• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dans le slip de Sarkozy on trouve les crétins du Web

Dans le slip de Sarkozy on trouve les crétins du Web

Ce court billet porte sur un sujet dont je voulais vous entretenir depuis un bon moment. Après avoir lu un commentaire sur mon dernier article, je me suis dit que l’occasion était excellente pour évoquer cette sorte de crétinisation ambiante se propageant sur le Net et comme cet outil de communication ne fait que refléter les travers de nos sociétés, on pourra juste tracer quelques corrélations mettant en avant les phénomènes de crétinisation et d’infantilisation qui ne sont pas l’apanage de l’Internet, loin s’en faut.

Pas plus tard que ce 4 octobre 2016, je publiais un article sur le Nobel de physique avec des données scientifiques précises explicitées par mes soins afin de trancher avec toutes les brèves médiatiques produites par des stagiaires qui recopient les canaux officiels. Si j’ai rédigé cet article, c’est parce que j’évolue avec aisance dans les sciences et que moyennant quelques efforts intellectuels fort limités, je peux prendre un certain plaisir à partager mes savoirs et informer les gens de choses savantes qui se passent dans le monde. En retour, je n’attends rien mais j’espère quelques commentaires sur le thème développé et qui sait, quelques informations sur le sujet me permettant d’augmenter mes savoirs. J’avoue ma déception après une bonne dizaine de commentaires, la plupart hors sujet et le dernier que je vous livre tel quel.

« des travaux sur l’étrange matière..... il a analysé le cerveau de sarko ou son slip ? »

Ah putain, le slip de Sarko, tu vois ça, tu l’imagines, tu le sens, tu le renifles et tu files vers l’extase métonymique ! S’exclamerait Fabrice Luchini qui tenterait d’en donner une interprétation toute célinienne. J’ai parlé de travaux sur l’étrange matière avec sa topologie, ses phénomènes quantiques, ses mathématiques, et voilà qu’un énergumène jailli dont on ne sait quel cloaque du Web ramène des décennies de recherche couronnées par un Nobel au slip de Sarkozy. Bon, on a l’impression d’une cours d’école. Au final, je me suis dit que ce n’était pas la peine d’en rajouter et j’ai zappé le Nobel de chimie sur lequel j’aurais eu aussi des choses intéressantes à dire. Je comprends ce qui peut se passer dans les salles de classe avec ces mêmes gugusses incapables de s’instruire et perturbant le cours si bien que le professeur consacre la moitié de son temps à faire régner l’ordre pour transmettre sereinement son savoir. Le slip de Sarkozy ne traduit pas un trait d’ironie ou d’humour et s’inscrit dans l’évolution de cette société humoristique décrite par Lipovetski et dans laquelle il est devenu indispensable de ricaner, comme le font tous ces énergumènes médiatiques, de Charline sur France Inter aux chroniqueurs de C à vous, de Ruquier à Hanouna et j’en passe. On ne sait d’où vient la crétinisation de la société mais on sait qui la propage. Faut ricaner, telle est la devise du gugusse que l’éducation a placé au centre du système éducatif.

En « bon chrétien » que je ne suis pas, je dirai à mon Père à propos des crétins, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils disent ! Ni ce qu’ils font car au bout d’un moment, cette bêtise lasse et les plus aguerri des passionnés de culture et d’intelligence finissent pas décamper. Déjà Sénèque en connaissait sur ce sujet, lui qui pensait que faute d’enthousiasme et de fréquentation dans ses cours, il n’enseignerait plus. Le retour est important, surtout quand on veut partager et qu’on transmet des choses sans être rémunéré, pour le plaisir d’échanger. Ce plaisir, je l’ai perdu au fil du temps, en lisant la masse de commentaires souvent stupides, parfois méchants, avec des attaques gratuites et infondées sur des thèmes qui ne s’y prêtent vraiment pas, comme le moindre billet sur la physique ou la biologie. Ces gens sont tellement stupides qu’ils n’ont même pas conscience de jouer le même jeu que Daesh en s’attaquant à l’intelligence. La France se détruit à petit feu avec les attitudes des Français.

Ce plaisir, je l’ai gardé et il s’est renforcé mais dans un autre lieu, celui des cafés philo que j’anime. Chaque semaine, j’en vois qui reviennent et même quelques-uns sont devenus des amis. Les mines souriantes, l’humour diffusé, l’intérêt pour la discussion et le partage d’idées et les gens satisfait des deux heures passées à converser ensemble, la bienveillance en commun. Pourquoi ne trouve-t-on pas cette atmosphère sur le Net ? Je vous laisse y réfléchir.

Il y a deux choses infinies, le cosmos et la bêtise humaine condensée dans le slip de Sarkozy mais pour le cosmos, je ne suis pas encore certain !

lien vers le slip de Sarkozy

http://www.agoravox.fr/commentaire4692249

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • fred.foyn 7 octobre 2016 09:34

    Entre le slip de Sarkozy et les Nobel de la paix, il n’y a pas une grande différence..Heureusement que les scientifiques rehaussent le niveau...c’est mon sentiment !


    • raymond 9 octobre 2016 19:08

      @fred.foyn
      il doit être content Mr Dugué, il en a attrapé un vrai de vrai.....


    • Verdi Verdi 7 octobre 2016 10:04

      Le temps des crétins... j’ai commis un modeste essai sur le sujet, après l’avènement du chantre de la crétinerie : Sarkozy. 

      Je partage votre lassitude. Sachez cependant que beaucoup, dont moi, qui ne suis pas un scientifique, lisent et s’abstiennent de commenter vos excellents articles, pour la raison que vous développez : éviter la confrontation avec le crétinisme ambiant qui s’exprime à travers la connerie crasse de trolls, lesquels interviennent à tort et à travers pour la satisfaction de leur petit ego d’idiot. 

      • Hecetuye howahkan howahkan 7 octobre 2016 10:26

        @Verdi

        salut, une question le troll ne serait il pas majoritairement des employés du « mondialisme apatride ».. ? à la défense sur tous les fronts ..

        c’est mon sentiment...ce qui fait que soit il n’est pas là et la discussion se fait, soit il est là et le sujet est combattu par l’empire...donc très important pour les peuples...

        donc le troll est soit absent soit un très bon indicateur de vérité..

        on peut le voir comme cela, il est donc utile..

         ??


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 7 octobre 2016 10:20
        un crétin dans un slip xxxxxxxxl de crétin c’est normal c ’est pour que des fruits volés peuvent faire croire a des« COJONES »

        lui n’en a pas c’est toujours ses subordonnés qui trinquent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • Hecetuye howahkan howahkan 7 octobre 2016 10:21

          Salut et merci..

          mon, fils aîné me disait un bon mot hier..il se rappelait du lâché de « salopes » de Bigard, le sketch bien sur..et il rajoutât avec Sarkozy c’est le lâché de crétins...

          CQFD..


          • JL JL 7 octobre 2016 10:49

            Mère des gens sans inquiétude

            Mère de ceux que l’on dit forts
            Mère des saintes habitudes
            Princesse des gens sans remords
            Salut à toi dame bêtise
             
            Mais dis-le moi comment fais-tu
             
            Pour avoir tant d’amants
            Et tant de fiancés
             
            et
             
            Pour qu’il puisse m’arriver
            De croiser certains soirs
            Ton regard familier
            Au fond de mon miroir.
             



            • scorpion scorpion 7 octobre 2016 10:53

              Quelle modestie de la part du Sieur Dugué qui, évoluant avec aisance dans les milieux scientifiques et moyennant quelques efforts intellectuels fort limités de sa part, prend un certain plaisir à partager ses savoirs et informer les gens de choses savantes qui se passent dans le monde. Encore et mille fois merci votre splendeur de tant d’abnégation intellectuelle afin de vous rabaisser au modeste niveau neuronale qui est le notre. Cependant, pensez à élargir les portes de votre demeure pour que votre tête n’y reste point bloquée et, concernant les bottes, je vous les conseille avec une large ouverture afin que vos chevilles y respirent et n’en soient point gênées dans leur développement.


              • Hecetuye howahkan howahkan 7 octobre 2016 11:02

                @scorpion

                salut

                la plus haute valeur de la critique et sa vraie profonde utilité majeure consiste à la retourner vers soi...

                appendre cela tu dois !.......

                 smiley


              • JL JL 7 octobre 2016 11:13

                @howahkan
                 

                 Bingo !

              • scorpion scorpion 7 octobre 2016 11:41

                @howahkan
                Certes cher ami, je cultive l’autocritique sans aucun problème d’autant plus facilement que je n’ai pas l’incroyable prétention du Sieur Dugué qui est celle d’éduquer et d’enseigner ses contemporains avec toute la modestie qu’il affiche dans ses commentaires. Mais peut-être que l’autosatisfaction exprimée par l’auteur s’appuyant sur le rabaissement du prétendu lecteur au faible QI ne vous dérange pas…


              • JL JL 7 octobre 2016 11:54

                @scorpion
                 

                 je ne vous savais pas visé par la remarque d’howahkan ; je pensais qu’elle s’adressait à Dugué, dans la foulée de mon propre commentaire, c’est pourquoi j’ai dit bingo.

              • Hecetuye howahkan howahkan 7 octobre 2016 14:25

                @scorpion

                salut cher ami..oui OK...
                Pour être plus complet de mon point de vue relatif donc

                il y a un monde entre celui qui sait des choses par expériences factuelles donc réelles et les dit pour partager car c’est dans la nature des choses ce qui peut paraître prétentieux car dire les faits perçus demande d’être didactique et assez dirigiste du genre : écoutez j’ai cela à dire...et de ne pas nécessairement répondre à la critique si celle ci est juste un exercice intellectuel pour passer ses nerfs sur le dos des autres ..

                et celui qui ne sait rien de factuel , mais le dit avec certitudes et arrogances...pour le jeu d’hypertrophie du « moi je »

                B. Dugué aborde des sujets qui me dépasse donc je ne sais pas....

                mais bon j’apprécie plutôt le personnage..torturé par ce monde, ce qui est pour moi déjà un bon signe..

                salutations


              • laertes laertes 7 octobre 2016 15:39

                @howahkan « mais bon j’apprécie plutôt le personnage..torturé par ce monde, ce qui est pour moi déjà un bon signe.. » désolé mais pour moi ce serait plutôt un mauvais signe et en cela je suis d’accord avec Scorpion. Monsieur Dugué parle avec raison et pertinence du « ricanement » qui se généralise mais........................désolé car quand monsieur Dugué dit : " je publiais un article sur le Nobel de physique avec des données scientifiques précises explicitées par mes soins afin de trancher avec toutes les brèves médiatiques...................parce que j’évolue avec aisance dans les sciences et que moyennant quelques efforts intellectuels fort limités.............. j’ai zappé le Nobel de chimie sur lequel j’aurais eu aussi des choses intéressantes à dire............le professeur consacre la moitié de son temps à faire régner l’ordre pour transmettre sereinement son savoir...........je dirai à mon Père à propos des crétins, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils disent (admirer au passage la référence christique) etc." il ne mérite que le ricanement ............... ce qui ne peut provoquer que la torture chez quelqu’un avec un sentiment de soi aussi ............risible.


              • Etbendidon 7 octobre 2016 18:18

                @scorpion
                 smiley
                j’ai aussi répondu


              • Hecetuye howahkan howahkan 8 octobre 2016 09:08

                @laertes

                salut..pour moi

                désolé mais une personne qui n’est pas torturé par ce monde criminel et dément à un sérieux problème avec le réel...

                c’est d’ailleurs ente autre à cause d’une telle cécité toujours volontaire par peur du fait de vivre , la vie qui est tout sauf fixe, que rien ne change encore profondément,comment changer ce que je refuse de voir ?? impossible..

                 smiley...salutations..


              • Leonard Leonard 7 octobre 2016 10:53

                Bonjour Bernard,

                C’est malheureusement internet, l’avènement du bon, comme du mauvais.

                Avec beaucoup de trolls, de schizophrène et surtout ce précieux écran qui décomplexe le langage de beaucoup.

                Quand à la technicité de certains de vos articles, daignez avoir l’amabilité de penser que si la science est votre, elle n’est pas forcément notre. Tout comme l’a souligné Verdi, nous nous abstenons de commenter ce qui nous ne comprenons pas totalement.

                Votre plume est belle mais je vous soupçonne d’avoir mal plagiée la dernière phrase, en la salissant de politoc ;)


                • berry 7 octobre 2016 20:54

                  @Leonard
                  Si nous ne comprenons pas les articles de Bernard Dugué, c’est peut-être aussi parce qu’il n’y a rien à comprendre.
                  Tout cela n’est peut-être que du baratin pseudo-scientifique, du pipeau pour amuser la galerie.
                   
                  Ca me fait penser aux articles de Science et Vie sur le big bang ou sur la théorie des cordes, qui font rêver les adolescents.
                  Vous n’avez rien compris à la fin de l’article ?
                  Vous inquiétez pas, c’est normal.


                • astus astus 7 octobre 2016 11:38

                  Bonjour Bernard,

                  « Internet, c’est la Kommandantur du monde ultra-libéral. C’est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. » (...)« La plupart des forums sont les chiottes de la pensée où s’exprime une sorte de gastroentérite intellectuelle. Il y a plein de matière débondée, on y va tout le temps, ça répond sans doute à un besoin des viscères cérébrales, et on clique comme on tire la chasse. » (Philippe Val)

                  Amicalement. C.


                  • Et hop ! Et hop ! 7 octobre 2016 12:08

                    @astus : Mais Philippe Val est un ultra-libéral, et pour filer sa métaphore godwinesque, je dirais qu’il est un obengrup-fürher de la propagande libérale-libertaire.


                  • Hecetuye howahkan howahkan 8 octobre 2016 09:11

                    @Et hop !

                    exact... smiley


                  • astus astus 7 octobre 2016 13:33

                    Bonjour Et hop

                    Je ne fais pas ici l’apologie de ce monsieur qui me semble plus connu pour son autoritarisme que pour son ultra libéralisme, mais ce n’est pas le sujet. Le sujet de ce billet est de comprendre pourquoi des réunions régulières portées par un thème et une animation, comme dans un café philo par exemple, peuvent susciter l’écoute, la bienveillance, voire l’amitié, et pourquoi les forums sur internet, dont hélas si souvent sur AgoraVox, peuvent se transformer en « chiottes de la pensée » avec des gens qui écrivent plusieurs milliers de réactions inutiles et souvent haineuses sans pouvoir écrire le moindre article pertinent.
                    Vous avez une idée là-dessus ?

                    • Albert123 7 octobre 2016 14:49
                       « Pourquoi ne trouve-t-on pas cette atmosphère sur le Net ? »

                      celles de l’entre soi et des gens qui pensent la même chose pour être surs de ne pas froisser leur propre égo.

                      Internet à justement cette énorme qualité, celle de mettre en rapport des individus aux opinions divergents.

                      l’autre intérêt était justement la fin du politiquement correct amorcé sur internet et mis à mal par les petits puritains qui ont remplacés le contre argumentaire par l’insulte, 

                      le fait que vous supportiez mal la critique et que vous préféreriez vous retrouvez avec des gens qui boivent vos paroles sans jamais les remettre en question est votre seul problème.

                      mais rassurez vous on peut facilement observer les armées de topeurs et de nazeurs de commentaires, si désireux de javelliser les forum de discussions qui transformeront internet en café philo douceret où l’on pense tous pareil pour ne pas froisser les narcisses un peu trop fragiles.



                      • ELAA 7 octobre 2016 14:50

                        Bonjour,


                        pardonnez-moi, mais il me semble qu’il y a peut-être un élément qui vous échappe.

                        Vous parlez de sciences dures, donc de sujets par définition difficilement intelligibles, par le biais du texte qui plus est (qui n’est pas forcément le media le plus accessible de nos jours).
                        Face à l’incompréhension, l’humain a tendance à ressentir une angoisse qu’il exorcise par le dénigrement, la blague voire la moquerie violente. Il me paraît évident que l’anonymat d’internet permet d’exacerber encore cette réactivité qui n’est probablement que de l’auto-défense (enfin, je le pense, je n’ai aucune preuve).

                        Oui mais voilà : en tant que vulgarisateur (dans le sens le plus noble du terme, celui qui transmet au public non expert), la connaissance est une chose, la pédagogie en est une autre. Et c’est exactement le problème avec l’Education Nationale : la transmission « en dure » de connaissances, de façon magistrale, le prof face aux élèves passifs est contreproductive. Et cela a été prouvé expérimentalement : c’est la façon d’enseigner qui est mauvaise. 

                        D’autres vulgarisateurs parviennent justement à rendre accessibles des sujets qui peuvent faire peur ou paraître ennuyeux, c’est le cas de l’excellent MicMath  : il explique de façon ludique les mathématiques. Il a en moyenne 150 000 vues, les commentaires qu’il reçoit viennent pour la majorité de jeunes et sont plus que chaleureux et reconnaissants. Evidemment, l’audio-visuel est bien plus pédagogique qu’un texte, même illustré (une image vaut mille mots...) : il fait surtout moins « sérieux ».

                        En fait, si l’on se reporte aux dernières découvertes en sciences cognitives, on comprend bien que la nature a mis au point un processus hyper efficace pour apprendre : le jeu. C’est par le jeu que l’on apprend le mieux, que l’on comprend le mieux. Il y a quelques règles de base à respecter pour que n’importe quel enfant se sente investi dans son éducation (de façon active, contrairement à ce qui se fait encore de nos jours, des élèves passifs, cloués à des chaises toute la journée). Plus il sera investi tôt, moins la connaissance lui fera peur et moins il se sentira exclu du savoir.

                        Avoir la connaissance et avoir la pédagogie, ce sont deux choses différentes. Vous aimez parler de vos connaissances, et il est probable qu’un public restreint est à même de comprendre vos textes. Les autres se sentent exclus, comme ils peuvent se sentir exclus à l’école ou ailleurs. Sont-ils plus « bêtes » ? Ou bien ont-ils un mode de fonctionnement intellectuel différent ? Ont-ils été, dès l’école, méprisés et habitués à « être exclus »... Certaines séries tv font-elles l’éloge de l’imbécilité ? (Ça oui). Ce qui est sûr, c’est que le rôle (si noble) du vulgarisateur est de toucher le public le plus large. 

                        Donc, peut-être que la méthode n’est pas la bonne pour aller à la rencontre de l’autre.

                        Ou peut-être que le fait de toucher « the happy few » vous suffira ? Pourquoi pas, après tout. 

                        • François Vesin François Vesin 7 octobre 2016 15:55

                          « La France se détruit à petit feu avec les attitudes des Français ».


                          Si vous en étiez convaincu, il y a longtemps
                          que vous auriez renoncé à partager gratuitement 
                          vos connaissances et vos réflexions.

                          Une France s’effondre sous nos yeux : celle des inutiles,
                          majoritairement politiciens, commentateurs, « coachers »
                          de toutes les lucratives insignifiances et des pires trahisons, etc.« 
                          Cette France aujourd’hui détient le pouvoir et ne compte 
                          pas en être dépossédée avant longtemps.

                          Une autre France agit : celle qui crée, celle qui partage,
                          celle qui éduque, etc...celle qui n’attend rien, ni le grand soir,
                          ni les lendemains qui chantent et qui fait ce qu’elle doit.
                          Cette France là est »éternelle" parce qu’elle se gouverne
                          elle-même, loin des fausses idoles, des gourous et des
                          personnages providentiels autoproclamés. 


                          • SamAgora95 SamAgora95 7 octobre 2016 16:35

                            Si ça se trouve le prix Nobel est à l’origine du commentaire sur le slip de sarko, histoire de détendre l’atmosphère ! les scientifiques aussi ont le droit de déconner.


                            Attention ne traitez pas le clown sur la photo de crétin, c’est quelqu’un d’important en science.

                            • gaijin gaijin 7 octobre 2016 17:46

                              " On ne sait d’où vient la crétinisation de la société mais on sait qui la propage. Faut ricaner, telle est la devise du gugusse que l’éducation a placé au centre du système éducatif. "
                              n’en déplaise a ceux qui voient la de l’arrogance ( et peu importe que ça en soit ou pas ) c’est un simple constat
                              une vision de notre futur ( le premier quart d’heure suffit ) :

                              http://streamcomplet.com/idiocracy/


                              • Albert123 7 octobre 2016 18:14

                                @gaijin

                                si vous pensez que le monde décrit dans idiocracy est un absolu vous vous méprenez, ce n’est qu’une étape déjà franchie par ailleurs.

                                le but ultime n’est pas d’abrutir les gens mais de faire adhérer les masses à des choses qu’un individu pleinement doté de son sens critique n’accepterait tout simplement jamais. 

                                Pourquoi croyez vous que l’on nous incite quotidiennement à l’ouverture, au relativisme et à une tolérance telle qu’elle devient pathologique et surtout contraire à la défense de ses propres intérêts ?

                                il faut que tout soit doux, souple, sans relief, effacé, indistinct et donc sans le moindre intérêt.

                                et cela voyez vous c’est encore bien pire que les masses abruties d’idiocracy qui finissent malgré tout par s’en sortir.

                                avec des individus qui ne se respectent plus eux même et qui ont une charité désordonnée je n’attend plus grand chose.








                              • gaijin gaijin 7 octobre 2016 19:43

                                @Albert123
                                oui bien sur il ne s’agit pas d’un simple abrutissement mais d’une volonté de détruire tout ce sur quoi l’individu peut se construire ....l’objectif étant l’uniformisation absolue et la servilité totale


                              • Hecetuye howahkan howahkan 8 octobre 2016 09:01

                                @gaijin

                                certes mais l’expérience n’a strictement aucune idée sur quoi cela peut déboucher car ici on n’est pas dans 1+1=2, le maître est si bête que il croit tout dominer...alors que de lui même il ne sait déjà rien du tout..

                                schuss...


                              • SamAgora95 SamAgora95 8 octobre 2016 14:36

                                @Albert123

                                Quand je vois ça :


                                Je me dis que le film idiocracy à touché en plein mille, nous sommes dedans sans aucun doute.

                              • gaijin gaijin 9 octobre 2016 11:24

                                @howahkan
                                oui l’illusion de la toute puissance qui croit toujours que détruire signifie controler ......
                                ( age mental env 5 ans .....)


                              • Etbendidon 7 octobre 2016 18:15

                                Mairde, j’ai cru que c’était un nartic rigolo pour une fois sur AV (ça changerait)
                                 smiley
                                Autrement c’est le juste renvoi d’ascenseur
                                Si l’auteur comme ses comparses (par exemple comme le m’as tu vu de la Loire) cessaient de considérer AGORAVOX comme leur propriété en inondant ce site de leurs articles (le plus souvent sans interet) et en oubliant pas de censurer les articles qui leurs déplaisent (souvent humoristiques, un mot tabou sur ce site de plus en plus gonflant) ce genre de chose diinuerait
                                ^^
                                L’arroseur arrosé, la poule et l’oeuf et le slip tout mouillé de sarko
                                 smiley


                                • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2016 17:38

                                  @Etbendidon
                                  Si c’est cela que vous désirez « Echappement libre » devrait vous satisfaire... écrit un 1er avril. 

                                  A la base un problème scientifique de physiologie, bien entendu. smiley

                                • biquet biquet 7 octobre 2016 18:33

                                  On ne pourra sauver le monde par la science. Un con est un con, malgré l’altruisme d’un scientifique qui essaye de lui apprendre quelque chose. Il faut rester modeste et ne pas chercher à instruire autrui, tout le monde va à l’école et on a le cerveau plein de ce qu’on a appris ; il faut tout balancer pour faire son chemin selon son propre libre arbitre.


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 7 octobre 2016 19:06

                                    Bonjour Bernard,  J’ai en effet lu ce commentaire.  

                                    J’ai hésité entre répondre de manière encore plus humo-ris-tic-toc pour le contrer et l’ignorer.  J’ai choisi la 2ème option.  
                                    J’aime l’humour et j’ai un seul reproche à attribuer à la science, c’est qu’elle se prend trop au sérieux. 
                                    J’ai écrit quelques articles scientifiques en y ajoutant un touche d’humour en finale.  
                                    Pourquoi ?  
                                    Ils n’ont pas compris (ou trop bien compris) que par l’humour on s’attire des partisans et des fidèles.   
                                    Ses membres se veulent faire partie de l’élite.
                                    Au sujet de ce commentaire...
                                    J’ai remarqué une chose spécifique aux Français : tout est bon pour rapprocher n’importe quoi et n’importe comment à la politique.
                                    Tous parlant soit de la gauche ou de la droite en ne comprenant pas que l’un a besoin de l’autre pour qu’un pays se redresse. On danse sur un pied et puis sur un autre.
                                    Le milieu, on ne reconnait pas....
                                    La situation de la France actuelle n’est pas à chercher plus loin.
                                    La proportionnelle n’est pas si mauvaise, même si elle est plus lente. 

                                    • Taverne Taverne 7 octobre 2016 19:16

                                      Un cri du coeur qui résonne juste !

                                      On dirait que la hyène d’Olivier Fogiel s’est démultipliée partout sur les plateaux de télé et sur Internet. Des ricaneurs idiots qui veulent anéantir tout effort de pensée et même le partage de la connaissance. Tout autant que dans les émissions qui ne respectent plus les invités, aussi prestigieux, compétents et talentueux soient-ils. Il y a désormais toute une faune : aux hyènes se sont ajoutées les vautours, les mouettes rieuses et des animateurs ou éditorialistes agressifs jusqu’à l’injure (Bourdin, Zemmour...).

                                      Dénigrer toute pensée, avoir raison de toute bonne volonté, avilir les idées, salir, ricaner, se moquer de leurs auteurs, c’est devenu le mode de paraître dominant. Tous ces pauvres types commettent des dégâts : comme les enfants regardent et s’inspirent de ce que font les grands, ils en feront le monde de demain. Déjà maintenant, ils se lâchent sur la toile sur leurs maîtres et professeurs. « C’est bien normal, c’est comme ça qu’il faut être ! »

                                      Personnellement, j’ai renoncé à la publication d’un article, - la suite sur ma thèse sur l’origine de l’intelligence humaine - en raison des commentaires de mépris et de rejet de l’effort de penser.


                                      • Taverne Taverne 7 octobre 2016 19:36

                                        De toute façon écrire un article sur l’intelligence dans un lieu où grouillent les ennemis de l’intelligence, cela n’avait pas trop de sens. Le café philo, oui c’est une solution et les personnes ne peuvent pas se cacher : elles sont obligées d’assumer ce qu’elles disent. Ce qui n’est pas du tout le cas sur Internet.


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 7 octobre 2016 20:07

                                        @Taverne,Salut Paul,


                                        L’auteur, qui est-il ? Comment se définit-il ? zygzornifle : je suis parti de rien et il m’en reste encore....Si ce n’est pas clair, dis-le moi.
                                        Bizarre qu’il ne vienne pas commenter cet article...
                                        Qui écrit en général les commentaires aux articles d’Avox ?Des jeunes, le plus souvent chômeurs (je ne les juge pas, je constate,c’est tout)Des retraités ...Je me souviens que tu avais écrit un billet, il y a longtemps, sur la fréquentation d’Avox. 

                                      • François Vesin François Vesin 7 octobre 2016 20:18

                                        @Taverne
                                        « De toute façon écrire un article sur l’intelligence dans un lieu où grouillent les ennemis de l’intelligence, cela n’avait pas trop de sens. »


                                        Cessez d’être gouverné par vos préjugés et,
                                        faites nous le cadeau qu’apprécient les « amis » de l’intelligence !

                                        Par ailleurs, au café philo,(qui ressemble à AV sans les masques)
                                         je préfère l’Université Populaire qui permet tout à la fois d’écouter 
                                        une proposition et ensuite d’en questionner l’auteur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès