. Les bons ingrédients sont déjà présents : Dissémination des armes chimiques, bactériologiques et nucléaires"

    la bombe atomique ? impensable ça péterait de tout les cotés , elle ne fait pas de détail , contamine trop longtemps le territoire , de plus le vent tourne et n’a que faire des frontières ! alors ?
    bombes à neutrons : pas assez ciblantes
    les armes chimiques, bactériologiques même problème

     euréka j’ai trouvé !
    et si on fabriquait un virus génétiquement modifié (genre sida + ) qui épargne seulement un type de population qui possède un génome particulier acquis (ogm ,« vaccins préventifs » ) ou inné (gène d’Abraham par exemple , les israëliens font des recherches dans ce sens ,vérifiez sur net ) = guerre virologique

    un comble :la recherche coute cher alors on peut la faire financer par des dons de la populace en organisant des génétons et en disant que c’est pour soigner des maladies héréditaires .

    en bref /résumé le complot ultime est le complot de la survivance exclusive du peuple juifs

    .le complot abracadabrantesque décrit dans l’article n’est qu’un leurre destiné à détourner l’attention du 1° principal complot , même aux yeux de l’élite du 2 °cercle (non juifs ) qui bien sûr ne serait pas partant !

     .


    • dadoux dadoux 19 mars 2015 16:04

      @non667 je suis plutôt d’accord : un complot peut en cacher un autre... certains complots peuvent ainsi servir de stratégie de diversion... de plus si l’élite permet la diffusion de certains documents de la cia déclassifiés 50 ans plus tard cela signifie que ces documents sont obsolètes pour eux... c’est un peu comme donner aux gens quelques pages brouillons d’un roman déjà terminé corrigé et près à être publié... Le but est toujours le même : créer de la discorde en bas de l’échelle sociale entre ce qui est vrai et ce qui est faux, introduire une polémique annexe qui n’apporte aucune solution au final... 


    • doctorix doctorix 19 mars 2015 14:03

      Nous sommes en plein dedans.

      Le complot est bien réel et actuel, la manipulation des masses est à son comble, l’argent-dette joue pleinement son office, les politiques sont corrompus à souhait.
      Le peuple est abruti par des jeux stupides, désinformé par des media aux ordres.
      Tour est en place pour le Nouvel Ordre Mondial.
      Normalement, tout cela devrait aboutir au succès.
      Sauf qu’à la fin, ne me demandez pas pourquoi, tout ce bel édifice va se casser la gueule.
      Il y faudra du sang et des larmes, mais l’ère de domination touche à sa fin.
      L’émergence des Brics, la fin du dollar-roi, seront le signe, et c’est imminent.
      Mille ans de bonheur nous attendent.

      • dadoux dadoux 19 mars 2015 16:25

        @doctorix
        Je suis plutôt d’accord avec ça... le complot est bien réel : stratégie du choc, tittytainment, mind kontrol, guerre cognitive, psy ops, management perception, fabrique du consentement etc... 

        Le nouveau désordre mondial avance à grand pas... La démolition contrôlée des sociétés traditionnelles est en cours au moyen-orient... La russie, la chine, l’iran et toutes les nations ayants une vision multipolaire du monde sont sur le point de rentrer en guerre contre le grand capital mondialisé et les sociétés occidentales modernes qui le soutiennent... 
        La question n’est plus de savoir comment empêcher cette déflagration mondiale, mais de savoir comment s’organiser pour la ralentir voir de la saboter de l’intérieur ? 
        Le futur : « que du bonheur » comme dirait ce grand animateur TV Arthur :)

      • izarn izarn 20 mars 2015 00:42

        @doctorix
        Les armes n’importe lesquelle, finissent par atteindre leurs limites et devenir ridicules.
        On fait quoi avec une épée au XXIieme siècle ?
        Il semblerait que le soft power va d’echec en echec depuis les ridicules présidents US :
        Bush, Clinton, Bush, Obama...
        Tristes Dalton de la connerie...Grace à leur soft power le Monde va de pire en pire !


      • lsga lsga 19 mars 2015 14:48

        Encore des crétins qui n’ont rien compris au fonctionnement du Capitalisme, et qui viennent nous emmerder avec des complots (plus simple à aborder pour les sous doués).

         
        Pour rappel, la destruction des État Nations par le processus de mondialisation a été prévu par Marx dès 1840. Pas besoin de « social engineering », c’est une NÉCESSITÉ dans une économie Capitaliste.


        • soi même 19 mars 2015 16:12

          @lsga, bon il faudras que tu remontes le temps pour retrouver toute ta tête Nogaret ....


        • dadoux dadoux 19 mars 2015 17:30

          @lsga
          Personnellement je n’ai pas confiance au système capitaliste moderne et à son économie spéculative...

          De plus, croire qu’il s’agit d’une science exacte relève soit de la malhonnêteté soit de la stupidité...
          Pour citer Kenneth E. Boulding, un économiste : « celui qui croit qu’une croissance infinie peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste »...

        • izarn izarn 20 mars 2015 00:57

          @lsga
          Oui peut-etre, mais le capitalisme nous fait croire à la démocratie. D’ou les théories du complot, (Complotisme : Invention du pouvoir en place detestant la contradiction), qui démontrent l’inverse.
          Non, le capitalisme cela n’a rien à voir avec la démocratie.
          La mondialisation n’est pas le but du capitalisme en soi, le capitalisme n’a aucun but (Autre que de gagner du fric), cher ami ; c’est comme de croire que d’aller au WC a un autre but que de caguer...
          Le mondialisme c’est un impérialisme anglo-saxon et étatzuniens...Il faut etre aveugle pour ne pas voir ou se trouve l’interet de la mondialisation. En Russie peut-etre ? Moi je dirais New-York, ground zero. World Trade Center...On revient à l’argent, mais impérialiste. C’est à dire le commerce non libre et faussé, donc antilibéral. Grosso modo, fachiste, soyons vulgaire !


        • Alren Alren 19 mars 2015 14:50

          Sans les scientifiques, les 1% de plus riches ne sont rien.


          Or les scientifiques qui ne font donc pas partie de ces 1% n’accepteraient pas de travailler à la survie de gens qui les excluraient, eux et leur famille et leurs amis et leurs collègues et leurs concitoyens !

          Autrement dit tout cela est du complotisme de petite qualité imaginative.

          • Alren Alren 22 mars 2015 11:02

            @Alren


            Chers amis complotistes qui avaient majoritairement voté contre ma remarque de bon sens, si vous ne voulaient pas, à raison, prendre des anxiolytiques chimiques, sachez qu’il existe des plantes ayant une bonne efficacité mais sans effets secondaires ! 

          • dadoux dadoux 22 mars 2015 15:30

            @Alren
            Je t’invite à aller te renseigner sur l’institut Tavistock, un laboratoire de manipulation et de formatage des opinions publiques occidentales... Y a aussi Palo Alto et les conférences Macy... Y a que des scientifiques :)



          • soi même 19 mars 2015 15:06

            je connais ce document,, ce qui est intéressant ce n’est pas tellement son contenue, car des document de cet ordre il y a plein en commençant avec 1984, Mein Kampf, la Symphonie Rouge, le Protocole de Sion, le Kapital, les rapport déclassifier de la CIA c’est pourquoi il est porté au publique et comment il est porté à la connaissance de public !

            Et c’est cela, il est important de voir, c’est l’effet psychologique qui est rechercher, car justement sous le sceaux du secret divulgué où l’on divulgue une menace diffuse, suffisant pour inquiéter, imprécise pour pouvoir répondre, et surtout ceux qui en sont averties servent de chien de troupeaux pour amenés tous au grand abattoir docilement .......

            Un exemple frappant cela qui est publiquement exposé : http://www.courrierinternational.com/article/2009/12/17/dix-commandements-pour-l-apres-catastrophe

            Et avec aéroport de Denvers , http://www.nouvelordremondial.cc/2011/01/09/laeroport-international-de-denver/

            Il ne cache plus leur Parousie .

             

             


            • dadoux dadoux 19 mars 2015 17:01

              @soi même
              Je connaissais l’existence des Georgia Guidestone mais pas des symboles ésotériques de l’aéroport de Denver... C’est vrai que l’effet psychologique de ce genre de document est intéressant... Il s’agit en fait d’’induction fabriquée de la peur, de l’inquiétude, de la confusion entre le vrai et le faux chez la masse amorphe... C’est le principe du pompier-pyromane : créer de toute pièce un sentiment d’insécurité pour faire monter une demande factice et créer en parallèle une offre de sécurité sur la base de lois de plus en plus liberticides (ce que l’on a observé après les attentats de Charlie Hebdo)... 

              Mais chez d’autres personnes, une minorité, ce genre de divulgation suscite la curiosité et au final un certain réveil de conscience... Ce qui me semble positif dans un certain sens... 

            • soi même 19 mars 2015 17:34

              @dadoux, c’est aussi le paradoxe de cela, Le Mal est un Bien qui n’est pas à sa place .....


            • dadoux dadoux 19 mars 2015 17:52

              @soi même
              Un « vrai mal pour un faux bien » ou « un faux mal ou un vrai bien » :)


            • soi même 19 mars 2015 17:56

              @dadoux, sans l’existence du Mal aurait vous une conscience ?


            • dadoux dadoux 19 mars 2015 18:18

              @soi même
              le Mal est consubstantiel au Bien...

              Je pense que le Mal est de l’ordre de l’innée chez l’homme (nos instincts primitifs) et que le Bien relève plus de l’acquis et du socioculturel (la conscience)... 
              En ce sens, faire le Bien signifie contrôler sa part de Mal, instaurer des règles, intérioriser une certaine morale, remettre de l’ordre dans le désordre actuel... 

            • soi même 19 mars 2015 23:11

              @dadoux, vous pensez vraiment ce que vous dites tiens la route ?


            • Parrhesia Parrhesia 21 mars 2015 11:11

              @dadoux
              Multa paucis... et clairement exprimé.

              À mon modeste avis, au-delà du problème concret dont il est débattu ici, mais toujours bien en relation avec lui, vous venez également de suggérer une forme simple de distinction entre l’âme et l’esprit, distinction que beaucoup ont du mal opérer.

              En particulier ceux qui, obnubilés par la philosophie du tiroir-caisse et le rêve du pouvoir absolu sur l’humanité, n’ont plus ni l’un ni l’autre…

              Bonne journée à vous dadoux !


            • luxwalker 19 mars 2015 18:26

              Bonjour l’auteur
              Tout cela est très connu et faisait les beaux jours du net il y a 10 ans surtout sur le site syti.net
               smiley
              Le document datant de mai 1979 a été trouvé dans un photocopieur IBM en 1986
              Noam Chomsky en a parlé dans son livre armes silencieuses pour guerres tranquilles

              Maintenant les psychologues militaires étudient la pensée collective ce que les anciens appelaient les égrégores pour manipuler les masses.

              Regardez comment les gens se sont précipités pour acheter le numéro spécial de CHARLIE HEBDO (qui entre nous est une daube) : 8 MILLIONS d’exemplaires vendus dont beaucoup achetés par des « culs bénis » qui ont du avoir une grosse surprise en lisant cet hebdaube
               smiley

              Rothschild a tout compris : le controle de la monnaie pour le pouvoir

              et ses amis le controle des merdias pour la manipulations des foules
               smiley


              • dadoux dadoux 19 mars 2015 19:00

                @luxwalker
                Perso, j’ai appris l’existence de ce document il y a quelques mois... Je dois être en retard de 10 ans par rapports à d’autres mieux informés :( 


                Par contre, en ce qui concerne la manipulation de masse, j’ai vu pleins de reportages et lu pleins d’articles et de bouquins là-dessus... Ce qui est à la mode en ce moment c’est ce qu’on appelle : « l’ingénierie sociale » à savoir la modification planifiée de nos comportements sur le plan individuel ou collectif...

                L’affaire Charlie Hebdo et son buzz médiatique a été, je pense, programmé pour convaincre les gens de rejoindre l’axe du Bien, l’axe des néoconservateurs qui prônent « le choc des civilisations » et la guerre contre les méchants barbus sponsorisés par la CIA etc... De plus leurs caricatures servent le projet idéologique sus-cité et sont de mauvais goûts :)


              • HELIOS HELIOS 19 mars 2015 19:39

                @dadoux


                ... en attendant les gentils (selon vous) « méchants barbus » qui ne sont pas pour le choc des civilisations viennent d’’éliminer une vingtaines de touristes en Tunisie.

                J’aurais aimé, a titre d’exemple, plutôt que se lamenter et de dire « nous sommes tous tunisiens » que les parlementaires féminines de l’assemblée tunisienne décrètent ce vendredi, samedi et dimanche trois jours de gréve du voile... pour bien montrer a ces intégristes tout le mépris qu’on a pour eux. Ce serait une vrai solidarité culturelle et civilisationnelle....

                Mais, comme toujours, aucune profondeur, juste une façade.... il vaut mieux parler de complot, sortir quelques propos anti-israeliens que de regarder la vérité en face : le seul complot qu’il y a, c’est celui de l’individualiste exacerbé et la perte de nos valeurs séculaires judeo-chretiennes

              • dadoux dadoux 19 mars 2015 22:06

                @HELIOS
                je ne considère pas les terroristes islamistes comme étant « gentils »... d’ailleurs eux aussi sont pour le choc des civilisations... en ce sens, ils jouent le jeu des néoconservateurs (ceux qui ont provoqué le chaos en Irak, Libye, Afghanistan, Syrie etc)... Un jeu de rivalités mimétiques... Les gentils sont, selon mon opinion, ceux qui ont compris les enjeux de ce « conflit triangulé » et qui tentent désespérément de le désamorcer en pointant du doigt les véritables responsables...


                Je suis contre toutes formes d’extrémistes (féministe, identitaire, antiraciste, religieux, islamiste, sioniste, transhumaniste etc).

                Oui, l’individualisme exacerbé et la perte de valeurs traditionnelles sont les symptômes d’une civilisation moribonde :( 

              • Ruut Ruut 20 mars 2015 15:46

                @HELIOS
                Tu est sur que ce n’est pas plutôt pour faire peur aux députés qui a coté travaillaient comme par hasard sur une lois anti corruption ?

                Quand a l’EI, ces faux musulmans, ils revendiquent tout, juste pour se faire mousser, ou alors ils ont reçus leurs ordres.


              • Jean Keim Jean Keim 19 mars 2015 19:43

                Réfléchissons un peu et précisément là commence la prise de conscience, la réflexion c’est le rebond des idées qui ne trouvent pas d’issues ni d’extinction contre la bords de la boîte crânienne.

                La lecture d’un document tel que celui qui est cité dans l’article génère en nous des pensées, et qq. soit la véracité du document, qq. soit la réalité des complots et des forces en œuvre, tout cela n’a que le sens que nous leur accordons et les émotions succitées en réaction sont du même acabit.
                Là précisément se trouve notre capacité de résilience, si véritablement des puissances dominent le monde, compte tenu des moyens que leur confèrent l’argent et la technologie, il nous est impossible de les affronter de front, mais nous pouvons nous extraire du cirque et si quelques uns sont capables de réaliser cette démarche alors tout le monde peut le faire. 
                S’extraire du cirque ce n’est pas militer, défiler dans les rues, adhérer à un parti ou d’asseoir en lotus en psalmodiant un mantra sacré ou méditer, tout cela est puéril, inconsistant, il nous faut comprendre pourquoi des individus veulent dominer, contrôler, asservir, exploiter, c’est le même mouvement et le même processus qui agit dans le dominant et dans celui qui lui résiste.


                • dadoux dadoux 19 mars 2015 22:33

                  @Jean Keim
                  je suis plutôt d’accord... s’extraire du cirque consiste à comprendre les mécanismes de manipulation de masse qu’utilisent les puissants de ce monde, d’une part pour les reconnaître lorsqu’ils sont mis en place, et d’autre part pour les contrer et/ou les contourner... En ce sens, résister consiste à intégrer dans son système de pensée, un bon antivirus cognitif...

                  Et malheureusement oui, dans ce rapport de force inégal, attaquer de front relève du suicide djihadiste smiley

                • Jacques 19 mars 2015 21:58

                  La France a déjà affronté des situations désespérées (rappelez-vous 1792, à la veille de Valmy) ; il manque peu de chose pour que les Français se redressent et renversent tout ce qui les opprime, nationalisent les banques et les biens étrangers en France, changent d’alliances, congédient les marionnettes au pouvoir, fassent renaître l’espoir en Europe (la vraie, pas le porte-avions américain nommé UE).
                  Ce qui est rapporté dans l’article n’est pas un scoop, mais il est toujours bon de rappeler ces évidences. Ceux qui nous appliquent ces méthodes infectes avec mépris vont connaître un jour la fureur des Français, qui ne sont pas dupes, qui connaissent les saletés qui leur sont faites.

                  Noam Chomsky, linguiste américain a publié ceci en 1979 : 

                  Stratégies de manipulation de masse

                  ou le système universel de tyrannie tranquille


                  Selon Noam Chomsky, auteur de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles », la manipulation de l’opinion s’opère selon des stratégies identifiables. Dès lors que sont appliqués sciemment les principes énoncés ici, peu importe la nature ou la couleur politique de l’appareil contrôlant le pouvoir réel (gouvernement dit démocratique, dictature, ou oligarchie installée). Dans tous les cas de figure, l’ensemble de ces stratégies caractérise ce qu’on pourrait appeler « le système universel de tyrannie tranquille ».


                  Le fonctionnement du système tyrannique suppose au départ le contrôle effectif d’une partie déterminante des médias, que ce soit par nomination et contrôle direct des responsables, par téléguidage des nominations ou par corruption des intervenants.


                  1. 1 - Stratégie de la diversion 

                  La stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public par un déluge continuel d’informations insignifiantes et de distractions dérisoires. Ainsi, il ne reste plus d’attention disponible pour comprendre les problèmes importants et les vraies mutations décidées par les élites politiques et économiques. La stratégie de la diversion sert aussi à empêcher le public de s’intéresser aux connaissances qui lui seraient les plus utiles (dans les domaines de l’économie, de l’histoire, de la psychologie, de la neurobiologie qui offrent les clefs du savoir pour comprendre ce qui se passe dans le temps présent).


                  1. 2 – Stratégie de la solution suscitée

                  Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée une « situation » en vue de susciter une certaine réaction du public, lequel devient demandeur des mesures qu’on souhaite justement lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de toutes les libertés fondamentales. Ou encore : provoquer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.


                  1. 3 - Stratégie de l’étalement

                  Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en une dégradation insensible étalée sur une dizaine d’années. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (baptisées « néolibéralisme ») ont été progressivement introduites durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, dumping social, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement dans les années 1970.


                  1. 4 - La stratégie du différé

                  Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public pour une application non pas dans le présent mais dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et pour l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu (effet combiné avec celui de l’étalement).


                  1. 5 – Stratégie de l’infantilisation 

                  La plupart des publicités destinées au grand public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, comme si le spectateur était un enfant en bas âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera la stratégie de l’infantilisation. Pourquoi ? Probablement pour susciter, par mimétisme inconscient, un niveau de réaction critique du niveau d’une personne de 12 ans. 


                  1. 6 – Stratégie de l’émotionnel

                  Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter la critique rationnelle et documentée. De plus, en étouffant toute analyse, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir l’accès à l’inconscient pour y implanter des peurs, des désirs, des discours programmés, des comportements mimétiques. 


                  1. 7 – Stratégie de l’ignorance de masse

                  Par la rétention d’information, par la promotion de l’ignorance revendiquée, et par le délabrement des systèmes d’éducation, faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. L’essentiel est de faire croire au plus grand nombre que les questions politiques ou scientifiques sont trop complexes pour être expliquées et que, de toutes façons, cette complexité nous dépasse. Tel est le but poursuivi (et largement atteint.) A l’échelle des masses, l’éducation donnée aux classes inférieures doit être pauvre et déstructurée, de telle sorte qu’un fossé d’ignorance isole et protège l’élite dominante tout en demeurant incompréhensible par les classes dominées. 


                  1. 8 – Stratégie de la médiocrité de masse

                  Encourager le public à se complaire dans la médiocrité, à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte, et à revendiquer cette médiocrité comme un caractère d’identité… L’exemple le plus flagrant est celui des jeux télévisés, prestations extraordinaires dans lesquelles les concepteurs et les animateurs s’efforcent d’être le plus débile possible. Par effet de contagion, toutes les émissions diffusées aux heures de grande écoute (aussi bien informations, sports, jeux, débats, reportages, variétés) procèdent de cette même complaisance pour l’inculture, le rabaissement du niveau, la pauvreté du langage, l’infantilisation des explications, la gloire d’être nul. 


                  1. 9 – Stratégie de la culpabilisation

                  Pour remplacer la révolte par la culpabilité, il suffit de faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, notamment à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu se sous-évalue et se culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…


                  1. 10 – Stratégie du savoir caché 

                  Au cours des 50 dernières années, les progrès de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.




                  • dadoux dadoux 19 mars 2015 23:00

                    @Jacques
                    Je connaissais ces 10 stratégies de la manipulation de Noam Chomsky qui se serait directement inspiré de ce document :)

                    Aussi, je suis plutôt d’accord pour que la France retrouve sa souveraineté économique et politique, peu importe comment, c’est une question qui va au-delà du clivage gauche-droite et qui relève de l’instinct de conservation et de la survie... 
                    Ps : j’ai découvert ce document il n’y a que quelques mois de cela... Certains le connaissent depuis déjà plus de 10 ans et peuvent légitimement penser que cet article est obsolète :)
                    Mais bon, la stratégie du pouvoir reste la même : diviser pour mieux régner...

                  • christophe nicolas christophe nicolas 19 mars 2015 23:45

                    Les gens de pouvoir sont toujours à la recherche de moyens pour accroître le pouvoir, c’est certain...


                    J’ai pris connaissance de l’article de Veterans Today concernant l’éventuelle utilisation d’armes nucléaires pour le WTC et effectivement cela recoupe très bien les observations de Judy Wood. L’impulsion électromagnétique peut très bien emprunter des canalisations souterraines et faire des remontées de potentiel qui détruisent une voiture si elle est en matériau ferromagnétique. Les voitures protégées sous le pont en acier de la fig 65c le prouvent que c’est une impulsion très forte puissance.

                    Oui, c’est cela de façon quasi certaine, en plus, l’article est techniquement correct.d’après ce que je suis capable de juger sauf sur un point qu’il ne peut pas savoir concernant les champs. Comme les aciers de construction métallique sont ferromagnétiques, ils ont littéralement renforcé l’effet de champ et affaibli la structure notamment les soudures qui ont des contraintes résiduelles de traction, c’est pour ça qu’on a l’impression d’un dynamitage, tout lâche sous les efforts, plus rien ne tient. On va encore accuser les sous-traitants de la construction.

                    Ils ont littéralement vaporisé la structure interne comme le fait John Hutchinson de façon un peu bizarre les matériaux. Ils ne devaient pas savoir comment se débarrasser des deux tours. C’est une arnaque à l’assureur Suisse, un massacre, l’alibi pour plusieurs guerres et une surveillance de la population, la totale...

                    • dadoux dadoux 20 mars 2015 00:43

                      @christophe nicolas
                      Intéressant l’article relayé par Chaos Contrôlé :)

                      J’avais entendu dire aussi qu’ils auraient utilisé des armes scalaires (faisceaux laser qu’on commande par satellite)...

                    • christophe nicolas christophe nicolas 20 mars 2015 08:23

                      @dadoux


                      Oui, la thèse du rayon était un thèse logique pour expliquer l’impulsion électromagnétique. Elle était défendue par Judy Wood. 

                      A partir du moment où les spécialistes disent que des armes nucléaires tactiques sont possibles et font le même effet, il n’y a plus de raison de chercher une solution qui parait plus compliquée en faisabilité et en détournement.

                      Les lasers n’ont pas la puissance, les armes à rayonnement n’ont pas la portée à ce jour d’après mes connaissances. Personnellement je pensais qu’ils avaient utilisé une arme à impulsion en sous sol et des explosifs classiques mais les armes atomiques font les deux parfaitement avec de l’oxyde de fer.

                      Les lasers seraient plutôt pour intercepter les missiles mais il faut des radars pour les guider, c’est pour cela que les Russes sont très mécontents du pressing que les USA font à leurs frontières, ils annulent leur dissuasion. En régime d’impulsion, le laser peut avoir des effets étonnants, George Miley s’en sert pour faire de la fusion froide.

                      En fait, les militaires ne connaissent pas bien la physique pour expliquer l’origine des impulsions alors l’hypothèse du rayon paraît plus de la science fiction mais il était logique de l’envisager au regard des observations ce qu’à fait Judy Wood. Elle a posée les bonnes questions, fait les bonnes observations et avec les révélations de Veterans Today, tout est clair sur la technique employée

                    • Electric Electric 20 mars 2015 13:42

                      @christophe nicolas

                      Je partage ton analyse à ce stade : dispositifs nucléaires de facture inconnue où armes à ondes, ou les deux. Judith Wood a fait un boulot du tonnerre, Gordon Duff aussi. Je suis en contact avec Judith.

                      Cependant, je ne pense pas que la présence du cyclone ERIN en face de NYC ce jour là était liée à une potentielle utilisation de son énergie. Je lui en fait part.

                      En fait, ce cyclone a aspiré à lui les masses nuageuses et a permis ce jour là un beau spectacle sous un ciel radieux.

                      Un temps pourri aurait fait capoter toute l’opération : des pilotes censés piloter à vue dans les nuages ça fait tâche.

                      Merci aux putshistes su 11/09 de nous avoir donné la preuve des manipulations climatiques de grande ampleur à travers la présence du cyclone ERIN de catégorie 4 à 200km de NYC ce jour là.

                      On vous a vu les mecs. C’était aussi le but de l’opération pour les autres services de la planète : nous avons les moyens de vous réduire à rien avec des armes siliencieuses, donc n’entravez pas notre agenda militaire décrit ensuite par le Général Westley Clark : Afghanistan, Liban, Libye, Syrie, Soudan, Irak, Iran.


                    • christophe nicolas christophe nicolas 20 mars 2015 15:26

                      @Electric


                      Je ne connais pas trop cette histoire de cyclone. 

                      C’est en fait la vitesse de l’explosion qui fait l’impulsion électromagnétique, ça n’a rien de nucléaire. Les molécules sont tellement comprimées par l’onde de choc qu’elles s’ordonnent magnétiquement pour prendre moins de volume, une sorte d’effet piézo-électromagnétique, c’est tout. Comme une explosion nucléaire est très rapide, elle produit un champ très intense. Le WTC était ferromagnétique alors l’impulsion n’a pas trop « débordé » mais bonjour les dégâts, même sans la chaleur, alors il est tombé en petits morceaux.

                      En fait, il ont eu aussi ce souci à AZF mais comme « l’électrisation » arrive avant le bruit de l’explosion, les gens inversent la cause et l’effet. Cet effet peut aussi se produire avec un câble haute tension où avec la foudre. Par exemple, il est possible qu’une rupture d’un câble haute tension ait provoqué une impulsion qui déclenche l’explosion car le niveau de référence d’activation de la réaction chimique baisse avec ce type de champ.

                      On sait depuis longtemps que E se transforme en B par changement de référentiel Lorentzien, on a oublié une chose, le mouvement agit sur toute la matière contrairement à un courant électrique qui agit uniquement sur les électrons de conduction. C’est le problème de Tchernobyl, ils ont branché toutes les pompes pour leur test, même celles du réacteur n°3, ils ont shunté les sécurités du débit d’eau qui a un moment magnétique nucléaire et fait une réactivité négative, ils ont enlevé les barres de contrôle, attendu, puis ils ont commencé leur test en coupant le débit, la réaction a repris en 40 s... Ils n’ont pas compris qu’ils avaient créé un tout petit champ à la surface des barres de combustible qui étouffait la réaction nucléaire, phénix avait eu ce genre de souci, ils auraient pu faire Tchernobyl à Marcoule.

                      Bref, la prudence s’impose...

                    • Electric Electric 20 mars 2015 16:10

                      @christophe nicolas

                      Le boulot de Judith sur le cyclone ERIN, sa trajectoire, les cartes MTO US falsifiées le jour du 11/09, etc.....

                      http://drjudywood.com/articles/erin/erin1.html

                      Elle relie ce cyclone à sa potentielle utilisation pour en extraire de l’énergie. Pour ma part, je pense que c’était tout simplement la machine à faire du beau temps pour crédibiliser le son et lumière.

                      Ce cyclone n’est JAMAIS évoqué quand on parle du 11/09, pourtant, c’est un élément clé de cette journée, et un disclosure sans précédent des techniques de manipulation du climat.

                      Tiens, à propos d’Haïti, le frère d’Hillary Clinton s’était porté acquéreur des mines d’or haïtienne alors que Bill est « assis » sur un pactole de 5 milliards de $ pour la reconstruction qui se résume pour l’essentiel à la construction d’un hotel 5 étoiles.

                      Encore un malheureux hasard.

                      Pour ce qui me concerne, je trouve louche : les tempêtes de 99 en France, Katrina, Haïti 2010, Indonésie 2004, Kobé, Fukushima et probablement d’autres (Mexique, Chine).

                      Usage probable d’armes nucléaires tactiques : Oklahoma FBI, WTC le 11/09, Bali, Afghanistan, Irak, le centre commercial au Kenya avec le vol de l’or de la banque centrale (même trou que le WTC N°6), et possible usage en Syrie et Libye (« tremblement de terre » niveau 8, disparu des écrans, probable test grandeur nature des B-61 tactiques perceuses de bunker).

                      Le premier test grandeur nature de bombe nucléaire à tsunami a été opéré en 1946 au large des aléoutiennes, et a envoyé une vague de 10m sur Hawaï :

                      http://www.livescience.com/3732-mystery-deadly-1946-tsunami-deepens.html

                      Pour le reste, l’univers étant électrique comma la matière, il n’est pas très difficile de manipuler la croute terrestre ou le climat avec les outils électromagnétiques ad-hoc.

                      Pas sûr que ces technos soient aux mains de gouvernements. Plutôt des gros malins qui s’agitent derrière TOUTES les coulisses.


                    • elpepe elpepe 20 mars 2015 01:21

                      des complots partout mamamia
                      il n y a pas besoin de complot pour manipuler l opinion, on est trop con, lache et interesse, c est beaucoup trop simple de manipuler les gens, il suffit par exemple d agiter un billet de 100 euros ah ah ah


                      • christophe nicolas christophe nicolas 20 mars 2015 08:40

                        @elpepe
                         Il ne faut pas s’énerver, il y a quelques vrais complots, une manipulation des opinions assez poussée qui date de la guerre froide et beaucoup de mauvais esprits par cupidité.


                        La Vierge Marie appelle cela du meurtre (sous toutes ses formes) et du mensonge de la part de ceux qui dirigent les affaires du monde avec une iniquité sans nom...

                        Elle a demandé que cela cesse avant 2020 où l’humanité connaîtrait de graves châtiments.

                      • Encabane Encabane 20 mars 2015 08:17

                        Entonnoirs ! Entonnoirs gratuits pour tout le monde ! Qui veut des entonnoirs ?


                        • Electric Electric 20 mars 2015 13:28

                          La première expérience grandeur nature d’ingéniérie sociale a été expérimentée par les jéusites dans leurs reduccionnes du Paraguay de 1600 environ à 1750 sur les indiens guaranis.

                          Des camps bien proprets où étaient entassés les indiens, environ 200 000 au total qui bossaient pour la plus grande gloire de St Ignace sous le regard de leurs maîtres en échange de leur obéissance et du gite et du couvert. Les nefs noires des jèzes rapportaient ensuite le fruit de leur pillage en Europe.

                          Cet épisode a été outrageusement travesti dans la triste réécriture « historique » du film « Mission ».

                          Il fallait faire oublier que cette exploitation était le prélude au déploiement du communisme, au drapeau aussi rouge que celui des fils de St Ignace.

                          Les jèzes ont ainsi eu 150 ans pour expérimenter leur communisme avant déploiement mondial.

                          Hasard malheureux : les plans des reducciones (portail d’entrée avec tours carrées, place d’appel, barraquements en rangs d’oignon) sont la copie conforme du plan d’Auschwitz. Le fait que l’oncle d’Himmler était jésuite n’a sûrement rien à voir avec tout ça. Merde, les jèzes seraient de tous les côtés ? Ben ouais, c’est leur modus operandi.

                          Quand les espagnols et autres portuguais ont mis fin à cela pour de strictes raisons de compétition économique, les indiens sont retournés aussi nus dans leurs forêt qu’ils en étaient sortis.

                          Quand les jèzes ont été dissous en 1773, on n’a pas retrouvé trace du formidable butin.

                          Cet épisode a été narré par Alexandre Dumas à travers le Conte de Monte Christo. Dantes EST la Compagnie de Jésus, travesti sous les traits de l’abbé Buzzoni venu selon ses dires « faire le travail de Dieu » pour assouvir la vengeance de l’ordre et le retour des fils de St Ignace.

                          A peine débarqué de son île au trésor, Dantes achète la banque « Thomson & French » pour se venger des nobles, des banquiers traitres, de la justice qui l’a condamné en s’associant au passage avec les prémices de la mafia italienne. Allusion à peine voilée à l’alliance « jésuites - Rothschild - mafia » actuelle.

                          Il a suffit ensuite d’une alliance toujours d’actualité avec les sionistes démarrée en fanfarre avec l’affaire Dreyfus. On comprend pourquoi Rome a donné la Terre Sainte en gardienage aux sionistes.

                          Le XXème siècle a ainsi vu un revival de l’Eglise catholique romaine qui n’était plus que l’ombre d’elle même en 1914. JPII, le Pape Steinerien sera leur apothéose. Vu le bordel en perspective, les jèzes ont maintenant la haute main sur Rome à travers François.

                          « Parende ac Cadavere », « comme un cadavre dans les mains de l’ordre », François obéira à l’ordre, quitte à s’offrir en holocauste pour la cause. N’a t-il pas annoncé un Pontificat court ?

                          Actuellement, les orthodoxes sont sur la sellette : Russie, Ukraine de l’est, Serbie, Grèce.

                          Hasard ou bien la Sainte Inquisition serait-elle toujours d’actualité avec des moyens différents ?

                          Pour cela, il suffit de regarder qui morfle et qui profite. Vous allez me dire, et les chrétiens d’orient massacrés en ce moment par ISIS ? Des hérétiques au sens romain, donc punis.

                          Selon les projections, à l’horizon 2030, la Chine sera le premier pays catholique du monde. Un catholicisme bizarre matiné de taoïsme et de confucianisme. Pas grave vu que ce sont les jèzes qui ont traduit tous les textes boudhistes, taoistse et réinventé pour l’Empereur de Chine le personnage de Confucius. Ils ont aussi « fait » Louis XIV en prenant modèle sur les fastes de la Cour de l’empereur de Chine. Balèzes les mecs.

                          En Chine, ça vallait bien 70 ans de communisme histoire de reformater les cervelles.

                          Et les USA ? Des hérétiques protestants, des bilble believers. Il vont payer cher leur hérésie.

                          Et les russes ? Ben c’est râté. A peine sortis du communisme, ils se sont à nouveau jetés à corps perdu dans l’orthodoxie. D’où les menaces de guerre contre Putin.

                          Mais tout cela est sous contrôle à travers le « Congress of World Religions » basé à Astana au Kazakhstan, sous la haute autorité du grand démocrate Nazarbaeiv :

                          http://www.religions-congress.org/index.php?lang=english

                          Y’a même la pyramide à nonoeil, encore mieux que l’aéroport de Denver !

                          Toutes les religions officielles mondiales sont représentées, même les zoroastriens, ainsi que toutes les instances mondialistes.

                          Donc, tous ces messieurs sont d’accord entre eux à Astana, mais laissent leurs brebis respectives s’étriper aux 4 coins de la planète !

                          Bizarre vous avez dit bizarre ?

                          Le NWO nous livre deux guerres : une guerre sur le plan matériel (en passe d’être gagnée) et une sur le plan spirituel, la plus importante, la grande bataille cosmique pour le salut ou pas de la race humaine.


                          • Electric Electric 20 mars 2015 14:33

                            Le caractère steinerien de Popol II est fort bien décrit dans les parutions de « Viva Chiesa », controversé, mais sourcé ici :

                            http://www.chiesaviva.com/430%20mensile%20fra.pdf

                            Il a aussi croisé les frankistes, normal en Pologne compte tenu de ses acendances juives (comme Ratzinger).

                            Mais le christianisme steinerien de popol II ne fait aucun doute.

                            Ce qui ne veut pas dire que je prenne position dans ce débat théologique, où que je jète Steiner aux chiottes. J’ai bcp lu aussi Steiner à titre informatif. En fait, faut tout lire, parfois c’est chiant, parfois on tombe sur des bombes, des perles au milieu de la bouse.

                            Bref, popol II était un chrétien luciférien amateur de théatre steinerien où il excellait dans la conquête des actrices.

                            Un mec de son temps quoi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

dadoux

dadoux
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès