Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bachar est resté, Laurent est parti : il est temps de “comprendre le (...)

Bachar est resté, Laurent est parti : il est temps de “comprendre le réel” en Syrie

Talleyrand avait déclaré qu’« [e]n politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai. » En quittant le Quai d’Orsay, Laurent a encore fustigé Bachar, mais en prenant à nouveau quelques libertés avec la réalité. Lors de cet entretien sur RTL, il a notamment souligné « des ambiguïtés au sein de la coalition. Je crois que le président Obama ne veut pas engager de forces importantes là-bas. On a vu ça en août 2013 alors que Bachar avait utilisé l’arme chimique contre son peuple. Le président Obama avait dit que c’était une ligne rouge et que “s’il fait cela, je réagis”. Nous étions prêts à réagir puis il n’y a pas eu de réaction. » Nous allons voir que la réalité est bien plus complexe.

Amer de n’avoir pu renverser le gouvernement syrien, Laurent a également affirmé sur RTL que Bachar avait « la responsabilité principale de 260 000 morts. La moitié de la population a dû quitter son domicile. » Il a ensuite prétendu que l’objectif de la diplomatie française était une « Syrie qui soit libre (…) [où] chacun, quelle que soit sa religion, quelle que soit son ethnie puisse développer ses idées ». Exhortant la Russie à « bombarder Daech », mais sans lui demander de frapper al-Qaïda, il a déclaré que la ville d’« Alep, avec ces centaines de milliers d’habitants, est quasiment encerclée. » Il a finalement admis que la France n’avait pu « faire bouger les choses en Syrie. » Malgré tout, il a estimé qu’il fallait « continuer, continuer. Jaurès a tout résumé : “il faut aller vers l’idéal mais il faut comprendre le réel”. Nous ne sommes pas des rêveurs. »

Or, Laurent semble vivre dans un monde onirique où la propagande se confond avec la réalité, ce qui n’a visiblement pas posé problème aux journalistes d’RTL. En effet, s’ils s’étaient souvenus de cette vieille charte censée régir leur profession, ils auraient d’abord rappelé à Laurent les sérieux doutes sur la culpabilité de Bachar dans les attaques chimiques de la Ghouta, qui furent perpétrées le 21 août 2013 dans la banlieue de Damas. En effet, la responsabilité de ce massacre est attribuée à la « rébellion » par un nombre croissant de sources, dont le prestigieux Massachusetts Institute of Technology, un député turc et un haut responsable du Pentagone – ces deux derniers accusant Recep Tayyip d’avoir commandité cette tragédie afin de susciter une intervention militaire occidentale en Syrie. 

Les journalistes d’RTL auraient alors souligné qu’en août 2013, le Département de la Défense s’opposait à un renversement de Bachar, de peur que les jihadistes ne s’emparent de Damas. Ils auraient néanmoins rappelé à Laurent que Barack a bel et bien réagi en contournant les réticences de son état-major. En effet, au lieu de lancer une intervention militaire déconseillée par ses généraux, il a intensifié à partir de septembre 2013 une vaste guerre secrète de la CIA lancée en janvier 2012, et qui avait suscité dès le départ les mises en garde du directeur du Renseignement militaire du Pentagone. Principalement financée par les milliards saoudiens, et impliquant de nombreux acteurs, cette intervention clandestine a eu comme conséquence majeure de renforcer al-Qaïda en Syrie. En effet, selon l’universitaire Joshua Landis, « entre 60 et 80 % des armes que les États-Unis ont introduites [dans ce pays] sont allées à [cette organisation terroriste] et aux groupes qui lui sont affiliés ».

Ils auraient donc rappelé à Laurent que le gouvernement français a diplomatiquementmatériellement et clandestinement soutenu le Front al-Nosra, y compris en décembre 2012 – c’est-à-dire à une époque où Daech faisait encore partie de cette milice d’al-Qaïda avant la scission d’avril 2013. Ils lui auraient alors demandé si ce soutien clandestin à ces groupes extrémistes entrait dans le cadre de la guerre secrète de la CIA citée précédemment, sachant que les services spéciaux français ont entraîné des rebelles « modérés » avec leurs homologues anglo-saxons en Jordanie, en Turquie et en Libye. Ils auraient donc demandé pourquoi l’État français a soutenu des jihadistes, puisque ces fanatiques détestent l’Occident et qu’ils nous ont attaqués en plein Paris l’année dernière. 

Ces journalistes d’RTL auraient ensuite rappelé à Laurent que, selon l’OSDH, près de 260 000 personnes ont été emportées par le conflit syrien, dont environ 76 000 civils, c’est-à-dire près de 184 000 combattants. Ils auraient ajouté que, selon les chiffres de l’OSDH publiés en août 2015, le nombre de morts chez les soldats et miliciens loyalistes avoisine les 90 000, ce qui constitue « le bilan le plus lourd » de cette guerre d’après Le Figaro. Ils auraient aussi expliqué à Laurent qu’une majorité des 8 millions de déplacés internes s’est réfugiée dans les zones contrôlées par le gouvernement syrien. Ils auraient précisé qu’à Alep, près de 500 000 personnes vivent sous la protection des forces de Bachar, tandis que les zones de la ville sous contrôle des rebelles « modérés » regroupaient non pas des « centaines de milliers d’habitants », mais seulement quelques dizaines de milliers avant l’offensive de l’aviation russe, des forces régulières syriennes et de leurs alliés. Hélas, ces opérations engendrent inévitablement des morts dans la population civile, comme l’a dénoncé Laurent.

Ils lui auraient donc rappelé que, selon le ministère de la Défense, entre « 1940 [et] 1945, la France [a été] soumise à de considérables bombardements de la part de l’aviation alliée. Avec près de 550 000 tonnes de bombes déversées sur son territoire (sur les 2,7 millions larguées sur le continent européen au cours de la même période), elle [a été], après l’Allemagne nazie, le pays [d’Europe] à avoir le plus souffert des attaques aériennes anglo-américaines. En cinq années de guerre, environ 75 000 de ses habitants [ont péri] du fait de ces raids, des dizaines de milliers d’autres [furent] blessés ou traumatisés et des centaines de milliers d’habitations ou d’immeubles détruits ou endommagés. » N’en déplaise à Laurent et à ses complices, l’intervention militaire de la Russie et de ses alliés vise à libérer ce pays en combattant des organisations jihadistes qui regroupent des dizaines de milliers de combattants. 

En effet, les journalistes d’RTL auraient signalé à Laurent que l’état-major français recense 80 000 extrémistes sur les 100 000 rebelles actifs en Syrie, et que l’on peut raisonnablement en déduire qu’en exhortant la Russie à cibler Daech et non l’opposition « modérée », l’ancien locataire du Quai d’Orsay en appelle à épargner des groupes liés ou affiliés à al-Qaïda. Le cas échéant, comme l’a rapporté le Guardian

« [p]lus de la moitié des combattants rebelles en Syrie qui sont opposés au Président Bachar el-Assad sont favorables aux vues de Daech, selon un important think tank. Le Centre on Religion and Geopolitics a affirmé que les tentatives d’éradiquer Daech en Syrie et en Irak ne mettraient pas un terme à la menace globale que constituent les groupes jihadistes, car des vues extrémistes sont partagées par les combattants syriens de tous bords. Au moins 15 milices – qui comptent en tout 65 000 combattants –, pourraient combler le vide résultant d’une défaite de Daech en Syrie et en Irak (…) Environ 60 % des combattants des factions rebelles en Syrie s’identifient à une idéologie religieuse et politique similaire à celle du groupe terroriste [Daech], toujours selon ce rapport ». 

En août 2012, Richard Labévière avait alerté les lecteurs du Parisien sur ce « vrai danger islamiste ». À l’époque, d’après ce spécialiste du monde arabe, « [p]lusieurs milliers d’activistes [avaient] passé la frontière en provenance d’Irak, du Liban, de Turquie et de Jordanie. On ne [pouvait] ignorer que, sur les 10 000 à 15 000 hommes en armes de l’opposition syrienne engagés contre l’armée gouvernementale, de 2000 à 3000 [relevaient] directement de groupes jihadistes revendiquant l’idéologie d’Al-Qaïda. C’est un réel problème pour l’après-Assad. L’après, ce seront les Frères musulmans dans le meilleur des cas. Ou les salafistes dans le pire des cas, avec ce slogan que j’ai personnellement entendu à la sortie des mosquées de la ceinture sunnite de Damas au printemps dernier : «  Les alaouites dans la tombe, les chrétiens à Beyrouth !  » C’est pourquoi les journalistes d’RTL auraient demandé à Laurent s’il ne prend pas ses concitoyens pour des imbéciles lorsqu’il affirme que l’objectif de l’État français est une « Syrie qui soit libre (…) [où] chacun, quelle que soit sa religion, quelle que soit son ethnie puisse développer ses idées ». Mais finalement, qu’importe la réalité lorsque l’on gagne des milliers d’euros en questionnant passivement des dragons déguisés en chevaliers blancs ?

Dans le « réel » de Laurent, le prix Nobel de la paix est mérité si un accord écologique aura des résultats concrets dans plusieurs siècles. En effet, il déclara dans cette même émission d’RTL que si le texte de la COP 21 « est respecté », cela voudrait « dire que la planète restera vivable dans les siècles qui viennent, c’est mineur (…) mais enfin, c’est quand même assez important ». Or, il semblerait que cet accord soit bien trop irréaliste pour être applicable, ayant même été qualifié par des experts compétents de « schizophrène » et de « trop ambitieux ». D’ailleurs, la Cour suprême a récemment offert un « mauvais cadeau de départ » à Laurent, puisqu’elle a rendu « une décision qui empêchera Washington d’appliquer l’accord de la COP21 ».

Fier de l’impossible succès de ce texte, Laurent demande à être récompensé du prix Nobel de la paix, lui qui a mis en péril nos relations avec la Russie dans l’affaire des Mistral, qui a tenté de saboter un accord nucléaire avec l’Iran pourtant souhaité par Barack, qui a appuyé le Front al-Nosra jusqu’aux Nations Unies, et qui a maintenu d’excellentes relations avec les principaux soutiens étatiques du fléau jihadiste – ayant eu le cynisme de déclarer en juillet 2015 que « [n]ous nous tenons aux côtés de la Turquie dans ses efforts pour la protection de sa sécurité nationale et dans son combat contre le terrorisme. La France et la Turquie sont du même côté dans le cadre de la coalition internationale engagée contre le groupe terroriste EI. » En vérité, le gouvernement de Recep Tayyip prétend combattre ces extrémistes tout en exterminant les Kurdes. Et pour citer Éric Leser, « sans la Turquie, Daech n’existerait pas ». Le Quai d’Orsay pouvait-il l’ignorer ?

Comme l’a pertinemment écrit Hadrien Desuin, Laurent « a finalement excellé dans les domaines qui ne le concernaient pas : l’écologie, la promotion du tourisme, les exportations industrielles et même la gastronomie. Grand communicant mais petit diplomate, Laurent (…) a glissé lors d’un cocktail d’adieu aux journalistes “laisser une Rolls Royce” à son successeur. La carrosserie est rutilante en effet mais le moteur est en panne. Astiquer les chromes pendant quatre ans ne sert à rien quand on a pas pensé à faire le plein d’essence. » J’ajouterais à cette conclusion une autre citation de Talleyrand : « Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite. » Fort heureusement, à RTL et ailleurs, les plus riches détenteurs du « quatrième pouvoir » veillent à ne pas trop écorner la légende de leurs amis « chevaliers blancs », qui aiment la Syrie au point d’avoir soutenu des jihadistes pour la « libérer ». 

 

Maxime Chaix


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • MagicBuster 16 février 2016 15:16

    Mais alors - le changement - c’est maintenant ?


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 16 février 2016 17:46
      @MagicBuster

      d"après les conspirationniste illuminés c’était lui qui faisait livrer des barils d’explosifs a l ’aviation

      syrienne

      POUR TUER LES BLESSES DANS LES HOPITAUX ET LES ENFANTS DES ECOLES !!!!

      BACHAR EST LA POUR UN SIECLE IL NE RESTERA QUE LUI ET SA FAMILLE COMME

      SYRIENS ET POUTINE EN VACANCES POUR REMPLIR SES RESERVOIRS D ’ESSENCE !!°

    • Javascript Javascript 21 février 2016 13:54

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Vous êtes vraiment le troll par excellence, majuscules a tout les niveaux, déballage décousu d’affirmations usées auxquels plus personne ne croit, texte sous forme de réponse au premier commentaire pour être sûr d’apparaitre dès le début......

      Vous utilisez cette méthode depuis plusieurs années maintenant et ce qui était navrant hier est maintenant pénible aujourd’hui. Vous n’avez tout simplement pas comprit que les mentalités ont changé, il ne suffit plus de désigner untel comme la réincarnation du diable en personne pour que les gens soutiennent vos désirs de guerre.

      Ceci dit, rien ne vous empêche de rejoindre les barbus en Syrie pour lutter contre Bachar et défendre vos rêv.......vos idées.
      Je ne serais toujours pas d’accord avec vous mais au moins vous gagnerez mon respect en étant logique avec vous-même car y a rien qui me sort plus par les trous de nez que ceux qui appellent à la guerre tout en prenant bien garde de la faire faire par d’autres.


    • troletbuse troletbuse 16 février 2016 15:39

      « BON DEBARRAS ». J’espère qu’on n’en reparlera plus qu’une fois :-==. Sauf peut-être de son fils.


      • JBL1960 JBL1960 16 février 2016 15:58

        Brrr ! Ça pique les yeux et ça fait saigner les oreilles... Ah ces Merdias aux ordres ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/16/et-merdia/ En tout les cas, y l’a dû démissionner de la présidence de la COP21 le Fadius... Non mais ; J’dis rien, je préfère me gratter... smiley


        • moustique 18 février 2016 20:01

          @JBL1960

          Incroyable ! l’ensemble des journalistes mondiaux qui ont parlé de la guerre civile en Syrie présentant Assad comme un boucher soutenu et armé par la Russie auraient donc mentis. Ce seraient en fait des journalistes de la Cia. Les 4 millions de réfugiés syrien qui ont fuis le pays plutôt que de rejoindre les forces de Assad, boarf, des chomeurs francais de l ANPE payés par Fabius déguisés en Syrien. Les djiadistes ? Facile à deviner, des anglais et des agents de la DGSE francaise déguisés. Les 280 000 morts en Syrie ? Ont ils eux memes etablis des documents prouvant qu’ils sont morts ? Non, preuve qu’ils sont donc vivant. Qu’est ce qu’il nous reste à dire comme connerie ? Je sais pas encore, je pense que je vais arréter de lire la presse et internet et ne lire que des medias désignés par Assad ou Russe avant de sortir dautres anneries comme on peut lire sur Agoravox sur le sujet.


        • Tolosan 16 février 2016 17:56

          Pour faire court : Fabius est le pire ministre des affaires étrangères depuis Talleyrand. Il a eu tout faux, en particulier, sur l’Ukraine, et sur la Syrie. Il ne faudra jamais oublier sa déclaration selon laquelle « Al Quaida fait du bon boulot » ! Sa politique a relevé de la haute trahison, contre les intérêts supérieurs de notre pays. Et en récompense, le voilà nommé président du conseil constitutionnel. C’est à vomir !


          • achab 18 février 2016 23:35

            @Tolosan : de plus il part en mentant car il ne peut pas ignorer ceci :http://reseauinternational.net/les-morts-de-la-ghouta/


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 février 2016 20:30

            Bonjour,
            .
            Laurent Fabius : « On a vu ça en août 2013 alors que Bachar avait utilisé l’arme chimique contre son peuple. »
            .
            Incroyable il persiste et signe avec ses mensonger !
            Laurent Fabius reste un menteur jusqu’au bout ainsi fidèle à Israël !
            .
            Ce sont les rebelles syriens qui ont utilisé du gaz sarin, selon Carla Del Ponte !
            http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/06/les-rebelles-syriens-ont-utilise-du-gaz-sarin-selon-carla-del-ponte_3171289_3218.html
            .
            « Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin », a déclaré Mme Del Ponte, qui est également l’ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. « Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin », a-t-elle ajouté.
            .
            Et voici une vidéo qui révèle très clairement la fausse propagande des grands médias occidentaux qui avait accuse Bachar d’avoir utilisé des armes chimiques, hors ce sont les rebelles, les terroristes islamiques (Front Al-Nosra) branche terroriste de Al-Qaïda, qui ont employé le gaz chimique !
            https://www.youtube.com/watch?v=kmX5sJktyC8
            .


            • lloreen 17 février 2016 11:15

              @eau-du-robinet
              hors ce sont les rebelles, les terroristes islamiques (Front Al-Nosra) branche terroriste de Al-Qaïda, qu,i ont employé le gaz chimique !« 

              Et dont monsieur Fabius a officiellement déclaré qu’ ils »ont fait du bon boulot".
              http://www.les-crises.fr/fabius-et-les-islamistes-d-al-qaida-qui-font-du-bon-boulot/

              Cela signifie donc que Fabius est le complice de criminels contre l’ humanité puisqu’ il est de notoriété quasi publique qu’ il est financé par le même clan mafieux qui appointe aussi monsieur Fabius et bon nombre d’ autres de ses amis.


            • JBL1960 JBL1960 17 février 2016 18:53

              @eau-du-robinet Oui, c’est dingue qu’il est pas bougé d’un iota à ce sujet. Mais, bon, « Y font du bon boulot » alors... Tenez, j’ai pour ma part traité on ne peut plus à fond ce sujet dans ce billet, ici ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/04/bis-repetita/ Quand je pense que ce gars est, sur recommandation d’Hollandouille, Président du Conseil Constitutionnel... C’est beurk, non ? smiley JBL


            • Pierre Pierre 18 février 2016 09:46

              @eau-du-robinet
              Je ne connaissais pas la deuxième vidéo avec Carla del Ponte. Cela c’est de l’information n’est-ce pas Monsieur Abarnou.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 février 2016 15:19

              Bonjour Pierre,
              .
              Merci pour votre commentaire. smiley
              .
              Nos merdias sont devenue une machinerie de propagande et de désinformation, voire de non information, qui agissent dans les intérêts des marches financiers (l’oligarchie financière).
              .
              C’est aussi l’oligarchie financière qui déclenche des guerres par des opérations tordues, des révolutions colorées, voire l’exemple avec le milliardaire Georges Soros qui avait reconnue d’avoir financé l’événement « Maidan » en Ukraine.

              OUI, l’oligarchie financière déclenche et financé les guerres pour des intérêts divers, notamment l’approbation et contrôle des sources terrestres et pour des raison géostratégiques (voire par exemple le projet de Zbigniew Brzeziński de « re-modélisation du proche et moyen orient » .
              Voici un autre lien, il s’agit de l’aveu du milliardaire Georges Soros ...
              http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/16/video-georges-soros-reconnait-son-implication-dans-le-maidan-ukrainien/
              .
              Cela c’est une autre information qui Monsieur Abarnou devrait accepter !
              .
              Les grands merdias (chiens de garde de l’oligarchie financière) et leurs journalistes vassaux violent constamment des nombreuses points de la charte de Munich* !

              Voici quelques articles de cette charte qui sont journellement violé par les grands médias.
              .
              - Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
              .
              - Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.
              .
              - Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
              .
              - Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
              .
              - Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.
              .
              .
              * Il existe pour les journalistes un équivalent du serment d’Hippocrate, l’une des bases de la déontologie médicale dans de nombreux pays. Pour les médias, il s’agit de la Charte de Munich. Comprenant dix devoirs et cinq droits, elle est un guide indispensable pour tous les journalistes. Malheureusement, cette charte est non seulement méconnue du grand public, mais elle l’est tout autant des journalistes.
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich
              .
              http://www.upr.fr
              .
              .


            • wesson wesson 16 février 2016 20:41
              Bon Fabius, laissons-le profiter de sa retraite, tant qu’il sait encore qui il est.

              Le gouvernement Français par contre a définitivement perdu toute crédibilité lorsque quand il a publié le rapport sur l’attaque de gaz à la Goutha, il fit caviarder de ce rapport toute la partie qui disait qu’il se peut effectivement que le gouvernement Syrien n’y ait été pour rien.

              Quand on se rends coupable de ce genre de tripatouillage (et que cela se sait par la suite), on ne peut plus être crédible.

              • Jeekes Jeekes 17 février 2016 10:57

                @wesson

                « Bon Fabius, laissons-le profiter de sa retraite, tant qu’il sait encore qui il est. » 

                En ce qui me concerne je lui souhaite qu’elle soit la plus courte possible !

              • CoolDude 16 février 2016 21:19

                Donc, tout ça à cause de la Folie d’un homme ou des hommes. Je n’en suis pas très persuadé.
                Je me demande depuis toujours ce que cache réellement toute cette affaire et propagande.

                Il y a bien eut l’histoire des pipelines, mais je n’en suis pas convaincu, car on pourrait facilement contourner la Syrie.

                Quoi d’autre ?
                Des idées ??

                Ou est-ce juste un potentiel allié Russes beaucoup trop proche du sacro-saint Miel d’Orient le PetroDollar ???

                Dans ce cas la, le départ de Fabius n’y changera rien.


                • bluerider bluerider 18 février 2016 18:26

                  @thomas abarnou t’as raison... 12 milliards de dollars par an sans efforts juste en pompant comme les shadoks, ça n’a aucun intérêt. un tuyau à 450 millions de m3 de gaz par jour, c’est bidon ? Alors toi qui es si malin, trouve mieux ! Et ne va pas nous sortir la litanie des guerres religieuses... si l’Iran est un « problème » pour les saoudiens, ce n’est pas à cause du chiisme, c’est parce qu’ils sont 85 millions et que sans sanctions ce peuple a soif de travail et de modernité et qu’il va laminer les bédouins grassouillets du Golfe en moins de 10 ans, fort de ses 4èmes ressources mondiales de pétrole et de gaz. Voilà ce qui leur fout les boules... ils sont nombreux et ils veulent srtir leur pays du sous développement d^à l’embargo depuis 79. Et comme la Saoudie n’a jamais été cool avec l’Iran , ils ont peur dans leur logique bédouine de tyrans phallocrates, que le fouet ne leur lacère le dos à leur tour... quand on est obscéne, on est obscène. et le plus inquiétant, c’est que cette obscenité se pare d’intelligence : ils feront tout très intelligemment, pour rendre l’Iran plus odieuse qu’eux. en bonne « intelligence » au sens anglosaxon du terme.


                • Feste Feste 16 février 2016 22:16

                  Merci pour cet article et pour votre travail de traduc de Dale Scott


                  • Hijack Hijack 16 février 2016 23:54

                    Pourtant, il laissait croire avoir, lui aussi, tout comme El Nosra ... avoir fait du bon boulot !
                    .
                    Bon débarras, mais ce serait trop facile de s’en tirer à si bon compte, vu ce qu’il avait dit, menti ou fait  !

                    Sur la balance de la malfaisance, j’hésite entre lui et Sarko pour savoir qui pèse le plus lourd.


                    • njama njama 17 février 2016 01:31

                      Laurent Fabius : De la pôle position à la voiture balai, une incarnation caricaturale de la diplomatie française
                      Par René Naba février 10, 2016
                      « Promoveatur ut Amoveatur » Qu’il soit promu pour que l’on s’en débarrasse.
                      http://www.madaniya.info/2016/02/10/5762/


                      • Le p’tit Charles 17 février 2016 07:53

                        Fabius, c’est du BHL au gouverne-ment...Obsédé par les juifs de Palestine qui assassine le peuple Palestinien..Un « nazillon » qui défend également ceux d’Ukraine..un tordu du PS/Pétainiste..un étron libre qui défait la France...

                        Sa place est dans une « FOSSE » septique.. !

                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 février 2016 08:45

                          Si cet homme n’est pas crédible, c’est qu’il est débible...


                          • lloreen 17 février 2016 11:08

                            Fabius fait partie des sympathisants du clan du syndicat criminel de la haute finance internationale dont le plan consiste à instaurer leur tyrannie mondiale qui est d’ ailleurs bien avancée.

                            Il est l’ ardent défenseur de tous les conflits et il sert directement les intérêts de ce clan mafieux infiltré au sein des institutions nationales.
                            Il est aussi l’ allié direct de l’ état d’ Israël qui n’ est rien d’ autre que la société privée des Rothschild (= la société gouvernementale « Israël ») qui dispose de sa milice privée qu’ elle envoie agresser le monde entier.
                            Le mensonge est une seconde nature chez ce personnage malfaisant dont le nom est aussi mêlé au scandale du sang contaminé.


                            • barbarou46 barbarou46 17 février 2016 12:36

                              M’OUAI !


                              Un fauteuil au conseil constitutionnel !
                              Je l’aurais plutôt vu au musée Grévin !

                              • agent ananas agent ananas 17 février 2016 16:52

                                Merci pour cet article qui remet les faits à leur place, les journalistes de la presse mainstream ayant abdiqué toute prétention d’informer sur de nombreux sujets.
                                « Les russes font du bon boulot » ... Dans une interview lundi dans le Evening Standard, l’ambassadeur russe en GB affirme qu’en août dernier « les puissances occidentales avaient informé la Russie que DAESH prendrait Damas en octobre »... Ce n’était sans compter l’intervention russe, qui a déjoué ce plan.
                                Lolo pourra toujours se consoler de présider dorénavant le Conseil Constitutionnel afin de veiller à l’instauration d’une dictature policière suite au massacre prétendument effectué par ses amis islamistes ... pour la plus grande joie du lobby.

                                PS : Maxime, j’ai découvert votre website/blog en début d’année ... keep on the good job !


                                • coinfinger 17 février 2016 17:34

                                  çà résume tout : c’est lui qui part . Ce coup là c’est l’inverse , coupable mais pas responsable .
                                  Il a contribué à rependre le sang inutilement mais il a pas obtenu de résultats .
                                  Ben oui , c’est çà le sémitisme . Pouvoir et religion çà va pas ensemble . Religion c’est anti-sexe , moins y a de sujets , plus y a pour l’oeuvre ; pouvoir c’est pro-sexe , plus y a de sujets mieux çà vaut , plus on taxe .
                                  Faut voir là ce qui se passe dans la famille , les choix : patrimoine ou vie . Patriarche ou tous égaux . C’est pas de l’antisémitisme , les sémites y en des bons . Mais la civilisation nous est venu par eux ,le pouvoir des riches , alors on mélange . L’antisémitisme c’est un truc pour les autres patriarches qui sont pas sémites . D’où l’importance de pas confondre . çà les excuse pas pour autant les patriarches , de sacrifier la vie à la pierre , à l’or ou à la monnaie . Parce que de toutes façon c’est un mauvais calcul , une belle tombe çà compense pas une belle vie , surtout quand par le méme coup on empoisonne celles des autres .
                                  Et là , moi je vois bien la solution finale , parce que nos juifs riches , ils ont de la concurrence dans les autres civilisations , toute aussi retors qu’eux . En Chine y a les Chinois d’outre mer , en Inde et Perse y a les Parsis , etc ...Et nos juifs arrivent pas à en faire façon , d’où le doute ...
                                  Persepctive : prendre les uns pour coigner sur les autres ( de patriarches , capitalistes si vous aimez la novlangue ) , plutot que de nous cogner entre nous .


                                  • Ruut Ruut 17 février 2016 20:22

                                    Note a l’auteur.
                                    La France est en État d’urgence et les journalistes en France ne sont pas libre de dire la vérité.
                                    Le contrôle des Médiats est TOTAL en France.

                                    C’est un peut comme en temps de guerre, 100 % de propagande.


                                    • xana 17 février 2016 21:26

                                      Tiens, Thomas Abarnou n’est plus parmi nous...
                                      Faut dire qu’après une telle diarrhée propagandiste, il a sans doute dû aller d’urgence refaire son stock de papier toilette...


                                      • eresse eresse 17 février 2016 22:35

                                        @xana
                                        <troll>
                                        Si vous cherchez un peu sur le bonhomme, vous verrez qu’après 3 master il ne réussit à décrocher que ce qui ressemble de près ou de loin a des stages déguisés.

                                        Il ne vient ici que pour aboyer, espérant que cela lui ouvre des portes. Pour l’instant, il fait plutôt amuseur public. Il devrait rajouter un nez rouge sur sa photo.
                                        Le pire, il ose pondre des articles du style « la vie intellectuelle française en danger »
                                        </troll>


                                      • bluerider bluerider 19 février 2016 00:56

                                        @thomas abarnou

                                        regardez http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/un-oeil-sur-la-planete/un-oeil-sur-la-planete-du-jeudi-18-fevrier-2016_1310651.html

                                        puis regardez https://www.rt.com/shows/worlds-apart-oksana-boyko/332855-syria-slaughter-un-salvage/

                                        puis réflechissez... la cavalerie française est remise en marche derrière le nouveau chevalier blanchi JM Ayrault... sur des bases nouvelles : CELLES QUE LA COMPLOSPHERE dénonce depuis 5 ans, gaz qatari EN TETE. Vous feriez mieux de quitter ce site M. Aparvous tout baigne.

                                        Ce n’est pas gagné, mais la complosphère voit sur FRANCE2 ce soir ses thèses validées... réfléchissez avec votre jus de chaussette géopolitique qui ne convainc personne.. et votre trolllisme, gardez le pour vous. Ici, nous voulons voir clair ? retournez à Matignon ou au Quai d’Orsay dont je suis intimement convaincu vous venez.


                                      • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 18 février 2016 06:45
                                        SYRIE. La tentation nucléaire des perdants

                                        La guerre entre l’Axe de la Résistance (Syrie, Russie, Iran, Hezbollah) d’un côté et l’Axe du Mal (USA, Israël, Turquie, Arabie Saoudite) de l’autre, risque d’être relancée avec des interventions directes des armées arabes (du Golfe) et turque, et peut dégénérer en une guerre nucléaire de dimension mondiale, car ces derniers sont en train d’adapter leurs avions au transport d’armes nucléaires tactiques disponibles en Turquie, en Arabie et en Israël.

                                        http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/02/syrie-guerre-nucleaire-en-preparation.html


                                        • JL JL 18 février 2016 09:44

                                          La désinformation est totale : les journalistes de Radio-France ne sont plus que des speakerines. 


                                          Ce matin encore, il y an avait un qui disait aux zinfos que l’aide humanitaire était parvenue dans des villages syriens encerclés par les armées du régime.

                                          Ces journalistes sont des zombies.

                                          • izarn 18 février 2016 11:16

                                            @JL
                                            ...Ces villages sont remplis de terroristes lourdement armés...Pas de « rebelles » sympathiques et pacifiques en demande de démocratie face au méchant Assad qui massacre sont peuple....

                                            De l’aide humanitaire pour des terroristes !

                                            Effectivement le niveau de connerie est abyssal...


                                          • JL JL 18 février 2016 11:30

                                            @ Abarnou,


                                            Izarn a répondu pour moi.

                                          • izarn 18 février 2016 11:05

                                            Ce que raconte le Guardian est un tissu d’ineptie. Il n’y a aucune difference valide entre Daesh et les autres jihadistes sur le terrain. Ils ont tous le meme but.
                                            Dire que Daesh une fois éliminé, il y aurait 65000 jihadistes qui resteraient en place,est ubuesque. Il vivent dans le déni, le fantasme autiste.
                                            Les russes ont bien dit que personne peut faire une telle difference, et ils les bombardent tous sans exception. Ils vont se gener peut-etre ?
                                            En clair, quand la bataille sera terminée, il ne restera plus aucun jihadiste. Un point c’est tout.
                                            Ensuite on a la pitrerie du cesser le feu...Contre qui ? Les jihadistes ? On veut leur laisser une partie de la Syrie pour qu’ils continuent leurs exactions et la guerre ? Sont-ils aussi fort pour faire admettre une armistice ? Non !
                                            La Russie a le dessus, ça n’a aucun sens. Et Poutine ne va pas s’arreter en si bon chemin.
                                            Remarquons toujours que quand cela va trés mal pour les interets américano-jihadistes, ils proposent des cesser le feu !
                                            On a connu Minsk, parceque Kiev était au bord de la débandade finale.
                                            Puis désormais Munich, parcequ’il apparait que l’armée d’Assad s’apprete à détruire la capitale des jihadistes, qu’Alep est encerclée, qu’il y a partout des S-400. Que Poutine prévoit d’utiliser ses chars Armata, etc...
                                            Fabius part parceque la politique de Hollande est catastrophique, et en plus c’est un échec magistral, de la débandade permanente cachée en « accord de paix » smiley Que les temps changent, et nos politicards américanistes s’appretent à retourner leurs vestes. En vue des éléctions....


                                            • leypanou 18 février 2016 16:34

                                              @izarn
                                              Ce que raconte le Guardian est un tissu d’ineptie : vous devez mal connaître The Guardian.
                                              Et si vous savez que Natalie Nougayrède, ancienne journaliste du Monde, est maintenant au Guardian, alors vous ne serez plus étonné car les deux (Le Monde et The Guardian) partagent à peu près la même ligne éditorialiste.
                                              Un petit lien pour en apprendre un peu plus sur The Guardian et l’ancienne rédactrice en chef du Monde.


                                            • bluerider bluerider 18 février 2016 18:34

                                              allez, je le redis ici : question pour un champion (Saint Thomas) : QUI à la place d’ASSAD ? Qui avec le charisme suffisant pour affronter DAESH - ALNUSRA - Les autres ? Un type reconnu par les USA et les RUSSES ? Un type acepté par les pays OTAN ? Et bien sûr, un type reconnu et accepté par le peuple syrien ? Un type connu du peuple syrien, qui est soutenu localement par des ranges significatives de la population ? Allez, même simplement quelqu’un qui vit dans la clandestinité mais EN SYRIE, pas un traitre qui a fuit son pays depuis des années comme les saltimbanques de la troïka fabriquée par Fabius, on n’est bien d’accord Thomas ? ALLEZ THOMAS ??? DES NOMS ? UN SEUL NOM ?


                                              • yvesduc 18 février 2016 20:00
                                                Merci pour cet article excellemment documenté. Du grand « complotisme ». smiley

                                                Sur le fond, plus rien ne m’étonne, pas même Fabius recevant le Prix Nobel de la Paix. Après tout ce prix est décerné par la haute bourgeoisie étasunienne, à ceux qui les servent. Alors, pourquoi pas comme lot de consolation à un belliciste lâché par ses collègues un peine plus modérés ?

                                                • Griffon Jaune Kylo Ren 18 février 2016 20:04

                                                  @yvesduc

                                                  un smiley qui m’a l’air particulièrement prétentieux en l’état. Est que tu connais les sandwichs à la Vegemite au moins ?


                                                • achab 18 février 2016 23:47

                                                  A Maxime Chaix : Vous donnez des sources qui attribuent le massacre de la Ghouta Est de Damas
                                                  d’ aout 2013 à la « rébellion ». Vous oubliez - ou ne connaissez pas celle ci - qui a mon sens clôt de façon définitive le débat : http://reseauinternational.net/les-morts-de-la-ghouta/ Mais il est vrai qu’il ne faut pas compter sur nos « médias » pour en être informé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès