• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Article 1 : « toute référence à la durée du temps de travail est abolie (...)

Article 1 : « toute référence à la durée du temps de travail est abolie »

Article 1 : "toute référence à la durée du temps de travail est abolie". 

Non, rassurez-vous, il n'y a pas de loi de ce genre dans les cartons. Le gouvernement socialiste de gauche tient à ce que les hommes blancs bac / bac +2, entre 30 et 45 ans, syndiqués, employés salariés du public ou du CAC 40 (ou retraités), degôche, conservent les avantages liés aux 35 heures et aux rigidités de notre Code du Travail de plusieurs milliers de pages. Tous les autres, les jeunes, les femmes, les pauvres, les riches (au dessus de 4000 euros par mois), les entrepreneurs, les vieux, les non qualifiés, les surqualifiés, n'ont qu'à s'arranger. 

L'Expansion titre "La France continue de détruire des emplois, sauf dans l'intérim." - Un indice de plus que SMIC, 35 heures, CDD et CDI et la rigidité du code du travail sont bien des facteurs majeurs du chômage en ce pays. 

Que le Parti Socialiste ne fasse rien, c'est normal, il est dans une démarche électoraliste. Mais que l'UMP donne des leçons sur les 1 an de Flambysme Hollandisme, c'est d'un comique ! Les élus UMP, notamment celui qui trouve que à moins de 5000 euros par mois, on est un minable (lire L'oligarchie des incapables, un post du 6 janvier 2012), n'ont-ils pas eu la majorité à l'Assemblée et le contrôle de l'Elysée pendant 10 ans ? Pourquoi n'ont-ils pas tout simplement supprimé les 35 heures ? 

On nous dit souvent : le Code du Travail protège le pauvre et faible petit salarié, forcément exploité par les gros méchants capitalistes (de préférence anglo-américains). Question : est ce que la Suisse (40 pages de Code de Travail) est un far west ? 


Comme d'habitude, l'UMP et le PS sont d'accord sur l'essentiel : toujours plus d'Etat, toujours plus de lois.

Hervé Morin et les centristes de l'UDI avaient esquissé un début de reflux, en proposant en 2012 le retour aux 37 heures. L'idée y était, mais trop timide. Il faut supprimer toute référence à la durée du temps de travail dans le Code du Travail, et laisser les gens s'organiser librement avec les employeurs potentiels. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.48/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • daniel paul 16 mai 2013 12:48

    est ce que la suisse est un far west ? m’enfin , non....toutes les mafias du monde donc les politiques aussi y mettent leur pognon gagné au noir,,c’est à dire gagné sans travailler un seul jours sur le dos de ceux qui travaillent réellement sans payer aucune taxe de redistribution de leur vol qualifié  !!!m’enfin un peu de sérieux mec smiley

    faut s’informer smiley


    • gruni gruni 16 mai 2013 13:06

      Formidable votre leçon de libéralisme ! Alors tant qu’à faire après la suppression des 35 heures, supprimons aussi les jours fériés et laissons le patron décider ou nombre jours de congés payés, s’il veut bien nous en donner. Respectez s’il vous plaît, les travailleurs qui se sont battus pour leurs acquis sociaux. Merci !


      • devphil30 devphil30 16 mai 2013 13:20

        Hélas on en parle , la parisot s’insurge contre le nombre de jours fériés en Mai.

        Il avait aussi parler du 11 Novembre 
        Ils sont à vomir ces patrons 

        Philippe 

      • L’affranchi 16 mai 2013 13:40

        Sus aux patrons, libérons le droit de démissionner pour tous les employés pour aller chercher de meilleures conditions ailleurs !!!



      • daniel paul 16 mai 2013 14:09

        Alors là eleusis on ne me la fait pas.. smiley
        ici en Irlande, ex pays référence pour tous en Europe , ou tout est ouvert le dimanche depuis longtemps, ou le statut d’auto entrepreneur existe de puis 40 ans etc etc rien n’empêche le pays de sombrer au même rythme que les autres...en fait comme tout est inversé c’est probablement grâce a son système différent qu’un pays comme la france n’est pas totalement coulé malgré les efforts de la droite et des pseudo socialistes conjugué....d’où la correction que les dits susnommés umps essayent d’infliger à ce pays ....mais ils résistent encore et toujours à l’envahisseur..bon cela dit tout le monde a le droit de mentir honteusement toi aussi bien ami nouveau conserv..

        paix et robustesse sur ta couche !!
        moi aussi je dis n’importe quoi smiley


      • Muriel74 Muriel74 16 mai 2013 14:13

        dans mon « entreprise de santé » les salariés se sont battus pour travailler en 12h15, soit 13h de présence, un problème ? quel problème ? c’est juste la fatigue...hein ? pas le risque de faute professionnelle d’humain qui prennent soin d’autres humains...meuh non, ni les cadences infernales, ni savoir si tout le monde pourra suivre ( moins jeunes, travail de nuit...), ni la perte de vigilence, ni faire 48h et plus en 7 jours (ah ! ce n’est pas pareil que dans la même semaine), ni la diminution du personnel qui en découle. Non mais je rêve, il y en a qui voudrait pas travailler le dimanche alors que par dérogation nous le faisons depuis toujours ( mode ironie on) , c’est NO LIMIT l’auteur


      • sleeping-zombie 17 mai 2013 11:47

        Oui !
        Et on va jusqu’au bout de la démarche : on supprime aussi le droit de propriété du capitaliste.
        Et au patron de négocier avec les employés pour savoir à qui appartient la production. Sans la moindre intervention d’un quelconque police.
        Là ça deviendrait intéressant.
        Mais ce qui est chiant avec ces faux-culs de « libéraux » c’est qu’ils ne vont jamais jusqu’au bout de leur pensée.


      • devphil30 devphil30 16 mai 2013 13:22

        Et l’article 2 sera toute référence à un salaire minimum et décent sera supprimé 


        Va blogger dans ta sphère pendant que d’autres triment pour gagner juste de quoi manger et se loger et encore pendant que d’autres déjà plein de fric continue de s’engraisser .....

        Philippe 

        • spartacus spartacus 16 mai 2013 13:42
          Ce matin monsieur Dupond petit entrepreneur décide d’embaucher.

          -Bien entendu il doit lire en entier la dernière version du code du travail, les Livres, Titres, Chapitres, Sections, et Paragraphes, 10 000 articles, 2800 pages, 8 tomes, sans oublier les mises a jour qui annulent et remplacent et celles ajoutées depuis la dernière fois.
          -Ensuite, il doit bien regarder sa convention collective parmi les 44, et la trentaine de pages de celle ci, sans oublier les mises a jour qui annulent et remplacent et celles ajoutées depuis la dernière fois
          -Ensuite il doit rédiger un contrat de travail, ne rien oublier et envisager toutes les situations pour bien se couvrir .Un avocat ou conseil juridique sera pas de trop.
          -Bien entendu il doit vérifier que c’est en adéquation avec le règlement intérieur.
          -Il faudra aussi vérifier les milliers de jurisprudences qui se substituent à cet ensemble...
          -Il doit aussi prendre une assurance juridique.

          Ce soir monsieur Dupond décide d’embaucher .....une autre fois....Et des Dupond...qu’ils sont nombreux.

          • Pyrathome Pyrathome 16 mai 2013 13:54

            Avec Spartacus, votez pour le rétablissement de l’esclavage !!
            Bravo Spartacus, il faut des vrais hommes courageux comme toi pour relever encore plus le pouvoir d’achat des riches samaritains.....Faut pas se laisser faire par les 99 % de gauchouillards indigents...


          • Robert GIL ROBERT GIL 16 mai 2013 14:00

            des Ducons aussi y’en a plein...pas vrai sparagus ?


          • Bubble Bubble 16 mai 2013 16:35

            Je ne comprend pas vraiment pourquoi des gens se défendant démocrates comme vous trouvent à redire au commentaire de Spartacus.

            Avez vous déjà essayé d’ouvrir le code du travail ? Spartacus ne fait rien que dire qu’il est illisible, ce qui est exact ; il n’a absolument pas remis en cause aucune loi de ce code même...
            Et, dans une démocratie où un citoyen lambda devrait pouvoir prendre connaissance de la loi, il est inadmissible qu’un tel code du travail ne soit pas accessible par quiconque n’a pas passé 5 ans de sa vie à l’étudier. Inadmissible, au sens de l’entrepreneur qui doit payer un avocat pour embaucher dans le respect des normes, autant qu’inadmissible du point de vue de l’employé qui aimerait se défendre !
            ...On se croirait à « La ferme des animaux »...


          • devphil30 devphil30 16 mai 2013 16:54

            Ton Dupond devra embaucher si il veux s’en mettre encore plus dans les poches mais en France il existe le code du travail qui permet au salariés de ne pas être encore trop exploité.


            Dupond ne peux pas considérer les personnes qui cherchent du travail comme des esclaves que l’on peux employer à bas coût car d’autres personnes ont donner leur vie pour cette protection.

            Vos commentaires sont récurrents sur le thème du libéralisme mais attendez la libéralisation du travail et vous comprendrez votre erreur , il est toujours plus facile de perdre des acquis que d’en gagner. 

            Philippe 

             

          • escoe 16 mai 2013 17:53

            Le code du travail n’est pas particulièrement difficile à lire si on sait ce qu’on cherche. Avez vous essayé les codes du commerce, de la sécurité sociale, de l’environnement ?


            Et puis essayez donc d’allez naviguer dans les sources documentaires du paradis libéral, vous allez vite pleurer.


            Quand à la législation suisse du travail, une rapide vérification montre qu’elle fait bien plus de quarante page. C’est un mythe entretenu par le fait que le découpage n’est pas la même qu’en France.

          • escoe 16 mai 2013 17:56

            Spartacus est musulman et a une boite de textile au Bangladesh ? J’en reviens pas !


          • spartacus spartacus 16 mai 2013 18:35
            Embaucher dans l’environnement législatif actuel, c’est s’acheter des problèmes principalement en France. 

            88% des nouvelles embauches se font actuellement en CDD. 

            -Pourtant un CDD, c’est plus cher, les 10% de précarité, des salariés moins impliqués puisqu’ils se savent temporaires, un contrat de travail limité, mais pratiquement incassable sauf faute lourde qui oblige même avec un salarié imcompétant à le garder jusque la fin.

            Ça devrait être l’inverse..... Ça vous surprend pas ?.... ça vous étonne pas ?

            Vous êtes tous bien fonctionnaires ou dans des multinationales en monopoles pour vivre dans le déni de ces réalités ?
            Vous êtes tous resté à Zola ?

          • TSS 17 mai 2013 10:35

            -Pourtant un CDD, c’est plus cher, les 10% de précarité, des salariés moins impliqués puisqu’ils se savent temporaires, un contrat de travail limité, mais pratiquement incassable sauf faute lourde qui oblige même avec un salarié imcompétant à le garder jusque la fin.

            ABRUTI !  le CDD a une periode d’essai de 3 mois renouvelable ! Si en 6 mois un patron n’est

            pas capable de determiner la valeur de son embauché ,c’est lui qu’il faut virer !!

            Tellement de patrons profitent de cette possibilité pour avoir du personnel qui se defonce et

            l’ejecter à la fin de la periode d’essai ... !!


          • TSS 17 mai 2013 10:43

            Pardon , le CDI !!


          • TSS 17 mai 2013 10:45

            D’ailleurs dans le CDD il y a aussi une periode de retractation... !!


          • foufouille foufouille 17 mai 2013 10:49

            "-Pourtant un CDD, c’est plus cher, les 10% de précarité, des salariés moins impliqués puisqu’ils se savent temporaires, un contrat de travail limité,"

            crassus vient de montrer qu’il est dirigeant de rien

            le mec temporaire espere un CDI et bosse plus
            il fera pas greve pour une prime, une augmentation
            il est cense etre la de facon temporaire, donc pas de CDI possible


          • spartacus spartacus 17 mai 2013 10:51

            @TSS

            L’insulte ça t« apporte du bien ? 
            En plus tu comprends rien.

            On se demande donc avec de tels avantages »extraordinaires" pourquoi les patrons n’embauchent pas des CDI et qu’ils persistent a embaucher des CCD.

            Pour toi c’est même pas une question de contrat, c’est une question de respect aux autres qu’ont’embauche pas.

          • Nums Nums 17 mai 2013 11:01

            des salariés moins impliqués puisqu’ils se savent temporaires


            Faux !

            Très souvent, on fait miroiter au candidat une évolution vers un CDI. Donc, en cours de CDD, le candidat se défonce pour bien faire son taf et espère obtenir à terme le précieux CDI qui en fait n’est pas prévu par la boîte.

          • foufouille foufouille 17 mai 2013 11:34

            en france, il est interdit d« embaucher » tous le temps des CDD


          • spartacus spartacus 17 mai 2013 14:32

            @Foufouille,

            Il n’est pas Interdit d’embaucher tout le temps des CDD.
            Il faut un « motif » d’emploi temporaire. 

          • TSS 17 mai 2013 16:30

             Periode d’essai de CDI entre 1 mois et 3 mois renouvelable !

            Tellement de patrons profitent de cette possibilité pour avoir du personnel qui se defonce et

            l’ejecter à la fin de la periode d’essai ... !!


            je persiste ,j’en connais plein de ces patrons dont vous faites vraisemblablement parti

            quoi que au vu de votre presence continuelle sur AV vous ne devez pas être souvent au « taf » !!

            Et puis ne me tutoyez pas ,nous n’etions pas dans la même« charette » de licenciés... !!


          • Robert GIL ROBERT GIL 16 mai 2013 13:59

            effectivement il ne faudrait pas parler de durée, il faudrait que le travail soit partagé pour qu’il n’y ai plus de chomage...et s’il faut faire 20 heures et bien faisons 20 h , mais tous. Parler du temps de travail en laissant des millions de chomeurs sur le carreau n’a aucun sens.

            Voici deja une piste : DES ECONOMISTES PROPOSENT LA SEMAINE DE 30 HEURES


            • daniel paul 16 mai 2013 14:21

              nous irons par là c’est inéluctable ,sauf de vitrifier des milliards d’humains...ce dont la société marchande de profit est capable ,Hiroshima fut d’ailleurs l’ultime tragedie en tant que chef d’œuvre

              Comme nous sommes dans un monde dont le cerveau est bêtement coincé sur la touche plus on se dit...mais que vont ils encore inventer ?

              Attention a jouer au même jeu que ces gens, fait de nous des responsables a part entiere..


            • 20 heures de quoi ? Vous pouvez etre maçon ? carreleur ? boucher, vous ? Ca n’a pas de sens, le partage du travail.


            • daniel paul 16 mai 2013 15:08

              si si ce sera la fin des parasites comme toi !!! smiley


            • hunter hunter 16 mai 2013 15:30

              Allez....

              Tous les jours un peu de propagande libertarienne !

              Eh merde, les articles ne décollent toujours pas au score :

              Ouh là, le « boss » du parisien libéral, ne va pas être content ! Pas efficace le gars, pas productif tout ça !

              ah ça sent le petit carton avec ses effets personnels, et « vous monterez à la paye, chercher votre solde de tout compte »

              -Mais Monsieur, le service paye a été délocalisé en Bulgarie il y a 3 ans !

              - Ah oui c’est vrai....bon on vous enverra tout ça par courrier alors !

              Et hop, un libertarien à la lourde.....qu’est-ce qu’on rigole !!!!

               smiley

              Salut à Daniel en passant !

              H/


              • louphi 16 mai 2013 15:47

                Eleusis Bastiat-Le parisien libéral

                « Article 1 : ‘’toute référence à la durée du temps de travail est abolie’’. Non, rassurez-vous, il n’y a pas de loi de ce genre dans les cartons »

                C’est normal qu’elle ne soit plus dans les cartons, puisque Normal 1er l’a sortie du carton, sa boite à outils, et qu’il la tient dans ses mains, se préparant à frapper.



                • foufouille foufouille 16 mai 2013 17:52

                  bon articla liberal esclavagisme
                  tu veut aussi gazer les vieux ?


                  • Le421 Le421 16 mai 2013 19:43

                    Depuis longtemps je dis qu’il faut rétablir la « louisette » pour ceux qui commencent sérieusement à se comporter comme des esclavagistes.
                    Le jour ou ça va vraiment péter et qu’il y en aura quelques-uns pendus par les « gesticules » aux poteaux téléphoniques, ça va se calmer tout seul.
                    Le problème, c’est la mondialisation. Il faudrait se préparer à une révolution dure mais bien gérée, sachant que ça serait un très mauvais exemple donné au monde.
                    En effet, une révolte de la plèbe dans nos mondes « civilisés » et des puissants mis à bas, il ne faudrait pas qu’il y ait contagion.
                    En attendant...
                    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos têtes
                    Ami, entends-tu le cri sourd du pays qu’on enchaîne
                    etc,etc...


                    • GASTON7864 16 mai 2013 19:50

                       

                      Comme en tout il faut un juste milieu.
                      Ce que vous proposez est le cas extrême où le travailleur sera soumis à la loi du plus fort, avec le risque de rejoindre les conditions de travail des pays dit sous développés .

                      Maintenant chacun peut souhaiter ce qu’il veut, mais est-ce l’intérêt de de la France ?



                      • lapindebois lapindebois 16 mai 2013 23:16

                        Hu, hu, hu... Encore un qui a trop écouté les chroniques de jean-Pierre Gaillard quand il était petit. Outre le catéchisme du libéral ordinaire, vous tentez d’embrouiller le message avec quelques perfidies que je me permets de relever :

                        1/ Essayer de soulever les « minorités » (jeunes, femmes, vieux, pauvres...) contre les « hommes blancs de 30-45 ans » de la classe moyenne (vous auriez rajouté « hétérosexuels », j’aurais cru avoir encore affaire à un communiqué du lobby LGBT). Voilà qui vous donnerait des airs progressistes à peu de frais, si ce n’est que ça leur fera une belle jambe, à ceux qui sont exclus du système, de savoir qu’ils ne sont plus les seuls à être pétrin.

                        2/ Ajouter à ces minorités opprimées... celle des « riches » ! Très amusant, mais ça vous démasque complètement.

                        3/ La dénonciation de la complexité et de la longueur du code du travail : alors là, ce n’est pas moi qui vous donnerai tort. Moi aussi, je verrais bien un code du travail à 40 articles, sauf qu’ils ne seraient peut-être pas rédigés comme les vôtres. Reste à savoir pourquoi le droit du travail a subi cette inflation législative. Peut-être simplement parce qu’on dissimule depuis l’apparition du capitalisme un fait pourtant fondamental : la condition des travailleurs (salaire, durée du travail ou autre) est fonction du rapport de forces entre les classes sociales et non de la négociation entre deux individus.

                        La classe sociale des travailleurs étant historiquement en position d’infériorité, on a voulu, pour éviter une révolution, lui aménager ses conditions de travail par la loi. Loi que les capitalistes ne cessent de vouloir contourner, ce qui implique de nouvelles lois pour boucher les trous, et ainsi de suite, pour aboutir au code à 4 chiffres que nous connaissons.

                        Or il se trouve que sur ce point je vous rejoins : vouloir protéger les salariés par le code du travail dans un système où les rapports de force entre travail et capital sont dissymétriques est illusoire sur le long terme. A terme, c’est le rapport entre les classes et la notion de propriété qu’il faudra réformer.

                        4/ La comparaison avec un autre pays, forcément au désavantage de la France, ce vieux pays forcément sclérosé. Or précisément en Suisse les rapports entre classes sociales ne sont pas les mêmes qu’en France, ce qui explique qu’on puisse avoir éventuellement de bonnes conditions de travail avec un droit plus souple (cela dit, votre histoire de code du travail de 40 pages est une invention).

                        Il existe une infinité de contre-exemples de pays qui cumulent absence de droit du travail, misère et oppression (c’est même plutôt la règle en ce bas monde).

                        Tout cela étant dit, je conçois sincèrement les difficultés éprouvées par les très petites entreprises pour faire face à des lois conçues pour le grand capital. Reste qu’au lieu de pester contre cette réglementation, les petits patrons (qui sont aussi des travailleurs) feraient mieux de se retourner contre le système qui rend ces lois nécessaires.

                        Alors peut-être les « gens » pourront « s’organiser librement » sans l’intervention de l’Etat.


                        • escoe 16 mai 2013 23:58

                          A terme, c’est le rapport entre les classes et la notion de propriété qu’il faudra réformer.


                          Par définition ça ne peut pas se réformer et ça ne pourra qu’être révolutionné.

                        • TSS 17 mai 2013 10:41

                          @ l’auteur

                           Je vous signale que les 35H c’est de la théorie ! dans la vie courante ,ce n’est pratiquement

                           jamais respecté.

                           Quant aux employés qui se battent pour travailler le Dimanche, si leurs employeurs les payaient

                           normalement, ils ne le feraient pas !

                           le SMIC c’est moins de 1000 € nets par mois ,cela a dû vous echapper ... !!


                          • sam turlupine sam turlupine 17 mai 2013 11:07

                            Plus de Code du Travail, plus de smic,plus de CDI, plus de contrainte horaire, plus de retraite (sauf ceux qui ont les moyens) ; tel est le formidable programme des libéraux : un retour au servage, à l’esclavage, la plus formidable régression sociale, sociétale, civilisationnelle de tous les temps, au bénéfice des mafias financières !

                            Ces mecs sont à enfermer dans des camps, avec leurs Monopoly : on pourrait aller les voir, leur lancer des cacahuètes, des bananes, tant ils s’apparentent à des chantres du retour à l’ère des primates
                            Ils sont pour la loi du plus fort : lâchons les dans la jungle, la vraie, pour la libre concurrence !
                             smiley


                            • wesson wesson 17 mai 2013 12:10

                              bonjour l’auteur, 


                              ce qui caractérise les libéraux, c’est toujours la petitesse dans le but à atteindre. Voyez les choses en grand que diable ! Je vous propose la rédaction suivante : 

                              Article premier et unique : Toute référence à une législation concernant le travail est abolie 



                              • sam turlupine sam turlupine 17 mai 2013 14:18

                                Eh ben, mon gars...

                                C’est pas jojo, ça, de nourrir en soi une « haine latente » ; très mauvais pour la bile, l’estomac, les intestins, sans parler du psychisme et de la personnalité.

                                Faut consulter...


                              • TSS 17 mai 2013 16:50

                                « Il faut contrôler les budgets publics,baisser le niveau des taxes,reformer le système de

                                 protection sociale,demanteler les rigidités sur le marché du travail(flexibilité)de sorte

                                 qu’une nouvelle phase de croissance ne sera atteinte que si nous faisons un effort. »

                                 partie d’un discours fait par mr Hans Tietmeyer, patron de la Bundesbank ,en 1996,cela

                                fait 17 ans.

                                 le« si nous faisons un effort » ne concerne que les salariés.

                                Après l’on pourra toujours dire que ce n’est pas l’Allemagne qui a dicté la marche à suivre

                                de l’Europe... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès