• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Avec une jeunesse de plus en plus cannabique, alors dans quelques (...)

Avec une jeunesse de plus en plus cannabique, alors dans quelques décennies bienvenue dans une France de « zombies » et de « junkies »... et en complète déliquescence !!

Actuellement un triste et alarmant constat s'impose, la consommation de cannabis chez les jeunes explose, ainsi notre pays devient tristement le premier consommateur de cannabis chez les adolescents :. Pour voir la carte qui situe le classement des pays :ici.

 

Le cannabis a un effet délétère et durable sur le cerveau des adolescents !

Une récente étude vient de démontrer qu'une consommation précoce de cannabis avait des effets néfastes et surtout durable sur le cerveau des adolescents ( perte irréversible de points de QI ) :123 , autres résultats Google : ,et : ici,

 

Quand le cannabis freine le QI des adolescents !

Le QI ou Quotient Intellectuel :kézako ?

Nous avons vu quelques lignes plus hautes que la consommation régulière de cannabis, chez les adolescents avait comme incidence de faire baiser leur QI. Beaucoup de choses sont dites sur le QI, d'ailleurs dans la page que consacre Wikipédia sur ce sujet, on peut lire ceci :

Le quotient intellectuel ou QI, est le résultat d'un test psychométrique qui, lorsqu'il est corrélé avec les autres éléments d'un examen psychologique, entend fournir une indication quantitative standardisée liée à l'intelligence abstraite. Le résultat du test fournit un simple indice sur la vivacité intellectuelle de l'enfant ou de l'adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d'utiliser ou non1. Des psychologues ne fondant leurs consultations que sur la mesure du QI seraient en revanche désinvoltes, ce facteur ne constituant qu'un élément de la personnalité.

La construction des tests de QI est totalement empirique : aucune théorie complète ne la sous-tend, et c'est pourquoi le résultat est considéré comme simplement indicatif de difficultés cognitives (éventuelles) de l'enfant ou la mesure d'un potentiel intellectuel, le résultat d'un test de QI n'est pas à prendre au pied de la lettre mais à interpréter. Source Wikipédia.

Même s'il est sujet à caution pour certains, le QI qui est le résultat de tests psychométrique ( vu plus haut ) et d'examens psychologiques ( également vu plus haut ) a son utilité, car si on désire mesurer l'effet délétère que pourrait avoir la consommation précoce de cannabis chez les adolescent il est nécessaire d'avoir un « outil » qui permet de mesurer ses effets, et le QI est bien le seul outil que nous possédons ! L'un des test d QI le plus employé est le test de QI David Wechsler :. Autre page sur le QI :.

Partant de ces éléments,qui engendrent une baisse avérée du QI chez ces jeunes fumeurs, il nous semble logique de nous interroger sur leur avenir , et ensemble examinons ce qu'est le cannabis.

 

Le chanvre ou cannabis kézako ?

Beaucoup de paroles ou d'écrits ont été faits sur cette plante qu'est le cannabis.

Comme il est indiqué sur la page de Wikipédia, le cannabis est une plante annuelle, c'est a dire qu'a l'inverse d'une plante vivace, (une plante qui vie plus de deux ans , mais souvent bien plus longtemps) : Plantes vivaces . Le cannabis lui est une plante annuelle c'est à dire qui vie moins d'un an et qui accomplie donc son cycle de vie en une seule année. Plante annuelle.

Si vous parcourrez la page que Wikipédia consacre au cannabis :, dans le paragraphe « Histoire du chanvre », des la première ligne, on peu lire ceci :Le chanvre est une des premières plantes domestiquées par l'homme, au Néolithique, probablement en Asie. Il a ensuite accompagné migrations et conquêtes pour se répandre sur tous les continents.

Les fibres du chanvre a été utilisées depuis la nuit des temps pour confectionner des tissus, des litières, des cordages ,qu'il a servit et sert également à l'alimentation humaine ou animale, nous trouverez bien d'autres utilisations en vous reportant aux deux articles sur le chanvre que vous offre Wikipédia :Le chanvre voir paragraphe : »Histoire du chanvre » :, le chanvre « Histoire détaillée » :.


Les propriétés psychotropes du cannabis !

Dans la page de Wikipédia sur le chanvre,il y a le paragraphe : « Usage psychotropique », qui dit ceci :Le chanvre est largement utilisé pour les propriétés psychotropes induites notamment par la présence de tétrahydrocannabinol (THC). 

Dans la même page, il y a le paragraphe : « Les cannabinoïdes dans la plante », qui dit notamment : « On recense plus de soixante cannabinoïdes dans les différents cultivars de chanvre. Le tétrahydrocannabinol (THC), le cannabidiol(CBD) et le cannabinol (CBN) sont les plus répandues. » A noter que l'on trouve également des cannabinoïdes dans... le chocolat,... mais en proportion infime par rapport au cannabis, puisque un joint de cannabis correspond à 25 kgs de chocolat : ,moi-même en février 2007 sur le site Naturavox, j'ai fait un article qui évoque les nombreux composés s dans le chocolat et qui nous rendent « accrocs » mais comme je l'indique dans l'article,... pas de panique les mangeurs de chocolat ,.. ne sont pas des « pochtrons » ni des drogués dangereux au volant d’une voiture : l'article.

Le cannabis est un produit psychoactif, c'est à dire qui agit sur le cerveau :, et qui possède des propriétés psychotropes ( vu plus haut ), ce sont ces dernières qui sont traitées dans mon article.

Sur le site « Drogues et dépendance » qui est un site de l'INPES ( Institut national de prévention et d'éducation pour la santé ) et de la MILDT ( Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie . ) ...vous apprendrez dans plusieurs pages qui sont consacrées au cannabis pas mal de choses sur cette drogue :ici .

 

Cannabis : une drogue de plus en plus forte !

Comme l'indique Wikipédia, il existe plusieurs variétés de cannabis, l'une d'elle la variété Sativa est celle qui a les concentration en THC le plus élevé.( voir la rubrique Les quatre sous-espèces :Sativa.

Nous venons de voir que la molécule la plus présente dans le cannabis est le THC, si à l'origine cette plante pousse en plein air, sa culture « en serre » tant à l'extérieur qu'a l'intérieur est également possible ! ( en tapant dans Google images quelques mots clés, il est possible de voir ce qu'est la culture du cannabis en intérieur )

La concentration en THC du cannabis est variable. Les taux retrouvés à l’état naturel oscillent entre 0.5 et 5%. Au cours des 20 dernières années, des techniques sophistiquées de culture (hydroponique) ont permis d’augmenter considérablement ces taux. Le rapport de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM, 2001) précise que des échantillons plus concentrés ont été collectés (jusqu’à 31% pour la résine et 22% pour l’herbe). Dans les années 1960-70, un « joint moyen » contenait 10 mg de THC, actuellement il peut en contenir jusqu'à 150 (Ashton, 2001).Nous rappelons que plus la concentration en THC est élevée plus les effets psychoactifs sont importants. Vous pouvez retrouver toutes ces infos avec bien plus de détail en consultant le menu déroulant qui se situe à gauche sur ce site très très complet à savoir : Le cannabis en bref. Aides et traitements. Risques pour la santé.Dialoguer.Adresses, téléphones, et liens. :stop cannabis/ch

Au fil du temps,des hybrides ont été crées ( sur le web, des sites proposent plusieurs dizaines de variété, et une page de Wikipédia confirme le nombre élevé de variétés de cannabis : ) ,des producteurs et consommateurs cherchent à produire des "herbes" de meilleure qualité avec un taux de THC toujours plus élevé. . toujours et actuellement les plants de cannabis contiennent 7 à 18 fois plus de THC qu'il y a quelques années :Source. A noter que les Pays-Bas en octobre 2011 pensent interdire le cannabis qui dépasse 15% de THC :.

 

La résine de cannabis ou Haschisch !

Du cannabis il est possible d'obtenir une résine, pour sa fabrication dans la page que Wikipédia consacre à cette résine qui prend alors le nom de haschisch, en vous reportant au au paragraphe « Fabrication », vous découvrirez comment est fabriqué le haschisch :.

 

Cannabis en hausse chez les jeunes : attention danger  !

La réalité sur les dangers du cannabis

1.Une consommation en forte hausse sur 10 ans chez les jeunes

2.Les effets de la consommation de cannabis et ses conséquences sanitaires et sociales

a. Altération de la perception, de l'attention et de la mémoire immédiate

b. Intoxication aiguë (ivresse canna bique)

c.Troubles relationnels, scolaires, professionnels

d.Troubles mentaux chez les sujets prédisposés

e.Perturbations broncho-pulmonaires

f.Perturbations broncho-pulmonaires

Mise en place d'une ligne « Écoute cannabis »

Les détails de toutes ces rubriques sont sur le site de : Futura-Science :, voir également sur le même site cette page : ici.

 

Cannabis haschisch... et agressivité !

Il est de ton ton que d'affirmer que les fumeurs de cannabis ou de haschisch sont plutôt des baba-cool,... hélas la réalité est malheureusement tout autre, car des études médicales démontrent que la consommation de cannabis ou de haschisch sont des facteurs qui déclenchent l’agressivité. Pour preuve dans Google tapez ces mots clés : « cannabis et agréssivité », « haschisch et agréssivité »,... et observez bien les résultats ,... alors convaincus !!

Parmi ces nombreux résultats, j'en ai sélectionnés quatre, je les place pour vous ci-dessous :

----------------------------

Le plus souvent, le cannabis a un effet euphorisant et relaxant. Cependant, il arrive que l’on se sente mal après en avoir consommé, surtout si ça n’allait pas déjà avant. Si l’on ajoute l’effet désinhibiteur de la drogue, cela peut déboucher sur de l’agressivité. De même, chez des usagers habitués, surtout ceux qui utilisent le cannabis pour se détendre, l’abstinence, surtout si elle est subie, peut rendre irritable et nerveux. Cependant, presque toutes les études faites sur les humains et les animaux montrent que le cannabis diminue l’agressivité plutôt qu’il ne l’accroît. On peut donc en conclure qu’il ne rend pas agressif, mais peut faciliter un passage à l’acte violent chez les personnes qui ont déjà cette tendance. : Source.( cliquer sur le paragraphe : Est-il vrai que le cannabis rend agressif ?

-------------------------------

Les effets secondaires immédiats :

Il arrive aussi fréquemment que le cannabis engendre une forte paranoïa, une agressivité et un comportement violent ou au contraire un sentiment de mal-être, d'angoisse et une profonde qui peut s’installer jusqu’au lendemain.

Les dangers à long terme :
À long terme, les risques sont quant à eux les mêmes pour tous : perte de mémoire, difficulté à se concentrer et à réfléchir, états dépressifs
De plus, il est aujourd’hui prouvé que certains troubles mentaux, comme la schizophrénie ou la bipolarité , peuvent êtres réveillés par la consommation de cannabis . Source.

-------------------------------

Les toxicomanes de demain sont les fumeurs de joints d'aujourd'hui. Rendre cette drogue disponible et socialement acceptée augmente le nombre de toxicomanes de façon effrayante. Profitons de l'expérience du monde musulman : au début du 15 ième siècle, le haschisch se consommait librement. La société toléra et abusa de cette drogue déjà notoire à l'époque. Le résultat fut la chute de toutes les valeurs morales et finalement de l'ordre social. Cent ans plus tard, la consommation de cannabis (ou de l'un de ses dérivés) était de nouveau interdite. La raison de cette décision : le haschisch avait presque détruit la civilisation. Au 18 ième siècle, Napoléon débarqua en Égypte. Les ravages du cannabis (et de ses dérivés) l'impressionnèrent beaucoup. Au point qu'il en interdit toute consommation à ses soldats, sous peine de 3 mois de prison. En 1924, le Maroc et la Tunisie autorisèrent la vente d'un mélange de tabac et de haschisch (le kif). Cette légalisation créa une telle déconfiture sociale que ces pays en interdirent la vente dans les années 50. Les essais récents de légalisation du haschisch et du cannabis ne convainquent guère plus. En 1975, l'Alaska légalisa la consommation personnelle de cannabis. En 1989, une étude montra qu'au USA, 17 % des jeunes fumaient du cannabis en classes de terminale. Selon la même étude, en Alaska, la consommation atteignait 45 %, soit 3 fois plus qu'aux USA. La consommation de cocaïne était également montée en flèche ! En 1991, une votation populaire rendit à nouveau punissable la consommation du cannabis. En 1983, l'Espagne autorisa le libre usage des drogues. Le résultat fut une terrible augmentation de la toxicomanie et de la criminalité dans le pays. Depuis, l'Espagne est revenue sur cette décision. Aux Pays-Bas, le cannabis et ses dérivés ont été légalisés en 1976. Est-ce un hasard si ce pays connaît actuellement le taux de criminalité le plus élevé de toute l'Europe ? L'écrasante majorité des toxicomanes qui se sont tirés de l'enfer de la drogue le déclarent : La vente libre du haschisch ou du cannabis serait de la folie ! Source.

--------------------------------

A voir cette étude médicale très très intéressante :

Les troubles du comportement chez les usagers de cannabis : Expérience d’un service d'accueil des urgences.

Dr Bernard MARC,

Expert près la Cour d’Appel en médecine légale et toxicologie,

Praticien hospitalier responsable des Urgences Extrajudiciaires (C.H. de Compiègne) : Lien.

 

Quand des personnalités politiques ou du show-biz évoquent l'aspect festif du cannabis !

Vous avez certainement remarqué que certaines personnes du show-biz font d'une façon assez subtile l'apologie du cannabis, voir mon article sur Agoravox « Ardisson chez Bouvard fait l’apologie du « pétard » :. Parmi les politiques les idées diverges, ainsi certains sont favorables à sa dépénalisation :, d'autres comme la majorité des français sont farouchement opposés :, certains comme Lionel Jospin : ,ou bien des personnes du schow-biz avouent avoir fumés un joint : ,,... et d'autres parfois peut être inconsciemment comme Rachida Dati ont une attitude qui laisse parfois perplexe : .

 

Au volant, l'ivresse cannabique augment aussi le risque d'accidents !

Comme l'alcool, au volant l'ivresse cannabique, ( sur la page de Wikipédia, voir la rubrique ivresse cannabique : et également les autres résultats Google :ici ) augmente le risque d’accident mortel, si l’alcool est associé au cannabis, ce risque d’accident est alors multiplié par 14, comme il l'est indiqué dans cette page de la Prévention Routière qui a pour titre : Alcool, cannabis et conduite = danger ! : . Vous pouvez voir également sur le site de l’Éducation Nationale cette page Stupéfiants et conduite : .A note que le cannabis double également le taux d'accidents du travail :là , qu'il est aussi une part de responsabilité dans une certaine paranoïa : source, tout comme dans les actes suicidaires :, ou dans de nombreuses violences : . Pour une drogue est dite douce : et ici, je trouve que le bilan est hélas très révélateur du politiquement correct !

 

La dépénalisation du cannabis est-elle une bonne solution ?

En tapant sur Google la phrase ci-dessus, on obtient des réponses qui se contredises fortement , les « pour » et les « contre » développent chacun leurs arguments contradictoires :, et : ici,

Actuellement plusieurs pays ont dépénalisés le cannabis :, certains affirment que dépénaliser le cannabis ne conduit pas à une hausse de sa consommation :, d'autres que cette dépénalisation rapporterait à l’État 300 à 500 millions d'euros par an :, quand à Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction (ex-Association nationale des intervenants en toxicomanie) ce dernier a déclaré en juin 2011, : "La dépénalisation n'aura de sens que si elle est accompagnée d'une série de mesures éducatives" :. Par contre ce qui est sur , c'est l’arrêt du trafic et les violences qui y sont liées,à savoir : règlements de compte entre trafiquants, et moyens violents ( vols , agressions braquages) qu'utilisent certains drogués pour trouver de l'argent pour pouvoir acheter leurs doses SQFD !

 

Le cannabis à usage médical !

Lorsque l'on évoque les dangers du cannabis, souvent les détracteurs se réfugient derrière les vertus médicales de cette plante.

Il y a une expression qui n'est pas très vieille qui dit qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain :, le cannabis, n'est pas uniquement cette infâme plante qu'il faut bannir et éradiquer à tout prix. En effet cette plante a heureusement aussi des effets bénéfiques sur le plan médical :, et cet aspect veut dire qu'il faut tout simplement raison garder .car tout est question de nuances et de bon sens , c'est à dire toujours prendre ce qui est bon, et surtout ne pas oublier de rejeter ce qui ne l'est pas !

 

De la période innovante des 30 glorieuses,... à la future période zombique cannabique !

La France a longtemps été placée dans le peloton de tête des pays innovants et en pointe de la technologie,( ferroviaire, aéronautique, nucléaire, il y a eu la période dite « des 30 glorieuses » .Par la suite malheureusement nos politiques par faute de perspectives, de volonté et de projection politique ne surent faire preuve d'anticipation et de réalisme, ( regardez ce qui préoccupe actuellement le pouvoir en place, alors que la maison France est en feu, , ce ne sont que des faits de société ( mariage gay, vote des étrangers par exemple ) qui sont d'actualité, ...quand un vieux dicton dit : » Gouverner , … c'est prévoir ! » et qu'actuellement notre pays occupe que la 26 ème place des pays les plus innovants :. ,... il est logique de se poser cette question : Qu'attendent nos gouvernants pour réagir ?

Nous sommes rentré dans une longue période de crise, ou nous devons lutter contre les pays dit émergents, qui petit à petit fabriquent de très nombreux biens de consommations ,( véhicules, appareils ménagers etc ) qui auparavant étaient fabriqués en France. Ce marché nous étant à mon avis définitivement fermé, ( il est impossible de luter contre une main d’œuvre moins chère ) nos industries sont obligées de se tourner vers la très haute technologie, et qui dit haute technologie dit ingénieurs et scientifiques compétant et surtout innovants, … mais avec une jeunesse qui consomme de plus en plus du cannabis, et qui leur ramolli drastiquement leurs cerveaux, je pense qu'il sera de plus en plus rare d'avoir des ingénieurs ou scientifiques capables d'avoir cette « matière grise » : et ici, ainsi dans cette très dure compétition mondiale technologique entre pays il nous serra assez difficile dans notre jeunesse aux cerveaux cannabinique avachis et fortement diminué, de trouver cette intelligence qui nous permettra de nous hisser au dessus du panier. Alors vu les dégâts et la désoscialisation cannabique qu'engendrent la consommation de cannabis, plus les pauvres enfants qui naissent de mères fumeuses de cannabis ( voir l'article de Futura-Sciences : « Cannabis les fœtus en danger » qui évoque ouvertement pour eux un retard du développement du cerveau in utéro :, autres résultats Google :ici ,...( ainsi que mon article placé en lien en bas de page )

Pour notre pays avec la montée en puissance de toutes les toxicomanies , je présage hélas un très sombre avenir , et en conclusion comme indiqué dans mon titre : Bienvenue dans une future France de zombies et de Junkies,.... et en complète déliquescence !

Plus alarmant, le cannabis à un effet délétère sur le développement in vitro du fœtus résultats Google : ,... et dire que certains continuent a affirmer que le cannabis est une drogue douce, … tout comme le tabac qui en France est quand même responsable de 66.000 morts par an :, .. et provoque la mort de près de 6 millions de personnes par an dans le monde :source OMS.,... et dans sa page l'OMS dit que : Le tabac a provoqué 100 millions de décès au XXe siècle et il en entraînera jusqu’à un milliard au XXIe siècle si la tendance actuelle se poursuit.

  • Si rien n’est fait, on déplorera chaque année, d’ici 2030, plus de huit millions de décès dus au tabac, dont plus de 80% surviendront dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.


 

Mon article signale des dangers qu'engendre de la consommation du cannabis, signaler ses risques, c'est bien, mais devant ce fléau, il nous reste maintenant les moyens qu'il faut absolument trouver pour tenter d'enrayer cette spirale infernale !

J'ai bien l'intention d'évoquer ces moyens, et pour cela, je prépare une suite logique, alors je compte sur vos amicales et constructives réponses pour puiser quelques idées pour qu'ensemble nous puissions présenter quelques bonnes, simple et surtout efficaces solutions. Merci de votre aide.

 

Liens en annexes :

L'article d notre ami Chalot :La drogue et la descente aux enfers.

Mon article d'avril 2006 :Cannabis : les fœtus en danger !

 

Le Cannabis : quelques points scientifiques ( Université Pierre-et-Marie-Curie à Jussieu)

Quelles sont les causes de décès au 20ème siècle ?

Pour ceux qui seraient éventuellement intéressés : Tout savoir sur le test de Wechsler :Test QI Gratuit :.


@+ P@py

Gilbert Spagnolo dit P@py

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • King Al Batar King Al Batar 29 décembre 2012 10:02

    Un triste constat d’echec d’un ancien gardien de la paix, qu’il se rend compte qu’il a travaillé pour que dalle...
    Et pir, le jour ou cela sera légalisé, car cela arrivera un jour, quand tous les « jeunes » dont vous parlez representeront plus de 50% des électeurs, dans moins de 15 ans, allez...
    La vous vous rendrez compte de l’inutilité de l’action que vous ont demandé de mener vos supérieur, au même titre que les flics qui ont bossé durant la prohibition américaine, ont du réaliser qu’ils ont bossé pour rien...

    Le cannabis n’est certainement pas ce que vous en dites. En revanche, c’est ce que l’état a trouvé de mieux pour résoudre les problème de surpopulation masculine de jeune dans les cités... Quand on voit ce que ca représente dans le monde carcéral, et l’importance du nombre de jeunes de cités qui partent en taule pour en avoir vendu (a des petits gosses des pavillons d’à côté), on se demande pas si ca arrange pas tout le monde, sauf les dealers...

    Soyons sérieux monsieur, le cannabis tue moins de personnes que l’alcool (qui st toutefois et on ne le dit pas assez responsable aussi de nombreuses naissance héhé) ou même le tabac. Il n’y a jamais eu d’overdose de cannabis, ni même de cancer lié au cannabis... Sur la route c’est dangereux, ca c’est sur.

    Mais je crois surtout Papy, sans vouloir vous manquer de respect, que vous vous alarmer parce que ce dont vous parlez vous dépasse... Fumez vous donc un petard, et vous viendrez me reparler de ses danger smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 10:31

      Salut King,



      Toujours révélatrices certaines réponses !


      Ben oui,... dur dur de faire admettre à toi et à d’autres,... que la consommation de cannabis est dangereuse pour les neurones des jeunes, pour les fœtus, et qu’elle est également dangereuse pour la conduite des véhicules,... comme toutes sortes d’autres machines !

      Tu sais les études qui signalent tous ces dangers,ont été quand même faites par des spécialistes...et non par un quelconque flic en retraite !!!


      @+ P@py



    • King Al Batar King Al Batar 29 décembre 2012 11:22

      Salut Papy,
      Je suis désolé si parfois certaines de mes réponses peuvent te paraitre reptilienne... J’ai encore des restes de gosses de cités (sans casier toutefois smiley ) mais je reste respectueux.

      Je veux bien admettre que le cannabis génèrent certains conséquence nuisible pour l’intellect, si certaines études tendent à le prouver... Toutefois, j’essaye de nuancer en disant que parmis ce qui est légal, certaines « drogues » génèrent des conséquences bien plus nocives à mon sens...
      Je parle de l’alcool, du tabac, mais j’aurais aussi pu parler de la télé tout bêtement (car l’abrutissement de masse via TF1 et autre télé réalité me parait bien plus nuisible que tous les joints de la terre...
      Je parles du jeu et des paris sportifs, dont on nous a tant dit de mal à l’époque ou c’était illégal, jusqu’à ce que l’état le taxe et ne deviennent un produit de consommation dont la promotion télévisuelle me parait disproportionnée est irresponsable...
      Je parle d’antidepresseurs dont, je crois, nous sommes les plus gros consommateurs par habitants...

      Alors oui, c’est certainement mieux de ne pas y toucher, du moins c’est ce que je dirais à mon fils...
      Mais ce n’est pas ce grand mal de société dont tu nous cause et certaines choses légales sont largement plus dangereuse...

      Alors j’ai constaté que ce qui faisait la légalité d’une drogue pour nos gouvernants c’est l’absence de rentabilité en terme de taxation... Le jeu et les paris, comme je le disais en sont un exemple. Mais d’une manière générale, l’état prétend proteger son peuple des adictions en les surtaxant... Il parait meme que les boissons sucrés vont en faire l’objet...
      Donc pour que l’état ne trouve pas son interet rentable dans un produit qui est consommer par 10 millions de nos concitoyens, c’est qu’il doit l’avoir ailleurs....
      Et c’est la que je te soumet un questionnement d’ordre sociologique. La natalité est élevé en France du fait des populations immigrés d’origine Africaine qui, même s’ils parviennent à s’integrer dans notre société, conserve quand même certaines habitudes... Donc on construit des cités, on y permet la sortie des Francais, on pense que l’immigration est une « arme de reserve » pour la production et donc la consommation et on décide le regroupement familial... Et la on constate, du fait d’un décalage évident de taux de natalité, un problème évident de surpopulation jeune dans les cités... Comment résoudre ce problème, alors qu’il y a une pénurie de boulot... ? Et ben c’est simple, on en envoie un bon tiers en taule... Donc on laisse se développer un marché parallele, et on laisse rentrer drogue et arme dans notre territoire...

      Allez on va dire que je suis complotiste... Pour moi, le principal danger du cannabis n’est certainement pas sa consommation, mais plutot ce pont vers l’illégalité qu’il crée dans toutes les cités de France. C’est sa rentabilité qui est un danger pour ceux qui la vendent. C’est son côté illégal qui le rend dangereux. D’autant que le fait de le maintenir illégal fait qu’on ne controle pas qui l’achète. Il s’agit de santé publique. Des gosses de 12 ans peuvent en acheter à un dealer sans scrupules... Des gosses ne pourraient pas en acheter si c’était vendu en pharmacie par exemple...

      Une dernière petite question, les américains ou les Suisses qui le prescrivent à des fins térapeutique sont dans le faux alors... ?
      Qui a raison, qui a tort, je n’en sais rien, mais comme je te le dis plus haut, ce qui me parait le plus nocif pour la jeunesse, c’est son illégalité, et les conséquences qu’elles génèrent, bien plus que la consommation.
      Cordialement et respcctueusement. Je te souhaite de belles fetes smiley


    • appoline appoline 29 décembre 2012 20:25

      Quand vous voyez ce que récupèrent les services de psychiatrie, vous aurez un sacré doute sur le canabis et autres.....

      Les jeunes ont le cerveau vrillé quand ils en abusent, je ne parle pas du petit joint de papa-maman, je parle de vraie consommation. Déjà que nos loupiots ont été un peu bercés près du mur mais avec la fumette, cela créée des fagots d’abrutis.
      Cet après-midi j’attendais à un abri bus à La Rochelle, deux capuchonnés y attendaient tout comme moi : mis à part : wouech, wouech, tiens, regarde l’enculé là-bas, le bâtard de sa mère, ça pendant 5 minutes ; j’ai mis mon mp3 sur les oreilles enfin de ne plus entendre les deux boutonneux déverser leurs paroles pensant, en plus, être intelligent que le voisin. Je me suis dit, quelle tristesse, quel monde leur laisse t on, qu’est ce qui fait que la jeunesse se dégrade ainsi ; la nourriture, les médocs que leur mère ont pris, l’alcoolisme du père ? La drogue naturellement n’arrange pas les tares, la génétique et le mal être

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 21:05

      King re,


      J’approuve l’ensemble de ta réponse, le plus inquiétant, c’est bien dans ce monde de dingues,...ou allons nous !


      A toi également et à tous les autres intervenants meilleurs vœux pour 2013, la santé surtout, le reste !!!


      @+ P@py


    • TSS 29 décembre 2012 10:30

      Dans ma jeunesse,qui etait aussi la votre,c’etait l’alcool et les gauloises(ou gitanes)

      elements tout aussi dangereux pour la santé que le cannabis !!

      Vu que l’on ne juge que d’après son propre intellect !quel etait le Q I des gens qui

      ont mis au point les tests ??


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 10:37

        Salut TSS,

        L’alcool et le tabac que des produits bio sans dangers !!!

        Pour l’alcool :

        Pour le tabac ce que j’ai marqué dans mon article :

        tout comme le tabac qui en France est quand même responsable de 66.000 morts par an :, .. et provoque la mort de près de 6 millions de personnes par an dans le monde :source OMS.,... et dans sa page l’OMS dit que : Le tabac a provoqué 100 millions de décès au XXe siècle et il en entraînera jusqu’à un milliard au XXIe siècle si la tendance actuelle se poursuit.

        • Si rien n’est fait, on déplorera chaque année, d’ici 2030, plus de huit millions de décès dus au tabac, dont plus de 80% surviendront dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.



        @+ P@py



      • Sword 29 décembre 2012 20:33

        Cher Mr Gilbert, je pense vous feriez mourir de rire tout les Chamanes de la planète..

        Voyez, boire de d’alcool, détruit le cerveau, rends stupide et belliqueux, pour s’efforcer en vain de diaboliser le Cannabis qui a soulagé et soigné toute l’humanité depuis plus de 4000 ans comme d’autres plantes également classées stupéfiant.. Même le tabac y passe, inutile de préciser que l’absence de l’alcool dans la course hygiéniste démontre la position clairement anti-fumeur..

        Mais malheureusement, ce n’est pas parce qu’un test de QI qui n’a aucune valeur scientifique mais qui est pris par dépit pour essayer de démonter une dangerosité qui n’ a jamais existé, que cela en fait une référence incontournable, qui d’ailleurs est scientifiquement démentie.

        Aucun des usagers de Cannabis ne mettra en péril la société comme l’affirme les suppositions historiques précitées, car alors, ce joli montage alarmiste ne pourrait être lu sur un ordinateur, sachant que les zombies-fumeurs de Cannabis de Berkley n’auraient jamais pu inventer Internet que l’on utilise en ce moment, ni même la plupart des inventions électroniques qui font la musique que vous écoutez, par exemple.

        Des stars, des acteurs, des scientifiques, des personnalités des sportifs de haut niveau,
        bref la liste des consommateurs de Cannabis qui ont grandit notre société est longue de ces géniaux fœtus enfumés.

        Enfin, heureusement que les usagers de Cannabis sont nombreux en France pour confirmer les vertus de cette plante, et que les mensonges ne les effaceront pas, car ce sont les faits.

        Des faits que la France ne veut pas voir et ne peut pas voir, puisqu’elle s’est législativement interdite d’en faire toute étude scientifique neutre, sauf à démontrer ses supposées nuisances.

        Je ne vous dit pas merci pour les millions d’usagers que vous faites passer pour ce qu’ils ne sont pas. Et je vous rappelle au passage que le mot « Junkie » désigne un héroïnomane et non un fumeur de Cannabis.

        Une société sans drogues n’existe pas, et si vous ne les supportez pas, évitez les, car aucune loi ne vous en épargnera.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 21:21

        Salut Sword 


        Mon article à pour but d’évoquer les dangers du cannabis sur le cerveau des adolescents, ,... c’est que démontrent plusieurs études. D’autre part , je pense que toutes les personnes que tu cites, n’ont certainement pas à l’instar des ados de maintenant ,consommées autant d’herbe pendant leurs adolescences avec une teneur aussi élevé en THC comme le cannabis actuel en contient !

        Faut quand même reconnaître certaines utilités médicales dans cette plante ( évoqué également dans l’article ).


        @+ P@py


      • psain psain 29 décembre 2012 10:38

        Il faut maitriser le sujet avant d’en faire un article .Parler du cannabis comme un fléau national est exagéré.Quand au chiffres d’accidents liés au cannabis c’est aussi serieux que dire : cent pour cent des accidents sont provoqués par des personnes ayant regardé la télé donc interdiction de regarder la télé avant de prendre la route( je caricature exprès) L’excès de toute substance est dangereux Mais avaler la propagande bien pensante l’est encore plus. Sinon entièrement d accord avec King Al Batar (
        Fumez vous donc un pétard, et vous viendrez me reparler de ses danger


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 10:50

          Salut Psain,


          Comme pour l’alcool, un pétard ça va, … trois pétards ( ou plus )... bonjour les dégâts !!

          Fumez vous donc un pétard, et vous viendrez me reparler de ses danger

          je ne fume pas , ( juste un verre de vin ou de bière de temps en temps ), , le matin un bol de thé vert, dans la journée deux cafés, et un peu de chocolat noir, me suffisent pour être bien dans ma vieille carcasse ! Ceux et celles qui me connaissent me décrive assez jovial.


          @+ P@py


        • pallas 29 décembre 2012 10:45

          Certes la jeunesse est au plus mal,

          Mais au vu de mon regard et dans le monde professionnel, l’héritage que laisse le gens de la génération qui ont la 60 enes d’années n’est que misère.

          Dans le bâtiment, les immeubles sont vétustes, des ruines pour la totalité des immeubles anciens qui n’ont jamais été entretenu.

          Les nouveaux immeubles construit dans les années 70, sont fait avec des matériaux bas de gammes, donc des ruines.

          Le secteur foncier est d’une part hors de prix et en plus pourrie. De plus construit totalement de manière anarchique.

          Uniquement pour le Fric immédiat !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!, être Rentier.

          L’école, la grande arnaque, favorisant le gavage pour le gavage, favorisant l’abrutissement et non l’intelligence, uniquement pour crée du boulot fonctionnariat, et la aussi uniquement pour le fric.

          L’impact écologique, des centrales nucléaires totalement hors de contrôles, fuyant de partout.

          Et je peut continuer ainsi longtemps.

          Certes la Jeunesse ce suicide, mais les parents de cette jeunesse, en sont responsable, au vu de l’héritage laissé, digne de l’enfer sur terre.


          • jef88 jef88 29 décembre 2012 12:50

            les jeunes des 30 glorieuses ?
            En 1975 ils avaient au maximum 30 ans !
            pouvaient ils prendre des décisions ?
            NON !
            Ils n’ont eu ce pouvoir qu’en 1980 et à partir de 1990 on a accepté que des diplômés pour les postes de direction !
            les jeunes du baby-boum ont donc été rétrogradés !
            les vrais fautifs ? ceux qui déjà possédaient LE FRIC


          • morice morice 29 décembre 2012 14:35

            bon résumé : ne pas investir dans la jeunesse c’est mourir


            a-t-on investi dans la jeunesse ?

            regardez les ravages des gouvernements de DROITE dans les budgets éducatifs et vous aurez compris.

            on a construit des prisons au lieu d’investir dans les écoles : la droite la plus con du monde l’a fait en France.

          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 17:41

            alut  Morice,

            Il faut un juste équilibre,... des écoles j’pense qu ’ellesont suffisantes, par contre manque cruellement une politique globale et à long terme de la jeunesse,... des prisons ,... malheureusement il en faut également , le hic, elles ne sont pas dissuasives , et surtout pas éducatives, encore un vaste programme !!


            @+ P@py




          • asterix asterix 29 décembre 2012 10:59

            Article virulent sur un thème contesté...
            Deux faiblesses, hors l’orthographe :
            - il ne différencie pas le shitt à taux de THC faible et les bombes atomiques que sont les produits OGM dits « de qualité supérieure »
            - il n’aborde pas la nécessité absolue pour l’Etat d’intervenir sur le domaine en tant que régulateur de la santé publique. Puisque comparaison est faite avec l’alcool dont la consommation est permise, socialement tolérée, si pas magnifiée, il serait temps que nos autorités comprennent que le danger majeur du cannabis, outre un excès de consommation ( deux bouteilles de gros rouge tous les jours ? ) réside dans l’ignorance de la composition exacte du produit ingéré.
            L’Etat n’étant pas là pour dire ce qu’on DOIT faire ( fascisme ) mais créer des limites à ce qu’on PEUT faire ( démocratie ) il est le premier responsable de la situation présente.
            Donc au plus vite un hash vendu en officine avec des accises. L’exemple hollandais démontre que le laisser-aller n’a fait que pousser à la consommation, souvent involontaire au début, de drogues dures. La tolérace sans barrières n’est pas une solution.
            Quant aux études qui servent de base à toute position exprimée, il y en a tellement et elles sont si contradictoires que je ne vois pas en quoi on peut s’y fier.
            Au Moyen-Age, on brûlait les sorcières qui faisaient tourner la tête à leurs adeptes en jetant des branches de chanvre sêché au feu ou qui faisaient ingérer en tant que « révélation déiste » des décoctions à base de chanvre. L’humain est ainsi fait qu’il tolère ses propres habitudes malsaines mais rejette celles des autres pour non-conformité à la norme.
            Donc : oui au shitt mais dans un cadre légal strict et avec une information tendant à l’objectif. C’est cela de plus qui rentrera dans les caisses de l’Etat et non dans la poche de traficants sans scrupules qui ont dans leurs poches-revolvers d’autres substances bien plus dangereuses. Une statistique qu’il m’intéresserait de connaître : combien parmi ceux-ci émanent d’abord du système de secours social ? C"est un crachat à la gueule de ceux qui travaillent et ceux qui en recherchent honnêtement un.


            • révolQé révolté 29 décembre 2012 11:16

              30 ans de pétards journaliers,un QI + que correct,une vie sociale épanouie et un travail à hautes responsabilités.
              Hé oui,le pétard en france c’est l’épouvantail,sauf quand on sait qui est VRAIMENT derrière l’importation.
              La fume pour un ado avant les cours est bien sur néfaste car le cerveau « n’imprime » pas vraiment et on a vite tendance à décrocher d’un sujet,mais de là à diaboliser une plante MIRACULEUSE..
              Il faut se renseigner sur les multiples vertus de cette dernière..
              Dans le domaine médical (des dizaines d’applications...),en matière de culture,que des points positifs ,en plus elle « nettoie » la terre du CO²...etc...etc...
              Il est sur qu’une plante si facile à produire par Monsieur tout le monde et avec laquelle on peut supplanter tant de choses, les labos pharma et autres pollueurs « pesticidiens » n’en veulent pas.
              Qui finance ces fameuses « études » sur le canna... ???
              Le cannabis est l’ennemi absolu de la plupart des labos et fabricants de produits chimiques qui nous tuent à petit feu,car il est naturel et plus efficace que leurs poisons,en plus d’être produit gratuitement.
              Soleil,eau,terre...point !  smiley
              L


              • King Al Batar King Al Batar 29 décembre 2012 11:42

                C’est vrai qu’en ce qui me concerne, je fume depuis mes 13 ans (c’est malheureux mais les dealers avaient pignon sur rue depuis mon hall). Bon ben j’ai eu un master, pas de casier, et j’ai un petit boulot de cadre pépére, ainsi qu’une activité journalistique (sportive) qui font que je ne me sens pas plus con qu’un autre.
                Certes, peut être que si je n’y avait pas touché, j’aurais pu en faire plus mais ca me convient...

                Et puis pour faire un peu d’humour. Les test de QI, sont une moyenne établie sur des réponss à des questions. Mais on ne peut pas mesurer certaines fulgurances intellectuelles que peuvent générer le cannabis... T’es défoncé, t’es un peu con, et d’un coup d’un seul, un coup de génie de frappe derrière la tête, une fulguance, et tu as trouvé une idée géniale que tu n’aurais jamais pu trouvé sobre... Mais ca on ne peut le comprendre que quand on a fumer...LOL
                Et c’est pas un test qui va le démontrer.


              • Romain Desbois 29 décembre 2012 11:48

                je connais tellement de gens qui sont contre les drogues et qui se bourrent de psychotropes avec les applaudissements de leurs médecins, de la sécu et des industries pharmaceutiques !!!

                N’oublions pas avant on ne disait pas médicament mais drogue !!!


              • morice morice 29 décembre 2012 14:32

                mais ca on ne peut le comprendre que quand on a fumer...LOL


                le coup du génie vous auriez pu éviter : visiblement, vous n’en êtes pas devenu un.... 

                inciter à fumer pour ses "fulgurances’ est une escroquerie caractérisée...

              • morice morice 29 décembre 2012 14:39

                Très bon point : combien de zombies âgés sous médocs ????


              • Shawford Agoranymous42 29 décembre 2012 14:43

                Fume Momo, fume


                T’as bien le bjr de ma Winston bleue smiley

              • King Al Batar King Al Batar 29 décembre 2012 15:31

                Maurice...
                J’ai bien pris le soin de préciser que c’est pour faire de l’humour, donc il est inutile de chercher plus loin.
                Sinon je vous souhaite de bonne fetes.
                Bien cordialement


              • Shawford Agoranymous42 29 décembre 2012 15:47

                Pars pas si vite King


                Tu nous commentes un ptit Grishko Hayes des familles ce soir ?

                smiley

              • Magic Hutin Raphael 29 décembre 2012 15:49
                Concernant l’étude sur la cannabis réduisant le QI.

                Les auteurs déclarent, qu’il n’y a pas de conflit d’intérêt
                voici l’un des scientifiques de cette recherche .
                Richard Keefe, PhD http://www.dukehealth.org/physicians/richard_keefe
                Intérêts de recherche :
                schizophrénie, la psychose, la cognition, le traitement pharmacologique des troubles cognitifs, de la psychologie du sport, de l’imagerie fonctionnelle (TEP, IRMf), cortex frontal, les fonctions motrices.

                Les relations et collaborations industrielles
                Ce membre a une relation de travail avec les sociétés énumérées ci-dessous. Ces relations ont été communiqués aux dirigeants du système de santé et, le cas échéant, des plans de gestion sont en place pour résoudre les conflits éventuels :

                Abbott Laboratories
                Amgen, Inc
                Astellas Pharma Inc
                Asubio
                BioLineRx
                Boehringer Ingelheim
                Eli Lilly & Co.
                EnVivo Pharmaceuticals, Inc
                Hélicon

                Lundbeck
                Mitsubishi Pharma
                NEUROCOG essais, Inc
                Novartis
                Otsuka
                Pfizer Inc
                Roche
                Shire Pharmaceuticals
                Sunovion
                Takeda Pharmaceutical Co. Ltd
                Targacept, Inc

              • Shawford Shawford42 29 décembre 2012 16:00

                Attends, y nous faut un arbitre : y’a un spécialiste en pains, pizzas et ornements divers.

                J’vais le chercher, quitte pas l’antenne hein (fais toi un splif pour patienter, chez pas, ou mate un film de banlieue, mais calmement hein, hu hu ^^).


                Par contre loupe pas les présentations, sinon pas de rappinette au dessert smiley

              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 17:57

                Morice re,


                Pour ce qui est de la consommation de médicaments psychotropes, pas mal de vieux sont en maison de retraite,.. et à part une sortie de piste d’un fauteuil roulant les dégâts à autrui sont presque nuls,... par contre et les plus jeunes ne sont pas en reste, et conduisent des tires, … et là les dégâts sont en général bien plus graves !

                @+ P@py



              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 18:14

                Salut Agoranymous42


                Grishko Hayes ,... j’suis largué !!!


                Dis STP, ton pseudo accolé avec le chiffre 42, tu est de la Loire ?

                @+ P@py


              • Shawford Shawford42 29 décembre 2012 18:18

                Salut p@py, 


                tu me reconnais mieux comme ça (à tout le moins le pseudo, hein smiley ? )

                42 ? Je t’excuserai de pas savoir, 100% geek à ton âge serait indécent, et on a besoin de toi pour tes témoignages toujours mesurés.

                @+

              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 19:06

                Salut Pays,

                Le 42 cher pays de mon enfance, Saint-Étienne et ses habitants sympa, le col de la république, la journée vélocio que je faisais étant jeune, avec des potes nous couchions dans une grange du coté de Rochetaillée, Chamazel, la loges des Gardes, limite avec l’Allier etc etc !!

                @+ P@py



              • Shawford Shawford42 29 décembre 2012 21:20

                Alors, allez les verts, pour Pyra et peut-être pas seulement ( smiley )


                Spécial dédicace qui pourrait peut-être bien convenir à vous deux : This is radio St Etienne

                Bonne soirée

              • appoline appoline 29 décembre 2012 21:36

                Momo,


                Vous verriez le nombre de vieux que l’on abrutit en maison de retraite, je peux vous dire qu’ils ne vont pas se barrer par la fenêtre avec ce qu’ils ont dans le cornet. Quand on sait que les chimistes ne savent pas ce que ça donne quand on mélange trois molécules, je ne vous parle pas du cocktail détonant.

                Comme le reste et le canabis n’y échappe pas, tout dépend de la dose, de l’état d’esprit, de la cadence enfin bref, mais pour les petits jeunes qui sont mal dans leur peau et verseraient un tantinet dans l’auto destruction, c’est pas terrible.
                Des zombies, il n’y en a pas que les vieux, les jeunes perchés sont pas mal aussi. Dans le Gers j’en ai vu un qui se chiait dessus dans les couloirs de l’hosto, l’animal se promenait tranquillement alors qu’il venait d’écraser la voiture d’une jeune fille qui elle, par contre, n’avait quasiment plus un os intacte. Alors moi, le perché, je lui aurais fait bouffer sa merde, je ne suis pas sure qu’il n’aurait pas aimé d’ailleurs

              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 décembre 2012 21:57

                Pays re,


                Ah ! L’ambiance du chaudron, du temps de la grande épopée des verts !!

                 : Ivan Curkovic-Pierre RepelliniOswaldo PiazzaChristian LopezGérard Janvion-Dominique BathenayJacques SantiniJean-Michel Larqué-Patrick RevelliHervé RevelliChristian Sarramagna (63e Dominique Rocheteau). … ah ! Ben oui, c’est assez vieux 1972 !!!


                J’ai eu l’occasion d’aller voir 3 matchs en hiver, de l’intérieur des tribunes , on voyait monter vers le ciel la chaleur humaine ( au sens propre ) c’était une sorte d’une immense nuée ou de brouillard, j’ai toujours cette image en tête, plus les exclamations des supporters !

                @+ P@py


              • Scual 29 décembre 2012 11:37

                On ne peut pas interdire le cannabis dans une société qui est complètement alcoolisée. Les lois doivent avoir un minimum de logique, d’objectivité et de bon sens pour être respectées et respectables.

                Alors oui, le cannabis a des tas de défauts et même quelques dangers, qui sont TOUS largement inférieurs à ceux posés par l’alcool. Et je ne parle pas de certains anti-depresseurs qui bien que légaux quand ils sont prescrits, ne sont pas forcément moins dangereux que le cannabis et ont des effets comparables.

                Si le cannabis remplaçait demain l’alcool du tout au tout, c’est un énorme bond en avant en terme de santé publique qui se produirait. Bien sur, il n’en est pas question puisque légaliser entrainerait juste la présence des deux drogues au lieu d’une seule... cela dit c’est déjà le cas, on ajoute juste les mauvais cotés de la criminalité due au trafic engendré par l’interdiction du cannabis. Comment continuer d’interdire ce qui est si peu dangereux en comparaison à une des pires drogues dures qui est pourtant totalement légale ? Quelle justification donner pour préserver la légitimité de la loi, et à travers elle, celle de l’État et des forces de l’ordre ? Comment une fois le constat dressé après avoir essayé le cannabis, empêcher quelqu’un d’essayer les autres drogues puisque l’alcool étant légal et tellement pire, l’échelle de gravité légale étant complètement fausse et bien plus proche de la propagande hypocrite qu’autre chose, cela vaut probablement aussi pour le reste ?

                Bref il ne suffit pas de regarder uniquement et simplement le cannabis en faisant tout son possible pour ne surtout pas analyser le problème dans son ensemble, comme s’il s’agissait uniquement d’un médicament qui n’aurait pas réussi à passer les tests. C’est d’ailleurs cette façon de faire qui nous a amené à cette situation absurde qui fait que la pire des drogue est légale alors que la plus « légère » vous envoie en prison... C’est un problème de société. Quel rapport aux drogues devons nous avoir ? Quelle est la limite ? Tolère t-on l’usage festif de certains produits ? Si oui jusqu’à quel degré tolérer les effets néfastes pour la santé et la société avant d’interdire l’usage d’un produit ? Quelle est la place des drogues thérapeutiques dans cette histoire ? Doit on confier la surveillance et le contrôle des drogues festives aux médecins ? L’État doit il prendre en charge la production afin de mettre fin aux activité mafieuses qui non seulement sont responsable d’une grande part de la criminalité mais qui en plus démultiplient les dangers sanitaires engendrés par les drogues, avec des produits coupés, de très mauvaises qualité et extrêmement nocifs ?

                Je pourrait poser des tas et des tas d’autres questions, mais les réponses ne se trouveraient jamais dans une étude sur le nombre de points de QI que peut faire perdre le cannabis à un dépressif qui en perdrait peut-être encore plus avec des anti-depresseurs légaux... dont personne n’a jamais remis en cause l’usage largement moins pire que de faire face à un suicide et qui n’entrent pas en compte dans l’étude.

                Pourtant si beaucoup de réponse doivent être apportée au final il faudra choisir : Soit on légalise un certain nombre de drogues, soit on interdit l’alcool, car au final c’est face à ce choix qu’on se retrouvera.

                C’est une question d’ensemble et le fait que JAMAIS elle soit abordé sous cet angle global en dit long sur l’hypocrisie du discours anti-cannabis. Il y a en réalité 4 types de discours anti-cannabis :

                _ Ceux qui pensent que tout usage de drogue est mauvais et qu’il faut maintenir le cannabis interdit, et réussir à éradiquer l’alcool et la cigarette, et qui ne prennent jamais en compte les drogues « thérapeutiques » dans leur équation ou les dégâts engendrés par la prohibition afin de ne pas se poser trop de questions auxquelles ils auraient du mal à répondre.
                _ Les beaufs gaulois qui tolèreraient l’héroïne si c’était une drogue « bien de chez nous » et interdiraient le café s’il était perçu comme une drogue un peu trop de chez « eux »... Pour eux tout discours sur la santé est tout simplement mensonger par rapport à ce qu’ils pensent vraiment puisqu’il est hors de question de s’en prendre à nos traditions viticoles qui font partie de notre identité etc...
                _ Ceux qui en réalité ne veulent surtout pas qu’on touche à la situation actuelle : Labos, médecins et pharmaciens qui voient ces concurrents pas cher, à la production simple et échappant à tout contrôle interdits et qui gardent ainsi leur monopole sur les anti-depresseurs. Mais aussi les producteurs, refourgueurs et autres qui auraient bien du mal à survivre dans un cadre légal, c’est à dire une concurrence moins chère et moins dangereuse. Bref tout ceux qui profitent de la prohibition.
                _Enfin ceux qui répètent les absurdités colportées par les 3 catégories susmentionnées...


                • morice morice 29 décembre 2012 14:37

                  Alors oui, le cannabis a des tas de défauts et même quelques dangers, qui sont TOUS largement inférieurs à ceux posés par l’alcool. 


                  je ne dirais pas tout à fait la même chose, pour ce qui est de la conduite en bagnole, mais mettre les deux ensemble je suis d’accord sur le fond.

                • BOBW BOBW 31 décembre 2012 16:37

                  Ce serait trés intéressant d’avoir la réponse et l’avis de P@py ainsi que ses arguments pour défendre le prohibitionnisme ??


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 31 décembre 2012 18:24

                  Salut BOBW ,

                  • « Ce serait très intéressant d’avoir la réponse et l’avis de P@py ainsi que ses arguments pour défendre le prohibitionnisme ?? »
                    … si on se base sur celle qui a concernée l’alcool au USA, force est de constater que le résultat a été un immense échec !

                  • Je l’ai déjà mentionné dans l’une de mes réponses, … certains pays eux ont une politique assez radicale ,.. juste une question de choix sur la façon de faire... manque surtout une info efficace et pédagogique !!

                  • @+ P@py 


                • Romain Desbois 29 décembre 2012 11:50

                  P@py
                  je trouve toujours drôle le fait que les gens arborent le nombre de leurs enfants et petits enfants comme on accroche des médaille à la saint morts pour la France aux vieux cacochymes et fiers des anciens d’avoir fait la guerre.


                  • morice morice 29 décembre 2012 12:18

                    on a affaire à un vieux flic, là, c’est évident... c’est pitoyable comme texte ; car moi-même je ne suis pas favorable personnellement à une législation permissive sur le sujet... mais je n’aurais jamais écrit des arguments aussi nazes qui sentent avant tout non pas l’odeur de l’herbe mais la HAINE DES JEUNES. 


                    • paoum 29 décembre 2012 12:26

                      encore ce vieil argument : le cannabis pousse à passer aux drogues dures !

                      beaucoup de fumeurs ne passent pas à l’alcool, première constatation de l’ineptie de cette façon de voir.
                      ensuite, comme tous ceux qui connaissent depuis l’enfance banlieues, cité, chichon et autres, il me semble bien que ce qui pousse à la consommation de drogues dures, c’est leur disponibilité toujours croissante ( due au trafic de chichon et à l’émergence d’un grand banditisme...) et pas le fait qu’on fume ou non.
                      j’en veux pour preuve l’alcool qui, lui, fait de véritables ravages et qu’on achète partout pour pas cher.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires