Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attentats de Bruxelles : après les récupérations politiques, les (...)

Attentats de Bruxelles : après les récupérations politiques, les récupérations économiques

Les tragiques attentats de Bruxelles ont donné lieu à une paralysie des transports en commun. L’occasion pour les taxis et certaines compagnies de s’en mettre plein les poches.

Y a-t-il une limite à la cupidité ?

La récente tragédie bruxelloise nous a montré qu’hélas non. Entre taxis véreux et compagnie aérienne sans foi ni loi, les prix ont décollé rapidement depuis Bruxelles. Profitant de la détresse des voyageurs, certains acteurs économiques ont ainsi proposé des tarifs dépassant les raisons.

Taxis : entre 300 et 600 euros selon le Point

Les conséquences des attentats de Bruxelles ont été ressenties jusque dans Paris, avec l’arrêt notamment des trafics de Thalys reliant les deux capitales. Certains chauffeurs de taxi y ont vu l’occasion de toucher gros, en proposant des prix complètement fous. « Un taxi m’a proposé un trajet Paris-Bruxelles en van à 150 euros par personne. J’ai refusé. » raconte un Français coincé à Bruxelles dans un témoignage le quotidien 20 minutes. « Je le fais à 300 euros », «  Je le fais à 600 euros » déclareront d’autres individus.

Evidemment, tout ce qui est rare est cher. Alors que les transports sont bloqués et que de nombreux voyageurs veulent rejoindre Paris, les taxis l’ont compris et en profitent pour gonfler leurs prix.

 

Une manœuvre que certains justifient par des nécessités économiques… Mais qui a quelque chose de rebutant. La réputation des taxis, déjà bien entamée par une longue guerre de tranchées avec Über, ne risque pas d’aller dans le bon sens.

Mais à ce petit jeu, les chauffeurs de taxis sont loin d’être les seuls.

Ryanair : 6000 livres pour retourner à Londres

Autre mode de transport, même logique.

Le transporteur irlandais Ryanair, connu pour ses frasques et son côté rapiat, fait de nouveau parler de lui dans la presse britannique. La compagnie low-cost a ainsi demandé à 28 conseillers parlementaires britanniques de payer plus de 6 000 livres pour changer leurs billets à la suite des attentats. Dans le détail, elle a ainsi exigé 154 livres pour la différence de prix entre les deux vols et 60 livres de frais administratifs, soit près de 270 euros de marge avec le billet d’origine !

Chris Webb, conseiller parlementaire et un des passagers interrogés, a décrit un service client « absolument atroce », après qu’il a essayé de joindre ce dernier pendant plus de deux heures, sans succès. Un autre passager, Barrie Grunewald, décrit un traitement « tout à fait irrespectueux ». Face à la fronde, un député anglais a pris la parole devant ses homologues parlementaires, en appelant Ryanair et toutes les autres compagnies aériennes à «  faire des efforts ».

 

Si l’aéroport de Zaventem avait bien été fermé à la suite des attentats de Bruxelles, celui de Charleroi, son pendant low-cost, était resté ouvert, avec des conséquences très visibles sur le trafic aérien (cf tweet).

Preuve étant qu’entre éthique et business, certains ont fait leur choix.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 24 mars 08:37

    Il faut remonter à la source du chaos actuel, et trouver les responsables, à savoir le monde politico-économico-financier…qui depuis les invasions coloniales détourne la tête devant ses turpitudes envers tous ces pays conquis pour faire de l’argent sale. Nous payons aujourd’hui leurs fautes, mais avons dressé des statues pour ces mafieux et pire, continuons le pillage des richesses qui ne nous appartiennent pas. Alors pourquoi pleurer des larmes de crocodiles maintenant plutôt que de jeter les responsables dans la fosse septique d’où ils n’auraient jamais dû sortir… !
    .
    voir :
    TERRORISME : punir sévèrement les responsables !


    • Massada Massada 24 mars 10:17
      Les aéroports du monde entier appellent Israël à l’aide

      Dans le sillage des attentats qui ont frappé mardi un aéroport et le métro de Bruxelles, les fonctionnaires de l’Autorité aéroportuaire d’Israël ont croulé sous des dizaines de demandes d’assistance dans la sécurisation des aéroports du monde entier.


      • JL JL 24 mars 10:41

        @Massada
         

        Merci qui ? Daech ? L’islam ? Les petites frappes décervelées ?
         
        Vous êtes un ingrat !
         

         



      • leypanou 24 mars 14:45

        @Massada
        Les aéroports du monde entier appellent Israël à l’aide   : ils n’ont pas dû lire cet article alors car, après l’avoir lu, on peut se poser des questions.


      • marmor 24 mars 18:10

        Quand on ne sait pas, on se tait !
        150 € en taxi, c’est pas cher. Distance Bruxelles / Paris : 320 Kms, autant pour le retour, soit 640 Kms et six heures de conduite + carburant + autoroute.......
        Le fisc autorise à tout utilisateur de son véhicule perso pour travailler, une déduction fiscale de 0.55 € du kilometre, ce qui n’est pas généreux, mais pour la distance Paris /Bruxelles ça fait 352 € de frais estimés.
        Donc, vous écrivez n’importe quoi, et en bon gaucho, vous pensez que les taxis auraient dû proposer les voyages pour 50 € !!

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès