• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Coup d’Etat en Côte-d’Ivoire : les aveux de Sarkozy

Coup d’Etat en Côte-d’Ivoire : les aveux de Sarkozy

Sarkozy, toujours en quête de gloire, y compris pour des actes odieux, a avoué être l’instigateur du coup d’Etat perpétré en Côte-d’Ivoire, en avril 2011, qui a fait des milliers de morts et jeté le pays dans le chaos. Secret de polichinelle pour les Ivoiriens et les observateurs de l’Afrique, tôt ou tard, le mis en examen Sarkozy devra aussi rendre des comptes pour çà.

De Jean-Louis Debré à Rama Yade, en passant par Juppé, sans oublier la grande majorité des derniers grognards gaullistes, tous se rejoignent pour rejeter l’Etats-unien, aux ordres de la CIA, qu’est Sarkozy. Cela n'entrave en rien les desseins de l'ambitieux mis en examen (dans deux affaires graves), lequel veut s’emparer, une fois encore, du pouvoir, pour sauver sa peau, grâce à l’immunité que lui confèrerait la fonction de président de la République, au moins le temps du mandat.

Il est bien évidemment soutenu par les mêmes fidèles fanatiques qui doivent à leur timonier sur talonnettes d’avoir occupé des postes ministériels ou d’autres fonctions en vue. Les récalcitrants des derniers mois rentrent dans le rang les uns après les autres. La peur des représailles, sans doute, s’il advient que Sarkozy réussit son coup foireux, en dépit des multiples casseroles judiciaires qu’il traîne, depuis des années.

La plus emblématique, c’est Morano, grande langue superfétatoire dans le débat politique national, qui crachait encore, il y a peu, son venin sur son cher mentor. Bien entendu, ses gesticulations verbales et autres postures outrées n’étaient que du cinéma. A l’approche du jour des récompenses (espérées en mai 2017) l’heure n’est plus à la vindicte contre celui qui l’a faite princesse de l’art de ramener sa fraise pour ne rien dire, sans jamais la fermer.

Son élection créerait le désordre en France

Pour tous les affidés, en quête de reconnaissance et de prébendes, il faut à tout prix continuer à exister dans cette jungle politicarde impitoyable. Pour ce faire, ils s’en remettent une fois encore au pire : celui pour qui la France ne compte que parce qu’elle lui permet d’atteindre les honneurs et l’argent, qui le mettront dans la lumière, comme les plus « grands » ! Sauf qu’il n’est pas De Gaulle, auquel il se compare sans vergogne, et ne le sera jamais.

Si par malheur, le fomenteur des troubles en Libye et en Côte-d’Ivoire, était élu président de la République, en 2017, l’état d’esprit revanchard du personnage, qui se manifeste en toute occasion et de façon particulièrement indécente dans sa récupération de l’odieux attentat de Nice, créerait un désordre en France, dont les conséquences seraient de mettre le pays à feu et à sang !

Lorsqu’on examine l’étendu des dégâts, après son sinistre passage, en France, et à l’étranger, notamment en Libye et en Côte-d’Ivoire, on ne peut qu’être très inquiets pour la concorde nationale et les droits des plus fragiles, si les Français, soudain pris de cécité, renouvelaient leur confiance à ce danger pour les libertés et la paix dans le monde.

Sarkozy est responsable des conséquences du désordre semé en Libye et en Côte-d’Ivoire

J’écrivais, il y a quelques jours : « Sarkozy, toujours lui, a trahi avec un total mépris, en 2007, la volonté exprimée par les Français en 2005, d’une Europe sociale et non mercantile, il a cristallisé les ferments de la révolte. Les conditions de sa survenue sont à présent là. La méconnaissance des ressorts humains est stupéfiante de la part du mis en examen Sarkozy.

Un dangereux, fut-il mandaté par les Etats-Uniens, reste un danger pour l’humanité, comme le fut son grand ami Bush qui alla déstabiliser le Moyen-Orient en 2003, avec les conséquences que l’on connaît à présent. Des morts innocents partout qui tombent sous les coups les plus lâches d’un groupe religieux fanatisé au nom de l’Islam triomphant !

Si Sarkozy n’était pas allé semer sa pagaille meurtrière en Libye et en Côte-d’Ivoire, et si Hollande n’avait pas mis ses pas dans ceux du guerrier fou, en allant se mêler des affaires syriennes, la France aurait probablement été épargnée par la folie meurtrière des islamistes ! »

Les aveux de Sarkozy : « On a sorti Gbagbo, on a installé Ouattara »

« Il y a eu une improvisation sur le Mali et la Centrafrique. Je ne dis pas qu’il ne fallait pas intervenir, mais je n’ai toujours pas compris ce qu’on allait y faire. Le Mali, c’est du désert, des montagnes et des grottes. Quand je vois le soin que j’ai mis à intervenir en Côte d’Ivoire… On a sorti Laurent Gbagbo, on a installé Alassane Ouattara, sans aucune polémique, sans rien.

Nicolas Sarkozy a fait cet aveu de taille lors des nombreux rendez-vous secrets qu’il a eus pendant sa retraite politique de deux ans et demi avec Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel pour chroniquer le quinquennat de François Hollande. Des confidences que les deux journalistes français ont consignées dans un livre paru, en novembre 2014, aux éditions Flammarion, sous le titre :

 « Ça reste entre nous, hein ? Deux ans de confidences de Nicolas Sarkozy. Et qui dévoile, selon l’éditeur, « un Sarkozy brut de décoffrage, sans le filtre de la communication que les Français détectent et abhorrent.

Les vérités d’un aveu

Nicolas Sarkozy avoue avoir installé Alassane Ouattara en renversant le président Laurent Gbagbo, déclaré élu à l’issue de l’élection présidentielle de novembre 2010, et investi comme tel par le Conseil constitutionnel, l’unique juge des élections en Côte d’Ivoire. Gbagbo a été « sorti » pour qu’Alassane Ouattara soit « installé » comme l’affirme Nicolas Sarkozy, à la page 39 du livre.

La première vérité, c’est qu’il s’agit d’un aveu pur et simple de coup d’Etat. La deuxième vérité dévoilée par cet aveu, c’est que Sarkozy reconnaît l’implication de la France dans le drame ivoirien qui a coûté la vie à des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes. La troisième vérité, c’est la raison économique qui a motivé, comme l’indique Nicolas Sarkozy, la barbarie de l’armée française en Côte d’Ivoire. Notre pays étant pour la France, une vache à lait. Dès lors, toutes ses ressources naturelles énormes doivent être contrôlées par la France.

Le choix des Ivoiriens n’était pas Ouattara

Toutes ces vérités contredisent clairement ce que Nicolas Sarkozy avait toujours brandi comme argument au début de son offensive contre le président Gbagbo dans une affaire de contentieux électoral. A savoir que c’était pour « le respect du choix des Ivoiriens exprimé dans les urnes.

Le choix des Ivoiriens n’était pas Ouattara. Gbagbo qui en était sûr avait demandé le recomptage des voix sous la supervision de la communauté pour voir où se trouvait la vérité. Mais cette démarche démocratique et pacifique avait été catégoriquement récusée par Sarkozy qui a usé de la violence militaire pour installer son poulain, Alassane Ouattara, à la tête de la Côte d’Ivoire.

Robert Krassault

Source :  http://reseauinternational.net/les-aveux-de-sarkozy-sorti-gbagbo-installe-ouattara/

Une majorité de Français n’en veut plus

Le cynisme ou l’inconscience (probablement les deux) du personnage va jusqu’à mettre en exergue ses actes les plus odieux pour en retirer seul toute la gloire, de crainte qu’un autre lui vole la vedette. Ces aveux stupéfiants, sur son intervention, en Libye et en Côte-d’Ivoire en disent long sur le personnage perturbé qu’est Sarkozy. Il n’empêche, ceux-ci résonnent comme un cinglant avertissement sur le danger que représente ce type d’individu pour la démocratie et la paix dans le monde.

Tôt ou tard Sarkozy devra rendre des comptes. Huit Français sur dix n’en veulent plus à la tête du pays. Est-il aveugle et sourd ?

 

Verdi

Mercredi 20 juillet 2016

Documents joints à cet article

Coup d'Etat en Côte-d'Ivoire : les aveux de Sarkozy

Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • leypanou 20 juillet 2016 17:18

    Ce que je trouve encore plus scandaleux c’est quand on voit des atlantistes avérés qui osent se réclamer du gaullisme ou encore oser se réclamer gaullistes alors qu’on n’a rien dit lors du glissement progressif de la France vers l’atlantisme.
    Et quand on voit des hommes politiques atlantistes se recueillir sur la tombe du général de Gaulle, dont l’une des qualités est justement l’indépendance de la France, on se dit : la honte est un mot que certaines personnes ne connaissent pas.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juillet 2016 10:28

      @leypanou

      SARKO ET MORANO CIOTTI SONT FOUS A LIER §§§§§§§§§§§§§§§§§§§


    • invino invino 20 juillet 2016 17:58

      Bien vu, Verdi. Oui, il y a chez nous un parti belliciste présent dans plusieurs partis et médias. Il est dangereux et nous fait honte.


      • baroud (---.---.123.190) 21 juillet 2016 13:32

        @invino

        ce parti ?? s"appele le SIONISME !!!

      • Verdi Verdi 22 juillet 2016 08:53

        @invino

        Bien vu à vous aussi.

      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 juillet 2016 19:35

        Il faudra que Sarkozy soit confronté en permanence à son bilan car la vase et son odeur de cadavres remonte progressivement à la surface.....
        http://owni.fr/2011/05/23/la-secopex-contre-lelysee-tout-contre/

        C’est incroyable que ce crétin est pu être élu président de la France.
        Alors qu’il a fait son Service National, en bénéficiant d’un coup de piston.(Gondolier des couloirs)
         Chef des serpillières, ballets, chiottes et autres fonctions comme Dame pipi........


        • Etbendidon 20 juillet 2016 19:44

          BRAVO et MERCI monsieur Verdi d’évoquer cette sale affaire
          Mais pour être tout à fait complet et tout comprendre de ce coup d’état il faut parler de la femme de Ouattara (dominique) une business woman redoutable
           smiley
          ouais je sais le sujet est très délicat
          Un certain Paul Eric Blanrue a écrit un livre sur sarko..... %%%£¨ et %¨£££ ?
          Livre bien sur dont aucun merdia n’a fait de la publicite et pourtant ce bouquin a été longtemps dans les meilleures ventes d’amazon

           smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 juillet 2016 13:49

            @Etbendidon

            on vous a vu plus inspiré que d’enfourcher l’obsession anti Sarko (assez anachronique, il faut le dire : nous ne sommes plus en 2012) de l’auteur.

            Rien sur le bilan du gouvernement Gbagbo, qui a duré 10 ans et n’a pas avancé d’un centimètre sur la résolution de la guerre civile figée par la France en 2003 ?

            C’est bien beau de fustiger l’éviction de Gbagbo, en oubliant soigneusement les 10 années précédentes...

            Sarkozy a évincé Laurent Gbagbo, c’est vrai. Mais l’alternative c’était de faire quoi, à votre avis ?
            S’en laver les mains et enclencher une 2e phase de guerre civile chaude avec des dizaines de milliers de morts ?


          • oceane1 (---.---.255.151) 21 juillet 2016 22:35

            @Olivier Perriet

            « Rien sur le bilan du gouvernement Gbagbo, qui a duré 10 ans et n’a pas avancé d’un centimètre sur la résolution de la guerre civile figée par la France en 2003 ? »

            On aimerait bien voir après dix ans le bilan de Olivier Perriet ou celui de Sarkozy avec un pays déstabilisé par une « rebellion » fomentée par la Russie, par exemple.

            Pendant ces dix ans, Laurent Gbagbo a eu pour Pm les poulains de la France.

            La France de Chirac décide d’évincer Laurent Gbagbo bien avant 2003, après même pas deux ans suite à son élection. Puisque Chirac s’en va, l’agité du bocal continue et termine le « job ».

            D’une « mutinerie » en 2002, on est parti sur une « rébellion » et enfin un coup d’Etat reconnu comme tel et en bonne et due forme, comme la Franc sait les faire. Avec un Guillaume Soro - qui menace la France de révéler des « secrets » - comme interface de Ouattara ;

            « Sarkozy a évincé Laurent Gbagbo, c’est vrai. Mais l’alternative c’était de faire quoi, à votre avis ?
            S’en laver les mains et enclencher une 2e phase de guerre civile chaude avec des dizaines de milliers de morts ? »

            N’est-ce pas là le fameux « devoir des races supérieures » ? Tu ne t’es jamais demandé de quoi vous vous mêliez et qui vous a donné mandat ? Les Africains sont-ils vos enfants ?

             Cela n’a jamais été une « guerre civile » - belle excuse pour masquer les agissements de la « race supérieure » française dans ses coups tordus chez les « races inférieures » - mais un coup d’Etat.

            Un coup d’Etat en bonne et due forme, comme sait les faire le « pays des droits de l’homme ». D’ailleurs le coup d’Etat le plus long de la France dans ce qu’elle croit être son « pré carré ». Dix ans ! Dix ans pour évincer un chef d’Etat ! Les choses changent, et ce n’est qu’un début.

             La « race supérieure » devrait méditer sur « L’avertissement de la Côte d’ivoire à la Françafrique ». De plus en plus, les populations africaines affronteront la soldatesque française. Mais les « races supérieures » n’écoutent jamais les « race inférieures ».

            Le sentiment anti-français est bel et bien réel et en progression en Afrique, tiens-le toi pour dit et écoute les Africains. Ecoute-les enrager contre la France. Ecoute-les parler entre eux de toi mais sans te parler. Et ne t’étonne pas des conséquences qui ne manqueront pas de suivre les causes dont tu t’accommodes si bien au point de les justifier.

            « Le temps est l’autre nom de dieu ». Laurent Gbagbo.

            Avec le « temps », Nicolas Sarkozy fini par dire la vérité. Certes, issu de la « race supérieure », il ne risque rien. Que vaut la vie d’un Africain ?


          • Verdi Verdi 22 juillet 2016 08:40

            @oceane1


            Merci pour votre éclairage, le mien n’aurait pas été plus complet.

          • Verdi Verdi 22 juillet 2016 08:52

            @Etbendidon

            Vous avez entièrement raison, les Ouattara méritent à eux seuls un article qui sera très éclairant sur la clique qui vibrionne autour de l’agité.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juillet 2016 09:16

            @oceane1
            Juste quelques points de simple logique dans votre discours

            si Chirac et Villepin ont voulu évincer Gbagbo « dès avant 2003 », pourquoi ne l’ont-ils pas fait jusqu’au bout ? Pourquoi se sont-ils contentés de figer la ligne de front (et incidemment de prolonger de 10 ans le mandat de Gbagbo) ?

            Pourquoi, si Chirac et Villepin étaient si hostiles à Gbagbo et si Gbagbo étaient aussi opposé à la « Françafrique » que vous le dites, ce dernier a-t-il demandé l’intervention militaire française en 2003, en vertu des accords de défense franco-ivoiriens hérité d’Houphouët Boigny ?

            C’est comme pour le Rwanda, c’est facile de réécrire les choses 10 ans après :
            pour mémoire en 2003, il y a eu un clash entre Gbagbo et Chirac/Villepin, justement parce que ces derniers ont considéré qu’il s’agissait d’une guerre civile et non d’une agression militaire extérieure caractérisée et ont donc refusé de lui donner un soutien militaire complet.

            Maintenant effectivement si la France s’était tourné les pouces en 2003 ça aurait été un carnage lorsque les rebelles nordistes seraient arrivées au sud (ce qu’à peu près tous les acteurs du conflits conviennent)

            Par parenthèse, il n’y a pas de devoir des races supérieures ou autres fadaises, juste des pays qui ont des intérêts réciproques chez les uns et les autres :
            des expatriés et des sociétés françaises travaillent en Côte d’Ivoire et servent à l’occas’ d’otage ou de moyen de pression (dans les deux sens).

            Vous auriez dû demander à feu Omar Bongo s’il n’avait aucune influence sur la France.


          • swapof72 (---.---.53.222) 23 juillet 2016 15:09
            @oceane1

            la France-Afrique se résume a des mines d’or et autres métaux semi-précieux volés aux africains ...

            j’ai parcourus l’Afrique de l’ouest en 99-2001 et vus de mes yeux ,dans des endroits non touristiques (genre,entre kaye et Bamako ...bien a l’écart des routes ! ) plusieurs de ces mines dirigés par les toubab !

            tot ou tard, toutes ces mainmises et vols manifestes vont nous peter à la gueule !
            soit on assume soit on cache ...

            le temps est l’autre nom de la justice !!


          • baldis30 20 juillet 2016 19:47

            bonsoir,

            c’est toute la classe politique qui est à mettre à la réforme. On peut se demander si, se regardant dans un miroir tous les politiciens français , d’un extrême à l’autre, n’ont pas compris de travers le mot« réforme » oubliant qu’il s’adresse avant tout à eux et à leur façon de faire ( il serait outrecuidant d’écrire « façon de penser » car pensent-ils encore ? )


            • Le p’tit Charles 21 juillet 2016 07:39

              Quand les Français élisent des voyous comme président, le résultat ne peut être positif..bien au contraire... !


              • gaijin gaijin 21 juillet 2016 09:57

                @verdi
                « journaliste engagé contre le sarkozysme »
                qu’est ce qu’on se marre !!
                même si le sarko est détestable autant en politique qu’en tant qu’être humain c’est d’une naiveté incroyable ....ou est la différence avec le chiraquisme le mittérandisme le giscarisme le gaulisme et demain le juppéisme ( pas si sur ) ?
                la politique française en afrique a toujours été la promotion du pire des des dictateurs depuis la décolonisation
                aujourd’hui on fait mumuse avec les islamistes ......et personne chez les journalistes ne moufte !
                la géopolitique est un jeu de massacre ou l’on casse des pays entiers détruit des vies par millions .......
                dites donc une fois la vérité ça nous changera ............


                • Verdi Verdi 21 juillet 2016 10:08

                  @gaijin

                  « qu’est ce qu’on se marre !! »

                  Et ? Après çà ? C’est tout ce que vous êtes capable d’éructer ? 

                • gaijin gaijin 21 juillet 2016 12:09

                  @Verdi
                  et vous rien a dire sur les réalité de la géopolitique ?


                • Verdi Verdi 21 juillet 2016 12:15

                  @gaijin

                  Si vous connaissiez mes contributions depuis... 2009, vous ne poseriez pas cette question !


                • gaijin gaijin 21 juillet 2016 12:47

                  @Verdi
                  c’est vous qui vous présentez comme journaliste anti sarkozyste , comme si les autres étaient mieux !


                • franc 24 juillet 2016 19:31

                  @gaijin

                  -

                   oui,Chirac et Villepin sont les champions d e la Françafarique , Sarkosy n’a fait que continuer d’exploiter l’héritage de la françafrique chiracquienne.


                • MAIBORODA MAIBORODA 21 juillet 2016 10:19

                  C’est un secret de Polichinelle, mais rares sont les médias et les « spécialistes » et nombreux « experts » de l’Afrique, et à fortiori de la FrançAfrique qui ont abordé ce sujet et osent actuellement encore l’aborder.


                  • Verdi Verdi 21 juillet 2016 10:31

                    @MAIBORODA

                    Je suis d’accord sur l’omerta de la plupart des médias occidentaux. En revanche, en Afrique, notamment en Afrique subsaharienne, la forfaiture de Sarkozy est largement connue et toujours commentée. Le scandaleux procès qui a lieu actuellement à la CPI contre Gbagbo ne fait qu’alimenter chaque jour davantage le sentiment anti-français. Nombre de médias africains ne sont pas aux abonnés absents, s’agissant de cette affaire. Mais les médias occidentaux se gardent bien de relayer leurs infos et analyses, pourtant pertinentes et éclairantes.

                  • MAIBORODA MAIBORODA 21 juillet 2016 10:35

                    @Verdi


                    Merci pour ce complément d’info.
                    Cordialement


                  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juillet 2016 10:38

                    LES ELUS FRANCAIS ENCORE VIVANT DEVRAIENT ETRE JUGES PAR LE T.I

                    pour des centaines de milliers de tortures et de meurtres

                    faisons payer leurs familles aux foccart pasqua , fils mitterand ( encore vivant et a pendre) pendu)

                    FRANCE AFRIC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                    • Ouam Ouam 21 juillet 2016 10:44

                      ce type (naboléon) est la honte de la France, dire qu’il y en à qui ont voté pour lui, lorsque je lis ca j’suis tellement deg que je prefere rien dire, parce que sinon je crains devenir particulierement odieux et grossier...et ca va faire désordre sur A Vox.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 juillet 2016 13:50

                        Donc pour vous l’auteur, la France aurait du faire quoi au juste en Côte d’Ivoire, sur la période 2003-2013 ?

                        Les laisser s’entretuer avec des dizaines de milliers de morts ?


                        • Verdi Verdi 21 juillet 2016 16:01

                          @Olivier Perriet

                          Il se trouvera toujours des gens comme vous pour justifier l’injustifiable. De deux choses l’une, soit vous connaissez parfaitement l’histoire de la Côte-d’Ivoire, depuis son indépendance et, en ce cas, vous semblez vouloir l’arranger à votre façon, qui n’est pas la bonne, soit, vous méconnaissez ce pays et les ressorts ethniques qui le secouent, ainsi que l’emprise post-coloniale de la France, laquelle, au gré de ses intérêts, est capable de le déstabiliser. Je vous rappelle que Sarkozy a été le témoin de mariage de Ouattara, bien avant qu’il ne l’installe par un coup d’Etat à la présidence. Une affaire personnelle donc, pour le fou furieux ex-président français qui semble être votre candidat de droite-extrême préféré. 

                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 juillet 2016 17:13

                          @Verdi

                          il n’y a pas d’affaire personnelle derrière ma remarque, juste quelqu’un qui a lu les journaux de 2003 à 2013, ce qui ne semble pas être votre cas, vous qui considérez hors contexte l’éviction de Gbagbo en 2013.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juillet 2016 09:22

                          @Verdi

                          « vous méconnaissez ce pays et les ressorts ethniques qui le secouent »

                          J’attends donc avec impatience un éclairage qui soit moins caricatural que « c’est la faute à sarkozy ».

                          D’ailleurs il faudrait savoir :
                          « c’est la faute à Sarkozy » ou ces pays ont une vie propre et une dynamique propre ??


                        • swapof72 (---.---.53.222) 23 juillet 2016 15:23
                          @Olivier Perriet
                          justement ! vous ne lisiez que les journeaux ...
                          comment vous dire ... que casi tout était faux ! ou du moins arrangé à la sauce ...
                          étant sur place en 2000 ! les infos « venant de France » mon laissé dubitatif ...
                          depuis,j’ai ouvert les yeux sur les médias et la politique de mon pays !
                          entre les images du 16ième et les pub’s de luxe ... meme moi qui fuyais la France a cette époque ! j’aurais eu envi d’aller dans cette vie idyllique qui était présenté dans toutes les télé africaine ....
                          a 40 devant une télé dans un bidon ville,ça fait 40 a rêver de partir !!
                          sans cette espoir de l’eldorado, les rébellions auraient libérez ces pays depuis un baille ...
                          on serais moins riche en France ! c’est penaud !!
                          alors restez devant votre poste tv et appréciez votre canapé ...

                        • tonimarus45 24 juillet 2016 12:42

                          @Olivier Perriet--- 

                          Et on s’est place au service d’un autre assassin « ouatarra » contre un president elu qui lui est traduit devant la cpi
                          Comme on l’a fait au kosovo ou l’un « millosevic » est mort for a propos dans les geole dut tribunal international tandis qu’un assassin notoire et accessoirement un trafiquant d’organe,« thaci » etait nomme a la direction de kossovo’
                          Comme on l’a fait en libye ou on a bafoue la resolution de l’onu qui ne prevoyait absolument pas que l’on se mette au service d’une faction contre l’autre
                          Vous defendez l’indefendable le plus « degueulasse » etant que vous le savez

                        • tonimarus45 24 juillet 2016 12:45

                          @Olivier Perriet— C’est bien d’avoir lus les merdias aux ordres de 2003 a 2013.C’est sur que vous saviez grace a eux la «  »«  »« verite »«  »«  »


                        • tonimarus45 24 juillet 2016 12:47

                          @tonimarus45—et j’ajouterais «  »« merdias »" qui nous disaient que l’arme française n’etait pas parti prenante dans cette affaire


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 2016 21:55

                          @tonimarus45

                          Que ce soit Ouattara, Gbagbo, Guei avant eu, il y a eu une suite ininterrompue de politiciens mal élus et contestés c’est un fait.

                          Quant à traduire Gbagbo devant le CPI c’est à mon avis une grosse bêtise.
                          Sur ce je vous laisse à vos insultes


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 2016 22:02

                          @swapof72
                          « alors restez devant votre poste tv et appréciez votre canapé ... »

                          c’est ce que vous même avez fait pendant 40 ans ?
                          Ne prêtez pas aux autres vos naïvetés svp

                          C’est quoi les infos venant de France en 2000 ? Le grand complot pour faire quoi ?
                          Alors que le Français de base il s’en fiche de la Côte d’Ivoire, et c’est bien normal...


                        • alain-aaae (---.---.120.132) 21 juillet 2016 14:44

                          excellent article mais dont vous informez les lecteurs mais a cela il faut ajouter HOLLANDE et BOLLORE qui ne se géne pas a suivre les faits de sarko et les mémes dans les pas de sarko.j étais au courant depuis bien longtemps car non seulement il avait l accord de son beau pére de l amérique mais aussi l accord de certains européens.


                          • Verdi Verdi 21 juillet 2016 16:13

                            @alain-aaae

                            Non je n’oublie pas l’emprise de Bolloré sur l’Afrique subsaharienne en particulier, et vous avez parfaitement raison de l’évoquer. Mais cela ne faisait pas partie du thème de mon article. Bolloré mérite à lui seul une enquête qui se révélera particulièrement éclairante sur les causes du malaise des Africains, embourbés dans une corruption endémique, à l’origine de laquelle se trouve, parmi d’autres, le milliardaire breton.
                            Je n’oublie pas non plus Hollande qui a mis ses pas dans les pas du fou furieux, vous avez, là encore, raison de le souligner. Cela mérite également un article.

                          • izarn izarn 24 juillet 2016 19:00

                            @Verdi
                            Non, ca mériterait un inlcusion systématique dans un tel article, car le sujet est le meme !
                            Hollande sans Sarkosy, et Sarkosy sans Bolloré, ça n’a pas de sens, ou c’est de la désinformation.


                          • microf 21 juillet 2016 15:00

                            C´est le peuple Francais qui va décider qui sera son prochain Président, s´ils veulent que c´est lui eh bien ce sera lui et ils n´auront qu´á porter cette responsabilité.
                            Quand á moi j´aimerai qu´il soit élu, ceci afin d´ajouter encore le désordre en France car la France a besoin d´une Revolution, après cette Revolution, elle pourra s´en sortir.
                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires