• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Brutus ou le Calice jusqu’à la Lie

Brutus ou le Calice jusqu’à la Lie

Il l’aura donc assassiné d’une voix feutrée, le père Jean-Paul Delevoye. « Votre candidature ne répond pas exactement aux attentes de etc. ». On aurait aimé qu’il ajoute : « Nous vous adressons nos plus sincères encouragements dans votre recherche d’un point d’atterrissage et vous prions de bien vouloir trouver en guise de lot de consolation le Petit Livre Rouge de Mao Tse Toung »
 
HU-MI-LIE, le torero : en slip ! Le quasi Président si présidentiel parait-il vient de se faire chasser comme un laquais par le domestique de celui qu’il avait conduit à Bercy : pour pareil Brutus, ce retour à l’envoyeur en guise de vengeance de Pépère par fils spirituel interposé est pire qu’un soufflet : un crachat en pleine tronche.
 
Voilà donc notre si bienpensant ex premier ministre et ex premier flic de France, champion toutes catégories en humiliations d’autrui par diatribes enflammées pleines de morgue et de suffisance renvoyé à ses 5 pour cent de 2011. La carrière fulgurante de ces dernières années de ce looser fut faite à coups de léchages de bottes et de peaux de bananes : et le voilà qui se fait confisquer son seul et unique hochet.
 
Si ça se trouve il sera moins que député parce que recalé partout. J’espère que les électeurs d’Evry lui donneront le coup de grâce, à ce taureau d’opérette hyper clivant, fossoyeur patenté d’un socialisme qui ne servit qu’à sa carrière et auquel jamais il ne crut et Petit Fouché vociférant d’assemblées. Comment tu veux pioncer sur ton bureau de député quand ce type éructe et t’insulte et te fait la morale et te balance quinze louches de grands principes ? On y aura eu droit quasi 5 ans, et j’aurais été député UMP je lui aurais balancé des tomates chaque mercredi : fini !
 
Valls en fait c’est un courtisan, un idéologue tendance sioniste, un traitre multirécidiviste, un spécialiste du crachat dans la soupe socialiste, un snobinard des beaux quartiers aussi désagréable et tranchant que possible, un petit dictateur éructant à coups de 49.3 et par-dessus le marché un fieffé menteur. 
 
Sa trahison de Hollande à qui il doit tout, ses leçons de chatte outrée à la sortie du bouquin (ou comme toujours il récita le Notre Père de la Morale à un mec qui LUI se fit bel et bien élire), ses coups de menton et ses invectives incessantes, ces crachats sur les Rom, ces insultes à peines voilées ELLES aux femmes maghrébines et tout le reste, y compris sa méga veste aux dernières primaires où il se fit rétamer par un freluquet imberbe : on a les dossiers Manu, t’inquiètes. Et là que t’es sur l’échafaud ben on va bicher.
 
Il porte bien son nom, ce valseur professionnel qui lèche puis lâche la Trierweiler avant de refaire le coup à son ex (il avait fait le même coup en 2008 à Ségolène : décidément !), avant de le faire aux socialistes en trahissant purement et simplement son engagement de soutien à Hamon. Dedans, dehors : il s’en fout, lui ce qui compte c’est sa pomme, et ses convictions à entrées multiples suivront. Tant pis pour les cocufiés de militants, ces salauds qui m’ont mis deux fois dehors à 5 ans d’intervalle.
 
Ben oui Manu, dans la course c’est le second avec le même sobriquet qui t’a piqué ta place. T’es vraiment un bleu politiquement, t’arrêtes pas d’enfiler les défaites et de revenir en chopant la main du premier, sauf que là, le logiciel a changé Dix fois plus fort, plus malin, plus rapide, celui que tu maltraitais en tirant sur sa laisse quand il était sous tes ordres t’a piqué ton jouet et tu as mis des mois à comprendre l’évidence en plus.
 
Voir ces « professionnels de la politique à haut niveau » se planter à ce point et s’aveugler autant du fait d’un ego boursoufflé a de quoi donner envie de lui demander de rembourser la moitié de ses émoluments. A côté d’Hollande, t’as huit ans d’âge mental, t’as rien appris, rien compris, il t’a utilisé, manipulé comme on le ferait avec un pion. Toi qui te pensais supérieur et prenais tes grands airs...
 
T’es juste incapable de garder les choses pour toi et de bâtir une stratégie, tu joues au boulier quand l’autre fait du Go. Toi t’es toujours dans la com et l’immédiateté, sur les nerfs, aucun sang-froid. Tes petites combines avec Montebourg pour griller Ayrault et lui piquer sa place : bande de gosses, va, regardez-vous trois ans plus tard, vous avez l’air malin et bientôt vous disparaitrez des radars.
 

Allez, reconversion et plus vite que ça à l’Afpa : en marche !


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Verdi Verdi 11 mai 09:19

    Excellent !


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 mai 21:12

      @Verdi

      ça vous fait jouir d’humilier les puissants. C’est votre droit comme c’est mon droit de vous dire que votre attitude, comme celle de l’auteur, est proche de la perversion narcissique. Vous en tirez les conséquences. Ne vous mettez pas en colère même si votre jeu a été dévoilé


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 mai 23:23

      @Bernard Dugué



      Bon... Une occasion de vous inscrire au « Club des Magnanimes ». Mais il faut avouer que personne plus que Valls ne méritait ce camouflet. Un cas emblmatique du Mechant chatié comme on n’en voit que dans les films de Kung Fu... 

      Et ne doutez pas que nos présidents - le jeune et l’ancien - n’aient collaboré à lui tendre ce piege... Je crois que nous entrons dans une ère où la France sera gouvernée avec une grande habileté.... et un total cynisme. 

      PJCA

    • epicure 13 mai 18:35

      @Bernard Dugué

      Depuis quand dire la vérité sur une personnage politique et remettre un pervers narcissique à sa place c’est être pervers narcissique ?
      L’article résume bien le personnage de valls. La vérité ce n’est pas l’arme du pervers narcissique, par contre refuser que soit dit des vérités , oui.
      L’auteur ne se laisse pas berner par les propos vide de sens ou pervers de valls.
      Quand il parle de la mort de la gauche ou du PS , on est en pleine perversion, car c’est lui l’un des artisans de ceci.
      C’est le coup de l’incendiaire qui crie « au feu ! ».

      Le seul jeu dévoilé c’est celui de valls..... L’article résume bien tout.


    • périscope 11 mai 09:34

      Ce qui est bon, c’est que Manuel Gaz (de l’avenue Foch, le 26 mars 2013, j’y étais !) est débarqué par le « démocrate » qui a mis 750.000 pétitions au CESE à la poubelle.

      Mais à chacun son tour !


      • devphil devphil 11 mai 09:51

        La nouvelle de Valls apatride politique hier m’a fait sauté de joie......

        Le pauvre petit valseur comme vous l’indiquez si bien dans votre article est de la pire espèce politique.

        Aucune morale , aucune éthique , aucune constance , c’est vraiment que pour sa gueule !!!

        J’ai vu à la TV quand il fait son cirque pour dire qu’il rallie EM , il se prend pour une sorte de sauveur de la France ; il se croit indispensable et avec son air grave ça me fait gerber des pourris comme ça.

        Il y a aussi son hyper arrogance ,sa fébrilité , son énervement , son air supérieur quand il pouvais profiter du système.

        Et son air tout gentil et souriant quand il va voter

        Ces facettes de caractère dénote pour moi un esprit maléfique et manipulateur associé à un gout prononcé pour la trahison.

        Ce caractère n’est pas sans me rappeler un autre hystérique que Verdi connait bien ....
        Allez casse pauvre con

        Philippe
         


        • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 10:01

          à l’auteur,

          Prendre parti comme vous le faites pour un tueur muni d’un plus gros calibre et qui parvient de ce fait à descendre celui qu’on avait cru un temps un bon spécialiste de l’assassinat politique, je ne peux pas dire que cela me paraisse bien nécessaire ni bien exaltant à l’heure actuelle.

          Autour de la nouvelle gamelle « En marche » placée bien en évidence au beau milieu de la petite porcherie, tous nos experts en courtisanerie se pressent, en quête du bout de gras, et se mordent à l’envi. C’est la fin d’un système un peu pourri, diront certains : on est en train de redistribuer les cartes et de chasser les anciens tricheurs. Les nouveaux arrivants seront-ils moins gourmands ? On peut l’espérer si une législation nouvelle leur interdit de s’incruster à vie dans le système, mais il serait quand même un peu vain de se faire trop d’illusions. L’urgence de profiter durant deux ou trois mandats de tout ce qu’on peut en tirer aiguisera plus encore les passions.

          Il reste qu’en produisant ce spectacle digne des Atrides, notre nouveau monarque républicain prend un départ assez exécrable. Il n’est évidemment pas interdit, en politique, d’éloigner autant que faire se peut ses adversaires de la mangeoire, mais cela doit se faire le plus discrètement possible : toute grande politique est soeur de l’esthétique plus encore que de l’éthique. En laissant voir qu’on est animé par le ressentiment plus que par le service de l’intérêt général, on s’affaiblit, on s’interdit les grands desseins.

          Le « casse-toi, pauv’con ! » dont on a pu à loisir mesurer il n’y a pas si longtemps les effets délétères aurait pourtant dû servir de leçon.


          • christophecroshouplon christophecroshouplon 11 mai 14:18

            @Christian Labrune : Juste au passage, le « parti pris pour un plus gros tueur » n’existe que dans votre tete. Le big killer du dessus, je l’assassine tribune apres tribune depuis des mois. Le flingage de ce second couteau qu’est Valls sera fait une et une seule fois, ledit Valls etant bien plus doue que nous tous reunis pour s’auto-flinguer. Bonne journee a vous


          • Layly Victor Layly Victor 11 mai 20:39

            @Christian Labrune

            Je ne suis jamais d’accord avec vous, mais pour une fois, je souscris.
            Je suis à fond contre les socialos, pour le mal qu’ils ont fait à la France, mais Valls m’a toujours paru comme le moins anti-Français.
            Entre Valls et la créature de Hollande, je choisirais dix mille fois Valls.
            Macron, c’est
            1) la soumission totale au Reich bruxello-allemand
            2) la destruction totale de la culture française
            3) la mort totale de l’esprit.

            J’ai la nausée à les voir tous se réjouir de la victoire de la Créature.
            Et la réponse du médiocre fayot Jean-Paul Delevoy à Valls veut dire : « dorénavant, c’est la finance mondiale qui dirige tout ». C’est pour bien insister sur ce point que la fin de non recevoir est volontairement humiliante.
            Et les petits voyous qui se prétendent « démocrates » hurlent de joie. Même le pauvre Verdi s’y met.

            Quand la Créature aura ravagé le pays, ils n’auront même plus l’excuse, pour se mettre en rang dans le troupeau, de « barrer la route à l’extrême droite », puisque le FN aura disparu.


            Ce qui est stupéfiant, c’e’st que ces ânes se réjouissent de la victoire de la Créature qui se prétend Gauleiter de France pour le compte du Reich et proclament leur haine de Valls parce que celui-ci a voulu justement faire appliquer les directives du Reich. Vraiment des abrutis !

          • HELIOS HELIOS 11 mai 22:25

            @Bernard Dugué

            .. ce qui me fait jouir, si on peut être a ce niveau là, question politique, c’est que Macron a réservé a celui qui voyait la France en guerre civile, un chien de sa chienne.

            Ils sont tous pareil, des plus ou moins pire, mais pas fréquentables non plus.

            Je m’attends également a des péripéties succulentes, rien qu’a voir -ou entendre- ce que Bayrou est en train de penser de son choix, maintenant élu !

            Notre printemps 2017 aura été particulièrement interressant a tout point de vue. Le seul regret que nous pouvons tous avoir, c’est le renoncement collectif, l’enfumage des electeurs qui auront, bon gré, mal gré, choisi encore une fois le même qui, fort de l’abêtissement de nos concitoyens, va pousser encore plus loin l’ignominie, la soumission et l’anihilement du minimum de dignité qui restait aux français.

            C’est parti pour un tour où les mesures qui vont nous tomber sur la tête n’auront pas été débattues lorsqu’au minimum ont été évoquées pendant la campagne... en plus, de celles que l’on pensait discutables au parlement... 

            Bon j’arrête, c’est encore un peu tôt pour les procès d’intention, attendons l’émergence de ta tendance ... sauf pour les petits et gros règlements de comptes... rien que du bonheur.

          • christophecroshouplon christophecroshouplon 11 mai 23:01

            @Bernard Dugué : commentaire diffamatoire, abus signale au site qui tranchera


          • Remosra 11 mai 23:14

            @christophecroshouplon

            Vous y allez fort !
            Ce n’est pas nécessaire de faire autant de vague !
            Et puis si j’en crois vos articles vous devriez avoir assez de verve pour répondre à ces diffamations.
            Allons, faites honneur à vos articles et répondez lui de façon à lui rabattre le caquet ! smiley


          • christophecroshouplon christophecroshouplon 11 mai 23:21

            @Remosra : On ne repond pas a une diffamation, pas par un ou plusieurs arguments, on la denonce et c’est tout en laissant « le tribunal juger librement ». Le monsieur n’en est pas a sa 1ere loin de la, et il est prof d’universite, un comble ! Une diffamation c’est hors la loi et ici aussi, le site est clair. Je conserve ma verve (merci au passage) pour des sujets qui en valent la peine. Et pas de panique, je prends ca avec beaucoup de distance (en general je ne reagis jamais aux commentaires, ni les bons ni les critiques). Bien cordialement


          • MAIBORODA MAIBORODA 12 mai 08:35

            @christophecroshouplon


            Personnellement je trouve votre philippique à la fois brillante et justifiée. Elle est amplement méritée par l’intéressé.

            Quant à l’autre, nous dirons que ses moyens intellectuels le situent à un niveau largement supérieur.

            Mais son cynisme et la froide cruauté qu’il masque derrière un sourire candide et une apparence juvénile le ramènent à celui d’un exécutant de basses œuvres, celles pour lesquelles il a été choisi et préparé par ses commanditaires. Nous en aurons hélas la preuve sitôt le cirque de la présidentielle terminé.




          • Le Panda Le Panda 11 mai 10:33

            @l’auteur,

            Bonjour,

            pour le moins que je puisse écrire c’est que je n’aime pas du tout Valls, je l’ai dit à diverses reprises. Les mots employés dans l’article me semblent toutefois un peu justes un peu « forts » comme un polar « A la San Antonio » décrivant les vêtements ou la femme de Bérrurier .....Il lui reste deux portes de sorties que vous n’avez pas entrouvertes : Il peut sans contexte se présenter « Sans Etiquette » et je ne suis pas certain qu’il soit battu, le français est versatile dans son vote. Oui il a trahi c’est indéniable, comme il a menti, mais s’il nous fallait jeter du 5e tous les parlementaires ou dirigeants de la France du même style : Il ne resterait pas grand monde aux fenêtres. Excellent article sur le fond, mais il semble que Valls a d’autres atouts dans ses manches et pourtant je ne l’apprécies pas du tout. C’est un fourbe et s’il agit ainsi c’est qu’il a une ou des centaines de banderilles et un grand sac de ballons à distribuer. Merci pour ce moment de détente.  smiley  smiley 


            • Alpo47 Alpo47 11 mai 10:45

              Si M.Valls -ce petit homme haineux- pouvait disparaitre dans les oubliettes, il y aurait au moins une chose positive à ce changement.


              • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 19:42

                @Alpo47
                Si les « petits hommes haineux » devaient tous disparaître, je pense que l’auteur de l’article et la plupart des intervenants à la suite seraient salement menacés puisqu’ils expriment ici des passions qu’ils dénoncent là-bas.
                La petitesse des comportements et des ambitions mérite un peu de mépris plus que de la haine. Le mépris tourne à l’indifférence et s’accommode d’une certaine forme de philosophie, celle du sage de la deuxième partie du « De natura rerum » de Lucrèce qui, du haut de la falaise, observe les naufrages. La haine, au contraire, est une passion triste qui ronge cruellement de l’intérieur ceux qui en sont affectés.
                 


              • Layly Victor Layly Victor 11 mai 20:48

                @Alpo47

                Macron, la créature de Hollande, n’a aucune raison d’être haineux, puisqu’il vous possède avec votre consentement et avec l’argent de l’Arabie Saoudite, de la finance mondiale et du Reich.

                Vous êtes pleins de haine pour Valls parce qu’il a voulu faire appliquer les directives du Reich, alors que vous cirez les pompes de la Créature, qui est le Reich en France.
                Bande de pauvres types sans tête !

                Il y a une chose qui n’est pas perdue en France et qui sera toujours utile, c’est la démagogie.

              • covadonga*722 covadonga*722 11 mai 21:38

                @Christian Labrune
                  


                plus simplement Vaes victis ,
                 il y avait avant hier sur la deux des images terrifiantes de l’épuration .
                la foule haineuse et lyncheuse « quand bien même les raisons d’une détestation existent » semble 
                se propager dans le virtuel .Personnellement je l’ai vue a l’oeuvre en Afrique et ne doutes pas un instant que renaîtrait spontanément dans nos rues si civilisées . 

              • Alpo47 Alpo47 12 mai 07:11

                @Layly Victor

                Belle démonstration du processus « d’attention sélective ». J’ai écrit une phrase d’une ligne1/2 et vous n’avez même pas réussi à comprendre ce que j’écrivais.
                Difficile de faire pire en matière de manque d’attention pour votre interlocuteur.


              • Jeekes Jeekes 11 mai 11:14

                Là j’avoue que l’idée de voir ce... cette...
                Tiens j’ai même pas de mot assez fort pour le qualifier, et pourtant mon vocabulaire en la matière est plutôt riche et pas spécialement châtié !

                Rien qu’y penser me donnerait presque envie de faire un bisou à micron.
                Enfin, si ce type ne me dégoûtait pas à peu près autant que l’autre... 


                • Daniel Roux Daniel Roux 11 mai 11:36

                  Y a t-il eu un complot contre Valls en faveur de Macron ?

                  1) Qui décide que la loi Macron sera défendue par El Komri et non, par son auteur ?
                  2) Qui décide de l’annonce rapide de l’utilisation du 49.3 pour imposer cette loi au parlement ?
                  3) Qui décide de la proposition de loi sur la déchéance de nationalité ?
                  4) Qui exfiltre Macron du gouvernement, en utilisant ce prétexte ?
                  5) Qui accepte la primaire alors que cela ne s’est jamais fait face à un président en place ?
                  6) Qui décide de ne pas se représenter au dernier moment ?
                  7) Qui a détruit le PS en trahissant ses engagements pré électoraux ?

                  Plutôt que Brutus, c’est Marc Antoine, victime de César pour permettre à Octave, lavé de ses pêchés, d’accéder au trône.

                  Il est fort, non ?


                  • Dom66 Dom66 11 mai 15:35

                    @Daniel Roux

                    Pour une fois je vous plusse, et il serait bon que l’occasion de vous replusser se représente encore


                  • clostra 11 mai 19:10

                    @Daniel Roux
                    dans les sept péchés capitaux, j’en ajouterais un huitième : celui du choix d’un premier ministre ayant fait un tout petit score aux primaires ... qui voulait sans doute dire ce que ça voulait dire : le PS de la primaire est mort vive le qui-perd-gagne !
                    2017 : simple retour aux fondamentaux


                  • MERLIN MERLIN 11 mai 13:47

                    C’est ce qui s’appelle « se faire tailler un costard » et ceci dit, celui là lui va bien.......
                    Bravo pour l’article qui décrit le sale type qu’il est.


                    • Dom66 Dom66 11 mai 15:37

                      Bonjour l’auteur.

                      Merci pour votre article….j’aime.

                      Que votre texte, est bon et que vous êtes trop bon dans vos propos, trop doux à mon goût pour cet enfoiré de valls (Ne mérite même pas une majuscule)

                      Pour moi ce mec me fait aussi gerber….si vous le rencontrez….passez lui le bonjour de Dieudo.



                        • scorpion scorpion 11 mai 15:59

                          Allez on tire la chasse et le petit étron, ibérique franquiste hystérique, retourne à sa vraie place, les égouts de la république. Au passage si quelqu’un pouvait à nouveau lui balancer une mandale en pleine tronche, il aurait toute ma sympathie.


                          • devphil devphil 11 mai 16:49

                            @scorpion

                            C’est déjà fait , un breton l’a fait ... Gloire à la Bretagne


                          • Jeekes Jeekes 11 mai 19:14

                            @devphil
                             
                            Heu... C’est pas la Bretagne qu’a voté en masse pour le micron ?
                             
                             smiley
                             


                          • MARKUS 11 mai 17:59

                            « diatribes » : c’est ce mot que je cherchais.

                            Diatribe(s)- Pamphlet(s) - Satire(s) -... Hilarante et défouloir, cette littérature.


                            • Jean nemare Jean nemare 11 mai 18:40

                              Excellent : Sarkozy, Juppé, Fillon, Hollande et maintenant Valls sont tous dans les poubelles de l’Histoire ! Et l’UMPS avec eux ! Mieux : la Marion rend le torchon, on devait déjà se fader la tante, heureusement que la nièce abandonne en rase campagne ! Une décision de salubrité publique. Et ce sera bientôt le tour de Macron, il ne perd rien pour attendre le petit valet du système... a peine « élu » et bientôt dégagé lui aussi ! 


                              Vraiment cette élection Présidentielle 2017 ressemble à un jeu de quilles jouissif, pour le plus grand plaisir de ce peuple méprisé et qui a tant souffert des politiques menées depuis 40 ans et qui dégomme un à un les responsables de cette catastrophe dans laquelle est embourbée la France ! 

                              La France a besoin de gens qui soit au service du peuple et du pays, qui oeuvrent pour son bien-être, pas de petits arrivistes comme les Valls et compagnie...

                              • Jeekes Jeekes 11 mai 19:17

                                @Jean nemare
                                 
                                « a peine « élu » et bientôt dégagé lui aussi ! »
                                 
                                J’admire votre bel enthousiasme.
                                Mais dégagé, comment ? par qui ? quand ça ? 


                              • HELIOS HELIOS 11 mai 22:44

                                @Jean nemare

                                personnellement, ce qui me fait peur, c’est la dose de « societe civile »introduite au parlement !
                                Un peu comme la « constitution » que proposait Melenchon.

                                Je pense que le professionnalisme politique n’est pas une bonne chose, mais la démagogie non plus.

                                J’aurais préféré, mais dans le cas d’espèce, Macron ne peut rien faire, que ceux qui vont evaluer l’opportunité et élaborer les loi seront autre chose que des mini Valls

                                J’aurais préféré qu’une démarche de compétence soit possible c’est a dire qu’un citoyen passé du milieu associatif, aux responsabilités communales puis régionales et enfin nationales sanctionnées par différentes élections pour polir la responsabilité des décisions.

                                Je m’explique, et je re-découvre que ce n’est pas évident pour tout le monde, ... un député est élu dans une circonscription par des électeurs qui le soutiennent mais qu’une fois élu, il devient le représentant de toute sa circonscription ET un député de la France entière, tous citoyens confondus !

                                Dans ce contexte, un député lorsqu’il va participer a son action législative DOIT tenir compte des citoyens qui ne l’ont pas élus aussi. Rien ne lui donne la légitimité pour prendre des décisions qui rendraient ceux qui n’ont pas voté pour lui, des citoyens non respectés... et je crois que c’est ce qui va se passer avec les futurs députés « société civile » sélectionnés par En marche pour cette législature.

                                Quand je pense qu’on traite le FN de parti populiste et que Macron va donner a la France une chambre des députés la plus populiste qu’il soit possible d’avoir... enfin on verra bien lesquels d’entre eux seront elus... n’oublions pas que le parti national-socialise en 1933 a eu exactement la même configuration... 

                              • babelouest babelouest 12 mai 06:26

                                @HELIOS
                                Dans ma proposition de constitution (eh oui), je me penche sur l’article 27, pour en modifier profondément le contenu.

                                ARTICLE 27 8.

                                Tout mandat impératif est nul.

                                Le droit de vote des membres du Parlement est personnel et lié impérativement aux grandes lignes de son engagement en tant que candidat.

                                La loi organique peut autoriser exceptionnellement la délégation de vote. Dans ce cas, nul ne peut recevoir délégation de plus d’un mandat. La délégation de vote est interdite.


                              • babelouest babelouest 12 mai 06:30

                                @babelouest
                                Ah, les attributs ont disparu. La première ligne est rayée, la fin de la seconde est ajoutée. Pour la troisième, la petite phrase en fin remplace le début.

                                C’est là-dedans.
                                https://ti1ca.com/i8qxcsbc-preambule-prop-modif-constit-revisi-30-04-2017-preambule-prop-modif-constit-revisi-30-04-2017.pdf.html


                              • Ar zen Ar zen 12 mai 06:59

                                @babelouest

                                Il faut rester lucide : les règles du jeu actuel ne permettent pas l’émergence d’une nouvelle constitution. Pour modifier la constitution actuelle il faut une condition nécessaire : avoir le pouvoir. 

                                Toutes les opérations qui consistent à détourner le regard des Français de la manière dont on pourrait changer la constitution sont des leurres. Sans un grand rassemblement au delà des clivages rien ne sera possible. Il faut partir des réalités. Gravir l’Everest est possible, mais il faut installer des camps de base sans quoi ce n’est pas possible, jamais personne n’a pu le faire sans cette condition. Les camps de base en politique sont le rassemblement hors clivage, d’une part, et l’instauration du référendum d’initiative populaire, d’autre part. 

                              • clostra 11 mai 19:21

                                Bon ben nous, insultés, méprisés,humiliés, dépossédés, comment qu’on fait à Evry pour ce retour à l’envoyeur ?

                                Aurons-nous un PS bien vivant face à lui pour employer les méthodes bienveillantes du Président, ramener à la vie ces pèlerins détruits que nous sommes, entreprendre un chemin qui puisse vraiment appuyer en conscience et en respect l’oeuvre commune qui nous est promise tout en gardant nos convictions ?

                                Nous sommes punis


                                • Odin Odin 11 mai 20:58

                                  Merci à l’auteur pour ce nouvel article.

                                  Cette élection est une nouvelle pièce de théâtre où le metteur en scène n’est pas celui que l’on croit.

                                  Chacun joue un rôle bien orchestré, celui du méchant c’est Valls pour le mougeon. Je pense que la réalité est tout autre. Regardez où il n’y a pas de candidat en marche, c’est simple, où il y a un young leader qui se présente comme à Ivry pour Valls ou pour NKM. Cet initié par Alain Bauer .*. et loin d’avoir terminé sa carrière politique.

                                  Pour cette raison, un François Baroin, young leader, et présent à Copenhague avec Fleur Pellerin et Macron lors de la réunoin Bilderberg 2014 devrait jouer un rôle de premier plan dans le prochain acte de cette tartuferie. 


                                  • Prosper Prosper 11 mai 21:10

                                    billet jouissif...

                                    tout ceci est d’autant plus amusant lorsque l’on realise qu’il y a un an tout juste, il se passait ceci  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires