Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bercy met fin à l’anonymat des cartes prépayées

Bercy met fin à l’anonymat des cartes prépayées

Le terrorisme a bon dos. C'est l'usage supposé de cartes prépayées par des terroristes qui permet à Bercy de mettre fin à cet espace de liberté

Des cartes sans vérification d'identité

Vous pouvez aujourd'hui, de manière parfaitement légale, disposer d'une carte de paiement estampillée VISA ou Mastercard sans que Big Brother soit au courant (ou presque...). La loi en permet l'utilisation dans la limite de 250 euros pour les cartes non-rechargeables et de 2.500 euros par an pour les cartes rechargeables.

C'est bientôt fini, N-I !

« Un décret en préparation par mes services prévoit notamment une prise d'identité dès le premier euro pour les cartes prépayées anonymes, c'est-à-dire chargeables ou rechargeables en espèces  », a déclaré M. Sapin à l'Assemblée Nationale dans le cadre de l'ouverture des débats sur le projet de loi de réforme pénale.

Le prétexte à cette annonce est l'utilisation que les terroristes auraient faite de cartes prépayées dans le cadre de la préparation de leurs attentats.

Un bien mauvais prétexte

L'origine des cartes prépayées

Par le biais des cartes prépayées, une partie des flux échappait à l'ogre. Cet outil, qui à l'origine était une solution essentiellement utilisée par les interdits bancaires et ceux à qui leur banque refusait même une "électron", connu une certaine prospérité (dans sa version non rechargeable) dans le cadre des achats sur Internet, puisque même piratée, rien de plus que le montant initial ne pouvait en être débité.

Très rapidement, les bricolos du dimanche comprirent l'usage qu'ils pouvaient en faire. En rechargeant la carte avec des espèces, les voilà en mesure de remettre dans le circuit de l'argent pas forcément déclaré à Bercy.

Imaginez l'hystérie sur les bords de la Seine ! Et pour vous prouver que nos zamis les fonctionnaires n'ont pas attendu les attentats, voici ce que nous écrivions il y a pile poil un an : Le terrorisme a bon dos (et oui, déjà !), un article dont pas un mot n'a pris une ride...

2500 € pour préparer les attentats ?

Si les cartes prépayées françaises ne conservent leur anonymat que jusqu'à 2500€ et que nos amis de Bercy veulent nous faire croire que c'est de cette manière que les attentats de Paris ont été financés, c'est se payer notre tête. D'abord, les cartes prépayées existent dans le monde entier. Vous pouvez en acheter sur Internet avec virement via Moneytransfert ou Western Union à Gibraltar, sans montant maximum et renouvelables autant que vous souhaitez. Ensuite, il a été établi que des armes ont été achetées sur le net (le darknet accessible via Tor) et payées en bitcoins.

Triomphe de Big Brother

La vérité, c'est que l'occasion fait le larron et que, de même que le terrorisme a été le prétexte de prendre des mesures liberticides qui ont permis de fermer un site internet tenu par un curé et un autre tenu par un responsable de parti d'extrême droite, il est aujourd'hui le prétexte pour les rapaces fiscaux de contrôler le moindre euro qui était susceptible de leur échapper.

Ils veulent faire exemple

Bien évidemment, comme d'habitude, nos terroristes de Bercy vont essayer de faire en sorte que leur idée de génie soit débattue dans les prochains mois au niveau européen..... dans le cadre d'un plan d'action de l'UE contre le financement du terrorisme ! Ben tiens, quand on tient une idée, faut pas la lâcher. Espérons que les autres pays soient un petit moins liberticides.

Article paru sur MaVieMonArgent.info


Moyenne des avis sur cet article :  2.62/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • oncle archibald 9 mars 10:21

    Une ode à la fraude fiscale bien difficile à digérer par ceux qui marchent dans les clous. Moi quand les services fiscaux coincent un fraudeur je suis ravi, je me dis que c’est autant que l’on ne me demandera pas de payer à sa place.

    Si encore les fraudeurs construisaient à leurs frais leurs propres routes privées, des cliniques hors système réservées à leur usage, etc etc .. mais pas du tout et ce sont souvent eux les premiers qui hurlent aux dysfonctionnement des services publics qu’ils refusent de financer.

    Donc aucun état d’âme avec eux et entre parenthèses il m’étonne qu’un « catholique pratiquant ? oui » puisse se faire le chantre de la fraude fiscale.


    • pierre 9 mars 10:58

      @oncle archibald
      bien observé, les libéraux exigent des moyens de détourner le fric, pas de contrôle, pas d’état, c’est simple non.


    • Zolko Zolko 9 mars 17:16

      @oncle archibald
       
      La fraude fiscale a bon dos aussi : les plus gros fraudeurs sont les multinationales avec la complicité de certains états voyous : Apple, Luxembourg, Google, Monaco, Ikea, Lichtenstein, Deutsche Bank, îles Cayman....
       
      Si le gouvernement voulait vraiment combattre contre la fraude fiscale, il irait après ces gros poissons là.


    • mac 9 mars 20:46

      @oncle archibald
      On s’attaque aux tous petits et pendant ce temps c’est la gabegie par milliards au niveau des multinationales et de certaines hautes fonctions publiques.
      Vous parlez des routes mais vous oubliez peut-être que certaines ont été vendues par cet état protecteur dont vous semblez faire l’éloge . Non à la suppression de l’état mais qu’il soit nettement mieux géré et qu’on s’attaque aux véritables profiteurs du système.
      Franchement on va bientôt être obligé de sortir son passeport pour l’achat d’une carte cadeau à 10 euros !


    • Daniel Roux Daniel Roux 9 mars 10:38

      Une carte bancaire prépayée a le même usage qu’un billet de banque.

      Son intérêt est d’éviter le détournement de la carte bancaire nominative par des terroristes, heu.. Je voulais dire par des délinquants.

      Le mieux serait donc de supprimer les cartes bancaires et les billets de banque.

      D’après mes informations, c’est en cours pour les billets de banque.


      • sarcastelle 9 mars 11:42

        Il y a justement en ce moment un sujet sur la servitude volontaire ou non. 


        • Haltocon (---.---.183.51) 9 mars 20:43

          L’image illustrant l’article est sans rapport. Ayant un compte chez eux « compte nickel », je peux vous rappeler que l’obtention de la carte nickel se fait uniquement aprs le scan de votre carte d’identit. Dommage pour la mauvaise pub que vous faites pour eux. Ils y en avaient des centaines d’autres et vous choisissiez la seule qui demande la C.I... Merci de faire le correctif.. Merci de votre travail.


          • Céline Ertalif Céline Ertalif 9 mars 23:03

            @Haltocon . Je suis d’accord avec cette observation, et ce n’est pas négligeable... Car cette carte Nickel, un vrai succès, j’en ai une dans ma poche, ça échappe aux banques et c’est un hâvre de sécurité pour les raisons qu’évoquent avec pertinence Daniel Roux. A tel point que les responsables de ce service de paiement ne s’en flattent pas trop...


          • sleeping-zombie 10 mars 11:43

            Hello,

            il est aujourd’hui le prétexte pour les rapaces fiscaux de contrôler le moindre euro qui était susceptible de leur échapper.

            C’est marrant d’être d’accord avec un « libéral », surtout quand celui-ci admet tout simplement, que la « liberté » qu’il défend, c’est celle de frauder le fisc.
            Reste seulement à lui faire admettre que frauder le fisc, c’est juste du vol, voler ceux qui ne le font pas.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès