• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De la « Pax israelia » à la « Paix des braves » !

De la « Pax israelia » à la « Paix des braves » !

De prime abord, je dois avouer que je ne prétends nullement à une objectivité totale, mais j’ai essayé, dans ce qui va suivre, de m’appuyer, autant que faire se peut, sur des éléments tangibles et objectifs.
 
En premier lieu, il convient de souligner que c’est bien Israël, en réalité, qui a créé le Hamas, « en pensant (comme l’assure Zeev Sternell, historien et Professeur à l’université hébraïque de Jérusalem) que c’était intelligent de jouer les islamistes contre l’OLP ».
 
En effet l’histoire du Hamas a commencé au début des années soixante-dix, quand Ahmed Yassine, de retour du Caire, fonde une association islamique de bienfaisance, et ce bien avant la création du Hamas lui-même, en 1987. Golda Meir, alors premier ministre, était la première à percevoir dans ce mouvement un contrepoids efficace au Fatah d’Arafat et aux autres organisations palestiniennes de gauche. D’ailleurs, l’hebdomadaire israélien, Koteret Rashit écrivait en octobre 1987 (cf., le quotidien le Monde du 18 novembre 1987) : « Le gouvernement militaire (en charge de l’administration de la Cisjordanie et de Gaza) était convaincu que ces activités ( i.e. les activités de ladite association : création d’orphelinats, de dispensaires, d’une Université Islamique à Gaza, en 1978, … mise en place d’un réseau scolaire, d’ateliers de confections pour l’emploi des femmes,…) affaibliraient l’OLP et les organisations de gauche à Gaza ». La première Intifada, qui a débuté en octobre 1987, a pris au dépourvu le mouvement islamiste d’Ahmed Yassine et a été l’un des éléments moteur qui a conduit ce mouvement à prendre le train « de la résistance » à Israël en marche, et ce en créant, le 14 décembre 1987, sans être inquiété par le gouvernement militaire, le Hamas (acronyme partiel de l’expression « Mouvement de la résistance islamique » en arabe).
 
Initialement, le Hamas a déclaré dans sa Charte que son but essentiel est la « Libération de la Palestine » historique (i.e. le territoire actuel composé de l’État d’Israël, la Cisjordanie et la Bande de Gaza). On peut, d’abord, considérer cette Déclaration comme étant un des principaux arguments qui ont servi le plus Israël pour s’opposer à tout traité de paix qui ne soit pas une « Pax israelia » et qui l’ont conduit à être tolérant envers le Hamas, tant qu’il ne l’abandonne pas.
 
Et c’est ainsi, grâce à la bénédiction d’Israël, que les islamistes ont pu tisser, calmement, leur toile, au prix d’une répression impitoyable frappant les militants du Fatah et de la gauche palestinienne. Se nourrissant des échecs successifs du processus de paix, échecs auxquels il a contribué , indirectement, de concert avec Israël (Israël qui multiplie les entraves à l’application des accords d’Oslo et qui refuse d’appliquer les résolutions de l’ONU ou toute autre « feuille de route », et le Hamas qui continue à prôner la Libération de la Palestine historique), le Hamas a pu « prospérer » avant de prendre le pouvoir à Gaza en juin 2007.
 
On peut, aussi, considérer que c’est l’abandon de ladite Déclaration par le Hamas, en 2006, qui a conduit Israël, se trouvant dans la position de l’arroseur arrosé, à abandonner son allié implicite dans sa farouche opposition à la conclusion d’un Traité de Paix des Braves. En effet, Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas, a déclaré dans le Monde Diplomatique du 22 décembre 2008 : « Le Hamas et les forces palestiniennes ont offert une occasion en or d’apporter une solution raisonnable au conflit israélo-arabe. Malheureusement, personne ne s’en est saisi, ni l’administration américaine, ni l’Europe, ni le Quartet. Notre bonne volonté s’est heurtée au refus israélien que personne n’a la capacité ou la volonté de surmonter. Dans le document d’entente nationale de 2006 signé avec toutes les forces palestiniennes (à l’exception du Jihad islamique), nous affirmons notre acceptation d’un Etat palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem comme capitale ». En outre Khaled Mechaal a déclaré, en février 2006 à un journal russe : « Si Israël reconnait nos droits et s’engage à se retirer de tous les territoires occupés en 1967, le Hamas, et avec lui l’ensemble du peuple palestinien, décideront de mettre un terme à la résistance armée ». Enfin, en décembre 2008, quelques jours avant la meurtrière offensive israélienne « Plomb Durci » dans la Bande de Gaza, le même dirigeant du Hamas, Khaled Machaal, a déclaré : « Nous avons une position de réserve par rapport à la reconnaissance d’Israël. Mais, malgré cela, nous avons dit que nous ne serions pas un obstacle aux actions arabes pour la mise en œuvre de l’initiative arabe de 2002 (celle-ci propose à Israël une reconnaissance globale en échange de la fin de l’occupation Israélienne de Jérusalem Est, de la Cisjordanie, du Golan et des fermes de Cheeba). Les Arabes ont multiplié les initiatives. Ils ont renouvelé leur proposition en 2007. Et, malgré cela, la direction israélienne refuse l’initiative de paix arabe, elle la découpe en parties, elle joue sur les mots, elle multiplie les manœuvres ».
 
Aussi, continuer à proclamer, aujourd’hui, que le Hamas prône la destruction de l’Etat d’Israël relève de l’intox et de la désinformation dont le seul but est de justifier la farouche opposition de la direction israélienne actuelle à tout traité de paix qui ne soit pas une « Pax israelia ».
 
La Stratégie israélienne a connu un premier revers au Liban en 2006, un second à Gaza, en janvier 2009, et un troisième, tout récemment, suite au massacre subi, le 31 mai 2010, par la « Flottille de la Paix » de la part de la Marine Israélienne. Ce dernier revers sonne comme étant le début de la fin de l’impunité d’Israël, impunité qui a fait repousser toutes les opportunités de paix : Israël, étant au dessus des lois, n’était prêt qu’à signer une « Pax israelia », à sa pointure, que le peuple palestinien doit accepter sans conditions. En outre, à défaut d’acheminer sa cargaison à bon port, la « Flottille de la Paix », avec le massacre qu’elle a subi, a ouvert une importante brèche dans la stratégie israélienne, dans laquelle s’est glissée l’administration américaine, en conduisant la communauté internationale à dénoncer, rigoureusement et d’une seule voix, le blocus de Gaza, en vigueur depuis 2007, et ses tragédies humanitaires insupportables.
 
La question qui s’impose, devant le massacre subi par la « Flottille de la Paix » et devant les souffrances du peuple palestinien, qui perdurent depuis plus de six décennies, est de se demander comment se fait-il qu’un peuple qui a subi la barbarie nazie la plus atroce peut se montrer aussi cruel envers un autre peuple ? Je suis sûr que ce qui se passe, aujourd’hui, sur la Terre de Palestine doit indigner ces millions d’innocentes victimes de la Shoa qui nous regardent de là-haut ou de quelque part !
 
Dans ce cadre, le quotidien Haaretz (troisième quotidien d’Israël) n’a pas hésité, moins de deux semaines avant le drame de la Flottille de la Paix, à écrire, sous la plume de Bradley Burston, que certaines décisions du gouvernement israélien d’aujourd’hui sont dignes d’un état fasciste (HAARETZ.com 18.05.10).
 
Que tous ces événements puissent conduire tous ceux qui partagent la devise « Même quand Israël a tort, Israël a raison », et dont le cerveau bogue dès qu’il est question d’Israël, à se rendre compte qu’Israël ne peut plus continuer longtemps à rester sourd aux injonctions du Droit International, que le temps est compté, que le vent tourne, et qu’être raisonnable se conjugue, aussi, en hébreu et se trouve au centre de la Sagesse Talmudique.
 
Que ce qui s’est passé ce 31 mai puisse précipiter les pourparlers israélo-palestiniens, être les prémisses de la fondation d’un État palestinien, indépendant et prospère, de la conclusion d’une Paix des braves entre tous les belligérants de la région, de la transformation de Jérusalem la Sainte (El-Qūds), après avoir été, de tous les temps, le terrain d’affrontement et de déchirement de toutes les croyances et de tous les empires, en un terrain de la concorde de toutes les spiritualités, avec, en premier, celles des descendants des enfants d’Abraham.
 
HORCHANI Salah

Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

189 réactions à cet article    


  • Leila Leila 14 août 2010 10:20

    Salah

    A mes yeux, il est clair qu’Israël veut conquérir toute la Palestine avec l’aide des Etats-Unis, car Israël est la tête de pont des Etats-Unis au Proche-Orient. C’est pour cela que toutes les négociations ont échoué. La France, comme toutes les nations européennes à l’exception de l’Irlande, aligne sa politique sur celle des Etats-Unis. Mais l’attaque de la Flottille de la Paix en mai 2010 a fait basculer l’opinion publique américaine contre la politique de son gouvernement. En Europe c’est la même chose. C’est le commencement de la fin. Une autre flottille internationale se prépare ; elle devrait partir dans un mois ou deux. Vous trouverez des informations sur http://www.freegaza.org/

    • Leila Leila 14 août 2010 10:27

      Un troll vient d’arriver avec une réaction hors sujet qui ne fait que reproduire pour la centième fois la propagande israélienne sur Gaza. Je crains qu’il y en ait d’autres.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 14 août 2010 10:32

      Inutile d’informer la militante Leïla, avec de nombreuses sources, des chiffres, des faits, avec les écrits de penseurs, avec la raison pour étendard, pour elle qui la contredit est un troll sioniste diligenté par Israël...


    • vilistia 14 août 2010 10:49

      Petites fesses roses

      L’essentiel.... ce n’est pas que la Suisse ne crève pas de faim , n’est - ce pas ?

      N’oublie pas de me faire un ’ cygne " sur le lac Léman, lors de ma prochaine visite à Lausanne.


    • Alpo47 Alpo47 14 août 2010 10:41

      « israel » ... Les ordinateurs ont « clignoté » et les « hasbara » viennent diffuser leur propagande xénophobe. Comme d’habitude...
      Cela doit être passionnant de se lever tous les matins en se disant : « Aujourd’hui encore, je vais faire tout ce que je peux pour défendre les crimes israeliens »... ?
      Est ce que cela ne répond pas à l’appellation de complicité de crime ? Me semble ...

      Un excellent texte, qui s’efforce au moins de faire preuve de bon sens... quelque chose qui manque beaucoup dans cette région du monde...


      • vilistia 14 août 2010 10:59

        Petites fesses roses

        Ta phrase est très pratique :
        « Aujourd’hui encore, je vais faire tout ce que je peux pour défendre les crimes islamistes »... ?

        « Aujoud’hui encore , je vais faire tout ce que je peux pour défendre les crimes à Nétavoyou »


      • vilistia 14 août 2010 10:46

        Salah

        Vous parlez de flottille, il y en aurait à nouveau une en partance :

         Une flottille de femmes aurait quitté le Liban pour rejoindre Gaza - LeMonde.fr   

        Le coup de la flottille est un excellent coup marketing !

        Au revoir !


        • vilistia 14 août 2010 11:05

          Leila

          Il faudrait que se réactive le courant des Colombes « Martin Buber » pour faire baisser le caquet à Nétavoyou et ses vautours .


          • Leila Leila 14 août 2010 12:19

            Vilistia

            Merci pour l’info sur la flottille de femmes qui part en ce moment de Tripoli pour Gaza. On se demande ce que « Bibi » va encore inventer pour les arrêter !

            Cordialement

          • vilistia 14 août 2010 11:24

            Gillou

            Il faut que les deux parties soient à une table et la construction de l’Etat juif ne pourra plus être tabou...
             Il faut redémarrer de la date de l’assassinat d’ Yitzhak Rabin ?


            • birdy 14 août 2010 11:25

              Merci monsieur Horchani Salah,


              Merci pour ce morceau d’anthologie Palywoodien ! Ce feu d’artifice de drôlerie, ce numéro de clown burlesque ! 

              Premières lignes, premiers rires : Israël a créé le Hamas ! On imagine tout à fait le Mossad qui à l’aide de son rayons psycho-hypnotiques musulmanor28 transforme le plus pacifique des musulmans en un cyber-islamiste assoiffé de sang. Puis pour que le pacifique peuple Gazaoui vote pour les cyber-islamite, projeter son rayon votator23 dans le cortex de ses victimes.

              Mais ce n’est pas tout, encore fallait-il justifier l’apparition soudaine des cyber-islamistes en remontant dans le passé par la porte des étoiles. Ce fut Moshe Goaould qui envoyé au temps du 3ème reich plaça le terminator Al-husseini au ministère des affaires arabes, créant ainsi l’illusion d’une longue tradition islamiste en palestine.

              A ce stade là le plus dur était fait, il suffisait que le cryptor20 fasse son diabolique effet en modifiant les clauses de la pacifique charte du Hamas de façon à ce que celle-ci inclue des clauses de solution finale contre les juifs.

              Bien sûr il ne fallait pas oublier aussi de distordre l’espace temps, pour faire croire aux naïfs terriens qu’une coalition de nations musulmanes avait attaqué à plusieurs reprise la nation Israélienne, et ainsi faire croire au monde entier que l’islam veut éradiquer les juifs.

              Mais je m’arrête là pour ne pas dévoiler l’intrigue de votre excellent film de science fiction et laisser aux spectateurs la joie d’en découvrir la palpitante trame.   

              • Waldgänger 14 août 2010 11:45

                Salut Birdy, ces suppositions sur un jeu trouble des Israéliens sont tellement faiblardes que l’auteur n’ose même pas pousser plus avant sa propre idée, qu’il se contente de suggérer insidieusement sans que ses formulations alambiquées ne franchissent formellement le pas. Ainsi la phrase « Golda Meir, alors premier ministre, était la première à percevoir dans ce mouvement un contrepoids efficace au Fatah d’Arafat et aux autres organisations palestiniennes de gauche. » ne veut pas dire que les Israéliens y ont pris une part active, ce qui est un contresens, mais qu’en tant qu’observateurs, ils étaient satisfaits de voir l’OLP affaiblie. Cela n’exclut pas des actions pour faciliter le processus, mais dans ce cas, que l’auteur apporte d’autres éléments plus probants que deux lignes de journal, dont l’interprétation est fausse, et qui ne décrivent de toute manière qu’une technique de division des forces chez l’ennemi qui a toujours eu lieu, en n’oubliant pas que les positions de l’OLP n’ont jamais paru, non sans raisons, moins extrémistes aux Israéliens que celles du Hamas et que donc l’argument d’avoir créé une sorte de Golem complètement inconnu et radicalement nouveau ne peut tenir.


              • birdy 14 août 2010 12:06

                Wald,


                Excellente analyse, le tout est de susciter l’idée aussi extravagante soit-elle, sans s’attarder sur les moyens de sa mise en oeuvre.

                De toute façon quand on en a lu un on les a tous lus, tant le modus operandi ne bronche pas depuis la WW2, modus operandi dont les rouages sont magnifiquement démonté dans cet article : http://debriefing.org/22225.html

                Notez aussi le recours systématique au complot explicatif d’une réalité qui ne concorde avec la propagande, complot qui comme je vous le disais remonte aux racines même de la religion musulmane. 

              • frugeky 14 août 2010 17:36

                Le gouvernement israëlien ne s’est pas contenté de pousser à la roue la création du Hamas pour lutter contre le Fatah.
                Le canard Enchaîné en a parlé plusieurs fois, parlant même de financement.
                Vous ne pouvez pourtant pas dire que le Canard est antisémite.
                Alors que le Canard faisait courrament des articles sur Hariri et de ses liaisons avec Chirac, il n’en n’a plus fait depuis son assassinat. Même pas sur son assassinat.
                Aujourd’hui c’est Israël qui est mis en cause dans l’assassinat du milliardaire libanais.
                Israël, Etat terroriste. Ce qui ne veut pas dire que tous les israëliens sont terroristes puisque c’est encore en Israël qu’on trouve le plus d’opposants à ce gouvernement d’assassins.


              • rastapopulo rastapopulo 14 août 2010 20:21

                « Diviser pour régner » ça existe pas dans votre monde ?

                Je n’ai pas lu plus de 2 lignes de vos com tellement vous êtes incapable d’assumer les basiques.


              • vilistia 14 août 2010 11:31

                Birdy MCM

                MCM rit jaune..... Vous ne l’avez pas remarqué dans son exercice d’intellectuel de hall de gare !



                  • Waldgänger 14 août 2010 11:59

                    Vili, on a de la peine pour ton bac raté, de nos jours il faut le faire, mais ce n’est pas une raison pour en vouloir aux grandes personnes, et ce n’est que partie remise, va plutôt réviser tes leçons afin de repartir du bon pied pour l’année prochaine.


                  • vilistia 14 août 2010 12:06

                    Wald

                    On se connait ?

                    Gardez vos familiarités !

                    Pas de chance, l’intellectuel guimauve ... je l’ai avec Mention « très bien ».

                    Toujours spécialiste en désinformation .... Je sais.... cela t’ennuie que je cause d’Israël mais ici, ce n’est pas ta propriété privée .

                    Enchanté !


                    • vilistia 14 août 2010 12:08

                      Wald

                      N’avez-vous pas craché de manière continue sur la création du site Agoravox, n’est-ce pas ?

                      Au plaisir !


                      • sisyphe sisyphe 14 août 2010 15:44

                         smiley smiley 


                      • boris boris 14 août 2010 17:55

                        Vili la bacheliére qui enfonce le Wlad ( un comble pour l’empaleur), je me délecte.

                        Salut Miss !


                      • Waldgänger 14 août 2010 17:59

                        Tu te délectes Boris ? Et bien tu te contentes de peu. 


                      • boris boris 14 août 2010 18:09

                        Bah, tu te fais moucher par une apprenti bacheliére (que tu crois), j’aime .

                        Et pui tu as vu l’étoile sur mon béret, alors dorénavant jeune homme un peu de respect, tu t’adresses à moi en me disant « commandant » où plutôt « El commandanté » .

                        Fais gaffe j’en ai fusillé pour moins que ça .


                      • frugeky 14 août 2010 17:40

                        Et comme il n’y a pas eu gel des colonisations, on ne voit pas comment Abbas pourrait reprendre les pourparlers avec Israël qui, de toute façon, ne seront pas plus respectés que les précédents !


                      • ZEN ZEN 14 août 2010 12:23

                        Je viens de faire une deuxième lecture de Le grand aveuglement de C.Enderlin, journaliste franco-israëlien bien connu, qui a eu accès à des archives et des témoignages de tout premier plan (notamment de Schlomo Ben-ami, ex négociateur de Barak)
                        Il ne dit pas que le Hamas est une créature de Sharon, notamment, mais il démontre par le menu, citation et sources s à l’appui, que Tel-Aviv a fait tout ce qui était en son pouvoir, sachant ce qu’était devenu ce mouvement, pour favoriser son développement , participer indirectement à sa radicalisation , au moins en laissant faire . Une « neutralité » calculée, machiavélique, pour discréditer l’OLP , créer la zizanie interne et pouvoir ainsi reporter les négociations aux calendes grecques , surtout au moment où les espoirs de paix était les plus forts. Même Clinton l’a noté et regretté.
                        Ce n’est pas une première dans l’histoire...
                        Mais il faut entrer dans le détail du livre, qui ne fait par ailleurs aucune concession à l’aile dure du Hamas.


                        • Bulgroz 14 août 2010 12:37

                          Je ne vois pas l’intérêt pour Mohamed de se faire passer Vilistia, double mensonge, elle est un homme, elle est un musulman.

                          Un double langage tout à fait dans la lignée des musulments. 

                          Mohamed/Vilistia serait plus avisé de fréquenter les sites ad hoc, se concentrer sur les horaires des prières et calculer le montant de sa zakat.

                          Zakat qui, il faut le rappeler, en aucune façon ne peut être reversée à un non musulman.


                          • frugeky 14 août 2010 17:42

                            Insultes dignes de celles que font certains néonazis à propos des juifs.
                            Lamentable !


                          • vilistia 14 août 2010 13:10

                            Bulgroz
                            Je ne vois pas l’intérêt pour Mohamed de se faire passer Vilistia, double mensonge, elle est un homme, elle est un musulman.

                            Tu commences à radoter sérieusement... Attention à la sérénité !

                            Il n’y a pas besoin d’être musulmane pour s’intéresser au Proche Orient.....

                            Qui sait.... Je suis peut être juive qui recherche la paix !

                            Changez d’argumentaire..... on dirait un toto derrière l’église  !

                            Au suivant !


                            • Causette Causette 14 août 2010 14:36


                              c’est clair ! merci pour le lien


                            • jaja jaja 14 août 2010 13:17

                              L’auteur souligne un point intéressant, nié ou méconnu par beaucoup de ceux qui soutiennent l’un ou l’autre camp. Oui Hamas a bien fait savoir à plusieurs reprises qu’il était prêt à accepter comme solution politique du conflit un État Palestinien en Cisjordanie et à Gaza avec comme capitale Jérusalem.... Soit un État sur seulement environ 20% de la Palestine historique et dans les frontières conquises en 1967.

                              Je ne pense pas, comme beaucoup ici, que la raison du refus israélien de négocier sérieusement.sur cette option provienne de sa volonté expansionniste et de tout conserver de ce qui a été conquis en 67.

                              C’est plutôt qu’un tel accord est impossible aujourd’hui. En quoi un bantoustan palestinien faible et non viable sur ses seules ressources pourrait-il le gêner ? Par contre il faut se souvenir que la chûte de l’OLP, qui se maintient encore au pouvoir par la force et ses alliances contre nature avec les sionistes en Cisjordanie, débute au moment même où elle a reconnu Israël et appelé à « la paix des braves »... Donc à brader la Palestine...

                              Le peuple Palestinien n’est pas prêt à se résoudre à abandonner sa vieille exigence de recouvrer sa terre perdue en 1948. Revendication qui unit ce peuple des deux côtés de la ligne verte. Si Hamas apparaît aux yeux de tous comme étant une nouvelle OLP, prêt à lâcher honteusement le peuple qui l’a soutenu, se refera le chemin bien connu.

                              Une nouvelle organisation l’emportera alors, encore plus dure et peut-être englobant les arabes palestiniens d’Israël dans de nouvelles Intifadas armées...

                              Israël sait ça. On en a vu les prémisses dans les affrontements inter-Palestiniens à Gaza entre Hamas et ceux que la presse occidentale qualifiait alors « d’Al Qaida à Gaza »...
                              C’est pourquoi les négociations avancent si lentement...

                              Réussis ces pourparlers tuent le Hamas à très brève échéance car ni le retour des réfugiés, ni l’ensemble de la terre palestinienne ne peut faire partie du deal...

                              A mon avis la seule solution à ce conflit c’est l’État unique où juifs comme arabes jouiront des mêmes droits. Faute de quoi ce sera guerre sur guerre, Intifada sur Intifada, avec des périodes plus où moins longues de « trêves » entre les épisodes guerriers. Jusqu’à ce que la solution de bon sens s’impose....


                              • Waldgänger 14 août 2010 13:27

                                « Oui Hamas a bien fait savoir à plusieurs reprises qu’il était prêt à accepter comme solution politique du conflit un État Palestinien en Cisjordanie et à Gaza avec comme capitale Jérusalem.... Soit un État sur seulement environ 20% de la Palestine historique et dans les frontières conquises en 1967. »

                                C’est faux, sa charte dit explicitement le contraire, elle est disponible sur le net. Extraits :

                                  « Ainsi, bien que les épisodes soient séparés les uns des autres, la continuité du jihad se trouvant brisée par les obs tacles placés par ceux qui relèvent de la constellation du sio nisme, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à l’accomplissement de la promesse de Dieu, quel que soit le temps nécessaire. L’Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédic tion et paix- a dit : »L’Heure ne viendra pas avant que les mu sulmans n’aient combattu les Juifs (c’est à dire que les musul mans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent ca chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : ’Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d’épineux] qui est un arbre des Juifs« (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim). »

                                Plus loin :

                                Article onzième :

                                      Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection. Il est illicite d’y renoncer en tout ou en partie, de s’en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n’en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis ; aucun roi ni président n’en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis ; aucune organisation n’en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu’elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations isla miques jusqu’au jour de la résurrection ?




                              • jaja jaja 14 août 2010 13:31

                                Je n’ai lu que les premières lignes de votre post et visiblement vous ne connaissez rien à la situation. La Charte de l’OLP a été abrogée bien après qu’il fut de notoriété publique qu’elle n’était plus qu’un chiffon de papier....


                              • Waldgänger 14 août 2010 13:42

                                On parle du Hamas ou de l’OLP Jaja ? Et malgré ce qu’a pu dire Arafat en 1989 sur son caractère « caduc » par rapport à ce qui concerne la destruction d’Israël, elle est restée intacte et les quelques efforts entrepris n’ont jamais abouti.

                                Si les Israéliens veulent rester majoritaires chez eux, c’est leur problème, quel type sensé envierait le sort des communautés chrétiennes décimées au cours du XXème siècle en Irak ou en Turquie ou voudrait du sort des Coptes, visible aussi dans cet autre lien ? On a encore le droit d’aspirer à autre chose dans son pays qu’à un statut de sous-citoyen, le seul admis dans les pays musulmans pour les autres confessions :

                                « Mais la pratique des Pouvoirs publics égyptiens est tout autre ; et ségrégationniste : Les Coptes sont privés de certains droits fondamentaux, par exemple, l’accession à tout poste de direction dans l’administration leur est interdite. Ils sont exclus de fonctions dans l’armée, la police, la justice et le corps diplomatique. Aucun préfet de département, aucun recteur d’académie, aucun président d’université, aucun président de municipalité d’une grande ville, aucun président de tribunal, aucun président d’une chaîne de télévision ou organe de média etc. n’est copte. Le mois dernier le doyen de l’université de médecine de Minyeh (un musulman) a eu le courage de démissionner car les autorités de l’Université ont refusé la nomination d’une jeune méritante au poste d’assistant en gynécologie parce qu’elle est copte.
                                À tous les niveaux dans les universités égyptiennes un méritant copte n’aura jamais un poste correspondant à son mérite. L’exemple le plus significatif est celui du cas du Professeur Magudi Yaqoub un grand cardiologue d’une renommée mondial, à la fin de ces études à la faculté de médecine du Caire avec excellence, on lui a refusé le poste d’assistant. Il est parti au Royaume-Uni, il est devenu un des grands professeurs du Royaume et d’une célébrité mondiale, on dit même qu’il est le cardiologue de La Reine.
                                Au niveau des fonctions électives, les Coptes sont l’objet d’une sous-représentation organisée. Les Coptes représentent environ de 15 à 20 % de la population égyptienne estimée à 80 millions de personnes (selon les statistiques des registres du Patriarcat). C’est-à-dire entre 12-15 millions dont 2 millions constituent la diaspora copte. Dans un entretien à la télévision égyptienne, Sa Sainteté Chenouda III a avancé le chiffre de 12 millions de citoyens copte au moins. Aucun responsable de l’Etat égyptien n’a contesté cette déclaration.
                                Ces citoyens Coptes, sont réduits à une représentation institutionnelle qui ne dépasse guère le 0,2 %. Un seul député copte a été élu sur une liste, il s’agit du ministre de l’Économie et neveu de Boutros Ghali, et 5 nommés par le Président de la République, sur les 444 qui composent l’Assemblée nationale issue des élections du novembre dernier 2005.
                                Ils leur est extrêmement difficile, sinon impossible, de construire de nouvelles églises, ou même, parfois de les restaurer. Trois permis de construire ont été accordés, juste avant les dernières élections présidentielles qui se sont déroulées en septembre 2005, sur une centaine de demandes qui dorment depuis vingt-cinq ans dans le bureau du Président de la République. Car, c’est lui seul qui accorde ou refuse les permis de construire des églises, alors que dans le même temps, il n’est pas nécessaire de faire de demande pour la construction des mosquées. Tout citoyen peut où il veut et quand il veut construire une mosquée. Il est également interdit aux Coptes de professer publiquement leur foi ; et si des musulmans se convertissent au christianisme, ils sont emprisonnés et torturés, parfois jusqu’à la mort, en même temps que ceux qui les ont convertis ! (cf. rapports des commissions internationales des droits de l’Homme depuis 1970 jusqu’à nos jours). »

                              • birdy 14 août 2010 13:51

                                « Oui Hamas a bien fait savoir à plusieurs reprises qu’il était prêt à accepter comme solution politique du conflit un État Palestinien en Cisjordanie et à Gaza avec comme capitale Jérusalem »


                                Tout a fait Jaja,

                                Tout comme nos musulmans à nous veulent bien d’un califat avec comme capitale Paris. 

                              • jaja jaja 14 août 2010 13:53

                                On parle bien de la charte du Hamas. Celle de l’OLP n’était donnée ici qu’en exemple de l’abandon d’anciennes positions qui subsistent malgré tout encore sur ce qui n’est plus qu’un chiffon de papier...

                                Quant Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas,décare :« Le Hamas et les forces palestiniennes ont offert une occasion en or d’apporter une solution raisonnable au conflit israélo-arabe. Malheureusement, personne ne s’en est saisi, ni l’administration américaine, ni l’Europe, ni le Quartet. Notre bonne volonté s’est heurtée au refus israélien que personne n’a la capacité ou la volonté de surmonter. Dans le document d’entente nationale de 2006 signé avec toutes les forces palestiniennes (à l’exception du Jihad islamique), nous affirmons notre acceptation d’un Etat palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem comme capitale ».

                                Alors on doit considérer que la Charte du Hamas est morte et enterrée... car cette déclaration est en contradiction totale avec la lettre et l’esprit de la Charte. C’est tout...


                              • Waldgänger 14 août 2010 14:12

                                C’est curieux Jaja, mais Khaled Mechaal s’est opposé il n’y a pas plus tard qu’une dizaine de jours à des déclarations de la Ligue Arabe qui donnaient leur accord à la reprise des négociations entre l’Autorité Palestinienne et Israël. Serait-ce une manifestation de plus du « double langage » ?


                              • birdy 14 août 2010 14:14

                                Je propose à tous le logo du hamas et le logo du fatah où ils pourront voir que sur les 2 logos, le teritoire palestinien y est représentée comme l’étendue intégrale de la région sans aucune place pour Israël. smiley smiley smiley


                                Mais bon il y aura bien toujours un jaja pour vous assurer que les palestiniens reconnaissent la nation Israélienne même si elle ne figure pas dans leurs cartes de la région.

                              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 14 août 2010 14:16

                                Sur celui du hamas il n’y a aucune carte, tu vois ça où ?


                              • birdy 14 août 2010 14:20

                                Au dessus du dôme de la mosquée. Pensez à acheter une bonne paire de lunette !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès