• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Avec Jean & Nicolas, Redoublons De Rire !

Avec Jean & Nicolas, Redoublons De Rire !

Je ne savais pas.
Qu’il était drôle.
Henri Guaino.
Pourtant, il l’est.
Ainsi, mardi matin (le 13 octobre 2009) sur RMC, quand montant au créneau pour défendre Jean Sarkozy, il asséna que le fils du président n’avait “pas plus de droits que d’autres, pas moins non plus”.

Déclaration du Mardi 14 Octobre 2009

Nonobstant le fait que cette formule (lassante) nous ramène à … Nicolas Sarkozy qui se plaît (et complaît) à nous rappeler qu’en tant que chef de l’État, il ne doit pas être traité “ni mieux, ni moins bien qu’un autre", ou, qu’il n’est pas "au-dessus des lois, mais pas en dessous, non plus", n’est-ce pas cocasse d’entendre qu’un jeune homme de 23 ans venant de redoubler sa première puis sa seconde année de Droit n’a “pas plus”, “ni moins” de … “droits” qu’un autre ?

Sans doute suis-je “bon public”, mais vois-tu, ça m’a fait la matinée.

Je pensais bien naïvement qu’ainsi repu, en cette période de vaches maigres, le reste de la journée allait tristement s’étirer, quand soudain, je vis dans mon écran surgir “ni plus”, “ni moins” que .. Nicolas Sarkozy.
Diantre, me disais-je ! L’affaire est-elle si grave, “plus” encore que le chômage galopant, mais “pas moins” que le déficit abyssal de l’État, pour que le président de la République vienne, en personne, s’expliquer sur cette nomination .. cette élection dont son fils était, à son corps défendant, la principale victime ?
Je me souvins, subrepticement, que l’un des buts de cet homme était de “bâtir une justice qui protège les victimes”.
Quoi de plus normal, alors, qu’il vole au secours de son fils, non parce qu’il est son fils [ .. un ange, blond de préférence, passe … ] mais parce qu’il se trouve, actuellement, le rejeton, être la victime expiatoire d’une gauche (forcément sectaire) ou d’internautes (forcément lyncheurs).
Or, pas du tout !
Monsieur Sarkozy, en lieu et place de Luc Chatel, “présumé” Ministre de l’Éducation nationale, venait tout benoitement (comme dirait François Fillon de retour du Vatican) nous présenter sa réformette .. sa grande et belle réforme des lycées.

Comment aurais-je pu me douter que j’allais m’esclaffer “plus” encore, mais “pas moins” non plus, que plus tôt dans la matinée ?
Comment aurais-je pu deviner que Nicolas Sarkozy était aussi drôle que son “nègre” attitré [*] ?

Pourtant, ce fut le cas.
Quand il déclara que le lycée, créé par Napoléon, signifiait “la fin des privilèges de la naissance”.
Puis ajouta que :
Désormais ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né. C’est d’avoir travaillé dur et d’avoir fait la preuve, par ses études, de sa valeur”.
Je dois avouer que de rire, je redoublais, mais aussi, avais peine à croire ce que Jean .. ce que j’entendais.
Tout de même, ce ne pouvait pas être vrai ? Ce devait être un film ! Et d’ailleurs, ne proposait-il pas, un peu plus tard, avec énormément de Funès … de finesse, d’installer des ciné-clubs dans les lycées ?
Alors comme ça, Guaino et Sarko seraient nos Groucho et Chico à nous ? …
... Non, pas ceusses des Marx Brothers, quand bien même voudraient-ils moraliser le capitalisme (autre blague à succès, cela dit, du “couple” présidentiel) non, ceusses qui sévissaient dans “Les Enfants du Rock” d’Antenne 2. Antenne 2, qui dois-je le préciser, ne fut jamais, qualitativement parlant, “au dessous” de Tf1, mais pas en “en dessus” de FR3, non plus.

Quand je pense que des malotrus, des malpolis, osent, jusque dans le Times, évoquer une République "bananière", alors qu’en réalité, nous avons là, avec Henri, Nicolas, deux comiques de première dont le seul souci est de nous filer la banane.
La “cheupé”, pour parler le jeune d’avant-hier !

Et justement, puisqu’on en cause, il vint clore cette hilarante journée, le jeune. Le Jean. Celui de 23 ans. “Un âge trop petit pour un poste trop grand” soliloquerait la marionnette de Frédéric Mitterrand de “Les Guignols de l’Info”.
Le voilà donc dans le JT de France 3 Paris/Ile-de-France, notre redoublant, brushing impeccable, mirettes coiffées d’une improbable paire de lunettes. Improbable, car, va savoir si c’était fait "tout exprès" (j’ai la faiblesse de penser que oui ..) elle le vieillissait. Et de surcroît, lui donnait l’allure du "bon élève".
Et il l’est.
Je veux dire qu’il a tout bien appris de son père. Sur le bout des doigts. Comme lui, il cumule les fautes de français (“Rompez le silence, c’est pas vraiment ..” ou : “La question est de quoi est-ce qu’il s’agit ?”) les aphérèses (“Chuis un élu comme les autres”) les questions que personne ne lui pose (“Croyez-vous que je me suis tourné les pouces depuis deux ans ?”) et le volontarisme biffé de toute négation (“J’ai pas envie de me plaindre, j’ai envie d’agir”).
Mais il était surtout écrit que cette journée serait drôle jusqu’au bout. Et gloire au Prince, grâce à qui, elle le fut. Quand balayant la polémique sur son jeune âge (alors que la seule interrogation, en fait, porte sur ses éventuelles compétences pour le poste auquel il prétend ) il fit mine de s’offusquer, nous demandant ce qu’on voulait à la fin, nous qui, depuis toujours, réclamions, je le cite, tant c’est savoureux :
Un renouvellement de la classe politique !

.. Oui, tu as bien lu, il l’a dit. Lui, Jean Sarkozy, qui déjà parle comme un vieux (briscard) de la politique, qui use des mêmes ficelles, des mêmes arguments, de la même langue de bois, brandit son âge comme un étendard et te balance qu’il est synonyme de “renouvellement de la classe politique” !
Je n’irai pas jusqu’à dire que ce godelureau est plus drôle que son père, disons, selon l’expression abstruse mais consacrée, qu’il ne l’est “pas plus” mais “pas moins”.
Toujours est-il que d’entendre un Sarkozy dire qu’il représente le renouvellement de “sa classe” alors qu’on se fade, sans discontinuer, son père depuis sept longues années, c’est vraiment, mais vraiment très drôle.

Pour conclure cette putain de journée, je tiens à dire, sereinement, calmement, à tous ceux qui voient des nains ou des #jeansarkozypartout et considèrent le "Prince Jean" comme un jeune homme pressé, plus encore que ne l’était son père à son âge, qu’ils se trompent. Car Nicolas n’a pas attendu l’Université, lui, pour doubler une classe.
C’était fait dès la sixième.
En d’autres termes, Jean, tout Sarkozy qu’il est, n’est “pas plus” rapide que son père. Qui ne l’est “pas moins”, non plus.



[*] Oui, Guaino, tout le monde le sait, est, depuis la campagne présidentielle 2007, le “nègre” de Nicolas Sarkozy. 
Accédant à la fonction suprême, notre monarque n’aurait pas dédaigné en avoir quelques autres sous la main. Seulement voilà, son éminence, grise, le Sieur Hortefeux, celui-là même doté d’un humour massif (central) le lui déconseilla fortement, arguant que :
Un nègre, ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça pose des problèmes."
Tu vois, on n’a pas fini de se marrer avec “ces gens-là” …
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 14 octobre 2009 10:52

    Exact, quoi que je doute qu’ils nous amusent autant qu’ils nous emmerdent !


    • Fergus Fergus 14 octobre 2009 10:57

      Ce pourrait effectivement être drôle si ce n’était triste à pleurer pour une France qui sombre sous les agressions et les pantalonnades du Clan Sarkozy !


      • fhefhe fhefhe 14 octobre 2009 11:04

        JS est un « Bon ? » comédien , beaucoup ont oublié qu’il devait jouer une pièce de théatre avec la fille de Bernard Tapie !
        Berlusconi , je le répète , est un « ange » en comparaison à nôtre Empereur. Le premier avec son argent a crée un Grand Groupe de Presse...le second , sans UN , contrôle 75% des Merdias...et 100% du plus Grand Centre d’Affaires d’Europe.

        JS désire faire du droit comme son Pére et sa Grand-Mère (paternelle) mais a t-il le DROIT de ne pas respecter les paroles de son Père...( Cf entre autre discours du 13 /10 /2009)

        En 2011 , JS sera Président du 92 et aura 2 ans d’expérience en tant que Préident de l’EPAD...Quel CV à 25 ans il aura sans doute réussi sa Maitrise de Droit ....DIVIN.

        Jean François Coppé sur Canal + lors de l’Emission de Michel Denisot (le 12 10 2009) Véridique.... a dit que nôtre Président aurait mérité également le Prix Nobel de la Paix .(Je suis convaincu qu’il a dit cela ....téléguidé par son « Guide » ...)

        J’en reviens à BERLUSCONI qui a rencontré un couple Présidentiel « Très Bronzé » a impacté les médias....
        Nôtre Empereur , lui , par des « Gaffes » planifiées veut démontrer que dans son Pays tout lui est permis. Il savait que les dossiers FM et JS auraient un retentissement International.
        Il a acheté une partie de l’Espace télévisuelle de la planète pour ZERO € !!!

        Ses conseillers en communication ont COMME UNIQUE ACTEUR un névrosé du Pouvoir , non pas National ...mais International qui sacrifie même son fils sur l’autel de l’ambition.

        Quels parents chirurgien , laisseraient leur fils ...opérer aprés 2 ans d’Etudes ...
        Quels parents ingénieurs des ponts et chaussées , laisseraient leur fils construire un pont ....
        Etc...

        Tu n’as pas appris à nager mon fils ???
        Ce n’est pas grave ....plonge le Peuple c’est de la boue , tu ne peux que te salir mais pas te noyer. Pour te laver , j’ai la lessiveuse « Merdiatique » et l’Histoire est écrite par les Vainqueurs ... !!!

        Quant à la

        J eunesse
        S acrifiée....

        Courage et Tenez Bon

        JS = Jean Sarkosy


        • Gorg Gorg 14 octobre 2009 11:06

           Ces parasites et leur clique se moquent éperdument des du peuple Français. Leur attitude et leurs propos sont insultants. A quand une révolte citoyenne ? Jamais, les Français sont des veaux (CDG) ......


          • geo63 14 octobre 2009 11:24

            Article que j’aime vraiment.
            En effet, pas un média n’a souligné qu’il venait là (je parle de N. K.) en lieu et place du Ministre de l’Education Nationale, qui est ??, ou éventuellement du Premier Ministre qui est François Fillon (jusqu’à nouvel ordre). Les merdias sont tellement en symbiose avec le Maître qu’ils admettent désormais que Le Président (comme jean Gabin, mais en plus petit) parle en permanence au nom des Ministres, du Gouvernement, des Chambres etc...Ce glissement dans la constitution est désormais entériné par les caniches.
            Le contenu du discours est en effet à mourir de rire, j’espère que les vrais humoristes vont s’emparer de ce thème inespéré. Mais combien y-a-t-il de lèches-bottes dans le tas.


            • geo63 14 octobre 2009 11:31

              je voulais dire N. S., ma langue a fourché. N. K. ce pourrait être Nikita Kroutchev par exemple, celui qui tapait sur la table avec sa godasse (bien cirée) à l’ONU.


            • Philou017 Philou017 14 octobre 2009 12:08

              Vous êtes mauvaise langue.
              Le lynchage dont est victime le Dauphin Jean est visiblement issu d’une campagne de l’extrême-droite haineuse, dont évidemment l’antisémitisme n’est pas absent. On en avait eu un avant-goût avec les déclarations scandaleuses du sieur Siné justement viré d’un magazine par un directeur clairvoyant.

              Non, vous n’avez rien compris.

              La promotion de Jean Sarkosy à un poste qui ne correspond en rien à ses capacités est volontaire. Elle vise en réalité à faire oublier le scandale autour du « touriste » Mitterand, afin de faire plaisir à Carla et au courageux aréopage d’artistes qui soutiennent notre président bien-aimé. L’Epad ne risque rien, car des conseillers avisés seront là pour éviter au Dauphin les conneries les plus graves.

              C’est là que l’on voit la haute maitrise stratégique de notre président, qui fera le moment venu faire oublier ce faux scandale par une autre encore plus gros, ou en faisant ressortir les malversations iniques d’un dirigeant de l’opposition, voire en en débauchant un opposant avide de maroquins. On peut faire confiance à notre divin élu pour sa capacité à élaborer des diversions savamment pensées.

              Il est par ailleurs scandaleux dans cette affaire que des meutes avides de sensationnel et de lapidation facile fondent sur un innocent qui ne demande qu’à apprendre son métier.

              Concernant notre président, la postérité retiendra l’image d’un conducator bon pére de famille, soucieux des intérêts de ses proches, habile stratège et dont la haute stature aura illuminé le monde.


              • Yvance77 14 octobre 2009 12:13

                Salut,

                Je sais pas s’il y a une France du mérite, mais au moins la France mérite cela.

                Quand une partie du peuple a voté pour ce clan d’ordure faut pas s’étonner que même en Italie - pays qui en connait un rayon question escrocs mafia et pot de vin- se foute de notre gueule.

                Ou alors ils se tirent la bourre entre Pipole 1er et le Cavaliere pour savoir qui mérite le prix du traitre à la Nation.

                A peluche


                • Nicole 14 octobre 2009 13:44

                  Arriver à faire rire du grotesque grave, du grand art. Bravo.


                  • Paul Cosquer 14 octobre 2009 15:02

                    Jean Sarkozy qui dit incarner “Un renouvellement de la classe politique !

                    Mais savez-vous qu’il est intimement convaincu qu’il a raison et que jamais le doute ne le touchera (tout comme l’esprit et le talent d’ailleurs...)

                    L’UMP et la presse d’applaudir : « Enfin une bouffée d’oxygène ! Un regard pénétrant sur l’avenir de notre pays ! Une relève de haute tenue qui va nous apporter sang neuf et idées originales. »

                    Alors, pourquoi s’en faire pour les 60 prochaines années ?



                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 2009 15:32

                      Devant un peuple de moutons bêlants, le roi ne se gêne pas !... à quand la révolution ?... pas pour l’instant car pour la majorité des français,c’est les fins de mois et leurs emplois qui les préoccupent !


                      @+P@py


                      • vince733 14 octobre 2009 15:35

                        @L’auteur

                        Quel talent !!! Article à mourir de rire, sur un sujet tellement grave ...

                        Au niveau où nous en sommes depuis quelques mois (multiplication des scandales et des mensonges à un rythme ahurissant), je ne vois que deux solutions :
                         - soit nos élites sont totalement déconnectées de la réalité, et vont finir par tout faire exploser (et elles seront aux premières loges),
                         - soit au contraire elles savent parfaitement ce qu’elles font en poussant le bouchon de plus en plus loin vis-à-vis du « petit » peuple, ultimes tests pour s’assurer que rien (ou si peu) ne bouge avant la mise en place de choses beaucoup moins anodines.

                        Je penche pour la 2ème solution ... Car comme disait l’autre (citation de tête) « Rien de ce qui se fait en politique n’est le fruit du hasard »


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 2009 16:03

                          Salut vince,

                          Les députés de la majorité la ferme,pour la bonne raison qu’ils ont besoin du parti ... et de son pognon pour financer leurs campagnes électorales qui s’annoncent !


                          La démocratie française moderne ,... du vaste pipo !!!


                          @+P@py


                        • darksad 14 octobre 2009 15:45

                          [temps / espace] autre...

                          chaplin,
                          hitler ;
                          dictateur,
                          rire,
                          juste.

                          utilité ?


                          • herve33 14 octobre 2009 20:29

                            le prince Jean Sarkozy est en 2 eme d’université à 23 ans , normalement on a le bac à 17 ou 18 ans , donc s’il n’avait pas redoublé il devrait avoir 19 ou 20 ans , donc à 23 ans , il a redoublé 3 ou 4 fois .

                            Brillant ce gamin !!!!!!!!!!!!


                            • Paul Cosquer 14 octobre 2009 20:33

                              Il mérite pas d’être fils de président !


                              • Wrong Orwell Wrong Orwell 14 octobre 2009 23:21

                                On pourra intituler cette triste période de l’Histoire de France : « La revanche du cancre ».Car papa l’était aussi. Mais il est quand même président !
                                Il faut bien qu’il place son cancre de fils.Mieux vaut le caser sinon,qui va l’employer,ce pauv’ gaçon.
                                Je doute que sa carrière de comédien ait convaincu papa.
                                Il sûrement dû se dire : « Vu le nombre de fois qu’il a repiqué,je vais le caser.Sinon,à 30 piges,il sera encore chez son vieux père. »
                                Quoique, j’aimerais bien entendre un des premiers discours de campagne du fiston commencer par : « Fils de cancre,cancre moi-même,vous aussi, derniers de la classe,vous pouvez... ».


                                • Paul Cosquer 15 octobre 2009 00:18

                                  Punaise ! Faut vraiment être un cancrelat
                                  Pour mettre son cancre là !
                                  Il aura le cafard cet homme
                                  Dans ce cafard, capharnaüm.


                                  • Paul Cosquer 15 octobre 2009 00:28

                                    Tu seras un capharnaüm, mon fils !


                                  • Jicé Jicé 15 octobre 2009 00:40

                                    Les français bougonnent, pestent, râlent derrière leurs ordis, dans leurs bureaux, dans leur barbe...
                                    Sans aller jusqu’à prendre les fourches et autres piques, ou astiquer la guillotine, pourquoi ne pas renouveler l’expérience pacifique et forte de la votation citoyenne avec comme unique question : « Dans l’intérêt du pays, Nicolas Sarkozy doit-il poursuivre son mandat jusqu’à son terme ? »
                                    Histoire de voir s’il redouble en 2012, ou si une autre orientation lui est proposée à mi-mandat....


                                    • jmcn 15 octobre 2009 11:04

                                      Jean Christophe Fromantin sur Europe 1 : « On ne doit pas prendre le risque de ne pas prendre le meilleur ».

                                      Franchement après une phrase pareille, je me dis que là plus rien ne fais peur. Le mec, il arrive à le dire sans tousser. Il faut le faire.

                                      Ne prenons aucun risque : Jean Sarkozy est la personne la plus qualifiée pour ce poste. Je le dis sans trembler.

                                      Plus sérieusement, il faut se demander si Nicolas Sarkozy est sain d’esprit. Un examen psychiatrique s’impose suivi de sa destitution en cas de diagnostic confirmé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès