• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cumul d’activité : l’APHP contrôle les intérimaires

Cumul d’activité : l’APHP contrôle les intérimaires

L’AP-HP a demandé à toutes les sociétés d’interim de lui communiquer le nom des personnes qu’elles emploient, afin d’identifier les agents AP-HP qui font des missions en plus de leur travail.

"Beaucoup de jeunes infirmières font un peu d’intérim pour arrondir les fins de mois, vu le coût des loyers à Paris. Ce n’est pas du travail au noir, elles payent des charges sociales et des impôts sur ces missions. Le vrai problème, c’est le montant des salaires, personne ne travaille en plus pour le plaisir", déclare Thierry Amouroux, le Secrétaire Général du SNPI CFE-CGC, Syndicat National des Professionnels Infirmiers.

"Mais au bout de quelques années, les soignants sont trop usés par la pénibilité pour cela (20% des infirmières et 30% des aides-soignantes partent en retraite avec un taux d’invalidité). A moins d’un divorce ou du chômage du conjoint, qui laisse l’alternative entre l’intérim ou le surendettement".

"Peut on sanctionner un agent dans ces conditions ? A qui porte-t-il tort, sinon à lui même, sachant que l’espérance de vie d’une infirmière pensionnée CNRACL (caisse de retraite des hospitaliers) est de 78 ans au lieu de 85 ans pour les femmes : à l’âge de la retraite, une infirmière a en moyenne 7 ans d’espérance de vie en moins par rapport à la moyenne des femmes en France."

A l’occasion d’un contrôle effectué auprès d’une société d’intérim, l’inspection du travail a fait part d’une suspicion de nombreuses violations des articles du code du travail sur l’intérim au cours du premier semestre 2015 concernant l’AP-HP, qui en est cliente.

L’AP-HP, qui emploie près de 100.000 personnes, fait appel à des missions d’intérim à hauteur de 600.000 heures chaque année. Ces missions d’intérim sont réparties entre plusieurs sociétés titulaires de marchés avec l’AP-HP.

Dans un communiqué du 22.12.15, l’AP-HP indique avoir demandé à toutes les sociétés d’intérim prestataires de l’AP-HP, « la liste des agents intérimaires ayant exercé en son sein depuis 2012 pour la comparer à la liste de ses effectifs. Ce contrôle permettra de vérifier qu’il n’y a pas d’agent de l’AP-HP qui pourrait être envoyé comme intérimaire en mission à l’AP-HP et qui n’aurait pas déclaré sa situation auprès de la société d’intérim. (…) Dans le passé, quelques infractions ont été relevées et ont systématiquement fait l’objet de poursuites disciplinaires »

Si l’objectif est de poursuivre les agents AP-HP qui font des missions d’intérim, l’AP-HP se trompe de coupables. C’est la faiblesse des salaires en début de carrière qui est la cause à traiter (1500 euros pour une profession à Bac +3, avec de grandes responsabilités, et de réelles contraintes comme le travail de nuit, et effectuer un WE sur 2 toute sa vie professionnelle).

Selon le journal l’Opinion, l’enquête menée par l’inspection du Travail révèle que près de 5 300 contrats d’intérim commandités par l’AP-HP entre le 1er janvier et le 31 août 2015 seraient non conformes au droit du travail. Absence ou imprécision de motifs d’embauches, des noms et des qualifications des salariés absents, non-respect de la durée légale du travail, inégalités salariales de traitement… Les griefs d’illégalité sont nombreux et pourraient coûter cher à l’institution publique. Car les centaines d’intérimaires concernés seraient en droit de porter l’affaire devant les tribunaux pour réclamer des dommages et intérêts.

http://www.aphp.fr/contenu/actions-mises-en-oeuvre-par-lap-hp-suite-un-controle-dune-societe-dinterim


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 23 décembre 2015 23:34

    Aujourd’hui où l’AP-HP est attaquée par le gouvernement qui veut lui retirer de l’argent pour son fonctionnement, ce syndicat tombe à pic pour l’attaquer de concert avec le gouvernement. C’est élégant. On ne se demandera pas si ce syndicat n’est pas téléguidé par le gouvernement, ce serait trop bas.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 décembre 2015 10:03


      ET LES ELUS NATIONAUX CUMULARDS LA FRANCE LES CONTROLE QUAND ????

       jamais ils jouent et magouillent dans les memes marigots : exemple serge dassault senateur a 60000 EUROS MOIS ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;;sans les rafales

      et WAUQUIEZ LE ROI DU CUMUL ce qui est triste c’est que ces crapules peuvent finir « présidents » ( sarko-bismuth )


      • Garibaldi2 24 décembre 2015 14:07

        Bonjour,

        Il serait bon de nous expliquer en quoi il y aurait un problème juridique à ce que des personnels titulaires de l’APHP puissent également faire des missions d’intérim. Est-ce à dire que ces personnels sont soumis au code de la sécurité sociale (interdiction d’un autre employeur), quels sont ces ’’articles du code du travail sur l’intérim’’ ? Merci.


        • Garibaldi2 24 décembre 2015 14:13

          Interdiction du cumul d’emplois pour les fonctionnaires ? Dépassement de la durée maximale du travail (44 ou 48h/hebdo), ...


        • alain_àààé 24 décembre 2015 16:26

          il est interdit de cumulés 2 emplois quand au salaire tous les fonctionnaires passent par las en temps que cégétiste je ne suis pas d accord c est prendre un emploi a un autre chomeur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès