• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cette droite traditionnelle en marche avec Macron

Cette droite traditionnelle en marche avec Macron

Henri Guano, même si contrairement à ses dires, affirme cela surtout parce qu'il a vécu une lourde défaite dans la circonscription parisienne où il s'est présenté a néanmoins tout à fait raison. L'électorat très bourgeois de l'endroit est à vomir, qu'il soit "bobo" ou "bourgeois pédagogue" ou de cette bourgeoisie plus traditionnelle allant à la messe et mettant ses enfants dans le privé. Comme il se retire de la vie politique, Guaino peut enfin parler sans filtres. On se demande pourquoi il ne se l'est pas autorisé plus tôt car ce fut réjouissant...

Je n'avais pas besoin de lui, madame Mauroy l'avait avoué il y a déjà quelques décennies à mon grand-père paraphrasant Shakespeare :

"La politique est une comédie dont les électeurs sont spectateurs, encore faut-il bien la jouer"

Après tout le doit être loin d'être le seul, je pense que la plupart de ces collègues sont tout autant méprisants des électeurs prêts il faut dire à élire une potiche sur la base d'un discours très simpliste de renouveau, de pseudo-rajeunissement...

Cependant, moi ce ne sont pas tellement les "bobos" les plus émétiques mais les bourgeois dits traditionnels. Le vote "bobo" en faveur de Macron était largement prévisible ne serait-ce que pour se donner l'aura "antifââchiiste"...

Le type qui a agressé NKM alors qu'elle distribuait des tracts à l'entrée de métro en la traitant de "bobo de merde" - elle est ainsi entrée brutalement et de plain-pied dans le réel- se trompe donc. Ce n'est pas uniquement la droite dite "bobo" qui a fait élire Macron mais aussi et surtout celle se prétendant catholique et traditionnelle, en fait largement libérale et matérialiste, très matérialiste. On y va à la messe, on prétend défendre les valeurs traditionnelles mais ainsi que pour tous les nantis, on s'inquiète surtout de ses privilèges, de ses réseaux, de sa situation. C'est une belle hypocrisie appuyant le fait douloureux qu'ils n'ont pas changé d'un iota depuis le XIXème siècle et ce malgré quelques transformations surtout cosmétiques .

Le parti unique qui va "de facto" gouverner la France pendant les cinq prochaines années les arrange. Cela fait taire immédiatement toute contestation possible, à commencer par celle issue des "classes dangereuses", des "ploucs" qui votent le Pen ou Mélénchon. Ce parti unique existait déjà dans les faits, la plupart des technocrates, également tous issus en droite ligne de la classe nantie, prônent les mêmes remèdes aux problématiques françaises à quelques nuances sociétales près.

Et puis la casse du Code du Travail qu'il s'apprête à faire vaut bien l'extension des autorisations de PMA, question sur laquelle il ira beaucoup loin que Christiane Taubira. En effet, ma chèèère, il serait temps de mettre au boulot tous ses fainéants de pauvres qui vivent de nos impôts, de notre argent ? Et généralement ce genre de personnage finalement louis-philippard se met alors à citer Mao, ce qui lui donnera le genre "cultivé" et "affranchi", pas si coincé que cela, conseillant d'apprendre à pêcher aux pauvres plutôt que de leur distribuer gratuitement du poisson.

Et puis il faut bien dire que Macron est des leurs, malgré son mariage disons plus excentrique que la moyenne. Sa petite plaisanterie montrant son dédain des plus pauvres (sur les kwassas - kwassas) en est une preuve.

Et puis sa gérontophilie est somme toute endogame Brigitte étant du même milieu social plutôt privilégié. Elle en maîtrise parfaitement tous les codes, l'apparence reine en particulier ainsi que le vernis culturel mondain, un peu de Proust, mais pas trop, deux trois gouttes de cinéma réputé encore transgressif, de l'enrobage classique, une ou deux citations des "pages roses" du Petit Larousse" (TM°) et le tour est joué.

Mon espérance principale concernant ces bourgeois dits traditionnels, ou les bourgeois pédagogues, est qu'un jour leur endogamie marquée les amènera sans coup férir à la dégénérescence.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.61/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • anaphore anaphore 16 juin 16:43

    ’Le parti unique qui va « de facto » gouverner la France pendant les cinq prochaines années les arrange’

    avec 13,4 % des voix je doute que cela tienne cinq ans... mais bon, vous êtes à la différence de moi, d’une nature généreuse....


    • Fergus Fergus 16 juin 18:02

      Bonjour, anaphore

      Je prends le pari que ça tiendra facilement les 5 ans, et peut-être même 10 si le chômage baisse grâce à une plus grande précarisation de l’emploi.

      En réalité, tout va se jouer dans avec les lois sur le travail et les retraites. Si les Français ne se montrent pas plus combatifs que durant les 10 dernières années, alors ces réformes passeront sans problème et Macron aura beau jeu de se prévaloir d’avoir réussi là où ses prédécesseurs ont échoué.

      Les temps à venir ne sont plus aux manifs « bon enfant », mais aux luttes déterminées de foules massives. Si tel n’est pas le cas, alors Macron et ses amis pourront dormir tranquilles.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 19:45

      @Fergus
      Et à quoi servent « les luttes massives », alors que les décisions économiques sont prises à Bruxelles !?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 juin 22:34

      @anaphore
      Le résultat sera là, il y aura un parti unique, pas représentatif mais parfaitement légal


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 juin 22:36

      @Fifi Brind_acier
      Quand elles sont coordonnées, elles peuvent influer


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 06:15

      @Amaury Grandgil
      Il me semble que l’an dernier, contre la Loi El Khomry & Macron, elles étaient pourtant bien coordonnées, non ? Communiqué commun des syndicats. Résultat ? Nada, wallou, rien du tout !


      Et pourquoi ?
      Parce que la grande absente des manifs, c’est votre chère Europe et le rôle joué par l’euro ! Du coup, les manifs étaient dirigées contre le gouvernement de Hollande et pas du tout contre l’UE & l’euro ! Se tromper de cible est devenue une spécialité de la Gauche européiste.

      C’est pourtant notre appartenance à l’ UE & à l’euro qui impose ces politiques « pour augmenter la compétitivité » de l’économie française. Ce tour de passe passe a évité aux Syndicats et aux Partis politiques qui soutenaient les manifs, d’expliquer que l’euro est impossible à dévaluer, et qu’il ne reste que la solution « de dévaluer les salaires ».
      C’est ce que les économistes appellent « une dévaluation interne ».
      •  

      « Les ravages sociaux de l’euro, une stratégie délibérée ! »

      L’euro n’a pas été une décision économique, mais politique : obliger les Gouvernements à casser les acquis sociaux, à baisser le prix du travail, et à envoyer « l’Etat providence aux égouts ! ».

      Je suppose qu’il vont remettre le couvert cette année, sans plus d’explications que l’an dernier !? Ne changeons pas une stratégie perdante, hein ??


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 09:36

      @Fifi Brind_acier
      Oui oui on sait où vous voulez en venir, la seule solution c’est votre messie de pacotille ... Fifi smiley

      ces actions contre la Loi travail étaient bien gentilles, elles n’ont pas duré bien longtemps, il n’y a pas eu de suite et ça s’est arrêté avec les vacances car les gens n’ont pas vraiment conscience du point où on en est


    • Fergus Fergus 17 juin 09:52

      Bonjour, Amaury Grandgil

      100 % d’accord avec ce dernier commentaire !


    • wesson wesson 17 juin 14:57

      @Fifi Brind_acier


      franchement à l’UPR, vous commencer à nous péter les rouleaux grave. 

      On sait parfaitement que chez vous la lutte sociale populaire n’existe pas, et que vous manifestez uniquement en vous tapant des conférences de 3 plombes d’Asselineau avec dedans des trips au LSD sur les étoiles et les aigles. 

      Vous ne croyez pas aux mouvements populaire mais uniquement à votre homme providentiel ? Grand bien vous fasse, mais foutez la paix à ceux qui y croient.

    • canard 54 canard 54 17 juin 15:19

      @Fifi Brind_acier Bonjour

      De toutes façons tant que les électeurs Français lécheront le derrière de l’Europe cela ne changera pas, les masos aiment se faire dominer et c’est l’orgasme chez les eurocrates avec la bienveillance du Macron le magnifique


    • wesson wesson 17 juin 15:23

      @Fergus
      « Je prends le pari que ça tiendra facilement les 5 ans, et peut-être même 10 si le chômage baisse grâce à une plus grande précarisation de l’emploi. »


      C’est effectivement réaliste ... à ceci prés : on dispose d’un exemple réel de ce que les politiques « macron » font effectivement. L’Italie

      De 6.8% de chômage en 2008, le pays est aujourd’hui à 11.7% . La précarité a elle totalement explosé, ainsi que la population de pauvres : 9 millions. La CGIL - equivalent Italien de la CGT ayant meme réussi à faire annuler 2 dispositions clé de l’équivalent Italien de la loi Travail, portée par Matteo Renzi.

      Le droit du travail, on sait très bien à quoi cela amène quand il n’y en as pas ( cf la fin du 19eme siècle). Et à l’ère actuelle, on voit aussi bien donc avec l’Italie que cela ne fonctionne pas : effet positifs systématiquement en dessous des effets escomptés, effets pervers à foison. Sans compter que nous sommes dans une rhétorique purement soviétique « si ça n’as pas marché jusque ici, c’est parce que on ne l’as pas assez fait ! » Ben voyons.


      Ce qui manque aux autres pays et notamment l’Italie pour que l’on tente une bifurcation politique ? C’est l’existence d’une alternative de gauche crédible et disposant d’un programme établi. Ainsi l’alternative à Renzi, c’est Beppe Grillo ou Berlusconi. C’est certain que ça donne pas trop envie. 


      En France nous avons la France Insoumise. Qu’as-t’il manqué pour que nous allions vers cette alternative ? Un peu de courage chez les électeurs qui ont voulu dégager les politiques, mais ont eu peur de changer les structures. 


    • wesson wesson 17 juin 15:38

      @Fergus
      et même sans présumer d’une contestation sociale sur la loi travail, on peut également constater que Macron a fait quelques promesses à son électorat de csp+ qu’il aura énormément de mal à tenir. 


      l’Allemagne a déjà prévenu que l’impétrant peut déjà oublier l’idée de faire plus de 3% de déficit budgétaire. Ils ont été très clair. 

      Bref : la suppression de la taxe d’habitation risque bien d’être difficilement réalisable. De même, l’essentiel des déficits de l’état Français étant sur les retraites, Macron devra taper dans ces poches là. 
      quand à la loi travail les cadres rigolent sans comprendre que c’est à eux que bon nombre de dispositions s’adressent

      Plus les suppressions de fonctionnaire qui bien entendu se feront là où on en as le plus besoin : éducation, santé, police. 

      Il faudra vraiment quelque chose d’énorme pour que cela puisse aller au delà de 1 quinquennat - d’autant que tout le monde semble oublier qui fut l’inspirateur et un acteur essentiel des politiques du quinquennat hollande, et qui ont effectivement amené à l’effondrement total du PS et partiel des LR.

      Croyez-vous que en faisant la même chose mais en pire et beaucoup plus autoritaire, nous n’assisterions pas en 2022 à un autre dégagisme qui cette fois prendre conscience qu’il ne s’agit pas d’un problème d’homme, mais d’orientation politique.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 21:41

      @wesson
      Macron a fait comme les autres, il est allé voir Merkel dés le début de son mandat pour demander une rallonge budgétaire pour tenir quelques unes de ses promesses


    • wesson wesson 18 juin 00:12

      @Amaury Grandgil

      Oui effectivement, et il a eu la réponse : non ! Et d’ailleurs, précision succulente, la fin de non recevoir a été signifiée par le commissaire Européen Pierre Moscovici. 

      Et oui, pas question de déroger à la règle des 3%, et par conséquent, adieu exonération de la taxe d’habitation, au revoir la transformation de l’ISF, même la pérennisation du très coûteux CICE est mal barré. Quand à l’augmentation de la CSG, elle pourrait alors bien se retrouver non compensée pour tout le monde : une petite ironie qui touchera ceux qui ont massivement voté pour des candidats LREM.

      La seule question dans le domaine, c’est si Macron voudra à un moment ou un autre se fâcher avec Merkel pour faire plaisir à sa clientèle...

      J’ai bien peur que sur le sujet, il n’ai pas plus de courage que ses 2 prédécesseurs.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 juin 11:11

      @wesson
      J’ai bien peur moi aussi


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 juin 16:44

      Si la catastrophe se limitait aux pages rousses du petit Larose, il n’y aurait que demi-mal : on est habitués aux pamoisons d’« aimez-vous Brahms »...


      Mais il y a pire, bien pire

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 19:43

        Comme s’il n’y avait que la Droite qui ralliait Macron.

        Macron a bénéficié dès le début du soutien actif de toute l’aile droite du PS (Gérard Collomb etc).

        Emmanuel Macron a su rallier à sa cause plusieurs grands élus, essentiellement issus de l’aile droite du Parti socialiste. Il revendique le soutien « d’une quarantaine de parlementaires » dont on ne connait pas la liste. Parmi eux, l’ancienne ministre Nicole Bricq, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et les députés Richard Ferrand, Arnaud Leroy, Christophe Castaner. L’ancien ministre chiraquien Renaud Dutreil, en retrait de la vie politique, lui a également apporté son soutien.


        Et 52% des électeurs de Mélenchon ont voté Macron, soit 3,5 millions d’électeurs, qui maintenant vont pleurnicher pendant 5 ans, alors qu’ils auraient pu voter blanc ou s’abstenir ...

        • Claire29 Claire29 17 juin 17:03

          @Fifi Brind_acier
          Non,il n’y a pas que la droite qui a rallié Macron !

          Je pense quiIl va y avoir des surprises dans certaines circonscriptions quand les électeurs découvriront que le candidat LREM qu’ils ont élu vient du PS soutenu par d’autres apparatchiks proches de Hollande rejetés par la majorité des Français !
          Par exemple dans ma circonscription,la candidate LREM arrivée largement en tête au premier tour, élue maire sous l’étiquette PS,soutenue par des anciens apparatchiks du PS déclare dans un article à Ouest France : « Je suis une femme de gauche ! »
          Et ce n’est sûrement pas un cas isolé,on peut donc dire que le recyclage du PS est en marche avec la République en marche !

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 21:42

          @Claire29
          Edouard Philippe vient de quel parti ? Darmanin ? Lemaire ?


        • Claire29 Claire29 18 juin 11:04

          @Amaury Grandgil
          Quand il a vu que ça penchait un peu trop à gauche,il a pioché à droite pour équilibrer !


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 juin 11:13

          @Claire29
          Non, en fait ils pensent tous pareil et ont envie de faire carrière, ce soir des LR vont faire leur « coming out » et rejoindre Macron pour cette raison


        • Claire29 Claire29 18 juin 11:29

          @Amaury Grandgil
          Et comme les électeurs sont des moutons de Panurge,ils auraient tort de se gêner !

          Ceux qui ne rejoindront pas Macron,vont sans doute se rapprocher de Dupont aignan et de Marine Le Pen si le lynchage médiatique ne leur fait pas peur !
          Au moins,Macron aura permis cette clarification !

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 juin 11:51

          @Claire29
          Oui, il a permis au moins ça


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 20:10

          Toute ressemblance avec des faits antérieurs ne peut qu’être accidentelle...

          Novembre 2011, Berlusconi, opposé aux mesures d’austérité imposées par Bruxelles, démissionne. Il est remplacé au pied levé par un ancien responsable de Goldman Sachs, Mario Monti, nommé Sénateur à vie.


          « Samedi après-midi, la Chambre des députés avait définitivement adopté à une large majorité (380 pour, 26 contre) les mesures d’austérité promises à l’Union européenne pour réduire la dette et relancer la croissance, ouvrant la voie à la démission de Silvio Berlusconi. »

          " L’enveloppe de mesures promises à l’UE, baptisée loi de stabilité financière, porte notamment sur des cessions d’actifs publics, les retraites, les libéralisations, la simplification des procédures administratives ou les incitations à l’embauche. La réforme du marché du travail, également promise et destinée à faciliter les licenciements, ne fait en revanche pas partie de ce paquet de mesures et doit être adoptée dans un deuxième temps, après négociation avec les partenaires sociaux.« 

           »Le président Giorgio Napolitano devrait rapidement nommer l’ex-commissaire européen Mario Monti à la tête d’un gouvernement de coalition. M. Monti a été nommé, mercredi, sénateur à vie, un décret inattendu qui a préparé le terrain à sa désignation à la tête du gouvernement. M. Napolitano, qui a demandé aux partis politiques d’« agir avec responsabilité », doit mener des consultations avec les formations politiques - que lui impose la Constitution, mais qu’il devrait mener au pas de charge - en vue de la formation d’un gouvernement qui bénéficie du plus large soutien possible, y compris l’actuelle opposition de gauche et les centristes.« 

          Agoravox 14 novembre 2011- Monti & Draghi de chez Goldman Sachs »

          • Sergio Sergio 16 juin 21:13

            Il a quand même été content d’avoir eu en son temps les votes de son électorat, bien que ce fut probablement du ’ guano de pigeon de bobo


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 juin 23:13

              @Sergio
              C’est ce que je suggère dans mon texte smiley


            • Sergio Sergio 17 juin 10:52

              @Amaury Grandgi


              Henri Guano’

              C’était parti de là et bien sur je m’en suis inspiré, bien à vous !

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 06:40

              Coralie Delaume est juriste, elle a participé aux consultations programmatiques de la France Insoumise.


              Elle connaît très bien les rouages de l’UE et les Traités européens. Elle explique ce que la Loi El Khomri (et les suivantes) doivent à l’ Union européenne.

              En avril 2016, sur son blog, Mélenchon reconnaissait que la Loi El Khomri, « c’était la faute à l’ Europe ». Mélenchon confirme ainsi, point par point, tout ce qu’explique l’ UPR et Coralie Delaume.

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 09:38

                @Fifi Brind_acier
                Coralie Delaume n’a rien à voir avec l’UPR...

                Et c’est de notoriété publique que la loi appelée El Khomry, alors que l’on devrait parler de loi Macron vient directement des instructions européennes...

                Le problème de certains conspis c’est que les noirs complots qu’ils pensent démasquer sont déjà au grand jour smiley


              • Ar zen Ar zen 17 juin 10:20

                @Fifi Brind_acier


                Coralie Delaume est pour « une autre Europe ». La plus belle, celle de la Saint Glinglin. La conclusion de son livre « les Etats désunis d’Europe » en témoigne. 

                Etre pour la sortie de l’UE vous ferme définitivement toutes les portes. Coralie Delaume peut paraître encore dans certains médias et faire éditer ses bouquins en soutenant un projet européen alternatif. 
                Elle ne constitue donc pas un danger pour les puissances de l’argent. Sachant que tous les projets « d’une autre Europe » sont des utopies, elles peuvent dormir sur leurs deux oreilles. 

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 10:55

                @Ar zen
                Elle était sur Causeur


              • Claire29 Claire29 17 juin 14:49

                Ils ont fait ce que leur candidat leur a dit de faire moins de dix minutes après l’annonce de sa défaite au premier tour de la présidentielle,Guaino ne pouvait sans doute pas s’attendre à autre chose !



                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 17 juin 21:45

                  @Claire29
                  Vous voulez dire qu’ils n’ont pas de conscience ni de libre arbitre ?


                • Claire29 Claire29 18 juin 11:14

                  @Amaury Grandgil

                  Sinon,comment expliquer que des cathos qui ont manifesté avec Guaino dans les manifs de la Manif pour tous lui préfèrent un candidat qui une fois élu votera la PMA et la GPA quand la loi arrivera à l’Assemblée nationale !


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 juin 11:26

                  @Claire29
                  Je crois surtout qu’ils s’inquiètent surtout pour leurs revenus, pour leurs affaires et qu’ils pensent que Macron les assurera de les conserver tranquillement. L’argent est pour eux plus important que les valeurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès