• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Climat : La démocratie menace la planète

Climat : La démocratie menace la planète

Un film intitulé « No pressure » diffusé par 10:10 explicite comment le terrorisme climatique va servir à banaliser la tyrannie globale. Avertissement ; ce clip contient des images choquantes. Ames sensibles s’abstenir.

10 :10 n’est pas une petite association de sympathiques militants écolos amateurs. C’est au contraire une organisation tentaculaire qui a ses agences dans de nombreux pays pour favoriser l’implémentation de l’Agenda 21 et des opération de sensibilisation au problème climatique que les gouvernements se sont engagés à promouvoir.

http://www.dailymotion.com/playlist/x1c40g_pouly_agenda-21-a-quoi-ca-sert/1#videoId=xdl0eo

En France elle finance par exemple les campagnes de Yann Arthus Bertrand.

http://www.neo-planete.com/2010/06/03/yann-arthus-bertrand-lance-la-campagne-1010/

La branche britannique de 10 :10 a fait appel au réalisateur Richard Curtis (Quatre mariages et un enterrement) mais aussi à des vedettes comme le footballeur Peter Crouch, l’actrice Gillian Anderson, ou encore le groupe Radiohead pour tourner une publicité destinée à la TV et aux salles de cinéma du royaume uni.

L’idée, qui a aussi donné son nom à l’association, est d’amener les gens à réduire de 10% leur « emprunte carbone ».

Avant d’aller plus loin dans l’analyse de ce clip nommé No Pressure, je vous laisse juger du contenu par vous-mêmes :



Ecofascist propaganda 10:10 No pressure par jaar2000

Le clip a évidemment provoqué un scandale et à été retiré au bout de quelques jours de la circulation.

Cependant Fanny Armstrong, la réalisatrice a expliqué s’est défendue en expliquant que “si 5 personnes ont été tuée pour le tournage du film No Pressure, ce n’est rien comparé au 300 000 vraies personnes qui meurent chaque année des conséquences du changement climatique“ ajoutant « nous ne pensons pas vraiment qu’il faille faire exploser les gens s’ils ne s’engagent pas à faire des efforts, il s’agit juste d’une blague pour ce court-métrage, même si une petite amputation pourrait être un bon début“.

Ce film a comme avantage de mettre en exergue le véritable visage de l’agenda 21 et de la terreur climatique orchestrée par les gouvernements : faire entrer dans les esprits que le problème c’est les gens ordinaires.

Ne mettons en cause ni l’industrie, ni le système productiviste : Le problème c’est les gens ordinaires.

Ne permettront aucun débat scientifique sur la réalité du réchauffement climatique ni sur ses causes : le problème c’est les gens ordinaires.

Ne nous questionnons pas sur la responsabilité éventuelle des gouvernements et du système financiers vorace dans la mise en coupe réglée des ressources naturelles : le problème c’est les gens ordinaires.

Et les gens ordinaires, le clip montre clairement comment il faut les considérer.
Il faut les endoctriner sans accepter ni contradiction ni esprit critique.

Ceux qui feraient preuve d’esprit critique perdent tout droit à la vie sans autre avertissement.
La destruction des dissidents est un fait anodin pour les gens au dessus des gens ordinaires.

En d’autres termes, la démocratie est le problème de la planète.
La gouvernance mondiale sera la solution.

C’est aussi ce que dit le spécialiste scientifique télévisuel Michio Kaku, grand habitué des plateau de TV aux USA, qui dans cette vidéo nous explique qu’il nous faut un régime planétaire et que quiconque s’y opposera sera considéré comme… terroriste !

http://www.youtube.com/watch?v=ybctBP3qsgg

Pour tous ceux qui se demandent ce qu'un gouvernement planétaire peut adopter comme régime politique, je vais vous donner une réponse faite par Ronald Reagan en 1964 dans un discours intitulé "A time for choosing" prononcé devant la convention républicaine.

Dans ce discour il explique qu'un réfugié Cubain aurait expliqué à deux de ses amis que la démocratie aux USA c'estait un chance pour les Cubain car ils avaient un endroit où fuir.

Dans une tyrannie globale il n'y a nulle part pour fuir.

http://www.youtube.com/watch?v=Fi3x7mmywDE


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • joletaxi 13 juillet 2011 12:25

    Aldous


    nous ne sommes pas souvent d’accord, mais je vous signale que,dans le sens de votre article, depuis pas mal de temps, au travers de commentaires sur les sujets climatiques et énergie, je fais part de mes inquiétudes sur cette dérive totalitaire des mouvements dits écolos.

    L’emploi du mot « négationniste » d’expressions comme crime contre l’humanité,etc surgit à tout moment, à se demander si les gens qui postent ce genre de commentaires savent bien ce que recouvrent ces mots ?
    Et ce qui m’inquiète encore plus, c’est que les allemands sont en pointe sur le sujet

    et les nombreux articles publiés par ce correspondant allemand sur le sujet.

    Cette fascination morbide pour une époque dramatique a de quoi choquer.
    Et encore plus quand on connait le penchant de nos amis germains pour certaines formes de romantisme


    • Nanar M Nanar M 13 juillet 2011 12:48

      Mouvement « dit » écolo en effet que ce 10:10.
      Aussi écolo que le ps est à gauche .....


    • Gagarstl 19 juillet 2011 10:09

      Ce ne sont pas les mouvements écolo qui font preuve de totalitarisme, pour la bonne et simple raison qu’ils n’ont pas le pouvoir. Ou bien ? Je vous invite à prendre connaissance du film de Coline Serreau : « solutions locales pour un désordre global », dont vous trouverez quelques extraits sur youtube (avec Claude Bourguignon). Je suis favorable au terme négationiste concernant le dossier énergie/climat/agriculture. Il arrive un moment, effectivement, où les mots ont un sens. Je ne suis pas fasciné, je suis choqué par autant de déni et d’inaction de la part de nos gouvernements et de gens comme vous qui regardent faire.


      Cordialement

    • Aafrit Aafrit 13 juillet 2011 14:20

      explique qu’il nous faut un régime planétaire et que quiconque s’y opposera sera considéré comme

      Un régime à effet de serfs alors..


      • Rosalu Rosalu 14 juillet 2011 10:07

        Bref, les « gens ordinaires » devront travailler plus pour gagner moins et consommer moins ! Et tout cela pour la bonne cause : sauver la planète !
        Faire 16 heures en AIR SARKO ONE pour faire 3 Heures de campagne électorale en Afghanistan, cela n’a, bien entendu, aucun impact sur l’effet de serre !

        Bravo pour cet article qui dénonce bien le cynisme de l’oligarchie !


      • foufouille foufouille 13 juillet 2011 15:04

        tu compte faire partie des elus ?


      • tanguy 13 juillet 2011 16:48

        D’après la FAO nous pouvons, avec les moyens actuels, nourrir 12 milliards d’hommes en bio....

        Les théories malthusiennes sont bien diffusées comparativement à leurs réfutations.....


      • foufouille foufouille 13 juillet 2011 17:02

        "Ce n’est pas parce que des méchants considèrent qu’il faut réduire le nombre d’humains et leur empreimte écologique que c’est une mauvaise chose."
        6000 000 000 de morts ?


      • Rémi Manso Manso 13 juillet 2011 22:25

        En réalité, concernant cette question démographique, les choses sont relativement simples mais elles demandent de l’humilité (fin de l’anthropocentrisme) et une réelle volonté politique. Sur les échéances et les mesures à mettre en oeuvre, on pourra lire cet article publié sur « le + » du Nouvel Obs


      • flesh flesh 13 juillet 2011 22:44

        Entièrement d’accord avec Actias

        Foufouille, me dis pas que t’es comme ces cons qui confondent Durex (ou à l’ancienne, retrait) avec extermination nazie de la population mondiale ? Faut pas qu’on soit plus nombreux sur cette planète, rien que pour les baleines et les dauphins déjà, et même pour les humains. Tu crois que dans le Galactica ils accepteraient 5 mioches par femme ? Un peu de sérieux.

      • foufouille foufouille 14 juillet 2011 10:59

        si ca va degraisser grave
        soit guerre, emeutes soit virus, invasion
        ca fait un certain temps qu’ils essaient


      • foufouille foufouille 13 juillet 2011 15:02

        "En quelques semaines, les mairies de Paris, de Bordeaux, de Lille, du Mans ont rejoint 10:10, tout comme de grandes entreprises comme L’Oréal, Danone Produits Frais, Aviva, Sony France, Canon France, ou encore Alter Eco. Le ministère de l’Éducation Nationale, le club de football de l’AS Saint-Etienne et la Fédération Française de Tennis ont aussi signé. Sans oublier le Parti socialiste et l’UMP."
        super serieux


        • rastapopulo rastapopulo 13 juillet 2011 15:11

          Il me semble que l’élévation du niveau de vie stabilise les populations et permet d’avoir le luxe de poser des normes strictes de pollution !

          La seule question qui reste est : comment apparaît la classe moyenne ?

          A moins que vous n’aimiez pas l’indépendance des peuples évidement.

          Mais continuez bien à critiquer l’industrie alors que nous sommes à l’aire de la financiarisation anti-industrie. C’est tellement « rebelle ».


          • e10310 e10310 13 juillet 2011 19:12

            Et si 95% des personnes se levaient pour réclamer la paix dans le monde, crierait-on à la dictature ?


            • doctorix doctorix 14 juillet 2011 01:15

              le réchauffement climatique est une hypothèse et non une certitude. De nombreux articles en témoignent. Mais son origine anthropique est un vaste mensonge, une intoxication venant des hautes sphères de la pyramide pour nous imposer une taxe carbone, impôt sur le monde, et empêcher l’évolution des pays les plus pauvres.

              La courbe d’élévation de la température montre clairement qu’elle précède l’élévation du CO2 : cette dernière est une conséquence et non une cause du réchauffement, dans tous les âges.
              C’est une fraude scientifique fantastique.
              Je rappelle que notre consommation énergétique annuelle représente entre une et quatre heures de ce que le soleil nous envoie à chaque instant, ce qui représente entre 1 et 4/10.000èmes de son flux annuel reçu. Que ce pourcentage ridicule puisse le moins du monde influer sur le réchauffement est une pure imbécillité, doublée d’une escroquerie.
              Si ce point est acquis, en voici un autre : le pétrole n’est en aucune façon d’origine biologique, par décomposition de bactéries, animaux et végétaux. Ceci ne peut produire que du Méthane CH4, et en aucun cas des chaines plus longues.
              La synthèse de ces chaînes longues nécessite une pression de 25kbars pour les plus courtes et 40 kbars pour la plus longue, le décane, sous une température de 2500°C, conditions qui ne se trouvent réunies qu’à plus de 100km de profondeur. Ces produits sont le résultat de la compression de Carbonate de calcium (marbre) et d’oxyde de fer en présence d’eau, à ces pressions et températures. Ceci, reproduit en laboratoire à petite échelle, conduit à la synthèse de la totalité des hydrocarbures constituant le pétrole.
              Pour que l’origine de ces produits soit liée à la vie organique, il faudrait supposer que ces débris et cadavres soient descendus à 100 km de profondeur avant de remonter, ce qui est une absurdité. Le seul produit d’origine biologique est le méthane, et jamais en laboratoire on n’a réussi à le transformer en chaines longues, à moins d’utiliser les pressions et températures citées plus haut..
              Ceci pour vous expliquer que le pic pétrolier est la deuxième escroquerie, qui n’est destinée qu’à maintenir des cours élevés et en hausse perpétuelle. Le pétrole est en réalité une denrée en synthèse permanente, et ne manquera pas avant des milliers d’années : il faut pourtant le remplacer car il est sale, non à cause du carbone, qui est source de toute vie végétale et donc animale, mais à cause de ses résidus de combustion et des particules qu’il dégage en brûlant. J’ai de bonnes raisons de penser, par ailleurs, que l’énergie est infinie, non polluante, et qu’elle pourrait être gratuite si de nombreux génies qui l’ont découverte n’avaient été physiquement éliminés par les lobbies pétroliers et nucléaires.
              Pour conclure : taxe carbone et pic pétrolier sont les deux mamelles du NWO, dans le but de nous vampiriser, de faire de nous des esclaves, de nous terroriser, et de réduire la population mondiale, qui pourrait parfaitement vivre sur terre même si son nombre atteignait 12 Milliards.
              Le 10:10 n’est donc qu’un des nombreux organes de propagande de cette philosophie fascisante et eugéniste.

              • le poulpe entartré 14 juillet 2011 10:57

                «  »

                Si ce point est acquis, en voici un autre : le pétrole n’est en aucune façon d’origine biologique, par décomposition de bactéries, animaux et végétaux. Ceci ne peut produire que du Méthane CH4, et en aucun cas des chaines plus longues.
                La synthèse de ces chaînes longues nécessite une pression de 25kbars pour les plus courtes et 40 kbars pour la plus longue, le décane, sous une température de 2500°C, conditions qui ne se trouvent réunies qu’à plus de 100km de profondeur. Ces produits sont le résultat de la compression de Carbonate de calcium (marbre) et d’oxyde de fer en présence d’eau, à ces pressions et températures. Ceci, reproduit en laboratoire à petite échelle, conduit à la synthèse de la totalité des hydrocarbures constituant le pétrole.«  »

                A priori, une société espagnole aurait trouvé un raccourci : il fabrique du pétrole à partir de végétaux. Elle n’en est plus au stade du laboratoire mais pré-industrielle. Le passage par des pressions de 25000 bars est il réellement un passage obligé ? J’ai comme un doute, tout comme les 2500°. à 3000 mètres la température n’est pas aussi élevée sauf peut être en zone volcanique. D’où tirez vous ces informations ?
                Merci par avance


                • Asp Explorer Asp Explorer 14 juillet 2011 11:15

                  La chimie organique peut faire bien des miracles. En 44, les Allemands n’avaient plus de pétrole, en revanche, ils avaient du charbon et des usines chimiques. Ils ont donc utilisé le charbon pour fabriquer du carburant liquide, et c’est avec ce carburant qu’ils ont fini la guerre. Quand on sait ce que consomme un char tigre ou un Me-262, et quand on sait qu’à l’époque, on ne connaissait ni ultrafiltration, ni catalyse au platine, on se dit que la synthèse massive de pétrole artificiel n’est qu’une question de volonté politique.

                  Mais l’Europe a choisi une autre voie, qui consiste à faire rouler des voitures électriques tout en fermant ses centrales. On verra ce qu’il en est.


                • le poulpe entartré 14 juillet 2011 11:09

                  @ l’auteur

                  Vous virez parano. Le mouvement que vous brocardez par d’un constat simple. S’il n’y a pas de demande : il n’y a pas de produit.
                  Donc, le plus rapide et le plus efficace pour influencer les politiques industrielles : c’est de changer ses habitudes de consommation. Avez vous vraiment besoin de prendre votre bagnole pour aller chercher vos clopes ou votre baguette ? Avez vous réellement besoin d’acheter le dernier telephone portable avec tellement de fonction qu’il faut un tube d’aspirine pour exploiter que 20% des possibilités ? Avez vous besoin d’avoir un break pour aller 10 fois à la campagne ou en vacances ? Le dernier téléviseur plat de 120 cm est il indispensable ? Une garde robe avec 30 pantalons, autant de chemises, de chaussures est elle si vitale ? Enfin avez vous besoin de regarder tous les jours la télévision ? De manger tous les jours de la viande ?
                  Que se passerait il si vous changiez Vous, vos habitudes ? Ne sont elles pas à revoir si l’on veut agir concrètement et rapidement ? Non ? C’est inutile ? Alors restez comme vous êtes, ne changez pas, c’est trop dangereux de ne plus être un canard qui se fait gaver quotidiennement. A la fin, le canard, il termine comment ?


                  • Aldous Aldous 8 août 2011 16:37

                    1) Je ne fume pas. Mon emprunte carbone pour achat de clopes est de 0. Pour le reste je ne considère pas que qualité de la vie = la surconsommation. Au contraire.

                    2) Un film qui banalise le meurtre politique devrait donner des raisons de devenir paranoïaque à n’importe quel citoyen non lobotomisé (spécimen plutôt rare depuis quelques temps).


                  • Asp Explorer Asp Explorer 14 juillet 2011 11:10

                    Dans l’histoire humaine, tous les peuples, toutes les classes sociales à l’intérieur de ces peuples et (à l’exception de quelques ermites) tous les individus à l’intérieur de ces classes sociales ont toujours cherché à acquérir plus de richesse au détriment des autres. C’est le moteur même de l’histoire et du développement humain. Imaginer que subitement, on va réussir à convaincre des millions de personnes d’abaisser volontairement leur niveau de vie pour partager les ressources avec je ne sais quels autres pégus du tiers-monde, c’est simplement ignorer comment fonctionne un être humain, ce qui revient à avoir le sens politique d’un navet. Il est évident que la « décroissance », le « développement durable » et la « simplicité volontaire » se heurteront assez vite au fait que personne n’est volontaire pour devenir pauvre. Partant de ce constat, soit on abandonnera ces fariboles grotesques pour s’occuper des vrais problèmes du monde avec de vraies solutions, soit on devra instaurer une simplicité volontaire obligatoire pour tout le monde, avec à la clé coupons de rationnement et greenstapo patrouillant dans les rues et décomptant les requêtes google à 30g de CO2 le clic. La deuxième solution étant évidemment peu compatible avec les notions les plus élémentaires de démocratie.

                    Heureusement quand on en sera là, on pourra peut-être encore émigrer en Chine.


                    • doctorix doctorix 14 juillet 2011 11:24

                      @le poulpe

                      Ce qui est sûr, c’est que je ne les tire pas de wikipedia...ni de SetV.
                      Ce sont les russes qui ont fait cette découverte qui n’arrange pas nos lobbies, il y a plus de 50 ans.
                      Tandis que nous creusons au hasard balthazar dans les couches sédimentaires avec 1 forage positif sur 27 négatifs en moyenne, les russes cherchent avec un coefficient de réussite de 60%. parce qu’ils savent où chercher : les failles.
                      Voici le dernier de 6 articles passionnants, contenant les liens des 5 premiers. Tenez-moi au courant de vos réflexions. Car si tout celà est vrai, comme je le crois, ça décoiffe.
                      Je ne sais comment les espagnols fabriquent du carburant, mais il est évident que les oléagineux contiennent déjà les chaines longues. Et que les plantes savent faire cette transformation sans pression ni température élevée. Les allemands n’étaient pas mauvais non plus. Le problème, vous le verrez dans l’article, est que les quantités de pétrole restant sont sans arrêt réévaluées à la hausse, et que les anciens puits se remplissent. Vous conclurez sans doute comme moi que l’origine biologique est hautement improbable.
                      bien à vous. 

                      • silversamourai silversamourai 14 juillet 2011 12:12

                         La démocratie menace la planète : on va faire voter les animaux ?

                        Si le but de la manœuvre est d’essayer de faire comprendre aux« gens ordinaires » qu’ils sont des

                        êtres pas si ordinaires que ça et qu’ils sont responsables de leurs actes....

                        Ça s’appelle un « vœux pieux » .....il est nécessaire de continuer à le proférer quel que soit le niveau de l’audition....


                        • Virginie P 15 juillet 2011 16:48

                          Bonjour,
                           
                          Je travaille au sein de la fondation GoodPlanet et j’ai participé à la campagne 10:10. Je voulais simplement rajouter mon point de vue par rapport à vos messages. 10:10 est une campagne d’engagement volontaire qui a été lancée en 2009 au Royaume-Uni et que la fondation GoodPlanet a décidé de reprendre en 2010. Elle a permis de sensibiliser des particuliers, des entreprises et des collectivités au problème des émissions de gaz à effet de serre.
                          Chacun a bien évidement son point de vue, la campagne n’est pas parfaite mais je pense sincèrement que nos actions ont été utiles.
                          Ni la fondation, ni Yann Arthus-Bertrand n’ont reçu d’argent de 10:10. Mais même si cela avait été le cas, je ne crois pas que cela aurait été négatif  : les Britanniques de 10:10 ne sont vraiment pas comme vous les présentez et nous, nous avons encore de nombreux projets et actions que nous aimerions réaliser.
                          Merci d’avoir pris le temps de me lire,

                          Virginie
                           

                          http://www.goodplanet.org


                          • Aldous Aldous 8 août 2011 16:57

                            Vous étés gentille Virginie, et il est possible que vous ayez de mauvaises intentions.

                            J’aurais aimé savoir ce que vous pensez du spot « No Pressure ».

                            Vous êtes vous jamais demandé si l’écologie prévalait sur la démocratie ou si c’était l’inverse ?

                            « Chacun a bien évidement son point de vue » « La campagne n’est pas parfaite » permettent d’éluder la question.

                            Or ce film montre de façon très choquante les personnes (enfants y compris) qui n’adhèrent pas aux idées de 10:10 se faire exécuter de façon extrêmement violente avec une indifférence absolue de la part des bourreaux et les survivants demeurer terrorisés.

                            La Terreur est mode de gouvernement qui a été souvent utilisé, de Robespierre à Staline en passant par Pinochet et Hitler.

                            Ce film banalise et justifie la Terreur au prétexte de faire le bien de la planète.

                            Ce n’est ni un « point de vue » ni une « imperfection ».

                            C’est un film de propagande politique qui promeut l’idée que l’écologie prévaut sur la démocratie.

                            Le catastrophisme écologique est l’un des outils de terreur destiné à amener les peuples à sacrifier leur souveraine en faveur d’une « gouvernance mondiale » seule prétenduement capable de « sauver la planète ».

                            Renseignez vous sur l’agenda 21 et la gouvernance mondiale.

                            Merci d’avoir pris le temps de me lire avant de me faire exploser...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès