• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dans mon pays, la Belgique

Dans mon pays, la Belgique

Dans mon pays, la Belgique, il y a ceux qui se demandent : « Comment améliorer le vivre ensemble ? » et ceux qui se demandent : « Comment imposer ma vision du vivre ensemble ? »

En fonction de votre choix, vous serez soit minoritaires, soit majoritaires. En d'autres termes, vous serez soit dominés et votre vision du monde sera marginalisée, ostracisée et considérée comme extrême car non conforme à la doxa dominante, soit dominants, et quoiqu'on vous dise, vous aurez toujours le sentiment réconfortant de contribuer à une cause juste, car partagée par le plus grand nombre.

Notons cependant qu'à aucun moment, on ne répond à la question posée par les minoritaires, à savoir : "Comment améliorer le vivre ensemble ? ", si ce n'est par la dialectique suivante : "La seule manière d'améliorer le vivre ensemble est de vivre tous pareils, de s'habiller tous pareils, de manger tous pareils, de penser tous pareils". Qu'a-t-on fait de la liberté ? Qu'a-t-on fait du libre-arbitre ? Qu'a-t-on fait de la dignité ? Lorsque ces concepts fondamentaux sont énoncés mais qu'ils ne sont pas appliqués, ou qu'ils le sont de manière exclusive, ils perdent tout leur sens. Tuer un homme au nom de la dignité humaine est indigne, n'est-ce pas ?

Comment parvient-on à légitimer un discours d'exclusion en prônant des valeurs de respect, d'ouverture et de partage ? Notre société est malade, et les médecins qui sont à son chevet sont des charlatans. Lorsqu'il s'en aperçoit, notre malade quitte l'hôpital dans lequel on l'a enfermé. Et c'est là que parfois, d'autres charlatans pointent leur nez et tentent de récupérer notre malade en quête de traitements. Mais ces derniers, bien qu'opposés aux charlatans officiels, ont des objectifs de même nature : la domination et le lucre. La morale de cette petite histoire est évidente : le seul recours pour notre malade est d'apprendre à se soigner par lui-même.

Bonne fête de l'Aïd à tous les musulmans de Belgique.

Par Badi Baltazar, pour Le Grand Ecart.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Constant danslayreur 20 août 2012 10:39

    Cafard ?
    Enchanté, Hadj Zamed alias Constant Danslayreur... 

    Puisque je vous ai sous la semelle, il y a une question qui me taraude depuis un moment... mettons qu`un cloporte qui colporterait partout son trop plein d`immondices personnels et intrinsèques, en arrive un jour à porter sur l`espèce humaine un certain regard des plus affectueux au point de considérer qu`elle porterait en elle, les mêmes gênes que lui, qui se chargera de le mettre à la porte de la raison en lui portant une estocade ferme mais juste, par l`entremise d`un apport décisif portant sur des vérités scientifiques établies, voulant en substance que les gênes d`Asinus Rex ne comportent décidément rien de commun avec ceux des bipèdes et que les seuls copains qu`il risque jamais  d`avoir  en dehors des porte-flingues de la municipalité napolitaine, sont les cerbères aux portes de l`enfer  … à ne pas confondre avec les berbères travaillant la mine déconfite, à la mine de minerai de fer sise Pierre Laffite ?


  • sylvie 20 août 2012 11:40

    Bonjour Constant, ce genre d’individu durae.leges.sed.leges malheureusement revenu de vacances n’est pas intéressant, il diffuse son fiel dans des « paraboles » fielleuses, mais bon c’est tout, comme il le dit lui-même le chien aboie la caravane passe, ce qui me console c’est que c’est probablement un monsieur très très malheureux


  • Antoine Diederick 20 août 2012 13:24

    Dura lex sed lex et summum jus, summa injuria.


  • Antoine Diederick 20 août 2012 13:29

    Pares cum paribus facillime congregantur.


  • Antoine Diederick 20 août 2012 13:38

    Et nihil obstat !


  • Antoine Diederick 20 août 2012 13:51

    Dura lex

    Ibant obscuri sola sub nocte per umbram
    perque domos Ditis vacuas et inania regna :
    quale per incertam lunam sub luce maligna
    est iter in silvis, ubi caelum condidit umbra
    Iuppiter, et rebus nox abstulit atra colorem.
    Vestibulum ante ipsum primis in faucibus Orci
    Luctus et ultrices posuerunt cubilia Curae ;
    pallentesque habitant Morbi tristisque Senectus
    et Metus et malesuada Fames ac turpis Egestas,
    terribiles visu formae, Letumque Laborque ;
    Tum consanguineus Leti Sopor et mala mentis
    Gaudia mortiferumque adverso in limine Bellum,
    ferreique Eumenidum thalami et Discordia demens
    vipereum crinem vittis innexa cruentis.


  • OMAR 20 août 2012 21:50

    Omar 33

    Ne faites surtout pas attention à ce qu’écrit ce brave Antoine...

    Il monologue...

    Et dés qu’il atteint 4 commentaire, il catalogue...............follement....


  • Aristoto Aristoto 20 août 2012 22:34

    Cette comparaison avec les cafards même moi et mon humour anale nous n’aurions pu le pratiquer ! C’est un sacré niveau que tu as atteint !

    Je compatis ici présent aux pauvres noirs africains en transi au Maroc ou en Grec et qui se font corriger à coup de barre dans le crane par la population LOCALE  !

    Par contre je confirme que je n’aime pas voire tout notre temps et notre inteligence, tou notre argent gacher pour des pauvres petits africains alors que nous avons un retard dans le programme spatial martien à rattraper !

    C’est ça avoir une vision global et optimiste de l’avenir !

    ( PS : RIP à tony scott qui nous a quitter aujourd’hui huit pour un lugubre et tragique histoire d’amour avec un pont. Il nous aura laissé en ce bas monde un sacré film trés poignant et sans doute son meilleur j’ai nommé USS Alabama  ! Peace mon frère ! )


  • Morpheus Morpheus 20 août 2012 13:24

    A vous entendre, bien que vous ne le disiez pas franchement mais de façon sous entendue, la « communauté musulmane » serait ceux qui cherchent le « comment mieux vivre ensemble » et les autres ceux qui « veulent imposer leur façon du vivre ensemble ».

    Intéressante manière de renverser les choses, si l’on prend en compte le fait que l’islam, comme les autres monothéismes, ont pour tradition séculaire d’imposer leur manière de « vivre ensemble » : normal, c’est Dieu qui l’ordonne !

    Seulement voilà : Dieu n’existe pas, excepté dans les esprits simplets de ceux qui veulent y croire. Pour tous ceux qui, comme moi et des centaines de milliers (de millions ?) d’autres, ne croient pas - ou plus - en ces fables et ces mythes, et de surcroit n’y voient qu’une déplorable perversion, ces « lois divines », nous n’en voulons pas.

    Non seulement nous n’en voulons pas, mais nous estimons qu’elles sont (les religions monothéistes) :
    - une insulte à la vie (car une ode à la pulsion de mort)
    - une perversion de l’homme et de l’esprit humain (car elles inversent le sens de toute valeur)
    - une vision rétrograde, misogyne et phallocratique des relations hommes / femmes
    - une incitation au racisme, à la haine, à la violence, au meurtre, à l’esclavage (j’en passe et des meilleures)

    En dehors de cela, comment mieux vivre ensemble ? Un piste de départ : débarrassons-nous des religions et de leurs traditions perverses, on aura déjà un espace de rencontre plus sein pour élaborer les bases d’un bon vivre ensemble.

    Cordialement,
    Morpheus


    • francesca2 francesca2 20 août 2012 13:44

      Sans religion on aura un espace plus sein ? 

       smiley 
      Adorable lapsus.

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 août 2012 13:53

      P’t’etre que Morpheus est un ancien communiste ,un soutien Georges .....


    • Antoine Diederick 20 août 2012 16:05

      oui, c’est mignon, c’est un passage érotique de Boccace smiley

      Surtout quand le héros dit à son aimée :

      Cache moi ce sein
      c’est trop fugace
      Moi c’est Boccace
      J’ai mal aux reins

      Oui dit la Bérénice
      T’es trop
      Un vrai sirop
      Je pars à Nice.


    • OMAR 20 août 2012 22:15

      Omar 33

      Morphéus «  :Intéressante manière de renverser les choses.. »..

      En Belgique, est-ce que les musulmans interdisent la construction d’églises, ou tout au moins, les clochers ?
      Interviennent-ils dans l’abattage de porc et le gavage d’oies ?
      Codifient-ils le port de vêtements à l’ensemble des citoyens ?
      Rejettent-ils systématiquement toute demande d’emploi comportant un prénom genre Jean ou Nicole ?
      Censurent-ils la publicité télévisée sur le jambon ?
      Ferment-ils les bars ?
      Interdisent-ils la célébration de Noël, Pâques ou la Toussaint ? Etc...

      Tout ce qui est demandé, c’est de permettre aux musulmans de vivre leur Islam, en toute sérénité et quiétude, comme d’autres vivent leur Judaisme ou Christianisme...

      Et vous êtes aussi en droit de vivre votre athéisme tel que vous le percevez, même en étant anticlérical...

      Mais en blasphémant contre les religions, vous vous comportez comme ces illuminés, extrémistes et salafistes...

      Cordialement.


    • popov 21 août 2012 18:37

      @Omar

      Dans les pays islamiques, la réponse à toutes vos questions serait un immense OUI.

      En Belgique, et en général en Europe, la réponse est plus nuancée. Tout semble être une question de nombre : plus le nombre d’islamiques augmente, plus on se dirige vers un OUI.

      En Belgique, est-ce que les musulmans interdisent la construction d’églises, ou tout au moins, les clochers ?

      En Belgique on ne construit pratiquement plus d’églises donc il est difficile de répondre à cette question.
      Par contre, il est clair que le nombre de profanations d’églises par les islamiques est en augmentation en Europe. Tapez « profanation d’églises islam » sur Google pour vérifier par vous-même.
      Que se passe-t-il quand les islamiques deviennent la majorité ? Il suffit de voir ce qu’il se passe au Kosovo, ce morceau de la Serbie que les islamiques ont volé avec la complicité d’Hitler, puis de l’Otan : les églises orthodoxes sont systématiquement ravagées, les Serbes doivent déplacer leurs morts, parce qu’ils savent que leurs cimetières sont profanés.
      Votre question semble suggérer que la Belgique empêche la construction de mosquées ou tout au moins de minarets n’est-ce-pas. Il y a des lois concernant l’urbanisme, qui sont faites pour empêcher la défiguration du paysage urbain : on ne peut pas construire n’importe quoi sans autorisation, c’est tout.

      Interviennent-ils dans l’abattage de porc et le gavage d’oies ?

      Les lois sur l’abattage des animaux ont été élaborées pour minimiser la souffrance de l’animal et le risque de contamination de la viande par les fluides gastriques : on étourdit l’animal puis on lui tranche la carotide.
      Dans l’abattage halal, on n’étourdit pas l’animal et on lui tranche la carotide, la trachée et l’œsophage, ce qui expose la viande de la partie avant de l’animal à des risques de contamination à l’E. coli (O157). Tapez « halal O157 halal » sur Google pour vérifier.
      De plus, le « sacrificateur » doit être islamique et doit bredouiller quelques incantations pendant la mise à mort et les mosquées perçoivent une taxe.
      Cerise sur le gâteau, on abat plus d’animaux suivant la procédure halal que les islamiques ne peuvent en consommer, et le reste est écoulé en douce sur le marché sans étiquetage adéquat. Les islamiques s’opposent à cet étiquetage.
      On en arrive donc à ceci que le citoyen non islamique consomme à son insu une viande qui provient d’un animal tué d’une façon barbare (non respect des lois sur la protection des animaux), qui risque d’être contaminée à l’E. coli (hygiène déplorable), dont une partie du prix est versé à la mosquée (violation de la loi sur la liberté de ne pas appartenir à une religion), et de plus l’animal ne peut être abattu que par un islamique (discrimination à l’emploi).
      Alors, non, les islamiques n’interviennent pas dans l’abattage du porc, mais ils le font dans celui des ovins et des bovins.

      Codifient-ils le port de vêtements à l’ensemble des citoyens ?

      La loi exige simplement que les gens soient à visage découvert dans l’espace public. Donc pas de niqab, burka ou cagoules du Ku-Klux-Kan en public.
      Du côté islamique, par contre, oui il y a une volonté d’imposer certaines règles aux femmes non islamiques, sous peine de se voir traiter de pute dans la rue.

      Rejettent-ils systématiquement toute demande d’emploi comportant un prénom genre Jean ou Nicole ?

      La loi interdit toute discrimination à l’emploi sur base de religion. C’est une bonne loi. Le demandeur d’emploi devrait avoir de son côté la décence de ne pas présenter des exigences basées sur sa religion une fois employé.
      Mettez-vous à la place d’un employeur qui constate qu’une employée proclame tout d’un coup son droit à porter une tenue qui nuit à l’image de son entreprise, ou qui exige des menus spéciaux à la cantine, ou un local et du temps pour prier, ou un employé qui pratique le ramadan alors que cela peut mettre sa sécurité et celle des autres en danger, sans parler de la mauvaise humeur et de la baisse de rendement.
      Par contre, dans les abattoirs, qui pour certains reçoivent des subsides de l’état, les islamiques trouvent normal d’exiger que le sacrificateur soit islamique.

      Censurent-ils la publicité télévisée sur le jambon ?
      Ferment-ils les bars ?

      Non, ils ne sont pas encore assez nombreux pour cela.

      Interdisent-ils la célébration de Noël, Pâques ou la Toussaint ? Etc...

      Il y en a en tous cas qui s’opposent à l’arbre de Noël.
      Parlons de ces fêtes dites chrétiennes. On entend parfois l’idée que les jours de congés sont pour la plupart des fêtes religieuses chrétiennes, et que, pour rétablir la neutralité de l’état, il faudrait voir à rendre fériés certains jours qui correspondent à des célébrations islamiques.
      Les fêtes chrétiennes ont récupéré les jours de célébration pré-chrétiennes de l’empire romain. Serait-ce trop demander aux islamiques de faire de même en déplaçant leurs jours de célébrations pour les faire coïncider au jours de congés existants ? Sinon, si on devait tenir compte des exigences de toutes les religions, tous les jours seraient fériés.

      Tout ce qui est demandé, c’est de permettre aux musulmans de vivre leur Islam, en toute sérénité et quiétude

      On leur permet, mais ils semblent incapables de le faire, il faut toujours qu’ils essaient de faire déborder leurs pratique dans l’espace public. Revendications après revendications.
      La dernière : il est question d’élargir la liste des suffixes utilisés dans les URL du web (« .com », « .org », etc.). L’Arabie Saoudite a manifesté son opposition aux préfixes proposés « .gay », « .sexe », « .vodka », sous prétexte que c’est contraire aux lois islamiques.


    • Morpheus Morpheus 22 août 2012 19:04

      @ Omar

      Vous dites que je blasphème (n.m. Parole qui outrage la divinité, la religion ou quelque chose de sacré) et vous avez raison.

      En effet, je blasphème à l’encontre des cultes monothéistes, car ceux-ci constituent, dans leurs fondements, leurs écrits et les actes de leurs fidèles à travers les âges et le monde, un outrage contre tout ce que je considère, moi, comme sacré, à commencer par la vie, la vrai vie, ici bas, sur Terre, faite de chair, faite de sexualité, faite de sensualité, faite d’expériences des sens. Je blasphème contre les religions monothéistes car elles outrages également mon sens de la justice, de l’équité, de la bienveillance, de l’amour, de la paix, de l’entente, du respect, de la liberté, de la responsabilité, et cerise sur le gâteau, de la spiritualité (la vraie).

      Les communautés (sectes) religieuses demandent (exigent) qu’on les laisse - comme vous l’exprimez honnêtement - « vivre leur religion tranquillement », autrement-dit vivre leurs croyances sans être inquiétés, ni par les lois (des hommes), ni par l’opinion que s’en font le publique et les citoyens. Cela implique toute une série de choses, puisqu’il s’agit de se conformer à des codes et des règles strictes, prétendument édictés par un hypothétique Dieu Parfait et Infaillible, y compris dans ses (trop) nombreuses contradictions. Considérant l’islam, la chose est encore plus claire, puisque le mot « islam » signifie « soumission » : il s’agit de se soumettre à des textes prétendument rédigés par un prétendu prophète (qui ne savait lui-même ni lire ni écrire, et était surtout un chef de guerre) et attribués à Dieu. Il n’est donc pas question de discuter les « paroles de Dieu » !

      Tout ce que ces monothéismes imposent est en opposition directe avec les principes mêmes de la vie. Vous comprendrez dès lors qu’il m’est impossible d’être un tant soi peu tolérant et d’accepter que soient impunément et librement imposés (et non proposés) ces mœurs, traditions et croyances qui vont contre tout ce que je considère comme réellement sacré, en ce compris la spiritualité vraie (qui est toujours et exclusivement un chemin solitaire et unique à chacun).

      Pas plus que le monde ne sera débarrassé des tyrans, des dictateurs, des exploiteurs, tant que ne sera pas instaurée une vrai démocratie (il n’en existe pas), le monde ne sera débarrassés des charlataneries religieuses tant que les hommes continueront à perpétuer ces mythes et légendes, et surtout à y croire comme étant des vérités premières. Si encore l’on considérait ces écrits comme ce qu’ils sont, avec le recul et le bon sens, en en tirant, au mieux quelques enseignements philosophiques et quelques informations historiques sur les mœurs et croyances de leurs écrivains ... Mais non. Encore et toujours se dressent des illuminés qui s’indignent, parfois jusqu’au meurtre, que l’on mette en doute leurs croyances puériles. Ceux-là même qui pervertissent la notion de spiritualité afin d’en faire, par le biais de la religion, un instrument de contrôle et de domination des masses et par là, un instrument politique.

      Mais mes blasphèmes ne sont finalement que l’énoncé de ce que sont les religions monothéistes, l’énoncé de ce qu’elles prônent, et l’énoncé de ce que font leurs suivants : l’énoncé de faits, vérifiables, mesurables, incontestables. Le déni (la plus prévisible des réactions humaines) ne fait rien à la choses : les faits sont là. Cet énoncé, que vous qualifiez (à juste titre) de blasphème, sachez que je ne le fait pas pour blesser ou indigner les croyants, mais parce que c’est moi qui suis - profondément et gravement - blessé et indigné par de telles croyances !

      Les croyants inventent leur créature, puis lui rendent un culte : le principe même de l’aliénation. Je ne puis en silence tolérer la propagation de cette aliénation. Je ne m’exprime pas contre vous, ni contre les croyants, mais contre leurs croyances (des idées) et contre ceux qui utilisent ces croyances et ont un intérêt pervers à leur perpétuation. Ma démarche est sans doute vaine, puisque je m’adresse, en principe à des aliénés, c’est-à-dire des individus qui ont légué à vie leurs droits à un tiers, et se sont soumis à ses lois, des individus qui, en dépits du don d’intelligence que la nature leur a donné, ont délaissé cette intelligence (faculté de discernement) pour s’adonner à des croyances, quand bien même celles-ci s’opposent frontalement à leurs sens. Ils s’identifient à ce choix, qui détermine leur vie, leurs relations sociales et donne sens à leur existence. Il y a donc peu de probabilité que mes paroles seront entendues, moins encore comprises. Mais peu importe. L’important est de le dire, de l’écrire et de le revendiquer.

      L’imposture religieuse finira, tot ou tard, par être révélée comme telle. En grec ancien, cette révélation s’appelle « apokalyptôs » - l’apocalypse. Pour conclure, je voudrait titiller votre bon sens, en vous demandant votre opinion à propos de cette histoire des caricatures qui a défrayé les chroniques il y a quelques années. La communauté musulmane s’était indignées de ces caricatures du prophète car elles étaient considérées comme outrageantes (blasphématoires, donc) et sous le prétexte que la loi coranique elle-même interdit toute représentation de Dieu. Par extension, le principe de non représentation de Dieu est donc de facto étendu à toute représentation du prophète (c’est-à-dire un être humain comme les autres). Ne percevez-vous pas là une forme d’idolâtrie ? Idolâtrie par ailleurs condamnée par le coran lui-même, et notamment dans ce passage précis qui interdit de représenter Dieu ? Intéressante contradiction, non ? ...

      Cordialement,
      Morpheus


    • Loatse Loatse 20 août 2012 13:58

      Bonjour l’auteur,

      Vaste sujet... qu’il serait plus facile d’aborder sans cette fichue crise et la déconnection de nos élites de la réalité.. A savoir une raréfaction de l’emploi.. Je sais la walonnie durement touchée à ce niveau là...lesquelles élites poursuivent leur politique d’immigration comme si nous étions dans les trente glorieuses... D’ou tensions supplémentaires qui ne touchent pas comme on pourrait le croire une seule catégorie de population..

      Ceci dit, le problème que vous évoquez, la difficulté de « vivre ensemble » n’est pas nouveau..Même dans un contexte florissant (les années 60) mes grands parents venant de pologne en bavèrent des « ronds de chapeaux », Italiens et espagnols aussi ; on les surnomma d’ailleurs :« les polaks, les ritals et les espinguoins.. »

      Revenant il y a peu de temps de cela dans mon paris natal (je vis maintenant dans le sud), je fus traitée de « sale niçoise » (lol) par un marchand de primeur à qui pourtant, je présentais mes excuses d’avoir choisi mes fruits moi même (ce que nous faisons ici)... cela a faillit partir en marmelade d’ailleurs...

      De l’autre coté de la france, la caissière de mon supermarché varois à qui je demandais comment se passaient ses vacances, devint toute rouge en me racontant comment ces « sales parisiens » lui avaient pourri la vie sur les plages... smiley

      textuellement : « leurs » gosses te lancent leur ballon dessus, ne s’’excusent même pas et les parents n’en n’ont rien à faire.. se prennent pour des rois ! On n’est plus chez nous, merde !  « 

      Ce fameux vivre ensemble fantasmé sous forme d’un idéal qui n’existe pas en réalité puisque la tolérance est affaire d’individu, de personnalité, d’éducation bref de tout un tas de paramètres dont on ne veux pas tenir compte, prend l’eau...

      et c’est je crois, plutôt un rejet de cet »idéal institutionnalisé« qui fait parfois dans le »deux poids, deux mesures« interférant en cela dans l’ordre naturel des choses qui met de l’huile sur le feu..

      Dernièrement, notre président adepte de ce »vivre ensemble" en mode forcing.. souhaita un bon ramadan à tous les musulmans de france... soulevant des vagues de protestations... pourquoi ? Sont ils tous des racistes islamophobe ces contestataires ou bien des gens qui doutent de la sincérité du message...et suspectent une partialité sur fond de visées électoralistes ?

      Nous verrons bien donc si celui ci et ses ministres souhaiteront et participeront à la paques chrétienne, à la fête d’hanouka, au nouvel an chinois avec autant de ferveur...

      L’apaisement ne passe t’il pas par la justice et donc un traitement égal envers TOUS nos concitoyens... ?











      • lulupipistrelle 20 août 2012 19:51

        Vraiment très bien.


      • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2012 16:25

        Quel Grand Écart, pourrait on conclure.....
        Arrêtons-nous déjà au chapeau qui dit "Dans mon pays, la Belgique, il y a ceux qui se demandent : « Comment améliorer le vivre ensemble ? » et ceux qui se demandent : « Comment imposer ma vision du vivre ensemble ? »

        Juste une question pourquoi la Belgique ?
        Qu’est-ce qui est spécifique à la Belgique.
        Que l’auteur s’explique, c’est un peu court, à mon avis.
        Même après avoir lu et qui est une évidence, ce qu’il y a sous le chapeau qui dit « La morale de cette petite histoire est évidente : le seul recours pour notre malade est d’apprendre à se soigner par lui-même. »
        Bonne fête à la Belgique avant celle de l’Aïd.
        C’est ça qu’il fallait dire


        • Antoine Diederick 20 août 2012 16:49

          Bonne fête à la Belgique avant celle de l’Aïd.
          C’est ça qu’il fallait dire

          moi, je m’en fous en fait, je ne me sens pas concerné....en revanche Baadi est maladroit...

          Heureusement que j’ai pas écrit hier :« Vive, le Roi, que le Christ protège la Belgique » smiley


        • Antoine Diederick 20 août 2012 17:26

          en fait le texte sert mal le propos....

          il aurait du écrire :« J’en ai plein les bottes de me sentir ostracisé par des préjugés singuliers ou non, vive la liberté, le respect et vive le Ramadan et la Belgique »

          Bref en une phrase, on avait tout compris.

          Sacré Baadi.


          • Antoine Diederick 20 août 2012 17:48

            en fait Baadi (j’ai du travail, je devrais plus être sur Avox), alors vite....

            « Le vivre ensemble », c’est une formule idéologique pour prévenir les oppositions les différences en société. Et surtout dans l’espace public.

            La vraie question c’est :« Le Petit Prince et le Renard », apprivoiser, s’apprivoiser .

            Il faut pas espérer que tout le monde aime tout le monde. C’est une utopie sociale.

            Pour se soigner, oui, il faut se soigner soi-même pour avoir confiance en soi et faire confiance.

            Il y a aussi un petit truc, être là en même temps que d’être hors là.

            L’Occident privilégie l’identité intériorisée, c’est ce qui nourrit la querelle du voile.

            Aujourd’hui, il y a le normatif du normatif. C’est comme les discussions suite aux articles qui ont été mis sur Avox suite à la future loi du mariage homosexuel en France et comme celui du jour ICI.

            Tout tourne autour des mots : identités, croyances, pratiques etc....

            On a même inventé le terme minorité visible, invisibles (si elles sont invisibles, c’est qu’elles n’existent pas) etc....


            • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2012 18:05

              Cher Antoine,
               Tu as tout compris... smiley


            • Antoine Diederick 20 août 2012 20:48

              c’est tout de même rare de pouvoir changer les autres....se changer soi-même ou changer la relation ou changer de relations ou changer d’endroit.


            • Antoine Diederick 20 août 2012 18:04

              Baadi a introduit les mots :

              Doxa
              domination

              dans le discours, le sien....en fait son discours est mal monté.

              etc

              en fait c’est une question de dénotation ce qu’il illiustre.

              Exemple : « l’homosexualité ne serait rien sinon qu’elle introduit une dénotation. »


              • Christian Labrune Christian Labrune 21 août 2012 00:00

                « En fait tu ne cherches que l affrontement et a et imposer tes coutumes obscurantistes et retrogrades !! »

                @Complottoutestcomplot

                Comment pouvez-vous oser parler ainsi de l’islam, et stigmatiser ses croyants ? Dans le monothéisme, l’islam est la religion la plus récente : la révélation est délivrée au prophète plus de six siècles après la mort de Jésus-Christ. Que de progrès, en six siècles ! L’islam est donc la plus rationnelle, la plus éclairée et pour tout dire la plus MODERNE de toutes les religions.

                Je vois par ailleurs que vous affectez de tolérer l’athéisme. C’est un comportement que je me permets de vous déconseiller parce qu’il pourrait bien un jour vous être fatal : le Coran est très sévère avec les incroyants : Sourate 4, verset 56 :

                Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage !

                Allah akbar !


              • Constant danslayreur 21 août 2012 07:52

                Bien vu Christian Labrune

                Ce verset dit bien ce qu`il dit c`est scandaleux ! Heureusement que votre ironie délectable est là pour remettre les pendules à`heure... Et pan sur le bec, cette fois-ci le milliard six de musulmans auront du mal à s`en remettre… Si si.

                Au fait je me suis laissé dire que BHL projetait de réécrire le Coran, puis-je vous suggérer pour le bien des musulmans eux-mêmes n`est-ce pas, de saisir cette opportunité pour lui souffler les amendements que vous jugez nécessaires.

                Vous verrez évidemment, mais comme Sourate 1 verset 1 je suggère le plus urgent : 

                En vérité je vous le dis, le jour du jugement aucun de vous ne connaitra les supplices de l`Enfer et vous vous prélasserez ad vitam aeternum atchoum dans la félicité comme dans la Félicie à la fuite colmatée

                Il y aura évidemment ceux qui auront cru en nous, respecté nos commandements et passé leurs vies à faire le bien, à sacrifier un peu de leur superflu pour le vital des autres, à répandre autour d`eux parole amène et main tendue, à être justes, droits et honnêtes, à tout faire pour éviter à leurs semblables divisions guerres haines et malheurs. 

                Mais il y aura aussi les assassins, les iniques, les oppresseurs, les violeurs, les voleurs, les égoïstes, les hypocrites et par-dessus tout, les diviseurs, les haineux, les jeteurs d`huile sur le feu, les faiseurs de guerre et les auteurs de massacres d`innocents.

                Ma sagesse veut donc qu`après le test que je vous aurai fait passer sur terre, vous ayez tous le même A+ garanti. 

                Je ferai toutefois une exception une seule, puisque je réserverai le plus haut degré du paradis pour ma créature préférée et tout aussi exceptionnelle, Christiana la brunette qui se sera dévouée inlassablement jour après jour, dans chacun de ses posts sans exception aucune, que l`article traite de politique ou qu`il y soit question de la ménopause précoce chez les Inuits, de trouver le moyen de placer le mot islam, musulman ou les deux. Un tel effort visant à témoigner d`un amour inconditionnel pour mes brebis pourtant les plus égarées et a militer pour les faire quand même aimer des autres, en dépit de l`hostilité légitime et de plus en plus grandissante exprimée ça et là, méritait bien un ch`tit bonus amen.


              • Constant danslayreur 21 août 2012 08:08

                Ah oui au fait, le nombre d`occurrences d`Islam/musulman dans votre prose est tel, qu`il est pour le moins... difficile même au plus crétin des bovidés DÉJÀ islamo-pouahpouah de croire en votre ... bénévolat désintéressé... 

                Bref, ça se voit depuis un moment connard


              • Christian Labrune Christian Labrune 21 août 2012 14:27

                @Dans l’erreur

                J’ai dû tirer la chasse d’eau à votre place. La prochaine fois, faites-le vous même.


              • Constant danslayreur 21 août 2012 15:49

                On va dire ça comme ça ouais…

                Sinon rien à ajouter à votre faute logique ? Des soucis de mémoire aussi ? Pas de problème je rafraichis :

                Vous êtes donc un « penseur » qui vient de s’offusquer toisant les musulmans de très haut, qu’une divinité prétendument créatrice omnisciente omnipotente et et et juste (mais qu’il ne reconnaissait pas en tant que telle évidemment), puisse dans l’hypothèse très peu probable où elle existerait, avoir le moindre … droit  de faire la plus rikiki des différences entre le bon grain et l’ivraie…  

                Puis une fois votre nez dans vos œuvres, tout ce que vous trouvez à redire c’est çaça ouioui canard-Wc, tirer la chasse…

                Plus loin, votre fixette par trop excessive sur l’Islam et les musulmans durant le plus clair de votre temps de présence sur AV vous a également gravement été mise sous le nez et a reçu un démenti tout aussi cinglant fleurant bon la rose et le botter en touche de l’indigné… facile oui, un peu trop. 

                Enfin, vous avez eu cette révélation géniale sur mon pseudo et sur l’usage que vous pouviez en faire, qui me laisse béat d’admiration, vous êtes décidément bel et bien une pointure… du moins eu sein de votre engeance smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 2012 16:03

                Salut Constant ,calme,et un p’tit cadeau /
                http://youtu.be/R-lJ7zeb7ys.
                Une belle recontre ....


              • Constant danslayreur 21 août 2012 16:28

                Salut cher Aita,
                Évidemment que vous avez raison... Merci 

                Pour la vidéo, je préfère la regarder ce soir chez moi, à ce soir donc si vous repassez par ici.

                Passez une bonne après-midi smiley


              • Constant danslayreur 21 août 2012 22:08

                Génial Aita merci.

                Cette nuit et pour ne plus s’en prendre à personne, pour Bibi ce sera plutôt de vieux souvenir qui ont fait leurs preuves sur les miennes de moeurs … 

                http://www.youtube.com/watch?v=gNjeaYm95f0

                http://www.youtube.com/watch?v=X4uLZcaRXcU

                Sinon dans le plus exotique mais aussi à un tout autre niveau de luxe avec l’intégrale : lambris dorures faste et clim… révolutionnaire, il y a ça smiley

                http://www.youtube.com/watch?v=ehxDhWWA0rs&feature=related


              • Antoine Diederick 20 août 2012 19:33

                mais qu’il est lourd.....qu’il est lourd ce complot....on n’’oserai plus rien écrire....avec des gens comme vous on n’osera plus rien dire ....

                pffff


              • Antoine Diederick 20 août 2012 19:37

                petit complot :

                Exercice, vous venez de qualifier et de quantifier le fait que cette dénotation vous est insupportable.

                Mais vous pouvez dire poliment.

                Comme par exemple, je ne suis pas d’accord avec vous, je pense que....


              • Antoine Diederick 20 août 2012 19:42

                Par exemple, vous ne supportez pas l’immigration et vous dites alors avec douceur à cette personne, que pensez-vous de l’immigration j’aimerai en parler... ;avec vous puisque vous êtes d’origine migrante....

                Un peu de souplesse de l’élégance....

                Vous dites alors :« Cher Monsieur, je pense que vous êtes une »dénotation« , que répondez vous à cela ? »


                • Antoine Diederick 20 août 2012 22:03

                  il n’y a pas de définition du « vivre ensemble »....chacun à sa petite idée...

                  En fait le vivre ensemble c’est juste une grosse connerie.....subjective.

                  « Vivre ensemble » , expression que nous utilisons tous est un pléonasme.

                  Vivre c’est toujours, parfois en société....

                  Vivre en société....

                  Vivre selon les lois et règles établies.

                  Le « vivre ensemble » c’est complètement mou.


                  • Antoine Diederick 20 août 2012 22:20

                    c’est un fourre tout...

                    Vaut mieux remplacer cela par mes valeurs, ma vérité, ma sincérité, ma philosophie de vie ou bien par rien du tout.

                    La « société » fournit déjà un ensemble des règle explicites....mais ne livre pas les règles implicites automatiquement.


                  • Aristoto Aristoto 20 août 2012 22:41

                    Tu vois Antoine quand tu laisse tomber ta soutane tu ne dis pas que des conneries !


                  • Antoine Diederick 20 août 2012 22:48

                    merci de rappeler que je dis souvent des conneries....


                  • Aristoto Aristoto 20 août 2012 23:08

                    y a pas de quoi ! si je peux t’éclairer !


                  • Aristoto Aristoto 20 août 2012 22:39

                    J’ai rue compris à ce texte !

                    Quelqu’un peut me l’expliquer !


                    • Antoine Diederick 20 août 2012 22:49

                      le texte est confus


                    • Aristoto Aristoto 20 août 2012 23:20

                      En effet texte très confus !

                      Moi ce que j’ai compris c’est l’auteur étant un obsédé sexuel est contre le port de voile islamique  ! ( ...Ou est ce l’inverse et c’est une espèce de fétichismes du voile ?! Mystère Mystère ?!)


                    • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 2012 23:40

                      @à l’auteur,

                      Je me souviens d’une video que j’ai vue sur l’Internet, il y a quelques mois. Un prédicateur musulman, filmé devant l’atomium, expliquait que ce monument profane n’avait pas sa place dans Bruxelles et qu’il y avait encore beaucoup d’autres choses à réformer. Il prônait en particulier un rétablissement du Califat, et souhaitait que la Belgique cessât d’être une monarchie pour devenir une république islamique, un peu comme l’Iran.

                      Ces propos étaient marqués au coin du bon sens, me semble-t-il, et je me demande s’il n’y aurait pas là une vraie solution qui permettrait de dépasser les si douloureux problèmes que vous avez pris soin de nous décrire.


                      • OMAR 21 août 2012 11:31

                        Omar 33

                        Chemise-Brune, vos souvenirs remontent plutôt à Paris.

                        A Ste-Anne, plus exactement...

                        Et le prédicateur que vous nous présentez, ce n’était que votre copain de chambre....

                        Purée, le remède contre vos délires et affabulation, ça n’a rien donné...


                      • Christian Labrune Christian Labrune 21 août 2012 13:48

                        Si plusieurs sont curieux de voir cette video, il suffit de taper dans Google « Bruxelles atomium islam », on trouve immédiatement une dizaine de liens. Sur beaucoup -j’en ai essayé trois ou quatre-, on signale une erreur et la video se bloque sur un écran noir, mais j’ai pu revoir la chose à partir de celui-ci :

                        http://www.europe-israel.org/2011/12/video-le-drapeau-dal-qaida-flottera-au-sommet-de-latomium-et-du-palais-royal-en-belgique/

                        Mais peut-être s’agit-il d’une mise en scène, et d’acteurs payés par « l’entité sioniste » pour disréditer l’islam ! Le Mossad est partout, n’est-ce pas. Les noms de ces personnages ne me disent rien et je n’ai aucun moyen de vérifier. Ce serait en tout cas la première fois qu’on pourrait voir en video l’expression d’un si étrange fanatisme...


                      • Christian Labrune Christian Labrune 21 août 2012 14:19

                        Je viens de revoir entièrement cette video (je n’avais testé que les premières images). Le compte rendu que j’en faisais, on pourra s’en rendre compte, etéit assez exact. Le prédicateur montre l’atomium, derrière lui, sur lequel flotte un drapeau Belge. Un bâtiment dont l’entretien coûte trop cher et qu’il faudrait raser, comme les bouddhas d’Afghanistan ; à tout le moins, dans un premier temps, faire flotter dessus, comme sur le palais du roi des Belges, le drapeau de l’islam. Il ne parle pas du Califat, le mot était peut-être dans un commentaire que j’ai dû lire à l’époque, mais il souhaite - « sans haine », il le précise - l’instauration d’une république islamique de Belgique qui débarrassera à tout jamais le pays de toutes les formes d’idolâtrie.

                        Il va sans dire que cet individu, assez comparable à ceux qui ont commencé à détruire Tombouctou ou aux fanatiques de Boko Haram qui continuent à ensanglanter le Nigeria, n’a sans doute rien à voir avec l’immense majorité des musulmans de Belgique que ces sortes de videos, selont leur tempérament, doit attrister ou faire rigoler. Mais enfin, cela est, et ça n’est pas sans poser quelques problèmes à ceux qui s’interrogent sur les prétentions actuelles des religieux. 

                        Quand on s’obstine à refuser fermement ces sortes de comportements très démocratiques, et d’une extrême tolérance, c’est sans doute qu’on est un peu nazi, comme le fait remarquer obligeamment un Omar qui soutient le Hamas où, quand on se rencontre, on lève le bras droit, main tendue, la paume vers le bas. Mais toute ressemblance avec des comportements connus serait évidemment purement fortuite. Il faut souligner aussi qu’il n’y a bien évidemment aucun rapport entre l’enseignement du Coran et le contenu de cette prédication devant l’atomium.


                      • popov 21 août 2012 20:03

                        @Christian Labrune

                        Moi je le trouve très bien ce Faoud Belkacem.

                        Il nous montre la sale gueule d’allah sans maquillage.


                      • Christian Labrune Christian Labrune 21 août 2012 21:05

                        @popov

                        Je vois que vous vous laissez abuser par les apparences : ces braves gens ressemblent à des musulmans par les valeurs qu’ils évoquent et les références qu’ils manipulent ; certes, ils évoquent l’islam et voudraient voir son drapeau flotter sur la Belgique, mais ils sont à l’islam ce que le Canada dry est au whisky. L’islam ordinaire, tout le monde vous le dira, convenablement « modéré », est toujours extrêmement tolérant et pacifique, conformément à l’enseignement d’un Coran qui n’a jamais prescrit l’usage de la violence que contre les infidèles, ces chiens. Mes quelques échanges ci-dessus l’un des représentants auto-proclamés de cette belle religion seraient là pour en témoigner si cela était nécessaire. Omar pensait que cette video n’existait pas, que je l’inventais, dans une espèce de délire nécessairement fascisant. Pour l’instant, il ne dit rien, mais je pense qu’il ne tardera pas à nous expliquer que j’en suis l’auteur, probablement stipendié par le Mossad, et que devant l’atomium, c’est même probablement moi qu’on peut voir, puisqu’on a affaire, de toute évidence, à un fasciste de la pire espèce. Mais le vieux libertaire que je suis n’y est pour rien.

                        J’essaie d’en rire, mais tout ça n’est quand même pas bien rigolo...


                      • lulupipistrelle 21 août 2012 03:38

                        C’était l’Aîd ? incroyable, mais même toutes fenêtres ouvertes, je ne m’en suis pas aperçu... et pourtant ce ne sont pas les musulmans qui manquent dans mon voisinage...
                        Donc j’en déduis qu’ils ont fait la fête, mais sans tapage, et que moi je n’ai sans doute pas prêté attention au bruit , qui n’a pas dû dépasser ce qui est communément admis, pour une soirée entre potes, un soir d’été...
                        C’est ça vivre ensemble.


                        • epicure 21 août 2012 21:28

                          exactement, c’est ça le vivre ensemble.
                          Ou alors ce sont des non pratiquants. :)


                        • Antoine Diederick 21 août 2012 09:31

                          a Baadi

                          Le justice, la droiture de l’homme honnête qui produit sa liberté (etc....)

                          C’est de refuser de se laisser instrumentaliser par les adages du temps, les slogans etc....

                          Nous devinons comment de plus en plus des hommes ont bien l’intention d’instrumentaliser les migrants pour servir leurs objectifs.

                          Nous le voyons dans les évènements internationaux, nous le voyons localement tous les jours .

                          Je place ici une info récente ICI

                          Je n’ai pas envie que dans l’espace public, en rue, je doive tous les jours me méfier de mon voisin.


                          • epicure 21 août 2012 22:26

                            «  »La seule manière d’améliorer le vivre ensemble est de vivre tous pareils, de s’habiller tous pareils, de manger tous pareils, de penser tous pareils«  »
                            ça c’est le programme de nombreux musulmans revendicatifs pour tous les musulmans ou supposés musulmans (arabes /maghrébins dans les pays francophones), et surtout musulmanes. Enfin pas que des musulamns, des chrétiens aussi, des juifs, ainsi que les groupes identitaires qui veulent que les membres de leurs groupe soient en fait des clones.

                            « Comment parvient-on à légitimer un discours d’exclusion en prônant des valeurs de respect, d’ouverture et de partage ? »
                            C’est effectivement ce que font ces mêmes musulmans qui en privatisant l’espace public , créent un espace d’exclusion entre ceux qui suivent la tradition et les autres, et font pression pour que les supposés musulmans rentrent dans cet espace d’exclusion par rapport au non musulmans. A céder sur toutes les revendications, on arrive à une situation où chacun vit séparé dans l’espace public, y compris les hommes et les femmes. (pas uniquement les musulmans encore, toutes les minorités conservatrices usent maintenant de ce genre de discours)

                            Ceci est le contraire du vivre ensemble.

                            Ce qui sépare doit rester dans l’espace privé, ceux qui veulent des règles de séparations le font chez eux, personne ne les obligent à accueillir chez eux des gens différents d’eux (infidèles, autre race, autre orientation sexuelle etc...). mais l’espace public appartient à tout le monde et personne n’a le droit de le privatiser .

                            L’espace public, c’est en fait l’espace de tolérance, avec la tolérance qui peut être pris au sens négatif, puisque on doit le partager avec des gens qu’on peut détester, haïr. Le vivre ensemble c’est donc apaiser les tensions possibles entre les diverses personnes, en réduisant les sources de tension et de clivage, et favoriser l’échange entre des personnes différentes.
                            Le vivre ensemble c’est savoir mettre de côté nos différences qui peuvent générer des tensions de côté. Le viovre ensemble c’est ne pas faire de la pression sociale pour imposer dans l’espace public une tradition religieuse ou non, surtout quand elle est discriminatoire.

                            Si les forums , blogs et autres sont des espaces où on expose nos différences à cru, ce sont justement des espaces privés où l’on vient précisément en sachant qu’on n’est pas à bisounoursland. Mais l’espace public ne peut être un tel espace sinon la vie publique serait que violences, pressions, où chacun pourrait se voir imposer constamment des choses qu’il ne souhaite pas.

                            Pour réaliser le vivre ensemble, laisser de côté les particularismes qui nous séparent des autres dans l’espace public, être individu et non le membre de telle ou telle communauté qui s’oppose à d’autres communauté. Mais c’est difficile pour certains, et font porter la responsabilité sur les autres en les traitants d’intolérants, etc... alors que ce sont eux qui ne sont pas capable de faire du vivre commun avec ceux qui sont différents d’eux.

                            la liberté des uns s’arrête là où commence la liberté des autres, docn dans l’espace publioc, la liberté ce n’est pas la licence, ni le laxisme, ce n’est pas permettre à certains de tout faire au nom de leur différence pendant que les autres se montrent modestes dans leur différence par respect pour les autres.

                            Les uniformes traditionnels ou religieux n’apportent pas de la diversité, mais de l’uniformité, il y a rien de plus uniforme qu’une société où les indiens sont habillés ( mangent, lisent, écoutent, pensent etc.... ) de telle façon, les arabes de telle autre, les bretons de telle autre façon, les esquimaux de telle autre, les bourgeois etc.... et au final nous ne voyons pas des individus, mais uniquement des membres d’une communauté. Alors que les défenseurs de ces uniformes clament qu’ils sont pour la diversité et contre l’uniformité. La seule chose contre laquelle ils sont c’est l’indifférenciation communautaire, que les gens expriment une différence individuelle, pas forcément marquée, plutôt qu’une différence communautaire marquée avec les autres communautés, mais uniformisée à l’intérieur de leur communauté.
                            Il faut se méfier de ceux qui pensent en fait que « L’uniformité des communautés c’est la diversité. » ce sont ceux qui ont le plus de mal avec le vivre ensemble, car justement trop orientés à de différencier, à se séparer des autres, plutôt qu’à adoucir les différences, même dans l’espace public..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès