Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Ceux qui s’égarent

Ceux qui s’égarent

Franchement, on se demande bien pourquoi elle persiste à s’agiter, cette poignée de contestataires anti-déchéance, anti-sécuritaire, anti-unité-nationale.

Sur la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité, d’abord. N’ont-ils pas compris que cette mesure serait extrêmement limitée, voire inapplicable, et qu’il n’était donc pas utile de crier au loup ? N’ont-ils pas saisi qu’elle était essentiellement symbolique, puisqu’existant déjà dans notre droit ? Certains pinaillent qu’on détourne la Constitution pour inscrire une disposition qui ne relève pas d’elle : et alors ? Tout le monde sait bien qu’à l’heure de l’intégration européenne, la Constitution n’a plus rien d’un texte suprême, qu’elle se réduit à une sorte de règlement intérieur puisque l’Etat lui-même évolue vers un rôle de collectivité intermédiaire chargée d’administrer sans décider. Franchement, autant que ce torchon serve au moins à quelque chose d’utile ! D’autres objectent que, si cette mesure n’a pas de sens, mobiliser le Congrès pour l’inscrire dans le marbre n’est pas nécessaire. Mais qui a dit qu’elle n’avait pas de sens ? Elle est utile pour rassurer, pour tranquilliser, pour faire croire. Elle est pour le peuple qui manque de capacité de compréhension, pas pour ceux qui ont déjà compris. Les intellectuels-bobos-raisonneurs sont-ils le peuple ? Alors qu’ils se taisent !

Sur l’Etat d’urgence, ensuite. Faut-il encore le répéter ? Nous sommes en guerre, une guerre totale, mondiale, universelle et absolue. Une guerre de civilisation. Pourquoi se préoccuper du droit et de la liberté quand c’est le droit et la liberté qu’on veut tuer ? À quoi bon s’attacher aux conséquences quand c’est l’action qui importe ? La volonté de séparer le détail de l’essentiel, la partie du tout, est absurde quand prévaut l’urgence, puisque, justement, l’urgence fond le détail dans l’essentiel, la partie dans le tout, et les amalgame en un seul bloc. S’opposer à une telle évidence n’est que du moralisme inconséquent, « du juridisme » comme l’a dit notre premier ministre qui est lui-même un bloc. Il y a une centaine d’année, un autre au même poste l’a bien résumé pour couper court aux chicaniers : « je fais la guerre, je fais toujours la guerre ! » Certains ne manqueront pas de pratiquer une misérable rationalisation comptable en objectant que les dommages humains de la Grande guerre ne sont pas comparables à ceux des attentats de 2015. Notre premier ministre, lui, ne comptabilise pas : il fait la guerre !

Sur l’unité nationale, enfin. C’est pourtant simple : en sonnant le clairon, le pouvoir fait barrage au Front National. À la barbarie de Daech d’abord, bien sûr, mais soyons clairs : si aucun nouvel attentat n’a lieu, ce sera grâce à l’état d’urgence, et si de nouveaux attentats surviennent, ce sera malgré l’état d’urgence. L’état d’urgence est donc le seul pare-balle du pouvoir actuel, dont le maintien est aussi la meilleure protection contre le Front National. CQFD : le pouvoir actuel incarne aujourd’hui à lui tout seul tout à la fois : la République, la démocratie, la gauche et la droite, la civilisation... Éblouissante évidence !

La menace commande désormais. Les esprits forts que la peur n’a pas gagnés et qui refusent cette vérité sont irresponsables et dangereux. (Si vous n’avez pas compris ce qui était écrit au-dessus, contentez-vous de répéter cette dernière phrase jusqu’à mémorisation complète).

(Et si vous n’avez toujours pas compris, vous pouvez lire cette synthèse.)


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • leypanou 11 janvier 18:27

    Nous sommes en guerre, une guerre totale, mondiale, universelle et absolue. : encore un bushiste.

    Depuis la déclaration de la guerre à la terreur de G W Bush, il n’y a jamais eu autant d’attentats ; l’efficacité de la guerre contre la terreur est donc douteuse.

    Lisez William Blum, ou d’autres, ce n’est pas ce qui manque.


    • Plus robert que Redford 11 janvier 18:28

      Ouahhh Super article !

      L’auteur a sûrement un passeport Américain !


      • baron 11 janvier 18:30

        En fait vous posez des questions en ayant la réponse devant les yeux.
        Nous dans un monde de communication, hors la COM est une forme de manipulation.
        Les antis machins, truc etc ... servent à fabriquer des polémiques montées de toutes pièces pour servir des buts obscurs ou simplement meubler les conversations.
        Si vous observez bien, les polémiques sont lancés le plus souvent à 7h du matin, en général cela commence simultanément sur toutes les radios par « polémique autour de ..... ». Il n’y a personne qui c’est exprimé mais on vous annonce une polémique, parfois on ne sait même pas qui polémique.
        Ce serait presque drôle tellement les ficelles sont grosses.


        • Lo lop Lo lop 11 janvier 20:43

          Hum... Je signale à toutes fins utiles que l’article est ironique. LOL quoi. (Et précision supplémentaire, je suis français mononational).
          Et comme l’a dit Lao-Tseu : les questions importent plus que les réponses.


          • Etbendidon 12 janvier 10:33

            @Lo lop
            Vous auriez du le signaler au début de votre article parceque sur ce site l’ironie et l’humour sont très mals vus
            En général on se prend très au sérieux ici
             smiley
            Et comme dit LAO TSEU , le faux parait vrai et le VRAI parait faux !
            LOL


          • Paranoïd 13 janvier 17:55

            @Etbendidon
            Mals vus  ? J’aurais dit, indétectés.


          • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 12 janvier 08:18
            Vous oubliez de montrer du doigt les « VRAIS » responsables de cette situation...a savoir vos belles démocraties qui par des centaines d’années d’invasions et ses millions de morts ont tout simplement créer la bête qui se venge de tant de souffrances...
            Cette loi est un cache misère pour les prochaines élections rien d’autre..Simplet veut rester au pouvoir.. !

            • Rensk Rensk 12 janvier 11:15

              Prétendre que la France fait barrage a l’état islamique... faut être français pour oser ce gros mensonge...


              • Ruut Ruut 12 janvier 13:55

                1. La France déstabilise la Libye. -> maintenant elle se plain du manque de gouvernance de ce Pays.....
                2. La France veut lutter contre le Terrorisme en Syrie en voulant destituer le seul type qui a tenu bon dans tout le l’orient face aux terroristes pendant plus de 4 ans ????????

                3. La France pour lutter contre le terrorisme intérieur fait des commémorations couteuses et inutiles ?????

                La frontière de la France est a ce jours une passoire.
                Ce n’est pas 2 pauvres types qui se font chier avec des famas toute la journée qui vont arrêter des types déterminés.

                Le rôle des caméras de surveillance est d’identifier rapidement les trouble faites afin de les intercepter lors des contrôles de polices.
                La dernière fusillade fut un exemple d’ inefficacité.

                3 contrôles et aucune information donné aux contrôleurs. Plusieurs heures après les fusillades.

                Réduire les effectifs c’est bien, mais c’est inefficace.

                Faire du show ne protège jamais.

                Ou sont les rapports du Présidents sur les cibles atteintes par nos bombes et leur effets ???

                Mais que font les JOURNALISTES ?

                Si la France est vraiment en guerre, il est impératif que la population soit au courant du déroulement de ses opérations de nettoyage via les JT.

                Il est impératif que le Président justifie sa position, par des preuves concrètes, face a un souverain légalement mis au pouvoir par son peuple.

                Nous ne demandons que ça pour le suivre dans ce suicide qu’est la guerre, de l’honnêteté.

                A mois que cette guerre ne soit illégale et amorale ?
                La France as elle le droit d’intervenir en Syrie ?
                Le président légitime de ce pays as il accepté que la France intervienne sur son territoire ?

                Comment réagiriez vous si un pays armais nos dealeurs de banlieu pour qu’il attaquent nos militaires et policiers ?
                Comment réagiriez vous si un pays s’octroyait le droit de bombarder des lieux en France ?


                • Yohan Yohan 12 janvier 22:08

                  Ils ne sont pas nombreux mais c’est eux qui occupent le terrain dans les médias foireux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lo lop

Lo lop
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès