• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chateaux de cartes (Epilogue 2/4) : Valet de pique

Chateaux de cartes (Epilogue 2/4) : Valet de pique

Résumé de l’épisode précédent.

Thierry Meyssan affirme sans preuve aucune que le Pentagone a été touché par un missile, écartant témoignages directs et éléments matériels d’un revers de main indigné.

A Londres, Mossadeq, un jeune analyste politique, y voit la confirmation de ses thèses et s’empresse de les diffuser, ce qui va attirer l’attention d’un modeste professeur de théologie et de philosophie des religions...

 Dieu et mon Droit (d’auteur)

A priori, rien ne destinait David Griffin à tenir la place qu’il possède dans le milieu truthiste. Universitaire, il enseigne la théologie et la philosophie des religions. Au moment du 11/9, rien ne le choque.

« Until the spring of 2003, I had not looked at any of the evidence. I was vaguely aware there were people, at least on the internet, who were offering evidence against the official account of 9/11... I knew the US government had ’fabricated’ evidence to go to war several times before. Nevertheless... I did not take this possibility seriously... I was so confident that they must be wrong. » (The new Pearl Harbour)

( Jusqu’au printemps 2003, je n’ai pas fait attention à tous ces éléments. Je savais vaguement qu’il y avait des gens, au moins sur le Net, qui présentaient des preuves allant à l’encontre de la version officielle. Je savais que le gouvernement américain avait « fabriqué » des preuves pour partir en guerre parfois avant. Mais je n’ai pas pris la chose au sérieux. J’étais si confiant qu’ils devaient (les truthistes) avoir tort.)

L’illumination vient, de son propre aveu, de la lecture des thèses de Mossadeq en 2003. Griffin va dès lors s’intéresser à la géopolitique. Un premier livre sort dans la foulée. Tout comme pour Meyssan, la presse critique fortement l’ouvrage, qui contient de nombreuses erreurs factuelles.

Ainsi, Griffin explique que des explosifs ont pu être dissimulés car la société de gardiennage appartenait à un neveu du président, Marvin Bush.

Une enquête rapide a cependant montré que Sécuracom, la société mise en cause, a bien travaillé pour le WTC : ils y ont installé les sécurités et les appareils d’accès, mais que le contrat a pris fin en 1998. Deux ans avant l’élection de Bush Jr !

Une autre affirmation de Griffin disait que les preuves du FBI quant à la participation de terroristes islamistes ne tenait qu’à des appels passés par des passagers du vol 77. Appels impossibles car les boeing 757 n’étaient pas équipés de cabines.

Griffin, pour une fois, dut faire publiquement amende honorable : si au moment de la rédaction du livre les 757 étaient dépourvus de cabines, c’est parce que le service avait été supprimé en 2002, à cause du rendement faible des appels : http://911blogger.com/node/8408?page=1

Ce qui ne l’empêche pas de toujours douter de la réalité des appels...

Répertorier les erreurs et errement de Griffin serait trop long. Un résumé est disponible ici (en anglais) : http://sites.google.com/site/wtc7lies/Mackey_drg_nist_review_2_1.pdf?attredirects=0

 

Griffin accuse le gouvernement de cacher des éléments. Mais lui-même fait la sourde oreille quand les journalistes pointent ses propres insuffisances.

Pour résumer, les médias reprochent à Griffin de sélectionner uniquement les témoignages, ou les fragments de témoignages, qui abondent uniquement dans son sens. Ils critiquent également ses affirmations sans preuve, ainsi que les distorsions des faits qui arrangent sa vision des choses.

Cela ne va pas en tout cas décourager ce dernier : entre 2004 et 2010, il va sortir pas moins de 10 ouvrages consacrés à la question ! Les interviews vont se multiplier, et l’une d’elles va arriver aux oreilles de notre troisième carte : Richard Gage.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • aetius320 27 avril 2010 11:28

    « Griffin, pour une fois, dut faire publiquement amende honorable : si au moment de la rédaction du livre les 757 étaient dépourvus de cabines, c’est parce que le service avait été supprimé en 2002, à cause du rendement faible des appels »


    Les appels aurait été passés sur portable, donc hors sujet. Appels impossibles à passer dans un avion en 2001. Même joueur joue encore, j’attends le troisième. 

    • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 14:48

      "Les appels aurait été passés sur portable, donc hors sujet. Appels impossibles à passer dans un avion en 2001. Même joueur joue encore, j’attends le troisième. " : certains appels se sont fait via portables, d’autres par les téléphones de bord.


    • aetius320 27 avril 2010 16:42

      « certains appels se sont fait via portables, d’autres par les téléphones de bord. »


      On ne pouvait pas appelé quelqu’un avec un téléphone portable depuis un avion, en septembre 2001. Donc, les appels qui sont soit disant des appels passés par des voyageurs depuis les avions incriminés sont des faux. A moins, que les avions ayant participé aux attentats du 11 septembre, et eux seuls, aient été équipés de la technologie adéquate pour ce faire. Ce qui accrédite encore plus l’hypothèse du complot intérieur.


    • non666 non666 27 avril 2010 17:49

      mmarvin , le coup des appels en vol ne sert qu’a UNE chose : valider la thèse avec les « dernières volontés des mourants » dans la plus pure tradition des oeuvres tragiques.
      Malheureusement, c’est IMPOSSIBLE .

      Les avions sont des cages de faraday pour eviter les consequences de la foudre.
      Les relais GSM interne avec redirection vers l’antenne satellite ne sont apparues qu’en 2004...sur united airlines justement.
      Air France n’a eu son premier vol equippé de ce systeme qu’en 2007.

      Quand au systeme qualcomm, il ne fonctionnait avant sa mise (posterieure a 2001) que sur les frequences Hf non utilisé dans les aeroports...et uniquement jusqu’a 500 m d’altitude au maximum.
      Comme les commandants de bord les faisaient couper pour ne pas perturber les equipements de bords au decollages, ils ne fonctionnaient qu’au sol...
      La vraie cause de l’echec de l’Airfone c’est qu’on avait le principe d’une cabine telephonique...uniquement sur le tarmac.
      Et surtout que cet « avantage » se faisait avec un equipement couteux , intégré a chaque siege , avec de multiples incidents de ruptures de cablages pendant les nettoyages provoquant des couts de maintenance elevés.

      Donc comme il vous a été dit plus haut : IMPOSSIBLE de telephoner en vol.
      Ni avec l’airfone, ni avec le GSM des passagers.
      C’est l’erreur de trop.
      Comme Bush et la racaille Neo-con en a fait une preuve , cela est la marque visible d’un VRAI complot.
      Car pour un appel GSM, comme la prouvé l’affaire Tapie , les relais GSM gardent la trace des appels .
      D’ou a été passé l’appel ?
      Le FBI aurait DU se fendre d’une enquete au minimum du meme niveau que l’affaire OM-Valencienne pour un attentat de ce type, vous ne trouvez pas ?

      Mias je pense qu’on va en reparler d’ici 18 mois.



    • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 18:44

      "Les relais GSM interne avec redirection vers l’antenne satellite ne sont apparues qu’en 2004...sur united airlines justement."  : Personne n’a dit le contraire.

      Mais pour échapper aux radars, les pirates ont fait vole les avions à une altitude plus basse que d’habitude. Les avions étaient à portée des relais GSM au sol. Les appels étaient possibles par ce biais.

      Bien entendu, la vitesse des avions (et donc le passage très rapide d’un relais à un autre) rendait la communication très difficile. La plupart des appels ne pouvaient durer que quelques dizaines de secondes avant coupure.


    • aetius320 27 avril 2010 19:03

      Encore perdue car :


      - avant 2004, on ne pouvait tout simplement pas téléphoner avec un potable depuis un avion que ce soit à 10000m ou à 500m d’altitude.

      Comme je l’ai dit, une personne se trouvant à bord des avions le 11 septembre ne pouvait pas passé de coup de fil avec son portable.



    • Totor le fort Totor le fort 28 avril 2010 03:30

      Griffin a parfaitement clarifié cette histoire d’appels, et notamment ce qui concerne le cas Olson (aidé pour ça par le FBI) : ils n’ont jamais été passés depuis les avions, pont barre.

      La pauvreté de cet article est une indication de plus que les derniers ayatollahs de la version bushiste du 11/9 sont en bout de course et sombrent dans le négationnisme le plus primaire.


    • Mmarvinbear mmarvin 28 avril 2010 11:36

      "Griffin a parfaitement clarifié cette histoire d’appels, et notamment ce qui concerne le cas Olson (aidé pour ça par le FBI) : ils n’ont jamais été passés depuis les avions, pont barre." : Griffin n’a rien clarifié du tout. Il a au contraire démontré avec cette histoire qu’il était un piètre enqueteur, mais que cela ne l’empechait pas d’écrire 10 ouvrages sur la question.

      Quand on clame, haut et fort, que les 757 n’avaient pas d’avion en 2004 alors qu’ils en avaient en 2001, on ne fait pas le fier. Il est dans la droite ligne de Meyssan qui clame partout son histoire de missile alors qu’il n’a aucune preuve de cela.


    • morice morice 27 avril 2010 11:46

      Les appels téléphoniques étaient impossibles à passer : l’avion aurait sauté de relais en relais sans interruption avec sa vitesse : Griffin a raison..repartez dessiner vos crobards ratés.. ou apprenez à manipuler Photoshop.. 


      • Philippe D Philippe D 27 avril 2010 11:48

        Au fait ça a marché vos contacts avec Demi-Lune ?


      • morice morice 27 avril 2010 11:48

        Securacom : « Son PDG Barry McDaniel, a dit que la compagnie disposait d’un mandat inachevé concernant la sécurité du World Trade Center ’jusqu’au jour ou il s’écroula.’ »



        • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 11:58

          Savez vous ce que veut dire un « mandat inachevé » ?

          http://www.washingtonspectator.org/articles/20050215bushes_3.cfm

          « But in 1998, the company was »excused from the project" because it could not fulfill the work, according to former manager Al Weinstein, and the electronic security work at the WTC was taken over by EJ Electric, a larger contractor."

          En clair, Securacom s’est montré incapable de travailler correctement, et ils ont perdu le contrat.


        • Philou017 Philou017 27 avril 2010 11:53

          Tout comme pour Meyssan, la presse critique fortement l’ouvrage, qui contient de nombreuses erreurs factuelles.

          Un lien, une source ? ou c’est juste une inspiration comme ça ?

          Griffin, pour une fois, dut faire publiquement amende honorable : si au moment de la rédaction du livre les 757 étaient dépourvus de cabines, c’est parce que le service avait été supprimé en 2002, à cause du rendement faible des appels

          Ce qui ne l’empêche pas de toujours douter de la réalité des appels..

          La meilleure étude sur les possibilité de téléphoner depuis un 757 (en anglais) :
          Est-ce que Barbara Olson a pu téléphoné depuis le vol 77 ?
          http://pilotsfor911truth.org/AA757AMM.html

          Bonne lecture.



          • morice morice 27 avril 2010 12:01

            non c’était IMPOSSIBLE.


          • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 12:51

            « Un lien, une source ? ou c’est juste une inspiration comme ça ? » : En voici un :
            http://www.publiceye.org/conspire/Post911/dubious_claims.html

            Fais gaffe, c’est en anglais.


          • Philou017 Philou017 27 avril 2010 16:44

            Fais gaffe, c’est en anglais.
            Ouais, t’as pas du le lire car il n’y aucune référence aux appels téléphoniques.

            Je précise la conclusion des liens que j’ai mis dans mon post. Selon toute évidence, les auteurs Rob Balsamo (pilote de l’aviation civile) et Griffin concluent à la quasi certitude qu’aucun appel n’a été passé, en citant toutes les sources disponibles.
            what else ?


          • Castor 27 avril 2010 16:58

            Philou,

            des liens ont été mis en bas d’article par Mooréa.

          • Totor le fort Totor le fort 28 avril 2010 03:34

            Les liens du clown moorea... Tu parles d’une référence, un désinformateur professionnel usant des apparats de la science pour enfumer le pékin... Barbara Olson n’a jamais appelé depuis le vol 77, aucune contestation possible.


          • Castor 28 avril 2010 08:34

            Heureusement, on ne la fait pas un un mec de votre trempe, hein ?


          • morice morice 27 avril 2010 11:54

            Une autre affirmation de Griffin disait que les preuves du FBI quant à la participation de terroristes islamistes ne tenait qu’à des appels passés par des passagers du vol 77. Appels impossibles car les boeing 757 n’étaient pas équipés de cabines.


            ils n’en n’avaient pas ... les coups de fils auraient été passés par téléphone portable. Griffin a raison.
            le système a été installé APRES : pas avant 2008 !!!

            Emirates has installed technology on a Boeing 77-300 which allows passengers to make calls and send SMS text messages via their mobile phones during flights. The Boeing 777-300 carrying the new system is operating on several Emirates routes, including services to Europe and Austra

            « NEW SYSTEM ! »

            • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 12:01

              Faux !

              Décidément Morice, tu aggraves ton cas :

              - tu justifies ton point de vue en prenant pour exemple un compagnie aérienne différente (Emirates alors que le vol 77 était un American Airlines)

              - tu parles d’un modèle de boeing différent : un 777 alors que l’ on parle d’un 757 (enfin je crois...c’est pas un 767 ??? J’ai la flemme de vérifier...)


            • morice morice 27 avril 2010 12:06

              - tu parles d’un modèle de boeing différent : un 777 alors que l’ on parle d’un 757 (enfin je crois...c’est pas un 767 ??? J’ai la flemme de vérifier...)


              on reprend : si un 777 de 1994 n’AVAIT TOUJOURS PAS EN 2008 UN TELEPHONE A BORD CROYEZ VOUS QU’UN APPAREIL SORTI en 1982, soit 12 ANNEES AVANT AURAIT OU EN AVOIR ?

              la logique et vous, ça fait deux ; reprenez votre marteau à casser des noix sans coquilles...

              gardez donc votre fainéantise ( ’J’ai la flemme"), elle est désormais ici LEGENDAIRE.

            • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 12:39

              "on reprend : si un 777 de 1994 n’AVAIT TOUJOURS PAS EN 2008 UN TELEPHONE A BORD CROYEZ VOUS QU’UN APPAREIL SORTI en 1982, soit 12 ANNEES AVANT AURAIT OU EN AVOIR ?" :

              1982 est en fait l’année de sortie du modèle. L’avion du vol 77 a été construit en 1991.
              http://registry.faa.gov/aircraftinquiry/NNum_Results.aspx?NNumbertxt=644AA

              Les avions d’American airlines ont bien possédé des cabines téléphoniques. Le service a été supprimé à partir de 2003 car jugé peu rentable par la compagnie sur ses vols intérieurs.

              http://www.911myths.com/index.php/American_Airlines_Flight_77_Calls

              http://en.wikipedia.org/wiki/Airfone : American Airlines a mit fin au service en 2005 pour les derniers appareils qui étaient encore équipés.


            • morice morice 27 avril 2010 12:58

              Les avions d’American airlines ont bien possédé des cabines téléphoniques. Le service a été supprimé à partir de 2003 car jugé peu rentable par la compagnie sur ses vols intérieurs.



              on a pu téléphoner qu’après 2004 :

              Aviation Week (07/20/04) described this new technology in an authoritative report published in July 2004 :

              « Qualcomm and American Airlines are exploring [July 2004] ways for passengers to use commercial cell phones inflight for air-to-ground communication. In a recent 2-hr. proof-of-concept flight, representatives from government and the media used commercial Code Division Multiple Access (CDMA) third-generation cell phones to place and receive calls and text messages from friends on the ground.

              For the test flight from Dallas-Fort Worth, the aircraft was equipped with an antenna in the front and rear of the cabin to transmit cell phone calls to a small in-cabin CDMA cellular base station. This »pico cell« transmitted cell phone calls from the aircraft via a Globalstar satellite to the worldwide terrestrial phone network »

              Needless to say, neither the service, nor the « third generation » hardware, nor the « Picco cell »CDMA base station inside the cabin (which so to speak mimics a cell phone communication tower inside the plane) were available on the morning of September 11, 2001.



            • morice morice 27 avril 2010 13:06

              Many of the in-flight calls made by victims of 9/11 were made over Airfone. [2]


              la seule source : ^ 9/11 Report

              super..

              les prises pour le faire sont dans les sièges : maintenant, imaginez des terroristes à bord d’un avion regardant les gens se pencher pour ..téléphoner... super !

              tous les appels ont été décrits comme provenance des portables des particuliers....

              « les appels ont eul ieu à l’arrière des avions »....
              au ouais, et a Shanksville, ils ont traversé toute la cabine alors pour attaquer les pirates ?

            • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 13:44

              "Needless to say, neither the service, nor the « third generation » hardware, nor the « Picco cell »CDMA base station inside the cabin (which so to speak mimics a cell phone communication tower inside the plane) were available on the morning of September 11, 2001."  : Airfone utilisait un standard de téléphonie 2G en 2001. Le CDMA n’est venu que bien après. Il n’a JAMAIS été question du CDMA lors du 11 septembre.

              http://news.cnet.com/2100-1033-831093.html

              On pouvait téléphoner depuis les appareils American Airlines depuis 1996.

              2004 est juste le moment d’un changement de technologie, avec un passage à la 3G.

              En résumé :

              - de nouveau, tes arguments sont foireux car tu es incapable de lire correctement ce qui est écrit.

              - tu ne sais plus quoi inventer pour te sortir du guepier dans lequel ton obstination t’as mis.

              Je crois que tout le monde ici sera d’accord pour te déclarer échec et mat sur ce point...


            • Philou017 Philou017 27 avril 2010 19:22

              mmarvain : vous devriez lire mes liens :

              Le Manuel de Maintenance d’Avion des 757 : En plus de l’étude et de la confirmation de cette lettre de Kinder, nous avons aussi obtenu un autre élément de preuve soutenant la conclusion que les passagers de AA 77 ne pourraient pas avoir utilisé des téléphones à bord. Un des collègues de RB’S lui a envoyé une page du Manuel de Maintenance d’Avion du Boeing 757 (757 AMM) daté du 28 janvier 2001.Cette page déclare que le système de téléphone de passagers pour l’AA que 757 flotte avait (à cette date) été désactivé. Selon le 757 AMM, autrement dit, les téléphones à bord avait été désactivé au moins sept mois et demi avant le 9/11.

               Ces informations sont appropriées au bulletin d’informations plus tôt cité du 6 février 2002, qui disait : "les Compagnies aériennes américaines cesseront le service en vol des téléphones AT&T avant le 31 mars." Comme nous avons indiqué plus tôt, ce rapport n’a pas mentionné de 757s particulièrement donc il n’indique pas nécessairement que la flotte des 757 avait n’importe quel service en vol de téléphone qui devait être être interrompu ; le rapport peut s’être référé seulement à d’autres types d’avions d’AA. Mais si l’Américain 757s avait vraiment des téléphones de siège deu passager en septembre 2001, ces téléphones, selon les informations de 757 AMM, auraient été désactivé. S’il en est ainsi aucun d’entre eux ne pourrait avoir été utilisé par Barbara Olson sur 9/11 (même si elle avait une carte de crédit).

              http://pilotsfor911truth.org/amrarticle.html


            • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 19:41

              ".Cette page déclare que le système de téléphone de passagers pour l’AA que 757 flotte avait (à cette date) été désactivé. Selon le 757 AMM, autrement dit, les téléphones à bord avait été désactivé au moins sept mois et demi avant le 9/11.«  : Ce même document mentionne clairement :

               » The passenger telephon system was desactivated.« 

              Et plus loin :

               » Maintenance on this system will be performed by Claircom personnel. Replacement of the system..."

              http://pilotsfor911truth.org/AA757AMM.html

              C’est dire si j’invente rien...

              En clair, en janvier 2001, le système a été désactivé pour des opérations de maintenance et d’entretien, et non pour suppression du service, ce qui interviendra deux ans plus tard.

              J’ai du mal à imaginer qu’une opération de contrôle technique puisse durer plus d’un an...

              Joli but contre ton camp, soi dit en passant...


            • Philou017 Philou017 27 avril 2010 20:20

              En clair, en janvier 2001, le système a été désactivé pour des opérations de maintenance et d’entretien,

              non pas seulement désactivé, mais démonté et enlevé :
              remove most of the remaining telephone equipment including telephone rack and wiring.

              La note est une note générale à propos de ce système de téléphones qui dit :
              La maintenance de ces systemes sera effectuée par le personnel de Claircom .


            • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 22:44

              Et que fait-on une fois le matériel enlevé et révisé ? On le remet en place...


            • morice morice 27 avril 2010 12:00

              allez, mmarvin, soyez sympa et restez-en donc à votre spécialité : les ESCALOPES A LA CREME ET AUX CHAMPIGNONS..


              ou les MACARONIS BERGÈRES..

              « Instruments particuliers : 1 marteau »

              euh, la bouffe, chez vous, c’est comme votre série sur le WTC... à coups de marteau...

              « Une fois réduites en poudre, incorporez les noix dans le mélange roquefort-crème fraîche en remuant bien. »

              super, on bouffe les coques là.... car sans coquille, il ne faut pas un marteau pour casser des noix... ou alors vous êtes une fillette de 2 ans... 

              • Mmarvinbear mmarvin 27 avril 2010 12:01

                Quand on a pas de casse-noix, on se débrouille avec les moyens du bord.


              • Cosmicoïd 27 avril 2010 12:10

                Attention à Morice, c’est un bull smiley


              • Cosmicoïd 27 avril 2010 12:44

                Moi je fonctionne à tout.

                I KNOW


              • Castor 27 avril 2010 14:28

                Morice, ridiculisé, se lance donc dans les attaques ad hominem.


              • morice morice 27 avril 2010 12:07

                Quand on a pas de casse-noix, on se débrouille avec les moyens du bord.


                un casse noix pour des noix déjà décortiquées ? ah ah ah super la recette : je vous conseille ça pour vos petits doigts... 

                • finael finael 27 avril 2010 12:55

                  Encore une fois bravo pour votre courage.

                  Un détail concernant le pseudo morice dont les arguments se limitent à des affirmations péremptoires et des attaques ad-hominem, sophismes bien connus.

                  Comme vous l’avez peut-être remarqué « morice » publie chaque jour dans AV un voire plusieurs articles de 2 à 10 pages, ce qui dépasse largement les capacités du journaliste professionnel moyen.

                  Il est donc plus que probable que derrière ce pseudo se trouve tout un groupe de personnes (et je ne suis pas le seul à m’être fait la remarque). Un lobby ? un faux-nez pour reopen911 ?, ...

                  Pour vous appuyer, et en ajoutant à tous les liens que j’ai déjà mis en ligne, je vous en propose d’autres :

                  Tout simplement wikipédia

                  Un site de sceptiques quant aux théories du complot

                  Ce lien, et puis celui-là.

                  C’est à croire que tout le monde fait partie du complot, sauf les complotistes évidemment. Serait-ce une conspiration mondiale contre « morice » ?

                  En tout cas tous nos chers complotistes jouent sur l’ignorance de la plupart des gens, ce qui facilite les peurs les plus irrationnelles. En d’autres temps ils nous auraient parlé de sorcières, mais on est pas loin du complot « judéo-bolchévique » de Hitler.


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 27 avril 2010 14:20

                    bonjour Finael , tout au long de mes différentes interventions depuis 3/4 ans je me declare rétif a la théorie du complot reopen , mais de la meme maniere ,
                     l incident pentagone et sa version officielle ne passe pas , ils mentent par actions et omissions ils occultent des réalités et contribuent aussi a la création d’une « legende urbaine » l administration bush a tellement menti ,puis je me permettre de vous rappeler qu elle a envoyé un general bardé de décoration auréolé de l aura de l integration afro/americaine, brandir dans une assemblée internationale une fiole contenant une
                    poudre blanche aussi inofensive que du talc.


                  • finael finael 27 avril 2010 15:14

                    Il est certain qu’à force de mensonges l’administration Bush, et bien d’autres en vérité, provoquent le doute.

                    De même que les complots existent.

                    En lui-même le doute est une réaction saine. Ce qui l’est moins c’est la volonté de faire croire à une organisation toute puissante (la CIA en l’occurrence), aux prix de mensonges encore plus gros, voire grotesques.

                    Toutes les affirmations de nos chers complotistes ont été démontées par des sources peu susceptibles de complicités avec l’administration Bush. Nos « reopenistes » se gardent bien de montrer l’ensemble des documents qui mettent leurs thèses à mal. Seulement des photos choisies, des vidéos tronquées, des phrases sorties de leur contexte, etc ...

                    Tous les témoignages (et il y en a des milliers) allant à l’encontre de leurs thèses sont ignorés voire ridiculisés, à croire que ledit « complot » englobait des dizaines de milliers de personnes.

                    Et comme je l’ai déjà dit, vouloir expliquer le monde par l’action d’un « groupe occulte et tout puissant » mène tout droit à des Hitler ou Staline qui eux-mêmes voyaient des complots partout.

                    LA vraie question, que vous soulevez d’ailleurs, est comment l’administration américaine s’est servie de ces attentats d’une part pour déclencher des guerres contre des états (alors que les terroristes sont par définition des groupuscules transnationaux) et faire passer des lois autorisant l’espionnage de tout citoyen, la détention illimitée sur simple présomption, etc ... toutes contraires à notre notion de l’état de droit.

                    D’ailleurs si la CIA, ou toute autre organisation, avait été aussi puissante, elle n’aurait pas eu besoin de telles lois.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès