• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bien que cela leur coute 15.000 dollars par an, 140.000 familles (...)

Bien que cela leur coute 15.000 dollars par an, 140.000 familles australiennes refusent de vacciner leurs enfants

Je dois dire que cela représente un courage étonnant, et démontre une conviction et une pugnacités extraordinaires. En France, notre Ministre des laboratoirs vaccinaux n'a pas encore réussi à subordonner l'attribution des allocations familiales à la vaccination des enfants, mais elle réussit à interdire l'entrée en crèche et à l'école aux non-vaccinés, traduit les parents réfractaires devant les tribunaux, et offre des primes aux médecins pour chaque lot de 20 têtes de bétail vaccinées. Elle avait promis un vaccin contenant les trois valences obligatoires seules, sans aluminium et sans mercure, et la suppression de l'obligation vaccinale, mais elle propose maintenant une obligation vaccinale pour onze valences, en ajoutant le Gardasil à 9 ans, y compris pour les petits garçons.

Aurons-nous le même courage que ces familles australiennes qui ont le souci de la santé de leurs enfants, ou bien laisserons-nous un monstre ignorant et cupide nous imposer le malheur en seringue pour complaire à ses maîtres, auprès desquels elle trouvera bientôt un poste lucratif dès la fin de son mandat ministériel, après l'avoir bien mérité par cinq ans d'imposture ?

En 2016, l'Australie en a eu marre des groupes anti-vaccins et elle a passé une loi radicale. Dorénavant, seuls les parents d'enfants vaccinés auront droit aux aides parentales. Conséquence : près de 200.000 nouveaux-nés ont été vaccinés l'année passée. Mais en 2017, 140.000 familles refusent toujours de vacciner leurs enfants. Cette année, ils n'auront pas droit aux aides de l'état.

En janvier 2016, le gouvernement australien a lancé la campagne "No Jab, No Pay", littéralement "Pas de piqûre, pas d'argent". Cette campagne a été lancée pour lutter contre les sceptiques du vaccin et contre toutes les familles qui estiment que les vaccins sont un danger pour la santé.

Cette loi a eu des effets directs : 200.000 enfants ont été vaccinés dans l'année. Il faut savoir que ces aides de l'état représentent 15.000 dollars par an. Un argument de poids que le gouvernement australien a brandi pour lutter contre la propagation de maladies comme l'hépatite, le tétanos ou la coqueluche.

Mais en 2017, environ 140.000 familles n'auront pas accès à ces soins pour enfants car elles refusent toujours de faire ces vaccins, rapporte Sky News Australia.

Aides de l'état

"Seuls les parents d'enfants (âgés de moins de 20 ans) qui sont vaccinés ou qui bénéficient d'un programme de rattrapage reconnu peuvent avoir accès aux gardes d'enfants, le remboursement des frais de garde d'enfants et une taxe allégée pour la famille" est-il écrit dans ce programme du département de la santé australien.

Les autres vont devoir reconsidérer leurs options. La région la plus touchée par ces "coupes" est le Queensland, soit l'une des régions les plus pauvres de l'Australie et où les groupes anti-vaccins sont particulièrement actifs. Particulièrement l'AVN, l'Australian Vaccination-Skeptics Network Inc., qui lobby à fond pour interdire les vaccins. Dans cette région, le pourcentage d'enfants vaccinés tourne autour des 85%. Ce qui est toutefois mieux que l'année passée, révèlent les membres du gouvernement.

Le ministre australien de la Santé Greg Hunt s'est ainsi félicité de sa loi pro-vaccin : "Ces données montrent que la politique fonctionne et nous encourageons les parents en objection à reconsidérer leur position qui n'est pas soutenue par l'expertise médicale. (...) Cette politique protège les normes de santé de la communauté en général et protège nos enfants contre les maladies horribles."


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 21 février 2017 18:05

    tant mieux, ils auront la polio et se feront euthanasier. ça fera des bourgeois en moins qui se feront « transfuser » avec du sérum physiologique.


    • doctorix doctorix 21 février 2017 19:04

      @foufouille

      Le programme de vaccination généralisée contre la polio en Inde a été une catastrophe.
      En 2011, l’Inde a été déclarée libre de tout cas de polio, mais cette même année a vu apparaître 47.500 cas de paralysies flasques aiguës.
      J’ajouterai que sans l’intervention médicale sur les cas de polio avérés débutants, celle qui consiste à administrer des antipyrétiques, alors que les virus se multiplient de 2 à 500 fois plus vite à 37°C qu’à 39°C, la polio serait probablement restée une maladie bénigne, parce que la fièvre est la première défense de l’organisme contre toute infection virale (ou bactérienne).
      C’est ici, à11’48" :
      Et c’est un prix nobel français de virologie qui le dit (Pr. Lwoff).
      Les anti-pyrétiques ne sont pas cette chose banale qu’on vous dit. Leur usage peut avoir des conséquences mortelles, et c’est une vérité qu’il faut faire connaître.

    • doctorix doctorix 21 février 2017 19:28

      Foufouille, une chose est de moinsser, une autre est de dire pourquoi. J’ai blasphémé, c’est ça ?

      Quand vous aurez étudié comme moi les vaccins pendant près de huit ans, on pourra discuter.

    • Jean Guillot meslier 21 février 2017 19:38

      Bonsoir @doctorix

      Le virus du sida est le produit accidentel d’un vaccin oral contre la polio administré à un million d’Africains dans l’ex-Congo belge de 1957 à 1960 aux endroits mêmes où, une décennie plus tard, on détecte les premiers cas de sida dans le mondeLe sida a donc été créé de toute pièce par l’homme à la suite de cultures vaccinales sur des reins de singes vert du Congo .

      https://www.youtube.com/watch?v=CHYJkMfdNJI


    • doctorix doctorix 21 février 2017 20:14

      @meslier

      Ce qu’on a créé, et je ne sais pas trop comment, probablement par la vaccination polio, c’est un effondrement du système immunitaire dans des populations fragiles à divers titres : les malnutris en Afrique, les usagers de drogues dures dans les pays occidentaux. Mais selon ce que je crois savoir, le virus auquel on attribue le sida n’a rien à voir avec ce déficit immunitaire. On peut être séropositif sans avoir le sida, et on peut avoir le sida sans être porteur de ce virus. Et il se trouve que les premiers médicaments dits anti-sida étaient de puissants toxiques qui reproduisaient les symptômes du sida, ce qui a contribué à propager la croyance.
      Mais c’est vrai que les premiers cas de sida se sont développés en Afrique autour des foyers de vaccination intensive contre la polio, mais aussi autour des laboratoires vaccinaux américains implantés la-bas.
      Le Sida nous réserve encore de grandes surprises...
      Quant au vaccin polio, il a été contaminé dans les années 60 par un virus simien (le vaccin est cultivé sur du rein de singe), le SV40, un virus hautement cancérigène.
      90 millions d’américains ont ainsi été contaminés par ce virus.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 février 2017 21:13

      @doctorix
      Cherche pas, foufouille est un anti UPR forcené, alors tu peux parler des fourmis ou des ratons laveurs, il te mettra moins d’office ...


    • doctorix doctorix 21 février 2017 21:34

      @Fifi Brind_acier
      Les réactions viscérales de foufouille me laissent indifférent. Même un autre médecin perdrait son temps contre moi, pour la simple raison que très peu connaissent les vaccins, et que je suis petit à petit et sans même le vouloir devenu un expert dans ce domaine, par simple curiosité, mais aussi parce que j’ai progressivement ressenti l’énorme responsabilité que représentait le geste apparemment anodin de la vaccination.

      Très peu de médecins connaissent les vaccins, donc, et ceux qui les connaissent vraiment y ont renoncé.
      Les autres sont esclaves de leurs habitudes et de leur ignorance. Ou bien s’en foutent.

    • foufouille foufouille 22 février 2017 09:54

      @doctorix
      http://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2013/11/medsci 20132911p1034/medsci20132911p1034.html
      je ne moinsse pas.
      sinon, le virus a muté. peu étonnant vu le style de vie indien qui consiste à manger avec les mains et l’absence d’hygiène.


    • foufouille foufouille 22 février 2017 10:19

      @foufouille
      http://polioeradication.org/polio-today/polio-now/this-week/circulating-vaccine-derived-poliovirus/
      l’inde n’en fait plus partie d’ailleurs.
      ça reste un monologue, je sais.


    • doctorix doctorix 22 février 2017 11:06

      @foufouille

      Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que c’est la pression vaccinale qui encourage la mutation virale vers des variétés plus agressives, un peu comme les antibiotiques sélectionnent des variétés de plus en plus pathogènes car multi-résistantes.
      Il est donc illusoire, même si les vaccins étaient efficaces, de courir après une protection qui sera contournée chaque fois par la course en avant de l’évolution virale.
      5000 espèces de virus sont actuellement décrites, mais on estime leur nombre en fait à 500.000.
      C’est un combat insensé, et la meilleure façon de combattre les plus pathogènes est donc d’avoir un système immunitaire fort.
      300 vaccins sont actuellement « dans les tuyaux ».
      Est-ce ce monde de fous de la seringue que vous voulez ?
      Quant aux bactéries, nous en hébergeons 500 espèces, la plupart étant vitales pour notre survie : c’est une manie moderne de voir des ennemis partout, et sans ces bactéries nous serions tous morts en quelques heures. Les antibiotiques font d’ailleurs beaucoup de mal à cet équilibre.
      Nous hébergeons dix bactéries pour une cellule constitutive de notre organisme.
      Nous sommes des bactéries avec un peu de viande et d’os autour.

    • capobianco 22 février 2017 14:47

      @Fifi Brind_acier
      Je suis un anti upr forcené, mais là, pour une fois je suis plutôt d’accord avec le toubib. Je ne suis en rien spécialiste mais j’ai toujours manifesté de vrais réticences voir hostilités vis à vis des vaccinations obligatoires, comme tout ce que l’on veut m’imposer en fait....

      Je soutiens le prf Joyeux depuis longtemps maintenant et participe à la plus part des campagnes de « l’institue de protection de la santé naturelle ». 


    • doctorix doctorix 22 février 2017 15:26

      @capobianco
      comme tout ce que l’on veut m’imposer en fait....

      Vous êtes moins difficile en ce qui concerne l’Europe, l’Euro et l’OTAN, qu’on vous a imposés tout pareil.
      Ruades sélectives...

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 2017 15:32

      @doctorix

      Vous faites refléchir les gens. Arretez tout de suite, avant qu’ll ne soit trop tard !

      PJCA


    • doctorix doctorix 22 février 2017 16:02

      @Pierre JC Allard

      J’ai renoncé à en désespérer. Bien qu’ils soient parfois désespérants.

    • Ouam Ouam 23 février 2017 15:06

      @doctorix
      J’ai renoncé à en désespérer. Bien qu’ils soient parfois désespérants.
       
      Nenni,... surtout si tu à laborieusement étudié le sujet.
       
      A force de précher dans le désert, défois la vérité saute aux yuex de quelques ouailles.
      Puis si ton combat permets déja d’éradiquer l’aluminum ou les multis vaccins (6 ou 12 je sais plus) qu’on appliqie d’un coup à des petits gamis, une partie de ta croisade aura servie.
       
      ouam,


    • doctorix doctorix 23 février 2017 20:50

      @Ouam

      Oui, c’est l’histoire du colibri.
      Sa forêt est en feu.
      Il fait d’incessants aller-retours entre la mare et le foyer, apportant une goutte d’eau à chaque fois.
      Comme on se moque de lui, il dit :
      « Je fais ma part ».

    • GerFran 21 février 2017 18:09

      Obligation vaccinale : l’enquête d’une maman biologiste [Nexus sept./oct. 2016]



      Un biologiste explique comment la « sécurité » des vaccins est testée.



      • doctorix doctorix 21 février 2017 20:26

        @GerFran

        Il y a en fait très peu d’études sur les vaccins. Ils sont testés seulement pendant quelques semaines, voire quelques jours. A quoi ça servirait, puisqu’ils sont sans danger ? C’est le chapitre 1 de l’évangile vaccinal. Les seuls études comparatives comparent un vaccin normal avec un vaccin sans principe actif mais contenant les mêmes adjuvants. Ce qui est surréaliste !
        On a vainement demandé de vraies études, comme on le fait pour n’importe quel médicament, qui compareraient des populations vaccinées à des non vaccinées. On ne veut pas les faire, parce que la comparaison a cout terme et surtout à long terme serait catastrophique.
        Seules quelques études ont pu être faites, et elles sont extraordinairement défavorables aux vaccins, j’en ai cité une très complète plus haut.
        En fait, les vaccins ont quelque 800 effets indésirables possibles. Certains sont fréquents, d’autres son rares. Les plus rares touchent évidemment peu de personnes, mais il y en a tant que rares sont les personnes qui passent au travers l’un d’eux, qu’elles en aient connaissance ou non, qu’elles fassent le lien ou non. C’est cette rareté individuelle qui préserve la réputation des vaccins.

      • leypanou 21 février 2017 18:20

        L’enfumage pro-vaccin n’est pas complètement vaincu mais il y a de plus en plus de gens qui ouvrent les yeux.

        Un jour avant de rencontrer D Trump -qui a décidé de monter une cellule d’évaluation des vaccins dirigé par Robert Kennedy Jr-, l’un des spécialistes du lien entre l’autisme et le vaccin Dan Olmsted a été retrouvé mort et sans autopsie, son corps a été incinéré 7 heures après sa mort (cet article en apprend plus que çà).

        Dans le même esprit, Poutine déclare que les gouvernements occidentaux rendent esclave l’humanité par l’intermédiaire des vaccins.


        • doctorix doctorix 21 février 2017 22:20

          @leypanou

          Oui, c’est dangereux de s’intéresser aux vaccins. On pense que Sylvie Simon et Claire Séverac sont mortes bizarrement.
          Je finirai peut-être victime d’un accident de parapluie bulgare...
          Poutine est un type sérieux : il va surement nous pondre une bombe sur les vaccins. Lui aussi a remarqué qu’on mourrait beaucoup chez les anti-vaccins, et que les populations devenaient de plus en plus abruties.


        • doctorix doctorix 22 février 2017 15:52

          @Pierre JC Allard

          Oui, ça m’a fâché :
          « alors que le revenu des médecins, à 6,8% par année est le plus important facteur d’augmentation. »
          Le C n’a pas augmenté depuis le 1/3/2010.
          Sept ans...
          Il va augmenter le 1 mai...Pour le gouvernement suivant... Le km est à 0, 61 depuis 25 ans...
          Et les ROSP ne me concernent pas, je n’ai pas marché dans la combine des vaccins et mammographies à tour de bras..


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 février 2017 18:39

          Pour ceux qui ont des doutes sur la question, voici la liste des adjuvants qu’on trouve dans les vaccins, une vraie poubelle !


          Comment Marisol Touraine a torpillé la Conférence santé .

          Le professeur Luc Montagnier met en garde les personnes malades contre les vaccins.

          « Le professeur Henri Joyeux radié de l’ordre des médecins »

          " Je demande à ce que le carnet de vaccination soit revu de fond en comble, afin que l’allaitement maternel soit proposé en première intention et que les vaccinations dites recommandées restent de la responsabilité exclusive des médecins référents. Sollicités par les familles, contrôlés sans cesse par l’assurance maladie, poussés par les publicités, mes confrères et consoeurs médecins sont parfois désorientés. Ils savent parfaitement que les vaccinations des nouveau-nés dépendent d’abord de la santé des parents et que le système immunitaire d’un enfant nouveau-né en bonne santé a besoin de 1000 jours après sa conception pour être mature et fonctionnel, c’est à dire pas avant l’âge de 2 ans."

          • rogal 21 février 2017 21:02

            En parallèle aux vaccins – dans certains espaces les parallèles se rejoignent – je me permets d’inclure l’information suivante.

            Le site de l’AIMSIB a mis en ligne une vidéo dans laquelle le Professeur EVEN présente son dernier livre « Arrêtez les statines ! ». Au-delà du cas des statines et de leurs effets nocifs, son propos est de dénoncer la malfaisance de l’industrie pharmaceutique : invention de maladies, corruption d’un certain milieu universitaire, rôle des médias (avec bons et mauvais points), etc. Le cardio-vasculaire et son cholestérol, déjà talonnés par l’hyper-tension, sont battus par la psychiatrie, son DSM et ses médicaments non moins dangereux que ruineux.

            Quelques petits défauts matériels dans cette vidéo d’une heure et quart, dans laquelle on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les mots de Philippe EVEN sont pesés mais pas mâchés.

            Il convient aussi de remercier le Docteur KNOCK pour son exquise intervention.


            • doctorix doctorix 21 février 2017 21:18

              @rogal

              Il va falloir se rendre à l’évidence : les laboratoires pharmaceutiques vivent un peu de la santé et beaucoup de la maladie, même imaginaire.
              La possibilité de fabriquer de faux-ennemis comme le cholestérol est très tentante, et il n’y ont pas résisté.
              Il y a d’autres façons fabriquer des malades avec des sujets en bonne santé, pour pouvoir les soigner toute une vie.
              Les vaccins sont très au point dans ce domaine, puisque comme je l’ai exposé plus haut, les enfants vaccinés sont cinq fois plus malades que les autres. En fait, nous aurions trop de médecins sans cette méthode, au lieu d’en manquer.
              Les enfants hyperactifs sont aussi une manne : certains le deviennent après vaccination (fréquent), d’autres qui sont juste plus éveillés et plus vifs que les autres sont transformés en malades à soigner à coups de drogues psycho-actives.
              La finalité de ces opérations, c’est de décréter qu’il est anormal d’être en bonne santé, et que c’est une pathologie anti-sociale à laquelle il faut remédier au plus vite.

            • l’alsacien 26 février 2017 11:50

              @doctorix
              Knock
              ’’La santé est un état précaire qui ne présage rien de bon’’
              ’’Tout bien portant est un malade qui s’ignore’’


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 février 2017 21:53

              L’espérance de vie, vers 1740, n’atteignait pas trente ans (25, disent certains auteurs, mais cela m’étonne un peu et il faudrait vérifier). Il faut dire que beaucoup d’enfants mouraient à la naissance ou dans les dix premières années. Les épidémies de variole avaient des résultats abominables. Bien des descendants de Louis XIV en étaient morts et Louis XV lui-même en mourra. C’est à cause de ce salaud de Jenner, dans les dix dernières années du siècle des Lumières, qu’on finira par trouvera une première forme encore bien rudimentaire de vaccin. Les conséquences en auront très vite été funestes : dès 1810, l’espérance de vie en France tombe à trente-sept ans.
              Après deux siècles de vaccinations diverses, la situation n’aura cessé de se dégrader puisque l’espérance de vie pour les hommes est aujourd’hui d’à peu près 80 ans et de 84 ans pour les femmes. Par rapport au début du XVIIIe siècle, la différence est donc d’à peu près un demi siècle et c’est tout à fait préoccupant. Il faut incriminer non seulement les vaccins qui tuent beaucoup de monde, mais aussi les errances de la médecine et de la chirurgie, à quoi s’ajoutent les effets désastreux de l’industrie pharmaceutique. Mais il faut prendre en compte également une ignorance de plus en plus grande des règles d’hygiène et une alimentation industrielle dont la qualité ne cesse de se dégrader.
              S’il fallait extrapoler à partir de ce que nous connaissons depuis deux siècles, à la fin de celui-ci, l’espérance de vie tomberait peut-être bien encore plus bas : deux cents ans pour le moins.
              Fort heureusement, si on a la sagesse de renoncer enfin à la vaccination, on aura vite le bonheur de voir resurgir la variole, la tuberculose, la poliomyélite , toutes maladies qui ont enchanté nos ancêtres, et beaucoup d’autres un peu plus exotiques mais non sans charme. Je n’ose espérer la grande peste noire de 1350 qui aura eu tant d’effets bénéfiques sur le plan de l’économie : si la moitié des Français pouvaient disparaître en deux ou trois ans, c’est M. Normal qui serait content : son inversion de la courbe du chômage cesserait immédiatement d’être un fantasme, et la crise du logement, dans les grandes villes, serait vite résolue.


              • doctorix doctorix 21 février 2017 22:28

                @Christian Labrune

                Pour faire de l’esprit, il faudrait en avoir.
                On ne vous demande pas le bréviaire du vaccinaliste, à la portée de n’importe quel imbécile qui lit les notices, on vous demande de contrer mes arguments par d’autres arguments.
                La longévité accrue est due à un travail moins pénible, à l’accès à une bonne alimentation, une eau propre, et des douches dans des salles de bain.
                Les plombiers ont fait plus pour la santé que tous ces fêlés et escrocs, de Jenner à Pasteur, dont vous feriez bien d’apprendre la véritable histoire.

              • doctorix doctorix 21 février 2017 22:51

                @Christian Labrune

                J’ai retrouvé la citation.
                Le virologue Peter Duesberg, professeur de biologie moléculaire à l’Université de Berkeley : «  les scientifiques et les médecins s’attribuent la gloire d’une évolution qui est due en réalité aux plombiers et aux paysans  ! C’est grâce à eux que s’est développée une meilleure hygiène de vie et que l’on a pu avoir une meilleure nourriture. Avec une bonne nutrition, vous vous assurez un bon système immunitaire et vous n’êtes pas la proie des maladies  ».
                Je ne sais pas si vous aurez l’honnêteté de lire ce long document tout à fait passionnant qui remet à l’heure le dogme de l’allongement de l’espérance de vie due aux vaccins et aux médicaments : mais je ne désespère pas...



              • doctorix doctorix 21 février 2017 23:06

                @Le Panda

                Je ne me bats pas contre des gens, même s’ils sont intoxiqués par la propagande, je me bats contre l’ignorance, la mauvaise foi et l’entêtement.
                Parfois ça énerve...
                Des guillemets pour les citations, svp : ça facilite la compréhension.

              • Christian Labrune Christian Labrune 21 février 2017 23:33

                les scientifiques et les médecins s’attribuent la gloire d’une évolution qui est due en réalité aux plombiers et aux paysans  !

                @doctorix
                Peut-être bien, mais si j’étais né un siècle plus tôt, en 1848, bien avant les antibiotiques, je serais probablement mort à l’âge de deux ans, en 1850. En tout cas, si par miracle je m’en étais tiré -je suis coriace !-, je n’aurais même pas pu voir la fin du second Empire, je serais mort encore une fois en 1855 : l’appendicectomie n’était pas encore pratiquée. Enfin, il est tout à fait certain que je n’aurais pas pu voir la guerre de 14 : l’aventure se serait terminée pour moi à coup sûr en octobre 1911.

                Grâce aux avancées remarquables de la chirurgie, ne vous en déplaise, je suis encore de ce monde, avec l’impression d’avoir toujours quinze ans. A la fin de ce troisième millénaire, j’espère bien pouvoir encore vous porter la contradiction sur ce foutu forum. Si toutefois d’ici-là un obscurantisme montant, dont vous êtes un des grands promoteurs, ne nous aura pas tous fait crever. 


              • doctorix doctorix 22 février 2017 00:04

                @Christian Labrune

                Mais je n’ai attaqué ni les chirurgiens, ni dit de mal de la médecine individuelle, ni des antibiotiques utilisés raisonnablement (c’est rare) ni des grandes découvertes qu’on fait chaque jour, ni des méthodes de diagnostic extraordinaires qu’on nous propose, dont la plus fabuleuse est décrite ici : 
                C’est à couper le souffle...
                Mais voilà : il reste un ennemi, les laboratoires pharmaceutiques, quand ils nous balancent n’importe quoi, en particulier les vaccins, mais pas seulement.
                Si vous étiez né en 1848 dans une famille aisée, pratiquant l’hygiène et vous nourrissant correctement, si vous aviez fait du sport (les cyclistes professionnels vivent plus de six ans de plus que la moyenne, malgré le dopage), si vous aviez eu un petit boulot pépère, vous auriez largement pu profiter de la première guerre mondiale et voir l’armistice, et peut-être même fêter la libération de Paris en 44. Deux appendices sur trois sont enlevés pour rien, vous aviez une chance.
                Demandez-vous quand même de temps en temps si l’obscurantisme n’est pas chez vous. Moi, j’ai allumé la lumière en 2009, il n’est jamais trop tard.

              • Christian Labrune Christian Labrune 22 février 2017 00:24

                @Ridipayass
                Fontenelle est mort centenaire, en 1757. Il y a toujours eu des gens particulièrement chanceux et génétiquement prédisposés à durer. Mais vous faites bon marché de ceux qui mouraient dans l’enfance et que vous voudriez qu’on retirât des statistiques. On pensait autrefois un peu comme vous : il ne fallait pas trop s’attacher aux enfants, disait déjà Montaigne, puisqu’il était fatal qu’il en mourût la moitié avant l’adolescence. On n’y pouvait rien, c’était la vie.

                Or, c’est précisément la vaccination qui aura permis d’éviter la mort des enfants qui, depuis, pour les parents, lorsqu’elle survient encore, est vécue comme une vraie tragédie. En dépit des paranoïaques qui ont peur de tout, on est encore dans une situation où la généralisation des vaccins permet de maintenir une situation sanitaire acceptable. Supprimez-les, et vous verrez réapparaître les calamités du passé qu’ils ont permis, progressivement, de juguler. Propager une propagande aussi grotesque et obscurantiste, c’est aussi criminel que tel discours d’un pape interdisant l’usage du préservatif à une époque où le sida tuait encore à tous les coups.


              • stef 22 février 2017 07:43

                @Christian Labrune
                il n’y pas que la vaccination qui a permis d’éradiquer la mortalité infantile auparavant les conditions d’hygiene étaient déplorables
                Le simple tout à l’égoût et l’eau courante ont permis d’éradiquer de nombreuses maladies


              • doctorix doctorix 22 février 2017 08:56

                @Christian Labrune

                Même si vous sautez allègrement sur tous les liens que je vous propose et qui montrent que vous avez tort, vous avez quand même bien du remarquer ceux qui exposent que toutes les maladies infectieuses, polio, diphtérie, rougeole, tuberculose étaient en état de quasi disparition à 95%, quand les vaccins sont apparus. Que l’hépatite B était en progression aux USA après la vaccination généralisée, que d’autres maladies, suette, scarlatine, peste, ont disparu sans vaccin.
                Que 700 épidémies de rougeole sont survenues en Chine après une vaccination à 99%. Que 47.000 enfants ont été atteints de paralysie flasque en Inde (x 10) après la vaccination polio généralisée. Que l’ONU a reconnu que ce n’est pas la vaccination antivariolique qui a fait disparaitre le virus, mais les quarantaines.
                Je ne comprends même pas comment vous pouvez supposer que la vaccination ait pu jouer le moindre rôle positif au vu de ces statistiques incontestables.
                Et ne faites pas un amalgame avec les antibiotiques dont personne ici n’a nié l’intérêt. Si je ne croyais pas aux vertus de la médecine, je serais bien malheureux d’y avoir consacré ma vie.
                J’insiste pour que vous lisiez intégralement ce lien, dont je ferai certainement un article un de ces jours :
                Le plombier, le paysan, vous dis-je...Ce sont les grands héros de la santé.

              • l’alsacien 26 février 2017 12:03

                @doctorix
                Livre :
                ’’Pour en finir avec Pasteur- un siècle de mystification scientifique’’ du Docteur Eric Ancelet


              • doctorix doctorix 26 février 2017 12:54

                @l’alsacien

                Oui, une crapule qui perd à être connue.

              • stef 22 février 2017 07:40

                Que le professeur Joyeix ait été banni en dit long ! ! ! La vaccination est une pépite en or pour l’industrie pharmaceutique et ceci en plusieurs étapes car un enfant vacciné sera finalement plus fragile et nécessitera plus fréquemment des soins et des médicaments
                Plus vous êtes malade et plus ils émargent 
                Il faudrait faire comme en Chine : on paye quand on est en bonne santé et c’est gratuit quand on est malade s’il en était ainsi la logique serait complètement inversée et bénéfique au patient  


                • l’alsacien 22 février 2017 07:46

                  On recherche la sécurité. On pense qu’en se faisant vacciner on sera protégé.

                  Des dépistages, des médicaments pour prévenir…

                  Et si on prenait sa vie en charge. Une bonne hygiène de vie bien sûr, mais pas que…

                  ‘’Qu’est-ce que le Mal à Dit ?’’ Pourquoi tombe-t-on malade ?

                  Philippe Dransart dit que même les traumatismes n’arrivent pas par hasard.

                  J’ai entendu l’histoire d’une personne atteinte d’un cancer, son médecin lui donnait 6 mois de survie.

                  Il a vendu sa maison et il s’est fait plaisir : il a beaucoup voyagé.

                  6 mois après il revoit son médecin : il n’avait plus ce cancer… mais il n’avait plus de fric non plus. Mais il lui restait la vie.

                  Madame CL faisait une conférence sur l’homéopathie. Au début de sa conférence elle nous parle un peu de sa vie : à 18 ans elle avait une leucémie. Elle va consulter un grand ‘’ponte’’ qui lui dit froidement : ‘’Vous êtes condamné !’’. De colère elle se lève de sa chaise et dit à ce vieux docteur ‘’Tu crèveras avant moi, vieux con’’.  Puis elle est partie en claquant la porte.

                  ‘’A 18 ans, j’avais envie de vivre’’ a-t-elle rajouté.

                  Quand elle donnait sa conférence elle avait la quarantaine.

                  Il y a d’autres façons de considérer la maladie et comment s’en sortir.

                  J’aime bien ce que disent :

                  Olivier Soulier (la médecine du sens)

                   Thierry Janssen (la solution intérieure)

                  Mais il y en a bien d’autres.

                  Ne pas négliger le psy : quand la tête (et le’’ cœur’’) est malade, le corps n’est pas bien ausssi.


                  • foufouille foufouille 22 février 2017 10:00

                    @l’alsacien
                    les « miracles » existent aussi pour ceux que l’on maintient en vie guérissent tout seul.
                    j’en fais partie, mais la plupart des autres sont morts.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 22 février 2017 11:47

                    Ne pas négliger le psy : quand la tête (et le’’ cœur’’) est malade, le corps n’est pas bien ausssi.

                    @l’alsacien

                    Vous avez tout à fait raison. La médecine, qui devrait être plus un art qu’une science, pèche souvent par excès de rationalisme. L’Immaculée Conception, qui m’apparaît assez régulièrement dans la grotte des Buttes-Chaumont, me le faisait remarquer mercredi passé. Ainsi, à Lourdes, me disait-elle, les miracles ont été fort nombreux, et aussi inexplicables que la guérison de cette Madame CL que vous évoquez et dont je suis charmé d’apprendre l’existence : elle et moi, nous partageons les mêmes initiales.
                    On ferait volontiers beaucoup plus de miracles, me disait la Très-Sainte-Vierge, n’était le problème administratif : il faut à chaque fois s’interroger sur la cause de telle ou telle pathologie, sur les causes de cette cause, effacer par conséquent et réécrire des pans entiers de l’histoire des individus et de leurs proches (un peu comme dans le roman d’Orwell) et cela prend du temps ; les anges qui en sont chargés doivent à chaque fois produire un mémoire qui peut être aussi épais qu’une thèse de doctorat, et qu’il faut recopier en trois exemplaires - au Ciel, il n’y a pas de photocopieuses !- pour que chacune des hypostases de la Trinité puisse être clairement informée du projet et de sa faisabilité avant de donner son accord.
                    Si cette question des miracles vous intéresse, puisqu’on est mercredi, je peux faire un tour après dix-sept heures jusqu’à la grotte des Buttes-Chaumont et poser deux ou trois questions dont vous aimeriez connaître les réponses. Mais, comme le disait tel membre du Parti socialiste chargé de gérer les questions au gouvernement à l’Assemblée et qui proposait ses bons offices à l’ambassadeur du Qatar (il s’agissait d’écarter les questions embarrassantes), « je n’ai pas à le faire gratuitement ». Mon tarif, des plus raisonnables, c’est 527 euros et trente-deux centimes par question, et mille euros pour trois questions. Jamais plus de trois questions : cela tient à la nature trinitaire de la divinité. Ne m’en demandez pas plus à propos de cette limitation : c’est un mystère que je suis bien incapable d’éclaircir.
                     


                  • doctorix doctorix 22 février 2017 12:02

                    @Christian Labrune
                    Est-ce que vous pourriez pratiquer votre auto-psychothérapie ailleurs ?


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 février 2017 19:13

                    @doctorix

                    Je trouve au contraire Labrune doué pour l’ironie et je ne manque pas un de ses commentaires. Il devrait ne faire que ça. J’aime bien aussi l’humour juif. 

                    PJCA













                  • lloreen 22 février 2017 10:09

                    « Cette année, ils n’auront pas droit aux aides de l’état. »
                    C’est la preuve par a+b de la dictature de ces programmes gouvernements aux ordres du lobby pharmaceutique. Ces gens ont eu l’intelligence de comprendre que leur monnaie de singe sert d’attrape-nigaud à ceux qui se comportent véritablement comme le bétail destiné à l’abattage.
                    Les « aides de l’état » sont le moyen de garder les gens en esclavage et d’exercer le contrôle absolu sur eux. S’ échapper de cette prison c’est exercer sa liberté et sa souveraineté.
                    Cette monnaie de singe n’a aucune valeur. Heureusement que de plus en plus de gens commencent enfin à le comprendre.


                    • Armelle Armelle 22 février 2017 10:11

                      Salut Pierre Henry !!!

                      D’après ce que l’on peut lire, le marché de la vaccination se situe autour de 60 Milliards de dollars,
                      Ce que l’on sait aussi c’est que les adjuvants aluminiques ne sont pas chers et permettent aux laboratoires de diminuer par six les doses d’antigènes présentes dans les vaccins qui, elles, sont très onéreuses !!!

                      Le problème est donc du ressort du législateur qui devrait alors interdire l’utilisation de ces produits, au même titre que certains produits dans l’alimentation...

                      D’autant que la vaccination obligatoire, indépendamment de ces constats, est ;
                      1)Contraire à la déclaration des droits de l’homme
                      2) Contredite par le code civil
                      3)En contradiction avec le code de déontologie médicale
                      4)Contraire à plusieurs arrêts de la cour, dont l’un d’eux est d’ailleurs terrible puisqu’il mentionne l’obligation au praticiens comme vous, de fournir au patient une information claire, appropriée et EXHAUSTIVE, cette dernière étant impossible puisque ces dispositions sont censées être communiquées par les labos dont les intérêts sont avant tout financiers...

                      Donc pour moi, et ENCORE UNE FOIS, au delà de pratiques peu recommandables de la part des labos, ce problème est purement d’ordre législatif et relève encore de la responsabilité de ce qui reste de notre état central dans le cadre de ses toutes premières responsabilités régaliennes et qui manifestement botte en touche en vous refilant la patate chaude !!!

                      Merci pour cette info...


                      • doctorix doctorix 22 février 2017 11:16

                        @Armelle

                        Oui, ils font les lois mais c’est nous qui devons pousser la seringue et endosser la responsabilité morale.
                        On nous demande d’informer les patients, à condition que ce soit dans le bon sens...
                        Mais moi, quand j’informe, personne n’en veut plus, c’est curieux ?
                        Il va être temps de dire bien haut qui est le patron : nous, ou bien ces politiciens véreux.
                        Vous m’avez démasqué, je vois. Evitez d’ébruiter, car autrement je ne pourrai plus parler (c’est un I, pas un Y).

                      • lloreen 22 février 2017 11:17

                        @Armelle
                        « Le problème est donc du ressort du législateur ».
                        Pas dut tout. Le législateur fait partie du problème. La solution se trouve comme toujours, à l’échelon personnel.


                      • lloreen 22 février 2017 11:42

                        " notre état central dans le cadre de ses toutes premières responsabilités régaliennes et qui manifestement botte en touche en vous refilant la patate chaude !!!« 

                        C’est encore une preuve de plus que PERSONNE ne peut vous obliger à faire quelque chose contre votre gré. Et quand n’importe qui, même une pseudo »autorité« , vous force, il vous livre en même la temps la preuve sur un plateau d’argent de la perversité de sa nature. Combien se sont retrouvés envoyés en asile psychiatrique alors qu’ils sont parfaitement sains de corps et d’esprit pour avoir refusé de se plier aux »autorités«  ?
                        Ces autorités n’ont aucun pouvoir si vous ne lui en donnez pas vous-même.Il tire le seul pouvoir qu’il connaisse, à savoir sa puissance de nuisance, de la programmation mentale sur les gens qu’il exerce par tous les moyens à sa disposition (écoles, universités, médias,...) ce qui entraine la soumission aveugle de la masse qui ne veut pas »avoir de problèmes« ....Ce que ces gens oublient, c’est qu’ils auront les problèmes de toutes façons...dans la mesure où ils n’ont toujours pas compris que c’est l’union qui fait la force. Comme ils ne se rendent pas compte que le système en place organise la désunion (sélection de pseudo-élites, diversification des parcours, morcellement des connaissances, partis politiques, religions, ségrégation sociale, raciale...) ils sont persuadés de leur faiblesse et de l’absence de solution, ce qui est une conclusion erronée. A partir du moment où les gens se regroupent en collectif ou en associations, ils commencent à devenir redoutables pour les pouvoirs en place qui évitent que l’information passe.

                        On voit une faux de plus leurs manoeuvres de diversion avec leurs »fake news" ,leurs agences de désinformation comme le décodex...Ils redoutent une seule chose : la vérité.
                        Et la force de la masse réside en son pouvoir de faire passer l’information massivement. Il faut appuyer et soutenir aussi que faire se peut les voix qui s’élèvent pour faire entendre un discours autre que celui véhiculé par les agences de désinformation que sont les médias accrédités, financés par la haute finance internationale qui possède le cartel pharmaceutique.
                        Ce cartel pharmaceutique est un marchand de mort qui crée les maladies et possède les brevets pour les guérir.
                        http://base.d-p-h.info/fr/fiches/premierdph/fiche-premierdph-5579.html

                        Ces poisons perturbent le système immunitaire peu après la naissance qui ouvre la porte à toutes les allergies et autres dérèglements ultérieurs.


                      • lloreen 22 février 2017 11:45

                        @lloreen
                        pardon:ce qui ouvre...


                      • Armelle Armelle 22 février 2017 12:55

                        @doctorix
                        Pardonnez-moi pour le y au lieu du i
                        Vous savez, « démasquer » n’est pas le verbe approprié même si les apparences le suggèrent, ceci ne constituait aucunement un objectif, c’est plutôt le présent sujet qui m’a amené à vous et même si je ne pense pas que vous soyez en grand danger et heureusement, je n’ai bien évidemment usé que de votre prénom, ne serait ce que par respect...et aussi parce qu’on ne sait jamais...
                        Je fais partie justement de ces gens qui attendent que vous vous imposiez, vous professionnels, comme LE patron !
                        La question que je me pose est pourquoi, quand on mesure le risque (car je vous le concède, il existe quand même), des personnages comme le Pr Ghérardi communique à tout va sur le net depuis des années, à visage découvert, et n’hésite d’ailleurs pas à signer ses travaux ? sa position hiérarchique dans ce domaine lui confère t-elle une certaine protection ?
                        Quand vous dites « personne n’en veut », de qui parlez-vous ?
                        Moi je pense que vous êtes le bouclier des labos, vous représentez la « blouse blanche » qui inspire au patient la notion de caution inébranlable dans la bien pensance de l’acte car je reste convaincue que s’il n’y avait AUCUN danger, les labos aurait sorti l’auto-vaccination, du style petite pastille renfermant le produit, quelques minuscules aiguilles sur le dessous , et un capuchon poussoir sur le dessus pour l’injection une fois la pastille posée sur la peau, tout comme le patient qui va acheter son autre poison...car il y en a bien d’autres...

                        En tout cas bon courage, et si nous sommes pas toujours d’accord, sachez que j’admire votre démarche


                      • Armelle Armelle 22 février 2017 13:11

                        @lloreen
                        « Le législateur fait partie du problème. La solution se trouve comme toujours, à l’échelon personnel

                        Je ne peux qu’être en accord avec ce terme (et pour cause), sauf qu’à partir du moment où l’on reconnaît la légitimité du rôle de l’état central en terme de législation et de réglementation à outrance, il serait alors judicieux d’en attendre des effets protecteurs, pour le moins !!!

                        Sinon, et comme je le prône à longueur de commentaires, rendons au citoyen toute sa liberté d’agir et supprimons cet état »papa" qui ne produit que des gens irresponsables puisqu’il ne cesse de nous imposer ce qu’il faut faire, ne pas faire, quoi penser et ne pas penser

                        C’est l’un ou l’autre mais pas seulement quand cela arrange les uns ou les autres....C’est tout ou rien car dans ce cas personne n’est capable de positionner le curseur qui puisse satisfaire tout le monde


                      • doctorix doctorix 22 février 2017 13:18

                        @Armelle

                        Mais moi, quand j’informe, personne n’en veut plus, c’est curieux ?
                        Du vaccin, bien sur...
                        Gherardi s’est bien gardé d’attaquer la vaccination, seulement l’aluminium.
                        Joyeux aussi, et on ne sait pas vraiment ce qu’on peut lui reprocher, sinon d’être populaire.
                        On l’a accusé de faire bobo à la profession.
                        Je crois au contraire qu’il en a défendu l’honneur..
                        J’essaye aussi, mais c’est pas facile, difficilement défendable en l’état.


                      • lloreen 22 février 2017 15:17

                        @Armelle

                        L’état a une raison d’être : celle d’un régulateur et d’un service pour l’intérêt général. Mais actuellement il se trouve que cet organe indispensable au bon fonctionnement d’une nation souveraine est dévoyé au profit d’une minorité dont les deux vidéos que j’ai postées plus haut démasquent la perversité. L’état a perdu son privilège de l’émission de la monnaie dans un but d’intérêt public au bénéfice d’une caste de prédateurs qui veulent s’arroger le contrôle mondial.
                        Cette folie des grandeur prouve à elle seule le dérangement mental de ces personnages et le grand public gagnerait à être au courant de cette réalité.

                        La campagne électorale bat à nouveau son plein, le « jeu » continue mais nous sommes arrivés au moment où les populations doivent fixer les règles du jeu. L’ignorance ne leur est pas opposable parce que la connaissance est là, occultée et nombreuses sont les preuves pour étayer les faits.


                      • Armelle Armelle 23 février 2017 11:21

                        @lloreen
                        « L’état a une raison d’être »

                        NON !!! dites plutôt ; « JE PENSE que l’état a une raison d’être »
                        Ce n’est QUE votre vérité, votre perception, pas les miennes et elles n’engagent QUE VOUS !!!


                      • ZenZoe ZenZoe 22 février 2017 10:13

                        Concernant les vaccins, je suis partagée. Entre refuser tout en bloc et tout accepter les yeux fermés, il doit y avoir une attitude plus nuancée : éliminer les adjuvants, pas de vaccin avant 2 ans, limiter leur nombre au strict nécessaire par exemple.... J’ai un copain qui a eu la polio étant enfant et à lui il ne faut pas dire que les vaccins ne servent à rien...
                        L’auteur est un professionnel ceci dit, et loin de moi l’idée de m’aventurer dans un débat où je suis assez ignorante.

                        Ce que je viens dire dans ce message est ceci :
                        Aujourd’hui le Lancet vient de sortir des prévisions d’espérance de vie à l’horizon 2030. Fait très intéressant, l’Australie est dans le peloton de tête pour les hommes, la France pour les femmes .
                        Intéressant parce que l’Australie et la France sont deux pays où les politiques de santé publique sont très présentes, voire contraignantes.
                        Bien sûr, plein de facteurs expliquent ce bon classement, mais à tout prendre, où veut-on vivre, dans un pays où des gens vaccinés vivent longtemps et en relative bonne santé, ou dans un pays comme les Etats-Unis où l’espérance de vie diminue, où la couverture santé et les politiques publiques sont défaillantes ?


                        • foufouille foufouille 22 février 2017 10:32

                          @ZenZoe
                          il est juste médecin généraliste, pas virologue.


                        • doctorix doctorix 22 février 2017 11:39

                          @ZenZoe

                          C’est intéressant, mais ce n’est pas parce que votre ami a eu la polio qu’un vaccin l’en aurait protégé.
                          Les USA sont le pays ou on vaccine le plus, et c’est le pays qui a la mortalité infantile la plus élevée de tous les pays industrialisés (5,98/1000).
                          Il y a un parallèle rigoureux entre le nombre de vaccinations pratiquées et le taux de mortalité infantile.
                          Ici, une longue histoire des maladies et du rôle insignifiant des vaccins dans leur éradication :
                          http://pryskaducoeurjoly.com/actu/1963/les-vaccins-ont-ils-vraiment-eradique-les-maladies-enquete
                          Foufouille, tandis que je continue à aligner des faits, vous persistez à émettre des opinions.

                        • foufouille foufouille 22 février 2017 12:30

                          @doctorix
                          ce n’est pas ce que dit le document que j’ai mis en lien. le virus mute justement car il existes des porteus sain ou non de la souche sauvage qui est bien évidement plus combative que le vaccin et phagocyte une partie de l’arn du vaccin. il suffit donc d’un seul malade pour déclencher une épidémie.

                          l’autre hypothèse est que le vaccin par voie orale n’est pas assez inactivé et que l’hygiène n’est pas suffisante ce qui permet la transmission du vaccin mutant.


                        • doctorix doctorix 22 février 2017 12:42

                          @foufouille

                          Tout virus inactivé est susceptible de se réactiver et de se propager à partir des vaccinés. C’est ce qu’il fait d’ailleurs puisque les cas de paralysie actuelles sont tous dus au virus vaccinal, et presque aucun au virus sauvage. Vous verrez les courbes ici :

                        • foufouille foufouille 22 février 2017 15:19

                          @doctorix
                          jai lu d’autres informations et stastiques. soit il est inactif et donc détruit, soit il ne l’est pas.
                          le virus sauvage qui sera présent parmi les non vaccinés, l’assimileras facilement puisqu’il est en pleine forme et l’absence d’hygiène permettra une meilleure transmission du nouveau virus.
                          ce n’est pas par ce que le virus sauvage n’a pas été dectecté qu’il n’existes.
                          il faudrait testé toute la population pour savoir si le virus sauvage a disparu.
                          et les animaux si ils sont des porteurs possible.


                        • doctorix doctorix 22 février 2017 15:31

                          @foufouille

                          Vous ne lisez pas. le graphique est au milieu de la page du lien précédent.
                          La polio sauvage est bien au rez de chaussée, stable, et les paralysies flasques grimpent en flèche..

                        • foufouille foufouille 22 février 2017 10:30

                          La maladie se transmettant essentiellement par voie féco-orale, les principales mesures de prévention tiennent au développement de l’hygiène. Comme il n’existe pas de traitement de la maladie (seuls les problèmes liés aux handicaps sont pris en charge par la rééducation), la seule action médicale préventive est constituée par la vaccination qui, effectuée à plusieurs reprises, protège l’enfant.

                          Avant l’ère vaccinale, la poliomyélite était l’un des plus terribles fléaux de l’enfance. La poliomyélite touchait plus de 600 000 enfants par an dans le monde. Pour vaincre la maladie, l’OMS a lancé en 1988 l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite. Celle-ci est basée sur la vaccination de tous les enfants du monde.

                          Les deux types vaccins
                          • Un Vaccin Poliomyélitique Inactivé Injectable (VPI) développé par Jonas Salk dans les années 50, contenant les trois sérotypes de virus inactivés et qui induit une protection due à une bonne immunité générale. Ce vaccin nécessitant plusieurs injections et des rappels réguliers, il doit être utilisé dans des conditions d’asepsie contrôlées. Il est totalement sûr, mais son coût a longtemps limité sa diffusion à certains pays développés, comme la France. Il est depuis quelques années utilisé dans de nombreux autres pays.
                          • Un Vaccin Poliomyélitique Oral (VPO) a été développé par Albert Sabin, également dans les années 50. Le VP0 contient les trois sérotypes de virus vivants, atténués à la suite de mutations. Ce vaccin possède de multiples avantages ce qui explique qu’il ait été jusqu’à maintenant l’outil privilégié du programme d’éradication : il est facile à utiliser car il ne nécessite pas d’injection, il confère rapidement une bonne immunité générale et une immunité locale au niveau de l’intestin, réduisant par conséquent la transmission du poliovirus sauvage (ce que fait bien moins efficacement le VPI). Le VPO est de plus d’un coût très abordable. Ses principaux inconvénients sont sa mauvaise conservation aux températures ambiantes et son instabilité génétique, cause possible de cas extrêmement rares de « poliomyélite paralytique associée au vaccin » apparaissant quelques jours après la vaccination chez les sujets vaccinés ou leurs proches non vaccinés.

                          donc c’est juste une question de fric et d’hygiène dans les deux cas.

                          mais comme le virus est capable de muté, l’éradication total restera impossible longtemps.


                          • doctorix doctorix 22 février 2017 11:45

                            @foufouille

                            Bien. Vous porgressez.
                            Mais si votre médecin est tellement sur que vous vacciner est tellement sur, essayez juste de lui faire signer ce papier avant qu’il n’officie :

                            Ci-dessous le type de formulaire que vous pourriez présenter :

                             

                            En signant le présent formulaire, je soussigné…….. (reprendre le nom du professionnel de santé) -, affirme et atteste les éléments suivants :

                             

                            - Que j’ai effectué une recherche approfondie sur les ingrédients et les effets de ce vaccin que je suis sur le point d’administrer ;

                             

                            - Que je suis conscient que les vaccins contiennent généralement de nombreux produits reconnus cancérogènes comme d’autres produits toxiques comprenant de l’aluminium, du sulfate d’ammonium, des cellules d’origine animale, des antibiotiques (fabriqués à partir d’OGM) du formladéhyde, des cellules diploïdes humaines (provenant de fœtus humains avortés), du MSG, de l’huile d’arachide # 65, du phénoxyethanol (antigel), du squalène et du thimerosal (mercure)

                             

                            - Que j’ai pris les mesures suivantes pour assurer la sécurité de mon patient par rapport aux divers adjuvants toxiques :

                             

                            Liste des mesures prises ______________________________________________________________________ ______________________________________________________________________ _______________________________________________________

                             

                            - Que je suis conscient que dans le passé 98 millions d’Américains au moins ont été infectés par un virus cancérogène qui contaminait le vaccin polio (Virus simien SV40)

                             

                            - Que je suis conscient qu’il a été prouvé que les vaccins ont été utilisés comme procédé de stérilisation des personnes dans certains pays du Tiers Monde, de même que sur des citoyens pauvres ou défavorisés.

                             

                            - Que je suis suffisamment confiant dans l’innocuité du vaccin pour que je sois prêt professionnellement, éthiquement et juridiquement à m’en porter garant.

                             

                            - Que si des dommages de santé devaient survenir chez un patient auquel j’aurais administré ce vaccin, j’en assumerai personnellement et pleinement la responsabilité juridique, y compris, -mais non limité- à la couverture des frais de soins et de traitements, comme aussi de tous les frais juridiques.

                             

                            Signature : ____________________________________

                            Date : ________________________________________

                             

                             

                            Quelles sont les chances que N’IMPORTE QUEL professionnel de santé vous signe ce document ?


                          • doctorix doctorix 22 février 2017 11:47
                            Et encore, il n’est pas question ici de l’étude individuelle du patient, pour s’assurer qu’il n’a pas la moindre immunodéficience...Il faut faire, pour cela :

                            Un bilan clinique et biologique complet, à savoir :

                            1/un ionogramme complet et un dosage de l’urée

                            2/un lipidogramme 

                            3/un bilan endocrinien 

                            4/un titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies, 

                            5/ un test de dépistage du SIDA et de toutes les hépatites ( ces maladies sont des CONTRE INDICATIONS FORMELLES A TOUTE VACCINATION , ainsi d’ailleurs que toute personne vivant avec une greffe d’organe ) 

                            6/une électrophorèse et une immunopherèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l’organisme à fabriquer des anticorps. 

                            7/un bilan radiologique , à savoir une radiographie panoramique dentaire et cela dès qu’il y a au moins une dent dévitalisée et une radiographie pulmonaire pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire. 


                            On vous déjà proposé ça ?


                          • foufouille foufouille 22 février 2017 12:33

                            @doctorix
                            tu signes ce genre de document a chaque opération. coloscopie comprise soit disant sûre à 99%.
                            le médicament que tu prends avant ne peut être sûr à 100% en cas de problèmes cardio-vasculaires connus ou non.
                            99% ou 100% de réussite est bien évidement impossible.


                          • foufouille foufouille 22 février 2017 12:41

                            @doctorix
                            faire autant d’examens coùterait une fortune et ce serait encore plus cher et plus long pour la moindre opération.
                            il faudrait aussi former de nombreux spécialistes capables de comprendre les résultants.
                            une bonne partie des généralistes ne sont pas capable de lire une radio dans certains départements.


                          • doctorix doctorix 22 février 2017 12:48

                            @foufouille

                            Ce n’est pas grave : ils n’auront qu’à demander à Foufouille de leur expliquer. 

                            Bien sur que ce serait d’un coût prohibitif.
                            C’est pourtant ce qu’on nous demande par « une information loyale » que nous devons au patient.
                            Une bonne manière de faire cesser l’obligation vaccinale serait de demander aux confrères de pratiquer systématiquement ces examens (qui ne font que répondre à la loi) en une sorte de grève du zèle qui mettrait tous ces crétins de politiques à genoux.

                          • sweach 22 février 2017 14:00

                            @foufouille
                            *mais comme le virus est capable de muté, l’éradication total restera impossible longtemps.*

                            Vous parlez de la polio là ?
                            Ce virus mute difficilement et même dans ce cas de figure les personnes vaccinés restent protégé contre le mutant.

                            L’éradication est plus qu’en bonne voit, les cas répertoriés de polio dans le monde sont en chute libre : 37 cas en 2016 et seul 3 pays sont encore touché par l’épidémie le nigéria, le pakistan et l’afganistan

                            Pour la variole son éradication a été déclaré 3 ans après le dernier cas connu.

                            Nul doute que d’ici 10 ans on pourra officiellement déclarer la polio éradiqué.

                          • foufouille foufouille 22 février 2017 15:01

                            @sweach
                            si tu lis le document plus haut en lien, c’est le cas.
                            le virus de la polio mute effectivement vers une forme différente contenant une partie du génome du vaccin oral à cause des non vaccinés. il n’est donc pas certain que le vaccin soit toujours efficace sur le court terme. celui-ci ne pourra pas forcément être reconnu comme ennemi.
                            c’est ce qui est écrit dans ce lien.


                          • foufouille foufouille 22 février 2017 15:08

                            @doctorix
                            un bon médecin accepte les remarques du patient. cela ne le dérange pas si je lui dis que j’apprends à lire mon ECG.
                            le mauvais va nier en bloc cet ecg.
                            pour la radio, il suffit de comparer la partie gauche du genou à la partie droite en bien meilleur état.
                            pour comprendre il suffit de chercher sur google des images de radios commentés par de bons médecins.
                            les radios récentes sont beaucoup plus facile à lire, en plus.


                          • doctorix doctorix 22 février 2017 15:08

                            @foufouille

                            Vous oubliez juste de dire que la polio avait diminué de 95% de par le monde quand le vaccin a été introduit.
                            Vous avez oublié de dire que l’OMS a reconnu que ce sont les mesures d’isolement qui sont venues à bout de la variole et non le vaccin.
                            La polio sera peut-être éradiquée, mais pas les 47000 cas de paralysie flasque en inde qui vont avec : on a changé le nom, pas le symptôme.
                            Et vous dites n’importe quoi : les enfants vaccinés propagent la maladie, et le virus vaccinal.
                            C’est pénible de devoir toujours se répéter.

                          • doctorix doctorix 22 février 2017 15:09

                            @doctorix

                            C’était pour sweach.

                          • doctorix doctorix 22 février 2017 15:16

                            @foufouille
                            On se demande pourquoi nous, pauves cloches que nous sommes, avons eu besoin de dix ans d’études. Votre prétention est ahurissante. Mais gardez vos illusions, si elles vous réconfortent.


                          • sweach 22 février 2017 16:01

                            @foufouille
                             *il n’est donc pas certain que le vaccin soit toujours efficace sur le court terme*

                            OU ! OU !
                            37 cas dans le monde !!!!

                            Le taux de mutation du virus HIV qui est assez élevé est de 1/100000 et la probabilité pour qu’une mutation induise une résistance est minime. 
                            En clair il faut des millions de personnes infectés pour qu’une résistance apparaisse.

                            Là on parle du virus polio qui mute difficilement et dont on sait que les mutations observés n’affectent pas la population vacciné et il n’y a que quelques dizaine de cas par an.

                            Arrête de dire n’importe quoi, surtout sur une maladie qui va définitivement disparaître dans les prochaines année.


                          • kalachnikov lermontov 22 février 2017 12:01

                            @ igor

                            Poutine n’a pas été touché par les lumières ; le programme russe de protection de la santé enfantine inclut 22 vaccins subventionné par l’Etat et cet Etat encourage la production de vaccins sur son sol.

                            https://www.lecourrierderussie.com/economie/2015/09/sanofi-pasteur-russie/


                            • doctorix doctorix 22 février 2017 12:12

                              @lermontov
                              C’est en contradiction avec cet article :

                              Je suppose que vous avez tort d’associer Poutine à cette décision, et qu’il mène au contraire un combat cotre ses instances sanitaires qui sont probablement aussi pourries que les nôtres.

                            • lloreen 22 février 2017 12:37

                              @doctorix
                              « ’il mène au contraire un combat cotre ses instances sanitaires qui sont probablement aussi pourries que les nôtres. »

                              Exactement.
                              Un homme seul le peut rien. Au contraire, il est même très fragilisé car il est une proie facile, l’exemple de J.F. Kennedy aux Etats-Unis en ayant apporté la preuve.

                              Ceux qui sont corruptibles font partie de la caste des « intouchables ». Ce sont les protégés du système dont les médias amplifient la voix pour donner l’illusion de leur importance et de leur sérieux auprès de la population Ils sont nommés experts et conseillers, ils sont bénis par le système aux ordres alors qu’ils ne sont que les agents commerciaux des lobbies.
                              Certains des professeurs enseignant dans les universités ou même des départements de recherche étant directement rémunérés par le cartel pharmaceutique.
                              https://www.youtube.com/watch?v=PdRCgnkIX_I


                            • kalachnikov lermontov 22 février 2017 13:12

                              @ igor

                              Tu es naïf, ce site, qui est chinois, est un site de propagande. L’article en question est de te faire croire que les gouvernements occidentaux intoxiquent sciemment leurs populations et son but est de faire naître la méfiance à l’égard de ces gouvernements et de l’Occident. Ca joue sur le complotisme, quoi (et la paranoia parce qu’ils disent qu’une fois que tu es vacciné, c’est foutu).

                              Le contenu de l’article n’a rien à voir avec le médical (l’efficacité ou non du vaccin)
                              mais affirme carrément qu’il y a des substances dans le vaccin qui rendent dolent (esclave ; l’effet délibéré des vaccins serait d’empêcher des connexions neuronales). D’où le côté obligatoire du vaccin, pour que personne ne passe à travers les mailles du filet.

                              Si tel était le cas, on se demande ce que foutrait sanofi en Russie, avec une division vaccin :

                              http://www.sanofi.ru/l/ru/ru/layout.jsp?scat=5321D416-FE95-40AB-B949-B53ACB56555F

                              Le taux de mortalité infantile est deux fois plus élevé en Russie qu’en France et comme précisé dans le lien que j’ai fourni "la méningite entraîne le décès d’un enfant sur six en Russie, 75 % des cas concernant des enfants de moins de quatre ans’. Vraisemblablement, la Russie dans sa politique de santé publique fait le choix de la vaccination et cela sans doute pour les mêmes raisons que nous, méconnaissance scientifique, corruption par Big Pharma, et donc, comme tu le dis ainsi que Lloreen, parce que Poutine ne peut rien faire (ce qui me semble en contradiction totale et rigolote avec votre discours habituel.)

                              Plus sérieusement, j’y vois quant à moi une volonté de développement de la Russie au bénéfice du peuple et déclaration de souveraineté puisque les fabricants, s’ils veulent entrer sur le marché russe, doivent fabriquer en Russie. C’est une bonne décision sauf si médicalement, cela ne se justifie pas mais j’ai un peu de mal à croire à l’incompétence russe, d’autant plus qu’ils cherchent une amélioration de la santé publique et ont forcément étudié ce qui se passe ailleurs ; impossible aussi de croire à la corruption vu que le marché est très réglementé et surveillé. Quant à Poutine, je ne pense pas qu’il soit impuissant et je remarque que, dans de nombreux domaines, sous sa direction, son pays a effectué des progrès remarquables et souvent au bénéfice du peuple.


                            • leypanou 22 février 2017 14:26

                              @lermontov
                              @ igor  : c’est qui igor ?


                            • doctorix doctorix 22 février 2017 14:49

                              @lloreen
                              "la méningite entraîne le décès d’un enfant sur six en Russie, 75 % des cas concernant des enfants de moins de quatre ans’.

                              C’est une forme sournoise de désinformation de Sanofi.
                              Ne croirait-on pas qu’un enfant sur six n’atteint pas l’âge adulte à cause de la méningite ? Soit une mortalité de 166/1000 ?
                              La Russie n’est pas la France, les conditions climatiques sont terribles, les conditions économiques et sanitaires sont en progrès mais assez loin des nôtres encore.
                              Il faut comparer ce qui est comparable.
                              Sanofi vend sa soupe, c’est tout.
                              Le vaccin contre le méningocoque Méningitec est loin d’être anodin (ce n’est pas sanofi mais CSP). Il contient des nanopaticules suspectes (pourquoi faire ?)
                              58O familles ont porté plainte contre le fabricant, les accusant d’avoir transformé leur enfant en un autre (un zombie) :
                              Et il n’est pas nouveau que de nombreux laboratoires ont cherché à utiliser les vaccins dans des buts d’eugénisme, à la demande des gouvernements, comme l’introduction d’ HCG dans les vaccins pour empêcher définitivement les femmes de mener à bien une grossesse. Les vaccins seront d’ailleurs (si ce n’est déjà fait) le vecteur de l’introduction de puces RFID dans tous les organismes.
                              C’est sans doute la principale raison de leur caractère vouluement obligatoire.

                            • doctorix doctorix 22 février 2017 15:17

                              @doctorix

                              C’était pour lermontov. Y en a marre de ce logiciel et de ses bugs.

                            • kalachnikov lermontov 22 février 2017 15:19

                              @ doctorix

                              Il ne s’agit pas en l’occurence d’un élément com de Sanofi mais d’une note du journaliste destinée à éclairer le contexte.

                              Concernant la mortalité infantile, ce qu’on entend par là, c’est une statistique qui se base sur la tranche d’âge ’moins d’un an’ (8 pour 1000 en Russie ; 4 pour 1000 en France ; 6 pour 1000 Usa)

                              Dans cette note, ce qui est entendu par enfant est vague (jusqu’à plus de 4 ans).

                              Je me demande si ce qui n’est pas signifié, c’est que sur 6 décès d’enfants, 1 est imputable à la méningite.

                              Pour contextualiser, la Russie (qui est un très vaste territoire) est frappée régulièrement d’épidémies de méningites diverses, qui semblent même cycliques ou saisonnières selon les endroits.


                            • kalachnikov lermontov 22 février 2017 15:21

                              Zut, j’ai oublié de t’appeler ’igor’ ! Marre de ce logiciel !

                              @ intervenant précédent

                              C’est rien, je taquine juste Doctorix.


                            • doctorix doctorix 22 février 2017 15:42

                              @lermontov

                               sur 6 décès d’enfants, 1 est imputable à la méningite.
                              Je pense que c’est ça, bien sur.
                              Mais l’ambigüité n’a rien d’anodin.
                              C’est curieux, j’ai tapé méningite russie et je ne vois rien apparaître de particulier, en dehors de 120 cas de méningites séreuses dans le Nord où on ne parle pas de morts.
                              S’agissant d’une affection si fréquente, c’est bizarre.



                            • kalachnikov lermontov 22 février 2017 16:13

                              @ doctorix

                              « Mais l’ambigüité n’a rien d’anodin. » Lol.

                              Je ne vais pas te faire un listing, j’avais vérifié avant de parler, comme d’habitude. Il semble même qu’il y ait un ’all-russian jour de vaccination contre la méningite’.

                              De toute façon, concernant la méningite, cela semble complexe en Russie. Car il y a des méningites d’origine virale, d’autres d’origine bactérienne, des épidémies vraisemblablement liées au contexte climatique (quasi saisonnières, en extrême orient russe, par été sec), d’autres qui semblent cycliques (tous les 20/30 ans), une zone de prévalence type ceinture de méningite qui englobe une part de la Russie, de la Mongolie et de la Chine. Certains voyagistes déconseillent la baignade en eau douce de ce fait, etc...

                              Un exemple, là :
                               
                              http://www.avmaroc.com/print/epidemie-meningite-actualite-a41612-d.html

                              Reprends-moi mais méningite, cela signifie juste inflammation des méninges ; elle peut procéder de causes diverses. Le vaccin, c’est juste pour celle d’origine virale, non ?


                            • doctorix doctorix 22 février 2017 17:35

                              @lermontov

                              Non, le méningitec est supposé s’attaquer au méningocoque.
                              Merci pour les renseignements épidémiologiques.

                            • kalachnikov lermontov 23 février 2017 11:06

                              @ doctorix

                              Pour en finir avec la Russie sur ce propos, les Russes travaillent d’ailleurs d’arrache-pied sur des vaccins contre Ebola et le Sida.

                              Je suis étonné de ce que tu me dis là puisque le principe du vaccin, que tu rappelles dans un commentaire plus haut, concerne le virus, qui est un agent exogène (une agression externe). Surtout que me renseignant sur le méningocoque, je lis cela :

                              "Le méningocoque est une bactérie qui peut être présente dans le fond de la gorge de certaines personnes : environ 10 % de la population en est porteuse à un moment donné.

                              La plupart du temps, le méningocoque n’entraîne pas de maladie comme c’est le cas pour de nombreuses autres bactéries. Les raisons pour lesquelles certaines personnes sont porteuses de la bactérie, pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, sans tomber malades tandis que d’autres développent une infection invasive à méningocoque, sont peu connues."

                              Il y a un côté très énigmatique, d’autant plus avec les singularités russes que j’ai donné (le côté cyclique sur de très longs cycles, saisonnier et climatique, la prévalence dans certaines zones géographiques que les carences en prophylaxie ne suffisent pas à expliquer, etc).

                              Personnellement, le problème que je vois avec les vaccins, c’est le côté indéterminé, à savoir que tous doivent être vaccinés alors que, peut-être, sur le strict plan médical, seuls quelques uns devraient l’être (il y a inégalité devant la maladie, les affections, etc) C’est de là que découlent l’obligation, la corruption possible et régulièrement établie, et la possibilité d’intoxication pour des motifs variés*.

                              * et jamais établis. Ce n’est pas difficile de se procurer une dose de vaccin, une simple ordonnance d’un médecin lambda suffit, et donc de la faire analyser. Sachant que lors de campagnes de vaccination type celles financées par Gates, les lots ne sont pas accessibles.


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 14:27

                              @lermontov

                              Ce qui est mal compris, c’est que les bactéries ne sont offensives que dans certaines circonstances déterminées, la première étant une faiblesse immunologique constitutionnelle ou circonstancielle.
                              C’est pourquoi une épidémie ne frappe pas tout le monde.
                              C’est pourquoi il est impossible de protéger tout le monde.
                              En fait, la sensibilité à une maladie réside dans un déficit immunitaire particulier vis-a-vis de cette maladie, et celui qui en est atteint ne pourra ni se défendre contre cette maladie, ni fabriquer une immunité contre cette maladie par le vaccin.
                              C’est ainsi qu’en vaccinant tout le monde, on vaccine les uns alors qu’ils sauront se défendre, et les autres alors que l’effet du vaccin sera nul pour eux.
                              C’est cette hypothèse vraisemblable qui a valu à Jean-François Casanova le prix INSERM 2016 :
                              « Les maladies infectieuses graves sont parfois, et peut-être souvent, aussi des maladies génétiques qui rendent vulnérable au microbe », affirme Jean-Laurent Casanova. Professeur de pédiatrie et d’immunologie moléculaire à l’université Rockefeller (New York) et à l’école de médecine de l’université Paris-Descartes, il dirige le laboratoire Inserm de génétique humaine des maladies infectieuses* à Paris. Il cherche à comprendre pourquoi « en présence d’un agent infectieux, seule une petite proportion de personnes va développer une maladie grave ». Selon son hypothèse, le patrimoine génétique de ces dernières, présenterait des mutations génétiques ponctuelles et rares qui compromettent l’intégrité de leur système immunitaire face à un germe particulier. Voilà pourquoi une grippe, presque banale chez certains enfants, peut en terrasser d’autres.

                            • doctorix doctorix 23 février 2017 14:39

                              C’est Jean-Laurent et pas Jean François.

                              Plus je réfléchis à cette découverte, et plus je me dis qu’elle mérite un article.
                              Parce qu’elle signe en fait la condamnation à mort de tous les vaccins, si on sait lire entre les lignes.
                              La vaccination ne protège pas les immuno-compétents parce qu’ils n’en ont pas besoin : ils savent reconnaître l’ennemi et lutter contre lui.
                              Elle ne protège pas non plus les immuno-déficients parce qu’ils ne savent pas quoi en faire et ne peuvent en tirer bénéfice, puisqu’ils ne savent déjà pas reconnaître cet ennemi particulier contre lequel on prétend les défendre.
                              Des vaccins, pour tout le monde, il ne restera que les effets indésirables.

                            • kalachnikov lermontov 23 février 2017 14:46

                              @ doctorix

                              Ok. Je ne crois pas à cette hypothèse génétique ; le ’tout est génétique’ va devenir le nouveau dogme, de toute façon, si ce n’est déjà fait. L’homme adore les vérités inamovibles, il faudrait trouver un vaccin contre ça.

                              Dis, c’est toi qui a fait sauter les posts en dessous ?


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 15:20

                              @lermontov

                              Non, jamais je ne fais ça.
                              L’hypothèse génétique est parfaitement documentée, sinon elle n’aurait pas eu le prix Inserm.
                              Mais je crois qu’ils n’ont pas compris les conséquences de cette découverte en attribuant ce prix. C’est en fait un réquisitoire contre la vaccination, dès qu’on prend un peu de recul.
                              En ce qui concerne les défenses immunologiques, il me paraît évident que c’est génétique, sinon les épidémies toucheraient tout le monde.
                              On peut imaginer que parmi les ancêtres d’un individu seuls ont survécu ceux qui avaient en eux la réponse immunitaire ad hoc lors d’une épidémie, et ils ont donc transmis cette défense à leurs descendants.
                              Mais des populations qui n’avaient pas rencontré cette épidémie n’ont pas subi de sélection par élimination, et une partie de leurs descendants seront donc vulnérables.

                            • kalachnikov lermontov 23 février 2017 15:58

                              @ doctorix

                              Ce n’est pas que ça, voulais-je dire. Le génétique n’est qu’un récepteur, si je puis dire. Ce qui me fait penser ça, ce sont les variations cycliques ou saisonnières, liées au climat ; s’il est avéré, le réchauffement climatique nous promet de ’belles’ surprises ; la nature ne faisant rien en vain, les virus ont une fonction ; ils peuvent être nuisibles, mortels même, pour nous, mais ils ont un rôle, une utilité et une nécessité.

                              Je suis dégoûté pour mon com car je parlais des Amish, une communauté que je connais bien.


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 17:22

                              @lermontov

                              Une communauté qui ne vaccine pas et donc qui ne connait pas l’autisme.
                              C’est Labrune qui a fait sauter Mengélé et tous ce qui allait avec.
                              Voir plus bas.

                            • kalachnikov lermontov 23 février 2017 17:35

                              @ doctorix

                              Oui, j’ai vu.

                              Tout de suite n’importe quoi le lien entre vaccination et absence d’autisme chez les Amish. Je verrais à renoter mon propos de tantôt.


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 20:46

                              @lermontov

                              Non, ce n’est pas n’importe quoi.
                              C’est largement documenté.

                            • kalachnikov lermontov 23 février 2017 21:29

                              @ doctorix

                              Que les Amish soient en bonne santé, de façon générale, nul n’en doute ; que la non sédentarité et une alimentation saine y soit pour quelque chose, c’est en effet documenté. Mais si tu as une étude quelconque démontrant que l’absence de vaccination est cause directe d’absence de l’autisme, je suis preneur.


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 23:34

                              @lermontov

                              Ici, par exemple :
                              Compte-tenu de la fréquence de l’autisme aux USA, les Amish devraient compter 200 personnes atteintes.
                              Mais à ce jour, elles sont trois… 
                              L’une d’elle est issue d’une adoption, originaire de Chine. 
                              Parmi ces trois malades, un autre a été vacciné et a développé l’autisme peu de temps après. 
                              J’avais d’autres liens qui montraient la même chose dans des communautés où on ne vaccine pas.
                              Je pense qu’il n’y a pas de doute possible.


                            • doctorix doctorix 23 février 2017 23:43

                              @lermontov
                              “ Je n’ai pas vu d’autisme chez les Amish” a dit le Dr Frank Noonan, un médecin de famille du comté de Lancaster, qui a traité des milliers d’Amish depuis un quart de siècle. « Vous trouverez toutes les autres pathologies, mais vous ne trouverez pas d’autisme. Nous sommes en plein cœur du pays des Amish et l’on n’en voit aucun, tout simplement parce qu’il n’y en a pas. »

                              Très intéressant.
                              Merci de me forcer à chercher...

                            • kalachnikov lermontov 24 février 2017 12:42

                              @ doctorix

                              Pour le premier lien, il n’y a rien de scientifique. Etant donné que les Amish refusent l’électricité, je dis, moi, que s’il y a peu ou pas de cas d’autisme, c’est lié à ça.

                              Les études sérieuses (= scientifiques, suivant un protocole) que je connais sur les Amish portent sur la prévalence de l’asthme (simple présomption, l’échantillon étudié étant réduit) et sur l’obésité et les maladies cardio-vasculaires (très documentés).

                              En l’état, je ne sais si le cas Amish peut prouver le lien entre vaccin et autisme ; la présomption est légitime et nécessiterait d’être approfondie, ce qui, je me doute bien, est délicat du fait du dogmatisme ambiant.

                              Personnellement, je crois plutôt aux causes multifactorielles. Du fait de leur alimentation, de leur mode de vie, etc, les Amish constituent un monde à part.

                              Pour l’autre lien, il faut que je scrute. 


                            • doctorix doctorix 24 février 2017 14:51

                              @lermontov

                              Ce film n’est pas autorisé la diffusion pour cause de droits d’auteur.
                              Mais il répondra à toutes vos questions sur le lien très réel entre autisme et vaccination :

                            • lloreen 22 février 2017 13:06

                              Je vous invite à sauvegarder la vidéo.Certaines traitant de ce sujet ayant été censurées.


                              • lloreen 22 février 2017 13:14

                                Fonctionnement du contrôle absolu par la monnaie fiduciaire.
                                https://www.youtube.com/watch?v=dadJGMpfa8k


                                • sweach 22 février 2017 13:31

                                  Sujet sociétal compliqué.


                                  Pour un traitement, on met toujours dans la balance le bénéfice/risque, mais pour les vaccins c’est beaucoup plus complexe car cela s’adresse à des personnes bien portante.

                                  Le bénéfice/risque devient donc très tendu, surtout pour des maladies en voient de disparition comme la polio.
                                  La réaction contre les vaccins est tout à fait normal, car l’homme aime avoir un libre arbitre, on se pourri bien la santé avec du tabac et de l’alcool par choix.

                                  Les vaccins se doivent d’être irréprochable, si on veut accepter le risque qu’ils font encourir sur notre santé et celle de nos enfants, mais c’est loin d’être le cas.

                                  Les pharmaceutiques utilisent des produit toxique qui « enflamme » le system immunitaire, tout ces adjuvants ne sont absolument pas obligatoire, ils sont juste là pour une histoire de coût. 

                                  Ces dernières décennie nous avons vue apparaître de nouveau vaccin qui sont inefficace comme celui de la grippe, voir dangereux comme celui de l’hépatite B et tout les mix polyvalent
                                  Il y a énormément de lobby sur la vaccination et nous sommes de plus en plus suspicieux sur la véracité et l’importance des maladie qu’ils traitent.

                                  Pour ma part je pense que deux vaccins sont indispensable :

                                  - Le tétanos
                                  - La tuberculose 

                                  Mais il est impossible de les trouver seul et sans adjuvant.
                                  Pire ! celui de la tuberculose n’est plus obligatoire et le BCG a disparue

                                  Le tétanos ne peut pas être éradiqué, la bactérie survie extrêmement longtemps dans l’environnement, la tuberculose est de plus en plus résistante aux antibiotiques et commence à revenir dans nos pays « civilisés »

                                  Mais j’ai surtout de gros doute sur la responsabilité des adjuvants dans les maladies auto-immune et plus largement les allergies (eczéma, lactose, gluten, pollens, ...)
                                  Je vous déconseille fortement de faire un vaccin en période d’allergie (au printemps) et éviter les chats, les produits laitiers, le gluten après avoir fait un vaccin.

                                  Pour les vaccins il est possible de l’acheter, de coller l’étiquette dans le carnet de vaccination et de ne pas le faire.

                                  • doctorix doctorix 22 février 2017 15:00

                                    @sweach

                                    Pour ma part je pense que deux vaccins sont indispensable :- Le tétanos- La tuberculose 
                                    Opinion contestable.
                                    Les anticorps dirigés contre l’anatoxine tétanique ne peuvent entrer en contact avec la toxine, celle-ci remontant jusqu’aux centres nerveux depuis une plaie sale et non oxygénée le long des nerfs, peu vascularisés. Un soldat israélien donneur de gammaglobulines antitétaniques et hyper-immunisé à cet effet (3000 fois le taux supposé efficace) est mort du tétanos.
                                    La vaccination antitétanique des futures mères en Afrique s’est accompagnée de conseils judicieux, comme ne pas mettre de bouse de vache sur les plaies ombilicales pour les cautériser. Quelle mesure a été efficace pour limiter le tétanos néo-natal ?
                                    Pour la tuberculose, j’ai déjà répondu : diminution de 50% des cas en France malgré la levée de l’obligation il y a dix ans. Et de nombreux pays nordiques qui l’ont vu disparaître sans vaccin.

                                  • sweach 22 février 2017 16:54

                                    @doctorix
                                    Le cour n’était pas utile.


                                    Vous remettez en doute l’efficacité de ces deux vaccins, c’est votre opinion.

                                    Pour ma part je remet en doute l’efficacité des traitements contre ces deux maladies qui sont de moins en moins efficace due aux résistances anti-bio et à l’incapacité du corps médical pour la détecter à temps avant d’avoir des séquelles.

                                    Compter le nombre de cas et être conscient du risque d’attraper ou non ces deux maladies ce n’est pas la même chose.

                                    Sachant que le clotridium tetani existe dans l’environnement qui m’entour, OUI ! je préfère être vacciné.

                                    Sachant que Mycobacterium tuberculosis est de plus en plus résistant aux antibiotiques et qu’il est toujours présent en France ( 5000 cas/an) , OUI ! je préfère être vacciné.

                                    Mais je vous laisse à vos cours majistraux

                                  • doctorix doctorix 22 février 2017 17:32

                                    @sweach

                                    Les cours sont toujours utiles.
                                     « le clostridium tetani existe dans l’environnement qui m’entour, OUI ! je préfère être vacciné. »
                                    « ( 5000 cas/an de tuberculose) , OUI ! je préfère être vacciné. »

                                    Oui, c’est le principe. Parce qu’on est assez désarmé, cela justifie de faire n’importe quoi plutôt que rien.
                                    Ces 5000 cas sont surtout le fait des populations maghrébines, c’est génétique et c’est aussi une maladie de la misère. Et vous escamotez les dangers de ce vaccin.
                                    Le plectridium tétani est un anaérobie strict.
                                    Il est tué par l’oxygène sanguin, et le nettoyage des plaies. Il tue deux vieux par an : n’allez pas me dire que les autres sont tous vaccinés. Il tue seulement les vieux parce qu’ils sont sales et que leurs vaisseaux sont scléreux, n’apportant pas l’O2.
                                    Hygiène, toujours.

                                  • PiXels PiXels 22 février 2017 15:46

                                    Bonjour Doctorix
                                    .
                                    C’est « grâce » à ce genre d’articles que je vous autorise à me traiter de « fumiste » smiley
                                    .
                                    Je n’ai pas pour habitude d’étaler ma vie privée sur ce site et je n’ignore pas qu’un « cas particulier » n’a aucune valeur statistique.
                                    .
                                    Mais le hasard a voulu que (par chance ?) j’aie été allergique aux vaccins.
                                    Une mère infirmière « ouverte » aux « médecines parallèles » et un médecin de famille qui probablement ne devait pas être très éloigné de vos « positions » m’ont permis d’échapper à cette escroquerie.
                                    Grâce au certificat signé par ce médecin après que j’aie frôle l’asphyxie à la suite de la première injection, j’ai pu regarder tranquillement mes petits copains à l’école puis à l’armée serrer les fesses dans la file qui les menait à la douloureuse piquouse !
                                    .
                                    Hormis quelques rhumes je n’ai eu pour seul véritable problèmes de santé que des coliques hépatiques (dues à une vie légèrement « dissolue »)
                                    Les premiers toubibs consultés pour des douleurs pourtant assez révélatrices ont diagnostiqué à peu près tout et n’importe quoi (spasmophilie, séquelles de gastro...)
                                    Une échographie ayant enfin révélé la présence des « cailloux », rendez-vous m’a été donné à l’hôpital pour opérer.
                                    Ma mère m’a alors orienté vers un praticien favorable à des « méthodes douces ».
                                    Non seulement le Dr Feuillé a été capable du « bon diagnostic » en moins d’une 1/2 heure mais grâce à son « traitement » je n’ai plus fait la moindre crise pendant plusieurs années.
                                    .
                                    Malheureusement, après avoir déménagé à l’autre bout de la France, les crises ont fait leur réapparition..
                                    Après une crise un peu plus « sévère » mon nouveau médecin traitant ne m’a guère laissé d’autre choix que de...charcuter !
                                    Il n’y a pas que les vaccins et les labos pharmaceutiques qui ont basculé sur une « vision » mercantile de la médecine !


                                    • doctorix doctorix 22 février 2017 15:59

                                      @PiXels
                                      Un caillou, c’est un caillou. Parfois on peut le dissoudre et parfois pas. La chirurgie est peu invasive maintenant.

                                      Et nul doute que, comme tous ces enfants non-vaccinés, vous devez votre enfance en bonne santé à cette abstention vaccinale.
                                      Vous avez eu une bonne mère, remerciez-la.

                                    • PiXels PiXels 22 février 2017 20:37

                                      « Vous avez eu une bonne mère, remerciez-la. »
                                      .
                                      Non. Ma mère n’était pas « bonne »...c’était une « sainte » (je ne suis pas croyant« )
                                      Et bien qu’elle ne soit malheureusement plus »là« depuis longtemps, je ne l’en remercie pas moins.
                                      .
                                       »Un caillou, c’est un caillou. Parfois on peut le dissoudre et parfois pas.« 
                                      En l’occurrence ce médecin »alternatif" avait des solutions pour TOUS les dissoudre !
                                      (et accessoirement, avec un peu d’avance sur d’autres il n’était pas réellement favorable aux vaccins..)
                                      .
                                      .


                                      • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 00:12


                                        "Ils s’appellent Christian Cotten, Marc Vercoutère, Sylvie Simon ou Jean-Jacques Crèvecoeur. Ils dénoncent les noirs desseins de "l’élite mondiale". Leurs vidéos, vues et commentées par des centaines de milliers d’internautes, ont mis le web francophone en ébullition. Qui sont vraiment ces croisés de l’anti-vaccination ?

                                        C’est une vidéo postée sur YouTube et déjà visionnée près de 750 000 fois. On y voit des « experts » sentencieux nous mettent en garde contre les dangers de la vaccination. Une certaine Rauni-Leena Luukanen-Kilde, présentée par la vidéo comme rien moins que l’« ancienne ministre de la Santé de la Finlande », nous explique que « l’objectif de l’élite mondiale est de réduire la population mondiale de 2/3 » et que « le vaccin est toxique » ! Les Finlandais seraient-ils tombés sur la tête ? En réalité, Rauni-Leena Luukanen-Kilde n’a jamais été ministre dans son pays. Depuis un accident de voiture en 1986, la pauvre femme, titulaire d’un diplôme de médecine, prétend que les extra-terrestres lui ont sauvé la vie. Le seul domaine dans lequel elle soit vraiment experte, c’est la théorie du complot. "

                                        ---------------------------------------------------------------------------------------

                                        La suite de cet intéressant article, on la trouvera à l’adresse suivante :

                                        http://www.conspiracywatch.info/Qui-sont-vraiment-les-conspirationnistes-anti-vaccination_a472.html



                                        • doctorix doctorix 23 février 2017 10:13

                                          @Christian Labrune

                                          Vous avez trouvé une fêlée qui s’attaque aux vaccins.
                                          Nous, nous en avons trouvé des milliers qui les défendent...pas seulement fêlés mais corrompus.
                                          Vous prouvez quoi, là ?

                                        • PiXels PiXels 23 février 2017 11:10

                                          @Christian Labrune
                                          .
                                          « Stratégie » aussi classique que puérile de diabolisation. (très prisée par les chiens de garde du système.... mais pas que !)
                                          .
                                          La corde est un peu usée !!


                                        • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 12:37

                                          @doctorix
                                          Je n’allais pas recopier tout l’article, il fallait bien que je m’arrête quelque part, et beaucoup d’autres cas tout aussi désopilants sont évoqués à la suite. Pour lire l’article complet -ce qu’apparemment vous auriez éviter de faire -, il suffit de cliquer sur le lien.

                                          Le site « conspiracy watch », observatoire du conspirationnisme, produit des articles qui sont en général très minutieusement documentés, et celui-ci fait bien voir que la vaccinophobie s’articule à toute sorte de passions tristes du même tonneau, lesquelles font système. On pense être tombé sur un symptôme isolé, mais toute une constellation de bien d’autres apparaît immédiatement, constitutifs d’un syndrome bien connu et déjà souvent décrit. Il s’agit malheureusement d’une pathologie aussi peu curable que la radicalisation islamique. 

                                          Le conspirationnisme est en effet une maladie des plus redoutables. Comme tous les délires de type paranoïde, il a absolument réponse à tout. Il s’enferme, d’une manière parfaitement totalitaire, dans la forteresse imprenable d’une logique délirante qui le protège de toute attaque venue de l’extérieur. Quiconque s’oppose à un raisonnement conspirationniste fera nécessairement partie, consciemment ou non, de la légion des salauds qui organisent dans l’ombre le malheur du monde.

                                          En ce qui me concerne, je préfère le dire clairement pour vous éviter la peine et le ridicule de l’accusation : je suis installé tout en haut de la pyramide du mal absolu. Surplombé seulement par Dieu - mais vraiment de très peu ! Dans un état soucieux comme la Corée du Nord du bonheur des peuples, il y a déjà longtemps qu’on m’aurait fait respirer, manu militari, je ne sais quel parfum qui m’aurait envoyé ad patres - et je suis bien obligé de convenir que ce serait justice !


                                        • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 13:04

                                          @PiXels

                                          Ouah ! Rrrrouah ! Rrrrou ! Rrrouah ! Ouah !

                                          Cave canem !


                                        • PiXels PiXels 23 février 2017 13:29

                                          @Christian Labrune
                                          .
                                          "Le site « conspiracy watch », observatoire du conspirationnisme, produit des articles qui sont en général très minutieusement documentés"
                                          .
                                          Vous en avez d’autres comme celle-là ?
                                          Parce que pour faire rigoler les copains, elle est géniale !

                                          Ouah ! Rrrrouah ! Rrrrou ! Rrrouah ! Ouah !

                                          Cave canem !


                                        • doctorix doctorix 23 février 2017 14:51

                                          @Christian Labrune

                                          « Le conspirationnisme est en effet une maladie des plus redoutables. Comme tous les délires de type paranoïde, il a absolument réponse à tout. » 
                                          On peut en dire autant des sites anti-conspi de type decodex et cross machin...
                                          « Quiconque s’oppose à un raisonnement conspirationniste fera nécessairement partie, consciemment ou non, de la légion des salauds qui organisent dans l’ombre le malheur du monde. »
                                          Il fera plutôt parti du vaste club des crétins qui prétendent tout savoir, contre l’évidence. C’est à eux que nous devons le silence sur les événements du 11 Septembre, silence qui fait tant de mal au monde.
                                          Je vous invite a lire mes derniers commentaires sur le prix INSERM 2016, qui vont sans doute vous ouvrir les yeux (un peu plus haut).
                                          Le contraire de conspi n’est ni « raisonnable », ni « intelligent ». C’est plutôt « naïf » et « crédule ».


                                        • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 12:45

                                          http://rougeole-epidemiologie.overblog.com/venez-suivre-un-petit-cours-de-vaccinophobie

                                          A cette page, une excellente déconstruction, à propos de la rougeole, de la phobie des vaccins, et d’excellents conseils (ironiques !) pour induire les naïfs à opter pour l’obscurantisme.


                                          • doctorix doctorix 23 février 2017 14:57

                                            @Christian Labrune

                                            Encore un qui, comme vous, se croit drôle.
                                            Moi, je ne plaisante pas avec ce sujet, et quand je publie, c’est du sérieux :

                                          • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 12:54

                                            https://www.letemps.ch/monde/2015/08/23/vaincre-peur-vaccins

                                            A cette page, un salaud de l’OMS, vendu au lobby pharmaceutique et désireux de réduire par la maladie la population mondiale, essaie d’expliquer la peur des vaccins. En tant que porte-parole, sur cette page, du complot funeste, je l’approuve sans réserve.


                                            • doctorix doctorix 23 février 2017 15:08

                                              @Christian Labrune

                                              Ah, si vous allez nous chercher un fonctionnaire de l’OMS, cet organisme pourri jusqu’à la moelle par les lobbies, tout comme l’est l’UE, vous allez me faciliter la tâche.
                                              Mais je préfère être utile en versant au dossier mon article sur le vaccin polio, sa dangerosité, et sa remarquable inefficacité.

                                            • Ruut Ruut 23 février 2017 12:59

                                              Quel diktat.
                                              Tout ça pour balancer de l’aluminium dans le corps des enfants et enrichir les labos.
                                              Au lieu de proposer des vaccins saints aux parents récalcitrants.
                                              C’est vraiment une mentalité de merde.


                                              • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 13:10

                                                Au lieu de proposer des vaccins saints

                                                @Ruut

                                                Excellente proposition. De la sainteté avant tout chose !
                                                Quand on songe qu’une injection sous-cutanée voire une simple bibition d’eau bénite puisée dans la grotte de Lourdes ou celle des Buttes-Chaumont serait bien plus efficace, on en reste vraiment consterné.
                                                Allah akbar !


                                              • doctorix doctorix 23 février 2017 15:10

                                                @Christian Labrune

                                                Si vous en êtes à argumenter avec les fautes de frappe, c’est que vous n’avez vraiment plus rien à dire.

                                              • kalachnikov lermontov 23 février 2017 14:00

                                                Comment se fait-il que le post du dénommé Dr Mengele, assorti de ma réponse ait disparu ? J’ai passé du temps à la rédiger quand même et elle était documentée.

                                                Je vais finir par faire le comploteux, moi aussi ; parce que le post de ce sinistre clown date d’hier. Ma réponse est de ce matin, elle ne contenait rien de répréhensible genre injures, propos racistes, etc. Mais des données scientifiques.


                                                • Christian Labrune Christian Labrune 23 février 2017 17:09

                                                  @lermontov
                                                  Au lieu de répondre à un abruti qui prétend s’identifier sur ce site à l’une des plus atroces figures du nazisme, vous auriez mieux fait d’exiger la suppression immédiate d’un pareil pseudonyme, ce que j’ai fait ce matin.
                                                  J’ai rappelé l’odieuse affaire Mehdi Meklat et représenté à la modération qu’elle s’honorerait de faire disparaître au plus vite d’AgoraVox une pareille abjection. Apparemment, j’ai été entendu, et c’est heureux.


                                                • doctorix doctorix 23 février 2017 17:18

                                                  @Christian Labrune

                                                  Oui, il y a bien des choses que vous n’êtes pas prêt à entendre ou à lire.
                                                  C’est-à-dire qu’au nom de votre morale étroite, vous entendez priver tout le monde de l’annonce certaines réalités du monde, alors qu’il faut qu’elles soient connues ne serait-ce que pour les dénoncer.
                                                  Vous êtes un censeur dans l’âme, c’est à dire un ennemi de la liberté que vous prétendez défendre.
                                                  Comme tous les censeurs.

                                                • kalachnikov lermontov 23 février 2017 17:29

                                                  @ Christian Labrune

                                                  P***, arrête de faire du zèle, Labrune, dès que tu entends parler des Juifs ou d’Israel, ou d’un truc qui a un rapport même lointain, t’es dans tous tes états. J’ai zyeuté les coms de ce clown sinistre, c’est un anti-vaccin rigolo, dans son délire il pense que notre gouvernement est nazi et qu’il nous injecte des trucs. D’où son pseudo, qui est ironique, et effectivement sinistre et infect. Là, ce coup-ci, c’était que le gouvernement nous refile l’autisme à travers l’aluminium et je ne sais plus quoi. Et pour conforter son délire, il argumentait pauvrement, en particulier en invoquant le cas des Amish, qui ne se vaccinant pas seraient épargnés par l’autisme. Par le plus grand des hasards, je connais bien cette communauté, ayant eu l’occasion de travailler dessus.

                                                  Et c’est dommage parce que tous mes arguments scientifiques ont été escamotés.

                                                  Pro vaccins et anti vaccins, vous me gonflez comme d’autres sur d’autres sujets. Toujours dans l’intolérance et l’hystérie, toujours dans les vélléités totalitaires alors que le plus clair du temps, les vérités empruntent des chemins de traverse.

                                                  Quand on veut discuter, il faut savoir écouter.


                                                • PiXels PiXels 23 février 2017 17:51

                                                  @doctorix
                                                  .
                                                  Vous maîtrisez le sujet mieux que moi.
                                                  .
                                                  Demandez donc à ce cher M. Labrune ce qu’il pense en tant que contribuable de cet épisode mémorable signé Roselyne (qui bien entendu n’avait aucune accointance avec les labos pharmaceutiques) !


                                                • doctorix doctorix 23 février 2017 21:04

                                                  @lermontov
                                                  Pro vaccins et anti vaccins, vous me gonflez comme d’autres sur d’autres sujets. Toujours dans l’intolérance et l’hystérie, toujours dans les velléités totalitaires


                                                  Seuls les vaccinalistes veulent imposer leurs vues.
                                                  Les anti-vaccins réclament la liberté, et laissent aux autres la liberté de se suicider si tel est le désir.
                                                  De quel côté est le totalitarisme ?

                                                • kalachnikov lermontov 23 février 2017 21:21

                                                  @ doctorix

                                                  Ah, je ne me fais aucune illusion sur la nature humaine, docteur. Et si les autres avaient le pouvoir en lieu et place...

                                                  Ca va plus loin : est-ce légitime que l’Etat se préoccupe de la santé des citoyens ?


                                                • doctorix doctorix 23 février 2017 23:07

                                                  @lermontov

                                                  C’est tout à fait légitime.
                                                  Mais il doit proposer, jamais imposer.
                                                  Le grand regret est que les enfants doivent subir l’ignorance de leurs parents, qui décident à leur place.
                                                  Comment y remédier ?
                                                  En formant les parents, au lieu de les de(sin)former.
                                                  Et ces 280.000 parents australiens ont beaucoup de mérite : contrairement à ce qu’on dit de leur ignorance, ils sont au contraire extrêmement bien informés sur les vaccins, au point de prendre autant de risques (et de perdre autant d’argent) pour lutter contre, malgré une propagande omniprésente et des menaces constantes.
                                                  Seuls les parents (et médecins) vaccinateurs sont ignorants.

                                                • Christian Labrune Christian Labrune 24 février 2017 19:10

                                                  Vous êtes un censeur dans l’âme, c’est à dire un ennemi de la liberté que vous prétendez défendre.

                                                  @doctorix

                                                  Vous avez tout à fait raison. Faire disparaître une intervention d’un certain « Dr Mengele » à la suite d’un article que vivifie une grande inspiration libertaire disparue en Occident et dont les derniers vestiges seraient à rechercher dans la Corée du Nord, à Cuba ou encore dans le régime du clairvoyant Docteur el-Assad, c’est carrément immonde, et c’est bien à la forme de totalitarisme la plus fascisante qu’on a affaire en la circonstance. De fait, je suis un parfait salaud.
                                                   
                                                  Tout le monde a bien le droit d’exister, de s’exprimer, et les expériences du Dr Mengele, certes aussi choquantes du point de vue de la déontologie médicale que vos théories sur les vaccins, ont honoré grandement la médecine, dans la diversité infinie de ses pratiques, n’est-ce pas ? « Que cent écoles fleurissent », disait le regretté Président Mao Zedong, et je ne vois pas de quel droit je pourrais critiquer tant de grandes expériences tentées pas de si grands aventuriers dans l’art d’Esculape. Derechef, je suis donc un parfait salaud.

                                                  Ce qui me console, c’est d’être très grassement payé par l’OMS pour la petite propagande pro-vaccin de mes interventions précédentes. Elles vont bien me rapporter de quoi fumer deux ou trois cents cigares roulés à La Havane. Ce sera très bon pour ma santé. Je vous dis cela en confidence, et j’ose espérer que dans un prochain article vous n’irez pas proclamer que mon discours est stipendié : personne ne vous croirait, pas même les complotistes.


                                                • doctorix doctorix 25 février 2017 09:57

                                                  @Christian Labrune

                                                  Votre façon de toujours raisonner à l’envers est franchement pathologique.
                                                  Vous n’êtes surement pas un salaud, mais vous êtes à coup sûr un ignorant, et surtout un têtu, qui a peur que son petit monde bien propret s’effondre.
                                                  J’ai mis 50 liens, 50 preuves que vous êtes dans l’erreur, je pourrais en mettre 1000 que vous ne changeriez pas d’avis.
                                                  Vous êtes incurable.

                                                • l’alsacien 25 février 2017 10:01

                                                  Cessez de croire, expérimentez !

                                                  On a assez parlé ‘’c’est bon ou c’est c’est pas bon’’ à propos de la vaccination.

                                                  J’ai fait mon expérimentation : ma dernière vaccination date de 1994, et je suis toujours vivant.

                                                  Je propose Christian Labrune (et aux autres vaccinalistes), de faire une liste des maladies contre lesquelles vous avez été vaccinés. Puis inoculez-vous ces maladies, (je pense que Doctorix pourra vous conseiller). Théoriquement vous n’avez rien à craindre puisque vous êtes ‘’protégés’’ par les vaccinations.

                                                  Prévenez-moi quand vous le faites : je crois qu’en ce que je vois et pas en ce qu’on prétend pouvoir faire.

                                                  Une autre expérimentation : supprimer l’obligation vaccinale mais suivre le devenir des personnes vaccinées et ensuite comparer avec l’état de santé avec les personnes non vaccinées.

                                                  Cela ne risque pas de se faire : la vaccination est une mine d’or pour ceux qui fabriquent les vaccins.

                                                  La vaccination est pour moi comme une religion : tout le monde vante ses avantages mais personne ne cherche à en démontrer l’efficacité sur lui-même. Il y a les dévots de la seringue, et il y a les incroyants (mécréant est plus à la mode). On trouve le même fanatisme chez les vaccinalistes que chez ceux qui défendent leur religion.

                                                  Alors, Christian Labrune, vous reprendrez bien une petite injection ! C’est bon pour la santé, du moins c’est ce qu’on vous dit et vous répète.

                                                  La potion magique c’était bien pour Astérix, qui le rendait invulnérable. Mais dans la vraie vie il n’y a rien de magique.

                                                  C’est un peu facile de dire ‘’si vous êtes bien portant c’est parce que… je vous ai vacciné (par exemple)’’.

                                                  C’est plus difficile de ramener à la santé à quelqu’un qui est malade : là on ne peut pas tricher : on est efficace ou pas.

                                                  La vaccination c’est un peu comme les promesses électorales, elles sont faites pour ceux qui y croient.

                                                  Avec les banques on a connu la socialisation des pertes et la privatisation des profits.

                                                  Pour les accidents vaccinaux, les labos s’en lavent les mains : c’est la société qui paiera (donc le contribuable). Mais en attendant ces labos encaissent les profits.

                                                   


                                                  • l’alsacien 25 février 2017 14:55

                                                    Juste reçu par mail :

                                                     

                                                     

                                                    ‘’Qui est responsable ?

                                                     

                                                    La décision du Conseil d’Etat est cruciale en ce qu’elle permet de préciser à nouveau la question des responsabilités en matière de santé, et plus spécifiquement de vaccination.

                                                     

                                                    En effet, dès lors que l’Etat oblige ces citoyens en raison d’un objectif supérieur de santé publique à se faire vacciner, il est logique qu’il soit responsable des éventuels préjudices causés par cette politique.

                                                     

                                                    Pour ce qui est de la recommandation, le jeu des responsabilités est plus flou. En théorie, dès lors que le patient accepte de se faire vacciner, ou de faire vacciner ses enfants, il est réputé avoir accepté aussi les risques liés au traitement.

                                                     

                                                    Pour autant, si le vaccin est défectueux, on pourra aller chercher la responsabilité du laboratoire. Et si le médecin était en mesure de savoir que le patient réagirait mal (connaissance des spécificités immunitaires de l’enfant, par exemple), il sera sans doute possible de se retourner contre lui.

                                                     

                                                    Par ailleurs, le médecin est aussi tenu d’informer les patients des risques liés à tel ou tel traitement. Sur ce fondement, il serait possible d’évoquer sa responsabilité.

                                                     

                                                    Savoir si elle sera retenue est une autre question.

                                                     

                                                    L’un des moyens d’engager davantage la responsabilité du médecin est de lui demander de signer un papier selon lequel il garantit que l’enfant n’aura pas d’effet secondaire à l’issue du vaccin. C’est par exemple, ce que propose Jacques Bessin, Président de l’UNACS (Union Nationale des Associations Citoyennes de Santé)’’


                                                    • doctorix doctorix 25 février 2017 15:16

                                                      @l’alsacien
                                                      L’Etat n’est responsable que des effets indésirables des valences D, T et polio qu’il impose.

                                                      Or ces trois valences ne sont plus disponibles seules depuis 10 ans.
                                                      Si vous utilisez les tetra, penta et hexa, dont 1, 2 ou 3 valences ne sont pas obligatoires, il n’est plus responsable de rien.
                                                      Quant à la kyrielle des autres qu’il recommande, sans les imposer (les directrices de crèches s’en chargent) alors là c’est pour votre pomme.
                                                      En ce qui concerne le document à faire signer par le médecin avant vaccin, je l’ai copié plus haut.
                                                      Et je me réjouis à l’avance de la tronche du médecin quand vous lui demanderez ça, essayez, vous allez voir..
                                                      Si un seul agaoravoxien a pu faire signer ce papelard à un médecin, je lui offre le champagne. Une caisse.

                                                    • doctorix doctorix 25 février 2017 15:37

                                                      Je reproduis ce document ici ; ça peut servir :

                                                      Ci-dessous le type de formulaire que vous pourriez présenter :

                                                       

                                                      En signant le présent formulaire, je soussigné…….. (reprendre le nom du professionnel de santé) -, affirme et atteste les éléments suivants :

                                                       

                                                      - Que j’ai effectué une recherche approfondie sur les ingrédients et les effets de ce vaccin que je suis sur le point d’administrer ;

                                                       

                                                      - Que je suis conscient que les vaccins contiennent généralement de nombreux produits reconnus cancérogènes comme d’autres produits toxiques comprenant de l’aluminium, du sulfate d’ammonium, des cellules d’origine animale, des antibiotiques (fabriqués à partir d’OGM) du formladéhyde, des cellules diploïdes humaines (provenant de fœtus humains avortés), du MSG, de l’huile d’arachide # 65, du phénoxyethanol (antigel), du squalène et du thimerosal (mercure)

                                                       

                                                      - Que j’ai pris les mesures suivantes pour assurer la sécurité de mon patient par rapport aux divers adjuvants toxiques :

                                                       

                                                      Liste des mesures prises ______________________________________________________________________ ______________________________________________________________________ _______________________________________________________

                                                       

                                                      - Que je suis conscient que dans le passé 98 millions d’Américains au moins ont été infectés par un virus cancérogène qui contaminait le vaccin polio (Virus simien SV40)

                                                       

                                                      - Que je suis conscient qu’il a été prouvé que les vaccins ont été utilisés comme procédé de stérilisation des personnes dans certains pays du Tiers Monde, de même que sur des citoyens pauvres ou défavorisés.

                                                       

                                                      - Que je suis suffisamment confiant dans l’innocuité du vaccin pour que je sois prêt professionnellement, éthiquement et juridiquement à m’en porter garant.

                                                       

                                                      - Que si des dommages de santé devaient survenir chez un patient auquel j’aurais administré ce vaccin, j’en assumerai personnellement et pleinement la responsabilité juridique, y compris, -mais non limité- à la couverture des frais de soins et de traitements, comme aussi de tous les frais juridiques.

                                                       

                                                      Signature : ____________________________________

                                                      Date : ________________________________________

                                                       

                                                       

                                                      Quelles sont les chances que N’IMPORTE QUEL professionnel de santé vous signe ce document ?


                                                    • doctorix doctorix 25 février 2017 18:56

                                                      @l’alsacien

                                                      Sur ce fondement, il serait possible d’évoquer sa responsabilité.

                                                       

                                                      Savoir si elle sera retenue est une autre question.

                                                      C’est oui.


                                                    • l’alsacien 26 février 2017 19:12

                                                      Ils ont le pouvoir et nous imposent des choix qui ne sont pas les nôtres.

                                                      ‘’La vaccination ça ne se discute pas’’ Marisol Touraine (Bienvenu dans le monde de la dictature)

                                                      Du côté du conseil de l’ordre des médecins, si vous n’obéissez pas au ‘’médicalement correct’’ vous êtes interdit d’exercer.

                                                      ‘’Ils sont debout parce que nous sommes à genoux’’

                                                      Il y a un moyen de modifier ce rapport de force.

                                                      Ce moyen nous est donné par l’actualité :

                                                      Il y a quelques années DSK a été mis OK par des révélations sur sa vie privée.

                                                      En ce moment c’est Fillon qui est pas mal chahuté.

                                                      Il suffit de lever le voile pour faire apparaitre ce qu’ils tentent de cacher.

                                                      Pour lutter contre les vaccinalistes (du moins les décideurs en politique de santé, qu’ils soient médecin ou simplement politiques), il faut rechercher les conflits d’intérêt (euphémisme pour désigner la corruption).

                                                      Comment les suspecter ? Ils prétendent agir pour le bien de la population, pour les protéger, pour sauver des vies…

                                                      Il n’y a pas que les virus et les bactéries qui peuvent apporter des maladies. Il y a les pesticides, les OGM… On a parlé de la loi REACH, on n’en parle plus maintenant. Si ces personnes militant pour la vaccination ne dépensent pas autant d’énergie pour dénoncer les autres nuisances, c’est qu’ils ont certainement d’autres motifs pour défendre la vaccination que celui du bien commun.

                                                      Cherchons les liens qu’ils ont avec les fabricants de vaccins, et plus généralement les liens entre l’industrie pharmaceutique et les décideurs, et dénonçons cette corruption (c’est dans l’air du temps : les manifs contre la corruption des élus).

                                                      Un ancien ministre de la santé a été mis en cause, lire : ‘’La santé publique en otage – les scandales contre l’hépatite B’’ d’Eric Giacometti.

                                                      Il y a bien d’autres livres dénonçant d’autres scandales. Mais seuls ceux qui font l’effort de lire et de s’informer autre part qu’à la télé et la radio connaissent ces faits.

                                                      Mais avec le net nous avons le pouvoir de diffuser ces informations que cachent les médias dominants.

                                                       

                                                      Merci Doctorix pour votre engagement. Peu de médecins se battent pour faire connaître la vérité.

                                                      Je trouve vos articles ainsi que les réponses aux commentaires très intéressants.

                                                       

                                                      Pour Foufouille et Christian Labrune j’ai pensé aller à Lourdes et prier Sainte Rita.

                                                      Elle s’est spécialisée dans les causes désespérées. Peut-être qu’elle rendra la vue à ceux qui sont aveugles…  ou qui refusent de voir.

                                                      http://www.sainte-rita.fr/prieres/causes-desesperees

                                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès