Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > « Bionic Commando » (1)

« Bionic Commando » (1)

Les interfaces homme-ordinateur ne sont pas un sujet de recherche nouveau mais, jusque là, ils avaient un objectif limité : assurer un mouvement de prothèses robotiques ou permettre de saisir des données sur un ordinateur en se concentrant sur certains sentiments ou des pensées de mouvements.

L'armée américaine a l’intention d’aller plus loin et de créer des individus bioniques en connectant des humains à des ordinateurs. Les chercheurs développent une interface neurale implantable pour assurer le lien entre le cerveau humain et l'électronique moderne.

La « Defense Advanced Research Projects Agency » de l'armée américaine (DARPA) a dévoilé un programme de recherches intitulé « Neural Engineering System Design » (NESD / projet de système technologique neural) qui vise à développer une interface neurale implantable, reliant directement l'homme, à des ordinateurs, ce qui permettrait la mise en œuvre de soldats bioniques.

Le programme NESD a été lancé par Barack Obama en 2013. Il a attribué 100 millions de dollars à ce projet « pour guérir ou soigner des troubles du cerveau et des lésions cérébrales ».

Phillip Alvelda, responsable de la NESD pour l’agence DARPA, a déclaré :

« Les meilleurs systèmes d'interface cerveau-ordinateur d'aujourd'hui ressemblent à deux supercalculateurs qui essaieraient de se parler l’un à l’autre en utilisant un vieux modem 300 bauds. Imaginez ce qui va devenir possible lorsque nous améliorerons nos outils pour créer un lien direct entre le cerveau humain et l'électronique moderne ".

À l'heure actuelle, les interfaces homme-machine permettent de connecter entre 100 et 1000 neurones à un ordinateur. L’agence DARPA a pour but de développer cette technologie de manière à relier tous les neurones d’un individu. Cela donnerait un contrôle plus fin, réduirait les parasites et, en théorie, permettrait d'accélérer les communications entre un humain et un ordinateur.

Cet objectif ambitieux exigera des percées et apportera des innovations dans les neurosciences, la biologie synthétique, l'électronique de faible puissance, la photonique, la fabrication de dispositifs médicaux, ainsi que dans les essais cliniques, selon l'agence.

Les travaux de l’agence DARPA ont comme objet une application militaire, mais les interfaces homme-machine donneront lieu à des applications civiles de pointe : remplacement des membres perdus, restauration de la vue et des autres sens, ainsi que le contrôle de certaines maladies.

 

  1. « Bionic Commando » est un jeu vidéo d'action-aventure développé par GRIN et édité par Capcom, sorti en 2009

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 20 janvier 18:51

    Pendant que des légions d’abrutis rêvent de ressusciter un obscurantisme du VIIe siècle et d’ensanglanter le monde pour réaliser leur projet cauchemardesque, ailleurs, la connaissance progresse.
    Nous sommes probablement les dernières générations d’hommes « naturels » entièrement déterminés par une structure biologique dont l’évolution est désespérément lente : entre un Grec du siècle de Périclès et nous, il n’y a pratiquement pas de différence, mais les choses vont désormais changer très vite, et la part du biologique sera de plus en plus réduite, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus sur cette planète que des créatures artificielles qui n’auront plus beaucoup de rapport avec ce qu’on appelle encore l’homme. Ce sera l’affaire de quelques dizaines d’années, pas même d’un siècle. Je serais bien le dernier à me plaindre d’une pareille évolution : l’homme était vraiment une sale bête.

     


    • sleeping-zombie 20 janvier 21:39

      Ce genre de techno restera purement accessoire tant qu’on aura pas de moyen d’assurer le retour d’information directement de la machine vers le cerveau interfacé, sans passer par un tableau de bord. Y a encore du boulot...


      • petit gibus 20 janvier 23:46
        Générer de la pensée avec des 0 et des 1 ...
        on peut croire au père noël à tout âge smiley


        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 21 janvier 07:01

          @petit gibus

          Je ne pense pas que la DARPA croie au père Noël.
          Par contre, le circuit sur lequel ils travaillent est l’inverse de celui que vous évoquez.
          Il n’est pas question de générer de la pensée, mais de « décupler » (euphémisme ?) les effets de la pensée humaine produite par un cerveau biologique en réalisant un lien électronique avec une machine plus puissante que les muscles, ou bien de remplacer par des machines mécaniques ou électroniques des muscles ou des organes défaillants.
          Ce n’est pas de la science-fiction.
          Des applications existent déjà en orthopédie.

        • riemann66 21 janvier 08:08

          @petit gibus : bonjour. Si les machines en sont encore et pour longtemps au niveau du bit, il y a longtemps que les langages de l’informatique en ont dépassé le niveau. Quelques éléments de réponse ici : http://ensam.wiki.free.fr/codage_composants/?view=codage
          Concernant le sujet de l’article « Bionic Commando », je vous propose aussi ce lien : http://ensam.wiki.free.fr/codage_composants/?view=codage qui se termine (section 6.) de façon un peu déjantée, mais, comme vous je pense, je préfère l’approche douce de Boby Lapointe à celle de certains extrémistes qui rêvent de nous transformer en Cyborgs.


        • petit gibus 21 janvier 11:06
          @riemann66 et M de Sourcessure
          Il est certain qu’entre un ZX 80 et nos microprocesseurs actuels
          la programmation et les perfs n’ont plus rien à voir smiley
          Ma réac visée tous ceux qui veulent nous faire croire
          qu’une intelligence « artificielle » pourrait remplacer un jour...
          un cerveau qui « pense » smiley

        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 janvier 08:43

          Ce qui était de la science fiction il y a encore quelques années est devenu réalité.

          Résumé de Cyberpunk, jeu de rôle :

          Le monde de Cyberpunk 2020 est un univers sombre. L’humanité côtoie le meilleur de la technologie et le pire de l’homme. De transformations génétiques en cybernétiques, l’homme perd peu à peu son humanité. Les grandes villes grouillent de bandes en tout genre, mais la société reste contrôlée par des puissants. De grandes entreprises qui, à coups d’opérations plus au moins légales, de guerres ou autres, ont la main mise sur le pouvoir. Les employés de ces corpos travaillent à vie et restent généralement fidèles et dévoués à leurs entreprises. Les gouvernements, visiblement torpillés par les corporations, à coups de scandales, de pots de vin, sont devenus des marionnettes entre leurs mains.

          Plus d’infos > http://www.cafardcosmique.com/Le-Cyberpunk-de-William-GIBSON-a


          • astus astus 21 janvier 15:35

            @bouffon(s) du roi



            C’est d’ailleurs curieux que l’on parle toujours d’« intelligence artificielle » mais jamais d’« affectivité artificielle ». Le transhumanisme, comme le Blue Brain Project, sont des fantasmes contemporains qui séduisent ceux qui n’ont pas de conscience, comme les ordinateurs. Ceux-ci sont très rapides, très fiables, mais très cons. Et si l’un d’entre eux vous emmerde, ou un robot, débranchez le, c’est radical : il vous laissera penser vraiment, ce que lui ne peut faire.

          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 janvier 11:58

            @astus

            Effectivement, parler d’« intelligence artificielle » (ou d’« affectivité artificielle ») n’a aucun sens, puisqu’il n’y a pas de réflexion (voire de transcendance), il n’y a que de la programmation et du calcul. L’intelligence ne se borne pas à des simplifications algorithmiques, elle doute, se trompe et se veut réflexive (dans le meilleur des cas ^^).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès