• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cher Monsieur l’huissier

Cher Monsieur l’huissier

Cher Monsieur l’huissier,
 
Depuis quelques années (mars 2001), j’ai une certaine habitude des avis d’huissiers. J’en ai reçus par lettres recommandées. Par facteurs. Factrices. Par avion. Par fax. Par temps nuageux, pluie, neige, soleil. J’en ai fait monter par des ascenseurs en panne, par temps de pluie sur terrain gras. J’ai offert du café à certains d’entre eux. A d’autres, j’ai évoqué les problème familiaux de leurs femmes, enfants, arthroses, cancers (à force plus de 300 sur Metz, on finit par se connaître).
 
J’en ai connus des huissiers. Des jeunes, des vieux (restez à la porte je descends). Des sympas, des chieurs, des emmerdés (j’ai lu vos livres et franchement ça m’emmerde de faire ce boulot avec vous).
 
Mais là, bon comment dire ? Votre lettre (courrier postal, normal) m’énerve.
 
Ce ton que vous employez. Comminatoire. Genre, si vous en vous pointez pas, on envoie la police...

Je vous lis :

"Monsieur,
 
Je vous remercie de bien vouloir passer de TOUTE URGENCE (caractère gras et majuscules, on se demande pourquoi). Et en tous cas DANS LES TROIS JOURS (idem avec en sus les majuscules et minuscules en gras) à réception de la missive, en mon étude x rue du *** à METZ CEDEX, muni ( e ) d’une pièce d’identité (caractère gras) pour y retirer une pièce personnelle vous concernant.

Vous me précisez ensuite (toujours caractères gras) qu’aucun renseignement ne pourra m’être communiqué téléphoniquement.

Puis, pour faciliter mon passage, vous m’indiquez vos horaires

"Du lundi au jeudi de 8h à 9 h et de 17h à 18h et le vendredi de 8h à 9h et de 16h à 17h et le "samedi:fermé". (vous avez bien de la chance en tant qu’huissier d’être fermé le samedi et de ne pas travailler la nuit.)"

Vous chutez de la manière suivante :

"Dans l’attente de votre visite, veuillez agréer Monsieur mes meilleurs salutations".

Puis vous signez.

En précisant en bas de lettre que la "TVA à payer à l’encaissement" est notifiée "APE 741A, etc..."
 
Cher Monsieur l’huissier, je découvre votre lettre sur mon bureau à mon retour. Le délai a malheureusement expiré. Je ne pourrais donc pas être en votre cabinet avant la semaine prochaine. Je crois que je en me déplacerai pas. J’en suis même assez sûr. Qu’est ce qui m’y oblige ? Rien.

J’ai reçu cette semaine trois visites de vos confrères.
 
L’un d’eux m’a annoncé ma condamnation au TGI de Bordeaux pour un montant d’un euro.
 
L’autre, ma convocation en décembre prochain au TGI de Paris sur plainte de Monsieur de Villepin.
 
Le troisième m’annonce qu’il reste un reliquat à la facture du 13 courant (mon éditeur a oublié la date de paiement, écrivez lui).

Eux se sont déplacés pour exécuter leur besogne. J’allais dire pour faire leur besoin.

Bref, comme dirait Chirac "Votre missive m’en touche une, l’autre ne bouge pas".

Je vous demande donc cher Monsieur l’huissier de bien vouloir vous déplacer jusque chez moi afin de me porter votre si important courrier (vous avez mon adresse je crois). Mon temps étant compté (moins que le vôtre je suppose), le plus simple serait que vous veniez à des horaires à ma convenance. Je serai à mon domicile demain vendredi 19 juin, lundi 22 juin. Je n’y serai pas mardi. Mais je serai de retour mercredi, jeudi ou vendredi. J’emmène mon fils à l’école entre 8h15 et 8h45. Le reste du temps, j’écris. Je travaille plutôt la nuit et je me lève tard. Vous me dérangerez mais ce n’est pas trop grave.

J’ai l’habitude.

Bien à vous.

Denis Robert.

Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • jaja jaja 20 juin 2009 13:01

    Chez moi les avis et commandements d’huissier arrivent souvent par la poste... J’ai rebaptisé ma boite à lettres « la boite à emmerdes »...


    • DIOGENE DIOGENE 20 juin 2009 16:12

      Les Huissiers, bien qu’ils ne portent pas d’uniforme, souffrent du « Syndrôme du Garde Champêtre »
      Quant à vous, comme beaucoup de Français vous souffrez du « Syndrôme de la boite à lettres »
      Tenons bon !


    • ZEN ZEN 20 juin 2009 13:07

      Bonjour Denis Robert
      Tenez bon contre cette engeance !
      « L’un d’eux m’a annoncé ma condamnation au TGI de Bordeaux pour un montant d’un euro. »
      Kafkaïen !


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 juin 2009 13:07

        « Mon temps étant compté (moins que le vôtre je suppose) »

        Son temps à lui est surtout comptable. lI est scribe qui ne sait écrire que deux lettres de l’alphabet : les « O » qu’il compte derrière un « I » ou plusieurs... Huisserie, le crabe de l’administration qui ouvre ta porte pour te piquer ta perle, comme si tu étais son huitre.


        • Daniel Roux Daniel R 20 juin 2009 13:12

          C’est un des mystères de l’âme humaine : la contagion de la grandeur, par effet de symétrie, de la bassesse.

          Pour la grandeur, l’exemple qui me vient à l’esprit est déjà ancien. A l’époque de la Résistance, l’armée intérieure s’est constitué petit à petit, avec ses anonymes, des gens comme nous à l’origine (et même des hors la loi) qui se sont engagés dans un combat inégal que l’on peut qualifier d’héroïque. 

          Pour la bassesse, les exemples sont innombrable. Depuis que le cynisme et l’immoralité sont les formes ordinaires du pouvoir au plus haut niveau, beaucoup (pas tous heureusement) de ceux qui en détiennent une parcelle n’ont aucun scrupule à se conduire de la même façon, par mimétisme.

          Curieux non ?


          • Daniel Roux Daniel R 20 juin 2009 20:19

            Je tiens à préciser qu’il n’est pas dans mes intentions de condamner les huissiers es qualité. En effet, ils sont indispensables dans certaines situations inextricables pour un particulier soucieux de respecter la loi.

            Je citerai comme exemple le cas (hélas) classique de la femme abandonnée avec ses enfants par un mari peu scrupuleux. Elle devra recourir aux services d’un huissier pour faire valoir ses droits.

            Le comportement de l’huissier est important face aux difficultés parfois importantes rencontrées par leurs clients et par ceux à qui il s’adresse es qualité. Là comme ailleurs il y a des hommes respectueux et des salauds. Ne tombons pas dans le piège du « racisme » primaire.


          • clair 20 juin 2009 13:18

            enfin de l’oxygène, c’est superbe !


            • maharadh maharadh رجل حر 20 juin 2009 13:18

              L’huissier c’est le bras armé des riches contre les pauvres, des politiciens corrompus contre les citoyens qui osent ne pas baisser la culotte devant eux , bien sûr qu’il faut des huissiers pour pouvoir règler les différents inhérents à toute société mais j’aimerai bien que cette corporation reste dans le rôle que le législateur lui à délégué et non que celle-ci se serve de privilèges,intimidations etc ... et surtout on peut parfaitement accomplir son métier tout en restant humain.

              Bravo à l’auteur dont je suis un admirateur.

              J’ai déjà eût affaire aussi à des huissiers pour avoir mis en cause plusieurs institutions défaillantes dans leur rôle et celles-ci n’hésitent pas à se servir de l’huissier pour tenter de faire peur, ne pas oublier qu’il faut un mandat d’un juge, et qu’il existe beaucoup de parades pour contrer ce genre d’arnaques.

              Des associations comme ufc que choisir etc ......si vous ne connaissez pas bien le droit sont là pour vous conseiller sans obligatoirement prendre un avocat qui reste très onéreux et n’est pas à la portée de tout le monde malgré l’aide judiciaire qui existe mais dont les conditions font que beaucoup de gens renoncent à leurs droits de citoyen.

              L’huissier sert il a tous les citoyens ou à quelques privégiés fortunés ?


              • A. Nonyme Trash Titi 22 juin 2009 15:25

                maharadh  : « L’huissier c’est le bras armé des riches contre les pauvres, des politiciens corrompus contre les citoyens ».

                Belle méconnaissance du métier d’huissier ! Et bonjour le cliché : pour les riches contre les pauvres, pour les puissants contre les faibles, et gnagnagni et gnagnagna. Affligeant. L’huissier est au service de la populations sans discrimination. De par ses constats (adultère, défaut de construction, non respect du permis de construire de votre voisin, recouvrement, etc...) il est au service des citoyens. C’est rarement agréable de les recevoir, mais on est bien content de pouvoir les utiliser au besoin.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 20 juin 2009 13:59

                Bien tourné.
                Tenez-nous informés des suites...
                (données ou à donner)


                • maxim maxim 20 juin 2009 15:08

                  ah les huissiers !...

                  dans la résidence ou j’habite ,nous étions trois personne à posséder le même nom ,dont deux un prénom identique ...moi au numéro 2 ,et mes homonymes au numéro 4 ...

                  à part les innombrables erreurs de courriers que nous nous empressions de rectifier ,chacun rendant à son vrai destinataire son bien ,tout allait pour le mieux ,jusqu’à un matin ou l’huissier ,les flics et les démenageurs se pointent chez moi pour une saisie !......

                  destinée au voisin d’à côté qui avait fait des dettes et s’était barré ,et recherché par les créanciers et le trésor public ,mais le temps que j’explique que c’était pas moi mais le mec d’à côté à un hussier borné qui ne voulait rien savoir et qui enfin aprés s’être aperçu de son erreur me sort « ça va pour cette fois ,vous vous en tirez bien !... » ....

                  alors là ,soit il n’avait pas voulù perdre la face ,ou quelque chose comme ça ,mais je lui ai demandé des explications sur sa réflexion ...il n’a pas répondu et est parti en haussant les épaules .........

                  mais bon ! puisqu’il parrait qu’il en faut ,faisons avec !

                  ah oui ! au fait cette affaire à plus de 15 ans ,et je reçois encore des coups de fil de personnes qui me demandent si je ne suis pas monsieur .....X ....et qui recherchent toujours cette personne !...


                  • Yohan Yohan 20 juin 2009 15:22

                    Rendons grâce aux Chinois. Grâce à eux, les huissiers feront bientôt faillite. Votre table, vos chaises, votre canapé, votre téléviseur et même votre ordinateur ne valent plus grand chose. Moi c’est pour les PV que je reçois des lettres d’huissiers que je balance direct à la poubelle. Ils me promettent de passer chez moi depuis bientôt trente ans et depuis je les attends toujours. Depuis quelques années, j’en suis même à souhaiter leur venue. Car mon téléviseur, ma machine à laver, mon canapé, mon frigo, ont bientôt dix ans d’âge, Mon magnétoscope à cassette vient de rendre l’âme, vous ne croyez quand même pas que je vais m’emmerder à les descendre moi-même à la benne. Alors j’attends les huissiers pour qu’il me débarrassent de tout ce fatras. Après j’irai chez les chinois me reéquiper


                    • pendragon 20 juin 2009 16:50

                      S’il a été condamné par un Juge c’est qu’il a fauté et qu’il doit payer. Il devrait s’estimer heureux de n’être condamné qu’à 1 € symbolique. A moins qu’il veuille deux poids deux mesures, que tous les autres payent et aillent en prison et que pour lui tout serait permis. L’auteur n’est pas au-dessus des lois, même s’il écrit des articles dans AGORAVOX qui censure comme tous les autres journaux, ce qui ne le dérange pas manifestement.


                      • Yvance77 20 juin 2009 19:57

                        Ah pendragon vous avez une chance et une seule ... celle de ne pas être en face de moi.

                        Vous n’êtes qu’une « vulgaire merde » et d’une lacheté sans borne ... salopard.

                        Denis Robert s’est lancé dans une combat dont il est sorti en quelque sorte vainqueur. Temoin tous ces huissiers envoyés par cette bonne droite réac à laquelle vous appartenez.

                        Vous en temps de guerre c’est côté collabo qu’on vous trouve ... ou pute pour soldats envahisseurs en bordée.

                        Tout mon soutien plein et entier à Denis Robert. Vous êtes l’honneur de la France.

                        A peluche


                      • à Yvance77 : « Pan ! » dans le dragon ! smiley


                      • pendragon 20 juin 2009 20:57

                        Non, je suis juste du côté du juge qui a condamné l’auteur, et donc du côté de la Justice. Rien de plus norma.

                        Si vous pensez que c’est être « collabo » de croire en la Justice française, vous devriez fuir ce pays, au lieu de profiter de ses bienfaits tout en exprimant que vous seriez en terre ennemie. 

                         


                      • Vous ne défendez pas la justice, là, mais l’Ordre ! Nuance lourde de conséquences aux yeux de l’Histoire...


                      • pendragon 20 juin 2009 22:46

                        L’auteur dit lui-même qu’il a été condamné par la Justice et qu’il a reçu des significations de ces décisions par huissier.

                        Vous n’êtes pas d’accord avec l’auteur ?

                        Et je crois savoir que la Justice est ordre et non désordre, tout comme les temples grecs sont ordonnés et non pas désordonnés.

                        Où est le problème ? ça veut simplement dire que l’auteur a effectivement diffamé.

                        Et donc il a été condamné.

                        Vous voulez ouvrir toutes les prisons et laissez aller tous les condamnés ? Vous rêvez éveillé.


                      • pendragon 20 juin 2009 22:52

                        Yvance est dans un délire comme vous. Il n’y a aucun défilé nazi rue de Rivoli, ça se saurait. MDR !

                        Des gens comme vous êtes prêts à raser la tête de vos voisines de palier ou à couper les têtes qui ne vous reviennent pas.

                        Vous finirez sous tutelle. smiley


                      • Non, ce sont plutôt ceux qui défendent l’Ordre avec zèle qui commettent des exactions sur les personnes...Dans certaines affaires, la justice n’est plus rendue au nom du Peuple mais au nom du Pouvoir et de ses amis puissants, que vous flattez.


                      • pendragon 21 juin 2009 08:06

                        @ Cosquer,

                        Vos actions d’indépendantiste breton, assez lisibles dans vos articles, vous poussent à attiser tous les feux que vous verriez en France, parce que vous haïssez ce pays. Il vous le rendra bien, patientez un peu.


                      • perlseb 21 juin 2009 16:28

                        @pendragon

                        De quel droit pouvez-vous dire de telles âneries ?

                        Il y a des moments où les sommes en jeu sont si considérables, les personnes impliquées si haut placées et les juges tellement dépassé par la complexité des affaires que la justice n’est pas rendue.

                        Personnellement je suis français pur porc (je n’en tire ni fierté ni honte, il faut bien avoir une nationalité et des origines) et je pense exactement comme Paul Cosquer.

                        Ce qui se passe en France comme dans tous les pays qui se sont battus pour avoir la démocratie, c’est que l’on commence à se rendre compte que la démocratie n’est jamais un système stable : elle finit toujours par aboutir à la dictature si le peuple n’est pas vigilant.

                        La crise est une aubaine pour les dictateurs en herbe pour essayer de renverser les états en leur faisant faire faillite... Est-ce que vous pensez que dans cette crise financière, la justice fait son boulot et recherche activement les coupables ? Car l’argent des subprimes ne s’est pas évaporé pour tout le monde, il a bien dû se retrouver sur des comptes dans certains paradis fiscaux... très proche de l’affaire Clearstream en somme.


                      • Bobland59 Bobland59 20 juin 2009 17:11

                        Voilà un petit métier qui ne craint pas la crise ! Ces fesse-mathieux restent des rapaces des charognards pour tous les salariés mis à la rue et autres petits retraités qui savent plus honorer leur engagements au près des établissements financiers qui les ont bien souvent spolier et qui vont encore bien plus engraisser ces usuriers de basses œuvres .
                        Il y a un adage populaire qui dit, tu dois 100 € à ton banquier il t’envoie l’huissier, tu lui doit 100 millions d’€ il te déroule le tapis rouge .


                        • ZEN ZEN 20 juin 2009 17:38

                          C’est pire aux USA
                          Et ce n’est qu’un début...


                          • xray 20 juin 2009 18:43


                            Pour ma part, il y a longtemps que je n’ouvre plus ces courriers inutiles. 
                            Quand un huissier vient chez moi, je lui fais comprendre qu’il n’y a plus rien à voler. 


                            Un vandalisme institutionnel
                             
                            http://pour-vivre-heureux-vivons-cache.i-clic.net/article-244833.html 






                            • Annie 20 juin 2009 20:08

                              En fait les huissiers sont des gens comme les autres. Pour avoir refusé de payer la « poll tax », nous avons eu pendant 2 ans la visite d’un huissier qui a craqué et qui a fini par émigrer en France tellement il haïssait son travail !! Je m’empresse de dire qu’un autre a pris sa place. Nous avons fini de payer avant qu’il ait eu le temps de faire une dépression, mais il en prenait le chemin. 


                              • appoline appoline 20 juin 2009 20:19

                                @ Denis,

                                Puisqu’il n’est point question d’agressivité entre vous et votre huissier, invitez le courtoisement à boire un café avec une goutte de gnole et SOULEZ le. Dernière race après les crapeaux, les huissiers de justice sont pires que des charognards puisqu’ils n’attendent même pas que leur victime rende l’âme avant de venir lui bouffer les cacahuètes. Donc, soit :

                                - vous le soulez,
                                - vous mettez une peau de banane au bord de la première marche de l’escalier,
                                - vous demandez à votre meilleur pote de vous prêter son rotweiler.
                                - vous ouvrez votre porte avec un masque sur le nez et éternuant comme un fou

                                Enfin, il est vrai que pour emmerder à notre tour les gens qui nous emmerdent, il y a mille et une manières.

                                Bon courage


                                • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 20 juin 2009 21:59

                                  J’ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre pourquoi, quand on est un jeune étudiant en droit, on décide de se diriger vers cette fonction.
                                  J’ai beau avoir vu certains reportages, où les huissiers se voulaient être les garants d’une justice sans failles, où ils tentaient de prouver l’utilité de leurs fonctions (qui en a, soyons-en certains !), néanmoins leur image est tellement déplorable que les vocations qui naissent sur les bancs des facultés me laissent perplexes.
                                  Certes, ce n’est pas seulement une histoire de vocation...
                                  Il n’y aurait donc pas un huissier qui traîne dans le coin pour répondre à mes interrogations ?


                                  • dixneuf 20 juin 2009 22:04

                                    Il existe d’autres charognards que les huissiers, et qui profitent de la crise : les MANDATAIRES LIQUIDATEURS des entreprises en faillite


                                    • Denis Robert Denis Robert 20 juin 2009 23:15

                                      Salut les Agoravoxiens,

                                      Je viens de lire vos commentaires.
                                      euh... les avis d’huissiers font partie d’une stratégie d’ensemble
                                      ce qu’ils m’amènent n’a (généralement) rien à voir avec une condamnation ou une relaxe.
                                      ce sont
                                       des plaintes, des convocations, des avis divers et variés
                                      enfin bon
                                      sur ce site j’ai assez l’habitude de lire des délires
                                      ça fait partie du jeu
                                      l’huissier ne m’a tjs pas répondu
                                      à bientôt
                                      DR

                                      • Flibustier 21 juin 2009 01:02

                                        A défaut de grenats vaillants, vous portez haut les couleurs de Metz.

                                        Bonne continuation à vous


                                      • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 21 juin 2009 07:36

                                        M.Denis Robert, quand je pense à vous, les mots, Bravo, Merci, et Respect, me viennent à l’esprit.

                                        Bon courage !


                                      • Montagnais Montagnais 20 juin 2009 23:40

                                        A l’auteur,

                                        .. du Faisan ? Le bien nommé ? Nous aurions donc le même fournisseur.. ?

                                        Excellent article, à la lumière surtout de ce que vous défendez.

                                        Notez cependant que les huissiers ne sont, dans le courant des ennuis auxquels nous faisons face, que très largement en aval.

                                        J’avais, il y a du temps déjà, perdu une bataille importante (mais pas la guerre).

                                        A terre cependant, tout perdu...

                                        Dixneuf a bien raison, ma situation de vaincu, je la devais d’abord aux hiérarques du monde charognard au service des puissants : juge du tribunal de commerce (dont le président se trouvait être en même temps le PDG de mon adversaire, incroyable n’est-il pas ?), puis au mandataire judiciaire, qui m’a obligé à céder les sources de mes applications, sous peine d’être conduit incontinent au violon..

                                        Les huissiers ne sont venu qu’après, en nuées certes … A tel point que j’avais acheté un appareil qui délivre les tickets au rayon boucherie des supermarché, pour que le chaland puisse prendre rang, que j’avais accroché le dit appareil au portail de ma vieille ferme, flanqué d’un panneau qui disait : « Messieurs les huissiers, prenez un ticket »..

                                        Des executores donc, strictement executores, rarement, voire jamais à l’origine de nos ennuis et de nos tourments :
                                        http://www.huissier-justice.fr/MsgByReg.aspx?id=148

                                        Derrière l’exécuteur, cherchons l’homme comme vous et moi. Sous la cuirasse, tentons d’atteindre le cœur, ou le point d’affinité, ou le très-spécifique point de sensibilité qu’ont en commun les représentants de cette antique et auguste profession mal-aimée..

                                        Après un échange épistolaire des plus acides (ils aiment qu’on réponde, pas qu’on ignore..), ou l’huissier et moi rivalisions de trouvailles et d’expressions ciselées pour défendre nos positions (ils aiment qu’on leur fournisse des raisons..), où je lui demandais comminatoirement de ne pas confondre le bonnet de supplétif de la justice avec le bonnet d’âne (ils aiment parfois sortir du champ strict du droit..), où il me répondit avec faconde et brillante intelligence, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde.

                                        Mais cette expérience n’est pas généralisable.


                                        • pendragon 21 juin 2009 08:19

                                          @ Robert Denis,

                                          C’est l’antienne de la sortie des tribunaux. Les condamnés disent que la Justice est pourrie et pas rendue. Quand vous avez oublié tous vos torts quand vous diffamiez. Et vous mettrez du temps à le comprendre, car vous avez votre propre conception de la Justice qui n’intègre jamais les réparations que vous devez à vos victimes.

                                          Vous avez perdu des procès parce que la Justice, c’est-à-dire les livres de la loi, a déterminé après débats contradictoires que vous aviez agi contre la loi. Il ne sert à rien de le nier. Et ici, vous n’avez l’appui que de ceux qui se plaignent des huissiers qui viennent pour des impayés, ces lecteurs confondent les affaires.

                                          La diffamation c’est grave, et en tant que journaliste vous vous êtes fait un nom autour d’une affaire Gregory qui a bien montré la vraie nature de beaucoup de votre profession. Il n’y a pas de quoi se sentir au-dessus des lois, au contraire.

                                          Je trouve que vous agissez comme un enfant gâté qui pense qu’il peut salir qui il voudrait sans jamais que vous seriez inquiété. C’est vous qui délirez probablement.

                                          Vous le dites vous-même, il ne vous reste plus que cette feuille à délire AGORAVOX, pour publier vos états d’âmes que plus personne ne lit tellement vous avez agité la sphère médiatique pour des bulles qui éclatent au fur et à mesure des procès que vous perdez.

                                          Il ne vous reste qu’à injurier les juges, comme vos fans le font sur ce forum. C’est probablement ainsi, que vous mettrez les juges de votre côté. On admire vos stratégies et diplomaties. Continuez, vous nous faites beaucoup rire.


                                          • ZEN ZEN 21 juin 2009 08:39

                                            @ Dragon
                                            Psychorigide justicier,
                                            Ne continuez pas, vous nous faites pleurer...


                                            • cathy30 cathy30 21 juin 2009 09:39

                                              Quel faux-cul ce Villepin avec ces dernières interventions télévisuelles comme chevalier qui vient au secours de la crise financière, qu’il perd tous ces cheveux ou que son broshing ne tienne plus ça lui fera les pieds.


                                              • Erwin Act Erwin Act 21 juin 2009 10:07

                                                Monsieur Robert, si un jour vous pétez un plomb personne ne sera en droit de vous en vouloir. Votre patience, votre courage, votre pugnacité a clairement dépasser les limites humaines.

                                                Le but maintenant serait d’envoyer les huissiers chez Clearstream, Euroclear et Swift.


                                                • bob 21 juin 2009 13:14

                                                  Cher monsieur l’huissier,

                                                  Contrairement aux apparence mes chiens ne sont pas mechants et sont VACCINES, personne n’est jamais mort d’une petite chique. Le bas rouge et le rottweiller sont des chiens tres gentils et amicaux qui vous feront honneur lorsque vous viendrez. De plus l’apport de petits camarades de jeux les reconfortera puisque le dernier huissier a etre venu n’a plus jamais voulu reparaitre : amour de la solitude ? infidelite vis a vis des betes ? Depuis elles prennent un certain plaisir a s’amuser avec les sympathiques personnages provenant de cabinets et venant me reclamer quelque chose. Je vous attend avec une certaine impatience et vous promet que si vous restez plus de deux minutes avec la totalite de votre pantalon, je vous offre un the.

                                                  Confiant dans la perspective de vous voir prochainement, je vous prie d’agreer monsieur ma consideration distinguee.

                                                  PS : les quelques demenageurs venus saisir les meubles ne sont pas restes non plus, Quel manque de professionnalisme et quel mepris vis a vis des animaux !!!


                                                  • civis1 civis1 21 juin 2009 16:41

                                                    Sous le pseudo pendragon , orthographe irréprochable !  Des propos à la logique infaillible et absolument « le pen dragogniens » ! Le dragons‘s pen ne quitte pas la boussole des yeux. 
                                                    Alors rigidité pour rigidité au lieu de : « Je trouve que vous agissez comme un enfant gâté qui pense qu’il peut salir qui il voudrait sans jamais que vous seriez inquiété. C’est vous qui délirez probablement. » Je propose : « Je trouve que vous agissez comme un enfant gâté qui pense qu’il peut salir qui il voudrait sans jamais être  inquiété. C’est vous qui délirez probablement. » 

                                                    @ Plume de dragon : Pour ma part, dans cette affaire, j’y vois entre autre une méthode assez caricaturale d’atteinte à la liberté d’expression :

                                                    1) Pour neutraliser the « Robert’s pen » : l’occuper à temps complet .

                                                    2) Recruter une armée d’huissiers. Les faire avancer à tour de rôle sur un échiquier avec le temps et l’argent qu’il faut jusqu’à l’ échec et mat. C’est pas « mad » cette affaire là ? 

                                                    Et combien coûte aux contribuables ce type de justice là ?









                                                     

                                                     


                                                    • Yohan Yohan 21 juin 2009 17:01

                                                      Le jour où les huissiers se présenteront dans la Cité des Tarterets, je réviserai mon jugement sur la profession. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès